Archive pour la catégorie 'Conciles'

Léon X (1513-21) et la fin du concile de Latran

20 février, 2014

Léon X est le fils de Laurent le magnifique

cardinal à 13 ans

grand humaniste

protecteur des arts

Cliquez ICI

on parlera du siècle de Léon

**

1517 Le concile de Latran 

Ce  concile avait été  commencé avec le pape guerrier Jules II

Cliquez ICI 

Il  continue avec Léon X un pape 

amoureux du luxe et ,de la beauté ,

et qui pour cela veut la paix

Mais Léon a bien du mal  à obtenir cette paix

**

Rossignols et éperviers  

Au sein de l’église les évêques et les religieux se chamaillent

pour défendre leurs privilèges  

**

Présent au concile ,Gilles de Viterbe, le général des Augustin  écrit aux religieux de son couvent de Paris

Nous sommes plongés dans une effrayante tempête .

L’assaut des évêques contre nous et tout les ordres mendiants, au concile de Latran

fait rage depuis bientôt 3 ans

Tous les privilèges  …exemptions, indulgences  que nous ont accordés tant d’illustres  papes ,

Ils veulent sans cesse  les écraser ,les  annuler  ,les détruire

Au cours de cette  bataille de 3ans nous n’avons eu ni repos  ni trêve  …

C’est la lutte du rossignol avec le vautour et l’épervier   

epervier

Le concile de Latran se termine en 1517

l’année même de la révolte de Luther

mais ne reformera rien au sein de l’église

 **

1515 Marignan

C’est encore la guerre contre la France

François 1er  a gagné la bataille de Marignan

et s’empare de Milan 

**

Enfin ! Le pape va quand même signer concordat avec François 1er 

**

Les Turcs

Les turcs menacent sérieusement toute l’Europe 

L’Espagne a certes été capable de chasser l’islam de sa terre avec la prise de Grenade en 1492

mais le danger ne s’éloignera que bien plus tard avec la bataille de Lépante  

 

Les discours guerriers du 5é concile de Latran

20 février, 2014

Le 5é concile de Latran (1512-1517)

 Au seuil de la renaissance

ce grand siècle des arts et de la beauté 

mais aussi  le siècle des guerres de religions

Les évêques se réunissent en concile à Latran

autour d’un pape qui est toujours en guerre 

Ce pape est le fougueux Jules deux

Cliquez ICI

**

Gilles de Viterbe et la guerre spirituelle 

Ce concile fut inauguré par Gilles de Viterbe ,le général  des dominicains

qui s’adressa énergiquement au pape

**

Les véritables armes de la guerre

 sont la crainte de Dieu ,la piété ,la justice, la prière ,la vie religieuse et la foi

Ce sont des armes de lumière qui toujours lui ont donné la victoire

En revanche le luxe, l’argent ,les armes et la puissance lui ont toujours tout fait perdre 

**

Si nous ne guérisons pas nos maladies par ce concile

Si nous ne renonçons pas aux biens terrestres source de tout mal

il s’en est fait de la chrétienté …

**

Il faut porter le fer à tous ces excès  et ces abus

et savoir revenir aux seules armes  spirituelles qui font la vraie force de l’église

Les hommes doivent être changé par la religion et non la religion par les hommes

**

Jules et la guerre contre les Turcs

Jules II a-t-il vraiment compris Viterbe

Il répondit  en chef de guerre ,viril 

Vous voyez le champ du Seigneur rempli  d’ivraie et de mauvaises herbes

Vous voyez le monde chrétien tout entier tourmenté et comme incendié par les armes et les guerres Vous n’ignorez pas non plus que les turcs, ces sauvages ennemis de notre foi

,ont mis nos affaires dans une situation critique

et  ne retiennent  pas leurs mains sanglantes et sacrilège

**

C’est pourquoi il faut donner tous ses soins …à ce que toutes choses concurrent à la paix 

à la tranquillité des chrétiens et à l’unité de la sainte église

 afin que finalement pour la défense de notre foi, 

nous puissions entreprendre une expédition sacrée contre nos ennemis communs et parer à leurs pernicieuses entreprises

**

mais les guerres entre chrétiens continuent

la fameuse bataille de Marignan n’a telle pas eu lieu en 1515 ?

**

Cajetan et la guerre du pape  

Le 17 Mai 1512 , c’est avec ce même langage viril et guerrier que Cajetan , le général des dominicains

le grand théologien de ce concile va parler de l’autorité spirituel du pape

                                           le-glaive

Ceins ton glaive (Ps44,4)  Saint Père

Ceins ton glaive

Tu as 2 glaives 

L’un qui t’est commun  aux autres princes

L’autre qui t’est propre

Ce glaive qui est le pouvoir ecclésiastique

ceins le avec puissance

Ceins le au-dessus de la cuisse (Ps 44,4)

c’est-à-dire au-dessus de tous les pouvoirs du genre humain …

mais exerce ce pouvoir avec miséricorde

**

Jules a dû  préférer ce discours à celui de Viterbe

 

Le pape Jules 2 (1503-1513) :Un Chef de bataille !

20 février, 2014

Un guerrier

Jules était un conquérant 

un chef 

C’est lui qui institua les gardes suisses 

En 1506 Il attaque Pérouse  et Bologne

et excommunie Venise qui occupait des territoires  pontificaux

Cliquez ICI

**

Le poète Gringoire écrit  contre lui « la chasse du cerf des cerfs »

  (en singeant  la formule servus servorum )

Budé le traite de « chef sanguinaire des gladiateurs »

**

Concile de Pise (1511)

En 1511Jules 2 s’attaque au duché de Ferrare ,alliée de la France

Las ! Le roi Louis 12  décide l’ouverture d’un concile à Pise

pour empêcher le pape de guerroyer

« le déclenchement d’une guerre par un pape

 entrainait la convocation d’un concile par un roi »

**

5é concile de Latran (1512)

En 1512  Jules II réagit et convoque un concile au Latran

qui sera donc avant tout un concile politique

La guerre se prolonge  

Concile contre concile 

Cliquez ICI

**

Mais Rome fait peur

« Depuis que le pape possède des forteresses et une garde armée ,

Rome n’est plus propre à la tenue d’un concile  car l’esprit saint ne souffle que sur des esprits libres » 

**

Le concile a quand même lieu

le grand  « penseur » est Cajetan le général des dominicains

Il est pour le pape

contre le concile de Pise

et fait adopter un décret

au sujet de la

supériorité de l’autorité du pape sur celle des conciles

Bien lui en a pris ! 

il deviendra cardinal en 1517

**

L’ouverture du concile

Le sermon inaugurale fut prêché par le général des Augustin Gilles de Viterbe

il flatta le  pape pour ses talents et ses succès militaires

mais aussi il osa  parler  des médiocrités de l’Eglise :schisme ,guerres, soif de pouvoir, cupidité

les hommes doivent être changes par le religion et non la religion par les hommes

**

Cliquez ICI 

Ce fut émouvant !

L’auditoire Italien fondit en larme

**

Réformes religieuses

Il fallait bien sauver la face

on parla un peu de reformes religieuses

en particulier de l’immortalité de l’âme

cela faisait sérieux

cela faisait  pieux !

**

Mort de jules II

Le pape ne verra pas la fin de ce concile

tombé malade ,il meurt le 20 février 1513

au lendemain du carnaval de Rome 

Il avait 70 ans 

Abbon l’écolâtre de Fleury (Saint Benoit sur loire)

27 septembre, 2013

Abbon écolâtre de Fleury

 fut un maitre qui s’intéressait à tout

poésie, hagiographie, grammaire, dialectique,

comput, astronomie, musique, droit canon

 Lors du concile de Limoges en 1031 son élève Odolric  abbé de saint martial déclare :

« il fut le maitre le plus fameux de toute la France dans la science divine et séculaire

**

Selon Aimoin son élève et  biographe

il apprit plusieurs années aux élèves la lecture et le chant

…puis désirant  percer les autres secrets de la science ,il se rendit aux écoles de Paris et de Reims pour

 y entendre  les philosophes qui y enseignaient

Il étudia quelque temps prés d’eux l’astronomie,  mais il ne réussit pas autant qu’il aurait souhaité

…dés lors possédant cinq des arts que l’on nomme libéraux ,

il dépassa tous ses contemporains par sa science …

Restaient la rhétorique et la géométrie qu’il ne posséda jamais parfaitement

**

Il composa des séries de comput et des calculs en se servant de tables comme le font ceux du siècle

Il fit écrire pour ses successeurs des discussions qu’il avit dirigées sur le cours du soleil de la lune et des planètes  

…(Aimoin : Vita Abonis)

**

Comme Gerbert son contemporain

il est ouvert à toutes les sciences

cliquez ICI

**

Comme Bruno de Reims

il enseigne en posant des questions

**

Ce qu’il pense des Capétiens

Lors de la prise de pouvoir par les capétiens

il développa longuement sa pensée sur la royauté

**

le roi est sacré

Le sacre est un acte créateur qui « fait » le roi. Le sacre est une cérémonie stricte qui s’effectue en trois rites. D’abord, le futur roi, entouré d’évêques, de clercs et des grands du royaume, fait la promesse de servir, de protéger l’Eglise et de lui être fidèle.

 Puis, il reçoit l’onction d’un évêque ou d’un archevêque, soit il est oint d’huile sainte et béni ce qui donne vraiment un aspect spirituel de par la similitude avec le sacre des évêques.

 Enfin, il reçoit les insignes royales par le couronnement, la remise de du sceptre et de la main de la justice.

(voir sur internet : Devèze Emilie :Commentaire du texte « Canones » d’Abbon de Fleury)

**

Cet écrit a  fortement impressionné  tous  les rois capétiens

 

 

Les violences occasionnées par le concile de Chalcedoine

2 mai, 2012

En 451,quand les décrets du concile  de Chalcedoine

furent connus par les moines et les chrétiens d’Orient

ce fut la stupeur !

**

Allez comprendre !

Toutes les discussions du concile étaient tellement vaseuses

**

Tous se souciaient peu d’Eutyches

qui fut oublié dans son monastère

mais beaucoup pensèrent

puisque Dioscore ,leur évêque d’Alexandrie, avait été déposé

que Cyrille ,lui même avait été condamné

ce qu’ils ne pouvaient supporter

**

Ce fut comme un feu ,un incendie violent

qui se répandit dans tout l’Orient

** 

En Palestine

Juvenal l’évêque de Jérusalem fut menacé

dés son retour dans son diocèse

**

Juvénal avait repris possession du Siège de son Eglise. Mais il s’était depuis retiré à Constantinople, pour éviter les violences des séditieux, qui avaient voulu l’obliger à se rétracter

. Ces séditieux qui combattaient les définitions du Concile de Chalcédoine,avaient ordonné un autre évêque 

…L’Empereur Marcien  renvoya Juvénal à Jérusalem

Ce retour de Juvénal fut suivi de fâcheux, et de tristes accidents,

 parce que les deux partis se portèrent à tous les excès

que la colère leur put conseiller. (Evagre H.E .II,5)

**

En Egypte

Alexandrie était l’évêché de Dioscore condamné à Chalcédoine

Forcement les chrétiens s’échauffèrent 

quand on voulut leur donner un nouvel evêque ,dénommé Protére  

**

les Soldats ayant voulu réprimer les séditieux,

ceux-ci les poursuivirent à coups de pierres,

 les obliga  à se retirer dans un temple, qui avait été  autrefois bâti en l’honneur de Sérapis.

 et  les brûlèrent vifs,

**

l’Empereur ..envoya deux mille hommes

qui  maltraitèrent  tellement  les femmes, et les filles,

que les habitants se soulevèrent  avec plus d’emportement que jamais,

….Les soldats  exercèrent alors  des cruautés encore plus atroces que les premières.

… Les distributions de  blé furent supprimés , les bains, et les spectacles furent fermés (Evagre H.E. II,5)

**

Protére fut donc mis à la place de Dioscore 

Mais il fut a son tour massacré

**

« Les habitants firent éclater la haine qu’ils avaient conçue contre Protère.

 … Ils le percèrent d’un coup d’épée dans le baptistaire, ou il s’était réfugié.

 Ils le pendirent ensuite dans le tétrapyle,

 et le montrèrent à tout le monde, en se raillant et en criant

 Enfin ils le traînèrent par la ville, et le brûlèrent,

 et quelques-uns se portèrent à cet excès horrible d’inhumanité, de manger ses entrailles, Evagre (HE II,8)

**

Après de multiples péripéties et beaucoup d’émeutes

les restes de Dioscore furent rapportés à Alexandrie

en une châsse d’argent et deposés dans la sépulture des évêques

**

A Antioche  

L’évêque Etienne fut martyrisé par les monophysites

 **

Cet Etienne fut tué selon le témoignage de Jean le Rhéteur par les enfants,

 qui le percèrent avec des pointes de cannes. (Evagre H.E. III,10)

L’empereur Basilisque condamne le concile de Chalcedoine

30 avril, 2012

Qui donc connaît encore  Flavius Basiliscus († 477) 

un éphémère empereur d’Orient qui ravit le pouvoir à  Zénon ?

Il est resté qu’un moment sur le trône

mais il eut le  temps de prendre position contre le concile de Chalcedoine

et de demander aux évêques de signer la lettre suivante  

 

 Lettre de Basilisque selon  Evagre  (H.E.III,4) 

. Comme nous préférons la Piété, et la Gloire de Dieu…

, et que nous sommes d’ailleurs persuadés que le salut, et la sûreté du troupeau de Jésus-Christ dépendent de son union, et de sa concorde,

nous voulons ..que soit  reçu  dans toutes les Eglises

l’unique règle de la Foi, qui peut renverser toutes les hérésies, et réunir tous les membres de l’Eglise.

**

 Que soit recu … tout ce qui a été décidé par les cent cinquante Évêques assemblés dans cette ville impériale,

 pour la confirmation du même Symbole (de Nicée)

, contre… tout ce qui a été fait dans la ville Métropolitaine d’Ephèse,

 contre l’impiété de Nestorius, .

**

Mais pour le livre de Léon, et pour tout ce qui a été dit, ou fait à Chalcédoine, contre ce très saint Symbole de Nicée,

… ce qui n’a servi qu’à troubler la paix des saintes Eglises,

nous ordonnons qu’il soit brûlé, et condamné ici, et ailleurs par les saints Évêques.

Rien que cela !

**

….. Nous ordonnons que l’hérésie de ceux qui nient que le Fils unique de Dieu se soit incarné, et ait été fait Homme dans le sein de la sainte Vierge Marie Mère de Dieu,

… soit condamnée avec les nouveautés, qui ont été introduites au Concile de Calcédoine.

**

Nous ordonnons que tous les saints Évêques signent notre lettre lorsqu’elle leur sera présentée, et qu’ils déclarent qu’ils ne tiennent point d’autre Symbole que celui qui a été fait par les trois cent dix-huit Évêques de Nicée, et confirmé par les cent cinquante de Constantinople

 en déclarant qu’il faut suivre le Symbole de Nicée comme la règle certaine de la foi, et en condamnant tout ce qui s’est fait à Chalcédoine,.

**

Quiconque après cette divine ordonnance…

 tachera de soutenir la nouveauté, qui a été introduite à Calcédoine contre la Foi,

.., sera traité comme un séditieux,

S’il est Évêque ou Ecclésiastique, il sera déposé,

S’il est Moine ou Laïc, il sera puni par l’exil, par la confiscation de ses biens, et par d’autres peines.

**

Il est intéressant  de comparer cette lettre de Basilisque

 avec l’Hénotique écrite plus tard par Zenon

Cliquez ICI

**

On y retrouve le même schéma

les mêmes expressions

non plus pour condamner

mais pour réunir  

 **

Entre nous

de quoi ils se mêlaient tous ces empereurs  ?

et les évêques qui allaient signer

où était leur dignité ?

Ambroise, vis-à-vis des empereurs

étaient quand même plus dignes !

cliquez ICI 

Quelle déchéance !

 

La rétraction des evêques qui avaient signé une lettre contre le concile de Chalcedoine

29 avril, 2012

Les conclusions du concile  de Chalcédoine

occasionnèrent tellement de troubles en Orient 

que l’empereur Basilisque

pour avoir la paix

demanda à tous les évêques

de signer  une lettre qui condamnait le concile  de Chalcedoine 

**

Acace le métropolite de Constantinople  refusa

**

Mais quand l’empereur Zénon repris le trône que lui avait ravi Basilisque 

La plupart des évêques  se hâtèrent de se rétracter et firent amende honorable

Voici ce qu’en dit Evagre dans son histoire de l’église

**

Les Évêques d’Asie demandèrent  pardon à Acace, et lui envoyèrent un mémoire,

 par lequel ils s’excusèrent d’avoir signé la lettre de Basilisque,

 et protestèrent qu’ils ne l’avaient signée que par force,

et que jamais ils n’avaient eu d’autre sentiment que celui du Concile de Chalcédoine.

**

Nous déclarons par nos mémoires, que nous n’avons pas signé volontairement,

 mais par contrainte, et que notre main a écrit des mots,

 auxquels notre cœur ne consentait point

**

Décidemment Dioscore avait bien raison de dire en son temps

que tous ces évêques feraient  de piteux martyrs

**

Les évêques terminaient leur lettre en ces termes

Nous avons reçu de Dieu par le mérite de vos prières

 la grâce de croire la doctrine

 que nous avons apprise des trois cent dix-huit Pères du Concile de Nicée,

 et des cent cinquante du Concile de Constantinople, ces grandes et éclatantes lumières de l’univers.

Nous croyons encore ce qui a été véritablement et sagement décidé par les Évêques qui se sont assemblés à Chalcédoine.

(Evagre H.E.III,9)

**

En fait on ne connaît pas trop ce qui a poussé Acace

à prendre officiellement parti pour le concile de chalcedoine

Car lui aussi

Au plus profond de lui même

était devenus monophysite

**

Ah ! pas facile à le suivre tous ces byzantins

C’est compliqué !

Compliqué !

L’évangile c’est quand même mieux  

Zénon ,un aventurier qui veut la paix face à des évêques qui occasionnent des troubles

29 avril, 2012

Zenon est un aventurier

 devenu commandant de la garde de l’empereur Léon 1é

au cours du 5é siècle à Constantinople 

Il se marie avec la fille de Léon 

Et devint lui même empereur entre 474 et 491

Un inculte ,un barbare pour les uns 

un saint pour d’autres

C’est selon !

**

L’Empereur Léon donna Ariane sa fille en mariage à Zénon,

qui prit ce nom-là, qui était celui d’un homme célèbre d’Isaurie,

au lieu qu’il s’appelait auparavant Aricmèsee. (Evagre H.E.   II,15)

**

 L’Empereur Zénon ne fut pas sitôt,.. en possession de l’autorité souveraine, qu’il se plongea dans les plus sales débauches, comme s’il eût cru que ce n’est pas avoir un pouvoir absolu, que de ne pas faire tout ce que peut conseiller la passion.

(Evagre H.E.III,1)

**

C’est lui ce noceur ,ce publicain

qui s’inquiète car les évêques ne cessent de se quereller   

C’est ce barbare qui est las des disputes au sein de l’église

C’est lui qui  veut la paix

et non ces évêques qui oublient l’évangile

Un message de paix

**

C’est ce barbare  qui publiera un des meilleurs édit du siècle

LHénotique ou l’édit d’union  

**

Evidemment ce n’est pas lui qui va rédiger ce texte

Il n’y connaît rien

A t il même la foi ?

mais il veut la paix 

Il demande donc à l’evêque de Constantinople Acace 

de rédiger un texte susceptible de réconcilier tout le monde

tous ces moines turbulents de son empire

tous ces intello qui se battent pour des mots

au nom d’Eutychès

au noM de Nestorius

au nom de Cyrille

pour la mère de dieu

pour une ou deux « natures »

 **

Ce texte c’est l’Hénotique

publié en 482

Cliquez ICI 

 

L’Hénotique ou édit d’union de l’empereur Zenon

28 avril, 2012

Suite aux émeutes

suite aux violences

occasionnées par les définitions du concile de Chalcédoine (451)

l’empereur Zénon et l’evêque de Constantinople  Acace

de guerre lasse 

publient l’Hénotique ou édit d’union en 482

**

Nous sommes  persuadés que la foi des trois cent dix-huit Évêques assemblés à Nicée,

et des cent cinquante Évêques assemblés à Constantinople,

 est la véritable et l’unique foi ,

…et nous travaillons jour et nuit…pour que croisse et s’augmente  cette foi

**

 Car tant que Jésus-Christ notre Dieu et notre Sauveur, qui est né de la sainte Vierge Marie Mère de Dieu, approuvera le culte que nous lui rendrons,

nos ennemis seront abattus,  nos sujets seront obéissants

.. et nous jouirons de la paix, et des biens de la paix,

 de la température de l’air, de l’abondance des fruits, et des autres commodités temporelles.

**

Marie est donc bien appelée la mère de Dieu selon les vœux des disciples de Cyrille

Ensuite Zenon se plaint des divisions qui règnent au sein de l’église à ce sujet

**

Des violences déplorables

. Il est arrivé de cette malheureuse division , qu’un nombre innombrable de personnes sont mortes, les unes, sans avoir participé à la sainte communion,

et les autres, sans avoir reçu le baptême,

 et; que l’on a commis tant de meurtres et répandu tant de sang

 que l’air et la terre en ont été également infestés.

 Ces malheurs sont si déplorables que je ne doute point que tout le monde ne soit bien aise qu’on en arrête le cours.

**

Le credo de Nicée

 les Eglises, n’ont jamais eu d’autre Symbole, d’autre doctrine, d’autre définition de foi, que celle qui a été faite par les trois cent dix-huit Évêques du Concile de Nicée, et confirmée par les cent cinquante de Constantinople

Tous les peuples, qui reçoivent le saint Baptême, le reçoivent avec la foi de ce Symbole.

**

Condamnation de Nestorius et d’Eutychés 

 Les saints Pères, qui se sont assemblés depuis à Ephèse, et qui ont condamné l’impiété de Nestorius, et de ses Sectateurs, ont tenu le même Symbole. Nous prononçons anathème contre Nestorius, et contre Eutychès, parce qu’ils suivent une doctrine contraire à celle des saints Pères. Nous recevons les douze Chapitres composés par Cyrille d’heureuse mémoire,

Ce sont les 12 anathématismes

cliquez ICI 

**

Les définitions du concile de Chalcédoine

 Nous confessons que notre Seigneur Jésus-Christ étant Dieu s’est fait vrai Homme, qu’il est de même substance que son Père selon  la Divinité, et de même substance que nous selon l’Humanité,

qu’il est descendu du Ciel, qu’il a pris un corps par l’opération du divin Esprit dans le sein de la Vierge Marie Mère de Dieu, et qu’il est unique et seul.

**

 Nous ne recevons point ceux qui le divisent, ou qui le confondent

Pas clair !

Cela va pas louper …Il va y avoir des palabres

Le texte semblait défendre le monophysisme

Le pape Felix III condamna l’acte et excommunia Acace en 484

**

L’Incarnation qui a été accomplie sans aucune tache de péché dans la personne de la Mère de Dieu, n’a pas produit un nouveau Fils. La Trinité est toujours demeurée Trinité, bien qu’une des personnes, savoir le Verbe Dieu, se soit incarnée.

**

 Nous prononçons anathème contre ceux qui ont eu autrefois, ou qui ont maintenant des sentiments contraires , soit dans le Concile de Calcédoine, ou dans un autre, et principalement contre Nestorius, contre Eutychès, et contre ceux qui les suivent.

 (Evagre H.E. III 14) 

Léon le grand : la primauté du pape

27 avril, 2012

Léon le grand fut pape entre 440 et 461

Il est grand

Il est le premier

Il le rappelle à ceux qui veulent l’ignorer

**

 « De même que demeure ce que Pierre a cru du Christ

 ainsi  demeure ce que le Christ  a institué dans la personne de Pierre

…si quelque chose est faite  ou décidée par nous droitement

,si quelque chose est obtenue de la miséricorde de Dieu par nos supplications quotidiennes

 on le doit aux oeuvres et aux mérites de celui qui fut  à l’origine de notre siège (Leon sermon 3,2)   

**

On peut relire le sermon qu’il fit à Rome

Le jour de la fête de Pierre

http://foicatholique.cultureforum.net/t1503-saint-leon-le-grandpapefete-saint-pierre-et-paul

**

En orient

Il s’impose avec

 « le tome à Flavien » qui servira de base à la formule

qui sera adoptée au concile de Chalcédoine

Cliquez ICI 

**

Le patriarche de Constantinople s’incline

bien malgré lui  

Mais  revendique la 2é place

Cliquez ICI

**

En occident

en Gaule c’est Arles qui réclame une première place

car c’était la capitale romaine de la région

Hilaire l’evêque d’Arles agissait donc  en chef

Il parcourait la Gaule

Il organisait des conciles

choisissait ou déposait des évêques à son grés

**

Le pape réagit vite fait

et ordonne à Hilaire de rejoindre sa ville

Hilaire  était un saint

Il n’avait pas le sang chaud

des occidentaux

Il obtempéra  

 

123456