Archive pour la catégorie 'Gaule et France'

Les vœux pieux de Louis XIII et d’Anne d’Autriche :Notre Dame des Victoires

10 janvier, 2014

 Louis XIII  (1601-1643) et sa femme Anne d’Autriche

étaient ce qu’ils étaient 

mais ils étaient pieux

et fréquentaient du beau monde

ecclésiastique

tels Richelieu et Mazarin

**

Notre dame des Victoires

C’est la fin des guerres de religions 

depuis l’arrivée d’ Henri IV à Paris

« Paris vaut bien une messe »

mais il y a encore des protestants à la Rochelle

**

De 1620 à 1628 Louis XIII entreprend donc le siège de la Rochelle

Il massacre les protestants, pille et détruit les fortifications

**

Or en 1629

les  Augustins déchaussés, dits  » petits pères lui demandent de l’aide  pour la construction d’un nouveau couvent

Louis XIII accepte  à condition que l’église porte le nom de Notre-Dame des  Victoires,

 en action de grâces pour sa victoire à La Rochelle,

car le pieux roi attribue cette victoire à Marie

**

La place de la Victoire

http://fr.wikipedia.org/wiki/Place_des_Victoires

Comme on pourrait le croire

la place des Victoire qui jouxte l’église n’a rien à voir avec Louis XIII

puisqu’elle elle a été inaugurée en 1686 

pour commémorer  les victoires de Louis  XIV

**

Le vœu d’Anne d’Autriche

N’ayant pas d’enfant

Anne fit le vœu de construire un couvent

à la naissance de Louis XIV

Comme elle avait des petits problèmes avec son époux

elle ne put réaliser ce voeu qu’au moment de sa régence 

 

La régente peut dès lors réaliser son vœu si, Dieu lui donnait un fils,

d’élever un « temple magnifique, de rebâtir entièrement l’église et le monastère du Val-de-Grâce et de n’y épargner aucune dépense pour y laisser des marques éternelles de sa piété » (l’abbé de Fleury)

Ce fut le Val de grâce

Quelle grâce que ce bel enfant ,qui deviendra grand  !

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_du_Val-de-Gr%C3%A2ce

**

Le vœu de louis 13

Ah ! Louis XVI était vraiment désiré

et Louis XIII avait aussi fait un voeu.

**

Il promet de consacrer la France à la Vierge Marie

Nous déclarons que, prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre état, notre couronne et nos sujets, 

http://www.spiritualite-chretienne.com/marie/louis.html

**

Il instaure les processions du 15 août

et ordonne à toutes les églises du royaume

de consacrer sa chapelle principale à la Reine des Cieux.

Enfin il promet d’élever un nouveau maître autel dans la cathedrale de notre Dame de Paris

 

Hildebert de Lavardin (1055-1133)

29 novembre, 2013

Un Goliard

Hildebert de Lavardin est vraiment sympa 

Il fut soupçonné d’avoir été, dans sa jeunesse

un goliard c’est-à-dire un gai luron, ami  des troubadours

un de ces chahuteurs qui se moquaient du haut clergé

Cliquez ICI

**

Chahuteur mais cultivé

il devient en 1092 écolâtre au Mans

**

Evêque en prison 

En 1097 ,il est nommé évêque du Mans 

Il tint  tête aux anglais qui occupaient son diocèse

et fut mis une première fois en prison jusqu’en1100

**

Las ,Fatigué

il en eu marre et voulut démissionné

mais le pape avait trop d’estime pour lui

ce qui n’est pas peu dire

**

Libéré par  Foulques Rechin comte d’Anjou

il est de nouveau mis en prison par Rotrou

 comte du Perche  à Nogent

et libéré en 1120

**

L’ecole de saint Victor

Hildebert marqua  profondément l’histoire religieuse de son temps

à cause d’un lettre adressée à Guillaume de Champeaux

**

Dans cette lettre il supplie Guillaume de Champeaux de continuer son enseignement

C’est donc grâce à lui que l’école de Saint Victor fut créé et prit tout son essor

 **

Un poète et un théologien

Hildebert cultive les belles lettres dès son enfance 

On dit qu’il  surpassa dans ce domaine tous ses contemporains

et qu’il fut un versificateur incomparable 

il aurait compose plus de 10000 vers c(eillier)

Cliquez ICI

**

en 1125 il devient archevêque de Tours 

Hildebert de Lavardin (1055-1133) : Œuvres

28 novembre, 2013

Un poéte

Hildebert de Lavardin est un poète

Dans sa jeunesse il aurait écrit des poèmes  assez osés

comme ses  contemporains les troubadours et les goliards

**

Il écrivit plus de 10.000 vers

des poémes sur l’ouvrage des 6 jours

sur l’ornement de l’univers

sur le sacrifice de la messe

sue l’ecclésiaste

sur les évangiles

sur la morale ….

sur son exil… sur la vraie amitié

et même sur les mathématiques

**

Des opuscules

Hildebert écrivit 

 

sur la vie de Radegonde

sur la vie de sainte Marie l’Égyptienne,

sur la vie de Hugues ,abbé de Cluny qui avait été son maitre

quand il étudia les Saintes Ecritures

**

Sans doute ,après la dévastation de l’église du Mans

par le roi d’Angleterre Guillaume le roux

il écrivit

« la plainte et le combat de la chair et de l’âme »

**

Un théologien

Il compose un traité de théologie

de 41 chapitres

C’est une véritable somme

sur la foi la Trinité ,les anges ,l’ouvrage des 6 jours ,le péché originel ,la grâce

où il cite très souvent saint Augustin   

**

L’eucharistie

Hildebert fut  peut être un  élève de Bérenger 

et voulut sans doute s’en démarquer

**

Il est le premier à employer le mot transsubstantiation

pour marquer le changement du pain et du vin en corps et sang du Seigneur

Il écrit un traité en prose  sur « le sacrement de l’autel »

et un poème sur « le mystère de la messe »

**

L’auteur des « actes des evêques du Mans » écrit

« Hildebert en montant à l’autel pour y célébrer l’eucharistie

était si vivement pénétré de douleur à la vue de son indignité ,

qu’il fondait en larmes » 

« Histoire  des auteurs ecclésiastiques » par Ceillier Tome 14 A 

Au 11é siécle ,une floraison de nouveaux moines et de chanoines

12 octobre, 2013

Y a til eu, au cours du 11é siècle

 un ras le bol de Cluny

un ras de bol des énormes  monastères

devenus de véritables états dans l’état ?

**

Ou bien y a t il eu , le besoin d’une grande solitude

et le désir de pratiquer un ascétisme plus rigoureux

à l’égal des « moines du désert » d’antan ?

**

Toujours est il que nombreux furent les ermites

qui préfèrent vivre seuls

**

Malgré eux ,ces ermites

furent aussitôt rejoints  par des disciples

et ainsi se créa des petits monastères

des ordres qui resteront éphémères  

**

Ce fut comme l’amorce d’un renouveau

dans le monde monastique

un frémissement  

avant la fondation des grands ordres du 13é siècle

**

Les petites fondations

En 1074 saint Antoine de Muret

se retire à Muret prés de Grandmont   sur le territoire de Limoges

il y demeure 50ans dans le plus grand dénuement

**

Mais il fut connu et rejoint

ainsi fut créé l’ordre de Grandmont

 

image des ruinesAu 11é siécle ,une  floraison de nouveaux moines et de chanoines dans Gaule et France ruines-de-grandmont-300x231

**

il ne reste de son abbaye que des vieilles pierres éparpillées dans un champ

 **

En 1084 Bruno ouvre la chartreuse

En 1075  Robert de Molesme  créée un abbaye à Molesme

qui se déplace  ensuite à Cîteaux

Cette abbaye essaimera au cours du siècle suivant

 grâce à saint Bernard le  fondateur de Clairvaux

**

En 1101 Robert d’Arbrissel fonde l’ordre de  Fontevrault

qui deviendra célèbre

pour avoir assurer l’éducation de nombreuses jeunes princesses

**

Les chanoines réguliers  

Dans le même temps

l e pape Urbain 2

suite à la réforme Grégorienne

réglemente la vie des clercs autour des cathédrales

en les réunissant sous la règle de saint Augustin

**

Encore maintenant

on peut voir les maisons des chanoines

qui comme à Noyon

forment  comme une enceinte autour de la cathédrale

Le 10é siècle :La reconstruction de la France,après le passage des normands

7 septembre, 2013

Après les ravages occasionnés par les normands du 9é siècle  

Tout est à refaire dans une France dévastée

**

Les rois

Les rois se disputent

mais les Robertiens

vont finir par

installer Hugues Capet  

et enfin rendre la stabilité  au royaume

cliquez ICI 

**

Les croyances

Le 10e siècle fut un temps de ténèbres 

On approche de l’an 1000

le peuple fabule

s’affole 

et croit en la fin du monde

**

Les uns partaient en pèlerinage  en Palestine

Les autres laissaient des églises ,des palais ,les maisons tomber en ruine

car ils considéraient  qu’il était inutile de les réparer puisque tout allait bientôt disparaître

(Guettée histoire de l’église de France Tome IV ,P7)

**

C’est aussi l’époque des écrits fantastiques appelés « roman » car écrit en langue romane

et des vies de saints surchargées d’aventures incroyables et souvent absurdes  (Guétté p 11)

**

C’est l’époque des papes scandaleux qui règnent à Rome

plus dévoyés que ceux de la renaissance 

en particulier ceux de la famille du sénateur Theophylacte

Jean X, Jean XI,Jean XII le plus scandaleux   

**

La reconstruction des monastères

Les moines ,une fois de plus, allait sauver le pays

et tout reformer

cliquez ICI

**

Ce siècle fut supérieur au 8é siècle

« mais on peut dire que le 10é ss  après le 8é  fut l’époque la moins savante de l’ère chrétienne » Abbé Guettèt )

**

 Les papes  

C’est à cause de ce siècle que le moyen âge eut si mauvaise presse

Les papes en particulier ont été lamentable

pire que les papes de la renaissance

**

En 897 eut lieu  

le scandaleux concile  cadavérique

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Concile_cadavérique

**

Puis les papes furent sous l’influence des Theophylacte

qui firent élire les papes « Jean » de triste mémoire

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophylacte

 

 

 

 

Généalogie des rois Francs du 10é Siècle

6 septembre, 2013

 Charles III le Simple ( 879 -922 )          Roi en 898  (31 ans)

Il est le fils légitime de Louis II le bègue

il est né l’année de la mort de son père

et  ne pouvait donc pas régner

Il fut mis sur le trône après la mort d’Eudes par Foulques évêque de Reims

**

Charles III avec les ducs attaquent Rollon qui avait pillé Chartres (911)

Rollon sa fait baptiser  et reconnait la suzeraineté  de Charles et devient Comte de Caen

pourvu qu’il lutte contre les normands païens

**

Les Robertiens  rois pendant 14 ans

Robert Ier comte de Paris (865 -923 )    Roi en 922   (1an)

 

Robert est le frère d’Eudes

Il  revendique  le trône en 922

attaque le roi Charles qui s’enfuit

et se fait  couronner roi des Francs à Reims

**

En 923 Charles rassemble une armée et marche contre Robert,,

Robert fut tué au cours de la bataille de Soissons

mais son  fils  Hugues le grand  obtient la victoire

Charles III ne put donc pas récupérer sa couronne.

**

Les grands du royaume élirent alors Raoul, duc de Bourgogne,

beau-fils du roi Robert Ier, comme roi des Francs. Il fut sacré le 13 juillet 923.

**

Raoul (    ? -936 )                                     Roi en 923 (13ans)

**

Retour des carolingiens

Louis IV d’Outremer ( 918 -954)           Roi en 936  ( 18ans)

 

En 922 quand son pére  le roi Charles III le Simple fut déchu

Louis avait 2 ans et fut envoyé en Angleterre

d’où son surnom « l’outremer »

**

Devenu l’héritier carolingien par la mort en captivité de Charles IIIen 929

il est rappelé  par le puissant marquis de nedustrie  Hugues le grand afin de  succéder au roi Raoul

**

Lothaire (941 – 986 )                              Roi en 954  (32ans)

fils de louis IV

**

Louis V ( 967 – 987 )                              roi en 986  ( 1an)

fils de Lothaire et dernier carolingien

 

Les capétiens

Hugues Capet (938 – 996)                     roi en 987 ( 9ans)

Charles III le simple et Rollon

6 septembre, 2013

Charles fut appelé « le simple »

car il commis des erreurs à la fin de sa vie

mais  était  il si simple ?

Ne fut il pas un grand diplomate ? 

Encore un roi qu’il faut réhabilité ! 

**

Il était sans cesse harcelé  par les normands

trahi par ses alliés

menacé par des Seigneurs  comme Robert le fort 

Que pouvait donc t il faire ?

**

Comme Louis le pieux qui avait envoyé Ebbon pour convertir les danois

 cliquez  ICI

Charles III  s’efforça  de convertir Rollon 

le  chef des normands ,et lui donna des terres

 au lieu de l’attaquer de front

**

« Rollon et ses guerriers étaient fatigués des combats

est aspirant  au repos acceptèrent  les propositions de Charles III

…le roi lui céda tout un territoire qui prit le nom de Normandie

Enfin Le roi  lui donna sa fille Gisele en mariage »

**

Rollon promit d’ embrasser la religion chrétienne

et se fit baptiser par l’évêque de Rouen Francon

**

Ainsi naquit la Normandie rattachée à la France

et que le pays retrouva une certaine paix

momentanément

  **

Rollon devenu chrétien se montra législateur aussi intelligent

qu’il s’était auparavant montré terrible guerrier   ( Guettée  histoire de l’église de France Tome IV p16)

Le rôle des Seigneurs pour le renouveau monastique au cours du 10é siècle

5 septembre, 2013

Après les ravages occasionnés par les normands du 9é siècle 

beaucoup de Seigneurs

et pas des moindres

participèrent

au cours du 10é siécle

à la reforme des monastères

et au renouveau de la société

**

Gérault comte d’Aurillac 

comptait parmi ses ancêtres Césaire d’Arles

« et au milieu d’un monde devenu pervers il se montra digne de lui »,

Il fonda à Aurillac

au pied de la colline ou dominait son château

un monastère et le peupla de moines fervents

**

Eudes ,comte de chartres et de Blois entreprend

la réforme de Marmoutier

un monastère fondé par saint Martin de Tours 

et où Alcuin fut abbé .

**

Du reste Eudes

comme le conte de Paris

prit l’habit monastique avant de mourir

dans son abbaye 

**

Henri duc de Bourgogne

et frère de Hugues Capet  ,abbé de Saint Germain des prés

est aussi affilié à la congrégation de Cluny

en administrant l’abbaye de saint Germain d’Auxerre

**

Guillaume le pieux duc d’Aquitaine

 est à l’origine avec Bernon de l’abbaye de Cluny

A la mort de Mayeul la congrégation de Cluny

avait des ramifications dans toutes les provinces de France

Cliquez ICI

**

Guillaume duc de Normandie et successeur de Rollon

rebâtit  la célèbre abbaye de Jumièges

**

Son fils Richard ,le comte de Normandie

impose la discipline de Cluny à Fécamp ,Jumièges, saint Ouen ,

il établit à l’abbaye du mont saint Michel des moines de Cluny

 à la place des chanoines licencieux

 **

Grâce aux écoles monastiques

l’œuvre de charlemagne était reprise après un siècle d’interruption

et l’on vit renaitre au début du 11 é s

l’amour  de la science des lettres et des arts

Les moines du 10é siècle : La cata !

4 septembre, 2013

Ivan Gobry écrit

« Le 7è siècle compte parmi les siècles d’or du monachisme »(Ivan Gobry) 

Cliquez ICI

**

Les monastères se développèrent tellement qu’ils sont devenus sous Charlemagne

de véritables état dans l’état

**

Mais au cours du 9é siècle

les normands envahirent le pays des francs

et pillèrent avant tout les abbayes

**

Là ils trouvaient  les richesses

Là ils trouvaient ce qui flattait leur cupidité

des candélabres et des vases sacrés ,,

en or et en agent 

des livres et des reliquaires

rehaussés de pierreries 

**

Ce fut l’horreur !

le saccage

le vandalisme !

**

 « Pendant que les Sarrasins détruisaient le berceau des bénédictins au mont Cassin et massacraient 500 moines sur le Vulturne, les normands remontaient la seine ,la somme, la Loire ,la Saône,

détruisaient Jumiège ,saint Ouen, Saint Wandrille, Corbie ,Béze ,Fleury où ils tuérent 60 moines et Marmoutiers où ils en egorgerent 116

Au siége de Paris qui dura 2ana (885-887) ils brulèrent saint Médard et transformèrent en écurie saint germain des prés « ( Montalembert précis d’histoire monastiques p 118)

**

Abbon qui fut un témoin oculaire du siège de Paris

ecrit dans ses annales

http://remacle.org/bloodwolf/historiens/abbon/paris.htm

Hélas oui ! ces dégâts je les ai vus du haut des murs de la cité de Paris ; nos yeux en ont été les témoins et nos vers les redisent avec certitude. Les Danois, ne pouvant tenir tant de butin enfermé dans les camps, ni dans les forts, firent une vraie étable de l’église du saint évêque Germain, et la remplirent de taureaux, de jeunes truies et de chèvres au nez court. Tous ces animaux, entassés dans ce lieu, poussent bientôt de longs gémissements; les plaies couvrent leurs corps, et, déchirés par la douleur, ils rendent le dernier soupir. Leurs gardiens arrivent pour les porter à leur cuisine, mais trouvent que déjà ils servent de pâture à d’innombrables vers; l’église entière est infectée de l’horrible odeur qui s’exhale de tous ces cadavres. Ce n’est pas à la cuisine, mais à la Seine qu’on les traîne, de ce moment, on vide l’église de bœufs, et on n’y en laisse plus égorger aucun.

 

 

 

L’enseignement des enluminures carolingiennes

6 août, 2013

Sous les Carolingiens on parle de la majesté de Dieu

On légifère

On rend des cultes

On fait de la morale

**

Mais l’évangile alors ?

 **

Il nous reste peu de sacramentaires et d’évangéliaires

de cet époque car ils furent brûlés,ou dispersés

lors de l’invasion des normands

**

Mais le peu qui nous reste de cette époque

nous montre que les moines

ne se contentaient pas de faire la morale

en parlant du jugement dernier

et de la majesté terrible de Dieu

qu’il fallait vénérer en tremblant

**

Ils ne se contentaient pas non plus

de recopier des psaumes qu’il fallait chanter

**

Ils commentaient les évangiles

en les agrémentant d’enluminures

avant de le faire avec les vitraux des cathédrales

**

d’où les nombreuses synopses

L’enseignement des enluminures carolingiennes dans Art et la religion synopse-aix-8es-231x300Aix

**

8e-autun-synopse dans Louis le pieux Autun

Les évangéliaires 

ev-de-charles-le-chauve-225x300

Ev de Charles le chauve

**

evangile-lothaire1-216x300

Ev de Lothaire

**

saint-marc-alencon-9es-185x300 

evangile selon saint Marc Alencon

** 

ebbon-saint-jean-215x300

evangile de saint Jean (Ebbon)

**

evangilel-arras-9es

ev à Arras 9ès 

**

et les représentations  de la passion

en ces temps si souvent troublés par les guerres

 

angers-10e-s-213x300

angers 10és

**

 d’où surtout le chef d’œuvre de Raban 

à la louange de la croix  

Cliquez ICI

12345...11