Archive pour la catégorie 'Islam'

De Genghis Kan à Bajazet en passant par Tamerlan

29 juillet, 2021

Genghis Kan né vers 1155 en Mongolie, mort en 1227  dans l’actuel Xian de Qingshui (Chine) , est le fondateur de l’Empire mongol, le plus vaste empire continu de tous les temps,

Beaucoup d’historiens citent  la cruauté de son règne et la destruction provoquée par les troupes mongoles, mais d’autres insistent sur les aspects positifs de ses conquêtes

Il  aurait établi  la route de la soie pour faciliter le commerce avec  le monde occidental, le Moyen-Orient et l’Asie

Il aurait  instauré la « méritocratie »

Il a mis en place des règles protégeant les femmes,

Il  semblait assez tolérant envers les religions

 

Le Yassa

Il publie, le « Yassa « un code civil »  qui fait  de lui un grand empereur  

Cliquez ICI   

Ce fut en France l’époque de louis VII (1120-1180) , Alienor d’ Aquitaine et de Philippe Auguste (1180-1223)°

puis ce fut le temps de Tamerlan

Cliquez  ICI 

Tamerlan finit ses conquêtes  en s’attaquant à Bajazet

 **

  Bajazet (1354-1403) :La foudre

Bayezid , sultan ottoman, succéda à son père Mourad Ier en 1389 après la mort de ce dernier à la batille de Kosovo,

Son caractère emporté et la rapidité de ses décisions lui valurent son surnom de la « Foudre ».

 

En 1391, il entreprit le blocus de Constantinople, la capitale de l’Empire byzantin. …mais en vain

Après l’annexion de la province de Salonique, le siège de Constantinople fut repris en 1394,et fut maintenu jusqu’en 1398.

c’est alors que Tamerlan intervint et obligea Bajazet à  lever le camp.

 

ce fut la guerre entre  le splendide (Tamerlan)  contre la foudre (Bajazet ) (p106)

Bajazet jugea  que le moment était venu  de régler les différents entre Tamerlan et lui  et d‘affirmer sa suprématie

Le « splendide »  conserva quelque temps son calme et sa patience malgré l’arrogance ete les humiliations  que lui infligeait « la foudre » …il y  a eu entre les 2 souverains un échange de lettres insultantes … puis en 1400 les escadrons de Tamerlan  entrèrent en territoire ottoman …

Bajazet est fait  prisonnier  par Tamerlan  qui le fit enfermer dans un litière grillagée ,à la manière de Louis XI ( p107)

Plus tard  Racine  en fera une piece de théâtre   

 

Manuel II Paléologue (1350-1425)

Tandis que Bajazet  s’attaquait à Constantinople  

Manuel II Paléologue qui  régnait dans cette ville partit en occident pour trouver des alliés 

 Laissant le pouvoir dans la capitale à son neveu Jean VII, Manuel embarque en décembre 1399 en compagnie d’un maréchal français. ; En avril 1400, il rencontre Charles VI de France   venu au devant de lui, à Venise

En juin 1400 il fit son entrée solennelle à Paris .  Charles VI le fit loger au Louvre  ..On menait alors joyeuse vie à la cour de France ..Manuel participa à toutes les fêtes …c’est à peine s’il avait le temps de songer à l’objet de son voyage .(Tamerlan ;G. Walter p39)

A la fin de l’année il rencontre Henri IV d’angleterre à Londres  Il y séjourne plus d’un an

IL envoie des ambassadeurs auprès des rois de Castille et d’ Aragon et auprès du pape Boniface IX.

 Mais cette grande tournée est vaine. Manuel revient  bredouille à  Constantinople en juin 1403

 

Tamerlan (1336—1405) : Le splendide

28 juillet, 2021

D’après « le mémorial des siècles »  de Géard Walter

 Timour est  plus connu sous le nom de Tamerlan (qui signifie « Timour le Boiteux »),

Il se dit descendant de Genghis khan. Il est en fait  un turc-mongol né en Ouzbékistan  qui a  dérobé la place  des successeurs de Genghis Khan 

Ce fut un guerrier 

un nomade de cœur sans cesse en déplacement 

conquérant d’une grande partie de l’Asir centrale et occidentale fondateur de la dynastie des Timourides qui a existé jusqu’en 1507.

 

« il ne pouvait pas prétendre apporter la civilisation à des empires aussi évolués que ceux es indiens  des ottomanes et des mamelouks ;Il n’était , comparé à eux ,qu’un  barbare  malgrè la passion qu’il montrait toujours pour les arts  l’architecture et la poésie  (Marcel Brion  p109)

 Mais Tamerlan se révéla un redoutable chef de guerre, bâtissant un immense empire reposant sur la puissance militaire et sur la terreur. Les historiens parlent souvent de « catastrophe timouride » tant ses destructions et massacres ont été spectaculaires ; les estimations sur le nombre de morts de ses campagnes militaires vont de 1 million à 17 millions de personnes (soit environ 5 % de la population mondiale de l’époque). Lors de ses conquêtes, il n’hésita pas à massacrer la totalité de la population des villes qui lui avaient résisté, à l’exception des artisans qu’il déporta à Samarcande sa capitale.

 

Ses campagnes

Cliquez ICI

1387 Ispahan Chiraz

1398 New Dehli

1401 Alep  Damas  Bagdad

 La guerre avec les Turcs et les Mamelouks à son retour d’Inde, finit par la prise d’ Alep et de Damas

 

Ibn Kaldoum le rencontre à Damas

« quand mon nom fut annoncé , Timour me fit appeler .En entrant dans la tente des audiences,  je le vis assis  s’appuyant sur ses coudes… (p191)

 Tamerlan envahit Bagdad en juin 1401 :Après la prise de la ville, vingt mille citadins furent massacrés. Tamerlan ordonna que chaque soldat devrait revenir avec au moins deux têtes humaines à montrer.

En 1402, Tamerlan envahit l’Anatolie et défit le sultan Bayezid 1er à la batille d’Ankara

cliquez ICI   

 

 Ce fut en France ,l’époque de Jean bon (1319- 1364) de  Charles V, dit « le Sage », ( 1338-1380 )

et des papes d’Avignon (1309-1377)   et de la peste noir 

André Clot : Soliman le magnifique

15 juillet, 2021

André Clot commence son livre par un affirmation / La lutte contre les chrétiens  sera toujours pour l’empire ottoman d’une importance vitale .Le jour où elle s’arrêtera ,son déclin commencera (p 23)

 

A l’aube du beau siècle

En 1362  Murad 1é commence sa lutte contre les Balkans 

En juin 1389 ,il écrase l’armée serbe ; Les turcs occupent désormais les Balkans .Ils y resteront  plus de 5 siècles (p25)

Bayezid « la foudre » poursuit  la conquête ,mais ils doit s’affronter en 1402 à Tamerlan  à Ankara , au  cœur d’Anatolie.. L’armée de Bayezid est détruite ,le sultan est prisonnier (p26)

L’expansion reprend avec Mehmet 1er

En 1453 Mehmed II , la plus puissante  figure de l’histoire de  la Turquie avec Soliman ,occupe Constantinople  

Cliquez ICI

Mieux vaut voir régner à Constantinople  ,le turban des turcs  que la mitre des latins (P27)

 

Soliman

Cliquez ICI  

Les 8 années de règne de son père Selim Ier   avaient été  une longue  terreur ..  Très intelligent ,très cultivé ,audacieux  et politicien  habile , sa facilité  de faire trancher  les têtes est sans exemple ..Il a fait exécuter tous les males des sa famille ,Soliman exepté …Après ce long bain des sang  ,les premiers  actes de clémence de Soliman  apparurent comme « la  rosée céleste  sur une terre ensoleillée(  (p51)

le nouveau sultan  est un pieux  musulman  exempt de tout fanatisme ..tolérant  envers les Chrétiens…C’est un sage ; Son nom n’est il pas celui du fils de David ?

 

L’ennemi : Charles Quint

Selim  avait laissé à Soliman , l’armée la plus puissante de son temps (p53)

D’un côté   Soliman voit l’Europe dirigée par des souverains forts et qui rêvent de le détruire,  de l’autre Charles Quint  ,le  roi des princes qui attendent l’occasion de se jeter sur le Turc pour le repousser en Asie  (p56)

 Dès le mois d’aout 1521 Soliman prend l’initiative. Il occupe Belgrade  

La première église de la ville fut transformée en mosquée  Soliman y récita la première prière du Vendredi (p 63)

Cliquez ICI 

 En 1522 ,les chevaliers de saint jean  sont chassés  de Rhodes

c’est l’artillerie qui donna la supériorité aux ottomans sur le monde islamique …Les  ottomans resteront longtemps à la pointe de la technique militaire (p70)

Cliquez ICI 

Face à cette puissance formidable pour son temps ,les chrétiens n’ont que des troupes mal armées (p72)

 

Ibrahim Pacha (né en1493)

Un Grec  un  grec…  un jeune esclave

Soliman le prit en amitié et le choisit comme grand vizir (p 73)

Les  chroniqueurs le  surnommeront « Makbul » (le favoris)

Personne n’avait jamais vu une  pareille intimité entre  le sultan et un esclave 74

suite à des révolte  en Syrie et en Egypte  qui a su réprimé  Ibrahim  en quelques mois s’était revele un grand politique et un grand serviteur de letat

pendant 13 ans ,Soliman  aura une totale confiance en lui

 Cliquez ICI 

 

La splendeur

A l’avènement de Sah Tahmasp ,Soliman avait adressé  au nouvel empereur de l’Iran   une lettre de félicitation qui en disait long sur l’immense orgueil  qui l’habitait ,lui  « l’ombre de Dieu sur la terre »

Il lui écrivait : « S dans la nature corrompu par l’erreur ,il restait seulement une étincelle d’honneur et de zèle ,depuis longtemps tu aurais disparu … (p 78)

Cliquez ICI 

 

André Clot :Soliman en Europe et à Bagdad

14 juillet, 2021

Dans son livre sur « Soliman le magnifique »  Aadré Clot écrit

 

 Victoire de Mohacks

En aout 1526 :Soliman a écrasé à Mohacks les Hongrois  conduits par leur roi Louis II, qui a péri dans les combats.(p82)

Comme à l’accoutumée ,l’union n’avait pu se faire  entre Chrétiens . Louis avait imploré en vain l’aide de toute l’Europe  (p84)

La victoire  de Soliman était complète.  2000 têtes  parmi lesquels celles de 7 évêques hongrosi furent dressées en pyramide devant la tente du sultan 87

Ce fut une  des victoires  les plus éclatantes de l’islamisme

Sans s’attarder Soliman s’installa dans le palais royal de Buda

Il y plaça   un roi qui sera son vassal en  Hongrie

C’est Zapolya (p92)

Cliquez ICI 

**

Vienne menacée 

Comme l’automne approchait ,Soliman donna l’ordre de se diriger sans délai sur  Vienne(P95)

Il menace la ville mais ne prolonge pas le siège à cause du mauvais temps et de l’éloignement de ses bases .

il fallait y renoncer  …(p97)

Cliquez ICI

Pendant  ce temps Roxane ,la « joyeuse » la femme de Soliman faisait la loi  à Istanbul (p101)

 

Le gazi des gazi

Le gazi (le combattant pour la foi ,le chef spirituel ) 

Soliman est un empereur qui se veut juste

Dieu a donné au peuple un maître  ….Ce maitre a un devoir : faire régner la justice (p103)

Un monde peut vivre dans l’incroyance  mais pas dan l’injustice (p104)

Guillaume Postel  qui visita l’empire ottoman 2 fois entre 1535 et 1550 ,loue le célérité et l’honnêteté de la justice des Turcs (p108)

 

la guerre contre le « roi d’Espagne » Charles Quint

le 25 avril 1532 Soliman  se met  en route contre le roi d’Espagne (p116)

Ce fut en vain

 

Les campagnes viennoises de 1529 et 1532 se soldent par un échec pour les troupes ottomanes. En cause, la rigueur de l’hiver. Pris par les crues, 120 000 hommes, 28 000 chameaux et 300 pièces d’artillerie rebroussent chemin. «Envisager des campagnes d’une année entière sous des climats aussi durs que ceux d’Europe orientale et centrale n’est pas possible. Pendant plusieurs siècles, l’Europe sera sauvée du Turc par son climat et la distance qui la séparait de Constantinople»,

Des historiens pensent que le sultan avait tenté d’attirer Charles Quint sur un champ de bataille propice au déploiement  de sa cavalerie .Charles ne se laissa pas prendre au piège (p119)

 

Le conquérant  de Bagdad 

 Cette guerre contre le shah d’Iran « la campagne des 2 Irak » dura 2 ans (p 125)

 Le Shah  Tashmap appliqua sa tactique habituelle de la terre brulée

La lourde armée ottomane  était incapable de rejoindre la légère cavalerie safavide(p127)

 

Le 4 décembre 1534 le sultan faisait son entrée à Bagdad (p127)

Mais Bagdad était  déjà à cette époque un ville en ruine

il n’y a ni mosquée ,ni fidèle, ni appel à la prière ..(p128)

Cliquez ICI 

 maitre de l’ancienne capitale des abbassides ,Soliman est bien maintenant le successeur légitime des califes (p129)

 

Mort d’Ibrahim

le 15 mars 1536   Ibrahim qui décidément avait pris  trop d’importance , après tant de victoire   fut assassiné dans le palais de Topkapi (p 131)

cette mort achève la première phase du regne de Soliman

La période des grandes conquêtes  est terminée .Bagdad a été la dernière (p135)

 

Andre Clot : Soliman et les Seigneurs de la mer (p 137)

13 juillet, 2021

 Dans son livre sur « Soliman le magnifique »  Aadré Clot écrit

 Barberousse

fils d’un potier grec , s’était converti à l’islam  comme ses 3 frères  

Devenus corsaires , ils ne cachent pas leur intention de dominer  tout le Maghreb  (p140)

Barberousse comprend que pour dominer la region il doit  se mettre au service de Soliman

 

Barberousse  devient successivement

sultan d’Alger en 1519

puis sultan de Tunis en  1534

Cliquez ICI

 

Doria

ce fut le pire ennemi de Barberousse 

Cliquez ICI

 

Tunis

L’annexion de Tunis  dotait l’empereur  ottoman  en méditerranée centrale  d’une base meilleure  encore que  celle d’Alger  (P143)

C’est pourquoi Charles Quint   prit  lui même la tête d’une  expédition  contre Tunis

Il réunit en 1535 une grosse  escadre :16 galères de Doria  ..une centaine  de navires espagnols et assiégea  Tunis

Cliquez ICI 

Charles Quint essaya en vain d’épargner Tunis et ses habitants ; Il fut obligé d’accorder à ses troupes 3 jours de pillages

30000 personnes  furent égorgées..  10000 emmenées en esclavage (p144)

 La conquête de Tunis fit un bruit considérable en Europe ;On para Charles Quint de toutes les vertus guerrières et de toutes les bravoures (p144)

mais la contre offensive des turcs ne tarda pas

amplifiées par la distance ,les rumeurs les plus effrayantes se répandirent .Le pape pensait quitter Rome …(p145)

 Soliman et Barberousse révèrent-ils de faire flotter l’étendard du prophète sur Saint Pierre de Rome  ? Ibrahim en avait parlé plusieurs  fois (p148)

 

Les îles vénitiennes sur la mer Egée  

Soliman s’attaqua d’abord à Venise ;Il donna l’ordre à Barberousse d’aller mettre fin une fois pour toutes s à la domination vénitienne sur la mer Egée(p151)

Pour Barberousse et ses 70 galères ce fut un jeu d’enfant .Presque toutes les iles se rendirent sans résister (p152)

…au total 25 iles vénitiennes avaient été  soumises et dévastées  ,des milliers de jeunes  chrétiens   hommes ,femmes et enfants enlevés 

Cliquez ICI 

 

Preveza

Puis ce fut pour les chrétiens le désastre de Preveza ,plus grand sans doute que ne le sera 33 ans plus tard Lépante pour les turcs (p154)

Cliquez ICI  

Désormais c’est jusqu’à Seville qu’on craint le corsaire …la partie fut quasiment perdue pour la chrétienté …par la faute  de ses divisions  Ce fut un énorme événement (p 155)

Que faire, sinon se proteger sur terre  et empêcher les turcs de débarquer

partout on construit des fortifications …des tours de guet par centaines sur tous les rivages. Ces travaux durent tout le long du XVI é siècle (p156)

 

Alger

En 1541 Charles Quint s’embarque et attaque Alger (158)

ce fut un échec

Cliquez ICI

André Clot : Soliman et Francois 1

12 juillet, 2021

Dans son livre sur « Soliman le magnifique »  André Clot écrit

 Soliman avait des ennuis  en Perse

Francois 1é  avait pour ennemi,  Charles Quint qui le mit en prison  après la bataille de Pavie en 1525

Soliman et François   décidèrent donc de s’allier et signèrent  un traité de paix

 

En Hongrie  

Soliman  pouvait donc désormais envahir la Hongrie 

ce que lui suggéra François 1é lui même

Dans un lettre au sultan ,François lui demandait d’attaquer le roi de Hongrie tandis que lui même attaquerait Charles  Quint (p173)

On sait ce qui arriva ,la bataille de Mohacs ,la défaite et la mort du roi Louis II  en 1526

Personne ne s’y trompa en Europe   Ce fut un tollé .Le roi très chrétien , complice du sultan ,était responsable de la mort du jeune roi  (p175)

 Le siège de Vienne eut lieu en 1529, mais Soliman dut abandonner , car il était trop loin de ses bases pour se ravitailler  

Cliquez ICI   

 

En Italie

François comprit que l’Europe entière allait se dresser contre lui  et il lui fallait feindre de rester le roi très chrétien

l’adversaire des ennemis du vrai Dieu…Il n’en continua pas moins à envoyer  des ambassades à Constantinople   pour continuer  ses guerres en Italie  , en particulier Jean de  La Forest qui parti à Constantinople avec  Guillaume Postel ,un des meilleurs humaniste de l’époque ….La Forest demandait  à ce que Barberousse  attaqua Gènes par la mer tandis  que les français attaqueraient par la terre  (p183)

 En 1533 Barberousse  lui-même vient le voir en Puys en Velay

Cliquez ICI

 en 1534 les Ottomans débarquèrent  à Marseille…C’était  la première fois  que les Français voyaient des navires de guerre turcs … Barberousse cette fois çii rencontre François à Châtellerault  (p182)

 En 1541,Une nouvelle fois le sultan  prit la direction des pays danubiens à tête de son armée  ..la campagne fut une promenade…les troupes du sultan n’eurent  même pas à combattre .Soliman faisait  son entrée à Budapest  Il se rendit aussitôt dans une église transformée en mosquée (p164)

 Cliquez  ICI  

La Hongrie était turque  …Elle le demeurera  pendant plus de 150 ans jusqu’en 1699

 

La mort de Soliman

Le 1 Mai  1566 l’homme qui quitta Istanbul  n’était plus qu’un vieillard ; C’est en  voiture que Soliman  parcourt la longue route

qui le mena en 49 jours  du Bosphore à Belgrade …la progression de l’armée  ,une fois encore est retardée par les intempéries     

Le 5 aout il parvient à Szeged  ou l’attendent  90000 hommes et 300 canons  devant les murs de la ville ; Il trouve encore la force de monter à cheval et il ordonna de commencer  le siége

… Près d’un mois s’écoule …et pendant ce temps  le citadelle sautait  mais Soliman ne le sut jamais  …Il était mort pendant la nuit du 5 au 6 septembre  ,dans sa tente  (p232)

Cliquez ICI

 

Les protestants

 furent les principaux bénéficiaires  du conflit entre  Charles Quint et Ferdinand contre  les infidèles

 Sans les turcs ,la Réforme aurait pu facilement subir le même sort que la Révolte des albigeois  (p169 )

Melanchthon entretenait des relations avec le patriarche orthodoxe d’Istanbul  qui servit intermédiaire avec la Porte

La menace turque  a été une des causes principale de l’extension et de la consolidation du protestantisme en Europe

Les ottomans en favorisant le protestantisme partout où ils le pouvaient le savaient bien(170) ? 

André Clot : Soliman et les portugais

12 juillet, 2021

Dans son livre sur « Soliman le magnifique »  Aadré Clot écrit

 Jusqu’à l’arrivée des portugais dans l’ocean indien ,le commerce entre l’extrême orient et  l’Asie du sud-est vers l’Europe était  entre les mains des musulmans (p 240 )

Tout changea lorsque Vasco de Gama découvrit  en 1497  la route des indes en passant par le cap de bonne espérance

 Les mamelouks d’Egypte furent les plus touchées. Ils ne connaissaient  rien à la guerre sur mer et leur flotte n’était pas capable d’affronter celle des portugais ; Leurs légers navires sont fait pour le méditerranée ,non pour les grandes houles de l’océan indien  ..Toute leur flotte et à construire …

Or les portugais menacent de débarquer  et d’aller à Médine pour enlever le corps du prophète (p241)

les  mamelouks demandent donc de  l’aide aux Turcs … mais l’engagement de ceux-ci contre les infidèles qui menaçaient les lieux Saints n’était pas allé  plus loin

 Soliman en 1529 fit tout de même percer  un canal entre  le Nil et la mer rouge  …En fait le sultan tournant son attention vers l’Europe  ,la flotte ottoman ne se livra , pendant plusieurs années qu’à des opérations de routine (p244)

 La mer rouge  et  le golfe persique sont le domaine des galères turques ;

L’océan indien est  celui des navires à voiles portugais ;

Turcs  et portugais sortirent rarement de leurs frontières (p242)

On apprit un jour à Istanboul que l’Inde avait été envahi au nord  par un turc ,un descendant de Tamerlan , Babur, celui qui devait être le premier des grands moghols…Babur et son fils Humayun ne cachaient pas leur désir de conquête (p244)

Les turcs n’ont toujours pas l’intention de débarquer en Inde ,mais ils intervenir  lors de la 2é bataille  contre les portugais  à Diu en 1538

Les mamelouks d’Egypte voulurent  en effet s’attaquer au Portugal à Diu ,que les portugais avaient puissamment  fortifiés depuis la premier  bataille qui avait eu lieu  en 1509   

 

Bataille de Diu  

En 1509 ,la première bataille de Diu revêt une importance majeure dans l’histoire, marquant le début de la domination européenne sur les mers d’Asie

 En 1538, une seconde bataille navale survint au large de Diu lorsqu’une flotte de 54 navires chargés de 7 000 hommes, dirigée par Hussein Pacha et envoyée par Soliman le magnifique fit le siège de la forteresse portugaise (construite en 1535), mais ce fut sans succès

Cliquez  ICI 

 

 

Florence Buttay: Giorgio del Giglio

5 juin, 2021

Giorgio (1507-1567) raconte sa vie dans 2 manuscrits, l’un conservé à la bibliothèque  vaticane et l’autre  à la bibliothèque de Sienne (p21)

 

Ce sont 2  versions d’une généalogie  fabuleuse (p31)

une généalogie incroyable   

Il semblerait que la famille de Giorgio serait d’origine juive , venue du Portugal

 puis serait passé par Rome  et serait enfin arrivé à Sienne (p34)

 Les Juifs  expulsés par les  espagnols et les portugais ont été  accueilli dans les états du pape  et la toscane (p36)

Sur le blason que Giorgio a dessiné sur le manuscrit du vatican , il représente une tête de mort couronnée d’un lys d’or que renvoie à l’isola de Giglio (l’ile du Lys)(p 37)

 

L’espion 

Ces récits de voyage sont  pleins  d’incohérence chronologique

il faut les considérer  plutôt comme des allégories  qui parlent d’autres choses..et s’offrent au déchiffrement (p 49)

Dans l’espace  méditerranéen se côtoient des juifs, des musulmans ,des chrétiens  des marchands italiens et des armées arabes ou ottomanes (p50)

où tout à chacun peut devenir  a son tour un esclave

 Le  récit de captivité  sans être un genre littéraire est un thème à la mode à la fin du XVIe s

Giorgio  a vendu des esclaves et a lui même été vendu comme esclave (p 51)

 

Venise est le principal carrefour des routes entre l’orient et l’occident (p52)

Florence était un repère d’espions. Giorgio propose à Côme de Médicis  d’être un informateur sur l’état de Sienne (p53)

Il  raconte comment sa sœur Rosanna  a été enlevé à l’ile de Giglio lors de la grande razzia de Barberousse  en 1544 et comment  sa sœur est devenue la favorite du sultan … ce qui évidemment est faux (p57)

 

Giorgio  a réussi à convaincre le duc de Florence à l’embaucher  pour des missions chez le sultan (p58)

mais de Constantinople ,un informateur prévient le duc que Giorgio n’est qu’un mariolle (p59)

 Il devient musulman  et se fait appeler désormais Mahomet Bey .Il ne pouvait pas choisir un nom plus éclatant(p 61)

 

Giorgio apparait comme un informateur ,un homme qui passe les frontières  politiques et religieuses de la méditerranée Il se présente  comme le serviteur  de Côme  mais aussi du grand Turc (p 71) 

 

Les esclaves  

Giorgio participe aux trafic des esclaves (p71)

Au XVI é siècle,  si l’esclavage des chrétiens n’est plus guère toléré en Europe ,il y a quand même des  dizaines de milliers d’esclaves  dans les villes chrétiennes du pourtour méditerranéen  

Les flottes des galères sont de grandes consommatrices de cette main d’œuvre servile

Sur les galères du pape 10% des rameurs sont des musulmans

Toutes  les populations côtières sont concernées par la possibilité d’être capturées sur les rives chrétiennes  comme musulmanes ..la guerre de course est inextricablement lié au commerce  (p72)

Si un esclave a une valeur d’usage ,un captif a aussi a une valeur d’échange ; Du côté chrétiens ,les ordres rédempteurs ( la Merci) et les trinitaires rachètent  les esclaves

Parmi ses esclaves il y a 500 religieuses  dont les 30 plus belles sont offertes au sultan ..  mais il n’en veut pas parce qu’elles sont consacrées à Dieu (p73)   

Florence Buttay : Giorgio le voyageur

4 juin, 2021

Dans son livre sur Giorgio de Giglio  , Florence Buttay nous décrit la méditerranée comme un carrefour de rencontre  entre les 3 religions  chrétienne ,,musulmane et juive

 

Autour de   la méditerranée il faut connaitre les langues ,bien parlée ou non  

La langue « franco »ou« latino » est un véritable  jargon, emprunté à divers dialectes ..une espéce d’esperanto de l’époque (p 83)

Dans ce monde sans papiers d’identité ,la circulation des personnes est en général libre

mais il fallait quand même par certains signes ,savoir de faire reconnaître (p 85)

 

Giorgio  nous parle  des iles  de la méditerranée ,mais les connaît il vraiment

On retrouve  dans ses manuscrits   des passages entiers du livre de Benedetto Bordone qui  vers 1500 est le plus grand enlumineur  actif à Venise ( p92)

il recopie  quasiment mot à mot l’ouvrage de Bordone  mais il en bouleverse complètement le plan  d’exposition (p93)

Cliquez ICI 

 

Par contre Giorgio se distingue par un gout immodéré pour les merveilles …Il insiste sur  plusieurs curiosités ; Baume d’Egypte, montagne anthropomorphes de Géorgie …

il aime les chiffres .Il cite les villes les plus étendues (p95).. Le Caire est la championne ..

Il dessine . C’est pour lui un vecteur essentiel de communication quand la langue lui fait défaut ou pour mieux convaincre (p101)

 

Le renégat

« 7 fois  j’ai été esclave…Je me suis toujours libéré sans argent ,soit par la fuite ,soit par des bonnes paroles dont je sais faire l’usage (p159)

mais il devient  musulman

Il se dit bataillant pour se dérober à son destin de renégat ,qui est en fait une vocation ,un destin préparé pour lui par Dieu  et qu’il finit par accepter (p161)

il prend le ruban des musulmans …mais l’habit ne fait  pas le moine…il reste chrétien  

 Il ne prétend pas  comme d’autres captifs  avoir rien su ni rien compris de la loi de Mahomet (p163)

et voici ce qu’il en dit

 

Mahomet

Mahomet a été chrétien et l’islam est une branche hérétique du christianisme

Mahomet est devenu chrétien  grâce à un moine  qui lui a prêché la vie chrétienne

comme le  fit Martin Luther ,

de sorte que la loi turque et celle des luthériens ont été faites par dépit et par intérêt par des hérétiques (p166)

 

Mahomet aurait  fait croire à l’origine divine  de ses révélations en dressant une colombe pour voleter autour de son oreille  (p169)

Mahomet a transformé la religion d’un façon tellement confuse qu’on a bien du mal à l’observer

 

Giorgio aurait visiter La Mecque  qu’il compare à saint Jacques de Compostelle (p167)

Soliman lui-même aurait  « adoubé » Giorgio ,musulman au cœur de son palais de Constantinople  

et c’est le pape lui même qui l’aurait réconcilié dans la basilique Saint Pierre de Rome (p172)

 

Giorgio nous explique que musulman, son  corps ne connaissaient  pas de douleur   et qu’il  vivait dans la prospérité  matérielle ,…mais son âme n’était pas en paix 

mais  depuis  qu’il est redevenu  chrétien ,son corps est très mal,…  il connaît la maladie , des  dommages matériels la pauvreté …mais son âme avait retrouvé la paix   (p175)

Finalement Giorgio  présente sa captivité comme un martyr  et ses années en terre d’islam comme une expérience  unique qui lui a permis de mieux  discerner la vraie foi (p176) 

 

La bataille de Lépante

Les galères du pape ,de  Venise et de Philippe 2 y ont anéanti la flotte ottoman à la grande surprise des 2 camps

le 7octobre 1571 ( p179)

 Il faut comprendre que les chrétiens tombés si bas ,diminués par tant de défaites , que s’il avaient perdu une fois encore  c’en était  fini de la chrétienté ;Or c’est le ciel qui a fait ces deux religions ,il  faut  donc qu’elles soient amies (p181)

La différence ente christianisme et islam  est tout à fait négligeable ,…l’Autre, le vrai,  n’est pas le musulman  mais le Juif .Le vrai musulman est un  chrétien qui s’ignore (p182)

Il n’est pas rare que  des musulmans   participent à des pèlerinages et des rites  dans des sanctuaires chrétiens (p183)  

 

Florence Buttay : Giorgio de Giglio et la concorde des religions

3 juin, 2021

Dans son livre sur Giorgio , Florence Buttay, nous donne un aperçu  étonnant et vraiment passionnant sur les relations entre  les musulmans et  les chrétiens au cours du 16é Siécle

 Giorgio explique  à des lecteurs  italiens que les musulmans croient la même chose qu’eux  sur le Christ… sur Marie …(p184)

il semble s’intéresser à la bonne marche de la société des hommes  plus qu’à la spiritualité et aux fins dernières (p186)

 

Le Leitmotiv de Giorgio est qu’en dehors des juifs ,tout le monde peut se raccorder sur un seul credo .

En  revanche  les manières de croire sont différentes et cette liberté  doit être respectée…

Que chacun croit à sa manière ! (p 190)

 

Soliman  ,avant de mourir ,aurait soi disant publié un décret sur sainte Sophie  

Que l’Eglise de Sainte  Sophie soit ouverte à tous, aussi bien aux turcs qu’aux Chrétiens et aux juifs  et que chacun vive à se manière (p191)

**

Les conciles de Salonique et de Trente

Selon Giorgio ,il y avait à cette époque  un concile à Salonique avec  les responsables des 3 religions  (p192) 

Ce concile aurait eu lieu , entre 1555 et 1557  pendant la longue  interruption du concile de Trente  

alors qu’à Trente les évêques   n’arrivaient à s’entendre  

Ce fut au cours des 10 années  où les espoirs dans une solution conciliaire de réunir  la chrétienté latine sont au plus bas

(p193)

 

Les mahométans sont pour ainsi dire chrétiens … les juifs seuls restent obstinés ,incrédules, ingrats (p196)

le dogme reste très secondaire pour Giorgio

le réconciliation  pourrait et devrait se faire  par un connaissance approfondi des croyances de l’autre (p197)

 

Nicolas de Cues

On pense aussitôt au cardinal  Nicolas de Cues  un proche du pape P II qui a écrit en 1452 lelivre  « la paix de le foi »

 (p 198)

Il balaie l’idée de « conversion »  car il ne s’agit pas de conversion , vous verrez que c’est  partout  la même foi qui nous est proposée ,car il ne peut y avoir qu’une seule  sagesse (198)

Cliquez ICI

 

Georges de Trébizonde  

Ce crétois qui fit carrière en Italie sous la protection des papes,  est   accusé d’espionnage au profit des Turcs ,et goutte aux geôles romaines

Il n’hésite pas à prôner la fusion des dogmes chrétiens et musulmans…Il faut se méfier des mots qui trop souvent produisent des malentendus (p198)

 Cliquez ICI

 

Les réformateurs Luther et Melanchthon  en tête s’intéressent à l’Islam et à son rôle dans l’histoire

Le pape ayant pris la place des turcs dans le rôle d’antéchrist (p199)

 

Bibliander

Un théologien protestant qui  traduit le Coran (p200)

Pour lui , le Coran confirme les évangiles ..

L’érudition doit montrer qu’il n’y a qu’une religion malgré les apparences et les corruptions

et que les hommes sont tous destinés au salut   

 Cliquez ICI

 

Guillaume Postel

Il a étudié  à sainte Barbe ,avec les futurs jésuites …Il est mort à Trappes, dans les Yvelines

Protégé par Francois 1er   et de sa docte soeur  Marguerite de Navarre, ami de Guillaume Budé  ,il rendre  en disgrâce  C’est l’occasion pour lui d’écrire ce  qu’il considère comme son grand œuvre : « La concorde de toute la terre »

Cliquez ICI 

 

Sébastien Castellion

prône l’absolu liberté de conscience en matière religieuse 

Cliquez  ICI

12345...51