Archive pour la catégorie 'Musulmans et Chrétiens'

Jean Damascène : Ecrits sur l’Islam

1 mai, 2021

Jean Damascène :commentaire de Raymond le coz ( sources Chretiennes n°383)

 

Jean Damascène  né en Syrie  vers 675 est mort en  749

Il fut donc un des premiers chrétiens à porter un jugement sur les premiers  musulmans  qu’il fréquentait quotidiennement

Cliquez ICI 

A cette époque  les chrétiens étaient  divisés sur la personne du Christ et sa nature  (nestorien et monophysites) 

Les controverses étaient publics ;Chacun se passionne  pour ses débats  et les querelles des théologiens dégénéraient  parfois en de véritables émeutes  populaires  

 

Les musulmans quant  à eux se disputaient  pour savoir qui serait le successeur légitime du prophète (p35)

Mu’awiya instaure un régime héréditaire ; Les  omeyades prirent le pouvoir  

Les Chrétiens à Damas étant plus nombreux et plus instruits que  musulmans  devinrent les fonctionnaires incontournables  d calife

Ainsi parle- t-on d’amitié entre Sarjun ,le père de Jean Damascène et le calife (p35)

Entre 660 et 680 la collaboration  entre les premiers califes musulmans et les chrétiens s’établissent dans tous les domaines mais leurs successeurs deviendront de moins en moins tolérants  

 

Jean entra dans la vie active à la fin du regne d’Abd al Malik (685-705)

il semble qu’il  fut secrétaire de l’émir de la ville  c’est-à-dire chef de l’administration fiscale urbaine (p53)

 Jean se trouvait donc en contact avec l’entourage du calife  ;Il fréquentent  des grands personnages du régime  et devient ainsi un observateur  privilégié des luttes politiques et religieuses qui divisaient la communauté  musulmane (p 53 )

C’est ainsi qu’il écrivit un petit traité sur l’islam  qu’il incorpore dans son livre sur « les hérésies » (p70)

 

Ecrits sur l’Islam

On les appelle  aussi les Sarra-sins ce qui signifie « dépouillée par Sara »

Agar avait en effet dit à l’ange :Sara m’a dépouillée

Ils étaient donc idolâtres  et adoraient l’Etoile du matin et Aphrodite(p 211)

 Ils disent que c’est dans son sommeil que l’Ecriture est descendu sur Mahomet  …Nous  leur disons  puisqu’il a reçu les Ecritures  pendant son sommeil ,sans se rendre compte de cette activité ,l’adage populaire lui convient parfaitement  (vous ne débitez  que des songes (p 213)

 Qui peut témoigner pour votre prophète ?Il faut au moins 2 témoins ne serais ce que pour vendre un âne . On connaît personne qui ait témoigné qu’il a recu une révélation …Bien plus ,il l’a reçu pendant son sommeil (p217)

 Ils nous appelle « Associateurs »  parce que ,disent ils, nous introduisons à côté de Dieu un associé …

ettvous dites qu’il est le Verbe et Esprit de Dieu

c’est pourquoi en nous appelant associateurs vous dites des mensonges ; Nous en retour nous vous appelons « mutilateur de Dieu (p219)

 Ils nous accusent d’idolâtrie parce que nous nous prosternons devant la croix.  Pour qui donc vous frottez vous à cette pierre  dans votre Kabba …au point de l’embrasser (p219)

 Mahomet avait un compagnon appelé Zayd  .Cet homme avait une belle femme dont Mahomet s’éprit…il l’a prise et commis l’adultère avec elle (p 221)

« Laboure la terre que Dieu t’ a donnée   et mets y tout ton soin  et fais cela de telle façon  …pour ne pas dire comme lui des obscénités (CoII,223) » (p223)

Rachid Benzine et Christian Delorme : Nous avons tant de choses à nous dire

9 avril, 2021

Dans ce livre écrit en commun   par Rachid Benzine et Christian Delorme , Rachid  benzine ,le musulman raconte comment il a connu les chrétiens ,à Trappes, dans les yvelines ,grâce à un jeune prêtre .

 

 A Trappes étaient organisés des rencontres publiques  réunissant des chrétiens et des musulmans

En Juin 1995 ce sont assis ,à la même  table ,dans une salle comble  Jacques Gaillot  et Siheib Bencheick  devenu depuis mufti de Marseille ;

Le thème était « être croyant une chance pour les banlieues »

 L’année suivante  c’est sœur Emmanuelle,  ,l’ancienne marraine des chiffonniers du Caire  que nous avons invitée en compagnie de cheick Bentounes ,chef de la confrérie soufie algérienne Allaouia .

Le thème était   « agir pour un monde plus juste ,le pauvre un chemin n vers Dieu (p48)

 

Au cours des années ,  Rachid  Benzine a continué à fréquenter des chrétiens

c’est ainsi qu’il a  rencontré Christian Delorme

Dans ce livre ,’écrit avec Christian Delorme ,Rachid Benzine ,nous parlera longuement de la tendresse de Dieu qu’il a découvert en lisant les évangiles ,tandis que  Christian Delorme  nous parlera  de sa longue  immersion dans le monde de l’immigration algérienne  à Lyon  (p79)

 

Pas plus que la bible ,le coran n’a été donné pour être contre une partie de l’ humanité ;

L’objectif fondamental du coran est le même que celui de le bible :

Rappeler  à l’homme qu’il a un créateur , qu’il doit obéissance à ses commandements et qu’il retournera à Lui (p 88)

Pour chacun des ces groupes humains ,son livre est vraiment la parole de Dieu ;C’est le livre où chacun peut rejoindre  son Seigneur (p 89)

 

L’islam ne conteste pas qu’avant que ne soit reçu le Coran ,bien des amis de Dieu ont nourri leur soumission au créateur avec les écritures conservées  par les Juifs et les chrétiens  …(p 89)

On peut être chrétien  sans connaitre la révélation coranique ;En revanche on ne peut  être  musulman  sans connaître Jésus ( p90)

La vérité  n’est pas recherchée  dans  tel ou tel fragment isolé du Coran …,mais elle est trouvée dans tout l’ensemble du discours coranique  …le croyant  n’est pas gêné par des versets  obscurs ..pas plus qu’ il ne s’arrête à d’apparentes  contradictions ; N’estce pas ainsi que juifs et chrétiens   pour leur majorité approchent leurs propres écritures (p 93)

Rachid Benzine : Jésus tendresse

8 avril, 2021

Dans ce livre «  nous avons tant de choses à nous dire » ,écrit en commun   par Rachid Benzine et Christian Delorme,Rachid Benzine ,le musulman nous parle  de Jésus  

 

Quand j’évoque le Jésus des évangiles ,je retiens avant tout sa tendresse « Jésus tendresse » tel est le surnom que je lui ai donné (p101)

jésus  cherche l’amour. Les seuls qui font les frais de sa colère sont ceux qui empêchent  les autres d’aimer et d’être aimés (p102)

 A aucun moment ,la présence de Jésus n’écrase ni diminue qui que ce soit .Pour relever les hommes ,c’est lui qui se baisse…Il s’abaisse (p 106)

N’est il pas d’une  étonnante modernité quand il prend la défense des exclus de son temps , (p108)  

 

Les béatitudes ; Un véritable hymne à l’espérance  et à la libération

…Heureux  les pauvres de coeur .Le royaume des cieux est à eux….  

Ce sont 8 paroles d’éternité ,  8 promesses de bonheur (p 116)

 

Nombreux sont les passages d’évangile auxquels j’aime à revenir  …Tel le récit de la femme adultère

Pour  Jésus cette femme représentait  certainement toute notre humanité en quête d’amour et jamais satisfait  …
oui ! C’est bien cette tendresse qui domine chez Jésus  (p118)   

Christian Delorme :Mohammed ce méconnu

7 avril, 2021

« Nous avons tant de choses à nous dire »  est un livre écrit en commun  par Rachid Benzine et Christian Delorme 

 

Christian Delorme le catholique , nous parle de Mohammed

Celui  qui deviendra le prophète de l’islam  va faire progressivement la découverte de l’Unité de Dieu dans un milieu qui ne l’y prédisposait  pas   ..Sa vie commence par une épreuve, …son père  meurt avant  sa naissance ….Sa mère décède quand il avait 6 ans (p124)

… il se marie avec Khadija.. et puis un jour un ange est venu et lui a  dit :’LIS »  (p127)

 

Un des aspects les plus étonnant des révélations faites à Mohammed  c’est qu’elles  sont dispensées avec parcimonie ; Cela  mérite d’être  souligné

Le Coran se lit et se médite plus encore ..Il se récite, se psalmodie et s’écoute (p130)

les sourates  détachées les une des autres  se sont appliquées  à des événements  qui  se sont produits les uns après les autres …(p131)

 

En 622 Mohammed part  à Médine

la période médinoise  va durer 10 ans 

Mohammed va devenir un chef politique en même temps que religieux

On pourra déceler en lui  à la fois du Moïse et du David ,du Josué et du Saint Paul (p135)

 

Une de ses premières grandes occupations sera de consolider la communauté musulmane ; Il faut organiser le vie collective …y compris la vie militaire (p137)

Abraham et Moise aussi ont été des chefs de guerre  et la mémoire religieuse  de l’humanité semble ne pas leur en  avoir tenu  trop rigueur (p139)

 Mohammed, dont il ne faut pas oublier qu’il fut le contemporain  du roi  Dagobert e a toujours vécu dans un univers ou les guerres entre tribus étaient courantes (p141)

 Mohammed n’été  ni le tartare  Gengis khan ,ni le conquérant Tamerlan ,ni Napoléon à qui l’Europe doit ses premiers  massacres .La guerre chez lui a été toujours limitée à ce qu’il  pensait  être indispensable pour assurer la vie et l’avenir de sa communauté 

Ce n’est jamais  sa propre gloire , sa renommée à lui  ,un désir de puissance qui l’animait (p 141)

Il  n’a pas cherché  à construire un empire pour lui même …Il n’a pas eu le désir de creer une dynastie 

 

Du reste cet homme de culture arabe  n’a pas eu de fils (p145)

Il a eu une fille Fatima qu’il a marié avec son cousin Ali (p146)

 Il a eu plusieurs femmes dont sa préférée Aïcha  

Ces mariages ,comme autrefois dans la bible (Salomon)  ont souvent été pour Mohammed des occasions pour cimenter des alliances entre des tribus

Les femmes du  prophète bénéficiaient de beaucoup de considération de sa part  et elles ne sont  pas emmurées comme peuvent l’être aujourd’hui les femmes d’Arabie Saoudite  ou de l’Afghanistan  aux mains des talibans , (p 147)

 

 

 

Rachid Benzine et Christian Delorme : Dieu miséricordieux , le Dieu des pauvres

6 avril, 2021

Dans ce livre « nous avons tant de choses à nous dire »  écrit  en commun , Rachid Benzine et Christian Delorme racontent

 L’histoire de nos religions,  de l’inquisition à la dictature des mollahs iraniens ,on voit bien que la peur de Dieu a été souvent l’instrument  de pouvoirs religieux et politiques  … Comment croire  en Dieu qui voudrait avoir à ses pieds des êtres  terrorisés (p 150 )

 Selon un hadith Dieu dit  j’étais un trésor caché , j’ai aimé être connu ;C’est pourquoi j’ai produit des créatures afin de me connaitre en elles (p 151)

 Dieu dit  C’est la miséricorde que je veux  et non les sacrifices

 et dans le Coran   toutes les sourates commencent par la phrase  

« au nom de Dieu le clément ,le Trés Miséricordieux (p152 ) ..

 

Dans la 99 noms que l’islam donne à Dieu et que les musulmans récitent à l’aide d’un chapelet ,aucun n’exprime un la punition ou la a vengeance (p158 )

 Surtout ! ,les guides religieux doivent  savoir être des accompagnateurs  et non des censeurs ,  des témoins et non des ideologues  des être qui dont confiance  aux autres et non des pères fouettards ..des rabats joie (p158

 

Nul n’ignore que la pratique de l’islam repose sur 5 fondements inséparables dont le 3é  n’est autre que l’aumône (p165)

le secours aux indigents, l’assistance aux faibles ont été  des pratiques qui ont caractérisé les sociétés musulmanes des la première communauté organisée à Médine (p166)

 

Faire l’aumône à un voleur ?

Selon un hadith ,l’aumône que tu as fait à un voleur servira peut être à lui enlever dorénavant le désir de voler (p167)

et dans l’évangile .j’avais faim et vous m’avez donné à manger ….

 

Le souvenir de Dieu

 5 fois  par jour  le musulman est appelé à se souvenir de Dieu..

 A peine le jour levé ,avec le chant des coqs se fait entendre les cris des muezzins qui semblent se répondre d’un minaret à l’autre

Pour prier le musulman commence par faire des gestes  de purification  .. ..car il doit se vider un peu de son « ego »  vider son cœur  de ce qui n’est pas souvenir de Dieu .

Avec les ablutions préalables aux prières c’est bien  la purification du cœur qui est recherché  (p173)

Dans cette prière  l’homme trouve une mise en présence  de Dieu qui le fait  exister pour l’Eternité  (p180)

 A l’épreuve de la rencontre  des religions  chacun peut être conduit à s’interroger sur ses propres  croyances et sur son degré d’adhésion aux dogmes et à la discipline de son église ou de sa communauté …Il est bien rare que la foi sorte indemne de cette mise en relation (p 218)

 

Le pape François en Irak : messe du 3é dimanche de Carême à Erbil

10 mars, 2021

 Le pape François  a terminé son voyage en Irak

à Erbil ou il a célébré la messe du jour ,el 3é dimanche du Carême 

avec les textes du 3é dimanche de carême  

 

 La sagesse de Dieu

Dans la première lecture (1 Co1,24 )

Saint Paul nous a rappelé que « le Christ est puissance de Dieu et sagesse de Dieu »  Jésus a révélé cette puissance et cette sagesse surtout par la miséricorde et le pardon.

 Comme il est facile de tomber dans le piège de penser que nous devons montrer aux autres que nous sommes forts, que nous sommes sages…

En réalité, c’est le contraire, nous avons tous besoin de la puissance et de la sagesse de Dieu révélées par Jésus sur la croix.

 **

Evangile : Les vendeurs  du temple (Jn 2,13-25)

 

Dans l’Evangile que nous venons d’entendre , nous voyons comment Jésus a chassé du Temple de Jérusalem les changeurs et tous ceux qui achetaient et vendaient. Pourquoi Jésus at-t-il fait ce geste si fort, si provoquant ? Il l’a fait parce que le Père l’a envoyé purifier le Temple : non seulement le temple de pierre, mais surtout celui de notre cœur.

 

Purifier le coeur

De même que Jésus n’a pas toléré que la maison de son Père devienne un marché (cf. Jn 2, 16), ainsi il désire que notre cœur ne soit pas un lieu d’agitation, de désordre et de confusion. Le cœur doit être nettoyé, mis en ordre, purifié. De quoi ?

 Des tromperies qui le salissent, des duplicités de l’hypocrisie. Nous en avons tous. Ce sont des maladies qui font du mal au cœur, qui salissent la vie, la rendent double. Nous avons besoin d’être nettoyés de nos sécurités trompeuses qui marchandent la foi en Dieu avec des choses qui passent, avec les convenances du moment.

  Nous avons besoin que soient chassés de notre cœur et de l’Eglise les suggestions néfastes du pouvoir et de l’argent. Pour nettoyer le cœur nous avons besoin de nous salir les mains : de nous sentir responsables et non pas de rester à regarder alors que le frère ou la sœur souffre.

 Mais comment purifier le cœur ? Nous ne sommes pas capables tout seuls, nous avons besoin de Jésus. Il a le pouvoir de vaincre nos maux, de guérir nos maladies, de restaurer le temple de notre cœur

.Pour confirmer cela, en signe de son autorité, Jésus dit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai » (v. 19). Jésus-Christ, lui seul, peut purifier des œuvres du mal, lui qui est mort et ressuscité, lui qui est le Seigneur ! Chers frères et sœurs, Dieu ne nous laisse pas mourir dans notre péché.

 Même quand nous lui tournons le dos, il ne nous abandonne jamais à nous-mêmes. Il nous cherche, il nous suit pour nous appeler au repentir et pour nous purifier. « Par ma vie – dit le Seigneur par la bouche d’Ezéchiel – je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, mais bien plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive » (33, 11).

  Le Seigneur veut que nous soyons sauvés et que nous devenions un temple vivant de son amour, dans la fraternité, dans le service, dans la miséricorde.

 Jésus nous purifie non seulement de nos péchés, mais il nous rend participants de sa puissance même et de sa sagesse.

Il nous libère d’une manière de comprendre la foi, la famille, la communauté, qui divise, qui oppose, qui exclut, afin que nous puissions construire une Eglise et une société ouvertes à tous et soucieuse de nos frères et sœurs les plus nécessiteux.

  Et en même temps, il nous fortifie afin que nous sachions résister à la tentation de chercher à se venger, qui fait s’enfoncer dans une spirale de représailles sans fin.

  Avec la puissance de l’Esprit Saint, il nous envoie, non pas faire du prosélytisme, mais comme ses disciples missionnaires, des hommes et des femmes appelés à témoigner que l’Evangile a le pouvoir de changer la vie.

 Le Ressuscité fait de nous des instruments de la paix de Dieu et de sa miséricorde, des artisans patients et courageux d’un nouvel ordre social.

 

« Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai » (Jn 2, 19).

 Il parlait du temple de son corps, et donc aussi de son Eglise. Le Seigneur nous promet que, par la puissance de sa Résurrection, il peut nous relever, nous et nos communautés, des ruines causées par l’injustice, par la division, et par la haine.

 C’est la promesse que nous célébrons dans cette Eucharistie. Avec les yeux de la foi, reconnaissons la présence du Seigneur crucifié et ressuscité au milieu de nous, et apprenons à accueillir sa sagesse libératrice, à nous reposer dans ses blessures, et à trouver la guérison et la force de servir son Règne qui vient dans notre monde.

 Par ses blessures nous avons été guéris (cf. 1 P 2, 24), dans ses blessures, chers frères et sœurs, nous trouvons le baume de son amour miséricordieux parce que lui, le Bon Samaritain de l’humanité, désire oindre toute blessure, guérir tout souvenir douloureux et insuffler un avenir de paix et de fraternité sur cette terre.

 L’Eglise en Irak, par la grâce de Dieu, a fait et est en train de faire beaucoup pour proclamer cette merveilleuse sagesse de la croix, répandant la miséricorde et le pardon du Christ, spécialement aux plus nécessiteux.

 Même au milieu de grandes pauvretés et difficultés, nombreux parmi vous ont généreusement offert une aide concrète et une solidarité aux pauvres et aux personnes souffrantes. Ceci est l’une des raisons qui m’ont poussé à venir en pèlerinage parmi vous, à vous remercier et vous confirmer dans la foi et dans le témoignage.

Irak : Un pays entre deux rives

7 juin, 2020

En 2014 ,le  Père Ephrem AZAR, un dominicain Irakien   a fondé en  une  association  appelée «  entre Deux rives

 Cliquez ICI        

Son logo représente une olive entre deux traits qui sont les 2 rives  

**

Ephrem Azar explique ce logo 

 

l’ olive  a l’aspect d’un œil

Dans les langues sémitiques le mot qui dit « l’œil »  veut dire aussi « la source »

Cette source , en Irak , sont celle des deux fleuves ; Le tigre et l’Euphrate  qui irriguent la Mésopotamie

D’autre part l,’olivier est un arbre de paix

Ce sont de très belles images !

 **

 Ne pourrait on pas  aussi s’en servir  pour parler de l’Irak …du pays tout entier

un pays qui redeviendrait paisible

un pays où  chacun  se regarderait avec bienveillance

comme avant !

 

« le dialogue interculturel entre les differentes communautés était le ciment du respect entre chrétiens ,musulmans et Yazidis »(Père Azar )

 

Un pays au passé si riche …depuis  Babylone

un pays où il faisait  bon vivre  …les abbassides …  les milles et une nuit ..

et non ce qu’il est devenu  le pays de Frankenstein

Cliquez ICI

 

Une association chrétienne « entre 2 rives » a été fondé en Irak en 2014

3 juin, 2020

Entre 2 Rives :Cette « passerelle France-Orient » est une association créé par le   Père Ephrem AZAR, un dominicain Irakien né à Qaraqosh  prés de Mossoul

Cliquez ICI

Qaraqoqsh

 était  la plus grande ville chrétienne d’Irak,

elle fut  prise  par Daesch en 2014  et a été libérée en 2017.

**

Il y avait près de 50 000 chrétiens en cette ville  mais maintenant , 45% des familles de Qaraqosh ont quitté l’Irak

comme la plupart des habitants de Sinjar,  qui étaient des villages chrétiens, yazidis et musulmans,

Ils  ont dû fuir précipitamment la plaine de Ninive pour se réfugier en zone Kurde

Cliquez ICI

 **

le pére Azar nous dit

« Qaraqosh, avant, c’était un paradis, il y avait du travail, des gens. Mais maintenant, il n’y a plus grand chose »

Ma culture et mon éducation – comme celles de l’ensemble des habitants de cette région – se sont construites sur la tolérance et le respect de l’autre.

…Sinjar était la capitale religieuses  des  yazidi

… les musulmans avaient du respect pour mon père parce qu’il était Chrétien

…j’ai appris chez eux le ses de  l’hospitalité d’Abraham  père des croyants

 

Le dialogue interculturel entre les différentes communautés était le ciment du bien vivre ensemble qui existait entre les Chrétiens, les Musulmans et les Yazidis. La restauration du dialogue interculturel passe donc par la culture et l’éducation. Entre Deux Rives est une initiative pour contribuer concrètement à la restauration de ce bien vivre ensemble.

Cliquez ICI 

**

Les chrétiens  en Irak   

dans un article publié par la revue ‘Spiritus »  en Mars 2020 le pére Azar  écrit

 l’islam  a besoin de l’évangile  pour rejeter la violence et apprendre à accueillir l’autre qui ne partage pas la même foi que lui ; Dans l’histoire de l’irak, les chrétiens ont toujours été vus  comme des gens de paix et fidèles aux valeurs  humaines J

 Je refuse le prosélytisme . Qaradosh  ville syriaque catholique  a résisté et rejeté les pasteurs évangéliques

Les Chrétiens ont joué un rôle capital dans l’évolution de tous les pays du proche orient ..écoles des filles..  imprimerie ..théâtre , archéologie, médecine ..  mais n’ont jamais pratiqué le prosélytisme .Ils n’ont jamais portés d’armes.Ils ont contribué à construire une cité  multiculturelle et à favoriser  le dialogue

 C’est  pourquoi il faut que les chrétiens reviennent en Irak

L’Irak a besoin d’eux

Parmi eux ,il y avait  des médecins ,des professeurs d’université   …des cadres qui pouvaient rester en toute sécurité ;Ils auraient contribué à restauré le tissu social et à construire le dialogue

L’Irak s’appauvrit de ces éléments dont il a tant besoin pour se relever  

Gurdjeff (1866- 1949) : Un pont entre les chrétiens et les musulmans ?

2 juin, 2020

Gurdjeff    :  Un orthodoxe ? un soufi ? un truand ?Qui est il ? ,un arménien ? un russe, ? un turc ?  Qui est il ?un riche marchand de tapis ? Un espion ? Un pauvre émigré ,

il  est né d’un père  grec et d’une mère  arménienne près de kars

Cliquez ICI 

**

Peut importe ce qu’il est !

Il connaît  bien l’Asie centrale,  le Turkestan ,l’Afghanistan, l’Ouzbékistan ..  

Il a  édifié  un pont entre les chrétiens et les musulmans qu’il connaît bien

…Sa vie est un roman

Il meurt à 82 ans à Neuilly sur Seine. Il est enterré au cimetière d’Avina près de ontanebleau

Cliquez ICI

**

Les ville saintes des chrétiens arméniens

G. Gurdjeff  a  vécu à  Gyumri  

la deuxième ville de l’Arménie après la capitale  Erevan

Cliquez ICI

 

Encore jeune ,il a visité Etchmiaddzizn  la ville sainte  des arméniens  

Cliquez ICI  

puis s’est rendu a Ani

Surnommée « capitale de l’an mille » et « ville aux mille et une églises »,. Abandonnée depuis le XIV é siècle, Ani est aujourd’hui en ruines.

Cliquez ICI

C’est là qu’avec des  jeunes amis , il avait découvert  un passage souterrain  conduisant dans  une cellule de  moine

« …ils y trouvèrent   dans une niche ,un lot d’anciens parchemins  arméniens  ..ce qui me frappa le plus ce fut le mot « Sarmouni »  qui selon la tradition est le nom d’une célèbre  école ésotérique  fondée 2500 ans avant la naissance de Jésus Christ … Nous fumes bouleversés »

Cette école aurait possédé une grande connaissance, contenant la clé de nombreux mystères secrets

** 

En 1888 et 1889

Gurdjeff  partit  à la recherche  de cette école d’abord à Mossoul en Irak… Il fit des fouilles  à Babylone ..

puis en Egypte et en Ethiopie où se trouvent de vieux manuscrits d’origine chrétienne

 

Les musulmans

Gurdjeff  se rendit ,ensuite ,déguisé,  en pèlerinage à la Mecque 

Vrai ou faux ?…c’est son roman !

Cliquez ICI

 **

En 1895 il fonde les  « chercheurs de vérité «  

et avec eux il organise 2 grandes expéditions au Turkestan  et en Ouzbékistan  

 

Au Tukestan ,,il découvre  l’ ennéagramme, qui est, pour les Sarmounis, un important moyen de divination

 Cliquez ICI

 

en 1897  il passe 6 mois  en Afghanistan  dans un monastère d’une « confrérie universelle »

 ou chacun pouvait rentrer  quelque qu’ait été auparavant sa religion

en 1898 il séjourne à Bukhara  chez les soufis Naqshbandi  

Ces soufis Naqshbandi, parlaient de la  « Fraternité du Monde », composée de toutes les nationalités et religions, enseignant que « tous étaient unis par le Dieu de la Vérité ».

Cliquez ICI

c’est ainsi que Gurdjeff l’excentrique , devient  un pont entre 2 grandes religions

malgré ses élucubrations !    

Adonis : Rimbaud (1854-1891) un soufi ?

7 mai, 2020

Adonis dans sn livre « soufismeet surrealisme » affirme que Le rationalisme occidental est le produit de 2 courants fondamentaux : la philosophie  grecque et la science arabe (p254)

 **

Or quand  en occident le rationalisme  occidental commença à se manifester ,Rimbaud s’imaginait que la commune  serait capable de changer les choses  ;  mais ce e fut un bain de sang !

**

Un peu plus tôt eut lieu en occident  un mouvement d’ouverture  vers les littératures et les arts  arabes  ..la découverte « des mille et une nuits » .Le « langage des oiseaux « de Attar fuit traduit en 1857

Cliquez ICI

**

Ainsi en 1816 Goethe déclarait déjà «  Sauve toi ! Va dans le pur Orient !,Respire l’air de tes pères

et 50 ans plus tard Rimbaud disait « je retournerais à l’Orient ..et à la sagesse première et éternelle

 

Frederic Rimbaud ,père du poète  connaissait l’arabe et a traduit le coran en Français

Cliquez ICI

 

Rimbaud fils, quant à lui semble suivre la voie du soufi

quant il écrit « une  matinée  d’ivresse   

On nous a promis d’enterrer dans l’ombre l’arbre du bien et du mal,

 de déporter les honnêtetés tyranniques, afin que nous amenions notre très pur amour.

 Cela commença par quelques dégoûts et cela finit, — cela finit par une débandade de parfums.

 Cela commençait par toute la rustrerie, voici que cela finit par des anges de flamme et de glace.

Cliquez ICI 

 

Dans une lettre  à un ancien professeur ,Rimbaud écrit

Je veux être poète, et je travaille à me rendre voyant : ..

 Il s’agit d’arriver à l’inconnu par le dérèglement de tous les sens.

mais il faut être fort, être né poète, et je me suis reconnu poète.

 Ce n’est pas du tout ma faute

. C’est faux de dire : Je pense : on devrait dire :On me pense ..Je est un autre

Cliquez ICI

Lamartine est quelque fois voyant ,Hugo ..dans les misérables.. Musset est exécrable  les seconds romantiques sont très voyants

 **

le vagabond

J’avais  en toute sincérité d’esprit, pris l’engagement de le rendre à son état primitif de fils du soleil, - et nous errions, nourris du vin des cavernes et du biscuit de la route,moi pressé de trouver le lieu et la formule.

Cliquez ICI

Il faut changer .. réinventer l’amour  une raison folle  délires ,vierges

 Rimbaud rejette tout ce qui fait de la religion un instrument de solitude

le soufi comme le poète « voyant » est le savant suprême en matière de vérité mais  il est impie et maudit en matière d’évidence sociale ou de loi (p266)

**

La saison en enfer est la saison d’un soufi

cliquez ICI  

12345...7