Archive pour la catégorie 'Liturgie'

16é dimanche ordinaire (B) : Le prince de la paix

22 juillet, 2018

 

Lecture 1 :  La paix dans un monde juste (Jérémie 23, 1‑6)

Je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays . ; Je les ramènerai dans leur enclos, elles seront fécondes et se multiplieront. Je susciterai pour elles des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées ni effrayées, et aucune ne sera perdue …
je susciterai pour David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice… ; Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

 

16-dimanche-ordinaire

Jsus  est le  prince de la paix

le bon berger de l’évangile à la recherche de la brebis perdue, égarée ,apeurée

pour lui rendre la paix

**

Il rassemble son peuple et établit la justice

car il ne peut y avoir de paix sans la justice et sans amour  

**

Lecture 2 : La paix dans un monde pardonné  (Ep 2, 13-18)

le Christ, est notre paix : il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix, et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps par le moyen de la croix ; …la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches.. ;  Par lui, nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père.

Nous sommes tous justifiés par la mort de Jésus sur la croix

Quelle paix !  

  **      

Evangile :  Reposez Vous (Marc 6, 30‑34)

En ce temps-là, après leur première mission, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. »

… En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

**

Désormais nous pouvons nous reposer en paix

Il est venu ce berger annoncé par les prophètes

Un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix (Is 9,6)

**

Chaque jour  à la messe

comme au jour de la résurrection, il nous dit

je vous laisse la paix ,je vous donne ma paix

**

Jésus ,quant à lui ,ne prend pas de repos

tant qu’il y aura des brebis à sauver

je ne suis pas venu condamner ,mais sauver 

Le 17 juillet 2018 (Matt.11, 20-24)

17 juillet, 2018

En ce temps-là, Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas converties : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, ces villes, autrefois, se seraient converties, sous le sac et la cendre. Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au ciel ? Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, cette ville serait encore là aujourd’hui. Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »

**

Hier ce fut le retour de l’équipe de France

championne du monde

ce fut du délire

de la joie

sur les champs Elysées

 

une-équipe

Le miracle

N’est ce pas un miracle étonnant

que cette explosion de joie

après plusieurs années d’attentats

après plusieurs semaines de mouvements sociaux ,

**

Des jeunes, des vieux

de toutes races , de tout âge,

de toutes cultures , de toutes professions  

riches et pauvres, tous ensemble

criant leur joie ,leur bonheur  

se tenant la mains

sans haine  

n’est ce pas un miracle ?

Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles,

**

Comme quoi ! L’homme est capable

ne fusse qu’un instant de se réconcilier  

 de s’estimer , de s’aimer

après avoir vu une équipe sympathique

unie ,gagnante   

**

Les miracles quotidiens

Ces miracles ont lieu chaque jour

en silence, sans bruit

dans le secret des cœurs

mais on ne les voit pas

on ne voit souvent que le mal  

et jésus nous le reproche amèrement  

**

Les moments de bonheur en famille ,entre amis

au travail , en vacance  

et même lors des moments difficiles que nous sommes capables de surmonter

le don de la foi

la capacité d’aimer

**

Sachons remercier, rendre grâce, espérer

Soyons joyeux !

15é dimanche ordinaire (B) : Dieu nous appelle ..à la louange de sa gloire

15 juillet, 2018

Lecture 1 : (Amos 7,12-15) Choisis

Je n’étais pas prophète ,j’étais bouvier …mais le Seigneur m’a saisis …va tu sera prophète pour mon peuple

Dieu appelle Amos qui pourtant n’était  qu’un bouvier

Dieu appelle les humbles les petits, les pauvres

Heureux les pauvres. Ils auront le royaume de Dieu  

 

Choisis

Lecture 2 : (Eph 1,3-14) Pour la louange de sa gloire

Aprés avoir écouté l’Evangile de votre salut et après y avoir cru  vous avez reçu ma la marque de l’Esprit Saint et l’Esprit promis par Dieu est une première avance sur notre héritage en vue de la rédemption que nous obtiendrons ,à la louange de sa gloire

Dieu  promet à tous ceux qui ont la foi

les lumières et la force de l’Esprit saint  

c’est comme un avant gout de ce qu’ils connaitront  éternellement

**

La joie d’être pardonné

La contemplation de la gloire divine  

**

Evangile : (Marc 6,7-13) Un appel pour tous

Ils partirent et proclamèrent qu’il fallait se convertir ..ils expulsaient les démons . ; faisaient  des onctions d’huile à de nombreux malades et les guérissaient

Cette joie du pardon

Cette vision de la gloire divine 

c’est pour tous

Le mal sera vaincu, les démons seront chassés

Les hommes seront guéris

« c’est la foi qui sauve » 

Jeudi de la 14é semaine ordinaire : Comme un nourrisson (Osée11,1-9)

12 juillet, 2018

Lecture : Dieu est Tendresse  ( Osée 11, 1-9)

 j’ai aimé Israël dès son enfance, et, pour le faire sortir d’Égypte, j’ai appelé mon fils.

….C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras,

….Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour ;

… ;je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue

…. je me penchais vers lui pour le faire manger.

 

Un-nourrisson

 Quel Dieu est comme ce Dieu ?

« Notre » Père ! 

**

Evangile : Le royaume des béatitudes  (Matt.10,7-15)

En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or, ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. Si l’on ne vous accueille pas et si l’on n’écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds. Amen, je vous le dis : au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville. »

 L’évangile  annoncé par les apôtres n’est pas une loi 

l’évangile n’est pas une morale

l’évangile est une bonne nouvelle

celle de béatitudes

**

Guérissez les angoissés ,les éprouvés ,les pauvres

Bienheureux ceux qui pleurent ils seront consolés

Ressuscitez les morts ,les désespérés ,les découragés 

Rendez la  vie et joie

expulsez les démons la colère, la jalousie, la haine ..

**

Ne prenez ni or ni argent 

Bienheureux les pauvres

souhaitez la paix

Bienheureux les pacifiques il seront appelés fils de Dieu

**

Jésus n’est pas venu pour condamner mais pour sauver

y compris ceux de Sodome et de Gomorrhe

C’est la foi qui sauve

Dieu est tendresse ! 

Matthieu (19, 27-29) : Saint Benoit

11 juillet, 2018

En ce temps-là, Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. »

**

 Benoit

C’est en ce jour  la  fête  de Benoit ,

le père des moines

dont la devise était « ora et labora »

**

Ora

Prier ensemble

le même père

«Notre »  père

Ecouter ensemble le même Verbe

**

Labora  

œuvrer ensemble

comme des frères et sœurs

 pour un monde meilleur  

en faisant la Volonté du père

Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.(Luc 8, 21)

**

Des religieux  

c’est la fête des religieux   

« reliés » au père et reliés entre eux par le même amour, le même idéal, la même foi

la fêtes des hommes et des filles venant de tout origine

de toutes races, de tout  pays

de toutes les couleurs de « l’arc en ciel »  

 qui vivent ensemble  

qui mangent ensemble

 

Saint-Benoit

Ils et elles s’appellent  

mon frère ,ma sœur, mon père

en contradiction flagrante avec un monde  

qui rejette « les rebuts » les exclus »  les vieillards,  les malades, le émigrés

**

Faut par réver

Ce  n’est pas évident  

c’est pas toujours facile

ces frères et ces sœurs sont différents

Ils ont  pas les mêmes habitudes

Ils ont  pas les mêmes coutumes

ils ont pas les mêmes caractère »

**

Ils doivent apprendre

à se supporter

à s’accepter

ou tout simplement à se respecter

mais la volonté est là

« sel de la terre ,lumière du monde » 

avec l’aide de l’Esprit Saint  

**

Une telle vie n’est pas réservée au religieux

Nous devons tous vivre en frère et sœur

C’est la promesse d’une vie éternelle  

14e dimanche ordinaire (B)) : Les frères et sœurs de Jésus

8 juillet, 2018

En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Alors, Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant. (Marc 6, 1‑6)

**

Ces frères et ces sœurs

ce sont ces chrétiens inconnus

qui  depuis 21 siècles

et par milliards  croient en Jésus, leur sauveur 

et qui en silence le vénèrent

 

fils-de-Marie

Ce sont des petits

On ne les connaît pas

Ce sont les prostitués de l’évangile  

les publicains ,les étrangers ,les immigres

les silencieux

 

Ils habitent dans des villages

ils sont charpentiers , bergers  …

que peut il sortir de bon de Nazareth ?   

Ils n’écrivent pas des livres

ne font pas de la théologie

On écrit pas leur vie

ils ne sont pas  béatifiés

ils ont confiance en Jésus leur seul sauveur

ils aiment  

 Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. (Luc 8, 21)

**

Evidemment

il y a aussi les autres

mais ceux là ont les connaît

Ils ont leur statue

On écrit leur vie

On les glorifie

Certes ils iront aussi dans les royaume des cieux 

mais ils ne seront pas forcement les premiets

les premiers seont les derniers et les derniers seont les premiers

C’est écrit dans l’évangile

**

Lecture 2  : (2 Co 12,7-10)

pour m’empêcher de me surestimer, j’ai reçu dans ma chair une écharde, un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, pour empêcher que je me surestime.    Par trois fois, j’ai prié le Seigneur de l’écarter de moi.    Mais il m’a déclaré :
Ma grâce te suffit,      C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le Christ les faiblesses, les insultes, les contraintes, …Car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort.

Ils ont péché

Ils font pas les malins

Ils savent que « tout est grâce »

je ne suis pas venu pour les justes mais pour les pecheurs

Là ou le péché abonde ,la grâce surabonde   

  ** 

Lecture 2 :Ézéchiel (2, 2‑5)

Fils d’homme, je t’envoie vers les fils d’Israël, vers une nation rebelle qui s’est révoltée contre moi. Jusqu’à ce jour, eux et leurs pères se sont soulevés contre moi. Les fils ont le visage dur, et le cœur obstiné ; c’est à eux que je t’envoie.

 Ce sont eux ,les petits, les rejetés ,les humbles

ce sont eux les prophètes qui sont envoyés 

vers ceux qui refusent Dieu

qui ont le visage endurci et les cœur obstiné

**

Ce sont eux qui nous rendront le bonheur perdus

par notre peu de foi et notre manque d’amour

Bienheureux les pauvres, les doux, les miséricordieux ,les pacifiques

ces enfants de Marie

ces frères  de Jacques, José ,Jude et Simon

es fis du charpentier de l’univers

Samedi de la 13é semaine ordinaire : A vin nouveau, outre neuve (Matt.9, 14-17)

7 juillet, 2018

En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront. Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »

 **

Pourquoi jeûner ?

Pourquoi faire des pénitences….des sacrifices ?

Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, Je n’y prends aucun plaisir; Et les veaux engraissés que vous sacrifiez en actions de grâces, Je ne les regarde pas. (Amos  5,21)

 Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un cœur brisé et broyé (Ps.50, 19)

C’est la  miséricorde que je veux non les sacrifices (Mtt9, 12)

**

Nos pénitences ne servent à rien

Seul Jésus peut nous sauver

**

Il faut y croire et aimer

croire en « Notre » Pére

en son fils crucifié

à l’Esprit qui est Amour

**

Alors nous serons tous invités à la noce

à la communion

à la vie éternelle

**

Si l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront.

La vrai pénitence, qui serait alors une punition ,

ce serait d’être privé de la présence de l’époux

ce serait être  privé de la parole de Dieu

   On se traînera d’une mer à l’autre,  marchant à l’aventure du nord au levant,pour chercher en tout lieu la parole du Seigneur,mais on ne la trouvera pas.(Amos 8,12)

 

Vin-nouveau

La nouvelle alliance

ce n’est pas la loi qui nous sauve ,c’est la foi (Paul )

Le vin nouveau, les outres neuves ,c’est la nouvelle alliance

le nouveau lien entre Dieu et les hommes

une alliance scellée sur la croix

 le sang versé pour vous et la multitude en rémission des péchés

**

et le prophète Amos qui a tant fustigé les sacrifices et les pénitences de ceux qui commettent des  injustices et exploitent les pauvres  pourra prophétiser

 Les montagnes laisseront couler le vin nouveau, toutes les collines en seront ruisselantes. Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront ; ils planteront des vignes et en boiront le vin…. et jamais plus ils ne seront arrachés du sol que je leur ai donné.(Amos 9, 11-15)

Fête de Saint Thomas : Le Sacré Cœur

3 juillet, 2018

L’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »  Jean (20, 24-29)

**

Thomas

C’est l’apôtre  du sacré Coeur  

bien avant Jean Eudes ou Marguerite Marie

bien avant la construction de Montmartre   

 

saint-Thomas

Thomas n’est pas seulement  étonné en voyant le cœur de jésus   

il est ébloui

illuminé

et comme plus tard saint Paul sur le chemin  de Damas il se jette à terre

et s’écrit

Mon Seigneur et mon Dieu

**

La foi  

Thomas a d’abord été séduit par l’enseignement de Jésus

il voulait toujours en savoir plus

et le jeudi saint il supplie encore le Seigneur

Montre nous le chemin

**

Son savoir  

ne va pas suffire

la vendredi saint ,déçu ,il s’enfuit

Abasourdi ,il  quitte même tous les disciples

et part on en sait ou

Le jour de Pâque ,il n’est pas là  

**

L’Amour

Le plus bouleversant ce n’est pas l’enseignement de Jésus

c’est sa vie

c’est la croix

c’est le pardon

c’est son amour

**

C’est en voyant le cœur transpercé

et les mains ouvertes de jésus  

que Thomas finalement s’enthousiasme et s’incline

**

Le cardinal Newman nous le dira

Plus s on aime, plus on a le foi

plus on a la foi ,plus on aime  

Cliquez ICI 

**

Le jeudi saint , Jésus avait dit à Thomas

« Je  suis le chemin ,la vérite ,la vie »

Le chemin c’et l’amour

La Vérité  c’est l’amour

La vie c’est l’amour  

**

La paix

La paix soit avec vous  

La foi et l’amour provoque en nous

une paix profonde

**

Jésus conclut   

Heureux ceux qui n’ont pas vu et ont cru

Certes on peut avoir une petite idée de cet amour en regardant autour de nous

« j’ai vu Dieu dans une fleur « (Linné)  

Jésus « doux et humble de cœur » qui meurt sur la croix

La bonté de Marie

L’amour des époux

**

En fait on ne connaît rien à l’amour de Dieu   

on a rien vu !

même pas Moîse ou Elie qui n’ont vu que le dos de Dieu

**

La vie éternelle

Il faudra l’éternité pour comprendre cet amour

Il faut, avec le Christ, ressusciter

la vie éternelle  c’est qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu

Un Dieu qui est amour

 

13 é dimanche ordinaire ((B) : La puissance de la mort ne régnera pas sur la terre

1 juillet, 2018

Lecture 1 : Sagesse (1, 13‑2, 23). La mort

 La puissance de la Mort ne règne pas sur la terre, car la justice est immortelle….
Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité, il a fait de lui une image de sa propre identité. C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde

La mort c’est la division

engendrée par le diable

(Diable  veut dire :celui  qui divise )

mais la mort sera vaincue

 

Puissance-de-la-mort

Un jour nous serons tous réunis

incorruptible

à l’image de dieu

Quelle espoir !

Croyons !

**

Lecture 2  (2Co 8, 7-15) : La Vie

Frères, puisque vous avez tout en abondance, la foi, la Parole, la connaissance de Dieu,toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous, qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux !Vous connaissez en effet le don généreux de notre Seigneur Jésus Christ : lui qui est riche, il s’est fait pauvre à cause de vous,pour que vous deveniez riches par sa pauvreté

La vie

c’est le don

c’est le partage

la vie

c’est l’amour

l’amour du père qui nous donne tout

en abondance

**

La vie

c’est vivre comme des frères et des sœurs ,enfants du même père en sachant partager toutes les grâce

que nous recevons 

A nous maintenant de partager !

**

La vie

c’est « la justice »

or Jésus nous a justifié par sa propre mort

la mort de Jésus nous délivre  de la mort eternelle 

**

Evangile  (Mc 5, 21-43)

 une femme, qui avait beaucoup souffert…vint par-derrière dans la foule et toucha son vêtement. Elle se disait en effet :« Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée. »À l’instant, l’hémorragie s’arrêta, et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal. Aussitôt  Jésus se rendit compte qu’une force était sortie de lui.… Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité.ésus lui dit alors :
« Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. »

Nous sommes tous malades

Nous avons tous besoin d’un sauveur

C’est le Christ

**

La femme l’a compris

Elle s’approche de Jésus

veut le toucher

….toucher son coeur

Lui seul sauve 

**

Comme il parlait encore, des gens arrivent de la maison de Jaïre, le chef de synagogue, pour dire à celui-ci :« Ta fille vient de mourir. À quoi bon déranger encore le Maître ? » Jésus, surprenant ces mots, dit au chef de synagogue :« Ne crains pas, crois seulement. »Il ne laissa personne l’accompagner, sauf Pierre, Jacques, et Jean, le frère de Jacques. Ils arrivent à la maison du chef de synagogue…Il saisit la main de l’enfant, et lui dit :« Talitha koum »,ce qui signifie :« Jeune fille, je te le dis, lève-toi! » Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher

Cette fois ci ce n’est pas la femme qui va vers Jésus 

c’est Jésus lui même qui va vers la malade

avec ses disciples

…avec son église

**

Il nous invite à croire

c’est la foi qui sauve

une foi qui se prouve par des gestes d’amour

la main tendue vers les autres

**

Rendre courage à ceux qui sont fatigués

C’est  la  Vie

rendre l’espoir aux désespérés 

C’est la Vie

partager  notre foi

C’est la vie

 **

Tendons nos mains vers les autres comme Jésus

Réveillons les morts par notre foi et notre amour  

en eglise avec Pierre , Jacques et Jean

Fête de Pierre et Paul ,les pères de la foi

29 juin, 2018

Lecture 1 :  Pierre (Actes12, 1‑11)

À cette époque, le roi Hérode Agrippa se saisit de certains membres de l’Église pour les mettre à mal. Il supprima Jacques, frère de Jean, en le faisant décapiter. Voyant que cette mesure plaisait aux Juifs, il décida aussi d’arrêter Pierre. C’était les jours des Pains sans levain. Il le fit appréhender, emprisonner, et placer sous la garde de quatre escouades de quatre soldats ; il voulait le faire comparaître devant le peuple après la Pâque. Tandis que Pierre était ainsi détenu dans la prison, l’Église priait Dieu pour lui avec insistance. Hérode allait le faire comparaître. Or, Pierre dormait, cette nuit-là, entre deux soldats ; il était attaché avec deux chaînes et des gardes étaient en faction devant la porte de la prison. Et voici que survint l’ange du Seigneur, et une lumière brilla dans la cellule. Il réveilla Pierre en le frappant au côté et dit : « Lève-toi vite. » Les chaînes lui tombèrent des mains. Alors l’ange lui dit : « Mets ta ceinture et chausse tes sandales. » Ce que fit Pierre. L’ange ajouta : « Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi. » Pierre sortit derrière lui, mais il ne savait pas que tout ce qui arrivait grâce à l’ange était bien réel ; il pensait qu’il avait une vision. Passant devant un premier poste de garde, puis devant un second, ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville. Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux. Une fois dehors, ils s’engagèrent dans une rue, et aussitôt l’ange le quitta. Alors, se reprenant, Pierre dit : « Vraiment, je me rends compte maintenant que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a arraché aux mains d’Hérode et à tout ce qu’attendait le peuple juif. »

** 

La victoire de la foi

Pierre dormait attaché

surveillé

emprisonné

**

l’Église priait Dieu pour lui avec insistance.

Pierre était dans les ténèbres 

mais lui et son église  avaient la foi

ils priaient

**

Et voici que survint l’ange du Seigneur, et une lumière brilla dans la cellule.

la lumière de l’Esprit

la force de l’Esprit  

**

« Lève-toi vite. »

la foi nous fortifie

la foi nous redresse

Les chaînes lui tombèrent des mains.

la foi nous libère

la foi nous déchaine

**

 Mets ta ceinture et chausse tes sandales. ».. Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi. »

A cause de  la foi nous retrouvons notre dignité de fils de Dieu 

et le manteau du juste

« C’est par la foi que nous sommes justifiés » (Saint Paul)   

A cause de la foi nous remettons les sandales du missionnaire convaincu et convainquant 

**

. Passant devant un premier poste de garde, puis devant un second, ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville. Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux.

Saint-Pierre-et-Paul

Lecture 2 :(2 Tm 4, 6-18) :Paul

Le combat de la foi

Bien-aimé,J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi. Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice :le Seigneur, le juste juge, me la remettra en ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous qui auront désiré avec amour sa Manifestation glorieuse.

**

Evangile   (Matt 16, 13‑19)

l’acte de foi

Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »

**

Cliquez ICI 

12345...74