Archive pour la catégorie 'Liturgie'

Fête de saint Luc, le médecin de Paul

18 octobre, 2017

Démas m’a abandonné par amour de ce monde, et il est parti pour Thessalonique. Crescent est parti pour la Galatie, et Tite pour la Dalmatie. Luc est seul avec moi. Amène Marc avec toi, il m’est très utile pour le ministère. J’ai envoyé Tychique à Éphèse.( 2Tim.4, 10-15)

**

Luc le médecin

Luc est l’évangéliste ainsi que l’auteur des actes des apôtres  

Cliquez ICI

mais avant d’écrire il fut  un médecin

le médecin de Paul

 

Luc-medecin

Paul le malade

 Paul avant d’être un grand apôtre

était un homme

et un malade

atteint d’une curieuse maladie

l’épilepsie ou du paludisme

**

Il en parle au Galates

Vous le savez bien, ce fut à l’occasion d’une maladie que je vous ai, pour la première fois, annoncé la bonne nouvelle ; et, si éprouvant pour vous que fût mon corps, vous n’avez montré ni dédain, ni dégoût. Au contraire, vous m’avez accueilli comme un ange de Dieu, comme le Christ Jésus. (Gal 4,13)

**

il en parle aux Corinthiens

 pour m’éviter tout orgueil, il a été mis une écharde dans ma chair, un ange de Satan chargé de me frapper, pour m’éviter tout orgueil. A ce sujet, par trois fois, j’ai prié le Seigneur de l’écarter de moi. Mais il m’a déclaré : « Ma grâce te suffit ; ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. »( 2 cor 12, 7)

**

En plus de cette maladie

Pal est souvent  fatigué malmené, angoissé

dans les prisons ..sous les coups ..dans les dangers de mort – bien des fois !….Des Juifs, j’ai reçu cinq fois les trente-neuf coups, trois fois, j’ai été flagellé, une fois, lapidé,..Voyages à pied, ..Fatigues et peine, .. faim et soif,…sans compter tout le reste, ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Eglises. 2 cor 11,16-33)

**

Paul a donc besoin comme tout homme

d’un ami, d’un confident ,d’un soignant, d’un médecin

Ce fut Luc

**

C’est Luc qui lui apporte à manger quand paul sera en prison à Césarée  

il est à Rome avec Paul quand celuici écrit sa 2é lettre à Timothée

il est seul avec moi

tandis qu’il envoie les autres en mission  

**

Jésus avait dit

Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.” (luc 10,9)

28é dimanche ordinaire (A) : Le festin

15 octobre, 2017

 

1é Lecture :Un festin (Isaïe 25, 6‑10a)

Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés. Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples et le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple. 

**

2é Lecture : Un festin en famille  (Ph 4, 12-14.19-20)

Je peux tout en celui qui me donne la force. Cependant, vous avez bien fait de vous montrer solidaires
quand j’étais dans la gêne.

On peut tout avec le Christ

on peut tout aussi quand nous sommes solidaires, en église

dans une même famille

**

Evangile  :( Mt 22, 1-14)

 En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau à parler aux grands prêtres et aux pharisiens, et il leur dit en paraboles : « Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : “Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.” Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et incendia leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : “Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.” Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. Le roi entra pour examiner les convives, et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce. Il lui dit : “Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?” L’autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : “Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.”Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »

 

festin

 

Le festin

j’ai préparé mon banquet,… tout est prêt : venez à la noce.”

Le bonheur d’être ensemble

entre amis

en famille

tous enfants du même père

« Notre » Père  

**

La fraction du pain

Dés les origines, les chrétiens se sont rassemblés pour méditer sur la parole de Dieu et pour partager le pain

Ils appelaient cela « la fraction du pain »

ce que maintenant on appelle « la messe »

**

La messe

Ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ;

On est tous invités à ce festin

 à cette messe dominicale

**

Certains refusent

Pourquoi ?

Indifférence ,mépris de Dieu …

Pour le  commerce , pour l’argent, pour le loisir ?

« Je vais au  foot.. je dois aller à Super U ..je vais au cinéma …. »

**

Les pauvres

Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.” Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. 

**

Il faut être pauvre de cœur

avoir besoin de Dieu

désirer un monde plus fraternel

un monde plus juste  

pou entendre l’appel de Dieu

**

Même les « mauvais » ont besoin de Dieu

Même les « mauvais » ont besoin de bonté

Dieu « notre » Père, les attend

il pardonne

il donne

A nous de rejoindre sa famille réunie au repas de noce, au repas de l’amour

**

Le vêtement de noce

Le roi entra pour examiner les convives, et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce. Il lui dit : “Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?”

A nous , de revêtir le vêtement de noce

le vêtement de l’amour

le vêtement du fiancé qui a confiance

le vêtement du converti

**

La faute mortelle

là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.”

une famille qui ne se réunit jamais…. est une famille  qui meurt

 c’est mortel !

Des églises vides

c’est mortel !

Des églises pleines

c’est une force !

c’est un monde qui chante ,

un monde qui lutte pour plus d’amour et de justice

c’est un vrai festin   

27é dimanche ordinaire (A) : La vigne et les vignerons

8 octobre, 2017

 

Lecture 1 :  Isaïe (5, 1‑7)

Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile. Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, mais elle en donna de mauvais.

**

Lecture 2 :  (Ph 4, 6-9)

mes frères, tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d’être aimé et honoré,
tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite des éloges,tout cela, prenez-le en compte.
mettez-le en pratique. …et le Dieu de la paix sera avec vous
.

**

Evangile : Matthieu (21, 33‑43) :La vigne

 En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage

 Les  vignerons de la parabole  veulent garder pour eux seuls les fruits de la vigne

Ils oublient le propriétaire et sa famille  

**

La vigne c’est l’église , la famille de Dieu

Elle est au service de Dieu   pour sa gloire

Elle est au service des hommes pour la justice et la  charité

**

Les grands prophètes

 Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.

Il envoya Isaïe

qui glorifiait le Dieu 3 fois saint   

« Saint, saint, saint, le Seigneur de l’univers,sa gloire remplit toute la terre ! » (Is 6,3)

Jérémie

qui pleurait et attaquait les prêtres du temple

Ne vous bercez pas de paroles illusoires en répétant « Sanctuaire du Seigneur ! Sanctuaire du Seigneur ,Sanctuaire duSeigneur  ! Il est ici. » (Jr.7,4)

Ezéchiel  

qui assistait, impuissant, au départ de « la gloire de Dieu »

Les chérubins déployèrent leurs ailes ; les roues étaient avec eux… La gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux, tout au-dessus. .. La gloire du Seigneur s’éleva  pour sortir de la ville (Ez.11,22)

**

Les petits prophètes  

De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon.

Des prophètes  au service des hommes

pour la justice,  comme Amos

pour plus de tendresse, comme Osée

comme Michée

On t’a fait connaître, ô homme,

ce qui est bien,ce que le Seigneur  exige de toi :
Rien d’autre que respecter le droit,
aimer la fidélité
et t’appliquer à marcher avec ton Dieu.
(Mi 6,8)

**

Le Christ lui même

Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent

Vint alors le sauveur, doux et humble de cœur

pour qui la loi consiste dans les 2 seuls commandements

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,

de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. ..

et tu aimeras ton prochain comme toi-même.…

De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.(Mtt.22,37)

**

mais les scribes et les  Pharisiens 

les exégètes et les théologiens

orgueilleux et arrogants

accumulent les lois

interprètent à leur façon

 

Ils méprisent les petits

et font fi du saint Esprit  

**

La pierre rejetée

 

La-pierre-d'angle

 Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t‑il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »

La vérité  c’est humilité ,l’amour

la croix , la foi

**

Les africains ne sont ils pas ces pierres rejetées devenues des pierres d’angle ?

Cliquez ICI 

 

La fête des anges (Matt.18, 1-5)

2 octobre, 2017

Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? » Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. »

**

Les anges

 Cliquez ICI

**

Le plus grand

les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? »

C’est Dieu !

  Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux

Que de perles dans l’évangile !  

Que de surprise !

Que de bonheur

L’enfant

celui qui est le plus grand dans le royaume des cieux

C’est Dieu !

 

jésus-et-les-enfants

L’enfant

 celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux.

C’est l’enfant de la crèche

qui  ne peut vivre sans sa mère

Il a besoin de sa mère

Il a besoin de lait

Il  a besoin de soins

Il a besoin de tendresse  

Il dépend de tout en tout

**

L’enfant Dieu de Noel

a besoin de nous

Dieu  comme un enfant

a besoin de notre amour

**

Stupéfiant !

Dieu a besoin de Nous

 

C’est n’importe quoi

pour celui qui n’a pas la foi !

C’est génial pour celui qui croit

Dieu comme un enfant

a besoin de nous !

**

Avons nous besoin de lui

comme un enfant ?

**

L’accueil

 Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi

Tous ceux qui sont dans le besoin sont des enfants

Tous ceux qui viennent se confier à nous

 ont besoin de nous

Les malades ,les angoissés ,les personnes agés ,

les migrants

comme des enfants  

comme Dieu Lui même

ont besoin de nous

Ils ont besoin de notre écoute , de notre aide ,de notre amour

Les écouter c’est écouter l’enfant Dieu

qui a tant besoin de nous  

**

 Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. »

Ces enfants qui ont vraiment besoin de Dieu, verront Dieu

Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu

Heureux les pauvres ,car le  royaume des cieux est à eux

**

Cliquez ICI

26é dimanche ordinaire (A) : Un Père avait 2 fils (Mtt.21,28)

1 octobre, 2017

 

Lecture 1  (Ez 18, 25-28)

Ainsi parle le Seigneur : « Vous dites :‘La conduite du Seigneur n’est pas la bonne’.Écoutez donc, fils d’Israël :est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ?N’est-ce pas plutôt la vôtre ?…  Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie..C’est certain, il vivra, il ne mourra pas. »

Père que ta volonté soit faite !

Il est notre père qui donne la vie  

**

Lecture 2 : (Ph 2, 1-5)

Frères ,..ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ;recherchez l’unité. Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ;pensez aussi à ceux des autres.  Ayez en vous les dispositions
qui sont dans le Christ Jésus.

ayant la condition de Dieu,
il ne retint pas jalousement
le rang qui l’égalait à Dieu.


Mais il s’est anéanti,
prenant la condition de serviteur,
devenant semblable aux hommes.


Reconnu homme à son aspect,
il s’est abaissé,
devenant obéissant jusqu’à la mort,
et la mort de la croix.


C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
il l’a doté du Nom
qui est au-dessus de tout nom,


afin qu’au nom de Jésus
tout genou fléchisse
au ciel, sur terre et aux enfers,


et que toute langue proclame :
« Jésus Christ est Seigneur »
à la gloire de Dieu le Père.

 

Père que ta volonté soit faite !

Obéir à son Père c’est l’aimer

Obéir à son père ce n’est pas une honte

C’est la gloire !

**

Evangile (Mt 21, 28-32)

 

un-père-avait-2-fils

 Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla
Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »

Père que ta volonté soit faite !  

**

Croire en sa parole

Les publicains ,les prostitués ont été assez humbles

 pour croire en la parole

Ils ont regardé le Christ sur la croix

il se sont convertis

**

Les pharisiens  n’ont pas cru en cette parole

Croire en la parole c’est reconnaitre que Dieu est un  père, plein de tendresse et d’amour

Croire que le père est juste. Il veut notre bien

Croire que nous sommes vraiment tous des frères et qu’il faut vivre en frères

Croire qu’en aimant ,nous agissons en fils de Dieu  

**

Faire sa volonté

devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix

 non par peur de Dieu  

mais par amour

amour du père

amour des hommes

ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ;recherchez l’unité

 un seul père… tous frères 

29 septembre :Le combat des anges . Apk (12, 7-12)

29 septembre, 2017

Il y eut un combat dans le ciel : Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon. Le Dragon, lui aussi, combattait avec ses anges, mais il ne fut pas le plus fort ; pour eux désormais, nulle place dans le ciel. Oui, il fut rejeté, le grand Dragon, le Serpent des origines, celui qu’on nomme Diable et Satan, le séducteur du monde entier. Il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui. Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! Car il est rejeté, l’accusateur de nos frères, lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu. Eux-mêmes l’ont vaincu par le sang de l’Agneau, par la parole dont ils furent les témoins ; détachés de leur propre vie, ils sont allés jusqu’à mourir. Cieux, soyez donc dans la joie, et vous qui avez aux cieux votre demeure ! »

 **

Aujourd’hui c’est la fête des anges

Cliquez ICI

**

Le dragon

le dragon c’est le mal

le serpent des origines

le mensonge qui séduit

Le diable qui divise

combat-des-anges

Les anges et les martyrs  

Le dragon est vaincu par les anges

les anges  de la vérité

les anges de l’unité

les messagers de la foi et de l’espérance

les messagers de la charité

**

le dragon  est aussi vaincu par la foi des martyrs

d’où ce chant en l’honneur des anges et des témoins de la foi

 

Voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu,

voici le pouvoir de son Christ !

il est rejeté, l’accusateur de nos frères,

lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu.

 

Le salut annoncé à Marie par Gabriel

La puissance de Michel qui terrasse le dragon  

Le règne de la miséricorde et  de la guérison dévoilé par  Raphael  

Eux-mêmes l’ont vaincu

par le sang de l’Agneau,

par la parole dont ils furent les témoins ;

détachés de leur propre vie, ils n’ont pas craint de mourir.

Cieux, soyez donc dans la joie, et vous qui avez aux cieux votre demeure

l

Avec les anges  

les  martyrs  qui témoignent de leur foi

au prix de leur vie

découvrent la joie  

**

Par la croix

Par le sang de l’agneau

ils sont délivrés de leurs maux

**

Par sa parole ils sont illuminés

et ils ne craignent  plus la mort  

27 septembre :Fête de saint Vincent de Paul

27 septembre, 2017

En ce temps-là, Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades.…. Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.(Luc 9,1-6)

 

Guerisons

Saint  Vincent

Un Homme de prière ,inspiré par l’Esprit saint

« C’est dans l’oraison qu’on prend force pour s’animer au service de Dieu et du prochain( Saint Vincent)

C’est ainsi qu’il est devenu l’apôtre de la charité  

L’apôtre des pauvres, les orphelins ,des malades

Cliquez ICI

**

Vincent sait que l’ami des pauvres c’est d’abord Jésus Christ  

il fonde donc les « filles de la charité »

qui annoncent cet  évangile

non par la parole mais par des actes

Servir le pauvre c’est servir le Christ

« Sachez que, quand vous quitterez l’oraison et la Sainte Messe pour le service des pauvres, vous n’y perdrez rien, puisque c’est aller à Dieu que servir les pauvres ; et vous devez regarder Dieu en leurs personnes » (Vincent de Paul)

**

Il fonde aussi « les pères de la mission »  

pour annoncer l’évangile 

la « bonne nouvelle » qui seule peut réconforter profondément  les pauvres

25é Dimanche ordinaire (A) : Les travailleurs et les « fainéants ?» (Mtt.20,1-16)

24 septembre, 2017

Lecture 1 : Isaïe (55, 6‑9)

Mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas mes chemins, …Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins, et mes pensées, au-dessus de vos pensées.

Comment comprendre ?

il y a parfois tant de misères ,tant d’injustices ?

**

Lecture 2« Pour moi, vivre c’est le Christ » (Ph 1, 20-27)

Pour moi, vivre c’est le Christ, et mourir est un avantage.
Mais si, en vivant en ce monde,j’arrive à faire un travail utile, je ne sais plus comment choisir. Je me sens pris entre les deux :je désire partir pour être avec le Christ, car c’est bien préférable ;    mais, à cause de vous, demeurer en ce mondeest encore plus nécessaire.

C’est un chance pour Paul d’avoir un travail utile

mais c’est une chance encore plus grande de vivre avec le Christ

fusse dans la souffrance

mystère !

 

les-ouvriers-de-la-vigne

Evangile : Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ? (Matt.20, 1‑16)

En ce temps-là, Jésus disait cette parabole à ses disciples : « Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. Il se mit d’accord avec eux sur le salaire de la journée : un denier, c’est-à-dire une pièce d’argent, et il les envoya à sa vigne. Sorti vers neuf heures, il en vit d’autres qui étaient là, sur la place, sans rien faire. Et à ceux-là, il dit : “Allez à ma vigne, vous aussi, et je vous donnerai ce qui est juste.” Ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même. Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : “Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ?” Ils lui répondirent : “Parce que personne ne nous a embauchés.” Il leur dit : “Allez à ma vigne, vous aussi.”
Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : “Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.” Ceux qui avaient commencé à cinq heures s’avancèrent et reçurent chacun une pièce d’un denier. Quand vint le tour des premiers, ils pensaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’un denier. En la recevant, ils récriminaient contre le maître du domaine : “Ceux-là, les derniers venus, n’ont fait qu’une heure, et tu les traites à l’égal de nous, qui avons enduré le poids du jour et la chaleur !” Mais le maître répondit à l’un d’entre eux : “Mon ami, je ne suis pas injuste envers toi. N’as-tu pas été d’accord avec moi pour un denier ? Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mes biens ? Ou alors ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?”
C’est ainsi que les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

**

Mystère er des paraboles

comment les comprendre ?

**

Celle-ci est racontée que par Matthieu  

qui était un fonctionnaire ,un salarié

et non un patron de pêche

Il connaît l’angoisse  des chômeurs

**

Il connaît le peuple , les ouvriers de la ville , de la banlieue

il connaît les publicains

il connaît ceux qu’on rejette

les « fainéants »

mais il a un bon regard

il veut les aider

il est l’évangéliste du Zéle qui recherche les brebis perdues

Cliquez  ICI 

**

Le monde des travailleurs

Le mystère d’un monde qui nous apparait si souvent injuste

Pourquoi tant de gens laissés sur le bord de la route ?

les émigrés, les malades ,les abandonnés les méprisés, les simples d’esprit ,

Pourquoi ne sont ils pas appelés ?

**

Les savants ,les fils de bonne famille ,les intelligents, les élevés des grandes écoles  

,admirés ,honorés enviés ,décorés

Pourquoi eux ?

**

Pourquoi tant de gens qui n’ont pas la foi

Pourquoi ne sont ils pas appelés ?

Pourquoi tant d’ingratitudes et d’égoïsme des nantis ?

**

Comment pouvons nous répondre à de telles questions ?

les pensées de Dieu sont vraiment insondables  

**

Les laissés-pour-compte

 ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon

Dieu est bon

Nous le croyons

C’est notre foi

**

C’est  vers les rejetés, les laissés pour compte

C’est vers eux que le maitre se rend toute la journée

Il ne va pas vers les travailleurs

Il ne va pas les surveiller                                                                                   

Il s’inquiète pour les autres

**

Il est toujours auprès des abandonnés

Il les appelle

Il finit par appeler tout le monde

et les derniers sont les plus aimés

les plus visités ,les plus recherchés

**

Ils n’ont pas connu le poids de la chaleur

Pire !

ils ont connu l’angoisse ,le mépris ,l’ennui ,le dégout ,le découragement

**  

Le salaire

Le salaire est le même pour tous

pour les nantis qui « récriminent »

comme pour les rejetés qui ont tant souffert

Ce salaire c’est la Vie éternelle est pour tous  

 La vie eternelle c’est qu’ils te connaieeent toi le seul vrai Dieu (Jn 17)

Le Dieu de bonté

Le Dieu des affligés

le Dieu des derniers comme des premiers 

Fête de saint Matthieu (9, 9-13)

21 septembre, 2017

En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 **

Sa vocation

jésus lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.

c’est tout !

Matthieu parle à peine de sa vocation

beaucoup moins que Jean qui raconte longuement se première rencontre avec Jésus le long du jourdain  (Jn1,35)

et pourtant il s’en souvient    

mai il s’oublie

il est pressé

**

Sa vocation ne l’éloigne pas des hommes

au contraire ,

avec Jésus, il va vers eux

**

Un homme

Matthieu était fonctionnaire ..douanier…   

avec Jésus ,il mange avec eux ,les publicains

 « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs

Il ne les méprise pas

il veut partager avec eux

avec tous les hommes sa nouvelle foi

 

Veronese,-repas-chez-levi

Selon Luc c’est un grand festin qu’il organise dans sa maison

Lévi lui offrit un grand festin ,et il y avait à table avec eux une foule nombreuse de publicains ..(Luc 5,29)

Ce festin est somptueusement représenté par Véronèse dans un immense tableau qui se trouve à Versailles  

**

Les  artistes ,sculpteurs et peintres ont représentés les 4 évangélistes  par un emblème

Matthieu est représenté par un homme

Matthieu , de plus,  commence son évangile avec la généalogie humaine de Jésus

car Jésus est un homme parmi les hommes

**

Le zèle

Matthieu était assis .Il se lève

cat il est pressé de partager sa nouvelle foi

il est zélé

Cliquez ICI 

**

et pour bien se faire comprendre

il parle comme un enseignant et organise son évangile en 5 discours

ou 5 leçons

Cliquez ICI 

**

La miséricorde

Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » 

14 Septembre : Fête de la croix victorieuse (Nb 21,4-9)

14 septembre, 2017

En ces jours-là, en chemin à travers le désert, le peuple perdit courage. Il récrimina contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n’y a ni pain ni eau ? Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! » Alors le Seigneur envoya contre le peuple des serpents à la morsure brûlante, et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël. Le peuple vint vers Moïse et dit : « Nous avons péché, en récriminant contre le Seigneur et contre toi. Intercède auprès du Seigneur pour qu’il éloigne de nous les serpents. » Moïse intercéda pour le peuple, et le Seigneur dit à Moïse : « Fais-toi un serpent brûlant, et dresse-le au sommet d’un mât : tous ceux qui auront été mordus, qu’ils le regardent, alors ils vivront ! » Moïse fit un serpent de bronze et le dressa au sommet du mât. Quand un homme était mordu par un serpent, et qu’il regardait vers le serpent de bronze, il restait en vie !

 **

Les hébreux

Comme les Hébreux dans le désert

on récrimine

on désespère  

il y a trop de misère

Pourquoi tant de souffrances ?

Pourquoi la croix ?

**

Marie

Au pied de la croix de Jésus

sur le Golgotha  

se tenait Marie  

Comprenait elle ?

**

« Elle se tenait là »

c’est tout ce que nous dit l’évangile

pas de pleurs

pas de paroles

elle se tenait là (audience du pape François le 10 mai 2017 )

Cliquez ICI  

**

Elle avait confiance

Elle espérait

elle aimait

**

La souffrance ?

Souvent… trop souvent pour nous

et même pour les Chrétiens

la croix est un échec

On y voit que la douleur

alors que la croix c’est la victoire de la foi de l’espérance et de l’amour

 

La-croix

La croix victorieuse

Victoire de la foi   

Dieu guérit les humbles qui ont la foi et qui font confiance comme Marie

sans récriminer comme les hébreux  

« Fiat »  

que ta volonté soit faite

**

Victoire de l’espérance  

Car Jésus sur la croix c’est l’espoir

Dieu  pardonne

Dieu guerit

**

Victoire de l’amour

Dieu se donne

« Il n’y pas de plus grand amour que de donner sa vie »

certes !

mais Dieu qui lui même  se donne aux hommes

c’est plus grand que tout

Invraisemblable

et pourtant vrai !

On y croit !

 nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens, mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, il est Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu. Car ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes.  (1 Cor 1,24)

**

Suivre le Christ

C’est accepter la croix dans notre vie

Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.(Mtt16, 24) 

12345...61