Archive pour la catégorie 'Avent'

Avent ;le matin du 24 décembre :Est-ce toi qui me bâtiras une maison ? (2 Samuel 7, 1-16)

24 décembre, 2020

Le roi David habitait enfin dans sa maison. Le Seigneur lui avait accordé la tranquillité en le délivrant de tous les ennemis qui l’entouraient. Le roi dit alors au prophète Nathan : « Regarde ! J’habite dans une maison de cèdre, et l’arche de Dieu habite sous un abri de toile ! » Nathan répondit au roi : « Tout ce que tu as l’intention de faire, fais-le, car le Seigneur est avec toi. »….Mais, cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée à Nathan : « Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le Seigneur : pour que j’y habite …Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison. Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté. Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils. Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours.

 

Avent-24-decembre

 

Ce soir nous fêtons Noel

un enfant  couché  sur de la paille  

l’image de toute la misère du monde !

Que pouvons nous faire  

pour bâtir  un monde meilleur

un monde nouveau ?

Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’y habite

On se sent tellement impuissant !

 

Puissions nous avoir assez de foi

pour reconnaître  ce soir

que nous avons besoin d’un sauveur

pour changer de cœur

pour  nous sortir de nos ténèbres

pour nous montrer le chemin

le chemin de Bethleem ( =la maison du pain)   

de  la maison  du pain qui nous rassasiera à tout jamais  

**

Puissions nous, ce soir  chanter comme Zacharie

le Dieu qui visite et rachète son peuple

 

Luc (1, 67-79)

« Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens : salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs, amour qu’il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte ; serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte, afin que, délivrés de la main des ennemis, nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours.
Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins, pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés, grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quand nous visite l’astre d’en haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. »

 

Avent ,le 23 décembre : Il vient ! Qui pourra rester debout ? (Malachie 3, 1-4)

23 décembre, 2020

 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient – dit le Seigneur de l’univers. Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs. Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice. Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.!

 

Avent-23-decemnbre

 

Voici que j’envoie  le messager de l’Alliance.. le voici qui vient

Quel est donc ce messager ?

Jean Baptiste ? Elie ?

Quel est celui que l’on attend en cette ville de Noel ?

N’est ce pas Jésus lui même

**

 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ?

Qui pourra comprendre ?

Qui peut accepter un telle croyance ?

Le Dieu de l’univers ,le créateur du monde

venu parmi nous

comme un enfant couché sur de la paille dans une grotte

Qui peut rester debout en entendant une telle folie

 

il est pareil au feu du fondeur,.

Il vient !

C’est un feu ! non un feu qui brûle  

mais un feu qui  nous illumine et nous réchauffe  

qui nous montre où se trouve la  vraie  puissance de Dieu

 

La puissance de sa bonté  de sa tendresse  

 de son amour pour les hommes

Il se fait homme parmi les hommes

Il veut vivre avec nous, en nous ,prés de nous

 

Sa puissance ne se trouve pas dans les explosions des galaxies

mais  dans le cœur des petits , des enfants  des humbles des pauvres

homme parmi les hommes

 

pareil à la lessive des blanchisseurs ..pour fondre et purifier

Il vient pour nous purifier ,nous justifier ,nous pardonner

comme un enfant  il nous ouvre les bras

**

 il les affinera comme l’or et l’argent ;

Il vient !

 Il vient nous rendre note dignité  de fils de Dieu  

cette dignité  que nous avons perdu  dés les origines

au point de préférer des  richesses éphémères

des cadeaux du père Noel

Quelle déchéance ! quelle tristesse !

 **

Ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice

Puissions nous retrouver la foi

Ainsi à la fin des temps ,éternellement, nous pourrons rendre grâce à Dieu

en chantant avec ses anges

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux »

Quelle paix ! Quelle  joie !

**

Evangile : Il s’appellera Jean   ( Luc 1, 57-66)

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. 
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.

 

Zacharie a compris

Il n’a plus peur

Il se tient debout !

il parlait et il bénissait Dieu

  La puissance de Dieu n’est pas dans sa force  

mais dans sa miséricorde  

il appellera son fils ‘Jo-Hanne » 

qui veut dire » Dieu est miséricorde »

Avent,le 22 décembre :Anne et Marie ( 1 Samuel 1, 24-38)

22 décembre, 2020

 En ces jours-là, lorsque Samuel fut sevré, Anne, sa mère, le conduisit à la maison du Seigneur, à Silo ; l’enfant était encore tout jeune. Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin. On offrit le taureau en sacrifice, et on amena l’enfant au prêtre Éli. Anne lui dit alors : « Écoute-moi, mon seigneur, je t’en prie ! Aussi vrai que tu es vivant, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi pour prier le Seigneur. C’est pour obtenir cet enfant que je priais, et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande. À mon tour je le donne au Seigneur pour qu’il en dispose. Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. » Alors ils se prosternèrent devant le Seigneur.

 **

Anne

Elle était stérile  

Que faisait elle donc sur terre

Sa vie avait t elle un sens?

Elle pleurait !

 

Le covid

Un monde stérile  

un monde en détresse

un monde qui pleure

un monde fou

 

Le jour, des foules  affamées ,qui se ruent dans les supermarchés

des foules  affolées qui courent dans les gares

La  nuit, des lumières qui éclairent des avenues vides

et un monde confiné !

c’est fou !

 

L’angoisse la peur de l’avenir

le chômage ,la faillite ,la violence

 

Un monde sans Dieu

un monde de lumières artificielles

le monde du père Noel …lamentable

ridicule … égoïste ..stérile  

fou fou !

 

Avent-4é-Mardi

Anne a prié

Anne a pleuré

Ce n’est pas le père Noel encombré de cadeaux inutiles qui est venu

mais un enfant , dans le silence ,la paix retrouvée  

 

La vie

la vraie vie

des enfants de Dieu

avec Marie et Joseph

qui dans leur extrême  pauvreté  

se sont réfugiés dans une grotte  en attendant avec confiance

avec foi, avec amour ,la venue du sauveur

un enfant couché sur de la paille

 

oui !

un enfant vulnérable ,innocent qui s’offre au monde

un monde qui n’en veut pas !   Le père Noel ,c’est mieux !

 **

 Evangile : Marie (Luc 1, 46-56)

En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

Bien avant Noél  

Marie chantait  

Il vient ! Il vient !  le  sauveur !

 

 Il s’est penché sur son humble servante

Il vient !

 Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent

il vient pour les pauvres qui ont confiance en lui

pour ceux qui ont la foi

 il élève les humbles.

pour ceux qui aiment et partagent  

il  renvoie les riches les mains vides.

Il nous rend la vie

 Il relève  son  serviteur

Avent 21 décembre : La voix de mon bien aimé (Ct des Ct 2, 8-14)

21 décembre, 2020

La voix de mon bien-aimé ! C’est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes, il court sur les collines, mon bien-aimé, pareil à la gazelle, au faon de la biche. Le voici, c’est lui qui se tient derrière notre mur : il regarde aux fenêtres, guette par le treillage. Il parle, mon bien-aimé, il me dit : Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…Vois, l’hiver s’en est allé, les pluies ont cessé, elles se sont enfuies.Sur la terre apparaissent les fleurs, le temps des chansons est venu et la voix de la tourterelle s’entend sur notre terre. Le figuier a formé ses premiers fruits, la vigne fleurie exhale sa bonne odeur. Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…Ma colombe, dans les fentes du rocher, dans les retraites escarpées, que je voie ton visage, que j’entende ta voix ! Ta voix est douce et ton visage, charmant.

 **

l’Avent

Ad ventus =qu’il vienne !

En ce moment du covid

Que de détresse !

que de désespoir !  

que de ténèbres !

 

Avent-4é-Lundi

 

Qui nous rendra la joie !

La voix de mon bien-aimé ! C’est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes,  pareil à la gazelle,

Qui nous rendra le courage !

Il me dit : Lève-toi,  ma toute belle, et viens…

Qui ou quoi nous rendra la vie !

Vois, l’hiver s’en est allé,

 

Où est donc cette petite  étoile qui brille dans la nuit, le jour de Noel

Quel soutien pour ceux  qui ont la foi  

Quelle espérance !

Il parle, mon bien-aimé, il me dit : Lève-toi

 

Un nouveau né  couché sur de la paille  dans une grotte

 dans les fentes du rocher, dans les retraites escarpées

Un jeune couple Joseph et Marie

malgré leur misère

malgré  le massacre des innocents

ont la foi et la joie

 **

Evangile Luc (1, 39-45)

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi

 

Marie et Elisabeth

et encore plus Zacharie

ont dû aussi être  surpris  , étonnés ,abasourdis

Ils ont cru !

l’enfant a tressailli d’allégresse en moi

 

On ne comprend pas !

 Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur

4é Dimanche de l’avent 2020 (B) : Le Mystère !

20 décembre, 2020

  Lecture  1 : 2 Samuel (7, 1.16)

 Le roi David habitait enfin dans sa maison. Le Seigneur lui avait accordé la tranquillité en le délivrant de tous les ennemis qui l’entouraient. Le roi dit alors au prophète Nathan : « Regarde ! J’habite dans une maison de cèdre, et l’arche de Dieu habite sous un abri de toile ! » Nathan répondit au roi : « Tout ce que tu as l’intention de faire, fais-le, car le Seigneur est avec toi. » 
Mais, cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée à Nathan : « Va dire à mon ser  viteur David : Ainsi parle le Seigneur : Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’y habite ? C’est moi qui t’ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour que tu sois le chef de mon peuple Israël. J’ai été avec toi partout où tu es allé, j’ai abattu devant toi tous tes ennemis. Je t’ai fait un nom aussi grand que celui des plus grands de la terre. Je fixerai en ce lieu mon peuple Israël, je l’y planterai, il s’y établira et ne tremblera plus, et les méchants ne viendront plus l’humilier, comme ils l’ont fait autrefois, depuis le jour où j’ai institué des juges pour conduire mon peuple Israël. Oui, je t’ai accordé la tranquillité en te délivrant de tous tes ennemis.
Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison. Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté. Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils. Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours. »

 

 Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’y habite ?

Quel accueil  pourrions nous réserver au Seigneur le jour de Noel qui approche

Quell maison lui construire ?

Comment accueillir Dieu ?

Dans une crêche  ?

Mystère !

 

 Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison.

On ne peut comprendre ce maystère de la naissance de Dieu !

Seul l’Esprit Saint peut  illuminer notre cœur

 

Puissions nous vraiment comprendre  

dans ce monde où malgré le confinement on ne pense qu’à faire le fête

autour d’un sapin et d’un père Noel farfelu

 

Finalement quelle chance  que ce confinement

Puisse t il nous permettre  de réfléchir sur le vrai sens de cette fête

et comment avec l’aide du Seigneur construire un emsion de justive et de paix

 

Avant-4é-Dimanche

 

Lecture 2 :Le Mystère (Romains 16, 25-27)

Frères, à Celui qui peut vous rendre forts selon mon Évangile qui proclame Jésus Christ : révélation d’un mystère gardé depuis toujours dans le silence, mystère maintenant manifesté au moyen des écrits prophétiques, selon l’ordre du Dieu éternel, mystère porté à la connaissance de toutes les nations pour les amener à l’obéissance de la foi, à Celui qui est le seul sage, Dieu, par Jésus Christ, à lui la gloire pour les siècles. Amen. 

 Car c’est un vrai mystère  

Dieu qui se fait homme ,c’est fou !

Quel homme peut imaginer une telle légende et y croire ?

« Folie pour les païens ,scandale pour les juifs »  

 

C’est la pensée de Dieu !

C’est la vie ,la paix ,la joie

Un Dieu proche de nous

Pour que nous soyons tous UN

Tous unis dans un mêm amour  

 

Sans cette foi

Alors

Tuons nous ,mangeons nous ,mourrons

et n’en parlons plus !

Mort aux enfants qui naissent dans des camps comme l’enfant Jésus  

Mort aux émigrés qui fuient leur pays  comme Joseph et Marie

Mort aux petits bergers qui on du mal à vivre

Qu’on les aide même à disparaître  (Nietzsche)

**

Mystère de la naissance  

Pourquoi sommes nous sur terre ? Où allons nous ?

On y pense pas … des têtes d’autruches !

Oui ! faire la fête pour rendre grâce car nous avons reçu la vie  

Oui! faire le fête pour partager

Mais aussi et surtout pour donner un sesn à notre vie

Arrêtons d’être des enfants qui croient au père Noel et qui pesnent que la justice et la paix pourra regner sans nous ,sans la foi en l’amour  

Il serait temps  de réfléhir

 

Evangile :Fiat (Luc1, 26-38)

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. 

*

*

*

Il est temps de réfléchir avec humilité comme Marie  

Oui ! la naissance d’un Dieu  est invraisemblable

Comment cela peut il se faire ?

Tout est possible un Dieu qui est amour

Fiat

**

Alors !

Quelle paix ,quelle joie !

Magnificat !

 

Avent 19 décembre :Samson et Jean Baptiste (Juges13, 2-25)

19 décembre, 2020

En ces jours-là, il y avait un homme de Soréa, du clan de Dane, nommé Manoah. Sa femme était stérile et n’avait pas eu d’enfant. L’ange du Seigneur apparut à cette femme et lui dit : « Tu es stérile et tu n’as pas eu d’enfant. Mais tu vas concevoir et enfanter un fils. Désormais, fais bien attention : ne bois ni vin ni boisson forte, et ne mange aucun aliment impur, car tu vas concevoir et enfanter un fils. Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car il sera voué à Dieu dès le sein de sa mère. C’est lui qui entreprendra de sauver Israël de la main des Philistins. »!” » La femme enfanta un fils, et elle lui donna le nom de Samson. L’enfant grandit, le Seigneur le bénit, et l’Esprit du Seigneur commença à s’emparer de lui.

**
 Jean Baptiste Luc (1, 5-25)

Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie…Il vit un ange … À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit. L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère …….Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »

 

Avent-3é-samedi

 La violence des prophètes

Comparer Jean Baptiste et Samson c’est étonnant

Certes ils avaient des mères âgées et stériles

Certes ils étaient des ascètes  

Samsom  ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère

**

et Jean baptiste buvait du lait et se nourrisaiut des auterelles

 

Samson  est  voué à Dieu dès le sein des sa mère

Jean Baptiste exulta de joie dans le sein de sa mère

quand Marie est venu rendre visite à Elisabeth

 

Quand même !

il y a eu Dalila ,l’amie de Samson

Quelle différence !

 

Ils étaient  tout les deux ,violents   

Ils criaient

menaçaient

l’un en combattant les philistins et en détruisant leur  temple

l’autre en  luttant pour la justice

 

Jean Baptiste  a un plus

il nous annonce une bonne nouvelle

« voici l’agneau de Dieu »

Et cela change tout !

 

L’agneau  de Dieu

Doux et humble de cœur

Venez vous tous qui ployez sous les fardeau et je vous soulagerais

Bienheureux les  pauvres !

Il n’éteint  pas la mèche qui fume encore ..

Paix sur terre aux hommes qu’il aime

 

C’est la joie de Noel

La douceur de Noel

Enfin la Paix

3é Vendredi de l’Avent :Voici que la vierge enfantera (Mtt.3,24)

18 décembre, 2020

Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je susciterai pour David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice. En ces jours-là, Juda sera sauvé, et Israël habitera en sécurité. Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. » C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël », mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays du nord les gens de la maison d’Israël, qui les a ramenés de tous les pays où il les avait chassés. » Car ils demeureront sur leur sol. (Jérémie 23, 5-8)

  

Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël », 

Dieu , dans sa bonté a d’abord sorti  d’Egypte

les hébreux (poussiéreux)

pour les instruire pendant 40 ans dans le desert

leur révéler  le nom de Dieu

Yahwè celui » qui est Dieu « 

et  leur donner les 10 commandements

 

Puis il y a eu le temps des rois et des prophètes

Que les juifs n’ont pas écoutés

**

 Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays du nord les gens de la maison d’Israël, qui les a ramenés de tous les pays où il les avait chassés. » .

Le Seigneur les a donc éxilés à Babylone

où les juifs se sont ouverts  à universalité et à d’autres cultures

puis les a renvoyé à Jérusalem ,la ville de la paix

 

Ce fut le temps des prêtres

du temple , de la loi 

des scribes et des pharisiens

 

« Je susciterai pour David un Germe juste »

 Dieu envoya son fils

Un fils de David

qui nous parle plus de Yahwé

mais de « Notre père »

qui ne  parle plus de loi

mais d’amour

aimez vous les un les autres

Qu’ils soient Tous UN !

 

Avent-3é-vendredi

Evangile (Mtt.3,18-24)

 Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

Ce sauveur 

Un nouveau né

pour une nouvelle alliance

est né d’une vierge immaculée

 

 

 

Avent 17 décembre (Genèse 49, 1-8-12)

17 décembre, 2020

 En ces jours-là, Jacob appela ses fils et dit : « Assemblez-vous ! Je veux vous dévoiler ce qui vous arrivera dans les temps à venir. Rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob, écoutez Israël, votre père.Juda, à toi, tes frères rendront hommage, ta main fera plier la nuque de tes ennemis et les fils de ton père se prosterneront devant toi. Juda est un jeune lion. Tu remontes du carnage, mon fils. Il s’est accroupi, il s’est couché comme un lion ; ce fauve, qui le fera lever ? Le sceptre royal n’échappera pas à Juda, ni le bâton de commandement, à sa descendance, jusqu’à ce que vienne celui à qui le pouvoir appartient, à qui les peuples obéiront. Lui qui attache son âne à la vigne et au cep le petit de son ânesse,il a foulé son vêtement dans le vin et sa tunique dans le sang des grappes. Ses yeux  plus sombres que le vin , ses dents plus blanches que le lait.

 **

Le lion de Juda

C’est humain !

on croit toujours  que celui qui régnera

sur les croyants d’Israel …sur les fils de Jacob

sera un lion rugissant qui dominera le monde

 

ce lion est pacifique

 Juda est un jeune lion. Il s’est accroupi, il s’est couché comme un lion ; Qui le fera lever ?

 

Une véritable prophétie  

Lui qui attache son âne à la vigne et au cep le petit de son ânesse,

C’est le christ qui assis sur un âne rentre à Jérusalem  le jour des rameaux

 IL a foulé son vêtement dans le vin ,et sa tunique dans le sang des grappes.

C’est le roi couronné d’épines  qui sera cloué sur la croix  

de son cœur jaillira du sang sur sa tunique  

Ses yeux sont plus sombres que le vin

Sur la croix ,il est seul

« Père  ,père pourquoi m’as-tu abandonné » 

et ses dents plus blanches que le lait.

par son amour nous sommes justifiés  

Purifie moi avec l’hysope et je serai pur, lave moi et je seria plus blanc que neige (px 50)

 

C’est lui qu’on attend en ce  jour de l’avent

ce jour là le Verbe se fait chair

il est engendré

pour ,a son tour, nous engendrer et  faire de nous des fils de Dieu

**

avant 3é Jeudi

 

Matthieu :Engendrer  (1, 1-17)

Généalogie de Jésus, Christ, fils de David, fils d’Abraham…..Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob….Le nombre total des générations est donc : depuis Abraham jusqu’à David, quatorze générations ; depuis David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze générations ; depuis l’exil à Babylone jusqu’au Christ, quatorze générations. 

 

Le verbe « engendrer » se trouve 42 fois dans cette généalogie

qui  commence  par Abraham  ,le père de la foi  

tandis Luc commence par Adam le père des hommes

et n’emploie pas le verbe engendrer mais parle « des fils de »

 

Jésus a été engendrer par  des sages ,les patriarcehs  des rois et enfin des prêtre  

a son tout il va nous engendre

en  nous donnant la vraie vie

la vie des fils de Dieu

 

3 é Mercredi de l’Avent : Je suis le Seigneur (Isaïe (45, 6-25)

16 décembre, 2020

 « Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre : je façonne la lumière et je crée les ténèbres, je fais la paix et je crée le malheur. C’est moi, le Seigneur, qui fais tout cela. Cieux, distillez d’en haut votre rosée, que, des nuages, pleuve la justice, que la terre s’ouvre, produise le salut, et qu’alors germe aussi la justice. Moi, le Seigneur, je crée tout cela. » Ainsi parle le Seigneur, le Créateur des cieux, lui, le Dieu qui fit la terre et la façonna, lui qui l’affermit, qui l’a créée, non pas comme un lieu vide, mais qui l’a façonnée pour être habitée : « Je suis le Seigneur : il n’en est pas d’autre ! N’est-ce pas moi, le Seigneur ? Hors moi, pas de Dieu ; de Dieu juste et sauveur, pas d’autre que moi ! Tournez-vous vers moi : vous serez sauvés, tous les lointains de la terre ! Oui, je suis Dieu : il n’en est pas d’autre ! Je le jure par moi-même ! De ma bouche sort la justice, la parole irrévocable. Devant moi, tout genou fléchira, toute langue en fera le serment : Par le Seigneur seulement – dira-t-elle de moi – la justice et la force ! »

**

Isaïe

le prophète  de l’ Avent

mais c’est aussi le prophète qui parle le plus de le sainteté de Dieu

Saint ,saint, saint …malheur à moi ,je suis perdu ,car j’ai les lévres impurs (Is 6)

Elie disait El Ya «  mon,Dieu c’est celui qui Est »  

Isaie dit  « Dieu est Saint » 

 

Avant-3é-Mercredi

 

IL fit la terre   non pas comme un lieu vide, mais qui l’a façonnée pour être habitée : « Je suis le Seigneur :

Il est partout

il est en tout  

il est en moi

il est en vous

il connaît les reins et les cœurs

il entend ma prière

il entend votre prrère

mystére !

 

Il est présent dans toute sa création

« j’ai vu Dieu  dans une fleur » (Linné)

 

c’est aussi Isaîe qui nous a dit

voici que la vierge va enfanter  ,Emmanuel ;Dieu avec nous (Is7)

Le peuple qui marchait  a vu une grande lumière  ,car un enfant nous est né ,un fils nous est donné ,conseiller fort… prince de la paixsi  (Is9)

un rejeton sort de la souche de  Jésse (Is11)

 **

 Tournez-vous vers moi : vous serez sauvés

il est le rédempteur

 Oui, je suis Dieu : il n’en est pas d’autre !

 l’amour ,la justice ,le pardon

 

Oui Seigneur nous croyons ,fais grandir en nous le foi  

 

Evangile  Luc (7, 18b-23)

En ce temps-là, Jean le Baptiste appela deux de ses disciples et les envoya demander au Seigneur : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Arrivés près de Jésus, ils lui dirent : « Jean le Baptiste nous a envoyés te demander : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
À cette heure-là, Jésus guérit beaucoup de gens de leurs maladies, de leurs infirmités et des esprits mauvais dont ils étaient affligés, et à beaucoup d’aveugles, il accorda de voir. Puis il répondit aux envoyés : « Allez annoncer à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. Heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi ! »

 

Jean Baptiste a dit

« Voici l’agneau de Dieu ! »

Dieu se donne ….Dieu s’offre en sacrifice

mystère !

Les disciples de Jean Baptiste  en doutent  

 

les aveugles retrouvent la vue,.., les sourds entendent, ..les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.

Nous sommes aveugles

Puisse le Seigneur  nous ouvrir les yeux le jour de Noel

Nous sommes sourds

Puissions nous comprendre le chant des anges

paix sur terre aux hommes  qu’il aime 

3é mardi de l’Avent : Ce jour là tu n’auras plus à rougir (Sophonie 3, 1-13)

15 décembre, 2020

Ainsi parle le Seigneur : Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique ! Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée… ses ministres sont des lions rugissants ,ses juges des loups du soir, ses prophétes sont des vantards est  ses pretres violent la loi .Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent. D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, ceux qui m’adorent, mes enfants dispersés, m’apporteront mon offrande. Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi, car alors j’extirperai de toi ceux qui se vantent avec insolence, tu cesseras de te pavaner sur ma montagne sainte. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

 **

Dimanche était le dimanche de la joie

Marie exultait et chantait le magnificat

Elie et Jean Baptiste

annonçaient  la bonne nouvelle

 Voici l’Agneau de Dieu qui enléve les péchés du monde    

 

Mais ce n’est  pas la joie pout tous

ce n’est pas la joie  pour les prêtres de Jérusalem

la rebelle, l’impure, la ville tyrannique ! Elle n’a pas écouté l’appel

**

Sophonie l’avait prédit   

lui le prophète  du « dies irae »

ce jour là sera un jour de colère…le jour de Yahvé …jour de détresse et de désolation (Soph 1,15)

 car les prêtres et les scribes connaissaient les Ecritures

ils les ont lu devant Herode  

et toi Bethleem le plus petit des clans de Juda ,c’est chez toi que doit naitre celui qui regnera Isarel (Mi 5,1)

mais il n’y ont pas cru !

ses ministres sont des lions rugissants, ses juges des loups du soir,   ses prophètes sont des vantards, est  ses prêtres violent la loi

 Ils connaissaient les Ecritures

mais il ne seront pas là le jour de Noel

dans la grotte de Bethléem

 

avant-3é-Mardi

 

Les petits  

Mais quelle jour de joie pour les petits

qui regrettent leur faute  

qui font confiance

ils seront justifiés  

. Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi,

ce jour là . Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ;

 Ce jour là  d’Israël ne commettra plus d’injustice

ce jour là ils reconnaîtront leur sauveur dans la grotte

 

Evangile : (Matt.21, 28-32)

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens : « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. »
Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »

 Le premier  trouve la joie

Il a dit ;je veux pas !

Puis il a regretté  

il a a fait confiance

 

les pharisiens disent et ne font pas

Malheureux étes vous ,scribes et pharisiens  

12345...11