Archive pour la catégorie 'Avent'

Samedi de la 4er semaine de l’Avent : Benedictus !

24 décembre, 2016

Le Benedictus est le chant d’un prêtre vénérable  ,mais pécheur qui est d’abord resté « bouche bée » face au mystère et qui maintenant après un certain temps  chante les louanges du Seigneur

**

Un Seigneur qui nous sauve  

Un Seigneur qui inaugure une nouvelle alliance  

**

Evangile Luc (1, 67-79)

« Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens

**

Il vient

Dieu soit béni  

il vient

le  roi fils de David  

il vient

Celui qui est annoncé par les prophètes

Celui que la Vierge attendait avec amour   

Celui que Jean baptiste annoncera  

il vient

celui que le monde des croyants accueillera

**

Le salut  

Salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs,

Libre !

Nous sommes libérés de nos fautes

Pardonné !

Réconcilié !

amour qu’il montre envers nos pères,

Aimé

**

Une nouvelle alliance

Mémoire de son alliance sainte ;

une alliance sainte

celle de la miséricorde

Cliquez ICI 

**

Serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte, afin que, délivrés de la main des ennemis, nous le servions dans la justice et la sainteté

le peuple d’Abraham

le peuple des croyants  

un peuple juste et saint  

**

en sa présence, tout au long de nos jours.

un  peuple qui marche en présence de Dieu

avec la nuée ou le feu qui précédait le peuple de Moïse en exode

un peuple en prière

un peuple vivant en qui vit le Christ

le corps du Christ  

**

Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ;

un peuple humble  ,confiant comme un enfant

tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins, pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés, grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quand nous visite l’astre d’en haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. »

Un peuple missionnaire joyeux qui annonce la bonne nouvelle

la rémission des péchés

la tendresse annoncée par Osée

l’amour de l’époux du cantique des cantique   

l’astre d’en haut vu par Balaam

La lumière ,la vie ,la paix promise par Isaîe  

 

benedictus-Zacharie

 

Cette prière est vraiment

la prière d’un prêtre qui a médité  toute sa vie sur les paroles de l’Ecriture

la prière d’un prêtre qui est le pasteur des ses brebis

 et qui  tout en bénissant Dieu

s’adresse à son peuple

en lui rappelant toutes les promesses divines  

en commençant par celle de Nathan

 

Lecture : Nathan ;(2 Sam 7, 1-16)

Cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée à Nathan : « Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le Seigneur : Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison. Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté. Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils. Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours. »

Cliquez ICI 

 

Vendredi de la 4er semaine de l’Avent : Sur la tablette Zacharie écrivit le nom de Jean !

23 décembre, 2016

Lecture : Malachie (3, 1-24)

Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi.. ;…. Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs. Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ;

Cette prophétie est elle une menace ?

N’est ce pas plutôt une bonne nouvelle ,

en ce temps de noël ?

Jésus le sauveur va venir 

il vient nous purifier

il vient nous transformer en or

**

Mieux ,mille fois mieux !

il vient pour faire de nous des Dieux 

N’est ce pas ce que le prêtre dit chaque jour au cours de la messe en versant l’eau dans le calice

« comme cette eau se mêle au vin puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité

**

Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable. Il ramènera le coeur des pères vers leurs fils, et le coeur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !

 Ce jour là  non seulement nous serons réconciliés avec Dieu

mais aussi nous ferons la paix avec nos frères   

«  Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime » 

**

Evangile (Luc 1,57-66)

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu.

 

Zacharie

La tablette

Zacharie a « vu » Dieu  dans le « Saint des Saints » du temple de Jérusalem  

comme Moise sur le Sinaï

et le jour  de la naissance de Jean Baptiste

il écrivit non plus sur de la pierre

les tables  de la loi

mais sur une simple tablette

le nom de Jean qui veut dire « miséricorde »

**

C’est la nouvelle alliance  

Zacharie le dit en chantant le benedictus

« en mémoire de son alliance sainte »  

Jeudi de la 4er semaine de l’Avent : Magnificat ! ( Luc.1,46-56)

22 décembre, 2016

En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur

Magnificat !

C’est  magnifique !

un chant de victoire

 

Magnificat

Non un chant guerrier  

mais un chant d’espoir

de foi ,d’amour

Marie rend grâce !

**

Dieu vient !

Dieu arrive ; Il se fait homme

Pauvre , au milieu des hommes  

C’est inespéré !

C’est incroyable !

C’est génial !

**

Noël c’est la fête

non des enfants

mais la fête des petits

des rejetés des exilés

de ceux qui ont besoin d’être sauvés

**

Fête des émigrés

non le fête de ceux qui déambulent dans des supermarchés illuminés

mais de ceux qui errent par millions sur les routes

 

Marie et Joseph

de par la volonté d’un gouverneur se retrouvent sur les routes

Ils émigrent depuis Nazareth

et iront jusqu’en Egypte

**

c’est la fête des SDF

cat ils n’y a pas  de place pour eux  à l’hôtellerie

**

Il s’est penché sur son humble servante

C’est le fête des humbles

**

Fête des croyants  

désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles

La fête des  croyants

de ceux qui ont besoin de Dieu

de ceux qui n’oublient pas Dieu

qui ne le rejettent pas

mais qui mettent toute leur espérance en lui  

car il est puissant !

il est saint !

il est miséricordieux !!

**

. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »


la fête des croyants qui ont faim de Dieu

de la parole de Dieu

du  Verbe nait dans une mangeoire

à Beth-lehem (la maison  du pain)  

**

La fête des  croyants

comme Abraham le père de la foi

comme Jacob qui est fort  à la tête de son peuple

Il s’appellera désormais « Israel » qui veut dire « Fort avec Dieu »

**

comme tous les patriarches nomades

c’est-à-dire de ceux qui marchent ensemble vers un monde nouveau

car ce monde n’est qu’un passage

(le mot paroisse vient du verbe paroiko qui veut dire « marcher ensemble »

**

Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

marcher avec les autres

en aimant les autres

en servant les autres

**

Merci Marie

de nous avoir appris ce chant

Puissions nous être heureux, comme elle est bienheureuse  

en ayant la foi et en aimant 

Mercredi de la 4er semaine de l’Avent : Joie

21 décembre, 2016

Lecture du Cantique des Cantiques (2, 8-14)

La voix de mon bien-aimé ! C’est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes, il court sur les collines, mon bien-aimé, pareil à la gazelle, au faon de la biche.

L’ avent

le temps de la joie

le temps de l’amour

**

Dieu joue avec nous

il nous appelle

il bondit  il court

Il vient

car il nous aime     

**

Le voici, c’est lui qui se tient derrière notre mur : il regarde aux fenêtres, guette par le treillage. Il parle, mon bien-aimé, il me dit : Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…

Dieu se cache

il est petit

un enfant 

dans une mangeoire 

**

Vois, l’hiver s’en est allé, les pluies ont cessé, elles se sont enfuies.
Sur la terre apparaissent les fleurs, le temps des chansons est venu et la voix de la tourterelle s’entend sur notre terre.
Le figuier a formé ses premiers fruits, la vigne fleurie exhale sa bonne odeur. Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…
Ma colombe, dans les fentes du rocher, dans les retraites escarpées, que je voie ton visage, que j’entende ta voix ! Ta voix est douce et ton visage, charmant

C’est le temps du pardon

le temps de l’amour .

**

Evangile : (Luc 1, 39-45)

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.

Marie aussi court

Comme le bien-aimé du cantique des cantiques

**

La nouvelle  arche d’alliance

Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?

Ce sont les paroles dites par David quand il dansa devant l’arche d’alliance introduite à Jérusalem  

il dit en effet  

« Comment l’arche du Seigneur pourrait-elle venir chez moi ? (2 Sam 6,9)

**

La nouvelle arche d’alliance c’est Marie

c’est pourquoi dans les litanies on dit à Marie  

« Arche d‘alliance priez pour nous

**

mais David dansa avec crainte car

David eut peur du Seigneur ce jour-là (2 Sam 6,9)

**

Les chérubins

L’arche de l’ancienne alliance  fut placée dans le « saint des saints »

dans le Temple  

sous la garde de 2 chérubins

 

l'ane-et-le-boeuf

 

Jésus est placé  désormais dans une crèche

sous  la garde du bœuf et de l’âne

c’est-à-dire sous la garde de tous les croyants qui reconnaissent Dieu  en l’enfant de Bethleem

Un bœuf connaît son propriétaire et un âne la mangeoire chez son maître :
Israël ne connaît pas, mon peuple ne comprend pas.
(Is 1,3)

 **

Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

**

Dans la mangeoire repose le Verbe

la parole de Dieu

le pain de vie

de Beth-leem (qui veut dire : la maison du pain ) 

Mardi de la 4er semaine de l’Avent : L’Avent de la famille de Jésus

20 décembre, 2016

Au sixième mois d’Élisabeth, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta. (Luc 1, 26-38)

**

Au cours de la 4é semaine de l’Avent

c’est toute la famille de Jésus qui attend

Joseph , Zacharie , Marie Elisabeth ,

Ils attendent  

 

Avent de la famillede-Jésus

Joseph songe et comprend que Marie est la vierge promise au prophète Isaîe  

Cliquez ICI 

Zacharie doute et peu à peu découvre la miséricorde de Dieu

il  appellera son fils « Jean » qui veut dire « Dieu est miséricorde »  

Cliquez ICI 

Marie et Elisabeth se réjouissent

car en l’enfant,elles reconnaissent le don de Dieu

**

L’église

La famille de Dieu maintenant c’est l’église

C’est nous !

**

Comme Joseph accueillons Marie

Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie

Comme Zacharie reconnaissons que Dieu est miséricorde

et tu lui donneras le nom de Jean. (Luc 1,5-25)

Comme Marie

réjouissons nous

réjouis toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi

**

Le jour de Noël nous sommes comblés de grâce

Le seigneur est avec nous

 **

Jour de joie

en ce jour des solstice d’hiver

les jours rallongent

la lumière revient

l’étoile de Noël apparaît dans le ciel

autant de lueur d’espoir

comme le vert des sapins

**

Soyons aussi comme le bœuf et l’âne

préparons nous à accueillir notre Dieu

Un bœuf connaît son propriétaire, et un âne la mangeoire chez son maître :
Israël ne connaît pas, mon peuple ne comprend pas
.
(Is 1,3)

Lundi de la 4er semaine de l’Avent : La prière de Zacharie

19 décembre, 2016

Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth. Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable. Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.

Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur. Toute la multitude du peuple était en prière au dehors à l’heure de l’offrande de l’encens. L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens. À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit.L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. (Luc 1,5-25)

**

Quand on prie Dieu est là !

Dieu est présent

on est pas seul

On dialogue !

« Mettons nous en la présence de Dieu et adorons le »

**

En cette dernière semaine de l’avent

nous apprenons à prier

en présence de 3 justes

**

L’ange dit  à Marie

Réjouis toi Marie  

L’ange dit à Joseph

Ne crains pas de prendre Marie avec toi

L’ange dit à Zacharie

Ne crains pas Zacharie

**

Marie et Joseph croient

Zacharie doute  

**

et Nous ?

Quand nous prions

Croyons nous vraiment en la présence de Dieu ?

Savons nous vraiment l’écouter dans le silence ?

**

Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ; il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ; il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le coeur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »

Zacharie doute

 

veronese-vision-de-zacharie-

Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. » L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle

**

C’est cela la foi vécue

La foi n’est pas un raisonnement

La foi vécue c’est être en relation avec Dieu

La foi c’est accepter l’invraisemblable

accepter que Dieu se fasse homme ,

accepter  qu’une Vierge soit mère

accepter  la bonne nouvelle du pardon

accepter  que Dieu dans le silence  nous parle

tout cela est tellement invraisemblable

Oui vraiment notre foi est mise à l’épreuve  

**.

Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. »
Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire. Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet. Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui. Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »

**

Parce qu’on n’y croit pas

parce qu’on a pas vraiment la foi

notre témoignage est nul

nous restons muet

nous restons stériles  

 

4é Dimanche de l’Avent (Année A ) : Jésus fils de la Vierge et de l’Esprit saint

18 décembre, 2016

1ère lecture : La Vierge: Isaïe (7, 10‑16)

 Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous). De crème et de miel il se nourrira, jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.

**

2ème lecture : Jésus-Christ, né de la descendance de David, et Fils de Dieu (Rm 1, 1-7)

    Cet Évangile, que Dieu avait promis d’avance par ses prophètes dans les saintes Écritures, concerne son Fils qui, selon la chair,est né de la descendance de David     et, selon l’Esprit de sainteté, a été établi dans sa puissance de Fils de Dieu par sa résurrection d’entre les morts, lui, Jésus Christ, notre Seigneur.

**

Jésus  est fils de la terre ,fils de David

L’un d’entre nous

C’est par l’opération de l’Esprit Saint qu’il est fils de Dieu

Preuve en est : sa résurrection

**

Evangile : Jésus, né de l’Esprit (Mt 1, 18-24)

Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». 

Cliquez ICI 

 

songe-de-joseph-ph-de-champ

 

Fils de la Vierge et de l’Esprit Saint  

Jésus est le fils d’une Vierge  

fils de la pureté , de la beauté , de la grâce

fils de l’humilité, de la servante ,

fils de de celle « qui fait la volonté du père »

fils de la nouvelle Eve

Eve sans les œuvres de la chair (Gal 5)

**

Il est le fils de l’Esprit saint

C’est par lui que nous obtenons les fruits de l’Esprit (Gal 5)

**

Emmanuel

Dieu avec nous

un Dieu proche

si on l’écoute

si on le prie

si on le cherche

il est là !

C’est vrai !

mais il faut avoir la foi

**

Jésus

le sauveur

Il nous guide

Il pardonne

c’est vrai !

il faut y croire

**

Avec lui

nous serons rejeter le mal et choisir le bien.

C’est une nouvelle vie

une nouvelle naissance  

une nouvelle alliance

un nouveau monde

**

Il a pris  notre humanité pour nous faire participer à sa divinité

c’est pas génial cela !

**

Puissions nous recevoir la grâce de la Vierge !

Puissions nous  recevoir la force de l’Esprit !

Vendredi de la 3er semaine de l’Avent : Les œuvres du Pére (Jn.5, 33-38)

16 décembre, 2016

Evangile :Jn(5,33-38)

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. 

Or je possède un témoignage qui est plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a données à accomplir ; je les fais et ce sont elles qui portent à mon sujet témoignage que le Père m’a envoyé. Le Père qui m’a envoyé a lui-même porté témoignage à mon sujet. Mais jamais vous n’avez jamais entendu sa voix ,vous n’avez jamais vu sa face et sa parole n’ habite pas en vous puisque vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé. 

 **

La lumière de Jean Baptiste  

Jean était la lampe qui brûle et qui brille,

Jean Baptiste est un  guide, une lumière

un  maître de justice  

il vit dans le désert et mange des sauterelles

C’est un ascète

Jean est venu,; il ne mange pas, il ne boit pas,  (Mtt11)

**

vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière

Mais sa lumière ne suffit pas

On veut plus !

On veut l’Amour !

**

Les œuvres de Jésus  

Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. 

Jésus guérit les malades , rend la vue aux aveugles..

et surtout il annonce la bonne nouvelle

la nouvelle du pardon, de la miséricorde ,du salut

**

Jésus  vit comme tout le monde

Il mange avec les publicains

Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.”  Mtt (11)

Il vit avec tout le monde

Il mange comme tout le monde   

il est au milieu de nous

**

Le Père qui m’a envoyé a lui-même porté témoignage à mon sujet. Mais jamais vous n’avez jamais entendu sa voix ,vous n’avez jamais vu sa face

mais  en regardant les œuvres de Jésus ,en écoutant son enseignement on comprend que Dieu est un père

un père qui nous aime

**

Sa parole n’ habite pas en vous,  puisque vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé. 

Pour croire ,il faut vivre de sa parole

 

avent-l'oeuvre-du-père

La grande œuvre

c’est le Verbe qui se fait chair

La grande œuvre

 ,c’est le Jour de Noël

La grande oeuvre  

c’est l’oeuvre d’un père 

**

Lecture : Isaïe (56, 1-3a.6-8)

Les étrangers qui se sont attachés au Seigneur pour l’honorer, pour aimer son nom, pour devenir ses serviteurs… je les conduirai à ma montagne sainte, je les comblerai de joie dans ma maison de prière,… car ma maison s’appellera « Maison de prière pour tous les peuples »..

Pour voir Dieu à Bethleem  

pour  croire  

il faut être habité  par la parole de Dieu

il faut être  des hommes de prière 

Jeudi de la 3er semaine de l’Avent : Sur terre Personne n’est plus grand que Jean Baptiste .. Le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui

15 décembre, 2016

Evangile : Luc (7, 24-30)

Après le départ des messagers de Jean le Baptiste, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ? Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un homme habillé de vêtements raffinés ? Mais ceux qui portent des vêtements somptueux et qui vivent dans le luxe sont dans les palais royaux. Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ?

**

Jean est le plus grand

Oui, je vous le dis ; et bien plus qu’un prophète !

Jean se trouve au plus grand tournant de l’histoire humaine

Ce tournant a lieu le jour de Noël  

Quand Dieu lui même prend notre humanité

**

 C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi.

il prépare le chemin en réclamant plus de justice

 « Si quelqu’un a deux tuniques, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; si quelqu’un a de quoi manger, qu’il fasse de même. » .. aux  collecteurs d’impôts ,ll dit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous a été fixé. » ..;Aux  militaires il dit : « Ne faites ni violence ni tort à personne, et contentez-vous de votre solde. »(Luc 3,10-14)

 

Avent-Noël-Jean-Boptiste

 

Je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne n’est plus grand que Jean ;

car si jean Baptiste est dans le désert

si c’est un homme de prière  

il en est pas moins présent  dans le monde

il connaît le monde

 un monde injuste

Les prêtres eux mêmes sont indignes

c’est pourquoi lui même fils de prêtre s’éloigne du temple

ou ceux qui se disent justes  

ne sont qu’une « une engeance de vipére

**

Oui ,vraiment  

il faut préparer le chemin

Nous avons besoin d’être sauvé

Nous avons besoin d’une nouvelle alliance

d’un nouveau David

d’un nouveau Moïse

d’un nouveau royaume

**

Jean est le plus humble

Le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui

justement le plus petit c’est jean 

Je ne suis pas digne de délier la courroie de ses sandales. ; Celui qui vient derrière moi est plus fort que moi …

Parce que Jean Baptiste est le plus petit

il est capable  de  préparer le chemin pour fêter Nöel

**

Noel c’est commencement de ce nouveau royaume

le royaume des petits

le royaume des enfants qui savent

que sans Dieu on ne peut rien,

que sans Dieu on ne peut pas être juste

que sans Dieu on ne peut pas aimer

**

Alors Dieu vient !

il vient avec la force de son esprit

Moi je vous baptise avec  de l’eau ,lui vous baptisera evc l’Esprit saint

Cet Esprit qui recouvre Marie de son ombre, le jour de l’annonciation  

Cet  Esprit que Jean Baptiste  a vu sous la forme d’une colombe

Cet Esprit  promis à tous le soir du jeudi saint

l’Esprit de la Pentecôte

**

. Tout le peuple qui a écouté Jean, y compris les publicains, en recevant de lui le baptême, a reconnu que Dieu était juste. Mais les pharisiens et les docteurs de la Loi, en ne recevant pas son baptême, ont rejeté le dessein que Dieu avait sur eux. »

Mais pour recevoir ce baptême

il faut y croire

Pour que vraiment Noel nous transforme

il faut y croire

mais alors !

quel bonheur

**

Lecture : Isaïe (54, 1-10)

Crie de joie, femme stérile, toi qui n’as pas enfanté ; jubile, éclate en cris de joie, toi qui n’as pas connu les douleurs ! Car les fils de la délaissée seront plus nombreux que les fils de l’épouse, – dit le Seigneur. Élargis l’espace de ta tente, déploie sans hésiter la toile de ta demeure, allonge tes cordages, renforce tes piquets ! Car tu vas te répandre au nord et au midi. Ta descendance dépossédera les nations, elle peuplera des villes désertées. Ne crains pas, tu ne connaîtras plus la honte ; ne tiens pas compte des outrages, tu n’auras plus à rougir, tu oublieras la honte de ta jeunesse, tu ne te rappelleras plus le déshonneur de ton veuvage. Car ton époux, c’est Celui qui t’a faite, son nom est « Le Seigneur de l’univers ». Ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël, il s’appelle « Dieu de toute la terre »..Dans mon éternelle fidélité, je te montre ma tendresse, – dit le Seigneur, ton rédempteur. 

Mardi de la 3er semaine de l’Avent : L’étonnement avant Noel

13 décembre, 2016

L’avent c’est le temps de l’attente mais aussi le temps de l’étonnement

**

Etonnés !

En particulier pendant  cette 3é semaine de l’Avent

Toute la semaine Jean Baptiste crie à Jésus

du fond de sa prison

Es tu celui qui doit venir ?

Cliquez ICI 

 **

Les pharisiens sont aussi étonnés ?

« De quelle autorité fais tu cela ?

Cliquez ICI 

**

Jean Baptiste est étonné

les pharisiens sont étonnés  

Sommes nous étonnés ?

 

Avant-Noël

 

C’est tellement la routine tous les ans  ,

Pourtant « Noel » dépasse tout entendements    

Dieu Homme ,c’est trop !

Dieu pauvre ,c’est trop !

 **

Qui peut comprendre un tel mystère

personne !

surtout pas les savants

cela dépasse tellement le raisonnable  ,le bon sens 

c’est un tel retournement

un tel renversement de nos valeurs  

**

Evangile : Math.(21, 28-32)

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens :… « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »

**

Qui peut comprendre le mystère de Noël  ?

personne !

**

Mais  qui peut le recevoir, ?

les pauvres ,les petits , les exclus ,les méprisés  

**

« Un sauveur va naître »

Quelle joie !

Quel bonheur !

Les pauvres ne peuvent que  le croire

le désirer ,l’attendre de tout leur cœur

**

Ils ne peuvent que s’en émerveiller

Les petits seront protégés  

les prostitués  et les publicains seront pardonnés

**

Pourquoi ne pas  y croire ?

Dieu est amour

il nous promet la joie

c’est le prophète Sophonie lui même qui le dit

celui là même qui a parlé du jour de colère

Dies irae

Cliquez ICI   

**

Lecture : Sophonie (3, 1-2.9-13)

Ainsi parle le Seigneur : Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique ! Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée.

Pourquoi ne pas faire confiance !

**

Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent. D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, ceux qui m’adorent, mes enfants dispersés, m’apporteront mon offrande.

Comme les bergers

Comme les mages préparons nos offrandes

Préparons nos chants

Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes qu’il  aime   

12345...8