Archive pour la catégorie 'Avent'

3é Mardi de l’Avent : Jérusalem la rebelle (Sophonie 3, 1-13)

14 décembre, 2021

Ainsi parle le Seigneur : Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique ! Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée.Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent. D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, ceux qui m’adorent, mes enfants dispersés, m’apporteront mon offrande. Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi, car alors j’extirperai de toi ceux qui se vantent avec insolence, tu cesseras de te pavaner sur ma montagne sainte. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

 

 

Malheur à la rebelle,… ! Elle n’a pas écouté .. elle n’a pas fait confiance au Seigneur

Maintes et maintes ,le Seigneur a envoyé des prophètes à Jérusalem

Ils ont été mal reçu

d’où la colère de Dieu

« dies irae,dies illa’(So1,14)

 

Seuls les petits ,,les anawim (les pauvres de Yahwè)

l’ont accueilli

et ils exultèrent de joie

comme l’enfant de la parabole

 

1-avant-B-3é-Mardi

 

Evangile; Lenfant dit oui.. (Mtt 21,28-32)

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens : « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. »
Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »

 

Le second dit oui…mais il n’y alla pas

Le jour de Noël quand le Verbe s’est fait chair

les mages consultèrent les scribes et les pharisiens

qui connaissaient les Écritures

Ceux ci savaient que Jésus allait naître à Bethléem

ils savaient…. mais il n’y allèrent pas

Ils ont dit Non!

 

Hérode en apprenant la nouvelle promet d’y aller

ILa dit Oui!  mais c’était pour tuer !

 

Les bergers , dans la vallée veillaient

ils connaissaient aussi les Écritures

mais avec leurs cœurs

de toutes leurs forces ils attendaient

ils en avaient besoin

Ils étaient doux, humbles ,confiants …Ils n’ont pas discutés ,

Ils ont dit oui

Ils ont couru

Ils ont exulté de joie

ils ont trouvé la paix

 

Oui ou non ?

 

Noël est fêtée dans le monde entier

Oui à la fête !

mais combien disent Non au message

Oui au père Noël…Non à la crèche …Quelle tristesse !

 

Oui! aux supermarché …..,non! aux émigrés

Oui! aux guirlandes lumineuses au-dessus des rues…. ,Non ! à la vraie lumière de noel

Oui ! au sapin signe d’espérance…au centre des carrefours …Non!  à l’arbre du juste qui se trouve au bord de l’eau …

« celui qui boit de cet eau n’aura plus jamais soif»

 

comment alors trouver la paix ,la vraie paix qui transforme nos coeurs ?

comment trouver la joie ,la vraie joie profonde…profonde

 

3é Lundi de l’ Avent ; Un astre se lève (Mtt 21,23-27)

13 décembre, 2021

En ce temps-là, Jésus était entré dans le Temple, et, pendant qu’il enseignait, les grands prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent de lui et demandèrent : « Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? »Jésus leur répliqua : « À mon tour, je vais vous poser une question, une seule ; et si vous me répondez, je vous dirai, moi aussi, par quelle autorité je fais cela : Le baptême de Jean, d’où venait-il ? du ciel ou des hommes ? » Ils faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va nous dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” Si nous disons : “Des hommes”, nous devons redouter la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. » Ils répondirent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! » Il leur dit à son tour : « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela.  »

Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? « Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? »

Pas de réponse ce jour là !

ni pour Jésus ni pour Jean Baptiste

 

 1-avant-B-3é-Lundi

Lecture : Un astre se lève , issu de Jacob (Nombres 24, 2-17)

En ces jours-là, levant les yeux, le prophète païen Balaam vit Israël qui campait, rangé par tribus. L’esprit de Dieu fut sur lui, et il prononça ces paroles énigmatiques : « Oracle de Balaam, fils de Béor, oracle de l’homme au regard pénétrant, oracle de celui qui entend les paroles de Dieu. Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent. Que tes tentes sont belles, Jacob, et tes demeures, Israël ! Elles s’étendent comme des vallées, comme des jardins au bord d’un fleuve ; le Seigneur les a plantées comme des aloès, comme des cèdres au bord des eaux ! Un héros sortira de la descendance de Jacob, il dominera sur des peuples nombreux. Son règne sera plus grand que celui de Gog, sa royauté sera exaltée. » Balaam prononça encore ces paroles énigmatiques : « Oracle de Balaam, fils de Béor, oracle de l’homme au regard pénétrant, oracle de celui qui entend les paroles de Dieu, qui possède la science du Très-Haut. Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent. Ce héros, je le vois – mais pas pour maintenant – je l’aperçois – mais pas de près : Un astre se lève, issu de Jacob, un sceptre se dresse, issu d’Israël. »

 

La réponse a été dite

il y a bien longtemps

dans les temps anciens

au temps de Moïse

pendant l’exode

 

La réponse a été dite non par Balaam

qui était le magicien des païens

mais par l’Esprit Saint qui le forçait , du haut de la montagne

 

Un héros

Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent

Il voit le peuple d’Israël

le peuple des croyants , des petits ,des immigrés , des exclus des Hébreux

(= des poussiéreux en Hébreux )

 

Il voit ,les fils de Jacob qui avait lutté avec l’ange pour connaître le nom de Dieu

un peuple en marche vers la terre promise

Que tes tentes sont belles, Jacob, et tes demeures, Israël !

 

Ce peuple est le peuple des croyants en marche vers Bethléem

vers l’enfant qui est né dans une crèche

un petit… un hébreux poussiéreux

C’est vers lui maintenant que marche le peuple des petits, des bergers et bientôt des mages

venus du monde entier

Un héros de la descendance de Jacob, il dominera sur des peuples nombreux.

 

Une étoile

Ce héros, je le vois – mais pas pour maintenant –: Un astre se lève, issu de Jacob,»

Un espoir, une lumière dans notre nuit

Il vient le libérateur des petits, des pauvres, des croyants

Ayons la foi !

Il est le Verbe

 

Le verbe fait chair

Allons vers Lui , écoutons le

même s’il nous parle de la croix et de la souffrance

Il nous parle surtout d’amour

Préparons sa venue

« Paix sur la terre aux hommes qui l’aiment » 

3é Dimanche de l ‘Avent (C) : La Joie (Sophonie 3, 14-18)

11 décembre, 2021

Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur.
Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il exultera pour toi et se réjouira, comme aux jours de fête. »

 

1-AVENT-3é-Dimanche

 

Sophonie : Eclatez de joie !

Sophonie a vécu après la prise de la Samarie en 721 en avant elle de Jérusalem en 597

ce fut le temps de la colère

«  Dies irae ,Dies Illa » « (So115)

mais parmi le peuple , en Judée ,il restait encore in petit reste de croyants

c’est pour eux que Sophonie s’écrit

C e jour là, tu n’auras plus à rougir de toutes tes actions…Je laisserai au milieu de toi un peuple humble et petit, Qui trouvera son refuge en Yawè… ils se reposeront, et personne ne les troublera (So 3,11)

puis Sophonie éclate de joie

Pousse des cris de joie, fille de Sion ! ! Réjouis-toi, bondis de joie, fille de Jérusalem !  « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut.

Ce petit reste ce sont les anawim (les pauvres de Yahwé)

les humbles !

les vrais fils d’Israel qui ont toujours lutté comme leur père Jacob pour connaître les nom de Dieu

Ce ne sont pas les fils des rois de Jérusalem qui a cette époque étaient souvent des impies

et Sophonie dit

Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur. c’est lui, le héros qui apporte le salut.

 

Lecture 2 ; Soyez dans la joie (Philippiens (4, 4-7)

Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; je le redis : soyez dans la joie. Que votre bienveillance soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus.

 Cette joie est aussi celle de Saint Paul quand il écrivit aux Philippiens

 

Joie

La joie de Paul qui chante 

Lui de condition divine s’est fait obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix

- La joie de Lydie la première femme ‘curé ‘ (curatif) qui prend soin de sa communauté

comme Marie qui a pris soin de l’enfant de Bethléem …la vierge qui ,au pied de la croix deviendra notre mère à tous

- La joie du jeune Clement qui a été illuminé par le foi .Il deviendra  le 4é pape ,le 4é pasteur qui a la suite des bergers

de Bethléem annoncera la bonne nouvelle

- La joie de Paul et Silas qui chantent même en prison comme les bergers qui eux sont dans la nuit

- La joie du gardien et sa famille qui reçoivent le baptême

……………joie car le message de paix envoyé par par les anges le jour de Noël est proclamé même chez les païens
 

Evangile : Que devons nous faire ? ( Luc 3,10-18)

En ce temps-là, les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! » Des publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) vinrent aussi pour être baptisés ; ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » Des soldats lui demandèrent à leur tour : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. »
Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. » Par beaucoup d’autres exhortations encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

 

Que devons nous faire ?

pour avoir aussi cette paix et cette joie

- « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ;

Donne à ceux qui ont a ,les sans logis ,les étrangers , les émigrés ,les « rebus » de la société

- n’exigez rien de plus que ce qui vous est dû

Ne pas voler ,ne pas exploiter les plus faible ,ne pas être corrompu, être jsute

- « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort

Etre bon ,miséricordieux …ne pas juger !

 

Soyons humbles comme Jean Baptiste

Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales.

 

Par beaucoup d’autres exhortations encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

Préparons nous à l’accueillir le jour de Noel

 

2é Samedi de l’Avent :Elie et Jean Baptiste …du Feu ! (Ben Sira 48, 1-11)

11 décembre, 2021

En ces jours-là, le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche. Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre. Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu. Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ? 
Toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ; toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob… heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.

 

1-avant-B-2é-Samedi

 

Elie et Jean Baptiste

les 2 plus grands prophètes

des hommes de feu

des fous de Dieu

redoutables

**

pourtant ils sont les plus petits dans le royaume des cieux

« Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’y en a point de plus grand que Jean. Cependant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui »(Luc 7, 28)

 

Elie

Il crie

El Ya…EL Ya … ce qui veut dire « Mon c’est Yahwé » D’ou son nom EL.ie

il n’y a qu’une seul Dieu

Il le crie devant les rois, devant les foule, devant les prêtres de Baal sur la montagne

l le prouve en jetant du feu par 3 fois

Ce fut redoutable !

 

Evangile ;Jean Baptiste ( Mtt 19,10-13)

Descendant de la montagne, les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? » Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place. Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. » Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.

 

Une voix qui crie dans le désert

convertissez vous…comblez les ravins

tout arbre qui ne porte pas de fruit sera jeté au feu (Luc 3, 9)

 

mais tous les deux finalement comprendront que le vrai sauveur

le rédempteur n’est pas celui qui crie

mais le serviteur doux et humble de coeur

un enfant dans une crèche

il ne crie pas

Il ne brisera point le roseau cassé, et il n’éteindra point la mèche qui fume encore ...(Is 42,3)

 

Elie

l’a compris quand il se retira dans une grotte, non à Bethléem mais dans la montagne

Dieu n’était ni dans la tempête ni dans le tremblement de terre; ni dans le feu, mais dans le bruissement d’un souffle ténu. (1rois 19,11-13)

et lorsqu’ il est monté au ciel dans un char de feu , ce n ‘était pas un feu qui le brûlait mais le feu de l’amour qui l’illuminait

 

Jean Baptiste

a compris dans sa prison

C’est en mourant honteusement, la tête sur un plat, au milieu des ricanements

qu’il annoncait le sacrifice de l’Agneau de Dieu

 

Jésus est né dans une crêche

ce jour là ce ne fut pas du feu qui brilla dans la nuit

mais la petite étoile de l’espérance 

 

2é vendredi de l’Avent : Disputes sur les places (Mtt 11,16-19)

10 décembre, 2021

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « À qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent d’autres en disant : “Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.” Jean est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l’on dit : “C’est un possédé !” Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.” Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu’elle fait. »

 

1-AVENT-2é-Vendredi

 

Nous sommes comme des enfants qui sur la place se disputent

sans vraiment réfléchir 

 

Ils sont assis mais ne s’écoutent pas

et ne font que leur propre volonté

sans vraiment chercher ce qui est bon, ce qui est vrai ,ce qui est juste

 

Nour rions ,nous pleurons …Nous dansons ou nous nous lamentons

sans vraiment se poser de questions

Pourquoi la vie , pourquoi la haine, pourquoi la violence ? Pourquoi les injustice? Pourquoi les inégalités ?..

Qu’est ce que je fais pour que règne l’amour et la paix

 

il y a un temps pour pleurer et un temps pour rire (Qo3,4)

Il est temps de pleurer nos fautes et de partir au bord du Jourdain

pour écouter la voix de Jean Baptiste

la voix qui crie dans le désert

il est grand temps de nous convertir , de nous purifier

de rechercher l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du mode

et comme les disciples aller à la rencontre du Seigneur

Où habites tu ? Venez et voyez !

 

Alors !il sera temps de suivre dans la joie et le chant

les bergers qui se rendent dans le crèche le jour de Noël

ce sera le temps pour danser

 

Lecture : Je te guide (Isaïe 48, 17-19)

Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, Saint d’Israël : Je suis le Seigneur ton Dieu, je te donne un enseignement utile, je te guide sur le chemin où tu marches. Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, ta justice, comme les flots de la mer. Ta postérité serait comme le sable, comme les grains de sable, ta descendance ; son nom ne serait ni retranché ni effacé devant moi. 

Si seulement tu avais prêté attention

ta paix serait comme un fleuve,

ta justice, comme les flots de la mer.

 

Et tous unis nous serions dans la joie

Finis ,les pleurs …finis les lamentions …finis les disputes sur les places

mais la paix et l’amour

2é jeudi de l’Avent : Les violents (Mtt.11,11-15)

9 décembre, 2021

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui.
Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, le royaume des Cieux subit la violence, et des violents cherchent à s’en emparer. Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu’à Jean. Et, si vous voulez bien comprendre, c’est lui, le prophète Élie qui doit venir. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

 

L’avent

Pendant ce temps, Isaïe nous annonce la venue du prince de la paix

et de la vierge qui va enfanter

 

1-AVENT-2é-Jeudi

 

Jean baptiste nous parle de violence

le royaume des Cieux subit la violence, et des violents cherchent à s’en emparer.

une voix qui crie dans le désert

préparez le chemin

convertissez vous

changez de vie

 

Un nouvel Elie

c’est lui, le prophète Élie qui doit venir.

un fou de Dieu ,un violent

qui dans la montagne chasse les prêtres de Baal

les faux prophètes ,les menteurs ,les serpents

à la recherche de Dieu seul

Lui aussi a crié dans la montagne

Yahwé LUI seul est mon Dieu .Il y en a pas d’autre !

« El -Ya » = Dieu est Yahwé

Lui seul peut nous sauver;Il est le chemin la vérité ,la vie

l ‘Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde


Lecture :« Ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël » (Isaïe 41, 13-20)

C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, et qui te dis : « Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. » Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel. Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël. J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer ; tu réduiras les collines en menue paille ; tu les vanneras, un souffle les emportera, un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ; dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange.Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines. Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze, afin que tous regardent et reconnaissent, afin qu’ils considèrent et comprennent que la main du Seigneur a fait cela, que le Saint d’Israël en est le créateur.

 

Soyons humble

Allons au bord du Jourdain , avec Jean Baptiste et avouons nos fautes

Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel.

 

La combat de Jacob

Soyons violent

Comme Jacob , qui dans les ténèbres de la nuit a luttér pour connaître le nom de Dieu

Jacob fut un lutteur

.IL s’appellera Israel « celui qui combattu avec « le saint d’Israel »

 

Comme lui luttons contre le mal qui est en nous et qui nous ronge

luttons contre notre orgueil

tu vas briser les montagnes, les broyer

Rejetons les vanités de ce monde

un souffle les emportera, un tourbillon les dispersera.

Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ;

 

Le puits de Jacob

Allons à la source vers le puits de Jacob ,le puits de la samaritaine écouter la parole du Seigneur

Celui qui boira de cette eau n’aura plus jamais soif

.Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, leur langue est desséchée par la soif…Sur les hauteurs, je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées.

 Alors nous porterons les fruits de l’Esprit

comme un arbre planté dans la maison du Seigneur ,le juste fleurira »

comme le cèdre l’acacia, le myrte et l’olivier …

et nous reconnaîtrons le « saint d’Israël »

l’’humble enfant de Bethléem

la lumière qui éclaire le monde  

2é Mardi de l’Avent: Isaïe , Prophète de l’Avent ( Isaïe 40, 1-11)

7 décembre, 2021

Consolez, consolez mon peuple, – dit votre Dieu – parlez au cœur de Jérusalem. Proclamez que son service est accompli, que son crime est expié, qu’elle a reçu de la main du Seigneur le double pour toutes ses fautes. Une voix proclame : « Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ; tracez droit, dans les terres arides, une route pour notre Dieu. Que tout ravin soit comblé, toute montagne et toute colline abaissées ! que les escarpements se changent en plaine, et les sommets, en large vallée ! Alors se révélera la gloire du Seigneur, et tout être de chair verra que la bouche du Seigneur a parlé. »                 Une voix dit : « Proclame ! » Et je dis : « Que vais-je proclamer ? » Toute chair est comme l’herbe, toute sa grâce, comme la fleur des champs : l’herbe se dessèche et la fleur se fane quand passe sur elle le souffle du Seigneur. Oui, le peuple est comme l’herbe : l’herbe se dessèche et la fleur se fane ,mais la parole de notre Dieu demeure pour toujours.Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion. Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem. Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu ! » Voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec puissance ; son bras lui soumet tout. Voici le fruit de son travail avec lui, et devant lui, son ouvrage. Comme un berger, il fait paître son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, il mène les brebis qui allaitent.

 

1-AVENT-2é-Mardi

 

Isaïe

Le prophète de l’avent

Isaie était un noble, un ami du roi .

Il a connu aussi la guerre, le siège de Jérusalem par Sennacherib ,le roi d’Assyrie

et il aspirait à la paix

.. Que tout ravin soit comblé,..! que les escarpements se changent en plaine, et les sommets, en large vallée ! Alors se révélera la gloire du Seigneur

**

Par 3 fois Isaïe nous annonce la venue du Messie

 

- un fils de David

un rejeton naîtra de ses racines. L’Esprit de Yahweh reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte (Is 11,2)

 

-Le fils dune vierge

Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel

- Mais ce qui était annoncé était inattendu

non le fils d’une princesse ,mais le fils d’une petite villageoise de Nazareth

non Emmanuel ,mais «  Dieu avec Nous » (Is7,14)

 

-le prince de la paix

Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix (Is 9, 15).

Admirable

Ce ne sera pas un dieu puissant ,mais un enfant dans une creche

proclamé par des anges

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime »

et loué par des bergers

 

et Isaïe s’écrie

Que vais je proclamer ?   l’herbe se dessèche et la fleur se fane ,mais la parole de notre Dieu demeure pour toujours.

La parole de Dieu

Qui ne peut pas rester stupéfait par cette dernière prophétie ?

Isaïe proclame l’essentiel

la naissance du Verbe..fait chair

 

Evangile : Les bergers (Mtt 18, 12-14)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quel est votre avis ? Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne va-t-il pas laisser les 99 autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ? Et, s’il arrive à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les 99 qui ne se sont pas égarées. Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu. »

 L’enfant de Nazareth ,le bon pasteur qui nous guidera …qui nous justifiera 

Ce sont les bergers ,qui les premiers viendront l’adorer

 

1è Vendredi de l’Avent : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » (Mtt 9, 27-31)

3 décembre, 2021

En ce temps-là, Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! » Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

 

1-AVENT-1é-Vendredi

 

« Croyez-vous que je peux faire cela ? »

C’est bientôt Noel

Croyons nous vraiment  que Dieu puisse se faire homme ?

Est e que vraiment nous réalisons ce que cela veut dire

mais nous nous sommes aveugles

Qui nous illuminera ?

Qui nous ouvrira les yeux ?

Fils de David ,fil de Marie prends pitiè de nous !

 

Croyons nous vraiment

que le « Verbe s’est fait chair »

qu’il habite parmi nous ,prés de nous

quand nous sommes fatigués ,malades découragés, confinés

dans ce monde violent ,injuste,menteur

 

Seigneur ouvre nos yeux

Aide nous à te reconnaître ,même dans une crèche ,même sur la croix

à te reconnaître dans nos frères et soeurs

 

Que personne ne le sache !

Pourquoi ne pas le dire

C’est un don de Dieu ,une grâce ,une chance

mais, Seul l’Esprit Saint peut nous ouvrir les yeux

sinon les moqueurs rient

 

les 2 aveugles parlèrent

Débordants de foi, d’amour ,de joie

Disons le à tous les incroyants

qui se moquent de notre foi

et qui croient au père Noël et aux idoles

,les sapins ,les jouets ,le fois gras ,les lumières artificielles..

Quelle tristesse !

Lecture : Les aveugles verront ( Isaïe 29, 17-24)

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt. Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël. Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs, et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire, ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, qui faussent les débats du tribunal et sans raison font débouter l’innocent. C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, parle ainsi à la maison de Jacob : « Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus ; car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains, il sanctifiera mon nom, il sanctifiera le Dieu saint de Jacob, il tremblera devant le Dieu d’Israël. Les esprits égarés découvriront l’intelligence, et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. »

 En ce jour-là, les aveugles verront

,..Les humbles se réjouiront.. les malheureux exulteront,

Ce sera la fin des moqueurs, Jacob n’aura plus de honte,

les égarés découvriront l’intelligence,

et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. »

 

 

1é Jeudi de l’Avent : Bâtir sur du Roc (Mtt.7,21-27)

2 décembre, 2021

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

 

1-Avent-Dimanche-Jeudi 

 

Le roc

Construire sa maison sur le roc

Jésus que nous attendons pendant cette période de l’Avent est né dans une grotte … sous un rocher.. du roc !

 

Ce roc c’est notre foi

Croire l’incroyable

Croire que Dieu créateur de l’univers est né dans une grotte

un petit ,un enfant ,fils d’une vierge

le verbe fait chair !

 

C’est inouïe un mystère

C’est un don ,une grâce ,une chance

c’est puissant …C’est fort !

C’est lumineux, c’est joyeux !

 

Jésus ,l’enfant nous montre le chemin

en faisant la volonté de son père

Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. 7Alors j’ai dit: Voici, je viens ! Pour faire, ô Dieu, ta volonté. (Hebreux10, 6),

 

Lecture : Le roc éternel (Isaïe 26, 1-6)

En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte ! Le Seigneur a mis pour sauvegarde muraille et avant-mur. Ouvrez les portes ! Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle. Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi. Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la cité inaccessible, l’a humiliée jusqu’à terre, et lui a fait mordre la poussière. Elle sera foulée aux pieds, sous le pied des pauvres, les pas des faibles.

 

Le chemin c’est celui du Golgotha: Encore du roc…du solide

le chemin du sacrifice , de l’offrande de l’amour

tout donner … se donner

et sur ce rocher le Seigneur

 

Prenez appui sur le Seigneur, le Seigneur, le Roc éternel.

Il nous ouvre les bras, il nous accueille

ouvrez les portes

A notre tour ouvrons nos portes rassemblons nous

accueillons les petits ,les humbles

aimons nos ennemis

c’est fort:puissant ! C’est du solide !

c’est l’avenir !

 

Avec l’aide de l’Esprit Saint

l’eau qui a jailli du rocher dans le désert

l’eau qui a jailli du cœur de Jésus sur la croix

nous serons forts …du Roc ! 

 

1é mercredi de l’Avent : Une foule en attente ( Mtt7,21-27)

1 décembre, 2021

En ce temps-là, Jésus arriva près de la mer de Galilée. Il gravit la montagne et là, il s’assit. De grandes foules s’approchèrent de lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres encore ; on les déposa à ses pieds et il les guérit. Alors la foule était dans l’admiration en voyant des muets qui parlaient, des estropiés rétablis, des boiteux qui marchaient, des aveugles qui voyaient ; et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël.
Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis saisi de compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, ils pourraient défaillir en chemin. » Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour rassasier une telle foule ? » Jésus leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons ; rendant grâce, il les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines.

 

L’Avent

Le temps de l’attente

Allons à la montagne du Seigneur

avec toute la foule qui accourt vers Lui

avec tous les croyants qui espèrent

avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres encore

 

Comme les aveugles nous sommes dans les ténèbres

Puissions nous voir comme les mages une étoile dans la nuit !

Nous sommes sourds

Puisions nous entendre comme les bergers le chant des anges !

nous sommes estropies ,malades,

Puisions nous avoir un sauveur pour nous guérir


1-AVENT-Mecredi

 

Assis

Jésus a pitié 

J’ai pitié de cette foule

il nous dit de s’asseoir pour l’écouter

car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi,

 

L’avent c’est le temps de l’écoute

Ecouter la parole de Dieu ; le Verbe

non seulement 3 jours en regardant Jésus sur la croix

mais de longs jours en attendant son retour

 

7 pains

il nous donnera cette fois ci , non plus 5 pains

c’est à dire les 5 livres de la loi (le pentateuque)

mais 7 pains , l’accomplissement de la loi

non plus le Verbe seulement mais le Verbe fait chair

à Bethleem ,la maison du pain

 

Lecture : Nous serons rassasiés (Isaïe 25, 6-10)

En ce jour-là, le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés. Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples et le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple. Le Seigneur a parlé.Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! » Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne.

Sur cette montagne,

Il fera disparaître la mort pour toujours.

IL essuiera les larmes sur tous les visages,

exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! »

12345...11