Archive pour la catégorie 'Fêtes des saints'

Fête de sainte Brigitte patronne de l’Europe (Mt 12, 46-50)

23 juillet, 2024

 En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » –

 sainte-brgitte-de-suede-300x203

Prions Brigitte patronne de l’Europe

que nous fêtons aujourd’hui

Prions pour une Europe unie

une Europe en paix

une Europe Chrétienne

 

mais il faut faire la volonté de notre père

Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère,

Soyons tous rassemblés en un seul corps …tous frères et soeurs

« Aimez Vous les uns les autres comme je vous ai aimé »

 

Lecture : Je suis crucifié  (Mc 2,19-20)

Frères,  par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu ; avec le Christ, je suis crucifié.  Je vis, mais ce n’est plus moi,c’est le Christ qui vit en moi.Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi.

 

Avec le Christ, je suis crucifié

Nous sommes crucifiés à cause de nos péchés

Nous sommes humiliés ,devenus esclaves ,indignes d’être appelés enfants de Dieu

c’est pourquoi nous sommes désunis

 

Je vis, mais ce n’est plus moi,c’est le Christ qui vit en moi.

C’est le Christ qui, en moi, porte mes péchés

 

Au pied de la croix

reconnaissons nos fautes

‘ Seigneur ,contre toi et toi seul j’ai péché ..ce qui est mal à tes yeux ,je l’ai fait … »

 

Ayons la foi ..Avec lui nous vivrons

je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé

Le Christ crucifié nous a tout donné

Il s’est fait obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix

Il nous faut suivre le Christ crucifié

 

Il faut aimer

Aimer c’est tout donner

aimer la brebis perdue

aimer comme le bon samaritain

renoncer à nous mêmes et nous mettre au service les uns des autres

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis

 

Tous rassemblés ,tous unis

Nous ne ferons plus qu’UN seul corps

et nous trouverons la paix

« Pére qu’ils soient UN.. »


Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m’entendent et soient en fête ! Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre. Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage (ps33).

 

Fête de Sainte Marie-Madeleine : L’amour du Christ nous saisit (2 Co 5, 14-17)

22 juillet, 2024

 Frères, l’amour du Christ nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux. Désormais nous ne regardons plus personne d’une manière simplement humaine : si nous avons connu le Christ de cette manière, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. Si donc quelqu’un est dans le Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né. 

marie-madeleine-300x206

 

Frères, l’amour du Christ nous saisit

Le Christ est saisissant !

Dieu se fait homme pour tous

Décidément ,les pensées de Dieu ne sont pas celles des hommes

 

Le pardon

Le Christ est saisissant !

Les jour de Pâques Jésus ne s’est pas montré d’abord à Marie sa mère

ou à ses apôtres Pierre et Jean

 

Il est apparu à Madeleine ,la pécheresse

non à cause de ses fautes

mais ,parce qu’elle a beaucoup regretté ses erreurs

elle a beaucoup aimé

Encore dans les ténèbres , elle a pleuré

« Heureux ceux qui pleurent leurs péchés ,ils seront consolés

 

Madeleine était une pécheresse aux yeux des hommes

En fait elle avait un cœur en or

« Elle se tint derrière, aux pieds de Jésus. .. lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum »(Luc7,36)

Elle était au pied de la croix ,une femme généreuse et courageuse

« l’homme regarde à l’apparence mais Dieu regarde le coeur » (1 Sam 16,7)

 

Désormais nous ne regardons plus personne d’une manière simplement humaine

Pardonnons !

Avec le Christ ,Madeleine revit

Avec le Christ ,nous ressusciterons !

 

Évangile : Le prenant pour le jardinier, (Jn 20, 1.11-18)

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. » Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître. Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

 

Nous sommes tous enfants de Dieu

Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ?

Tous les hommes sont frères

Jésus est mort pour tous , le pauvre ,ou le riche

dans nos jardins ou ailleurs

 

Madeleine aperçoit Jésus qui se tenait là, …le prenant pour le jardinier,

Or «  Tout ce que vous faites aux plus petits d’entre les miens,.. c’est à moi que vous le faites »

« j’avais faim et vous m’avez donné à manger ».

C’est en nous inclinant devant nos frères et sœurs comme Madeleine devant le jardinier

 et en les appelant « Rabbouni » que nous ressusciterons ..

S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître.

 

Jésus est Dieu

Il a été envoyé par le père

pour nous réunir

pour nous rendre la vie

*nous faire participer à sa nature divine

« Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père.

 

Rendons grâce à Dieu

allons le dire au monde entier !

Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »

.

Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. Je t’ai contemplé au sanctuaire, j’ai vu ta force et ta gloire. Ton amour vaut mieux que la vie : tu seras la louange de mes lèvres ! Toute ma vie je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom. Comme par un festin je serai rassasié ; la joie sur les lèvres, je dirai ta louange. Oui, tu es venu à mon secours : je crie de joie à l’ombre de tes ailes. Mon âme s’attache à toi, ta main droite me soutient (ps62) 

Fête de Saint Benoit:Patron de l’Europe (Pr 2, 1-9)

11 juillet, 2024

Mon fils, accueille mes paroles, conserve précieusement mes préceptes, l’oreille attentive à la sagesse, le cœur incliné vers la raison. Oui, si tu fais appel à l’intelligence, si tu invoques la raison, si tu la recherches comme l’argent, si tu creuses comme un chercheur de trésor, alors tu comprendras la crainte du Seigneur, tu découvriras la connaissance de Dieu. Car c’est le Seigneur qui donne la sagesse ; connaissance et raison sortent de sa bouche. Il réserve aux hommes droits la réussite : pour qui marche dans l’intégrité, il est un bouclier, gardien des sentiers du droit, veillant sur le chemin de ses fidèles. Alors tu comprendras la justice, le jugement, la droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur.

 saint-benoit-

Benoit

patron de l’Europe

fondateur des benedictins

qui ont pour devise

Ora et Labora

prie et travaille

 

Plus que jamais l’Europe a besoin de Dieu

en priant et en travaillant pour un monde meilleur

que l’on soit moine ou non

 

Ora

Mon fils, accueille mes paroles,

la parole de Dieu c’est la sagesse

Ecoutons le ! Lisons les Écritures ,prions ,méditons

l’oreille attentive à la sagesse,

notre père a tout crée avec intelligence et avec amour

le cœur incliné vers la raison

Tu aimeras Dieu de tout ton coure de toute ton a^me

creuses comme un chercheur de trésor, alors tu découvriras la connaissance de Dieu

« la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur…de l’amour du Christ dépasse toute connaissance : l’amour du Christ ». (Eph3,14)

 

Labora

A notre tour, nous aimerons

« Plus on croit ,plus on aime …Plus on aime,plus on croit .(cardinal Newman)

La foi est notre force

Le Seigneur est notre un bouclier, gardien des sentiers du droit, veillant sur le chemin de ses fidèles. Alors tu comprendras la justice, le jugement, la droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur.

 

Évangile :Tous frères …soeurs (Mt 19, 27-29)

En ce temps-là, Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. »

 

Puissions nous en Europe retrouver la foi

nous réunir de nouveau en un seul corps

partager notre pain,former un seul corps,une seule famillevautour du Christ

nous retouverons des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, au centuple

mon seulement sur terre

mais pour toujours

il aura en héritage la vie éternelle. »


Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m’entendent et soient en fête ! Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre. Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses. L’ange du Seigneur campe alentour pour libérer ceux qui le craignent. Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge ! Saints du Seigneur, adorez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent. Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien. (ps33)

Vie de saint Benoit

Cliquez ICI

Fête de Saint Thomas : Heureux ceux qui croient sans avoir vu. (Jn 20, 24-29)

3 juillet, 2024

L’un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

 saint-thomas

 

Thomas

Il est le modèle des chrétiens qui sont à la recherche de la Vérité

Jésus l’a appelé

Il a été séduit ..Il l’a suivi

mais comme Pierre il a parfois du mal à comprendre

 

Le soir du jeudi saint, Thomas dit à Jésus  :

« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » et Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie (Jn 14 5)

 

Mais Thomas n’est pas convaincu .Il doute toujours , il cherche

Le vendredi saint il a dû être profondément troublé scandalisé ,déçu

le scandale de la croix..

Comment y croire ?

 

Le jour de Pâque ,Thomas a fui

sans doute effondré

Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas

 

Il a vu .Il a cru

IL a vu les plaies ..Il a vu le cœur transpercé

la profondeur de l’amour divin

la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur de l’amour du Christ ;(eph)

C’est tellement étonnant !

Dieu qui se fait homme

Dieu qui est crucifié

Dieu qui pardonne

Thomas exulte !

Mon Seigneur et mon Dieu ! »


Lecture : Vous n’êtes plus des étrangers (Ep 2, 19-22)

Frères, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu, car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même. En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur. En lui, vous êtes, vous aussi, des éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint .

 

Paul aussi a douté

Lui aussi était à la recherche du chemin de la vérité de la vie

mais sur la route de Damas il a été saisi

A la fin de sa vie en écrivant aux Ephesiens ,à son tour il exulte

vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu,et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même

 

Jésus est mort et ressuscité

par amour

Il a eu le cœur transpercé pour nous

Les 5 plaies pour nous

que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour. Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l’amour du Christ .(eph 3,17)

Ayons la foi, nous retrouverons la paix ,la joie

une demeure de Dieu par l’Esprit Saint .

 

Louez le Seigneur, tous les peuples ; fêtez-le, tous les pays ! Son amour envers nous s’est montré le plus fort ; éternelle est la fidélité du Seigneur ! (ps 116)

Saint Pierre et Saint Paul : Pierre dormait ..Paul luttait (Ac 12, 1-11)

29 juin, 2024

 À cette époque, le roi Hérode Agrippa se saisit de certains membres de l’Église pour les mettre à mal. Il supprima Jacques, frère de Jean, en le faisant décapiter. Voyant que cette mesure plaisait aux Juifs, il décida aussi d’arrêter Pierre. C’était les jours des Pains sans levain. Il le fit appréhender, emprisonner, et placer sous la garde de quatre escouades de quatre soldats ; il voulait le faire comparaître devant le peuple après la Pâque. Tandis que Pierre était ainsi détenu dans la prison, l’Église priait Dieu pour lui avec insistance. Hérode allait le faire comparaître. Or, Pierre dormait, cette nuit-là, entre deux soldats ; il était attaché avec deux chaînes et des gardes étaient en faction devant la porte de la prison. Et voici que survint l’ange du Seigneur, et une lumière brilla dans la cellule. Il réveilla Pierre en le frappant au côté et dit : « Lève-toi vite. » Les chaînes lui tombèrent des mains. Alors l’ange lui dit : « Mets ta ceinture et chausse tes sandales. » Ce que fit Pierre. L’ange ajouta : « Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi.» Pierre sortit derrière lui, mais il ne savait pas que tout ce qui arrivait grâce à l’ange était bien réel ; il pensait qu’il avait une vision. Passant devant un premier poste de garde, puis devant un second, ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville. Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux. Une fois dehors, ils s’engagèrent dans une rue, et aussitôt l’ange le quitta. Alors, se reprenant, Pierre dit : « Vraiment, je me rends compte maintenant que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a arraché aux mains d’Hérode et à tout ce qu’attendait le peuple juif. »

 les-saints-pierre-et-paul

Pierre

De suite, Pierre a été séduit par Jésus l’homme de Nazareth

Aussitôt appelé.. Aussitôt ,il a suivi Jésus

« Aussitôt,laissant là leurs filets,,ils le suivirent (Mtt4,20)

 

Pierre n’a pas compris ce que Jésus disait aux Pharisiens

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde.(Jn6,51) 

Pierre n’a pas compris , mais il s’est soumis !

A qui irions nous ,Seigneur tu as les paroles de la vie éternelle (Jn6,69 )

 

 

Le jour de la transfiguration ,Pierre aussi a dormi

Il n’a pas compris le langage de la croix

«Arrière Satan :Tes pensées ne sont pas celles de Dieu « 

Pierre n’ a plus rien dit !

 

A Gethsémani il a encore dormi

Là encore ,il n’a pas compris

« remets ton glaive dans le fourreau (Jn18,11)

mais il est toujours attaché à Jésus

C’était un ami..Pierre allait à la pêche avec lui pendant 3 ans

 

A l’écoute de l’Esprit Saint

Pierre a toujours été à l’écoute de l’Esprit Saint

quand il fut en prison il dormait encore

 

, Pierre dormait, cette nuit-là, entre deux soldats ;

l’Esprit lui dit « Lève-toi vite. »

Pierre se leva

 

il était attaché avec deux chaînes

Ces chaînes étaient les liens qui l’attachaient à l ancienne alliance

Les chaînes lui tombèrent des mains.

 

Avec la puissance de l’Esprit il fut entraîné vers l’alliance nouvelle

Alors l’ange lui dit : « Mets ta ceinture et chausse tes sandales. »

Ce que fit Pierre.

Il mourut martyr

« Sur cette pierre, Jésus a bâti son Église


Deuxième lecture:Paul (2 Tm 4, 6-8.17-18)

Bien-aimé, je suis déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi. Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice : le Seigneur, le juste juge, me la remettra en ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous ceux qui auront désiré avec amour sa Manifestation glorieuse. Tous m’ont abandonné. Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations l’entendent. J’ai été arraché à la gueule du lion ; le Seigneur m’arrachera encore à tout ce qu’on fait pour me nuire. Il me sauvera et me fera entrer dans son Royaume céleste. À lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen. .

 

Paul

Paul , lui ,n’ a pas dormi

Il a lutté

J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi.

d’abord contre l’enseignement de son excellent professeur Gamaliel

Ensuite ,il a chuté sur la route de Damas ..Jésus qu’il n’a jamais connu comme Pierre lui dit

« je suis celui que tu persécutes

Il a lutté contre le mal

« le mal que je ne veux pas ,je le fais, et le bien que je veux ,je ne le fais pas »

 

Bien plus actif que Pierre ,il a lutté pour fonder des communautés

mais ce fut toujours en écoutant l’Esprit de Dieu

« ce n’est plus moi qui vit.. c’est le Christ qui vit en moi »

 Tous m’ont abandonné. Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations

 

Evangile: Heureux es-tu Simon (Mt 16, 13-19)

En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

 

Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

 

Heureux sont ceux qui ont la foi

Heureux sont ceux qui dorment en paix

et qui malgré les souffrances ,les échecs gardent la foi

Ils bâtissent leurs maison sur du roc,comme Pierre et Paul


Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m’entendent et soient en fête ! Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre. Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses. L’ange du Seigneur campe alentour, pour libérer ceux qui le craignent. Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge ! (ps33)

Fête de SaintBarnabé (Mt 10,7-13)

11 juin, 2024

 En chemin, proclamez que le Règne des cieux s’est approché. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.Ne vous procurez ni or, ni argent, ni monnaie à mettre dans vos ceintures,ni sac pour la route, ni deux tuniques, ni sandales ni bâton, car l’ouvrier a droit à sa nourriture. dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous recevoir et demeurez là jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez-la ; cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix revienne à vous

 

Guérissez les malades, ressuscitez les morts,

Nous sommes tous malades, fatigués ,angoissés

dans un monde en guerre ,un monde divisé

avec des peuples en colère

un climat qui se dégrade

Il est temps de se réveiller

 

purifiez les lépreux,

Nous sommes tous coupables

par manque d’amour, de sagesse

chassez les démons

 

On a vraiment besoin d’entendre une bonne nouvelle

cette bonne nouvelle c’est l’évangile

proclamez que le Règne des cieux arrive

et disez dans chaque maison ; la paix soit avec vous

 

Lecture:un homme rempli de l’Esprit Saint (Ac 11, 21-26 ; 13, 1-3)

En ces jours-là, à Antioche, un grand nombre de gens devinrent croyants et se tournèrent vers le Seigneur. La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem, et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche. À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre, il fut dans la joie. Il les exhortait tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. C’était en effet un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s’attacha au Seigneur. Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul. L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église, ils instruisirent une foule considérable. Et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens ». Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène, Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, et Saul. Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. » Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir.

 

Pour annoncer l’évangile avec foi et conviction

il nous faut renaître

On a besoin de lumière et de force

La force de l’ Esprit Saint

 

Jésus l’a dit à Nicodème

« Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. »

 Nicodème s’est relevé

Il est sorti des ténèbres de la nuit

sur la croix il a vu la lumière

avec Joseph d’Arimathie ,il a descendu Jésus de la croix et l’a remis entre les mains de Marie ,restée debout

Saint-Barnabé 

Il nous faut renaître comme Barnabè dont le nom veut dire « celui qui encourage »

C’était un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi.

Il ira chercher Paul qui lui s’était découragé

 

Il nous faut renaître comme

Syméon appelé Le Noir, sans doute un africain

Lucius de Cyrène, sans doute un arabe

Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode

Ils furent tous encouragés, illuminés ,fortifiés par l’Esprit saint

un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient,

 

Fête de Saint Matthias : C’est moi qui vous ai choisis, (Jn 15, 9-17)

14 mai, 2024

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. » –

 

« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés.

C’est lumineux !c’est apaisant !

Dieu est un père

Dieu aime son fils

Dieu est amour

 

je demeure dans son amour.

En étant profondément uni

dans la même volonté

« Père que ta volonté soit faite »

Père non ce que je veux ,mais ce que tu veux

Le père et moi nous sommes un (jn10 ,30)

le père est en moi et moi dans le père (jn 10,38)

Celui qui m’a vu a vu le père

 

Le père nous aime ,le fils nous aime

Pourquoi avoir peur !

Pourquoi être triste !

que votre joie soit parfaite.

 

 

Il nous aime tous

Pourquoi à notre tour ne pas nous aimer ?

Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Le père nous aime ,…il a été ravi en nous créant

le fils nous aime ..en nous pardonnant

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

 

Nous avons tous des qualités

mais nous sommes tous des pécheurs

nous avons tous des talents ,mais ils sont différents

 

nous avons un peu de foi ,mais nous manquons beaucoup d’amour

la femme adultère avait péché ,mais elle avait un bon coeur

Zachée était un voleur,mais il désirait voir dieu

l’enfant prodigue a mal agi ,la son père l’attendait

aimons nous !

Je ne vous appelle plus serviteurs, ..je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

 2024-Pâques-saint-Matthias

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis

comme il a choisi parmi ses disciples , des pauvres hommes des pécheurs

Pierre ne comprenait rien ..IL a renié

Jean et Jacques voulaient mettre le feu chez les samaritains

Thomas doutait ..

Ce n’étaient pas des saints

mais Jésus les a choisi

comme il a choisi Matthias au lieu de Barsabbas ,le juste

pour que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.

 

Lecture: Matthias  (Ac 1, 15-26)

En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Il est écrit au livre des Psaumes : Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

 

Qui fut donc choisi pour remplacer Judas et transmettre la bonne nouvelle ?

Joseph appelé Barsabbas, surnommé le juste

sans doute bien connu et se croyant meilleur

ou Matthias un inconnu

Jesus choisit toujours les humbles

« Père ,je te rend grâce car tu as révélé cela aux tout-petits »

 

Louez, serviteurs du Seigneur, louez le nom du Seigneur ! Béni soit le nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles ! Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur ! Le Seigneur domine tous les peuples, sa gloire domine les cieux. Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Lui, il siège là-haut. Mais il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre. De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre pour qu’il siège parmi les princes, parmi les princes de son peuple.(ps112) 

9 mai : Fête de ste Louise de Marillac: Jésus dépose son vêtement (Jn 13,1-15)

9 mai, 2024

Jésus se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.

 Les gestes d’une fille de la charité

Nous retrouvons dans ce récit du jeudi saint tous les gestes des filles de la charité

 

Louise de Marillac

Jésus s’est levé de table,

Il s’est levé ce soir là pour servir ses disciples si angoissés ,inquiets , apeurés

Des pauvres disciples

Ce soir là , pauvres parmi les pauvres

 

Jésus a déposé son vêtement,

Lui de condition divine , il s’est abaissé et s’est penché sur notre misère

ainsi s’est abaissé Louise de Marillac qui avait été élevé par le garde des sceaux

ainsi toutes les sœurs qui ont quitté leurs familles leurs proches et qui se sont mis généreusement au service des pauvres

 

Jésus a pris un linge qu’il se noue à la ceinture ,

comme les cuisinières : « javais faim, vous m’avez donné à manger…

il a versé de l’eau dans un bassin.

j’étais malade et vous m’avez soigné….

il se mit à laver les pieds des disciples

comme les aides soignantes

 

mais les filles de la charité ne se sont pas contentés de soigner

Elles ont aussi enseignées ,sans faire de sermons

Jésus le dit à Pierre « Ce que je veux faire, tu ne peux pas le comprendre maintenant ; plus tard tu comprendras. »

C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous.

 

Lecture  1 : Ce qui plaît à Dieu (Is 58,1,-11)

N’est-ce pas ce qui plait au Seigneur

N’est-ce pas ceci : rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ?

Bienheureux les pacifiques ,les doux ,les miséricordieux

N’est-ce pas partager ton pain , acceuillir les pauvres sans abri,

aimer c’est tout donner..c’est se donner soi même

aimer comme Dieu nous aime

 

Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite.

Alors le Seigneur sera avec toi

Le Seigneur sera toujours ton guide. En plein désert, il comblera tes désirs et te rendra vigueur. Tu seras comme un jardin bien irrigué, comme une source où les eaux ne manquent jamais.

 

Lecture 2 : La miséricorde (Jc 2,14-19)

C’est la foi qui nous nous sauve nous dit saint Paul

mais c’est en aimant que l’on prouve sa foi, nous dit Saint Jacques dans son épitre

en étant miséricordieux

attentif et non indifférent devant la misère de nos proches

car la miséricorde l’emporte sur le jugement.

Fête de St. Philippe et St. Jacques, Apôtres (Jn 14, 6-14)

3 mai, 2024

En ce temps-là, Jésus dit à Thomas : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

 

Philippe

Il désirait ardemment la venue du messie

C’est pourquoi il avait vite répondu à l’appel de Jean Baptiste ,au bord du Jourdain

Il fut un des premiers à rencontrer Jésus et s’empressa de le dire à son ami Nathanaël

 Il va trouver Nathanaël et lui dit : «  Nous avons trouvé le Messie… viens et vois. » (Jn 1. 45)

 

Convaincu et joyeux,il présente 2 grecs à Jésus

 Nous voulons voir Jésus. » (Jean 12. 20)

 sainst-philippe 2

Lors de la Cène ,le soir du jeudi saint il demande à Jésus

 Montre-nous le Père et cela nous suffit.

Et jésus lui dit

Philippe ,celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire :Montre nous le père ?   ……je suis dans le Père, et le Père est en moi ;

 Cette gloire sera vue le jour de Pâques quand Jésus  apparaîtra aux 12 apôtres

 

Lecture : Il est apparu à Pierre, (1 Co 15, 1-8)

Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée ; cet Évangile, vous l’avez reçu ; c’est en lui que vous tenez bon, c’est par lui que vous serez sauvés si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé ; autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants. Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il fut mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois – la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont endormis dans la mort –, ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis. –

 

Les 12 apôtres ont vécu avec Jésus ..Ils l’ont vu pendant pendant 3 ans

Le jour de Pâques , il apparut à Pierre puis au douze

qui ont enfin compris que Jésus était Dieu

« A qui irions nous Seigneur..tu as les paroles de la vérité ?

 

 Il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois

qui aussitôt ont compris en entendant la bonne nouvelle

« Il est vraiment le fils de Dieu »

ensuite il est apparu à Jacques,

Quel Jacques ?

le fils de Zébédée ,le frère de Jean ,ou celui qu’on appelait le frère de Jésus ?

Non ! un inconnu ,un petit ..

On ne sait rien de lui..un inconnu parmi nous : Jacques dit « le mineur » 

Enfin il est apparu à Paul

« il est même apparu à l’avorton que je suis.

 

Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l’ouvrage de ses mains. Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance. Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s’entende ; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du monde. (ps118)

 

L’évangile de Philippe

 On a retrouvé en 1945 une trentaine de manuscrits à Nag Hammadi, prés de Louxor en Egypte

Ces manuscrits datent du 2é et 3é siècle

La plupart sont des commentaires des évangiles   

On y retrouve  la théologie des moines du désert d’avant les grands conciles  

Ils ne parlent pas de dogmes , de Trinité….

Ils y parlent du père…Ils parlent d’amour

 

On y trouve en particulier  l’évangile de Philippe qui compare le baptême de l’Esprit à un mariage mystique

 Le baptême c’est le « baiser de Dieu »………. par le baptême nous verrons Dieu  

 L’homme dans le monde voit le soleil sans être soleil,  et il voit le ciel et terre et  tout le reste sans être rien de cela ;  il n’en va pas de même en haut dans la vérité,….Au contraire, tu as vu quelque chose de ce lieu-là et tu es devenu cela, … tu as vu l’Esprit et  tu es devenu Esprit,….  tu as vu le Christ et tu es devenu Christ …. tu as vu le Père et tu deviendras Père 

Fête de Saint Joseph,travailleur:Demeurez en moi, (Jn 15, 1-8)

1 mai, 2024

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 

Le travail ce n’est pas un déshonneur

Nous devons tous être au service de Dieu et de nos frères

comme notre père qui nous a créé à son image

: « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » (jn 5,17)

 

Aimons nous au service les uns des autres

d’autant plus que nous faisons tous partis de la même vigne

nous sommes tous frères,enfants du même père

 

Mais pour vraiment être au service des autres

et porter des fruits

il nous faut être à l’écoute des paroles de Jésus

Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit,  en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.

 saint-joseph

Joseph

Il connaissait les écritures…Il en vivait

De suite il a compris les paroles de l’ange

Il a accueilli Marie ..il a fui en Égypte

Il a a travaillé avec Jésus pendant 3o ans

en pèlerinage à Jérusalem ,tous les ans l

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez,

C’est ainsi que Joseph a porté les plus beaux fruits, en compagnie de Marie

 

 Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! » Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem ! Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un ! C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur. C’est là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur. C’est là le siège du droit, le siège de la maison de David.(ps 121)

 

Cette fête est en l’ honneur de Joseph

en tant que travailleur et père nourricier

Puisse t il protéger toutes les familles  

avec Marie  en ce premier jour du mois de mai

qui est le mois de Marie

 

Lecture (Ac 15, 1-6)

En ces jours-là, des gens, venus de Judée à Antioche, enseignaient les frères en disant : « Si vous n’acceptez pas la circoncision selon la coutume qui vient de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés. » Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion engagée par Paul et Barnabé contre ces gens-là. Alors on décida que Paul et Barnabé, avec quelques autres frères, monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens pour discuter de cette question. L’Église d’Antioche facilita leur voyage. Ils traversèrent la Phénicie et la Samarie en racontant la conversion des nations, ce qui remplissait de joie tous les frères. À leur arrivée à Jérusalem, ils furent accueillis par l’Église, les Apôtres et les Anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. Alors quelques membres du groupe des pharisiens qui étaient devenus croyants intervinrent pour dire qu’il fallait circoncire les païens et leur ordonner d’observer la loi de Moïse. Les Apôtres et les Anciens se réunirent pour examiner cette affaire.

 

Dans sa première épître ,saint Jean écrit

« Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, par des actes et en vérité » (1 Jn 3, 18).

 

or En ces jours-là, des gens, venus de Judée à Antioche, critiquaient Paul et Barnagé pour ce qu’ils faisaient ..

C’est facile de critiquer !

Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion

 Paul et Barnabé se rendirent donc à Jérusalem,

ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.

Arrêtons de critiquer , de juger de condamner

travaillons ensemble pour un monde meilleur

et nous trouverons la paix

 

Arrêtons aussi de nous vanter de nos mérites

sans Dieu nous ne pouvons rien faire

 

La fête du travail

Travailler …c’est aimer en s’entraidant

On a tous besoin les uns des autres

on a besoin des bâtisseurs  des artisans

des pasteurs , des cultivateurs

des commerçants ,des professeurs

des médecins…

 

Le travail est  fédérateur

Au lieu de nous diviser

il devrait  nous rassembler  

 

Le travail est une richesse en soi

On a besoin de travailler

D’où la double souffrance des chômeurs  

ils ne s’épanouissent pas

ils ne  vivent  pas

12345...7