Archive pour la catégorie 'Fêtes des saints'

Fête de Saint Luc : L’évangéliste syrien et le docteur joyeux de Paul et des petits

18 octobre, 2016

Luc le docteur Syrien

Un docteur originaire d’Antioche

donc un syrien

L’évangéliste qui  guérit et qui soigne Paul  qui avait une mystérieuse maladie chronique

il a été mis une écharde dans ma chair, un ange de Satan chargé de me frapper, pour m’éviter tout orgueil. (2 Cor 12)

**

Donc Luc accompagne Paul aux cours de ses voyages

et oui !

Paul  le grand apôtre de la foi avait besoin de soutiens humains

Ce furent Barnabé et Luc  

**

 Démas m’a abandonné par amour de ce monde,..Crescent est parti pour la Galatie, et Tite pour la Dalmatie. Luc est seul avec moi. Alexandre, le forgeron, m’a fait beaucoup de mal. …car il s’est violemment opposé à nos paroles…La première fois que j’ai présenté ma défense, personne ne m’a soutenu  tous m’ont abandonné.  (2 Tim 4,10)

Luc ne guérit donc pas seulement le corps

mais aussi encore Paul si souvent abandonné par les siens

 Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.” » (Luc 1à, 1-9)

**

C’est Luc qui apporte chaque jour de la nourriture à Paul quand il fut en prison à Césarée

 

Saint-Luc

 

Luc le miséricordieux   

C’est ainsi qu’il est le seul à raconter les récits suivants

Le bon Samaritain

le riche et Lazare (16,19)

La drachme perdue (15,8)

L’enfant prodigue ou le père miséricordieux (15,11)

Le Pharisien et le publicain (18,9)

Zachée (19,1)

Le 2é larron  (23,39)

**

Luc le joyeux  

Lui seul chante

le magnificat de Marie ,le benedictus , de  Zacharie  et le nunc dimittis de Symeon

Lui seul nous parle de la prière de Marie à Béthanie (Luc 10,38)   

c’est un homme de prière

il rend la joie en chantant  

**

Luc le Missionnaire  

C’est avec un cœur miséricordieux

avec un cœur joyeux  

qu’il devient missionnaire  

et écrit l’évangile et les actes des apôtres

**

Il est vraiment l’évangéliste de l’année de la miséricorde

et de la semaine des missions 

Luc (2,41-51 ).La fête du cœur immaculé de Marie

4 juin, 2016

La Vierge ou la mère ?

Ce n’est pas la fête

de la jeune fille ,la vierge de Nazareth

qui dit « fiat » 

ni de la mère de Bethleem qui met au monde le fils de Dieu

**

Le cœur souffrant ?

C’est la fête du cœur de Marie 

non du cœur souffrant au pied de la croix

mais du « cœur immaculé » sans tâche

d’une femme entièrement consacrée à Dieu

 

Marie

Le cœur de Marie 

Ce coeur

c’est sa vie intérieure

sa vie de prière

ce qu’elle vit

ce qu’elle sent

ce qu’elle adore

dans le silence 

 **

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? »
Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. (Luc 2,41,51)

 

Comme chaque année ,Marie se rend à Jérusalem

pour la pâque 

la fête de la libération  du peuple

la fête du salut

Comme tout le monde elle attend ce sauveur

Elle a appelé son fils « Jésus » le sauveur

**

ils firent une journée de chemin  avant de le chercher parmi leurs parents

Sur la route du retour

elle songe

elle médite

sous l’emprise de l’esprit

confiante ,paisible 

elle en oublie son  fils

**

elle est discrète

comme elle le sera à Cana

et dans la foule quand elle voulut voir Jésus

discrète  au pied de la croix

discrète après le résurrection

**

Vois comme ton père et moi ,nous avons souffert en te cherchant

Elle  cherche ,3 jours durant

et plus tard durant les 3 ans de la vie publique

puis les 3 jours entre la mort et la résurrection

Qu’a t elle vécue ?

Qu’ a t elle pensé ?

Qui sait !

  **

Nous mêmes

que savons nous 

Que comprenons nous sur Dieu 

sur la vie, sur le salut ?

Cherchons

le saint Esprit nous aidera

**

Elle gardait dans son cœur tous ces événements

étonnée  sans doute

mais joyeuse

car elle croit 

paisible 

car pleine de grâce

**

Elle rend grâce

car elle se sait bénie

tu es bénie entre toutes les femmes 

**

Elle rend grâce

elle chante le magnificat

car son fils le sauveur vient libérer les pauvres 

il élève les humbles 

**

Un cœur comblé

le cœur de ceux qui ont la foi  

3 Mai :Saint Philippe et Saint Jacques (Jn14,7-14)

3 mai, 2016

En ce temps-là, Philippe  dit à Jésus : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

 **

Ce dialogue eut lieu avec Jésus

le soir du jeudi saint

Cliquez ICI

**

Philippe

Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »

Philippe a vraiment le coeur pur

il  veut voir Dieu

« Bienheureux les coeurs purs ,ils verront Dieu ( Mtt5,8)

 

Saint-Philippe

 

Viens et vois !

Quand il rencontre Jésus  au bord du jourdain  

Philippe ne raisonne pas

Il n’hésite pas

Il comprend de suite

et de suite il répond à l’Appel  

Au bord du Jourdain Jesus  dit  à Philippe : « Suis-moi. » Or, Philippe était de Bethsaïda, la ville d’André et de Pierre… Il va trouver Nathanaël et lui dit : «  Nous avons trouvé le Messie… viens et vois. » (Jean 1. 45-46)

**

C’est à lui, que des Grecs qui veulent voir Jésus, disent

 « Nous voulons voir Jésus. » (Jean 12. 20)

**

Cela nous suffit !

et c’est lui qui ,au soir de la dernière Cène dit  

  »Montre-nous le Père et cela nous suffit.

**

Sublime ,ce « cela nous suffit ! »

Il ne manque pas d’audace ce petit Philippe !

**

Philippe est généreux

C’est à lui que Jésus demande du pain

IL dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains pour que tous ces gens puissent manger? » (Jean 6. 5)

**

Philippe est surpris !

IL lui répondit : « Deux cents deniers de pain ne suffiraient pas pour que chacun reçoive un petit morceau. 

**

L’Eglise fera mieux !

Le soir du Jeudi Saint  Jésus dit  

Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, 

L’histoire de l’Eglise commence le jour de la pentecôte

avec Pierre

puis avec Paul  

Partout sur la terre

la parole de Dieu est annoncée

c’est une merveille à nos yeux

**

et pourtant quelle pauvre et lamentable église  

si souvent indigne !

clqiuez ICI 

**

Parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

Si l’église a fait des merveilles

c’est grâce à l’Esprit saint

grâce au Christ

qui ne cesse de nous appeler comme il a appelé Philippe

qui nous donne chaque jour le pain de sa parole comme le jpir de la multiplication

qui  nous révéle la miséricorde du pére

**

Jacques

Ce n’est ni Jacques ,frére de Jean ,fils des Zebédée ,veneré à Compostelle

ni Jacques le « frère du Seigneur » et êvêque de Jérusalem

c’est le fils d’Alphée ,un inconnu

mais un des 12

28 Août : Fête de saint Augustin

28 août, 2015

Augustin

un géant

un docteur, un savant

l’inventeur du péché originel

Cliquez ICI 

**

Le péché originel

Adam et Eve ont mangé du fruit défendu

de l’arbre de la connaissance du bien et du mal

 

Ce péché est le péché qui se trouve à l’origine de tous les autres

c’est-à-dire le fait de

 « décider de soi même ce qui est bien ou mal »

 

Augustin--michael-Pacher

 

Dieu me défend de faire tel acte  car c’est un mal  

j’en décide autrement  : C’est un bien pour moi  

Donc je fais ma Volonté et refuse celle de Dieu

**

Lecture : La volonté de Dieu (1th 4n1-8)

la volonté de Dieu c’est que vous  viviez dans la sainteté

**

Evangile : La parabole des 10 vierges (Mtt 25,1-13)

ou « la parabole des 5 vierges pas assez folles

Cliquez ICI

**

Les vierges folles ne sont pas assez folles

Elles  n’ont pas confiance en la Bonté de Dieu

Elles  n’ont fait confiance qu’en leur propre démarche

**

le péché originel c’est donc aussi le manque de confiance  en Dieu

c’est la tentation suprême

Pére  ne nous soumets pas à la tentation 

 

Sainte Claire : Eloge de la pauvreté

11 août, 2015

L’assemblée des saints

C’est  le corps glorieux du Christ  

C’est le Christ ressuscité

**

Par leur vie

les saints mettent en valeur

un aspect de l’enseignement du Christ

une parole des évangiles

une béatitude

« ce n’est plus moi qui vis ,c’est le christ qui vit en moi » 

**

La pauvreté

Ce 11 août ,Sainte Claire nous invite à méditer sur la pauvreté de Jésus

car Jésus était pauvre

Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids,

mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête.(Luc 9,53)

Les clarisses travaillent de leurs mains

comme Jésus le charpentier

**

Quelle pauvreté ?

Tous les chrétiens sont invités à vivre cette pauvreté

 il ne s’agit pas des vœux des religieux

Jésus n’a pas fait de vœux

Il s’agit de vivre simplement 

**

C’est la doctrine sociale de l’église 

basée sur le bien commun depuis Léon XIII

et sur le respect de la terre  selon la dernière encyclique du pape François

ne pas gaspiller 

moins consommer 

partager ce qui est à tous

**

Là encore nous pouvons être fiers de l’église

 qui se met à l’unisson avec tous les écologistes

Cliquez ICI  

**

Se libérer

Non pas, se priver

mais se libérer

Le désir de possession nous rend esclave

Ce désir est la source de beaucoup de maux

l’orgueil, l’envie ,la jalousie ,les injustices..

ce sont les « œuvres de la chair » selon  saint paul (Gal 5,..)

**

La confiance

Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?26Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’amassent point dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit !

(Mtt 6,25)

**

Paix et joie 

Bienheureux les pauvres ,le royaume des cieux est à eux  

ce royaume c’est la paix  la confiance ,

c’est aussi la joie

les « fruits de l’Esprit »(Gal 5  )

 

Sainte-Claire

D’où ce conseil merveilleux de sainte  Claire à son amie Agnès de Prague

D’une course rapide, d’un pas léger,

sans entraves aux pieds,

pour que tes pas ne ramassent pas la poussière,

sûre, joyeuse et alerte,

marche sur le chemin de la béatitude.

Les saints du mois d’Août

10 août, 2015

Bien souvent au cours du mois d’aout

on ne prend plus

pendant la messe   

la lecture continue dans la bible

**

On préfère se rappeler la vie des saints  

Le 8 Aout ,Saint Dominique

puis St Laurent , Ste Claire ,Ste Chantal

le 15 Aout l’assomption de la Vierge

puis saint Bernard et  saint Louis

**

L’assemblée des saints

C’est  le corps glorieux du Christ  

C’est le Christ ressuscité

Ce sont des hommes qui ont mangé du pain de vie

du pain des forts

dont il est question les dimanches d’août

Cliquez ICI 

**

Par leur vie

ils mettent en valeur

un aspect de l’enseignement du Christ

une parole des évangiles

une béatitude

« ce n’est plus moi qui vis ,c’est le christ qui vit en moi »  

**

Des hommes

Ce ne sont pas seulement les apôtres

Ce sont des hommes comme nous

qui ont tout donné

qui ont cru

qui ont aimé  

 saint-Laurent

comme st Laurent (10 Août)

l’économe du pape  

qui donne tout l’argent de l’église  aux pauvres

 avant de mourir, sur un gril ,comme en riant

**

L’église  

Nous pouvons être fiers

Les saints sont nos frères et nos sœurs

au sein de notre église, de notre famille

**

Arrêtons !

Arrêtons de dénigrer  l’église  

Arrêtons de ne voir que les scandales

Quelle est donc la famille humaine

 qui a donné autant de saints

qui font la gloire de toute l’humanité ? 

Lectures pour la fête de saint Dominique

8 août, 2015

Dominique

 est le fondateur  des dominicains

Cliquez ICI

 

dominique-par--angelico

Comme François d’Assise son contemporain

Dominique a redécouvert l’évangile

Il l’a lu

il l’a médité

il a compris que Dieu est Amour

**

L’amour

Aimer Dieu

et non le craindre, comme les cathares

 Dominique leur prêche donc une religion d’amour

 « Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces paroles que je te donne aujourd’hui resteront dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé ; tu les attacheras à ton poignet comme un signe, elles seront un bandeau sur ton front, tu les inscriras à l’entrée de ta maison et aux portes de ta ville Deutéronome (6, 4-13)

**

La foi

Homme de foi

Dominique a besoin de partager cette foi

une foi à soulever les montagnes

. Amen, je vous le dis : si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : “Transporte-toi d’ici jusque là-bas”, et elle se transportera ; rien ne vous sera impossible. » saint Matthieu (17, 14-20)

**

 Nous !

Avons-nous cet amour ?

avons-nous cette foi ?

**

La Mission

Maintenant ce ne sont plus les cathares qu’il faut convaincre

Pire !

Ce sont des indifférents !

et des indifférents parfois bien proches de nous

des indifférents dans nos propres familles

Savons nous comme Dominique partager avec eux notre foi

communiquer notre amour ?

**

Mais il faut d’abord nous même « dévorer » la parole de Dieu et prier

On raconte que souvent Dominique  passait  toute la nuit

 couché par terre ,les bras étendus

 devant le saint sacrement ,pour prier 

Saint Vincent de Paul, disciple de Bérulle

15 février, 2015

Au niveau  de la spiritualité

Vincent de Paul est le disciple de François de Sales, mais plus encore de Bérulle ;

Quelle gloire pour ce dernier d’avoir façonné la vie intérieure d’un si grand homme,

et,  quelle gloire pour l’école française, de compter Vincent de Paul parmi ses représentants les plus authentiques !

**

H. Bremond écrit 

« Bérulle s’est très certainement façonné, du mieux qu’il a pu, sur François de Sales,

qu’il a connu de près, qu’il a compris aussi bien que personne,

 et que Mme de Chantal acheva de lui révéler….

Mais, de tous ses modèles spirituels, c’est bien, je crois,

M. de Bérulle qui a fait sur  Vincent  l’impression la plus profonde.

« Un des plus saints hommes que j’ai connus, disait-il, c’est M. le cardinal de Bérulle »

**

L’ oraison

Vincent disait

 Il y a deux manières de prier

soit  par simple élévation à Dieu;

soit  par raisonnement.

mais pas trop de raisonnement

 car alors tout s’ embrouille

 M. de Bérulle, entre ses résolutions, avait celle de chercher la lumière… par élévation à Dieu.

Autrement, on perd beaucoup de temps

..

On retrouve chez Vincent ,les 2 grands thèmes de la spiritualité Bérullienne 

la théocentrisme et l’adhérence

Cliquez ICI

**

Théocentrisme

Vincent disait

Avoir toujours une grande estime et un grand amour pour Dieu…

 Cette estime doit nous faire anéantir en sa présence,

 et nous faire parler de sa suprême majesté avec de grands sentiments d’humilité,

de respect et de soumission ;

et à mesure que nous l’estimerons, nous l’aimerons

**

 

L’adhérence 

.Vincent disait

Adhérer à Jésus pour qu’il agisse par nous

Ma fille ,le dessein de Dieu sur vous est grand,

 tendant à vous faire exercer, l’office de Jésus-Christ sur la terre

 Lors donc que vous allez visiter un malade, ce doit être en union,

et pour honorer semblable action que Notre-Seigneur a faite sur la terre .

**

Laisser faire Dieu   

Vincent disait

Ne jamais se presser  à agir

Prendre son temps

par crainte de ne pas faire la volonté de Dieu

…Cela c’est du Condren, le grand disciple de Bérulle

Cliquez ICI

**

et Vincent de  dire à ses filles de la charité

Eh! qui eût jamais pensé qu’il y eût des Filles de la Charité,

 lorsque les premières vinrent pour servir les pauvres dans quelques paroisses de Paris ?

 O mes filles, je n’y pensais pas ;

 votre sœur servante (Mlle Legras) n’y pensait pas non plus, ni M. Portail

. C’est donc Dieu qui y pensait pour vous .

 **

Les choses de Dieu, disait-il se font peu à peu et quasi-imperceptiblement……..

Dieu s’honore beaucoup du temps qu’on prend pour considérer mûrement les choses qui regardent son service …

 Qui s’empresse, recule aux choses de Dieu ….

…Vous ne devez aller si vite;

Les œuvres de Dieu ne marchent pas de la sorte :

 elles se font d’elles-mêmes…

** 

Il faut la vie intérieure ; il faut tendre là. Si on y manque, on manque à tout .

(H.Brémond :sentiment religieux en France tome 3 p 246 ss ) 

Le 14 mai, Saint Matthias : Le choix des disciples

14 mai, 2014

Actes  (1, 15-17)

En ces jours-là, les frères étaient réunis au nombre d’environ cent vingt. Pierre se leva au milieu de l’assemblée et dit:…: il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis son baptême par Jean jusqu’au jour où il nous a été enlevé. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne avec nous témoin de sa résurrection.»
On en présenta deux: Joseph Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. Puis l’assemblée fit cette prière: «Toi, Seigneur, qui connais le cœur de tous les hommes, montre-nous lequel des deux tu as choisi pour prendre place dans le ministère des Apôtres, que Judas a déserté en partant vers son destin.» On tira au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut dès lors associé aux onze Apôtres.

Jean (15, 9-17)

 Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
« Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
« pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.
« Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »

 

En ce jour on fête saint Matthias

qui est  un inconnu

mais le modèle type

de ce que doit être un disciple

de ce que nous devons être si nous sommes chrétiens

**

Qu’est ce qu’un disciple ?

D’après la première lecture

Le disciple ,c’est celui qui vit avec le Christ

dans la joie et dans la souffrance

Celui qui écoute sa parole et la met en pratique

Ce sont

des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous,

 depuis son baptême par Jean jusqu’au jour où il nous a été enlevé.

**

Le disciple proclame sa foi  

Il faut qu’il devienne avec nous

 témoin de sa résurrection.»
**

Il est choisi par le saint Esprit

Toi, Seigneur, qui connais le cœur de tous les hommes,

montre-nous lequel  tu as choisi

et accueilli par l’Eglise  

On tira aus sort

**

La joie du disciple

Dans l’Evangile de ce jour

le disciple

est fidèle à mes commandements

D’où sa joie

Que vous soyez comblés de joie

Il donne sa vie

il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis  

Il devient un ami de Dieu 

Je ne vous appelle plus serviteurs,

 maintenant, je vous appelle mes amis,   

Saint Benoit de Nursie (480-547) : Patron de l’europe ?

11 juillet, 2013

Vie de saint Benoit  

On ne connaît pas vraiment la vie de saint Benoit

Certes, elle fut écrite peu de temps après sa mort par le pape Grégoire le grand  

mais cette vie est surtout une hagiographie édifiante    

Grégoire dans ses « dialogues » 

compare Benoit aux grandes figures de l’Ancien Testament ,Elie, Elisée  et même Moise

cliquez ICI  

**

Le patron de l’Europe

En 1964, Paul 6, qui avait sans doute la même admiration pour Benoit que Grégoire le grand

proclame que Benoit est « le patron de l’Europe »

**

Benoit mérite il vraiment ce titre ?

car les  Bénédictins ne furent pas les premiers moines à évangéliser la France

**

Il y eut d’abord saint Martin à Ligugé

Faudrait pas l’oublier !  

**

Puis vinrent les moines issus de Lérins

qui fondent des dioceses

un peu partout

Saint Hilaire à Arles ,saint Loup à Troyes, saint Germain à Auxerre

clqiuez ICI

**

Le nord de la France fut évangélisé par les moines de saint Colomban

à partir de Luxeuil

saint Omer,saint Amand ,saint Wandrille … 

cliquez ICI

**

Les moines qui ont défriché la France

ce sont les moines de Colomban

cliquez ICI

**

La première abbaye bénédictine en France

est celle de Saint Germain des prés  à Paris

fondée en 540 sous le roi mérovingien Childebert

**

Charlemagne imposa la règle Bénédictine en France

C’est ainsi  que Fontenelle qui avait été  fondée par un moine ,saint Wandrille, venu de Luxeuil en 649

finit apr adopter la règle bénédictine ,

**

Puis ce fut le grand essor des bénédictins avec la fondation de Cluny en 910

les moines défrichent encore

mais deviennent peu à peu des éducateurs

des rats de bibliothèques  

des artistes enlumineurs  

« doux et humbles de cœur »

cliquez ICI

 

1...56789