Archive pour la catégorie 'Fêtes des saints'

29 Juin : Saint Pierre et Saint Paul

29 juin, 2017

Pierre et Paul

Des hommes comme nous

Des hommes faibles, petits

mais devenus

par la grâce de Dieu

et la force de l’Esprit    

des fondateurs de l’Eglise  

des colonnes !

**

Pierre

un jeune à la recherche de Dieu

il a faim et soif de Dieu .

Il est pauvre de cœur

Il attend un maitre un sauveur  

et se rend au bord du Jourdain avec son frère André

**

Ce sont des jeunes au cœur pur  

un peu tout fou

« bienheureux les cœurs purs ,ils verront Dieu »  

**

La belle mère de Pierre  se méfie de leur folie  

elle refuse plus ou moins de recevoir jésus chez elle  

elle se couche (Mc 1, 30)

« Or la belle-mère de Simon était au lit 

**

Tout fou…Pierre le reste

mais sa foi parfois vacille

IL marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus….mais voyant nt que le vent était fort, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve–moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi,

Comme nous

Pierre doute !  

**

Il a du mal à comprendre

il veut même conseiller Jésus

discuter sa doctrine  

faire de la théologie

Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre… Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. (Mtt 16, 23 )

**

Comme nous

sans la grâce

Pierre ne peut comprendre  

**

Il  est illuminé  au Thabor

mais ensuite que de trahisons

comme nous

**

A Gethsémani il dort …..comme nous

Chez Caïphe il renie …..  comme nous

au pied de la croix il est absent ….comme nous, quand nous rejetons la souffrance  

**

mais quand de nouveau il se jette à l’eau après la résurrection c’est alors qu’il crie  sa foi

et en plus son amour

 « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. »  (Jn 21,15-19)

**

Pierre rejeté ,Pierre humilié  il devient le fondement de l’église

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire (Mtt 21,33..)

**

Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux.  Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, (Mtt 16, 18)

C’est une grâce

a nous aussi Dieu donne sa grâce

 

Saint-Pierre 

Si vraiment nous proclamons notre foi

,nous aussi nous devenons des pierres de l’église

avec les papes Francois et Benoit

**

Paul

Paulus  veut dire « le petit »

l’avorton

Jésus m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton;  car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Eglise de Dieu.…(1Cor 15, _)

il est devenu  une colonne

et  n’a cessé de proclamer que c’est la foi seule nous sauve

**

Ayons la foi des apôtres  

et surtout leur humilité

car tout est grâce     

 Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse….C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, … car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort.  (2 Cor 12, 10) 

Les feux de la saint Jean .(Luc 1, 57‑80)

24 juin, 2017

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

 **

Le feu de la saint Jean

c’est le feu de Dieu

du jour le plus long de l’année

le feu de l’été  

**

C’est le feu du Sinaï

le feu qui a brulé Zacharie dans le Saints des saints

Zacharie  en fut si bouleversé

qu’il en est devenu muet

**

Le feu de la saint Jean

c’est le feu  de l’ amour

Zacharie l’ a compris

Il l’écrit

Son nom est « Jo Hanne »

c’est-à-dire  

«  Dieu est miséricorde

**

Dieu brûle d’amour

Il est miséricorde

3 Mai :Fête de Philippe et de Jacques : Montre nous le Père (Jn 14,6-14)

3 mai, 2017

En ce temps-là, Jésus dit à Thomas : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

**

 A  12 ans déjà ,Jésus nous parle du père

 «Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père?» Luc2,49

Tous les jours ,il part seul dans la montagne pour prier  

Sur le mont des Oliviers il nous apprend le « notre Père »

en bas du mont ,à Gethsémani  il le prie

père non ce que je veux mais ce que tu veux

**

C’est la grande révélation de l’évangile

qu’on, retrouve dans aucune autre religion  

Dieu est un père

Il n’est le Dieu des philosophes, un être lointain et inaccessible

et n’est pas seulement « Yahvé » celui qui est

Il n’est pas le tyran qui commande   

 

le-pére-Lionel-Spada

Il nous a enfanté

Il nous a fait à son image

Il nous a fait fils de Dieu  

Il nous attend. Il nous ouvre les bras comme le père de l’enfant prodigue

Jean nous en parle  150 fois dans son évangile

**

Philippe

excédé, Philippe finit par dire

« Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » …Jésus lui répond : Celui qui m’a vu a vu le Père.?

C’est en regardant Jésus qu’on découvre le père

et c’est à Pâques

parce qu’ils ont cru

que les apôtres ont vu le père en voyant le fils

il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois …t –, ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis. (Cor 15,1-8)

Après la résurrection Pierre, puis les 12, puis les 500 ,et enfin Paul ont compris que  

Le Père est vie

Le Père est  résurrection

Le Père est amour

**

Comme un enfant

 A nous maintenant de vivre comme l’enfant Jésus  qui à l’âge de 12 ans s’occupait  des affaires  de son père  

en écoutant pendant 3 jours ,(le temps entre la mort et la résurrection) dans le temple la parole de Dieu

C’est au bout de trois jours qu’ils le retrouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres, à les écouter et les interroger

 et qu’ainsi comme lui nous grandissions

Jésus progressait en sagesse et en taille, et en faveur auprès de Dieu et auprès des hommes(Luc2,52).

**

A nous de le dire

Dés le début de l’évangile ,le père s’est révélé à  Philippe qui aussitôt en a parlé  

Au bord du Jourdain Jésus  dit  à Philippe : « Suis-moi. » Or, Philippe était de Bethsaïde, la ville d’André et de Pierre… Il va trouver Nathanaël et lui dit : «  Nous avons trouvé le Messie… viens et vois. » (Jean 1. 45-46)

**

C’est aussi Philippe  qui présente à Jésus ,des Grecs qui lui ont dit

 « Nous voulons voir Jésus. » (Jean 12. 20)

Ils connaitront le Père  à leur tour 

1er mai : Fête des travailleurs et de Joseph

1 mai, 2017

Travailler

c’est un devoir

« tu travailleras à la sueur de ton front » (Gen)  

celui qui ne travaille pas ,qu’il ne mange pas non plus (1Thess)

**

Travailler pour vivre

Travailler pour vivre dignement

travailler pour manger

en paix

Non pour gagner de l’argent

non pour être riche

car ,dans ce cas, c’est la guerre

**

Travailler c’est créer

comme Dieu notre père

en tant que fils de Dieu

et comme le fils de Dieu

 

St-Joseph

Jésus a travaillé avec son père Joseph

en tant que charpentier

humblement en silence  

30 ans dans un atelier !

Il ne lui est resté que 3 ans pour annoncer l’évangile

**

Travailleur au milieu d’autres travailleurs  

Jésus  a donné au travail  toute sa dignité

**

Travailler pour un monde plus beau

le travail des batisseurs

des chercheurs

des artistes

qui transforment la terre

et continuant la création en digne fils de Dieu  

**

Travailler c’est aimer

en servant  

C’est le seul commandement du nouveau testament

On a tous besoin les uns des autres

ona besoin des bâtisseurs  des artisans

des pasteurs , des cultivateurs

des commerçants ,des professeurs

des médecins…

**

Le travail est  fédérateur

Au lieu de nous diviser

il devait  nous rassembler  

**

Le travail est une richesse en soi

On a besoin de travailler

D’où la double souffrance des chômeurs  

ils ne s’épanouissent pas

ils ne  vivent  pas

**

Joseph

C’est sa fête  en ce jour

en tant que travailleur et père nourricier

Puisse t il protéger toutes les familles  

avec Marie  en ce premier jour du mois de mai

qui est le mois de Marie

**

et n’oublions pas  

Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. » Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » (Jn 6, 22-29)

**

l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu

Fête de saint André (Jn 1,35-49)

30 novembre, 2016

Jean se trouvait en cet endroit avec deux de ses disciples. Fixant son regard sur Jésus qui marchait, il dit : « Voici l’agneau de Dieu. » Les deux disciples, l’entendant parler ainsi, suivirent Jésus. Jésus se retourna et, voyant qu’ils s’étaient mis à le suivre, il leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils répondirent : « Rabbi – ce qui signifie Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait et ils demeurèrent auprès de lui ce jour-là ; c’était environ la dixième heure. André, le frère de Simon-Pierre, était l’un de ces deux qui avaient écouté Jean et suivi Jésus. 41Il va trouver, avant tout autre, son propre frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie ! » – ce qui signifie le Christ. (Jn 1,35)

 **

André est un homme de l’avent

un homme de désir

un homme en recherche

avide de pardon

 **

Il se rend donc  au Jourdain

où prêche Jean Baptiste

Son cœur est prêt à accueillir le sauveur

**

Sommes nous comme lui en attente ?

ressentons nous comme lui le besoin de Dieu

Le cherchons nous vraiment 

particulièrement en ce temps de l’Avent ?

**

L’agneau de Dieu

Voici l’agneau de Dieu

L’agneau annoncé par Isaïe

un agneau traîné à l’abattoir, (IS 53,7) 

**

L’agneau pascal

que les juifs sacrifient chaque année

en souvenir de leur sortie d’Egypte

L’agneau pascal  c’est le signe de la liberté retrouvée

L’agneau pascal  c’est le signe du sauveur ressuscité qui nous rend la vie

**

L’appel

André est un homme humble discret

Il reste en retrait 

Il  suit Jésus  en secret

 

Saint-André

C’est Jésus qui se retourne

C’est Jésus qui lui tend la main

C’est Jésus qui le choisit  

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, 

Jean 15,16 )

c’est une grâce

**

Pourquoi un telle grâce ?

Jude,le soir du jeudi saint dit à Jésus  : « Seigneur, comment se fait-il que tu aies à te manifester à nous et non pas au monde ? »(14,22

Pourquoi certains croient et pas les autres

 **

La rencontre

venez et voyez

ce fut l’éblouissement  

**

André ne l’oubliera jamais

Il se souvient même de l’heure

comme Nicodème se souvient. Pour lui c’était la nuit

comme la Samaritaine .Pour elle , c’était à Midi  

Pour André ce fut l’après midi

à la 10é heure  (16h00)

**

Et nous tous chrétiens qui avons la foi

souvenons nous ?

Quand avons nous vraiment adhérer à cette foi ?

Pourquoi sommes nous choisis ?

Pourquoi avons-nous répondus ?

Après quel  éblouissement ?

Après quelle révélation ?

**

La mission

Quand on aime on le dit

quand on est convaincu on le crie  

quand on est ébloui on partage

**

ca fut André qui conduisit Pierre à Jésus  

Pierre que Jésus choisit  pour être la pierre de son église

 

Super !

Dieu se sert des hommes de foi

pour appeler ceux que lui-même a choisi

pour faire grandir son église

Pierre est appelé par André

Paul le sera par Barnabé

 

11 novembre : Saint Martin ;La justice ou la charité ?

11 novembre, 2016

C’est connu : Martin partage son manteau en 2

**

Justice ou miséricorde ?

On le nomme « Martin le miséricordieux»

ne serait il pas plutôt ,non le justicier

mais l’homme qui pratique la justice  

 

Saint-Martin-et-la-justice

Il partage

il ne donne pas tout

Chacun sa part !

C’est la justice !

La terre est  à Tous !

**

Pourquoi tant de pauvres

pourquoi ces « très riches » qui prennent tout

Partageons !

la terre est à Tous  

ce n’est que justice !

**

Partageons avec les refugiés

ce n’est que justice  !

**

Ensuite vient la miséricorde !

Il est vrai qu’un cœur miséricordieux

est plus apte à lutter pour la justice  

**

Les textes liturgiques de ce jour

l’amour c’est que nous marchions selon ses commandements (1Jn 1,4-9)

C’est-à-dire au moins pratiquer la justice

**

L’ évangile (Luc 17,26-37)

Ces jours là ,on mangeait on buvait

et on a pas vu le pauvre qui frappait à notre porte

C’est injuste !

**

On a pas vu qu’on achetait des produits d’Asie à des prix injustes au détriment des plus pauvres

C’est injuste !

 

On plantait  

et on a pas vu ne voit pas qu’ à cause des Ogn ,des paysans du tiers monde ont été privés de leurs semences

C’est injuste !

**

on bâtissait   

et on a pas vu qu’en polluant, on est la cause des inondations chez les plus pauvres  

c’est injuste 

**

mais attention !

les injustices entrainent la révolte

la guerre

la violence

là où sera le corps ,là aussi se rassembleront  les vautours

 

**

Le 11 novembre si on ne veut plus la guerre

pratiquons la justice !  

 

Fête de Saint Luc : L’évangéliste syrien et le docteur joyeux de Paul et des petits

18 octobre, 2016

Luc le docteur Syrien

Un docteur originaire d’Antioche

donc un syrien

L’évangéliste qui  guérit et qui soigne Paul  qui avait une mystérieuse maladie chronique

il a été mis une écharde dans ma chair, un ange de Satan chargé de me frapper, pour m’éviter tout orgueil. (2 Cor 12)

**

Donc Luc accompagne Paul aux cours de ses voyages

et oui !

Paul  le grand apôtre de la foi avait besoin de soutiens humains

Ce furent Barnabé et Luc  

**

 Démas m’a abandonné par amour de ce monde,..Crescent est parti pour la Galatie, et Tite pour la Dalmatie. Luc est seul avec moi. Alexandre, le forgeron, m’a fait beaucoup de mal. …car il s’est violemment opposé à nos paroles…La première fois que j’ai présenté ma défense, personne ne m’a soutenu  tous m’ont abandonné.  (2 Tim 4,10)

Luc ne guérit donc pas seulement le corps

mais aussi encore Paul si souvent abandonné par les siens

 Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.” » (Luc 1à, 1-9)

**

C’est Luc qui apporte chaque jour de la nourriture à Paul quand il fut en prison à Césarée

 

Saint-Luc

 

Luc le miséricordieux   

C’est ainsi qu’il est le seul à raconter les récits suivants

Le bon Samaritain

le riche et Lazare (16,19)

La drachme perdue (15,8)

L’enfant prodigue ou le père miséricordieux (15,11)

Le Pharisien et le publicain (18,9)

Zachée (19,1)

Le 2é larron  (23,39)

**

Luc le joyeux  

Lui seul chante

le magnificat de Marie ,le benedictus , de  Zacharie  et le nunc dimittis de Symeon

Lui seul nous parle de la prière de Marie à Béthanie (Luc 10,38)   

c’est un homme de prière

il rend la joie en chantant  

**

Luc le Missionnaire  

C’est avec un cœur miséricordieux

avec un cœur joyeux  

qu’il devient missionnaire  

et écrit l’évangile et les actes des apôtres

**

Il est vraiment l’évangéliste de l’année de la miséricorde

et de la semaine des missions 

Le 21 septembre : Vocation de saint Matthieu. (Matt.9, 9-13)

21 septembre, 2016

En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

**

Matthieu  

n’est ni paysan

ni berger

ni pécheur comme Pierre ,Jacques et Jean  

**

C’est un homme de la ville

il travaille dans un bureau

C’est intellectuel

un collecteur d’impôt

Il fréquente les païens

Il est méprisé  par pharisiens

 

Matthieu

 

Surprise !

Jésus lui fit signe

Jésus l’appelle  

comment  lui ?

un publicain !

**

Matthieu devait être généreux de nature

car il répond de suite

**

Il est le premier évangéliste

le plus instruit

il est l’évangéliste de l’église

Cliquez ICI 

**

Les Chrétiens  

Ainsi tous les chrétiens sont choisis par Jésus

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure (Jn 15, 16)

Choisis  pour vivre en église

réunis autour  du Christ

Choisis  pour être le corps du Christ

vivant  parmi nous  

**

Choisis pour annoncer l’évangile

en mettant l’enseignement de jésus en pratique

**

Ce choix est une grâce !

réservée aux petits  

 En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

Fête de sainte Anne et de saint Joachim

26 juillet, 2016

Anne et Joachim sont les parents  de Marie

qui lui ont appris à lire et à louer Dieu au temple

Cliquez ICI

 

Anne-et-Marie-par-Lagrenée

Nos ancêtres

Faisons l’éloge de ces hommes glorieux qui sont nos ancêtres.Ceux-là sont des hommes de miséricorde, leurs œuvres de justice n’ont pas été oubliées. Avec leur postérité se maintiendra le bel héritage que sont leurs descendants. Leur postérité a persévéré dans les lois de l’Alliance, leurs enfants y sont restés fidèles grâce à eux. Leur descendance subsistera toujours, jamais leur gloire ne sera effacée. Leurs corps ont été ensevelis dans la paix, et leur nom reste vivant pour toutes les générations. Les peuples raconteront leur sagesse, l’assemblée proclamera leurs louanges.(Ben Sira 44, 1.10-15)

 **

et Nous, en ce jour

remercions nos parents et grands parents

qui nous ont appris à louer et à chanter pour la gloire de Dieu

**

Ils nous ont porté sur les fonts baptismaux

Ils étaient là ,pour notre première communion

Ils nous ont appris à joindre les mains pour prier

et à faire le signe de la croix

**

Ils nous ont ouvert les yeux  et les oreilles pour que nous trouvions notre bonheur en écoutant la parole de Dieu   

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent ! Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. » (Matt.13, 16-17)

**

Maintenant

Là haut, au ciel

ils sont encore là,

ceux qui sont morts

**

Ils intercèdent pour nous

c’est notre foi en la communion des saints

c’est le culte des ancêtres des africains  

c’est notre foi en la résurrection des morts

et en la vie dans l’au-delà ! 

Luc (2,41-51 ).La fête du cœur immaculé de Marie

4 juin, 2016

La Vierge ou la mère ?

Ce n’est pas la fête

de la jeune fille ,la vierge de Nazareth

qui dit « fiat » 

ni de la mère de Bethleem qui met au monde le fils de Dieu

**

Le cœur souffrant ?

C’est la fête du cœur de Marie 

non du cœur souffrant au pied de la croix

mais du « cœur immaculé » sans tâche

d’une femme entièrement consacrée à Dieu

 

Marie

Le cœur de Marie 

Ce coeur

c’est sa vie intérieure

sa vie de prière

ce qu’elle vit

ce qu’elle sent

ce qu’elle adore

dans le silence 

 **

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? »
Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. (Luc 2,41,51)

 

Comme chaque année ,Marie se rend à Jérusalem

pour la pâque 

la fête de la libération  du peuple

la fête du salut

Comme tout le monde elle attend ce sauveur

Elle a appelé son fils « Jésus » le sauveur

**

ils firent une journée de chemin  avant de le chercher parmi leurs parents

Sur la route du retour

elle songe

elle médite

sous l’emprise de l’esprit

confiante ,paisible 

elle en oublie son  fils

**

elle est discrète

comme elle le sera à Cana

et dans la foule quand elle voulut voir Jésus

discrète  au pied de la croix

discrète après le résurrection

**

Vois comme ton père et moi ,nous avons souffert en te cherchant

Elle  cherche ,3 jours durant

et plus tard durant les 3 ans de la vie publique

puis les 3 jours entre la mort et la résurrection

Qu’a t elle vécue ?

Qu’ a t elle pensé ?

Qui sait !

  **

Nous mêmes

que savons nous 

Que comprenons nous sur Dieu 

sur la vie, sur le salut ?

Cherchons

le saint Esprit nous aidera

**

Elle gardait dans son cœur tous ces événements

étonnée  sans doute

mais joyeuse

car elle croit 

paisible 

car pleine de grâce

**

Elle rend grâce

car elle se sait bénie

tu es bénie entre toutes les femmes 

**

Elle rend grâce

elle chante le magnificat

car son fils le sauveur vient libérer les pauvres 

il élève les humbles 

**

Un cœur comblé

le cœur de ceux qui ont la foi  

1...678910