Archive pour la catégorie 'Noël'

Samedi après épiphanie: La voix de l’époux (Jean 3, 22-30)

8 janvier, 2022

En ce temps-là, Jésus se rendit en Judée, ainsi que ses disciples ; il y séjourna avec eux, et il baptisait. Jean, quant à lui, baptisait à Aïnone, près de Salim, où l’eau était abondante. On venait là pour se faire baptiser. En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison.
Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif au sujet des bains de purification. Ils allèrent trouver Jean et lui dirent : « Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain, celui à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui ! » Jean répondit : « Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel. Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui. Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; quant à l’ami de l’époux, il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux. Telle est ma joie : elle est parfaite. Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue. »

 

Le dernier jour de l’épiphanie

Les rois mages sont repartis

«par un autre chemin »

non plus le chemin des hommes

dans la nuit

mais celui de Dieu lumineux

avec un coeur transformé et joyeux

 

Noel-la-voix-de-l'époux

 

Jean Baptiste

C’est la même joie que celle de Jean Baptiste

Lui aussi, comme Zacharie comme Elisabeth

il attendait un sauveur

il l’a vu venir

dés le sein de sa mère il a tressaillit de joie

Avec Marie il a dû chanter le magnificat

et maintenant au bord du Jourdain

il va le baptiser

 

Il l’a reconnu

le sauveur ,le rédempteur

l ‘agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux… il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue. »

 

Il faut qu’il grandisse en nos cœurs

et que nous renoncions à nous mêmes

 

Lecture : Le monde au pouvoir du mauvais (1Jean 5, 14-21)

Bien-aimés, voici l’assurance que nous avons auprès de Dieu : si nous faisons une demande selon sa volonté, il nous écoute. Et, puisque nous savons qu’il nous écoute en toutes nos demandes, nous savons aussi que nous obtenons ce que nous lui avons demandé.
Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui n’entraîne pas la mort, il demandera, et Dieu lui donnera la vie, – cela vaut pour ceux dont le péché n’entraîne pas la mort. Il y a un péché qui entraîne la mort, ce n’est pas pour celui-là que je dis de prier. Toute conduite injuste est péché, mais tout péché n’entraîne pas la mort.
Nous le savons : ceux qui sont nés de Dieu ne commettent pas de péché ; le Fils engendré par Dieu les protège et le Mauvais ne peut pas les atteindre. Nous savons que nous sommes de Dieu, alors que le monde entier est au pouvoir du Mauvais. Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu nous donner l’intelligence pour que nous connaissions Celui qui est vrai ; et nous sommes en Celui qui est vrai, en son Fils Jésus Christ. C’est lui qui est le Dieu vrai, et la vie éternelle.
Petits enfants, gardez-vous des idoles.

 

Il faut qu’il grandisse car sans lui

le monde entier est au pouvoir du Mauvais

Il suffit de regarder autour de nous

d’écouter les nouvelles à la radio

Le monde va mal

la guerre ,les féminicides ,les injustice ,la haine ,les maladies

un monde sans Dieu

 

Le péché nous ronge tous

le mal est en nous tous

« le diable comme un lion rugissant cherche à nous dévorer »

le mal que je ne veux pas je le fais…

les oeuvres de la chair sont manifestes, : l’impureté,l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables.(Gal5)

Qui nous délivrera de ce corps de mort?

 

Nous avons besoin d’un sauveur

qu’il vienne l’époux !

si nous faisons une demande selon sa volonté, il nous écoute.

 

Ecoutons le !

il renouvelle sans cesse cette promesse si étonnante …si divine

nous sommes de Dieu, …nous sommes en Celui qui est vrai, en son Fils Jésus Christ. C’est lui qui est le Dieu vrai, et la vie éternelle.

Il est la tête de l’église

Avec lui, nous ferons un seul corps

Avec lui, nous aurons la vie éternelle

et déjà maintenant nous porterons les fruits de l’Esprit

le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;(Gal 5) 

Vendredi après l’épiphanie: L’ Esprit , l’eau et le sang (1Jean 5, 5-13)

7 janvier, 2022

Bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : non pas seulement avec l’eau, mais avec l’eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité. En effet, ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un.
Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; or, le témoignage de Dieu a plus de valeur, puisque le témoignage de Dieu, c’est celui qu’il rend à son Fils. Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu possède en lui-même ce témoignage. Celui qui ne croit pas Dieu, celui-là fait de Dieu un menteur, puisqu’il n’a pas mis sa foi dans le témoignage que Dieu rend à son Fils.
Et ce témoignage, le voici : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils possède la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu ne possède pas la vie. Je vous ai écrit cela pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu.

 

La semaine de l’épiphanie

Les rois mages étaient la recherche de la sagesse

Ils ont suivi la petite étoile ,dans la nuit

ils sont arrivés à Bethléem

ils ont offert de l’or ,de l’encens et de la myrrhe

ils ont reconnu en l’enfant

le roi, Dieu et Homme

 

Noel-L'esprit-l'eau-et-le-s

 

En échange, l’enfant nous offre l’esprit, l’eau et le sang

l’Esprit Saint qui nous éclaire ,nous guide ,nous fortifie

l’eau qui nous purifie

le sang qui nous rend la vie

l’eau et le sang qui ont coulé sur la croix

Il sortit de son coeur du sang et de l’eau

Signe de son grand amour

 

Il est venu habiter parmi nous

non seulement pour nous purifier

mais surtout pour nous faire participer à sa vie divine…éternellement

« comme cette eau se mêle au vin ,puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité (‘canon de la messe)

Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils .. vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu.

 

Evangile : Sois purifié ( Luc 5, 12-16)

Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, il tomba face contre terre et le supplia : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main et le toucha en disant : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta. Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. »
De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.

 

Le lépreux

je le veux sois purifié

comme les mages ont adoré le Verbe incarné

à notre tour, rendons grâce ,au pied de la croix

car le Verbe s’est fait chair

pour nous délivrer de la lepre du péché

et nous rendre le souffle de l’Esprit

 

va te montrer au prêtre

Allons dans le temple de Dieu

pour former qu’un seul corps avec tous nos frères

un seul corps , un seul esprit

unis avec le Christ pour toujours

.. vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu.

Jeudi après l’épiphanie : La bonne nouvelle (Luc 4,14-2)

6 janvier, 2022

En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge.
Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

 

La semaine de l’épiphanie

Les rois mages étaient la recherche de la sagesse

Ils ont suivi la petite étoile ,dans la nuit

A Jérusalem, les scribes ont lu les Ecritures

puis les rois sont partis à Bethleeem

 

Noel-bonne-nouvelle

Qu’ont ils vu?

L’Esprit du Seigneur m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.

 

Un pauvre

Ils ont vu ,

Non pas dans une auberge

mais dans une étable au milieu des animaux

des êtres de chair , des moutons , des bergers des petits

Non un roi puissant qui domine le monde

mais un enfant fragile

un humble

doux et humble de coeur plein de tendresse et d’amour

ils on vu Joseph et Marie un couple de réfugiés

 

Un captif

Non un Dieu sans limite mais un enfant emmaillote par sa mère

emprisonné dans la chair , captif de la chair

Le verbe qui s’est fiat chair

IL vient nous libérer des œuvres de la chair (Gal 5)

 

Chez les aveugles

il rend la vue aux aveugles

la lumière aux mages

« Il est le chemin ,la vérité la vie »

  Il nous guide sur le chemin du bonheur,le chemins de éternité

bienheureux les pauvres ,les doux, les pacifiques

Seigneur fais que je vois :

 

La liberté

chez les opprimés

- Non plus la loi de l’ancienne alliance

« Vous tous qui ployez sous le fardeau ,venez et je vous soulagerai

-mais l’amour de la nouvelle alliance

Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé …jusqu’à la croix, le don total

« aimes et fait tout ce que tu veux

plus on aime ,plus on crois

 

une année favorable

grâce à notre foi ,notre espérance et notre amour

notre année qui débute nous sera favorable

 

Lecture: « Celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère »(1 Jean 4, 19 – 5, 4)

Bien-aimés, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère.
Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui. Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car tel est l’amour de Dieu : garder ses commandements ; et ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi.

 

Aimons nos frères en étant humble ,en ne les jugeant pas, en leur ouvrant les bras comme l’enfant de la crèche

Aimons nos frères qui sont captifs des œuvres de la chair:la colère ,la haine … (Gal 5)

Aimons nos frères aveuglés par de fausses doctrines

la foi et l’ amour nous rendent libres

le Verbe s’est fait chair pour tout le monde !

Mercredi après l’épiphanie : C’est moi: N’ayez pas peur (Marc6, 45-52)

5 janvier, 2022

 Aussitôt après avoir nourri les cinq mille hommes, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, vers Bethsaïde, pendant que lui-même renvoyait la foule. Quand il les eut congédiés, il s’en alla sur la montagne pour prier. Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et lui, tout seul, à terre. Voyant qu’ils peinaient à ramer, car le vent leur était contraire, il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser. En le voyant marcher sur la mer, les discip les pensèrent que c’était un fantôme et ils se mirent à pousser des cris. Tous, en effet, l’avaient vu et ils étaient bouleversés. Mais aussitôt Jésus parla avec eux et leur dit : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez pas peur ! »Il monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ; et en eux-mêmes ils étaient au comble de la stupeur, car ils n’avaient rien compris au sujet des pains : leur cœur était endurci.

 

La semaine de l’épiphanie

Pourquoi avoir lu ,hier le récit de la multiplication des pains

et aujourd’hui la marche de Jésus sur l’eau

pendant cette semaine de l’épiphanie ?

 

Les rois mages étaient la recherche de la sagesse

Ils ont suivi la petite étoile ,dans la nuit

 

Les 5000 hommes ,le jour de la multiplication des pains étaient aussi à la recherche de Jésus

Ils avaient besoin de l’ écouter

Ils avaient besoin d’un pasteur

 

Ce fut le commencement du grand rassemblement des hommes de toutes nations

les rois à Bethléem , la maison du pain

les 5000 hommes sur la montagne

Ce fut un temps ,de partage ,de joie de paix

Qu’ils soient UN !

 

Noel-N'ayez-pas-peur

 

La marche sur l’eau

Que se passe t il maintenant dans nos églises

dans la barque de saint Pierre?

De moins en moins de chrétiens

pour écouter la parole de Dieu:Le verbe

Pour partager le pain Le verbe fait chair

 le vent est contraire

on a perdu la ferveur des notre jeunesse

c’est un fantôme

Allons debout !

confiance n’ayez pas peur ! C’est moi

 

Lecture:Dieu est amour (1 Jean 4, 11-18)

Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit. Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde.
Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection : avoir de l’assurance au jour du jugement ; comme Jésus, en effet, nous ne manquons pas d’assurance en ce monde. Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour.

 

N’ayons pas peur ! Dieu est Amour !

Soyons plein d’assurance

Il n’y a pas de crainte dans l’amour

Rassemblons nous

partageons.. aimons

comme les mages … comme les 5000 hommes de la montagne

C’est dans la joie et la paix qu’ils ont repartis chez eux 

Mardi de l’épiphanie : Le pain de Bethléem (Marc 6, 34-44)

4 janvier, 2022

En ce temps-là, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement. Déjà l’heure était avancée ; s’étant approchés de lui, ses disciples disaient : « L’endroit est désert et déjà l’heure est tardive. Renvoie-les : qu’ils aillent dans les campagnes et les villages des environs s’acheter de quoi manger. » Il leur répondit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répliquent : « Irons-nous dépenser le salaire de deux cents journées pour acheter des pains et leur donner à manger ? » Jésus leur demande : « Combien de pains avez-vous ? Allez voir. » S’étant informés, ils lui disent : « Cinq, et deux poissons. » Il leur ordonna de les faire tous asseoir par groupes sur l’herbe verte. Ils se disposèrent par carrés de cent et de cinquante. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction et rompit les pains ; il les donnait aux disciples pour qu’ils les distribuent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre eux tous. Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés. Et l’on ramassa les morceaux de pain qui restaient, de quoi remplir douze paniers, ainsi que les restes des poissons. Ceux qui avaient mangé les pains étaient au nombre de cinq mille hommes.

 

La semaine de l’épiphanie

Pourquoi lire le récit de la multiplication des pains

 

Les rois mages étaient la recherche de la sagesse

Ils ont suivi la petite étoile ,dans la nuit

 

Noel-le-pain

Cette fois ci, ce ne sont plus 3 rois

mais une foule

5000 hommes , des femmes, des enfants

qui sont à la recherche de la vérité

Ils ont quitté leurs villages, leurs occupations

Ils ont faim !

Ils ont besoin Dieu ,de paix , de guérison

Ils ont besoin d’un sauveur, d’un pasteur

Ils ont besoin du Verbe et d’écouter sa parole

 

Les mages à Jérusalem

ont écouté les scribes qui ont lu les prophéties

puis ils sont partis à Bethleem « la maison du pain »

ils ont reconnu le verbe fait chair

 

Le jour de la multiplication des pains

la foule a écoutée le Verbe lui même

Elle a reçu les 5 pains

le chiffre du pentateuque (les 5 livres de la loi )

 

C’est alors que commence le grand rassemblement des croyants

le temps du partage …de la bonne entente

Tous assis.. en groupe …en famille sur l’herbe

 

non plus seulement les juifs mais des hommes venus de tous les pays ,de tous les continents

Ils viennent honorer le Verbe

offrant l’or de leur foi

l’encens réservé à Dieu

et la myrrhe donnée aux hommes mortels

 

Lecture : Dieu est Amour (1Jean 4, 7-10)

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés.

 

Lors de la multiplication des pains

la foule est venue

A Bethléem ce sont les rois mages qui arrivent

mais

c’est d’abord Jésus qui est venu parmi nous

ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés,

C’est lui qui nous offre l’or l’encens et la myrrhe

l’or de son Verbe…. de son enseignement

l’encens en nous faisant participer à sa nature divine

la Myrrhe en prenant notre nature humaine

 

Il devient tellement l’un de nous..que nous devenons éternels( 3é préface de la nativité) 

Lundi après l’épiphanie : Les grandes foules (Matt.(4, 12-25)

3 janvier, 2022

 En ce temps-là, quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. Sa renommée se répandit dans toute la Syrie. On lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés. Et il les guérit. De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de l’autre côté du Jourdain.


Le grand rassemblement

 Jésus est venu rassembler non seulement les juifs mais les hommes de tous les pays

Des foules venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de l’autre côté du Jourdain.

C’est la nouvelle alliance

 

noel-venu-dasn-la-chair

Lecture :Venu dans la chair 1Jean (3, 22 – 4, 6)

Tout esprit qui proclame que Jésus Christ est venu dans la chair, celui-là est de Dieu. Tout esprit qui refuse de proclamer Jésus, celui-là n’est pas de Dieu : c’est l’esprit de l’anti-Christ,

Il est venu habiter avec nous

Le verbe s’est fait chair

 De Même tout homme qui ne croit pas que Jésus est mort sur la croix pour nous sauver ,n’est pas un chrétien

Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. Mtt 16,23)

Homme et Dieu

né dans une crèche  mort sur la croix

c’est tellement hors norme

que cela ne peut venir que de Dieu 

un père plein de tendresse et d’amour  

C’est divin!  tellement beau !

 

OUI Seigneur ,je crois

Quelle joie! Quelle paix !

 

 

Dimanche de l’épiphanie: Les rois mages (Mtt 2, 1-12)

2 janvier, 2022

 Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent.
Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

 

 Noel-les-rois-mages

 

 

La petite étoile

Ce jour est la fête de tous les sages

qui recherchent la lumière

qui veulent donner un sens à leur vie

et avoir un peu d’espoir pendant les jours de ténèbres

Ne serais qu’en regardant une petite étoile dans la nuit

 

Les rois mages

Les mages se retrouvent à Jérusalem

Ils cherchent …posent des questions

auprès des savants, auprès des puissants

Ils ont à choisir entre les Ecritures saintes présentées par les scribes

et la perversité d’Hérode

 

Les scribes leur lisent les Ecritures

La parole du « Verbe » annoncé par les prophètes

Depuis Abraham …Moïse en Egypte …Ezechiel en Assyrie…

IL n’ont pas écouté Hérode et ne repasseront pas chez Lui

 

Ils ont écouté les scribes …ils on cru

Ils ont repris leur chemin

Ils vont découvrir la vérité et la vie

 

L’offrande

L’or : C’est leur coeur en recherche

En échange Jésus leur donne une leçon sur la richesse de la pauvreté et de l’humilité

 …….En acceptant l’encens réservée à Dieu et la myrrhe destinée aux hommes

Jésus prenant notre humanité nous donne de participer à sa nature divine


Lecture 2 : Le Grand Mystère (Éphésiens (3, 2-6)

Frères, vous avez appris, je pense, en quoi consiste la grâce que Dieu m’a donnée pour vous : par révélation, il m’a fait connaître le mystère. Ce mystère n’avait pas été porté à la connaissance des hommes des générations passées, comme il a été révélé maintenant à ses saints Apôtres et aux prophètes, dans l’Esprit. Ce mystère, c’est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile.

 

Ce jour là est aussi le début du grand rassemblement

De toutes les nations

 

Jésus est le rédempteur

Il est le bon pasteur

 

Il a d’abord rassemblé les bergers

Puis il attire à lui les hommes de toutes les nations

C’est cela le mystère ,le grand Mystère ..

 

Jésus ne cesse de rassembler

Dés le jour de sa naissance

Il rassemble

Jusqu’au jour du jeudi saint

 

Ce jour là il priera son pére

Qu’ils soient UN !

Un seul corps…une seule âme..une seule foi ..UN seul amour

 

En partageant le pain de Bethléém (la maison du pain )

Le pain de la vie

Le verbe fait chair

 

Lecture 1:les nations marcheront dans la lumiére (Isaïe (60, 1-6)

Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. Voici que les ténèbres couvrent la terre, et la nuée obscure couvre les peuples. Mais sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux alentour, et regarde : tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi ; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d’au-delà des mers afflueront vers toi, vers toi viendront les richesses des nations. En grand nombre, des chameaux t’envahiront, de jeunes chameaux de Madiane et d’Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens ; ils annonceront les exploits du Seigneur.

 

Le 31 décembre : En Lui était la vie ( Jean 1,1-18)

31 décembre, 2021

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. C’est par lui que tout est venu à l’existence, et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean. Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde. Il était dans le monde, et le monde était venu par lui à l’existence, mais le monde ne l’a pas reconnu. Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom. Ils ne sont pas nés du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu. Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.
Jean le Baptiste lui rend témoignage en proclamant : « C’est de lui que j’ai dit : Celui qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. » Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce ; car la Loi fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître.

 

 Noel-31-decembre

 

Rendons grâce

Une année se termine

rendons grâce pour tout ce que nous avons recu

Il nous a donné la vie

C’est par lui que tout est venu à l’existence, et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui. En lui était la vie

Il a donné la foi et la persévérance à tous les croyants

Nous avons cru nous avons persévéré

malgré parfois des moments difficiles en ces jours d’épidémie

nous avons cru en sa présence parmi nous

le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous,

Nous avons cru en son amour manifesté par sa mort sur la croix

et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Que de grâces !

tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce ;

 

Pardon !

pour notre peu de foi nos faiblesses, nos doutes

Le Verbe était la vraie Lumière, mais le monde ne l’a pas reconnu.

Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.

 

Lecture: La dernière heure (1Jean2, 18-21)

Mes enfants, c’est la dernière heure et, comme vous l’avez appris, un anti-Christ, un adversaire du Christ, doit venir ; or, il y a dès maintenant beaucoup d’anti-Christs ; nous savons ainsi que c’est la dernière heure. Ils sont sortis de chez nous mais ils n’étaient pas des nôtres ; s’ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous. Mais pas un d’entre eux n’est des nôtres, et cela devait être manifesté. Quant à vous, c’est de celui qui est saint que vous tenez l’onction, et vous avez tous la connaissance. Je ne vous ai pas écrit que vous ignorez la vérité, mais que vous la connaissez, et que de la vérité ne vient aucun mensonge. 

La dernière heure de cette année

Une nouvelle année commence

Nous aurons encore à lutter contre les anti-Chris

contre les ténèbres , les mensonges nos faiblesses

 

Puisse le Seigneur nous envoyer son Esprit de Vérité

pour nous guider et nous fortifier !

 

Le 30 décembre Anne avait 84 ans (Luc2,36-40)

30 décembre, 2021

En ce temps-là, quand les parents de Jésus vinrent le présenter au Temple, il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

 

Noel-,3oDécembre

 

Anne

Son nom ,en Hebreux veut dire «la miséricorde»

Elle avait 84 ans

84 = 7×12

La femme couronnée de 12 étoiles

La mère des 12 Tribus d’Israel

la femme de l’ancienne alliance

qui nous annonce la présence parmi nous du sauveur promis par les prophètes

 

Elle ne tient pas l’enfant dans ses bras comme Siméon

Jésus ,Marie ,Joseph sont perdus dans la foule

Anne en parle

Il est là dans le temple

il est venu habiter parmi nous

 

Lecture: La parole de Dieu demeure en vous (1Jean 2, 12-17)

Je vous l’écris, petits enfants : Vos péchés vous sont remis à cause du nom de Jésus. Je vous l’écris, parents : Vous connaissez celui qui existe depuis le commencement. Je vous l’écris, jeunes gens : Vous avez vaincu le Mauvais. Je vous l’ai écrit, enfants : Vous connaissez le Père. Je vous l’ai écrit, parents : Vous connaissez celui qui existe depuis le commencement. Je vous l’ai écrit, jeunes gens : Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous, vous avez vaincu le Mauvais.N’aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui. Tout ce qu’il y a dans le monde – la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, l’arrogance de la richesse –, tout cela ne vient pas du Père, mais du monde. Or, le monde passe, et sa convoitise avec lui. Mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours.

 

Petits enfants Vos péchés vous sont remis à cause du nom de Jésus.

Il est là dans le temple

le sauveur promis par le père après la faute de nos premiers

Il est là pour nous sauver

pour nous remettre debout

 

vous les parents , Vous le connaissez celui qui existe depuis le commencement.

Il est là dans le temple

celui qui a créé le monde en 7 jours et nous a confié la terre

 

jeunes gens : Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous,

Il est là le Verbe fait chair

ecoutons sa parole

Il est le chemin, la vérité ,la vie

Il est la lumière qui nous guide

la petite étoile qui brille dans nos coeurs


N’aimez pas le monde,

la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, l’arrogance de la richesse –, tout cela ne vient pas du Père, mais du monde.

 

le monde passe, Mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours.

Comme Marie si discréte : Elle a toujours dit «Fiat»

Comme Joseph toujours à l ‘écoute de Dieu ,même la nuit

comme l’enfant

« Père me voici ,je viens faire ta volonté »

 

 

29 décembre : La lumière des nations (Luc 2,22-35)

29 décembre, 2021

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.
Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »
Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

 

Noel-29-Décembre

 

Siméon

Comment a t il pu reconnaître Marie ,Joseph et l’enfant ?

C’était un homme pieux

Il avait la foi et il aimait

 

La foi

Siméon connaissait les Écritures

les promesses de Dieu

qui s’est toujours manifesté pour sauver son peuple en détresse

…. quand il sauva les Hébreux esclaves en Égypte

…quand ils furent exilés à Babylone

 

Siméon connaissait les prophéties

La vierge qui devait enfanter

Le serviteur d’isaïe

Un sauveur allait venir

il l’attendait !

 

L’amour

La foi et l’amour nous ouvrent les yeux

Siméon a vu un couple fidèle : Fiat

Il a vu un couple pauvre; Ils ont offert que des colombes

Il a vu l’enfant

doux et humble de coeur

il a vu l’homme fait à limage de Dieu

il y a vu Dieu

………. avec les yeux de la foi et de l’amour

 

Lecture : Celui qui aime demeure dans la lumière (1Jean 2, 3-11)

 Bien-aimés, voici comment nous savons que nous connaissons Jésus Christ : si nous gardons ses commandements. Celui qui dit : « Je le connais », et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur : la vérité n’est pas en lui. Mais en celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu atteint vraiment la perfection : voilà comment nous savons que nous sommes en lui. Celui qui déclare demeurer en lui doit, lui aussi, marcher comme Jésus lui-même a marché.Bien-aimés, ce n’est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous aviez depuis le commencement. La parole que vous avez entendue, c’est le commandement ancien. Et pourtant, c’est un commandement nouveau que je vous écris ; ce qui est vrai en cette parole l’est aussi en vous ; en effet, les ténèbres passent et déjà brille la vraie lumière. Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres jusqu’à maintenant. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a en lui aucune occasion de chute. Mais celui qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres : il marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

 

et Nous ?

Avons nous assez de foi et d’amour

pour reconnaître en nos frères et soeurs

des enfants de Dieu

 

Quant à Marie ,elle sait que son coeur sera transpercé

qu’elle aura beaucoup à souffrir

 

Sommes nous comme elle prêts à souffrir pour notre foi

et à aimer ,même nos ennemis

Celui qui aime son frère demeure dans la lumière »

 

 

12345...7