Archive pour la catégorie 'Noël'

Les prières de Philippe et de Nathanaël (Jn1,43-51)

5 janvier, 2019

Le lendemain Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. » Philippe était de Bethsaïde, le village d’André et de Pierre. Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. »Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

**

La priére

C’est une rencontre intime

personnelle avec le Christ

soit à la maison

comme ce fut le cas pour André et Jean

Ils virent où il demeurait et restèrent auprès de lui (Jn 1,39)

 soit sur le chemin  de la vie   

comme ce fut le cas  pour Philippe et Nathanaël  

 

Noel-Philippe et nathanael

Philippe

Le lendemain Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. »

Philippe est il parti seul avec Jésus  jusqu’en Galilée ?

Seul avec Jésus !

tout le long du chemin !

Quel dialogue

un dialogue avec le Verbe  

une vraie prière  

Philippe a dû avoir le cœur tout chaud comme les disciples  d’Emmaus  

« notre cœur n’était il pas tout brûlant quand il parlait (Luc 24,32)

et comme les disciples d’Emmaüs, Philippe court le dire à Nathanaël

aussitôt arrivé chez lui à Bethsaïde

 

la prière de Philippe

Son dialogue avec Jésus a fait de lui un missionnaire

un apôtre  

**

Nathanaël  

« Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu.

Nathanaël aussi priait

sous son arbre

pensant être seul

mai Jésus était là

et le rassura

**

 Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! 

La prière de Nathanaël  a fait de lui plus qu’un croyant

un apôtre

**

L’échelle de Jacob  

 « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

ces prières  sont autant  de messages qui montent  vers Dieu  

(ange veut dire Messager)

et Dieu nous enverra son Esprit  Saint comme il nous l’a promis

Dimanche de la Sainte famille © (Luc 2, 41‑52)

30 décembre, 2018

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercherC’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’        leur disait.Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes*

 

 La  Sainte famille  

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume.

Une famille  en pèlerinage sur terre

de  passage dans un monde qui passe   

une famille qui va au temple rendre grâce à Dieu

qui nous promet une autre vie pour sa gloire

la vie éternelle !

Sainte-famille 

Une famille en marche avec d’autres familles

( paroiko = marcher ensemble )

**

Une famille humble

Au service des autres

En contact avec beaucoup d’amis

**

Une famille en recherche

ils firent une journée de chemin avant de le  chercher parmi leurs parents et connaissances

Une famille qui a aussi besoin des autres , de ses amis ,et même des incroyants

 pour trouver la Vérité

pour trouver le sauveur

l’enfant de Noêl  

la Vérité ,la lumière

**

ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.*

C’est dans le temple

C’est là où règne la paix

A Jérusalem (ville de la paix )

que l’on retrouvera plud facilment cette  vérité ,la lumière du monde

**

L’enfant

C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions

L’enfant ne doit pas se contenter  de la nourriture des parents

de la foi des parents

Ils doit aussi se nourrir de la parole de Dieu

chercher à son tour

interroger

méditer

Poser des questions  

**

 ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! 

Marie aussi posait des questions

toujours à la fois étonnée et ravie

**

Sans cette recherche personnelle

Sans se poser des questions

sur notre vie, sur notre avenir

sur notre passage sur terre

sur ce que nos devons faire

Comment croire et aimer ?

**

Comment découvrir le père ?

Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ?

Comment  connaître sa volonté ?

Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis

**

Une famille  en prière ,paisible ,confiante 

. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes

**

Lecture 1 : 1 Samuel (1, 20‑28)

Une famille comme celle de Samuel

Anne la mère de Samuel disait

 C’est pour obtenir cet enfant que je priais, et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande. À mon tour je le donne au Seigneur pour qu’il en dispose. Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. » .

**

Lecture 2 :1Jn (3, 1‑2).

Une famille où  régne l’amour des enfants de Dieu

 Bien-aimés, voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes.

Siméon et l’enfant (Luc 2, 22-35)

29 décembre, 2018

Les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

**

D’un côté ,un couple de jeunes

De l’autre, 2 personnes âgées Siméon et la prophétesse Anne

**

Un jeune couple

Les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur

Un couple joyeux

tout simple

discret  

qui vient  rendre grâce à Dieu  

pour l’enfant qui vient de naître

**

,Ils venaient  offrir  un couple de tourterelles ou deux petites colombes.

Une jeune couple qui offre un petit cadeau

C’est pas grand chose

C’est le geste qui compte

et le symbole

La colombe c’est la paix

La tourterelle  c’est la pureté

**

C’est la vie

l’espérance  

Le rêve

**

La vieillesse

Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint

Face au jeune couple

Simeon et Anne

qui ont toujours été à l’écoute de l’Esprit  

et qui terminent leur vie en paix

 

Siméon

Siméon avait reçu l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur.

Il était  juste et religieux

Il a reconnu Dieu dans la vie de chaque jour  

dans l’humilité ,,la pureté d’un enfant

et dans la joie ,le dynamisme d’un jeune couple pauvre qui n’ a pas peur de l’avenir    

 Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole

**

Le combat

Ainsi va la vie

pour nous Tous

 

Le  combat pour vivre

Marie va souffrir

Marie sera blessée

 ton âme sera traversée d’un glaive –

** 

Le combat pour croire

Nous Tous nous devrons combattre pour garder le foi

. « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction –: ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

Les rois Mages(Mtt 2,1-12)

7 janvier, 2018

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent.Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

  

La fete des rois  mages

La fête  de l’évangile  annoncé au monde entier

Dieu se « manifeste » à tous les hommes de bonne volonté

à tous ceux qui se mettent en marche à sa recherche  

**

L’étoile

Dans les ténèbres

dans la nuit de nos souffrances , de nos doutes

savoir lever les yeux vers les cieux  

Savons-nous encore lever le regard vers le ciel ? Savons-nous rêver, désirer Dieu, attendre sa nouveauté ; ou bien nous laissons-nous emporter par la vie comme un rameau sec au vent ? Les Mages ne se sont pas contentés de vivoter, de surnager. Ils ont eu l’intuition que, pour vivre vraiment, il faut un but élevé et pour cela il faut avoir le regard levé. » (pape François)

**

Les Ecritures

« À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »(Michée 5,1)

Les mages se sont d’abord rendus à Jérusalem

le lieu du pouvoir

Ils se sont trompés

le nouveau né se trouve chez les pauvres

à Bethleem

**

Pour rencontrer Dieu

pour dialoguer  avec Dieu  

pour trouver la vérité

lisons les « Saintes Ecritures »

car là est la parole de Dieu

prions méditons  

**

Marcher

Mais il ne suffit pas de prier

il faut encore marcher

Hier le pape a encore  souligné combien, dans l’Évangile du jour, peu se mettaient en marche 

: Hérode,  reste enfermé dans son palais ….,  tout Jérusalem  n’a pas le courage d’aller », …les prêtres et les scribes qui connaissent le lieu exact  de la naissance de Jésus ne font pas un pas vers Bethléem ».

 

Bible-mages

Les offrandes

Les rois mages s ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Ils donnent tout

car ils sont enfin rassasiés en arrivant à Bethleem , « la maison du pain »

Ils n’ont plus besoin de rien !

**

Ils donnent leur or  leur richesse terrestre

Ils donnent  l’encens ,leur honneur, les vaines louanges reçues des hommes  

Ils donnent la myrrhe, leurs parfums  luxueux  

Désormais il ne désirent plus que Dieu seul

le prince de la paix

conseiller merveilleux

**

et Nous .

Que donnons nous ?

**

Les exégètes diront qu’ils ont donné

L’or des rois  

car Jésus est le  seul roi

L’encens des prêtres

 car Jésus est Dieu

La myrrhe qui embaume les morts ,

car Jésus est homme

**

Le retour

 avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Les mages s’en retournèrent transformés

par un autre chemin

le chemin du croyant

le chemin du missionnaire

Noël : Voici l’Agneau de Dieu (Jn.1, 35-42)

4 janvier, 2018

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

 

Noel c’est la naissance « d’Emmanuel »

de Dieu au milieu des hommes  

mais aussi celle de Jésus ,le sauveur

**

Les regards  

Jean posa son regard sur Jésus……puis Jésus  posa son regard sur Pierre

**

C’est le  passage

de l’ancienne alliance vers la nouvelle alliance  

le sacrifice pour le péché n’aura plus lieu dans le temple

il aura lieu sur la croix

noel-l'agneau-de-Dieu

Voici l’agneau de Dieu

C’est le sacrifice de la nouelle alliance 

et Simon sera la pierre de cette nouvelle Eglise

**

Ou demeures tu ?

La demeure de Jésus sera cette vigne

il demeurait avec son père

il demeurera avec sa vigne

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. .. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (Jn 15,4)

…Vivre dans sa  demeure

en faisant la volonté du père

en  nous aimant les uns les autres

**

La rencontre

Ce jour là

ce fut la première rencontre de Jean avec Jésus  

 

Jean est le seul  à la raconter  

il s’en souvient bien

c’était à la 10é heure

Il sera aussi le seul a raconter sa dernière vision du Christ vivant

le sacrifice de l’Agneau de Dieu

**

C’était sur la croix

Un des soldats, d’un coup de lance, le frappa au côté, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu a rendu témoignage, et son témoignage est conforme à la vérité, et d’ailleurs celui-là sait qu’il dit ce qui est vrai afin que vous aussi vous croyiez. En effet, tout cela est arrivé pour que s’accomplisse l’Ecriture :Pas un de ses os ne sera brisé  (Jn 19,34)

C’était à la 9é heure

Voici l’Agneau de Dieu qui enléve les péchés du monde

Voici le pardon

Voici le sauveur  

Dieu est Amour !

**

Saint Jean le repetera sans cesse dans on évangile et ses épitres  

Dieu est Amour !

 

Merci !

 

Noel et la prise de conscience des 2 Jean

3 janvier, 2018

Noel

Qui est donc cet enfant dans la crèche ?

**

Jean Baptiste

Il connaissait Jésus en tant que cousin   

mais soudain

au bord du Jourdain

il comprend

« 

Voici l’agneau de Dieu qui enlève les péchés…..Il est le fils de Dieu (Jn 1,20-30)

**

Jean

Jean a vécu avec Jésus pendant 3 ans  

Il le connaissait en tant qu’homme

mais il ne le connaissait pas vraiment

le monde ne l’a pas connu …nous le verrons tel qu’il est (1 Jn2,29-3,6)

 

Noel-le-monde-ne-l'a-pas-co

 

C’est peut être au pied de la croix

que Jean a compris !

quand le cœur de Jésus fut transpercé par le coup de lance

lui seul le raconte

 « Il en sortit du sang et de l’eau » (Jn 19,34)

Il l’a vu …il le crie

et celui qui a vu a rendu témoignage  et son témoignage est vrai (Jn 19,35)

il a compris !

Dieu est Amour

**

Jean fut bouleversé

assommé

émerveillé

**

Ensuite  il ne va pas parcourir les mers comme Pierre,Marc ou Luc  

il vit en ermite

avec Marie « sa mère »

ou dans l’ile de Patmos

ou avec des élèves

Les exégètes  parlent de « l’école Johannique »  

Cliquez ICI

**

Jean médite sur tout ce qu’il a vécu avec Jésus

est c’est ainsi que son évangile est une longue interrogation

 

Qui donc est Jésus ?  

Il chasse les vendeurs du temple

C’est la fin de l’ancienne alliance

**

Qui donc est Jésus ? 

A Cana, Jésus change notre eau en vin  

il dit à Nicodème « Il faut renaitre »

il dit à la Samaritaine

Celui qui boit de mon eau n’aura plus  jamais soif

**

Tout le long de l’évangile c’est la même question

aux pharisiens il dit

«  Je suis  le pain de vie …….Avant qu’Abraham fut je SUIS » 

La foule le demande 

lors de la fête des tentes

lors de la  fête de la dédicace

Qui est il ?

**

Jean au pied de la croix

cite les Ecritures

Ils verront

Il comprendront

ils verront celui qu’ils ont transpercés

le monde ainsi le connaitra aussi  !  

Mardi 2 janvier : Qui est Jésus ? .Qui sommes nous ?

2 janvier, 2018

Pendant 8 jours nous lisons l’épitre de saint Jean et  le récit de « l’autre Jean »qui baptise au  bord du Jourdain

**

Lecture 1 : (Jean 2, 22-28)

 Qui est Jésus ?

Bien-aimés, le menteur n’est-il pas celui qui refuse que Jésus soit le Christ ? Celui-là est l’anti-Christ : il refuse à la fois le Père et le Fils ;

Réalisons nous vraiment que nous sommes en face de Dieu

à Bethleem

avec les bergers puis avec  les mages

en regardant  l’enfant couché dans une créche  

**

Nous  affirmons

Nous le croyons

Nous nous en réjouissons

Cet enfant est le créateur du monde                                                    

Il est « Yahwé » celui qui est

Il est celui que Moîse  ne pouvait pas regarder face à face

Il est le  « 3 fois Saint » perçu par le prophète Isaïe (Is 6)  

Il est caché derrière le voile du temple dans le Saint des Saints 

 

Noel-Qui-est-jesus

Maintenant il s’est « fait chair »

Est-ce que nous comprenons ?

C’est fou !

la folie de Dieu

Dieu est Amour !

**

Qui sommes nous ?

Quant à vous… vous aussi, vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. Et telle est la promesse que lui-même nous a faite : la vie éternelle.

Et nous que devenons nous ?

le jour de Noel nous sommes invités à demeurer en Dieu

Chaque jour ,au cours de la messe le prêtre dit

comme cet eau se mêle au vin, puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité

Il s’est fait homme

Nous devenons Fils de Dieu !

C’est encore fou

Dieu  est Amour !

**

L’onction

Je vous ai écrit cela à propos de ceux qui vous égarent. Quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin d’enseignement. Cette onction vous enseigne toutes choses, elle qui est vérité et non pas mensonge ; et, selon ce qu’elle vous a enseigné, vous demeurez en lui. Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui ; ainsi, quand il se manifestera, nous aurons de l’assurance, et non pas la honte d’être loin de lui à son avènement.

« Christ » veut dire « Celui qui a reçu  le  saint chrême = L’oint )

à notre tour nous renaissons

nous recevons l’onction

 

Jésus se fait Homme

et nous  recevons  l’onction  des enfants de Dieu

 

Est ce que nous réalisons ,

Est ce que nous remercions ?

C’est fou !

Merci !

**

Evangile : (Jean 1,19-28)

Qui est Jean Baptiste ?

Voici le témoignage de Jean le Baptiste, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. »

**

Avant le baptême du Christ

Jean Baptiste le dit

« je ne le connaissais pas »

**

Il le connaissait en tant que cousin

mais pas encore en tant que fils de Dieu

Il n’avait pas encore réalisé

que lui aussi , il deviendrait un autre Christ

que lui aussi, il  serait oint

en disant son acte de foi

« voici l’Agneau de Dieu » 

**

Comme lui proclamons notre foi

c’est la foi qui nous justifie (Paul)

 

Marie et Joseph présentent Jésus au monde (Luc 2, 22-35)

29 décembre, 2017

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

**

Le jour de Noel  

Marie et Joseph sont  représentés à genoux

émerveillés !

Stupéfait !

Heureux

 

Noel-presentation-de-jésus

Aujourd’hui

au temple

ils son debout !

ce sont deux jeunes parents

Deux petits

venus de Nazareth

« Que peut  t il venir de bon de Nazareth ? »(Jn )

joyeux !

Heureux !

ils sont debout pour nous présenter Jésus

**

Les 2 colombes

. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.

Selon la loi (Levitique5,7)

la 1é colombe est offerte en sacrifice pour les péchés  

c’est Jésus qui est offert au monde pour la rémission des péchés 

**

la 2é colombe est offerte en action de grâce

c’est la colombe de la paix

c’est le Saint Esprit qui plane de nouveau  comme au jour de la création  

et qui nous protège comme il a recouvert Marie de son ombre   

**

Siméon

 « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »

D’un cote le jeune couple et son enfant …c’est la nouvelle alliance

la jeunesse ,la renaissance ,l’avenir

de l’autre le vieux Siméon …c’est l’ancienne alliance

le peuple de Dieu qui attendait  depuis des siècles la venue du sauveur

**

L’étonnement

Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui…. Siméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction–

Ils sont étonnés non  pas sur ce que dit Simon sur Jésus  

Ils le savent !

mais par la réaction du monde qui refuse ce don de Dieu

**

 et toi, ton âme sera traversée d’un glaive

C’est un blessure profonde dans le coeur de Marie

Dieu nous tend les bras

Marie nous  présente Jésus  

A notre tour  ouvrons nos bras

comme le vieux Simeon

 **

Pourquoi donc

refuser cette grâce

cet amour de Dieu

Pourquoi ? 

Joseph, le père protecteur . Matt (2, 13‑15.19‑23)

30 décembre, 2016

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »

Joseph

Il  n’est pas seulement le père nourricier

Il est surtout le père protecteur  

**

Il protège  l’enfant et sa mère

Il protège la vie ,l’avenir ,la beauté, la grâce

Il protège le divin

Il protège l’humain

Il protège le faible  

**

Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode

Joseph  ,le silencieux, le discret

est un sage , réaliste ,attentif aux événements de la vie  quotidienne ,

 

Saint-Joseph-et-l'ange

pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : D’Égypte, j’ai appelé mon fils.

Joseph est  surtout un homme spirituel à l’écoute du Verbe  

Il écoute l’ange en lisant les écritures

Il part donc en Egypte

**

L’Egypte

Après la mort d’Hérode, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et pars pour le pays d’Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. » Joseph se leva, prit l’enfant et sa mère, et il entra dans le pays d’Israël.

Avec l’enfant et sa mère ,Joseph quitte l’Egypte

et se rend vers la terre promise

comme les Hébreux  au temps de Moïse

**

Mais, apprenant qu’Arkélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s’y rendre. Averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint habiter dans une ville appelée Nazareth,

Toujours attentif  à la vie quotidienne

toujours réaliste   

toujours à l’écoute de l’ange en méditant les écritures

Joseph se rend à Nazareth

**

Nazaréen

pour que soit accomplie la parole dite par les prophètes : Il sera appelé Nazaréen.

Joseph évite  la Judée, le pays des rois

le pays des « grands »

car c’est dans le silence et l’humilité

que le divin s’épanouit

et que la grâce se révèle

 **

C’est donc  à Nazareth qu’il se rend

un village de mauvaise réputation

De Nazareth, peut il sortir quelque  chose de bon ? (Jn 1,46)

**

Comme Joseph

ne rêvons pas

soyons de notre temps

mais aussi  comme Joseph

sachons être à l’écoute de l’Esprit qui habite en nous

et qui nous parle à travers les Ecritures 

La fuite en Egypte et le massacre des saints innocents .Matt.(2, 13-18)

28 décembre, 2016

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève- toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là- bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. » Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : D’Égypte, j’ai appelé mon fils.


N
oel c’est la joie

joie pour Marie

pour les bergers ,les mages

pour le monde ..

**

Mais où donc est Joseph

l’éternel silencieux, l’oublié ?

**

Joseph

Pourtant Joseph est toujours là  

à l’écoute du message des anges  

Il écoute  l’ange qui lui dit de garder Marie

Il écoute l’ange qui lui dit de partir en Egypte

silencieux

il reste fidèle, confiant  

il protège

**

Il protège l’enfant et sa mère

Il fuit en Egypte pour sauver Dieu

 

Fuite-en-Egypte-fra-Angelic

Matthieu le compare à Moïse qui part aussi  en Egypte  avec l’enfant et sa mère

pour sauver son peuple

Moïse prit son épouse et son fils, ,les mit sur un âne et  repris le chemin de l’Egypte (Ex 4,20)

C’est pourquoi selon la tradition Joseph est aussi parti  avec un âne

**

Merci Joseph ..

humble et confiant  

tu as sauvé Dieu

**

En ce jour, on parle surtout du massacre des innocents  

Une fois de plus Joseph est mis  au rancard

**

 Hérode

Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages. Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Jérémie : Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus.

Hérode c’est le pouvoir

c’est l’arrogance c’est la cupidité

c’est le refus de Dieu  

le rejet de Dieu

**

Le massacre  des innocents  

c’est le mépris de l’homme

c’est le mépris des petits   

**

Sans Dieu

il n’y a plus d’humanité  

Rejeter Dieu c’est rejeter l’homme

Rejeter Dieu c’est le règne de la violence  

la fin de toute innocence

**

Nous faisons partis de cette humanité qui a besoin d’être sauvée

car nous sommes tous coupables

arrogants ,dominateur ,avide comme Hérode  

Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous

Jean  (1,5 -2,2)

 

1...34567