Archive pour la catégorie 'temps ordinaire'

4é dimanche Ordinaire : Le repos de humbles (So 2, 3 ; 3, 12-13)

28 janvier, 2023

Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays, qui accomplissez sa loi. Cherchez la justice, cherchez l’humilité : peut-être serez-vous à l’abri au jour de la colère du Seigneur. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

 2023-Ordinaire-A-4é-Dimanch

 

Les Humbles

Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays,.. Cherchez la justice, cherchez l’humilité :

Qui suis je ?

Que sommes nous ?

D’où venons nous ?

Reconnaissons notre petitesse ,notre ignorance

en regardant l’univers, l’oeuvre visible de Dieu

 

Nous avons tout reçu de Dieu,en sa bonté

il nous a créé à son image

Ayons confiance .Dieu est notre Père

Prenons pour abri le nom du Seigneur.

 

Soyons justes…Rendons lui grâce

Ce reste ne commettra plus d’injustice

Ayant trouvé la Vérité ,nous serons en paix

Ils pourront se reposer…Nul ne viendra les effrayer.

 

Le Seigneur fait justice aux opprimés ; aux affamés, il donne le pain, le Seigneur délie les enchaînés. Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes. Le Seigneur protège l’étranger, il soutient la veuve et l’orphelin, le Seigneur est ton Dieu pour toujours. (ps 145)

 

 

Deuxième lecture : le peuple de Dieu (1 Co 1, 26-31)

Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages ; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est ; ainsi aucun être de chair ne pourra s’enorgueillir devant Dieu. C’est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus, lui qui est devenu pour nous sagesse venant de Dieu, justice, sanctification, rédemption. Ainsi, comme il est écrit : Celui qui veut être fier, qu’il mette sa fierté dans le Seigneur.

.

regardez bien :

Regardez le peuple de Dieu

parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages ou des puissants aux yeux des hommes,

Il y a le serviteur d’Isaïe qui préfigure le » couronné d’épines » ,le crucifié ..un ver

ce qu’il y a de fou dans le monde,

Il y a ceux qui comme Abraham , comme les apôtres ,ont tout quitté pour suivre le Christ et se mettre au service des autres

Ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est

Dieu humilie les orgeuilleux

..qui croient être

 

 Aucun être de chair ne pourra s’enorgueillir devant Dieu. C’est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus

Tout vient de Lui..Tout est en lui

Tout est grâce !

, la justice, la sanctification,la rédemption.

 

Évangile : Les béatitudes (Mt 5, 1-12a)

En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! »

 

Puisse le peuple de Dieu

l’ensemble des croyants être à l’écoute de ce sermon proclamé en haut de la montagne …

cette parole divine venue de cieux

Heureux les pauvres de cœur,

qui ont besoin de Dieu

qui ont faim et soif de Dieu

qui pleurent car sans Dieu le monde va à la dérive

 

Sans Dieu ,il n’ y a pas de miséricordieux

Heureux les miséricordieux

Sans Dieu ,..il n’y a pas de paix

Heureux les artisans de paix

 

Puissions nous enfin trouver notre bonheur en Dieu

. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! » –

 

 

 

3é samedi ordinaire: La FOI (He 11, 1-2.8-19)

28 janvier, 2023

Frères, la foi est une façon de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas. Et quand l’Écriture rend témoignage aux anciens, c’est à cause de leur foi. Grâce à la foi, Abraham obéit à l’appel de Dieu : il partit vers un pays qu’il devait recevoir en héritage, et il partit sans savoir où il allait. Grâce à la foi, il vint séjourner en immigré dans la Terre promise, comme en terre étrangère ; il vivait sous la tente, ainsi qu’Isaac et Jacob, héritiers de la même promesse, car il attendait la ville qui aurait de vraies fondations, la ville dont Dieu lui-même est le bâtisseur et l’architecte. Grâce à la foi, Sara, elle aussi, malgré son âge, fut rendue capable d’être à l’origine d’une descendance parce qu’elle pensait que Dieu est fidèle à ses promesses. C’est pourquoi, d’un seul homme, déjà marqué par la mort, a pu naître une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, une multitude innombrable. C’est dans la foi, sans avoir connu la réalisation des promesses, qu’ils sont tous morts ; mais ils l’avaient vue et saluée de loin, affirmant que, sur la terre, ils étaient des étrangers et des voyageurs. Or, parler ainsi, c’est montrer clairement qu’on est à la recherche d’une patrie. S’ils avaient songé à celle qu’ils avaient quittée, ils auraient eu la possibilité d’y revenir. En fait, ils aspiraient à une patrie meilleure, celle des cieux. Aussi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, puisqu’il leur a préparé une ville. Grâce à la foi, quand il fut soumis à l’épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice. Et il offrait le fils unique, alors qu’il avait reçu les promesses et entendu cette parole : C’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom. Il pensait en effet que Dieu est capable même de ressusciter les morts ; c’est pourquoi son fils lui fut rendu : il y a là une préfiguration. 

 

Abraham ,le père de la foi

Grâce à la foi ,Abraham obéit à l’appel de Dieu : il partit vers un pays sans savoir où il allait.

Il a cru, il a fait confiance

Il a tout quitté

il vivait sous la tente, car il attendait la ville qui aurait de vraies fondations,

 

Sara

Elle doutait

mais finalement elle a cru

Grâce à la foi, Sara, elle aussi, malgré son âge, fut rendue capable d’être à l’origine d’une descendance parce qu’elle pensait que Dieu est fidèle à ses promesses.

 

Et Nous ?

Avons nous la foi ?

Croyons nous aux promesses de Dieu ?

Croyons nous en la venue du fils de Dieu qui s’est fait homme

C’est tellement invraisemblable !

Et que par la mort, a pu naître une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, une multitude innombrable.

Une multitude de sauvés

sauvés par la foi

Quelle joie !

C’est dans la foi, sans avoir connu la réalisation des promesses, qu’ils sont tous morts ; mais ils l’avaient vue et saluée de loin, affirmant que, sur la terre, ils étaient des étrangers et des voyageurs.

 

Et encore

Grâce à la foi nous supportons nos souffrances ..nos angoisses ,nos doutes, nos incompréhensions face au mal

Grâce à la foi, quand il fut soumis à l’épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice.

Ce sacrifice c’était encore la réalisation de la promesse divine

le sacrifice de l’agneau de Dieu qui enlève les pèchès du monde

il y a là une préfiguration.

 

Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens : salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs, amour qu’il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte, serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte, afin que, délivrés de la main des ennemis, nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours. (Luc 1,69)

 

2023-Marc-3é-Samedi

Évangile:N’ayez pas peur ! (Mc 4, 35-41)

Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? » – Acclamons la Parole de Dieu.

 

La foi est source de paix

une profonde paix, une paix interieure

la paix , l’espérance dans notre monde aussi tourmenté que le notre

 

Survient une violente tempête.

Jésus semble bien absent

Lui dormait sur le coussin à l’arrière.

Mais il et là !

Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ?

 

3é vendredi Ordinaire : Ne perdez pas votre assurance (He 10, 32-39)

27 janvier, 2023

Frères, souvenez-vous de ces premiers jours où vous veniez de recevoir la lumière du Christ : vous avez soutenu alors le dur combat des souffrances, tantôt donnés en spectacle sous les insultes et les brimades, tantôt solidaires de ceux qu’on traitait ainsi. En effet, vous avez montré de la compassion à ceux qui étaient en prison ; vous avez accepté avec joie qu’on vous arrache vos biens, car vous étiez sûrs de posséder un bien encore meilleur, et permanent. Ne perdez pas votre assurance ; grâce à elle, vous serez largement récompensés. Car l’endurance vous est nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu et obtenir ainsi la réalisation des promesses. En effet, encore un peu, très peu de temps, et celui qui doit venir arrivera, il ne tardera pas. Celui qui est juste à mes yeux par la foi vivra ; mais s’il abandonne, je ne trouve plus mon bonheur en lui. Or nous ne sommes pas, nous, de ceux qui abandonnent et vont à leur perte, mais de ceux qui ont la foi et sauvegardent leur âme. –

 

Frères, souvenez-vous ……Vous veniez de recevoir la lumière du Christ :

Vous avez reçu la lumière de la foi

séduits par l’évangile ,la bonne nouvelle

Le sermon sur la montagne

Le pardon de Dieu

La vie éternelle

 

vous avez soutenu alors le dur combat des souffrances,

Le combat contre le mal ,les injustices ,les tentations

Le combat contre les oeuvres de la chair qui polluent notre vie

La colère,les impatiences ,la haine ,la jalousie (Gal 5)

 

en faisant la volonté de Dieu

« Père que ton règne vienne …que ta volonté soit faite

 

vous avez montré de la compassion à ceux qui étaient en prison

pour les prisonniers ,les réfugiés ,les rejetés

vous avez accepté avec joie qu’on vous arrache vos biens

 

2023-Marc-3é-Vendredi

Courage ! soyez fort !

Ne perdez pas votre assurance

Soyez endurant

l’endurance vous est nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu

 

C’est la foi qui nous sauve

Celui qui est juste… par la foi vivra

Ce n’est que du bonheur pour notre père

s’il abandonne, je ne trouve plus mon bonheur en lui.

 

Évangile : la graine de moutarde (Mc 4, 26-34)

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

 

La moisson

Ne perdez pas votre assurance

soyez fort !

et quand viendra la moisson à la fin des temps

nous ressusciterons pour la vie éternelle

 

La graine de moutarde

soyons endurant

De petites graines que nous étions le jour de notre naissance

nous ressusciterons dans la gloire des enfants de Dieu

si vraiment nous avons toujours fait confiance en Dieu

 

Nous chanterons alors éternellement à l’ombre des arbres du paradis

comme les oiseaux du ciel qui peuvent y faire leur nid .

 

Fais confiance au Seigneur, agis bien, habite la terre et reste fidèle ; mets ta joie dans le Seigneur : il comblera les désirs de ton cœur. Dirige ton chemin vers le Seigneur, fais-lui confiance, et lui, il agira. Il fera lever comme le jour ta justice, et ton droit comme le plein midi. Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme, ils sont fermes et sa marche lui plaît. S’il trébuche, il ne tombe pas car le Seigneur le soutient de sa main. Le Seigneur est le salut pour les justes, leur abri au temps de la détresse. Le Seigneur les aide et les délivre, car ils cherchent en lui leur refuge.(ps 36 )   

La Conversion de st Paul : Pourquoi me persécuter ? (Ac 22, 3-16)

25 janvier, 2023

 En ces jours-là, Paul dit au peuple : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères ; j’avais pour Dieu une ardeur jalouse, comme vous tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus ; j’arrêtais hommes et femmes, et les jetais en prison ; le grand prêtre et tout le collège des anciens peuvent en témoigner. Ces derniers m’avaient donné des lettres pour nos frères de Damas où je me rendais : je devais ramener à Jérusalem, ceux de là-bas, enchaînés, pour qu’ils subissent leur châtiment. Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : ‘ Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?’ Et moi je répondis : ‘Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.’ Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis : ‘Que dois-je faire, Seigneur ?’ Le Seigneur me répondit : ‘Relève-toi, va jusqu’à Damas, et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.’ Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons. Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage, vint se placer près de moi et me dit : ‘Saul, mon frère, retrouve la vue.’ Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore : ‘Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.’

 

conversion-de-paul

La lumière

Soudain une lumière venant du ciel l’enveloppa de sa clarté.

Quelle est donc cette lumière ..sinon la parole de Dieu

la bonne nouvelle qui fut annoncée au monde entier

cette parole que les chrétiens écoutent chaque jour

les compagnons de Paul entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne

 

Nous aussi nous avons entendu cette parole

l’évangile …mais avons nous vraiment compris ?

Avons nous vraiment écouté ?

« aujourd’hui allez vous enfin écouter la voix du seigneur ?

 

Que faire ?

Nous aimer !

Saul, pourquoi me persécuter?

Aimer nos frères d’abord au sein de nos paroisses, de nos communautés

vivre en communion en partageant le même pain

comme les premiers chrétiens

« voyez comme ils s’aiment »

et non semer la discorde et la division comme Paul

 

Nous terminons en ce jour la semaine de l’Unité des Chrétiens

Soyons unis .. Arrêtons de nous diviser ..de nous persécuter

catholiques ,protestants ,Orthodoxes…

 

La volonté de Dieu

Relève-toi et entre dans la ville : on te dira ce que tu dois faire. 

« Me voici Seigneur ,je viens faire la volonté de Dieu

 

La miséricorde

C’est alors que nous rencontrerons Ananie (ce qui veut dire la misericorde)

nous retrouverons la miséricorde et la paix

nous serons justifiés et pardonnés en renouvelant les promesse du baptême

, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.’....et tu seras rempli d’Esprit Saint. »

 

Louez le Seigneur, tous les peuples ; fêtez-le, tous les pays ! Son amour envers nous s’est montré le plus fort ; éternelle est la fidélité du Seigneur ! (ps 116)

 

Évangile (Mc 16, 15-18)

En ce temps-là, Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

 

Comme Paul à notre tour

puisque nous avons été illuminés par le Verbe de Dieu

proclamons notre foi

 

ils expulseront les démons ;

les œuvres de la chair ,la colère ,la jalousie ,la haine …(Gal 5))

ils parleront en langues nouvelles ;

les fruits de l’Esprit ; l’amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité..

Ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

Ils guérirons les angoissés ,les inquiets ,les faibles….

3é mardi Ordinaire : Je viens faire ta volonté (He 10, 1-10)

24 janvier, 2023

Frères, la loi de Moïse ne présente que l’ébauche des biens à venir, et non pas l’expression même des réalités. Elle n’est donc jamais capable, par ses sacrifices qui sont toujours les mêmes, offerts indéfiniment chaque année, de mener à la perfection ceux qui viennent y prendre part. Si ce culte les avait purifiés une fois pour toutes, ils n’auraient plus aucun péché sur la conscience et, dans ce cas, n’aurait-on pas cessé d’offrir les sacrifices ? Mais ceux-ci, au contraire, comportent chaque année un rappel des péchés. Il est impossible, en effet, que du sang de taureaux et de boucs enlève les péchés. Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps. Tu n’as pas agréé les holocaustes ni les sacrifices pour le péché ; alors, j’ai dit : Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté, ainsi qu’il est écrit de moi dans le Livre. Le Christ commence donc par dire : Tu n’as pas voulu ni agréé les sacrifices et les offrandes, les holocaustes et les sacrifices pour le péché, ceux que la Loi prescrit d’offrir. Puis il déclare : Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime le premier état de choses pour établir le second. Et c’est grâce à cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes. 

 

L’Ancien Testament

La loi de Moïse ne présente que l’ébauche des biens à venir,

On ne peut vraiment comprendre le Nouveau Testament sans connaître l’Ancien

-Sans connaître la désobéissance de nos premiers parents ,à l’origine de tous nos malheurs

- obéissance d’Abraham ,le père de la foi

« quitte ton pays ,ta famille et va vers le pays que je te monterai

- le récit de l’exode et des hébreux qui n’ obéissaient pas à Moïse

avant d’atteindre la terre promise

- obéissance du jeune Samuel

« Parle Seigneur ,ton serviteur écoute

- la générosité des prophètes

- Plus tard c’est encore Samuel qui dira à Saul

l’obéissance vaut mieux que les sacrifices et l’écoute attentive vaut mieux que la graisse des béliers.

-Les psaume de David

Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un coeur brisé et broyé.

 

2023-Marc-3é-Mardi

Les sacrifices du Temple

tu n’as pas agréé les holocaustes ni les sacrifices pour le péché

Ce sang répandu dans le temple au cours des siècles étaient aussi prémonitoires

on reconnaissait par là, nos fautes ,nos désobéissances en offrant des sacrifices

mais seul le sang du Christ pouvait nous purifier

« De son coeur, il est sorti du sang et de l’eau »

 

Pour se faire , Jésus s’est fait obeissant jusqu’à la mort et la mort de la croix

j’ai dit : Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté,

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ; tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j’ai dit : « Voici, je viens. » J’annonce la justice dans la grande assemblée ; vois, je ne retiens pas mes lèvres, Seigneur, tu le sais. Je n’ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur, je n’ai pas caché ta fidélité, ton salut ; j’ai dit ton amour et ta vérité à la grande assemblée. (ps 39)

 

Évangile (Mc 3, 31-35) Qui sont mes frères ?

En ce temps-là, comme Jésus était dans une maison, arrivent sa mère et ses frères. Restant au-dehors, ils le font appeler. Une foule était assise autour de lui ; et on lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? » Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

 Comme Jésus faisons la volonté de notre Père

Nous sommes tous frères ..tous enfants du même père

 

Notre Père .. que ta volonté soit faite

donne nous le pain et ton esprit Saint

pour que chaque jour nous fassions ta volonté

ne nous laisse pas tomber à la tentation

en désobéissant comme nos premiers parents 

3é lundi Ordinaire : Mourir une seule fois ..et être jugé (He 9, 15.24-28)

23 janvier, 2023

 Frères, le Christ est le médiateur d’une alliance nouvelle, d’un testament nouveau : puisque sa mort a permis le rachat des transgressions commises sous le premier Testament, ceux qui sont appelés peuvent recevoir l’héritage éternel jadis promis. Car le Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, figure du sanctuaire véritable ; il est entré dans le ciel même, afin de se tenir maintenant pour nous devant la face de Dieu. Il n’a pas à s’offrir lui-même plusieurs fois, comme le grand prêtre qui, tous les ans, entrait dans le sanctuaire en offrant un sang qui n’était pas le sien ; car alors, le Christ aurait dû plusieurs fois souffrir la Passion depuis la fondation du monde. Mais en fait, c’est une fois pour toutes, à la fin des temps, qu’il s’est manifesté pour détruire le péché par son sacrifice. Et, comme le sort des hommes est de mourir une seule fois et puis d’être jugés, ainsi le Christ s’est- il offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude ; il apparaîtra une seconde fois, non plus à cause du péché, mais pour le salut de ceux qui l’attendent. –.

 

Lors de l’ancienne alliance

le grand prêtre tous les ans, entrait dans le sanctuaire

dans le Saint des Saints

où se trouvaient l’arche d’alliance

et les 2 chérubins qui gardaient la loi

Ils entraient en tremblant

car qui parmi nous a toujours suivi la loi ?

,

Le Christ, lui est entré dans le ciel même, devant la face de Dieu.

En offrant son sang car il est amour

il ne tremblait pas car Dieu est amour

 

2023-Marc-3é-Lundi

il est entré une fois pour toute

comme nous mêmes

Nous mourrons « une fois pour toute »

car le sort des hommes est de mourir une seule fois et puis d’être jugés,

 

mais ne tremblons pas comme les prêtres qui rentraient dans le Saint des saints

Ayons la foi …ayons confiance

Car le Christ s’est-offert en sacrifice pour enlever les péchés de la multitude …il apparaîtra une seconde fois, pour le salut de ceux qui l’attendent. –.

 

Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. (ps 97)

 

Évangile: Le blasphème contre l’Esprit (Mc 3, 22-30)

En ce temps-là, les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir. Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui. Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison. Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »

 

Ayons confiance …Ayons la foi

Jésus n’est pas Beélzébul

le satan qui divise les hommes et sème la discorde

Il vient pour nous rassembler…nous donner la paix

non pour condamner

 

Ayons la foi !

Ne disons pas comme certains parmi les siens qui le recherchait

« il a perdu la tête ! »

 

si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon.

Ne plus croire que Jésus est notre sauveur

perdre la foi c’est la mort !..C’est la pire de tentations

« Père ne nous laisse pas tomber en tentation »

 C’est la foi qui nous sauve ..une foi qui se manifeste par notre charité 

3é dimanche Ordinaire (A) : Une lumière a resplendi (Is 8, 23b – 9, 3)

22 janvier, 2023

Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain, et la Galilée des nations. Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane. 

 

Le jour de Noël

on a d’abord vu une lumière qui a jaillie dans les ténèbres

et maintenant depuis quelques jours nous prions pour l’unité des Chrétiens

 

2023--3é-Dimanche

 La lumière

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ;et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi.

 La lumière vue par les bergers quand les anges chantaient

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime

 

La paix .. oui la paix c’est le nom de Jésus

je suis la paix ,je vous donne la paix

c’est lumineux chaleureux ,joyeux

Ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson,

 

La lumière c’est aussi la petite étoile vue par les mages

une lueur dans la nuit

une étincelle d’espérance

la certitude qu’un sauveur vient

nos seulement pour nous guider avec le le sermon sur la montagne

mais encore nous libérer de nos fautes et nous pardonner

Car le joug qui pesait sur nous la barre qui meurtrissait nos épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés

 

C’est ce que nous avons chanté avec le psaume

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je crainte ? Le Seigneur est le rempart de ma vie ; devant qui tremblerais-je ?

 Puis nous avons proclamé notre foi

j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants.« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le Seigneur. » (ps 26 )

 

Deuxième lecture (1 Co 1, 10-17) l’Unité

Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions. Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de chez Chloé, qu’il y a entre vous des rivalités. Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant : « Moi, j’appartiens à Paul », ou bien : « Moi, j’appartiens à Apollos », ou bien : « Moi, j’appartiens à Pierre », ou bien : « Moi, j’appartiens au Christ ». Le Christ est-il donc divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile, et cela sans avoir recours au langage de la sagesse humaine, ce qui rendrait vaine la croix du Christ

.

Cette paix que nous désirons tant , cette espérance qui nous tient

se réaliseront si nous nous aimons

si nous restons unis d’abord entre nous les chrétiens

« voyez comme ils s’aiment »

 

Qui que nous soyons

catholiques,protestants orthodoxes témoins de Jéhovah, armée du salut

nous avons tous le même évangile ,la même foi ,le même Christ

Peu importe Paul ou Apollos

 

Paul lui même nous étonne en disant que

Ce n’est pas tant la façon de baptiser qui compte

mais notre foi en Jésus Christ

Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile,

 

L’important c’est la foi en la bonne nouvelle

Nous avons le même sauveur

Le Christ est mort pour tous

même pour les non baptisés

Il est mort pour le bon larron , le centurion au pied de la croix , pour zachée ,pour la samaritaine, les hérétiques,les shismatiques qui sont vraiment à la recherche de la vérité et de la justice …

Ils étaient pas baptisés avec de l’eau mais avaient reçu le souffle de l’Esprit

 

Évangile (Mt 4, 12-23)

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomp ie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent. Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple

 

C’est a nous maintenant de témoigner en apportant la bonne nouvelle

cette lumière vue par les bergers par les mages par les apôtres le jour de la transfiguration

par Marie Madeleine , Pierre et Jean le jour de la résurrection

cette lumière de nouveau annoncée par le prophète Isaïe

Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée.

 

Temoigner non seulement par la parole mais par les actes

 Avant d’appeler les apôtres Jésus dit

Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »

en changeant notre coeur ,en respectant ceux qui n’ont pas la même foi ,en ne jugeant pas nos frères et même en aimant nos ennemis

puis Jésus dit

Venez à ma suite,

 

Aussitôt, laissant leurs filets, les apôtre le suivirent.

En faisant la volonté du Pére

«  Père que ta volonté soit faite »

puis en portant notre croix comme Simon de Cyrène

 

C’est alors que nous serons encore plus illuminés par l’Esprit Saint

c’est alors que nous serons unis

c’est alors que nous serons guéris de nos angoisses , de nos peurs

Jésus enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple

2é samedi Ordinaire:Le sanctuaire de la nouvelle alliance (He 9, 2-14)

21 janvier, 2023

Frères, dans le sanctuaire de l’ancienne Alliance, une tente était disposée, la première, où se trouvaient le chandelier à sept branches et la table avec les pains de l’offrande ; c’est ce qu’on nomme le Saint. Derrière le second rideau, il y avait la tente appelée le Saint des Saints. Le Christ est venu, grand prêtre des biens à venir. Par la tente plus grande et plus parfaite, celle qui n’est pas œuvre de mains humaines et n’appartient pas à cette création, il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire, en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais son propre sang. De cette manière, il a obtenu une libération définitive. S’il est vrai qu’une simple aspersion avec le sang de boucs et de taureaux, et de la cendre de génisse, sanctifie ceux qui sont souillés, leur rendant la pureté de la chair, le sang du Christ fait bien davantage, car le Christ, poussé par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu comme une victime sans défaut ; son sang purifiera donc notre conscience des actes qui mènent à la mort, pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.

.

2023-Marc-Le-2é-Samedi

 

Le sanctuaire de la nouvelle alliance

Non plus le temple de Jérusalem qui a été détruit

où se trouvaient le chandelier à sept branches et la table avec les pains de l’offrande ;

signes de la sainteté de Dieu ,des 7 dons de l’Esprit et le pain du partage

ce qu’on nommait le Saint.

 

Le Saint des saints

Derrière le rideau, on ne trouve plus l’arche d’alliance et les 2 chérubins

mais l’univers entier

le temple où se trouve non plus le chandelier à 7 branches

mais le pain du partage et le «  souffle » de la vraie vie

les fruits de l’Esprit

« l’amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité,douceur et maîtrise de soi;En ces domaines ,la loi n’intervient pas » (Gal 5)

 

C’est la tente des hommes possédés par l’Esprit de Dieu

elle n’est pas œuvre de mains humaines et n’appartient pas à cette création,

 

Les oeuvres de le chair

La tente de ceux qui luttent contre les œuvres de la chair

non plus avec le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais contre les œuvres de la chair qui empoisonnent notre vie

« la débauche,.. la haine, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme … et autres choses du même genre »(Gal 5)

 

Le sang du Christ

Nous serons vraiment justifiés que par le sang du Christ

l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

car le Christ, poussé par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu comme une victime sans défaut

le roi de toute la terre

*Tous les peuples, battez des mains, acclamez Dieu par vos cris de joie ! Car le Seigneur est le Très- Haut, le redoutable, le grand roi sur toute la terre. .. Sonnez pour notre Dieu, sonnez, sonnez pour notre roi, sonnez ! Car Dieu est le roi de la terre …! Il règne, Dieu, sur les païens, Dieu est assis sur son trône sacré. (ps 46)

 

Évangile : Il a perdu la Tête (Mc 3, 20-21)

En ce temps-là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger. Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »

 

Dieu est le roi de l’univers

Jésus est notre salut

mais on y croit pas

il a perdu la tête

La croix est un scandale pour les juifs …folie pour les païens

 

 

2é vendredi Ordinaire: La Nouvelle alliance (He 8, 6-13)

20 janvier, 2023

Frères, le service qui revient à notre grand prêtre se distingue d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure, reposant sur de meilleures promesses. En effet, si la première Alliance avait été irréprochable, il n’y aurait pas eu lieu d’en chercher une deuxième. Or, c’est bien un reproche que Dieu fait à son peuple quand il dit : Voici venir des jours, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle. Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai faite avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : eux ne sont pas restés dans mon Alliance ; alors moi, je les ai délaissés, dit le Seigneur. Mais voici quelle sera l’Alliance que j’établirai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés, dit le Seigneur. Quand je leur donnerai mes lois, je les inscrirai dans leur pensée et sur leurs cœurs. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Ils n’auront plus à instruire chacun son concitoyen ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands. Je serai indulgent pour leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés. En parlant d’Alliance nouvelle, Dieu a rendu ancienne la première ; or ce qui devient ancien et qui vieillit est près de disparaître.

 

La Loi

notre grand prêtre est le médiateur d’une alliance meilleure,

Non plus la loi de Moïse

inscrite sur des tables de pierre

et donnée sur le mont Sinaï

pendant des tremblements de terre et des orages

par Yahwé ,un Dieu invisible que l’on ne peut voir sans mourir

 

2023-Marc-2é-Vendredi

mais l’amour

j’inscrirai mes lois dans leur pensée et sur leurs cœurs.

L’amour du Verbe fait chair

né dans une crèche ,mort su la croix

doux et et humble de coeur

Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

 

Avec lui nous renaîtrons

Car tous me connaîtront,

avec lui nous vivrons

Je serai indulgent pour leurs fautes,

 Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne nous ton salut. Ton salut est proche de ceux qui te craignent, et la gloire habitera notre terre. Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent ;.. Le Seigneur donnera ses bienfaits, et notre terre donnera son fruit. La justice marchera devant lui, et ses pas traceront le chemin. (ps 84)

 

Évangile :Les fils du tonnerre(Mc 3, 13-19)

En ce temps-là, Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle avec le pouvoir d’expulser les démons. Donc, il établit les Douze : Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques – il leur donna le nom de « Boanerguès », c’est-à-dire : « Fils du tonnerre » –, André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.

Parmi les disciples choisis par Jésus , se trouvent

Jacques et Jean

Ils étaient les plus zélés ,les plus convaincus

Ils voulaient imposer leur nouvelle foi par la force

 

Arrivé dans un village de Samaritains qui les chassaient ils dirent à Jésus

«  Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? » (Luc 9,54)

Jésus leur donna le nom de « Boanerguès », c’est-à-dire : « Fils du tonnerre »

Plus tard ,devant les prêtres de l’ancienne alliance ,ils crieront leur foi

« Nous ne pouvons pas ne pas parler (Actes)

 

Il ne faut pas vaincre mais convaincre

ne pas imposer mais aimer

ne pas commander mais servir 

2é jeudi Ordinaire: Une grande foule en détresse (Mc 3, 7-12)

19 janvier, 2023

En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent. De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait. Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

 

2023-Marc-2é-Jeudi

 La foule

une grande multitude de gens,

Que recherche donc cette foule qui défile aujourd’hui dans les rues

comme la foule qui au temps de Jésus partait à la recherche de Jésus

 

Une foule en détresse

qui recherche la paix

qui recherche la justice

qui voudrait guérir

 

Mais qui donc peut nous donner cette paix

la vrai paix ,la paix du cœur

sinon Melkisedek ,le roi de Salem (=le roi de la paix)

Jésus venu parmi nous

« je vous donne la paix , je vous laisse la paix »

mais cette paix nous l’obtiendrons que si nous avons la foi

 

La foi en Dieu

mais aussi la confiance au sein des nos familles ,de nos sociétés

même si nous avons des idéologies ou des religions différentes

Recherchons l’union surtout en cette semaine de l’unité avec le slogan suivant

« apprenez à faire le Bien ,recherchez la justice »

 

mais qui donc est vraiment juste?

sinon de nouveau Melki-sedek ,(=le roi de la justice)

le sauveur l’agneau de Dieu qui en mourant sur la croix nous justifie

« Voici l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

du haut de la croix ,non seulement il nous justifie

mai aussi il nous apprend à être juste

à renoncer au mal, à partager, à se donner,à pardonner à aimer

Tout ce que vous faites , au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites

 c’est alors que nos serons guéris de nos angoisses, de nos inquiétudes , de nos peurs

 

Lecture : Médiateur d’une alliance nouvelle (He 7, 25 – 8, 6)

Frères, Jésus est capable de sauver d’une manière définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. C’est bien le grand prêtre qu’il nous fallait : saint, innocent, immaculé ; séparé maintenant des pécheurs, il est désormais plus haut que les cieux. Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même. La loi de Moïse établit comme grands prêtres des hommes remplis de faiblesse ; mais la parole du serment divin, qui vient après la Loi, établit comme grand prêtre le Fils, conduit pour l’éternité à sa perfection. Et voici l’essentiel de ce que nous voulons dire : c’est bien ce grand prêtre-là que nous avons, lui qui s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les cieux, après avoir accompli le service du véritable Sanctuaire et de la véritable Tente, celle qui a été dressée par le Seigneur et non par un homme. Tout grand prêtre est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; il était donc nécessaire que notre grand prêtre ait, lui aussi, quelque chose à offrir. À vrai dire, s’il était sur la terre, il ne serait même pas prêtre, puisqu’il y a déjà les prêtres qui offrent les dons conformément à la Loi : ceux-ci rendent leur culte dans un sanctuaire qui est une image et une ébauche des réalités célestes, comme en témoigne l’oracle reçu par Moïse au moment où il allait construire la Tente : Regarde, dit le Seigneur, tu exécuteras tout selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne. Quant au grand prêtre que nous avons, le service qui lui revient se distingue d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure, reposant sur de meilleures promesses. –

 

Melkisedek

Aujourd’hui allons nous donc écouter le Seigneur

Melkisedek : c’est Jésus notre sauveur

 Il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur….saint, innocent, immaculé …assis à la droite de la Majesté divine dans les cieux,.. le médiateur d’une alliance meilleure,

 Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ; tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j’ai dit : « Voici, je viens. « Dans le livre, est écrit pour moi ce que tu veux que je fasse. Mon Dieu, voilà ce que j’aime : ta loi me tient aux entrailles. » J’annonce la justice dans la grande assemblée (ps 39)  

12345...56