Archive pour la catégorie 'temps ordinaire'

6ème Mardi Ordinaire : Les tentations (Jc 1, 12-18)

13 février, 2024

Heureux l’homme qui supporte l’épreuve avec persévérance, car, sa valeur une fois vérifiée, il recevra la couronne de la vie promise à ceux qui aiment Dieu. Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit. Puis la convoitise conçoit et enfante le péché, et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort. Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés, les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut, ils descendent d’auprès du Père des lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses. Il a voulu nous engendrer par sa parole de vérité, pour faire de nous comme les prémices de toutes ses créatures.


Les épreuves

Heureux l’homme qui supporte l’épreuve avec persévérance,

Saint Jacques ,dans son épître nous parle pas de nos souffrances , de nos maladies , de nos échecs

mais des tentations

car nous sommes souvent envahis par de mauvaises pensées

tenté de faire le mal,

 

Ce sont les fameuses « œuvres de la chair » selon saint Paul dans l’épitre au galates

« inconduite, impureté, débauche, idolâtrie,… haines, rivalité, jalousie, emportements.. »(gal 5)

Si nous cédons à ces tentations

c’est seulement alors que nous pêchons

et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort.

 

Nos avons besoin de force ,

de nourriture, de la parole de dieu

de son pain

 

Heureux l’homme que tu châties, Seigneur, celui que tu enseignes par ta loi, pour le garder en paix aux jours de malheur, tandis que se creuse la fosse de l’impie. Car le Seigneur ne délaisse pas son peuple, il n’abandonne pas son domaine : on jugera de nouveau selon la justice ; tous les hommes droits applaudiront. Quand je dis : « Mon pied trébuche ! » ton amour, Seigneur, me soutient. Quand d’innombrables soucis m’envahissent, tu me réconfortes et me consoles.(ps93)

 

Évangile : les pains (Mc 8, 14-21)

En ce temps-là, les disciples avaient oublié d’emporter des pains ; ils n’avaient qu’un seul pain avec eux dans la barque. Or Jésus leur faisait cette recommandation : « Attention ! Prenez garde au levain des pharisiens et au levain d’Hérode ! » Mais ils discutaient entre eux sur ce manque de pains. Jésus s’en rend compte et leur dit : « Pourquoi discutez-vous sur ce manque de pains ? Vous ne saisissez pas ? Vous ne comprenez pas encore ? Vous avez le cœur endurci ? Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, vous avez des oreilles et vous n’entendez pas ! Vous ne vous rappelez pas ? Quand j’ai rompu les cinq pains pour cinq mille personnes, combien avez-vous ramassé de paniers pleins de morceaux ? » Ils lui répondirent : « Douze. – Et quand j’en ai rompu sept pour quatre mille, combien avez-vous rempli de corbeilles en ramassant les morceaux ? » Ils lui répondirent : « Sept. » Il leur disait : « Vous ne comprenez pas encore ? »

 2024-Marc-6é-mardi

Un pain

Où trouver ce pain qui est unique sinon dans la barque de Pierre

ils n’avaient qu’un seul pain avec eux dans la barque.

Ce n’est pas celui des apôtres

Ce pain c’est le « Verbe fait chair » toujours est toujours présent dans son église

c’est Jésus ,le pain de vie

c’est Lui qui nous enseigne

« il est le chemin ,la vérité ,la vie »

Il est là ! Dans la barque de Pierre

« Celui qui mangera de ce pain vivra »

 

5 pains

Quand j’ai rompu les cinq pains pour cinq mille personnes, combien avez-vous ramassé de paniers pleins de morceaux ? » Ils lui répondirent : « Douze.

Ces 5 pains ce sont les 5 livres du Penta-teuque  (Penta veut dire 5)

le Verbe de Dieu donné aux Hébreux dans l’ancien Testament

aux 12 tribus d’Israël

La parole de Dieu que nous écoutons lors des premières lectures au cours de chaque messe

 

7 pains

,Et quand j’en ai rompu sept pour quatre mille, combien avez-vous rempli de corbeilles en ramassant les morceaux ? » Ils lui répondirent : « Sept. »

Cette parole de Dieu n’est pas seulement destinée aux chrétiens mais à tous les hommes

Il suffit de regarder la création ,formée en 7 jours

Saint Paul le dit dans l’épitre aux Romains

« Depuis la création du monde, on peut voir avec l’intelligence, à travers les œuvres de Dieu, ce qui de lui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité (Rm 1,20)

et David dans les paumes

« Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l’ouvrage de ses mains(ps19)

 

Mangeons de ce pain là

Méditons cette parole

Ecoutons la voix du Seigneur et nous vivrons 

6ème Lundi Ordinaire : Toute sorte d’épreuves. (Jc 1, 1-11)

12 février, 2024

Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus de la Diaspora, salut ! Considérez comme une joie extrême, mes frères, de buter sur toute sorte d’épreuves. Vous le savez, une telle vérification de votre foi produit l’endurance, et l’endurance doit s’accompagner d’une action parfaite, pour que vous soyez parfaits et intègres, sans que rien ne vous manque. Mais si l’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, lui qui donne à tous sans réserve et sans faire de reproches : elle lui sera donnée. Mais qu’il demande avec foi, sans la moindre hésitation, car celui qui hésite ressemble aux vagues de la mer que le vent agite et soulève. Qu’il ne s’imagine pas, cet homme-là, qu’il recevra du Seigneur quoi que ce soit, s’il est partagé, instable dans toute sa conduite. Que le frère d’humble condition tire sa fierté d’être élevé, et le riche, d’être humilié, car il passera comme l’herbe en fleur. En effet, le soleil s’est levé, ainsi que le vent brûlant, il a desséché l’herbe, sa fleur est tombée, la beauté de son aspect a disparu ; de même, le riche se flétrira dans toutes ses entreprises..

 2024-Marc-6é-Lundi

Considérez comme une joie extrême, mes frères, de buter sur toute sorte d’épreuves.

 Où donc est la joie ?

Nous sommes tous pécheurs .

Nous sommes tous plongés dans les ténèbres

Nous sommes tous dominés par les œuvres de chair

« inconduite, impureté, débauche, idolâtrie,… haines, rivalité, jalousie, emportements..(gal 5)

Que des épreuves !

 

Mais si l’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu,.. elle lui sera donnée… Mais qu’il demande avec foi,

C’est la foi qui nous sauve

Sans la foi en un sauveur ,

Sans la foi en l’avenir

Sans la foi en l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

comment trouver la paix et la joie ?

celui qui hésite ressemble aux vagues de la mer que le vent agite et soulève.  Qu’il ne s’imagine pas, cet homme-là, qu’il recevra du Seigneur quoi que ce soit,

 

Mais cet homme là

s’il garde la foi malgré les épreuves

s’il porte sa croix à la suite du Christ

en luttant contre la mal,contre les péchés qui le rongent

cet homme là trouvera la joie ,

et l’Esprit saint le comblera de fruits

« l’amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité,(gal 5)

 

Avant d’avoir souffert, je m’égarais ; maintenant, j’observe tes ordres. Toi, tu es bon, tu fais du bien : apprends-moi tes commandements. C’est pour mon bien que j’ai souffert, ainsi, ai-je appris tes commandements. Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche, plus qu’un monceau d’or ou d’argent. Seigneur, je le sais, tes décisions sont justes ; tu es fidèle quand tu m’éprouves. Que j’aie pour consolation ton amour selon tes promesses à ton serviteur ! ‘(ps118)


Évangile: Jésus à l épreuve (Mc 8, 11-13)

En ce temps-là, les pharisiens survinrent et se mirent à discuter avec Jésus ; pour le mettre à l’épreuve, ils cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus soupira au plus profond de lui-même et dit : « Pourquoi cette génération cherche-t-elle un signe ? Amen, je vous le déclare : aucun signe ne sera donné à cette génération. » Puis il les quitta, remonta en barque, et il partit vers l’autre rive. .

 

Les pharisiens se mirent à discuter avec Jésus, pour le mettre à l’épreuve,

Jésus sans cesse à été éprouvé non seulement par les pharisiens

Jésus soupira au plus profond de lui-même

mais aussi par les disciples qui ne comprennent pas

«  combien de temps devrai-je rester avec vous ? Combien de temps devrai-je vous supporter ? (Mtt 17, 16 )

 et que de Croix …

 

Acceptons nos épreuves

Portons nos croix

Suivons le Christ sur l’autre rive

Jésus remonta en barque, et il partit vers l’autre rive. . 

6ème dimanche ordinaire (B) ! Le lépreux criera : “Impur ! (Lv 13, 1-2.45-46)

10 février, 2024

Le Seigneur parla à Moïse et à son frère Aaron, et leur dit : « Quand un homme aura sur la peau une tumeur, une inflammation ou une pustule, qui soit une tache de lèpre, on l’amènera au prêtre Aaron ou à l’un des prêtres ses fils. Le lépreux atteint d’une tache portera des vêtements déchirés et les cheveux en désordre, il se couvrira le haut du visage jusqu’aux lèvres, et il criera : “Impur ! Impur !” Tant qu’il gardera cette tache, il sera vraiment impur. C’est pourquoi il habitera à l’écart, son habitation sera hors du camp. »

 2024-Marc-6é-dimanche

 

Qu’est-ce qui est impur ? ce qui sort de l’homme

Tout ce qui est pur vient de Dieu

Quand Dieu créa la terre, il vit que cela était bon

et que surtout l’homme était très bon

mais l’homme a désobéi

ce fut la première impureté

il portera des vêtements déchirés et les cheveux en désordre

 

Nous serons désormais impurs à cause des œuvres de la chair

d’où proviennent toutes les impuretés

L’ inconduite, impureté, débauche

c’est impur !,

car à la source de désordre et des mœurs dissolues

idolâtrie, sorcellerie,

c’est impur !

car la sorcellerie ,’est pas la vérité et nous conduit vers notre pertes

haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions,

c’est impur !

car en tout cela est à la source des injustices , des manques de charité et des guerres

envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre.

 

Deuxième lecture (1 Co 10, 31 – 11, 1)

Frères, tout ce que vous faites : manger, boire, ou toute autre action, faites-le pour la gloire de Dieu. Ne soyez un obstacle pour personne, ni pour les Juifs, ni pour les païens, ni pour l’Église de Dieu. Ainsi, moi-même, en toute circonstance, je tâche de m’adapter à tout le monde, sans chercher mon intérêt personnel, mais celui de la multitude des hommes, pour qu’ils soient sauvés. Imitez-moi, comme moi aussi j’imite le Christ.

 Puissions nous désormais produire les fruits de l’Esprit Saint

amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi.

 

Mais pour cela

«  faites tout pour la gloire de Dieu »

Au lieu de désobéir comme Adam et Eve

honorons notre père qui est dans les cieux

« Que sa volonté soit faite » et nous retrouverons la pureté . Nous serons justifiés

 

Suivons le conseil de Marie

la toute pure ,l’immaculé conception

faites tout ce qu’il vous dira »

Notre mère qui écrase le tête du serpent

 

Aimons nous les uns les autres

Ne soyez un obstacle pour personne, ni pour les Juifs, ni pour les païens, ni pour l’Église de Dieu.

La charité avant tout

l’amour

sans chercher mon intérêt personnel,

«  La charité est longanime ; la charité est serviable ..elle ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal ; elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais elle met sa joie dans la vérité. .. Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout….(1Cor 13)

 

Évangile : lelepreux (Mc 1, 40-45)

En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. » Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

 

Nous ne serons pas purifies par nos mérites , ni même par notre charité

mais par le Christ

Lui seul peut nous pardonner

Lui seul car il est Dieu

Lui seul peut nous purifier en mourant sur l crosi

Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié.

ayons la foi !

De partout on venait à lui.

 

Heureux l’homme dont la faute est enlevée, et le péché remis ! Heureux l’homme dont le Seigneur ne retient pas l’offense, dont l’esprit est sans fraude ! Je t’ai fait connaître ma faute, je n’ai pas caché mes torts. J’ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. » Toi, tu as enlevé l’offense de ma faute. Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes ! Hommes droits, chantez votre allégresse ! (Ps 131)

5ème Semaine Ordinaire : Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or (1 R 12, 26-32)

10 février, 2024

 En ces jours-là, devenu roi des dix tribus d’Israël, Jéroboam se dit : « Maintenant, le royaume risque fort de se rallier de nouveau à la maison de David. Si le peuple continue de monter à Jérusalem pour offrir des sacrifices dans la maison du Seigneur, le cœur de ce peuple reviendra vers son souverain, Roboam, roi de Juda, et l’on me tuera. » Après avoir tenu conseil, Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or, et il déclara au peuple : « Voilà trop longtemps que vous montez à Jérusalem ! Israël, voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. » Il plaça l’un des deux veaux à Béthel, l’autre à Dane, et ce fut un grand péché. Le peuple conduisit en procession celui qui allait à Dane. Jéroboam y établit un temple à la manière des lieux sacrés. Il institua des prêtres pris n’importe où, et qui n’étaient pas des descendants de Lévi. Jéroboam célébra la fête le quinzième jour du huitième mois, fête pareille à celle que l’on célébrait en Juda, et il monta à l’autel. Il fit de même à Béthel en offrant des sacrifices aux veaux qu’il avait fabriqués ; il établit à Béthel les prêtres des lieux sacrés qu’il avait institués. Jéroboam persévéra dans sa mauvaise conduite ; il continua d’instituer n’importe qui comme prêtres des lieux sacrés : il donnait l’investiture à tous ceux qui le désiraient, pour en faire des prêtres des lieux sacrés. Tout cela fit tomber dans le péché la maison de Jéroboam, entraîna sa ruine et provoqua sa disparition de la surface de la terre.

 Jéroboam

Jéroboam pour fortifier son pouvoir

fonda un autre église

Il fit fabriquer deux veaux en or,

et il déclara au peuple

voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte.

Il construisit des temples

L’un à Béthel, l’autre à Dane,et institua des prêtres pris n’importe où ..

En fait ,au lieu de rassembler ,il divisa

c’était un schisme

ce fut un désastre

il entraîna sa ruine et provoqua sa disparition de la surface de la terre.

 

Avec nos pères, nous avons péché, nous avons failli et renié. En Égypte, nos pères ont méconnu tes miracles, oublié l’abondance de tes grâces. À l’Horeb ils fabriquent un veau, ils adorent un objet en métal : ils échangeaient ce qui était leur gloire pour l’image d’un taureau, d’un ruminant. Ils oublient le Dieu qui les sauve, qui a fait des prodiges en Égypte, des miracles au pays de Cham, des actions terrifiantes sur la mer Rouge. (Ps 105)

 

Évangile : « J’ai de la compassion pour cette foule. (Mc 8, 1-10)

En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule, et que les gens n’avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit : « J’ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et certains d’entre eux sont venus de loin. » Ses disciples lui répondirent : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? » Il leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule. Ils avaient aussi quelques petits poissons, que Jésus bénit et fit aussi distribuer. Les gens mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles. Or, ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya. Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il alla dans la région de Dalmanoutha. –

2024-Marc-5é-samedi

La foule

La foule qui suit Jésus dans le désert lors de la multiplication des pains

n’est-ce pas déjà une image de l’église future

d’un peuple qui se rassemble

non pour adorer des veaux d’or ,comme à Bethel

mais pour chanter en l’honneur de l’agneau de Dieu qui enlève » les péchés du monde » ?

 

3jours

Mais la foule peut elle comprendre le message de la croix

l’offrande de « agneau de Dieu » qui a souffert sa passion pendant 3 jours ?

Jésus le sait

J’ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi,

et Jésus ajoute

ils vont défaillir en chemin,

 

7 pains

D’où la nécessité de ne nous donner des forces

« Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. »

c’est ainsi que plus tard furent appelés les 7 premiers diacres

pour rassembler tous les hommes de bonne volonté autour du Christ

« prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule

le pain de communion..le pain de vie

Dieu parmi nous …Quelle force !

 

Les poissons

Ils avaient aussi quelques petits poissons,

Plus tard

les apôtres nous raconteront

comment ils avaient mangé du poisson avec Jésus :au bord du lac de Galilée ,après sa résurrection

C’est à ce moment là que Jésus dit à Pierre par 3 fois

« pais mes brebis »

« Allez dans le monde entier ..faites des disciples

Jésus monta dans la barque avec ses disciples 

il est le chemin ,la Vérité , la vie

avec Lui, nous ressusciterons  

5ème Vendredi ordinaire : Sourd et muet (Mc 7, 31-37)

9 février, 2024

 En ce temps-là, Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole. Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, et supplient Jésus de poser la main sur lui. Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement. Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient. Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

 2024-Marc-5-éVendredi

Nous sommes Tous sourds et muets

enfermés en nous mêmes ,

occupés par notre travail , nos loisirs

angoissés ,inquiets

égoïstes ,orgueilleux

dans notre petit univers ,notre petit monde

incapables de lever les yeux vers le ciel

 

Sourds, nous n’entendons plus la voix qui crie dans le désert

« convertissez vous »

Noue n’écoutons plus la voix du Seigneur

Le bon pasteur qui nous guide

« le chemin ,la vérité, la vie »

le sauveur qui nous guérit

« Venez vous tous qui pliez sous le fardeau.. »

 

sus l’emmena à l’écart, loin de la foule,

Retirons nous dans le silence

méditons.. prions ..

 

Jésus nous enverra son Esprit

Il lui mit les doigts dans les oreilles,

Le doigt de Dieu c’est son Esprit qui nous éclaire

le doigt qui a écrit les 10 commandements sur la pierre

L’Esprit qui nous a donné le souffle de la vie

 

 avec sa salive, il lui toucha la langue

Nous retrouverons les fruits de l’Esprit

la paix ,la joie

De nouveau nous parlerons , nous partagerons s notre foi , les yeux tourné vers le ciel en communion avec Jésus

Jésus, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »

 

 Lecture : La déchirure (1 R 11, 29-32)

Salomon avait fait de Jéroboam un inspecteur des corvées. Un jour que Jéroboam était sorti de Jérusalem, il fut arrêté en chemin par le prophète Ahias de Silo ; celui-ci portait un manteau neuf, et tous deux étaient seuls dans la campagne. Ahias prit le manteau neuf qu’il portait et le déchira en douze morceaux. Puis il dit à Jéroboam : « Prends pour toi dix morceaux, car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Voici que je vais déchirer le royaume en l’arrachant à Salomon, et je te donnerai dix tribus. Il lui restera une tribu, à cause de mon serviteur David, et de Jérusalem, la ville que je me suis choisie parmi toutes les tribus d’Israël. » Les dix tribus d’Israël rejetèrent la maison de David, et cette situation dure encore aujourd’hui où ceci est écrit.

 

Ecoutons la voix du Seigneur

sinon nous ne serons plus en paix

nous serons divisés comme le fut le royaume de Salomon

notre manteau sera déchiré

IL prit le manteau neuf qu’il portait et le déchira en douze morceaux.

 

« Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix, Israël n’a pas voulu de moi. Je l’ai livré à son cœur endurci : qu’il aille et suive ses vues ! « Ah ! Si mon peuple m’écoutait, Israël, s’il allait sur mes chemins ! Aussitôt j’humilierais ses ennemis, contre ses oppresseurs je tournerais ma main. »(ps80)

5è jeudi ordinaire : La femme syro-phénicienne de Tyr (Mc 7, 24-30)

8 février, 2024

 En ce temps-là, Jésus partit et se rendit dans le territoire de Tyr. Il était entré dans une maison, et il ne voulait pas qu’on le sache, mais il ne put rester inaperçu : une femme entendit aussitôt parler de lui ; elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ; elle vint se jeter à ses pieds. Cette femme était païenne, syro-phénicienne de naissance, et elle lui demandait d’expulser le démon hors de sa fille. Il lui disait : « Laisse d’abord les enfants se rassasier, car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. » Mais elle lui répliqua : « Seigneur, les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants ! » Alors il lui dit : « À cause de cette parole, va : le démon est sorti de ta fille. » Elle rentra à la maison, et elle trouva l’enfant étendue sur le lit : le démon était sorti d’elle. –

2024-Marc-5é-jeudi 

En ce temps-là, Jésus partit et se rendit dans le territoire de Tyr. Il était entré dans une maison, et il ne voulait pas qu’on le sache,

 Jésus a quitté sa Jérusalem céleste

il est venu habiter parmi nous

Il est caché

 

Une femme avait une petite fille possédée par un esprit impur

Sur cette cette terre nous sommes tous des étrangers de passage comme cette femme de Tyr

Nous sommes tous hantés par des esprits impurs

nous avons besoin d’un sauveur

 elle vint se jeter à ses pieds

 

Nous avons tous besoin de pain des « enfants de Dieu »

du Verbe fait chair qui fortifie notre foi par sa parole

de ce pain de communion pour nous rassembler

ne fus-ce que des miettes

 

Comme elle , soyons humbles !

Reconnaissons nos fautes

Seigneur, les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants ! »

 Ayons la foi  !

À cause de cette parole, va : le démon est sorti

 

Lecture:Salomon (1 R 11, 4-13)

Salomon vieillissait ; ses femmes le détournèrent vers d’autres dieux, et son cœur n’était plus tout entier au Seigneur, comme l’avait été celui de son père David. Salomon prit part au culte d’Astarté, la déesse des Sidoniens, et à celui de Milcom, l’horrible idole des Ammonites. Il fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et il ne lui obéit pas aussi parfaitement que son père David. Il construisit alors, sur la montagne à l’est de Jérusalem, un lieu sacré pour Camosh, l’horrible idole de Moab, et un autre pour Milcom, l’horrible idole des Ammonites. Il en fit d’autres pour permettre à toutes ses femmes étrangères de brûler de l’encens et d’offrir des sacrifices à leurs dieux. Le Seigneur s’irrita contre Salomon parce qu’il s’était détourné du Seigneur Dieu d’Israël. Pourtant, celui-ci lui était apparu deux fois, et lui avait défendu de suivre d’autres dieux ; mais Salomon avait désobéi. Le Seigneur lui déclara : « Puisque tu t’es conduit de cette manière, puisque tu n’as pas gardé mon alliance ni observé mes décrets, je vais t’enlever le royaume et le donner à l’un de tes serviteurs. Seulement, à cause de ton père David, je ne ferai pas cela durant ta vie ; c’est de la main de ton fils que j’enlèverai le royaume. Et encore, je ne lui enlèverai pas tout, je laisserai une tribu à ton fils, à cause de mon serviteur David et de Jérusalem, la ville que j’ai choisie. »

 

Salomon vieillissait ;

Salomon avait été comblé de grâce

Il était ,sage ,intelligent ,..savant

La reine de Saba en fut émerveillé

mais ses femmes le détournèrent vers d’autres dieux, et son cœur n’était plus tout entier au Seigneur,

Dieu l’a donc puni

je vais t’enlever ton royaume

mais Dieu est miséricordieux

il lui promet un descendant qui sera notre sauveur

je laisserai une tribu à ton fils, à cause de mon serviteur David et de Jérusalem, la ville que j’ai choisie.

 

N’est-ce pas encore une prophétie sur ce que nous vivons en Occident ?

Nous avons été évangélisés

Nous avons été béni par Dieu

Les séminaires se sont remplis ,les congrégations religieuses se sont multipliées

les missionnaires sont partis dans le monde entier

 

Puis est venu le temps des philosophes

la révolution française

les églises se sont vidées

les supermarchés se sont remplis

on a dévore le monde ..On consomme

on a tout saccagé

comme Salomon on a préféré nos idoles

 

Ayons confiance

n’ayons pas peur

Il reviendra

Il nous l’a promis

 

Avec nos pères, nous avons péché, nous avons failli et renié. Ils vont se mêler aux païens, ils apprennent leur manière d’agir. Alors ils servent leurs idoles, et pour eux c’est un piège :. De telles pratiques les souillent ; (ps105)

 

5é Mercredi Ordinaire : C’est du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses (Mc 7, 14-23)

7 février, 2024

 En ce temps-là, appelant de nouveau la foule, Jésus lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. » Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole. Alors il leur dit : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. » .

 2024-Marc-5é-mercredi

 

Qu’est-ce qui est impur ? Qu’est-ce qui est pur ?

il ne s’agit évidemment pas pour Jésus

ni de de la nourriture

ni de le propreté de nos mains et de nos plats

mais de la pureté du coeur

 

Dieu, notre père ,dans un tendresse et sa bonté nous a tout donné

« l’être et la vie Tout était pur, propre, lumineux

et Dieu « Il vit que cela était bon » !

mais nous avons désobéi

le monde est devenu impur .

L’impureté c’est la désobéissance

le manque de foi et d’amour

 

Puis le fils est venu

Il est mort sur la croix

De son cœur a jailli du sang et de l’eau

pour rendre la pureté

à tous les hommes de bonne volonté

 

La croix c’est un un jaillissement de pureté et de lumière

la victoire sur les œuvres de la chair (Gal5)

la fin des pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. De ..Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »

le souffle et les fruits de l’Esprit que se répandent sur le monde

la paix ,la joie ,la maîtrise de soi…(Gal 5)


La pureté de Marie ,pleine de grâce ,immaculée

la servante du Seigneur

Marie ,toujours debout au pied de de la croix

 sous les ailes de l’Esprit Saint

 

Lecture:la sagesse de Salomon (1 R 10, 1-10)

En ces jours-là, la reine de Saba avait entendu parler de la renommée de Salomon, qui faisait honneur au nom du Seigneur. Elle vint donc pour le mettre à l’épreuve en lui proposant des énigmes. Elle arriva à Jérusalem avec une escorte imposante : des chameaux chargés d’aromates et d’une énorme quantité d’or et de pierres précieuses. Quand elle fut parvenue auprès de Salomon, elle lui exposa les questions qu’elle avait préparées, mais Salomon trouva réponse à tout et ne fut arrêté par aucune difficulté. Lorsque la reine de Saba vit toute la sagesse de Salomon, le palais qu’il avait construit, les plats servis à sa table, le logement de ses officiers, la tenue du service et l’habillement des serviteurs, ses sommeliers, les holocaustes qu’il offrait à la maison du Seigneur, elle en eut le souffle coupé, et elle dit au roi : « Ce que j’ai entendu dire dans mon pays sur toi et sur ta sagesse, c’était donc vrai ! Je ne voulais pas croire ce qu’on disait, avant de venir et de voir de mes yeux ; mais voilà qu’on ne m’en avait pas appris la moitié ! Tu surpasses en sagesse et en magnificence la renommée qui était venue jusqu’à moi. Heureux tes gens, heureux tes serviteurs que voici, eux qui se tiennent continuellement devant toi et qui entendent ta sagesse ! Béni soit le Seigneur ton Dieu, qui t’a montré sa bienveillance en te plaçant sur le trône d’Israël. Parce que le Seigneur aime Israël pour toujours, il t’a établi roi pour exercer le droit et la justice. » Elle fit présent au roi de cent vingt lingots d’or, d’une grande quantité d’aromates et de pierres précieuses ; il n’est plus jamais venu une quantité d’aromates pareille à celle que la reine de Saba avait donnée au roi Salomon.

 

 Salomon avait reçu cette sagesse, cette pureté de l’enfance

Dieu l’avait établi roi pour exercer le droit et la justice.

Et ce fut admirable

la reine de Saba en eut le souffle coupé,

dans son royaume régnait la paix ,la joie

Heureux tes gens, heureux tes serviteurs que voici

tout était pur !

 

mais Salomon commença à avoir des pensées perverses

meurtres, adultères, méchancetés, et surtout l’ orgueil et la démesure

les impuretés envahirent son royaume qui sera divisé après mort de Salomon

 

Dirige ton chemin vers le Seigneur, fais-lui confiance, et lui, il agira. Il fera lever comme le jour ta justice, et ton droit comme le plein midi. Les lèvres du juste redisent la sagesse et sa bouche énonce le droit. La loi de son Dieu est dans son cœur ; il va, sans craindre les faux pas. Le Seigneur est le salut pour les justes, leur abri au temps de la détresse. Le Seigneur les aide et les délivre, car ils cherchent en lui leur refuge. (ps 36 ) 

5é Mardi Ordinaire : Le Seigneur écoute nos prières (1 R 8, 22-30)

6 février, 2024

En ces jours-là, lors de la consécration du Temple, Salomon se plaça devant l’autel du Seigneur, en face de toute l’assemblée d’Israël ; il étendit les mains vers le ciel et fit cette prière : « Seigneur, Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ; car tu gardes ton Alliance et ta fidélité envers tes serviteurs, quand ils marchent devant toi de tout leur cœur. Est-ce que, vraiment, Dieu habiterait sur la terre ? Les cieux et les hauteurs des cieux ne peuvent te contenir : encore moins cette Maison que j’ai bâtie ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur. Écoute, Seigneur mon Dieu, la prière et le cri qu’il lance aujourd’hui vers toi. Que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette Maison, sur ce lieu dont tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Écoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu. Toi, dans les cieux où tu habites, écoute et pardonne. » .

 2024-Marc-5é-mardi

il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ;

un Dieu si près de nous ,

4 fois Salomon le supplie

Écoute Seigneur mon Dieu

 

En fait , Dieu est notre père , et il nous écoute

Il écoute, le cri de son serviteur

le cri de Bartimée, l’aveugle de Jéricho

ou des 10 lépreux qu’il rencontre sur la route

 

Il écoute la prière de son serviteur

du centurion ,,de Jaire, du bon larron

 

IL écoute la priére de ceux qui prie dans le temple

comme le publicain qui reste au fond du temple

 

IL écoute la supplication de ton peuple d’israel

la foule qui le suit lors de la multiplication des pains

la foule des pauvres,des petits qui ont faim de Dieu

 Toi,qui dans les cieux , tu écoute et pardonne. »

 

Mon âme s’épuise à désirer les parvis du Seigneur ; mon cœur et ma chair sont un cri vers le Dieu vivant ! L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison, et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée : tes autels, Seigneur de l’univers, mon Roi et mon Dieu ! Heureux les habitants de ta maison : ils pourront te chanter encore ! Dieu, vois notre bouclier, regarde le visage de ton messie. Oui, un jour dans tes parvis en vaut plus que mille. J’ai choisi de me tenir sur le seuil, dans la maison de mon Dieu. (ps83)

 

Évangile : Ce peuple m’honore des lèvres (Mc 7, 1-13)

En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, se réunissent auprès de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées. – Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats. Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas avec des mains impures. » Jésus leur répondit : « Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains. Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. » Il leur disait encore : « Vous rejetez bel et bien le commandement de Dieu pour établir votre tradition. En effet, Moïse a dit : Honore ton père et ta mère. Et encore : Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort. Mais vous, vous dites : Supposons qu’un homme déclare à son père ou à sa mère : “Les ressources qui m’auraient permis de t’aider sont korbane , c’est-à-dire don réservé à Dieu”, alors vous ne l’autorisez plus à faire quoi que ce soit pour son père ou sa mère ; vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »

 

le Seigneur nous écoute

Savons nous l’écouter !

Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.

 

Les scribes et les Pharisiens connaissent les Écritures

mais ils n’écoutent pas vraiment

Ils interprètent !

Au lieu de se purifier leur coeur .

Ils se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger,

 

Ils offrent des sacrifices dans le temple au lieu d’honorer leurs parents

Honore ton père et ta mère

Puisse l’Esprit Saint nous aider à bien écouter la parole du « Verbe fait chair » et à la mettre en pratique

 

 

5é Lundi Ordinaire : L’arche d’alliance (1 R 8, 1-7.9-13)

5 février, 2024

 En ces jours-là, Salomon rassembla auprès de lui à Jérusalem les anciens d’Israël et tous les chefs des tribus, les chefs de famille des fils d’Israël, pour aller chercher l’arche de l’Alliance du Seigneur dans la Cité de David, c’est-à-dire à Sion. Tous les hommes d’Israël se rassemblèrent auprès du roi Salomon au septième mois, durant la fête des Tentes. Quand tous les anciens d’Israël furent arrivés, les prêtres se chargèrent de l’Arche. Ils emportèrent l’arche du Seigneur et la tente de la Rencontre avec tous les objets sacrés qui s’y trouvaient ; ce sont les prêtres et les lévites qui les transportèrent. Le roi Salomon et, avec lui, toute la communauté d’Israël qu’il avait convoquée auprès de lui devant l’Arche offrirent en sacrifice des moutons et des bœufs : il y en avait un si grand nombre qu’on ne pouvait ni le compter ni l’évaluer. Puis les prêtres transportèrent l’Arche à sa place, dans la Chambre sainte que l’on appelle le Saint des Saints, sous les ailes des kéroubim. Ceux-ci, en effet, étendaient leurs ailes au-dessus de l’emplacement de l’Arche : ils protégeaient l’Arche et ses barres. Dans l’Arche, il n’y avait rien, sinon les deux tables de pierre que Moïse y avait placées au mont Horeb, quand le Seigneur avait conclu alliance avec les fils d’Israël, à leur sortie du pays d’Égypte. Quand les prêtres sortirent du sanctuaire, la nuée remplit la maison du Seigneur, et, à cause d’elle, les prêtres durent interrompre le service divin : la gloire du Seigneur remplissait la maison du Seigneur ! Alors Salomon s’écria : « Le Seigneur déclare demeurer dans la nuée obscure. Et maintenant, je t’ai construit, Seigneur, une maison somptueuse, un lieu où tu habiteras éternellement. » .

 2024-Marc-5é-lundi

Dans l’Arche, il n’y avait rien, sinon les deux tables de pierre que Moïse y avait placées

Dans l’arche de l’ancienne alliance se trouvaient les tables de la loi

ce n’était pas rien !

Les 10 commandements ,le Verbe de Dieu !

 

Maintenant nous avons l’arche de la nouvelle alliance

Ce n’est pas rien !

c’est Marie

qui a engendré en son sein le Verbe de Dieu qui s’est fait chair

 

Mystère de la foi :

admirable ,merveilleux

qui nous prouve le grand amour de Dieu pour tous les hommes

Mystère qui nous étonne

Le Seigneur déclare demeurer dans la nuée obscure.

 

L’arche de l’ancienne alliance précédait le peuple de Dieu au cours de sa marche vers la terre promise

Maintenant Jésus nous devance toujours

à la tête de son église qui est son corps..

maintenant, je t’ai construit, Seigneur, une maison somptueuse, un lieu où tu habiteras éternellement. »

 

Souviens-toi, Seigneur, de David, de sa promesse au Puissant de Jacob : « J’interdirai tout sommeil à mes yeux avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur. » Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata, nous l’avons trouvée près de Yagar. Entrons dans la demeure de Dieu, prosternons-nous aux pieds de son trône. Que tes prêtres soient vêtus de justice, que tes fidèles crient de joie ! Pour l’amour de David, ton serviteur, ne repousse pas la face de ton messie. (Ps 131)

 

Évangile : La barque (Mc 6, 53-56)

En ce temps-là, après la traversée, abordant à Génésareth Jésus et ses disciples accostèrent. Ils sortirent de la barque, et aussitôt les gens reconnurent Jésus : ils parcoururent toute la région, et se mirent à apporter les malades sur des brancards là où l’on apprenait que Jésus se trouvait. Et dans tous les endroits où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on déposait les infirmes sur les places. Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau.

 

Jésus et ses disciples accostèrent. Ils sortirent de la barque,

Jésus et les disciples ,c’est l’église de la nouvelle alliance ,la barque de Pierre

qui rassemblent tous les croyants .. de toutes les nations

ils parcoururent toute la région,

 

Ils guérissaient les malades apportés sur des brancards

Ils chassaient ,les angoisses ,les peurs

en nous parlant de « notre père »

un père miséricordieux

un Dieu qui pardonne

« je vous donne la paix ..je vous laisse le paix ..

 

Il suffit d’avoir un peu de foi et de faire un effort pour nous aimer

Et tous ceux qui touchèrent la frange de son manteau étaient sauvés.

 

5ème dimanche du Temps Ordinaire (B): La vie de l’homme est une corvée, (Jb 7, 1-7)

3 février, 2024

Job prit la parole et dit : « Vraiment, la vie de l’homme sur la terre est une corvée, il fait des journées de manœuvre. Comme l’esclave qui désire un peu d’ombre, comme le manœuvre qui attend sa paye, depuis des mois je n’ai en partage que le néant, je ne compte que des nuits de souffrance. À peine couché, je me dis : “Quand pourrai-je me lever ?” Le soir n’en finit pas : je suis envahi de cauchemars jusqu’à l’aube. Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand, ils s’achèvent faute de fil. Souviens-toi, Seigneur : ma vie n’est qu’un souffle, mes yeux ne verront plus le bonheur. » .

 2024-Marc-5é-dimanche

 

Job prit la parole et dit : « Vraiment, la vie de l’homme sur la terre est une corvée, il fait des journées de manœuvre. Comme l’esclave.., comme le manœuvre

Boulot, dodo ,métro !

Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand,.. ma vie n’est qu’un souffle,

A quoi bon ! Tout passe..

70 ans en font le compte ,80 est un exploit…

Vanité des vanités ..tout n’est que vanité !

A quoi sert la vie ?

Qui me le dira? Qui me guidera?


Deuxième lecture : Annonçer l’Evangile  (1 Co 9, 16-23)

Frères, annoncer l’Évangile, ce n’est pas là pour moi un motif de fierté, c’est une nécessité qui s’impose à moi. Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! Certes, si je le fais de moi-même, je mérite une récompense. Mais je ne le fais pas de moi-même, c’est une mission qui m’est confiée. Alors quel est mon mérite ? C’est d’annoncer l’Évangile sans rechercher aucun avantage matériel, et sans faire valoir mes droits de prédicateur de l’Évangile. Oui, libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous afin d’en gagner le plus grand nombre possible. Avec les faibles, j’ai été faible, pour gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns. Et tout cela, je le fais à cause de l’Évangile, pour y avoir part, moi aussi.

 La vie a un sens

La vie est un passage

La vie est un combat

c’est à nous les croyants de l’annoncer, de le dire, de le proclamer

 

Frères, annoncer l’Évangile, c’est une nécessité qui s’impose à moi.

Une nécessité qui s’impose à tous les croyants et non seulement à saint Paul ,aux prêtres ou aux religieux

C’est à tous les chrétiens qu’il est demandé d’annoncer l’évangile du salut

l’évangile qui donne un sens à notre vie

l’évangile qui nous commande d’aimer

l’évangile qui nous encourage à porter notre croix

Avec les faibles, j’ai été faible, pour gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns.

 

Évangile (Mc 1, 29-39)

En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était. Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

 

Annonçons l’évangile

quand on se dispute en famille

la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre.

 

Quand nos proches ,nos amis ou même nos ennemis sont malades

inquiets ,angoissés en ayant peur de l’avenir

maladespar manque de foi ,d’espérance et d’amour

Jésus guérisait beaucoup de gens et il expulsa beaucoup de démons

 

Jésus nous apprend à retrouver la paix en le priant dans le silence

Il se rendit dans un endroit désert, et là il priait.

 

Il est bon de fêter notre Dieu, il est beau de chanter sa louange : il guérit les cœurs brisés et soigne leurs blessures. Il compte le nombre des étoiles, il donne à chacune un nom ; il est grand, il est fort, notre Maître : nul n’a mesuré son intelligence. Le Seigneur élève les humbles et rabaisse jusqu’à terre les impies. Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce, jouez pour notre Dieu sur la cithare !(Ps146) 

12345...60