Archive pour la catégorie 'temps ordinaire'

Cinquième dimanche ordinaire (Année A) :Saint Matthieu (5, 13-16) :

9 février, 2014

« Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

 

Vous :Une communauté  

Vous êtes la lumière du monde.

en voyant ce que vous faites de bien

ils rendront gloire à votre Père

**

Par 3 fois ,il est question de VOUS

Jésus s’adresse donc à une communauté

et non à une personne

**

Un individu qui se prend pour une lumière est un orgueilleux

une communauté qui est lumière est une force

car elle peut transformer le monde par son action

en voyant ce que vous faites de bien

**

Le Bien entre nous

dans les actes des apôtres on disait des premiers chrétiens

Voyez comme il s’aiment

La foi ,l’espérance , la bonne entente entre les premiers chrétiens a transformé le monde

ensemble ils ont découverts le message du Christ  

ensemble ils ont redonne un sens à leur vie

ensemble  ils ont été lumière  

ensemble ils ont annoncé les béatitudes

et le pardon

**

La gloire de Dieu  

Ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux

Saint Irénée a dit   

La gloire de Dieu c’est l’épanouissement de l’homme

 

La gloire de Dieu

C’est un monde d’amour

un monde épanoui

un monde libre

**

Non plus la « Kabod Yahvé »( Gloire de Dieu) de l’ancien testament

qui se manifestait au Sinaï

au milieu des éclairs  et des tremblements de terre

**

La gloire de Dieu

Ce n’est pas celle du tyran qui soumet son peuple

C’est une humanité réussie

**

Dieu a fait un pari fou

en voulant à la fois des hommes libres et des hommes qui s’aiment

Combien grande sera gloire s’il gagne ce pari !

 **

Amour et liberté

C’est pourquoi Jésus recherche sans cesse cette unité

comme le berger qui recherche sa brebis perdue

comme la poule qui rassemble ses poussins

**

il a pitié de la foule qu’il réunit autour du pain

Qu’ils soient un comme nous sommes un

**

Sur la croix il ouvre ses bras pour que le monde soit unis

**

Il n’oblige personne. Il appelle  

le jeune riche ne l’a pas suivi ,mais il est parti tout triste  

**

Le père

Ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

N’est ce pas ce  que désirent aussi les parents pour leurs enfants ?

des enfants libres et qui s’aiment

Voilà la joie, la lumière ,le bonheur des parents

la joie, la lumière, le bonheur de Dieu qui est un père   

Troisième dimanche ordinaire (Année A) :Mtt. (4,12-23)

26 janvier, 2014

1ère lecture : Isaïe (8, 23b – 9, 3)

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ;

sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre une lumière a resplendi. (Is  9,1)

 

Ce verset d’Isaïe est lu 2 fois  en ce 3é dimanche de l’année A

au cours de la  1é lecture

puis  dans l’évangile

**

La grande lumière  

Ce n’est  plus la lumière de Noël

qui nous annonçait la venue d’un sauveur

la lumière de Gabriel

la lumière des anges qui chantent

 « paix sur terre aux hommes qu’il aime »  

**

Ecouter

la lumière du « Maïtre »

qui commence sa vie publique

et propage son enseignement

**

Le discours sur la montagne ,les béatitudes

Les paraboles

La croix

**

Comprendre

Une lumière pour celui qui non seulement entend

mais encore comprend

**

Comme Paul sur la route de Damas

Subitement il a compris

Soudain une lumière venue du ciel l’enveloppa de sa clarté (Act 9,3)

**

Comme Pierre, Jacques et Jean le jour de la transfiguration

subitement ils comprirent

Jésus fut transfiguré .Son visage resplendit comme le soleil

et ses vêtements devinrent éblouissant comme la lumière (Mtt 17,3)

**

La lumière de la croix

La lumière de résurrection qui nous ouvre la porte de l’éternité

La lumière de la pentecôte qui se partage entre tous les apôtres

**

Lecture 2 :1cor 1,10ss

Paul ne baptise pas

il enseigne comme jésus

non une sagesse humaine mais la croix

**

Le Christ  ne m’a pas envoyé pour baptiser ,mais pour annoncer l’évangile

sans avoir recours à la sagesse humaine ce qui viderait de son sens la croix du Christ

**

Il annonce l’évangile du Christ

non l’évangile d’Apollos ou de Paul

Moi j’appartiens à Paul, ou moi j’appartiens à Apollos

ni celui de Dominique  ou de François ou d’Ignace ..

mais l’évangile du Christ

**

L’église

L’église est le corps du Christ  

au sein de cette église ,multiples sont les vocations

Cette église sera source de lumière dans le monde

si chaque croyant est fidèle à sa vocation

si chaque croyant peut dire comme Paul

Ce n’est plus moi qui vit c’est le christ qui vit en moi

**

Evangile de Matthieu  (4, 12-23)

est un commentaire par Mathieu de la prophétie d’Isaie

Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe : 

 

Deuxième dimanche ordinaire (année A) : Saint Jean (1, 29-34)

19 janvier, 2014

L’évangile  de Jean  (Jn 1,29-34)

lu en ce premier dimanche ordinaire  

raconte l’arrivée de Jésus au Jourdain

prés de Jean Baptiste

**

La paix

Tout est paix dans ce récit

Jean Baptiste voyait Jésus venir vers lui,

**

Jésus vient

sans ostentation

discret

caché

**

En arrière

Derrière moi vient un homme

Il vient nous réconcilier avec son père  

C’est la paix de Noël !

« Paix sur terre aux hommes qu’il aime »  

**

L’agneau de Dieu

 « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde

l’agneau sacrifié  sur les autels pour la rémission des péchés

signe du pardon

nous sommes réconciliés

**

La colombe 

J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe

La colombe qui annonce la fin du déluge ( Gen 8,6-12)

la fin de nos peines  

**

Le fils de Dieu

C’’est lui le Fils de Dieu.

Seul le fils de Dieu peut avoir de pouvoir de pardonner

**

Action de grâce

D’où la joie ,

l’émerveillement de Jean Baptiste

Il s’écrit

je ne savais pas  

Je ne le connaissais pas

**

Oui !,J’ai vu,

Oui ! Je rends ce témoignage

c’est lui

« Le prince de la paix »(Is)

**

D’où la première lecture de ce dimanche

 C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les rescapés d’Israël :

 je vais faire de toi la lumière des nations,

 pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »(Is 49,3) 

 

La pentecôte :fête du Sainte Esprit et fête de l’église

20 mai, 2010

La pentecôte est certes la fête du saint Esprit 

Mais c’est aussi la fête de l’Eglise

 

Mais qu’est ce que cette Eglise ?  

C’est avant tout

l’assemblée de tous les hommes de foi

qui croient en l’évangile

qui croient en ce message de paix

ce message d’amour

proclamé

par Jésus

sur la montagne des béatitudes

 

L’Eglise c’est la communauté des hommes

qui se laissent envahir par l’Esprit de Paix

l’esprit de communion

l’esprit d’espérance

L’église n’est surtout pas

seulement

comme semble sans cesse le proclamer les mass media

qui s’acharnent  sur elle en ce moment

les cardinaux et le clergé

 

Ceux là ce sont les hommes de l’institution

qui bien  souvent au cours de l’Histoire

comme chacun le sait

n’ont pas toujours été à la hauteur

 

Il suffit de relire

la vie des papes et cardinaux de la renaissance !

Sont ils représentatifs de l’Eglise ?

 

Maintenant encore

prenons l’exemple  de Mgr Schönborn

cardinal et archevêque de Vienne,  en Autriche  

Pour les journalistes il est représentatif  

C’est lui qui fut chargé

de la rédaction du « Catéchisme de l’Église catholique »

en 1987-1992.

Il prêche les exercices spirituels au Vatican pour le carême 1996.

Mais surtout, seulement âgé de 65 ans, il  est « papable »

Il a donc tout intérêt de se faire remarquer

Après tout Benoit 16 commence à prendre sérieusement de l’âge 

 

Est il un exemple de communion ?

Mgr Schönborn  s’en prend

en ce moment  

à la vieille garde de Jean Paul 2

et reproche au cardinal Soldano

secrétaire d’état de Jean Paul  2

d’avoir étouffé des abus sexuels

commis par le cardinal Groër lui même 

 

Est ce que ces démêlés font honneur à l’Eglise ?

 

Les cardinaux ,les prêtres ne sont pas  représentatifs

même si l’Eglise

en tant qu’institution humaine 

a absolument 

besoin d’eux

Ce sont des serviteurs de l’Eglise

rien de plus !

Benoit 6 l’a dit lui même

« Je suis un humble serviteur »

 

l’Eglise ce sont les humbles

les petits

les pauvres

les pacifiques

lea affames

tous ceux là  qui étaient  rassemblés

autour de Jésus

au pied de  la montagne des béatitudes

 

l’Eglise

c’est cette foule

qui se rassemble dans le désert

pour partager la pain

humblement

avec Jésus

qui leur rend courage

 

L’Eglise ce sont tous ces hommes

de tous les pays

qui le jour de la pentecôte

furent emportés par le souffle de l’esprit

en écoutant le discours de Pierre

un pauvre pécheur

qui auparavant

lançait son filet

dans le lac de Galilée

 

Le concile Vatican 2

a beaucoup insisté

sur ce sacerdoce de tous les fideles 

 

1...7891011