Archive pour la catégorie 'temps ordinaire'

4é dimanche ordinaire (A) : La sagesse des Béatitudes

29 janvier, 2017

1ère lecture :  Les Humbles : Sophonie (2,3 ; 3, 12‑13)

Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays, qui accomplissez sa loi. Cherchez la justice, cherchez l’humilité : peut-être serez-vous à l’abri au jour de la colère du Seigneur.
Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

**

2 ère lecture « Ce qu’il y a de  fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi » (1 Co 1, 26-31)

Vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien :parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance.  Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages ;ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort ;

**  

Evangile :Les Béatitudes  Matt.(5, 1‑12a)

 

sermon-des-Béatitudes

En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! »

 

La sagesse du monde

Pour le monde

Etre sage

c’est faire fi de Dieu et  avoir les pieds sur terre

être réaliste, au nom de la raison

Réussir !   

Etre riche

Etre puissant

Etre fort

**

Il s’ensuit de la violence et des injustices , pour être riche  

et des guerres pour être fort

La haine au lieu de l’amour

la méfiance au lieu de la confiance

le trouble au lieu de la paix

Qui peut alors  être heureux ?

 **

La sagesse des béatitudes

C’est l’envers  de la sagesse humaine  

C’est le renversement de nos valeurs

Cliquez ICI 

  c’est le bonheur !

« heureux les pauvres ,les doux ,les pacifiques …

**

Le pauvre ,l’humble ,loue Dieu

comme un enfant qui respecte son père

Il se sait petit devant Dieu

pas supérieur aux autres  

Il se sait un homme parmi les hommes

un petit  au sein de l’univers

Il se sait incapable defaire le bien sans l’aide de Dieu

**

Il ne perd pas son temps à s’enrichir de « vanités »   

il sert !

Il travaille non pour être riche mais pour servir

il se donne !

il aime !

il pardonne !:

il ne cherche pas des « combines » pour flouer les autres

il ne lance pas des « boules puantes » pour noircir les concurrents  

il est juste

il est pacifique  

voilà la source des béatitudes

voila le bonheur !

**

Jésus était doux et humble de cœur

Jésus a tout donné

Jésus  respecte les petits

comme la veuve qui donne son obole dans le temple

Jésus est venu nous apporter la paix

 

3é dimanche ordinaire (A) : L’union et la paix entre les nations

22 janvier, 2017

Lecture 1 : La Galilée des nations. Isaïe (8, 23b – 9, 3)

Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain, et la Galilée des nations. Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi

 Jésus est venu pour tous  

Il est la lumière de toutes les nations

au-delà des mers

au-delà du Jourdain

ile est venu pour la Galilée des nations

le monde entier  

**

Lecture 2 :Qu’il n’y ait pas de division entre vous » (1 Co 1, 10-13.17)

Je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ;qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions.

**

Evangile :  Le peuple a vu une grande lumiére Matt.(4, 12‑23)

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations !

 Ce 3é dimanche de l’année liturgique correspond cette année avec la semaine de l’uniate

Aujourd’hui  

Tous les chrétiens de toutes les confessions prient pour l’union de tous les disciples du Christ

les catholiques ,les protestants ,les orthodoxes, les Nestoriens d’Irak ,les Coptes d’Egypte et d’Ethiopie

Tous nous croyons dans le même évangile  

Soyons unis !

**

Mais le Christ ,n’est pas seulement venu pour les juifs

ou pour les chrétiens

Il est venu pour tous

Il est le sauveur de Tous  

le sauveur des musulmans radicaux ou non ,

le sauveur des Hindouistes

le sauveur des incroyants

le sauveur des publicains et des pécheurs

 **

On a tous tant besoin de lui

On a tous tant besoin de paix  

 **Un

Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche.

Ecoutons nous ! Hommes de toutes les nations

Ecoutons nous ! Hommes de la « Galilée des nations »

Dialoguons ! Arabes au-delà du Jourdain  

Dialoguons ! Africains au delà des mers

Pratiquons la justice  source de paix

pratiquons la solidarité et l’accueil des faibles ,des émigrés

**

C’est en cela que Jésus est la lumière des nations  

Puissions nous être unis  

C’est la prière de ce jour !

C’est la prière  profonde ,vraie , de tous les hommes de bonne volonté

quelque soit leur religions

Puissions nous êtres unis !

Puissions nous vivre en paix

**

C’est la prière ultime de Jésus la veille de sa mort

Qu’ils soient Un……« je vous donne la paix » 

2é dimanche ordinaire (A) ; Voici l’Agneau de Dieu (Jn 1,29-34)

15 janvier, 2017

Avec ce dimanche commence la nouvelle année liturgique

Jean Baptiste  nous présente le sauveur

celui qui enlève les péchés du monde

**

La vedette de ce jour n’est pas Jean Baptiste

c’est l’Agneau    

**

1ère lecture : Lumière des nations   (Isaïe 49, 3.5‑6)

C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, ramener les rescapés d’Israël : je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre

**

2ème lecture : « À vous, la grâce et la paix, » (1 Co 1, 1-3)

à tous ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus..avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ,leur Seigneur et le nôtre.

**

Evangile : l’Agneau de Dieu  ( Jn 1, 29‑34)

En ce temps-là, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara : « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. » Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.” Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

**

L’Agneau

 

agneau-de-dieu-jérusalem

 

Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ;

Tout est dit

Voici l’agneau

Voici celui qu’on attend

Voici le messie 

c’est lui qui nous libérera de tout mal

**

C’est l’agneau pascal

que les hébreux ont mangé avant de quitter l’Egypte

au début de leur libération

il sera sans tares …Vous le choisirez parmi les moutons (Gn 14 5),,

**

L’agneau pascal que Jésus partagera avec ses disciples los de son dernier repas dans le cenacle 

signe de notre mort et de notre résurrection

**

l’agneau annoncé par le prophéte isaïe 

Brutalisé, il s’humilie ;il n’ouvre pas la bouche,comme un agneau traîné à l’abattoir,comme une brebis devant ceux qui la tondent :elle est muette ; lui n’ouvre pas la bouche.(Is 53,7)

**

L’agneau de l’apocalypse qui ouvrira les sceaux

à la fin du monde ,le jour du jugement

j’aperçu devant le trône comme un agneau égorgé …il vint prendre le livre dans sa main droite (Apk 4,6)

**

L’Esprit

Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, , c’est lui

C’est la fin de l’ancien testament

le début du nouveau

le début de l’évangile que Jésus va annoncer

**

Non plus les contraintes de la loi

mais la vie et la liberté de l’Esprit

**

celui-là baptise dans l’Esprit Saint

Ce sera la jour de la pentecôte

Les apôtres recevront la force de l’Esprit

et partiront à leur tour  annoncer l’évangile

comme c’est écrit dans les « actes des apôtres

ou « évangile de l’Esprit

**

 Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

Seul le fils de dieu peut ainsi  pardonner

Seul le fils de Dieu peut ainsi  partager le même repas avec ceux qui l’ont offensé

Seul le fils de Dieu a le pouvoir de nous donner le pardon et l’esprit saint

**

Jean Baptiste disait ; je ne le connaissais pas  

Puisse Dieu nous  le faire connaître

Puissions nous re- naitre avec l’agneau 

Puissions nous  avoir vraiment la foi en ce pardon de Dieu

et trouver « la grâce et la paix »

Puissions nous vraiment croire en cet amour

Dimanche du Christ roi : Le Royaume des larrons

20 novembre, 2016

Lecture 1 : David  (2 S 5, 1-3)

En ces jours-là,  toutes les tribus d’Israël vinrent trouver David à Hébron et lui dirent : « Vois ! Nous sommes de tes os et de ta chair. ‘Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.’ »

**

Lecture 2 :  Tous pardonnés ,réconciliés  (Col 1, 12-20)

 Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé :  en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés…;Car Dieu a jugé bon et que tout, par le Christ,lui soit enfin réconcilié, faisant la paix par le sang de sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.

**

Evangile :  Souviens toi de moi . (Luc 23, 35‑43)

 Le sauveur

En ce temps-là, on venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à observer. Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient : « Il en a sauvé d’autres : qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! » Les soldats aussi se moquaient de lui ; s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée, en disant : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. »

C’est l’échec

le mépris, le sarcasme

la honte

la foule ricanait

« qu’il se sauve lui même ..sauve toi toi m^me » L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi !

**

C’est l’incompréhension

Comment croire ?

C’est un tel échec

C’est un tel retournement

C’est une telle surprise

**

Et les disciples ?

Où sont ils ?

déçus

Quelle déception !

ils espéraient

en vain !

stupeur et tremblement !

**

Le sauvé

Mais l’autre lui fit de vifs reproches : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. » Et il disait

Un seul a compris

Le coupable

Le rejeté

Le méprisé

**

Lui seul a compris

Le prix du salut

Le prix de l’amour

le don suprême du plus digne

qui accepte tout

pour rendre la dignité

à toute l’humanité

 

Bon-larron-Michel-Laude-ND-

« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume.

Il a besoin de pardon

Il est coupable

Il est indigne

Qui peut le purifier ?

qui peut lui rendre la vie ?

Il y croit !

il y croit de toutes ses forces !

**

Lui seul a compris

Jésus seul

par sa mort

lui rend la vie

  **

Le royaume

Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

Le royaume des paumés, des honteux

des exclus, des méprisés ,des refoulés

des migrants ,des lépreux ,des paralysés

des blessés de la vie    

**

Le royaume de Marie Madeleine

la plus aimante

celui de Zachée ,

le plus généreux

de Pierre

le plus faible

de Judas

le plus désespéré

de l’enfant prodigue 

32é Dimanche ordinaire (C) : C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

13 novembre, 2016

 

Lecture 1 : Malachie (3, 19‑20) :  Tous les arrogants seront de la paille

Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche. Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement.

Ce sont les injustices qui sont à la source de tous les maux

mais un jour le soleil de justice se lèvera   

**

Lecture 2 :  2Thess.(3,7) Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus ! 

Or, nous entendons dire qu’il y en a parmi vous qui mènent une vie désordonnée, affairés sans rien faire.  ces gens-là, nous adressons, dans le Seigneur Jésus Christ, cet ordre et cette exhortation : qu’ils travaillent dans le calme et qu’ils mangent le pain qu’ils auront eux-mêmes gagné.

Quelle injustice !

Les pauvres travaillent pour le profit des riches qui se prélassent

 **

Evangile : Luc (21, 5‑19)  .  C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

 

ruine-du-temple-de-jérusale

En ce temps-là, comme certains disciples parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t‑il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi”, ou encore : “Le moment est tout proche.” Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel.
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.

« On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel.

Oui !

Tout va mal

les tremblements de terre

Le changement climatique

La faim dans le monde

Les inondations

Les attentats ,le mépris des pauvres

L’arrogance des responsables

Les injustices   

Les guerres  

**
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage.

Pire que tout !

les guerres au nom de la religion

au nom de Dieu

**

Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu

Il en a toujours été ainsi

mais toujours aussi

il y a eu des  hommes épris de justice

des hommes de foi

des hommes généreux

des hommes fortifiés par l’Esprit

avec l’aide de Dieu

qui ont lutté pour la justice

la liberté ,le respect de l’homme

**

C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie

Oui ! il y en a encore

des hommes de foi

des hommes religieux ou non

croyants ou non  

des hommes qui

comme le Christ  

acceptent la lutte ,la croix

pour que  vivent les hommes   

9 Novembre : Dédicace de la basilique du Latran

9 novembre, 2016

La fête de la cathédrale du pape ,c’est la fête de l’Eglise  

**

 

Lecture  Ézékiel (47, 1‑2.8‑9.12)

En ces jours-là, au cours d’une vision reçue du Seigneur, …Sous le seuil de la Maison, de l’eau jaillissait vers l’orient, … L’eau descendait…. En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner.

Un rêve !

le rêve d’une église sainte  

B-de-Latran

cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre

une Eglise qui purifie

**

au bord du torrent, sur les deux rives, toutes sortes d’arbres fruitiers pousseront

un Eglise qui donne la vie

**

une Eglise missionnaire  

qui répand cette vie dans tout l’univers

**

L’église de Dieu

le nom de cette ville sera désormais

Dieu est là (Ez 48,35)

**

 Evangile  (Jn 2, 13-22) : Une église de vrais croyants

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple,…

L’église doit être  généreuse

non une église marchande

Une église qui donne

et non qui amasse   

**

 L’amour de ta maison fera mon tourment.

Une église qui prie

une église zélée

une église que Jésus aime

et qui subit les plus grands tourments pour elle

**

« Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. »

Une église qui croit au kérygme

« Le Christ est mort et ressuscité »

**

Une église où Dieu est vraiment présent  

Cette ville sera appelée

Dieu est là (Ez 48,35)

**

Confiance

La basilique de Latran qui fut  construite vers 330

 puis détruite 2 fois par des tremblements de terre

et incendiée plusieurs fois  

est toujours là

Jésus avait dit à Pierre

 Tu es Pierre,. Sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle  (Mtt16,18)

32é Dimanche ordinaire (C) : Il n’est pas un Dieu des morts mais des vivants

6 novembre, 2016

1ère lecture : La résurrection promise . Mcc (7, 1‑2.9‑14)

En ces jours-là, sept frères avaient été arrêtés avec leur mère. À coups de fouet et de nerf de bœuf, le roi Antiocos voulut les contraindre à manger du porc, viande interdite….Sur le point d’expirer, le dernier  parla ainsi : « Mieux vaut mourir par la main des hommes, quand on attend la résurrection promise par Dieu, tandis que toi, tu ne connaîtras pas la résurrection pour la vie. »

La véritable mort

c’est perdre la foi

c’est perdre l’espoir

c’est perdre Dieu

**

Ne pas croire en Dieu

c’est la mort

sans Dieu a quoi bon vivre ?

80 ans …puis le trou !

**

2ème lecture :  la résurrection c’est le réconfort (2 Th 2, 16 – 3, 5)

Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même,  et Dieu notre Père qui nous a aimés et nous a pour toujours donné réconfort et bonne espérance par sa grâce,  réconfortent vos cœurs et les affermissent en tout ce que vous pouvez faire et dire de bien.

**
Evangile :  Luc (20, 27‑38)

En ce temps-là, quelques sadducéens – ceux qui soutiennent qu’il n’y a pas de résurrection – s’approchèrent de Jésus et l’interrogèrent : « Maître, Moïse nous a prescrit : Si un homme a un frère qui meurt en laissant une épouse mais pas d’enfant, il doit épouser la veuve pour susciter une descendance à son frère. Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; de même le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d’enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien, à la résurrection, cette femme-là, duquel d’entre eux sera-t‑elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour épouse ? »
Jésus leur répondit [ Les enfants de ce monde prennent femme et mari. Mais ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au monde à venir et à la résurrection d’entre les morts ne prennent ni femme ni mari, car ils ne peuvent plus mourir : ils sont semblables aux anges, ils sont enfants de Dieu et enfants de la résurrection. Que les morts ressuscitent, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur le Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob. Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Tous, en effet, vivent pour lui. 

Ils sont ridicules

les saducéens

les gardiens du temple !

Ils sont ridicules

avec leur histoire à dormir debout

de la femme aux 7 maris

avec leurs pensées  de grand savants !

 

Jomaray-le-penseur

Ils sont bien arrogants tous ces théologiens

qui essaient d’imaginer

on ne sait trop quoi sur l’au-delà

Le problème  n’est pas là !

**

On ne sait rien

On ne  peut rien dire

sur la vie éternelle

inutile d’imaginer !

ce n’est pas de notre ressort !

**

On  y croit

c’est tout !

On croit en la Vie  

On ne croit pas en la mort !

**

La résurrection c’est déjà maintenant

quand on est debout

débordant  de foi

débordant d’espérance

débordant d’amour  

quand on agit pour le bien

quand on lutte contre le mal

**

La résurrection c’est déjà maintenant

car on se sait pardonné par le Père

On se sait aimé

Par la mort du fils  

avec la force de l’esprit

nous avons la vie .   

**

En aimant nous vivons

En aimant nous ressuscitons

**

Aux paralytiques Jésus a dit 

allons debout !

Aux morts ,à la fille de Jaïre ,Jésus a dit

lève toi !

C’est cela la résurrection !

dès maintenant !

**

Pour le reste on verra

Jésus nous l’a promis

Il nous a promis un royaume

où régnera l’amour

où il n’y aura plus de pleurs  

ou la mort sera vaincu !

31é Dimanche ordinaire (C) : Qui est la vedette : Zachée ou le Christ miséricordieux ?

30 octobre, 2016

1ère lecture : La miséricorde ;Sg (11, 22 – 12, 2)

Seigneur, le monde entier est devant toi comme un rien sur la balance, comme la goutte de rosée matinale qui descend sur la terre.Pourtant, tu as pitié de tous les hommes, parce que tu peux tout.

Dieu est grand

Tout est à lui

Tu fermes les yeux sur leurs péchés, pour qu’ils se convertissent. Tu aimes en effet tout ce qui existe, tu n’as de répulsion envers aucune de tes œuvres ;… En fait, tu épargnes tous les êtres, parce qu’ils sont à toi, Maître qui aimes les vivants, toi dont le souffle impérissable les anime tous….Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu, 

Sa miséricorde dépasse tout

Elle est infinie

**

2ème lecture :  Etre digne de son appel  (2 Th 1, 11 – 2, 2)

Nous prions pour vous à tout moment afin que notre Dieu vous trouve dignes  de l’appel qu’il vous a adressé ;par sa puissance,qu’il vous donne d’accomplir tout le bien que vous désirez …Ainsi, le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui,selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ.

Dieu ne veut pas la mort du pécheur ,

Il veut sa grandeur  

Il veut des hommes debouts

« la gloire de Dieu c’est l’épanouissement de l’homme »  

**

Evangile : « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Lc 19, 1-10)

En ce temps-là,     entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille.Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là.Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit :« Zachée, descends vite :aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »  Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient :« Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur :je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. »    Alors Jésus dit à son sujet :« Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham.    En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

 

Zachée

Le Christ miséricordieux

Luc est le seul à raconter la parabole de l’enfant prodigue

il est le seul a nous parler de Zachée

**

Dans la parabole, 

la vedette n’est pas le fils

 mais le père miséricordieux  

A Jéricho

la vedette n’est pas Zachée ,

mais le Christ venu nous rendre la liberté

**

Jésus vient nous libérer

il vient pour guérir   

il lève les yeux

et regarde les petits

**

C’est lui qui s’invite

C’est lui qui vient chez nous

à notre table

**

Il nous rend notre dignité

Il nous bouleverse  

change nos cœurs

et nous rend la paix et la joie

**

A nous de l’accueillir

A nous de le recevoir

**

La conversion

Jericho se trouve à  300m sous le niveau de la mer,

c’est une ville où on est écrasé par la chaleur et on  étouffe .

C’est là que Zachée est écrasé par le regard des autres le mépris des autres ,

car il est publicain, pécheur ,voleur.

On ne l’aime pas .

Qui le sauvera ?

**

Un regard de bonté

Jésus est miséricordieux  (= coeur qui comprend la misère ses autres )

Ce regard de miséricorde du Christ donne envie de se convertir

C’est trop !

C’est trop bon !

C’est trop beau !

Ce respect de l’autre est un réconfort

**

Ceux qui font la morale  bien souvent rebutent.

Faire la morale c’est parfois manquer de respect .

Ceux  qui écoutent

ceux qui essayent de comprendre

aident les « paumés »   à se relever

**

L’humilité 

L’aveu des fautes nous aident aussi à nous en sortir   

Zachée avoue qu’il a eu des torts

il se convertit

il retrouve la paix et la joie

et avec le Christ il mange à la même table

 

30é Dimanche ordinaire (C) : La prière du publicain

23 octobre, 2016

 

Lecture 1 : La prière de l’opprimé. (Ben Sira 35, 15‑22)

Le Seigneur … écoute la prière de l’opprimé. Il ne méprise pas la supplication de l’orphelin, ni la plainte répétée de la veuve. Celui dont le service est agréable à Dieu sera bien accueilli, sa supplication parviendra jusqu’au ciel. La prière du pauvre traverse les nuées

**

Lecture 2 : Le seigneur me sauvera  (2 Tm 4, 6-8.16-18)

 Tous m’ont abandonné. ..    Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force …..J’ai été arraché à la gueule du lion ; le Seigneur m’arrachera encore à tout ce qu’on fait pour me nuire. Il me sauvera et me fera entrer dans son Royaume céleste. À lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

 

Evangile : Le pharisien et le publicain Luc (18, 9‑14)

En ce temps-là, à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, Jésus dit la parabole que voici : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts). Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : “Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.” Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : “Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !” Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

 

Le pharisien

Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même …

Il est supérieur  

Il sait tout ,il commande

Il n’a besoin de personne

Il n’a besoin de rien

**

Donc il ne prie pas vraiment

Il suit la loi

mais il n’a certainement pas conscience de s’adresser à Dieu

car en présence de Dieu on ne parle pas ainsi !

donc Il ne croit pas vraiment que Dieu est là 

**

je ne suis pas comme les autres hommes

Il est satisfait de ce qu’il a et  de ce qu’il est

Finalement il manque d’ambition !

il manque d’horizon !

**

Il n’aura rien  

enfermé, dans son petit monde

égoïste ! orgueilleux !

 

Le-pharisien-et-le-publicai

Le publicain

Le publicain, lui, se tenait à distance

Il se sait petit, limité

Il est  face à l’nfini 

dans le silence

Il n’ose pas s’approcher

Il a conscience de la grandeur de Dieu

**

Il  n’osait même pas lever les yeux vers le ciel

Il est intimidé

Il a soif d’infini

Il a soif d’amour

mais n’ose le dire  

**

Il aura tout !

 

La priére

La prière c’est un dialogue avec Dieu dans le silence

c’est un acte de foi

celui qui prie,croit que Dieu écoute

ce n’est pas un dialogue de sourd

**

Celui qui prie est dans le besoin

Il demande .

Il supllie

Il ne se vante pas

Il espère

** 

Celui qui prie reste humble

car il s’adresse à Dieu

il se tient comme un enfant

car il s’adresse à son père  

29é Dimanche ordinaire (C) : le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? »

16 octobre, 2016

Lecture 1 : la prière de Moïse (Exode 17, 8‑13)

Les Amalécites survinrent et attaquèrent Israël à Rephidim…Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort. Mais les mains de Moïse s’alourdissaient ; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre. Ainsi les mains de Moïse restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil. Et Josué triompha des Amalécites au fil de l’épée.

Lecture 2 : Demeure ferme    (2 Tm 3, 14 – 4, 2)

Bien-aimé, demeure ferme …, tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse,
en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus Christ.    Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour.. dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ;    grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien. 

Evangile : La prière de la veuve (Luc 18, 1‑8)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? »

 

Le mal

Tout va mal dans le monde

C’est la lutte !

C’est la guerre

Ce sont les injustices 

**

Que de combats  !

Moïse était en guerre contre les Amalécites  

Timothée se bat au nom de la foi

La veuve de l’évangile lutte pour la justice

**

Et maintenant

les guerres en Syrie en Afrique

les attentats  

les réfugiés

l’abandon des veuves et des « mineurs » sans leurs parents  

dans nos camps de misère

**

On ferme nos portes

On construit des murs

On pourchasse les indésirables

on a peur  

quel monde !

**

La foi

le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? »

Tout cela parce qu’on a plus la foi

On a plus d’espérance !

On a plus d’amour !

**

On se sent impuissant  

Que faire ?

**

On a chassé Dieu !

On se moque de l’évangile

On ne prie plus

On ne s’aime plus

**

Or sans Dieu on ne peut rien !

C’est évident !

C’est visible !

Il suffit d’ouvrir les yeux

sans Dieu ,on ne peut rien  

**

Ne Baissons  pas les bras

Ayons donc foi en Dieu

Ayons foi en la prière

Prions comme la veuve de l’évangile

 Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager 

**

Moise priait en haut de la montagne

sans baisser les bras

Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort.  

Il croyait !

Il priait !

mais il était pas seul

D’autres le soutenaient

Aaron et Hour lui soutenaient les mains,

 

la-priére-de-Moïse

 

En Eglise

On prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s’assit dessus.

La pierre c’est l’église 

Le rôle de la communauté

de l’église

est de nous soutenir

**

Demeure Ferme !

tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, de  dénoncer le mal,

Comme Timothée fortifions sans cesse notre foi

en lisant les Ecritures 

12345...11