Archive pour la catégorie 'temps ordinaire'

19é dimanche Ordinaire (C) : Les passions au service de l’Amour et de la foi

13 août, 2016

 

Lecture 1 : La passion de Jérémie (Jr 38, 4,6–10)

En ces jours-là, pendant le siège de Jérusalem, les princes ….se saisirent de Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Melkias, fils du roi,.. Dans cette citerne il n’y avait pas d’eau, mais de la boue,et Jérémie enfonça dans la boue.

**

Lecture 2 : Les passions des martyrs (He 12, 1-4)

 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre lutte contre le péché.

**

EvangileLa passion du Christ (Lc 12, 49-53)

Le feu ,le baptême ,la division  

 

Le Feu 

 

Feu-du-saint-Esprit

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !

Le feu  brûle  mais aussi réchauffe

le feu purifie mais c’ est aussi le symbole de l’amour

Jésus est venu détruire les conséquences du  péché en mourant sur la croix

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis »

Ceci est le feu qui brûle au cœur de Jésus

**

Le baptême 

Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !

Le baptême c’est l’eau qui purifie 

mais c’est aussi l’eau qui fait de nous des enfants de Dieu

 

Pour cette purification jésus a connu l’angoisse  

à Gethsémani

lors de son agonie (mot qui à l’origine veut dire combat ou angoisse)   

pour que nous devenions des enfants de Dieu

**

La division  
    Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ?Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.    Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées :trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront :le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

La division ou la paix ?

C’est en fait un appel à être missionnaire    

à témoigner de notre foi

de notre amour

auprès de nos proches  

**

Etre Zélé

ne pas avoir le cœur en paix tant que nous n’avons pas partger notre foi

saint Augustin disait  

« Mon cœur n’est pas satisfait tant qu’il n’a pas trouvé Dieu »

 le disciple dit

« Mon cœur n’est pas satisfait tant que je n’ai pas partagé ma foi avec mes frères »

c’est le Zéle du bon pasteur à la recherche de la brebis  perdue

c’est l’agonie de Jésus depuis Gethsémani

le cri du juste sur la croix

« j’ai soif »   

**

C’’était la lutte de Jérémie jeté dans son puits

c’était la lutte de tous les premiers martyrs qui ont témoignés au prix de leur sang 

19é dimanche ordinaire (C) : Servir

7 août, 2016

Lecture 1 :  Partager (Sg 18, 6-9)

Les fidèles …se consacrèrent d’un commun accord à cette loi divine : Que les saints partageraient aussi bien le meilleur que le pire ;..et déjà ils entonnaient les chants de louange des Pères.

Servir.. partager …que de bonheur  

**

Lecture 2 : Une patrie meilleure  (He 11, 1-2.8-19)

Les patriarches .. étaient des étrangers et des voyageurs. …    En fait, ils aspiraient à une patrie meilleure,
celle des cieux.
**

Evangile : Luc (12, 32‑48)

Le royaume de Dieu

 Sois sans crainte, petit troupeau : votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.

Dieu nous invitera dans son royaume  

Un royaume de paix

**

Toute le reste n’est que vanité  

« Vanité des vanités, tout n’est que vanité » (Qo 1)

 Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumône. Faites-vous des bourses qui ne s’usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, là où le voleur n’approche pas, où la mite ne détruit pas

**

Rechercher ce royaume avec avidité

. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.

Servir  

Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte. Heureux ces serviteurs-là que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller

Que toute notre vie nous soyons au service des autres

servir avec foi

servir avec amour

Veillez

servir le prochain

c’est une façon de veillez

un façon d’attendre la venue du sauveur

 

Servir

Dieu nous servira

. Amen, je vous le dis : c’est lui qui, la ceinture autour des reins, les fera prendre place à table et passera pour les servir

C’est invraisemblable !

un monde à l’envers !

qu’est ce donc que cet évangile ?

**

Dieu lui-même comme un père nous servira

si nous mêmes nous avons servi  

Pouvons nous imaginer cela ?

Est-ce qu’on se rend compte de ce qu’on lit

 **

L’heure de la rencontre

. S’il revient vers minuit ou vers trois heures du matin et qu’il les trouve ainsi, heureux sont-ils ! Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait, il n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

L’heure du fils de l’homme

c’est l’heure de son don

quand le jeudi saint, avant de mourir, Jésus commença à s’offrir en disant

« Père l’heure est venue glorifie ton fils » (Jn 17)

C’est à l’heure où nous mêmes nous  servirons nos frères avec amour

 que nous comprendrons qui est vraiment le fils de l’homme

Qu’il est Amour

**

Aimer

À qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage.

Mais savons nous aimer ?

sommes nous capables d’aimer  

Seul l’Esprit Saint peut vraiment aimer en nous

Seul l’Esprit Saint nous donne d’aimer   

18é dimanche ordinaire (C) : Sens de la vie

31 juillet, 2016

1ère lecture : Qohélet ( 2, 21‑23)

Vanité des vanités, disait Qohèleth. Vanité des vanités, tout est vanité !

Un homme s’est donné de la peine ; il est avisé, il s’y connaissait, il a réussi.

Et alors ?

Est ce la réussite qui compte ?

et après ?

Seul reste l’amour

pour toujours

Le bonheur d’avoir aimé  

 

vivre-pour-aimer

En effet, que reste-t‑il à l’homme de toute la peine et de tous les calculs pour lesquels il se fatigue sous le soleil ? Tous ses jours sont autant de souffrances, ses occupations sont autant de tourments : même la nuit, son cœur n’a pas de repos.

Que de crainte que de peur que de soucis pour celui qui ne pense qu’à lui !

Que de bonheur !

Que de paix !

que de sérénité !

pour celui qui se met au  service des autres  

**

2ème lecture :  (Col 3, 1-5.9-11)

Recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.   Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre.

c’est à dire l’Amour de Dieu et l’Amour du prochain

faire la volonté de Dieu

**

Faites donc mourir en vous  ce qui n’appartient qu’à la terre : débauche, impureté, passion, désir mauvais,
et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie.  Plus de mensonge entre vous :

Se débarrasser des œuvres de la chair selon saint paul (Gal 5)

vous vous êtes débarrassés de l’homme ancien qui était en vous et de ses façons d’agir,
et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau

Un homme qui porte les fruits de l’esprit (Gal 5)

.**

Evangile :Luc (12, 13‑21) 

L’homme se dit

Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.” Mais Dieu lui dit : “Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie.?” Ce que tu auras accumulé, qui l’aura Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

17é dimanche ordinaire (C): La Priére

24 juillet, 2016

Lecture1 : la Prière d’Abraham (18, 20‑32)

le Seigneur dit : « Comme elle est grande, la clameur au sujet de Sodome et de Gomorrhe ! Et leur faute, comme elle est lourde !…et Abraham s’approcha et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable ? Peut-être y a-t‑il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à toute la ville à cause des cinquante justes qui s’y trouvent ?

Une prière

pour un monde en folie

un monde de haine

un monde égoïste

...Sodome et Gomorrhe c’est notre monde 

 

Prière-d'Abraham-par-Chaper

 

La prière d’un homme de foi, du père de la foi 

La prière d’un homme qui aime l’humanité

La prière d’un homme qui demande pardon

inlassablement !

**

le Seigneur déclara : « Pour dix, je ne détruirai pas. »

Il n’y a pas même  10 justes

Qui est juste  parmi nous ?

Oui ! vraiment nous avons tous besoin de miséricorde !

**

Lecture 2  Colossiens (2,12-14)

  Vous étiez des morts, parce que vous aviez commis des fautes Mais Dieu vous a donné la vie avec le Christ :
il nous a pardonné toutes nos fautes.

Il est venu

le fils de la miséricorde 

il est là .il nous justifie

Demandons pardon

Ayons foi

  **

Evangile : Luc 11,1-13

Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. »
 

Il n’y a pas 10Justes

mais nous avons un père

un père plein de miséricorde

Cliquez ICI  

**

..Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira

 On peut frapper à sa porte

il nous rejettera pas

on peut le chercher

on le trouvera

c’est le père de l’enfant prodigue  

il pardonne

il nous rend à la vie

** 

Vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t‑il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

Soyons docile aux inspirations de l’Esprit saint

Sans lui nous ne pouvons pas être juste

Sans lui nous ne pouvons pas changer notre vie

Sans lui nous ne pouvons pas témoigner  de l’amour du père et du fils

Cliquez ICI 

 

16é dimanche ordinaire C : Le Christ est parmi vous , écoutez le

17 juillet, 2016

Lecture 1 : »  Le seigneur apparut à Abraham (Gn. 18, 1-10a)

…« Mon seigneur, ne passe pas sans t’arrêter près de ton serviteur 

**

Lecture2 : » le Christ est parmi vous,! (Col 1, 24-28)

La mission que Dieu m’a confiée, c’est de mener à bien pour vous l’annonce de sa parole,…. le mystère qui était caché depuis toujours à toutes les générations,…le Christ est parmi vous,
**

Evangile : « Marthe le reçut. Marie a choisi la meilleure part »(Lc 10, 38-42)

  En ce temps-là,    Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut  Elle avait une sœur appelée Marie
qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit :« Seigneur, cela ne te fait rienque ma sœur m’ait laissé faire seule le service ?
Dis-lui donc de m’aider. »  Le Seigneur lui répondit :« Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses.    Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part,elle ne lui sera pas enlevée. »

Marthe-et-Marie-Vermeer-van

 Dieu est toujours là, près de nous

comme il fut près d’Abraham

quand il lui  apparut sous les chênes de Mambré

**

Comme Abraham

sachons l’accueillir

**

Jésus est toujours là ,près de nous

Accueillons le !

servons le comme Marthe

écoutons le comme Marie

**

Ecoutons

calmement ,assis

comme Marie

comme la foule

le jour de la multiplication des pains

et maintenant réunis dans nos églises

pour partager le même pain

 **

Ecoutons

« Celui-ci est mon fils bien aimé , écoutez le »

Ecoutons

« Jamais  un homme n’a parlé comme cet homme » 

**

Le mystère caché

Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté,

 réunir l’univers entier sous un seul chef, le Christ,

 ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.

(Eph 1,9)

**

Quel est donc ce mystère  

caché depuis toujours à toutes les générations

**

Le mystère de la réconciliation

c’est le pardon

l’espérance  

Dieu se réconcilie avec Abraham et  promet à Sara la venue d’un enfant

jésus vient

il nous réconcilie en faisant la paix par le sang de sa croix

**

un jour  l’humanité enfin réconciliée, sera réunie autour d’un même père

c’est promis !

15é dimanche ordinaire C : Le bon Samaritain

10 juillet, 2016

Ce dimanche est le dimanche du bon Samaritain  

qui aime son prochain

**

Mais est il possible d’aimer  comme Dieu nous le demande ?

**

Lecture 1 :Deutéronome (30,10-14)

Cette loi que je te prescris aujourd’hui…n’est pas au-dessus de tes forces ..ni hors de ton atteinte.’
…    Elle est tout près de toi, cette Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur,

C’est avec l’aide du Saint Esprit

en se nourrissant de la parole du « Verbe fait chair »

que peu à peu on transforme notre cœur

**

Lecture 2 : Colossiens Col 1, 15-20) 

Le monde invisible de l’Amour

Le Christ Jésus est l’image du Dieu invisible,
le premier-né, avant toute créature :
en lui, tout fut créé,
dans le ciel et sur la terre

Les êtres visibles et invisibles,
Puissances, Principautés,
Souverainetés, Dominations,
tout est créé par lui et pour lui….

Paul en fin de vie

imprégné par sa culture juive

et l’enseignement de son maître Gamaliel

médite sur l’au-delà

sur le monde invisible

des ancêtres ,des défunts ,des anges..

**

Les chérubins ,le séraphins

tous ces anges

tout ce monde invisible en qui on ne croit plus

chantent autour du trône de Yahvé

Saint saint saint ,le seigneur de l’univers ..Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire  (Isaïe 6)

cliquez ICI 

**

Gabriel chante ,lui qui nous annonce la venue d’un sauveur

Voici que tu vas enfanter un fils et tu l’appelleras Jésus » 

Raphael chante ,lui qui nous guérit de toutes maladies

Michel chante lui qui est vainqueur  du mal

**

Ils chantent tous le jour de Noël

en proclamant la  venue du sauveur

Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes qu’il aime  

**

Tout ce monde là

ne peut être qu’un monde de bonté

le monde d’un Dieu d’amour 

Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui

 

L’Eglise

   Il est aussi la tête du corps, la tête de l’Église :
c’est lui le commencement,
le premier-né d’entre les morts,
afin qu’il ait en tout la primauté.

L’église doit rendre visible ce monde invisible  

en prêchant la plénitude de l’amour

 Car Dieu a jugé bon
qu’habite en lui toute plénitude

 L’église doit agir pour la paix

pour le pardon   

que tout, par le Christ,
lui soit enfin réconcilié,
faisant la paix par le sang de sa Croix,
la paix pour tous les êtres
sur la terre et dans le ciel.

**

Evangile :le bon samaritain (Luc 10,25-35)

 

bon-samaritain-Rembrandt

Cliquez ICI  

 

14é Dimanche ordinaire (C) : Paix et Miséricorde

3 juillet, 2016

Lecture 1 : Jérusalem ville de la paix  Isaïe (66, 10‑14c)

Réjouissez-vous avec Jérusalem !…: « Voici que je dirige vers elle la paix comme un fleuve et, comme un torrent qui déborde, la gloire des nations. »

« Ir Shalom »veut dire la « ville de la paix » 

 **

Lecture 2 :  Paix et miséricorde  (Ga 6, 14-18)

Ce qui compte, ce n’est pas d’être circoncis ou incirconcis, c’est d’être une création nouvelle.  Pour tous ceux qui marchent selon cette règle de vie et pour l’Israël de Dieu, paix et miséricorde.

**

Evangile : Dites d’ abord : Paix à cette maison (Luc (10, 1‑20) 

Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.” S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.”

 

Paix

La religion  c’est la paix

Ce n’est pas la guerre

et pourtant que de guerres au nom de Dieu  

pas seulement maintenant mais en  tout temps et en tout lieux

**

le religion c’est « être relié » à Dieu

qui est « Notre Père »

Un père qui aime ses enfants

et en prend soin 

Qu’as-tu fait de ton frére ? 

**

 Gloire à Dieu et paix sur la terre aux hommes qu’il aime

Le jour de Noêl

les anges chantent  

**

Car  la gloire de Dieu c’est l’épanouissement de l’homme (St Irénée)

Comment l’homme peut il s’épanouir s’il est en guerre ?

Sans religion on est pas « relié » à Dieu 

Sans religion on oublie Dieu

et par conséquent on se désolidarise du fils de l’homme

on fait fi de le homme

et c’est la guerre

**

Heureux les pacifiques, ils seront appelés fils de Dieu. He ureux les miséricordieux ,ils obtiendront miséricorde

Ce sont les béatitudes

la chartre du bonheur

..Ne condamnez pas..Ne giflez pas..Ne vous mettez pas en colère..aimez vos  ennemis …

alors ….quelle paix !

**

je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups…Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison

..Ne portez ni bourse

sans promettre de l’argent

, ni sac, ni sandales,

marchez avec courage                                    

humblement

en aimant tout simplement

Persuader  convaincre en aimant 

**

Je  vous laisse la paix..Je vous donne la paix

C’est le grand souhait de Jésus avant de nous quitter

**

La paix soit avec Vous

Pas une eucharistie sans se souhaiter la paix

alors le règne de Dieu sera proche   

13é Dimanche ordinaire (C) : Dieu nous appelle

26 juin, 2016

 

Lecture 1 : Élisée se leva et partit à la suite d’Élie  (1Roi 19,16-21)

Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau. Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie,
et lui dit …je te suivrai
..

**

Lecture 2 : Vous avez été appelés à la liberté » (Ga 5, 1.13-18)

C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon,

Suivre le Christ c’est être libre

Suivre le Christ c’est la vraie VIE 

**

Mettez-vous, par amour, au service les uns des autres.

Suivre le christ  c’est Aimer 
**

marchez sous la conduite de l’Esprit Saint, Mais si vous vous laissez conduire par l’Esprit,
vous n’êtes pas soumis à la Loi.

 **

Evangile :« Je te suivrai partout où tu iras (Luc 9, 51‑62)

Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem.

**

L’appel

En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ;

Les renards sont rusés ,malins

il sont prudents

Ils sont philosophes !

Ils réfléchissent !

Ils organisent

Ils furètent…. pour leur profit

**

Les oiseaux du ciel sont confiants

joyeux ,

ils chantent insouciants

**

le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

Sur qui peut il se reposer ?

Il compte tant sur nous

Il compte tant en son église

Il nous appelle

Il a besoin de nous

 

Suis-moi-!

Il cherche une pierre pour poser sa tête 

c’est Pierre !

« Sur cette pierre je bâtirai mon église »

 son église c’est la communauté de ses disciples qui le suivent

**

La Vie

Il dit à un autre : « Suis-moi. »

Il nous appelle ! Tous !

**

« Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. »

Jésus n’est pas mort

Jésus est le vivant

Il est Vie

Il donne la vie

**

A notre tour

abreuvé de la parole de Dieu

allons annoncer la vie sur les routes

une vie éternelle   

une vie immortelle

La mort sera vaincue !

**

La foi

Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Pour répondre à l’appel

pour avoir et donner la vie

il faut la foi qui soulève des montagnes

pas de doute !

pas d’hésitation !

la confiance totale !

et beaucoup d’Amour !  

10é dimanche ordinaire (C) : La détresse et le salut

5 juin, 2016

La mort, la détresse

Dans les lectures de ce dimanche  

il est question de 2 veuves

la veuve qui abritait Elie 

et la veuve de Naïm

2 enfants sont morts 

**

Il est question aussi de violence 

et de la persécution organisée par Saul contre les croyants

**

Que du mal !

ce mal qui règne toujours et partout

Où donc est le salut ?

**

1ère lecture :  « Maintenant je sais que tu es un homme de Dieu, »  (1 Rois 17, 17‑24)

En ces jours-là, le fils de la femme chez qui habitait le prophète Élie tomba malade ; le mal fut si violent que l’enfant expira. Alors la femme dit à Élie : « Que me veux-tu, homme de Dieu ? Tu es venu chez moi pour rappeler mes fautes et faire mourir mon fils ! » Élie répondit : « Donne-moi ton fils ! » Il le prit des bras de sa mère, le porta dans sa chambre en haut de la maison et l’étendit sur son lit. Puis il invoqua le Seigneur : « Seigneur, mon Dieu, cette veuve chez qui je loge, lui veux-tu du mal jusqu’à faire mourir son fils ? » Par trois fois, il s’étendit sur l’enfant en invoquant le Seigneur : « Seigneur, mon Dieu, je t’en supplie, rends la vie à cet enfant ! » Le Seigneur entendit la prière d’Élie ; le souffle de l’enfant revint en lui : il était vivant ! Élie prit alors l’enfant, de sa chambre il le descendit dans la maison, le remit à sa mère et dit : « Regarde, ton fils est vivant ! » La femme ui répondit : « Maintenant je sais que tu es un homme de Dieu, et que, dans ta bouche, la parole du Seigneur est véridique.

 

La veuve qui accueille Elie

cette veuve est humble

elle est consciente de ses fautes

 Tu es venu chez moi pour rappeler mes fautes

elle est accueillante

 Seigneur, mon Dieu, cette veuve chez qui je loge, lui veux-tu du mal ?

**

Là où est l’humilité 

Là où est l’amour

Dieu est là !

le salut est là ! 

**

Elie est un homme de prière

un homme de foi

Dieu est là !

Seigneur entendit la prière d’Élie

le salut est là !

 le souffle de l’enfant revint en lui

**

2ème lecture Dans sa grâce, il m’a appelé  (Ga 1, 11-19)

Frères, …Vous avez entendu parler  du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme : Je menais une persécution effrénée contre l’Église de Dieu, et je cherchais à la détruire.  J’allais plus loin dans le judaïsme que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge, et, plus que les autres, je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères. Mais Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère ;dans sa grâce, il m’a appelé ; et il a trouvé bon de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les nations païennes.Aussitôt, sans prendre l’avis de personne,sans même monter à Jérusalem pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi,je suis parti pour l’Arabie et, de là, je suis retourné à Damas.

**

 Saul

Dieu appelle

il fait grâce

Saul  était honnete, sincère, généreux ,défendant ses convictions

mais il se trompait

**

Dieu l’appelle

Dieu est là

quand on  cherche la vérité

franchement

de tout son  cœur 

  **

Evangile : Dieu a visité son peuple. (Luc 7, 11‑17 )

En ce temps-là, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule. Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ; c’était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule importante de la ville accompagnait cette femme. Voyant celle-ci, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit : « Ne pleure pas. » Il s’approcha et toucha le cercueil ; les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. » Alors le mort se redressa et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.
La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant : « Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. » Et cette parole sur Jésus se répandit dans la Judée entière et dans toute la région.

 

La veuve  de Naïm

Dieu est là !

il vient à nous spontanément 

il n’attend pas qu’on le prie

 

veuve-de-Naim

 

C’est le cas de la veuve de Naïm

Jésus a pitié

Ne pleure pas

Il rend la vie

lève toi

**

L’entendons nous ?

L’écoutons nous ?

assourdi  comme on est par le bruit des mass media et des Smartphones 

par la recherche uniquement de plaisirs égoïstes

devenus aveugles et inconscients de la misère des autres

immigrés ou chômeurs

veuves et orphelins

**

Dieu est là en nous !

Savons nous encore nous recueillir en silence

s’asseori pour le prier ?

** 

On a perdu la foi

On a perdu l’amour 

On a perdu Dieu 

La fête du Saint Sacrement ,de la fraction du pain ,de l’Amour

29 mai, 2016

Le Saint Sacrement

C’est le sacrement de l’amour

c’est central 

dans la vie de l’église !

Plus important que tout 

**

Pas d’église sans le Saint Sacrement

Pas d’église sans cette communion

Pas d’église sans cette foule visible

réunie autour du Christ

Pas d’église  sans la fraction du pain

**

La fraction du pain

L’église c’est une famille 

qui se réunit pour manger ensemble

**

Le rassemblement du dimanche

n’est pas une « messe » obligatoire sous peine de péché mortel 

non pas un culte, le mémorial d’un sacrifice

non pas la contemplation d’une hostie dans un ostensoir en or

**

C’est vraiment ce qu’elle a été dés le début 

la fraction du pain

On se partage le pain

On se rassemble 

C’est le rassemblement visible d’une famille

autour du Christ

**

Le lavement des pieds  

On commence par se demander pardon

c’est le premier  geste

si important que saint Jean  dans son évangile

parle surtout  du lavement des pieds

et  omet les paroles de l’institution

**

Se faire tout petit, humble, pauvre

On a tellement besoin de pardon

On a tellement besoin de Dieu

dans ce monde si violent  

…Des guerres, des attentats , des immigrés rejetés  par milliers

du racisme ,de la haine partout

**

Seigneur prend pitié

de ce monde en détresse

Pardonne nous !

Aide nous à pardonner !

**

Le credo

Seigneur ,affermis notre foi !

oui je crois !

Oui Seigneur je crois …mais augmente ma foi 

je crois  que Dieu est là

qu’il nous donne la force

qu’il nous donne le courage

 

Prenez-et-mangez-!

La consécration

C’est le sommet de la cérémonie

Dieu se donne

prenez et mangez

C’est le don

C’est l’Amour

Aide nous à aimer !

**

Ceci est mon sang

le sang qui réunit 

le sang de la nouvelle alliance

c’est à dire le sang de l’église

l’âme de l’église  

la raison d’être de l’église

l’amour

Pour vous

la famille qui rassemble

et pour la multitude

**

Le Notre Père

Nous sommes tous frères

Respectons nous !

Respectons l’homme

Nous sommes fils de Dieu

pardonnons !

Que ton regne de paix vienne !

**

C’est aussi la priére de Jésus le jeudi saint

Pére qu’ils soient UN 

**

La Paix

Ayant pardonné

Ayant contemplé l’amour  du fils

mettons nous debout

joyeux !

**

Ressuscitons à notre tour

et comme le Christ au lendemain de la résurrection

donnons nous vraiment la paix

je vous donne la paix

,je vous laisse  la paix

 **

La communion

Le Saint Sacrement

C’est la communion

un monde en paix

un monde réconcilié

un monde en communion

**

On mange ensemble

On mange le même pain

On mange le corps du Christ

On mange l’Amour

**

On se respecte

On partage 

On aime

**

Allez en paix !

Le saint sacrement

c’est le sacrement de la paix

allons semer cette paix

dans notre monde si violent

un monde en detresse

une monde désabusée

un monde désorienté  

123456...11