Archive pour la catégorie 'temps ordinaire'

Qui est Dieu ? Pére,Amour,Vie

22 mai, 2016

Qui est Dieu ?

Qui sait ?

 

Dieu dit Job

Qui est tu donc pour obscurcir  mon projet par des discours insensés ?(Job 38,1)

 

La Trinité 

 

La-Trinité

 

Qu’est ce ?

sinon une definition donnée par des philosophes arrogants

qui provoqueront tant de guerres de religion !

**

On peut sans avoir l’audace de vouloir parler de la nature divine

dire grâce au simple bon sens et la révélation que le  Dieu unique

est un pére

il est amour

il est Vie

 **

Lecture 1 : Le père  trouve ses délices avec les fils des hommes  (Pv.8, 22‑31)

 Écoutez ce que déclare la Sagesse de Dieu : « Le Seigneur m’a faite pour lui, principe de son action, première de ses œuvres, depuis toujours. Avant les siècles j’ai été formée, dès le commencement, avant l’apparition de la terre.

Depuis toujours !

quel mystère

Dieu

avant la terre

avant l’univers

pour toujours !

Comment comprendre ?

Que dire ?

Immensité dit l’être ,Infini dit le temps .A jamais le sans fin plonge dans le sans fond (Lamartine )

**

Le néant

Quand les abîmes n’existaient pas encore, je fus enfantée,quand n’étaient pas les sources jaillissantes. Avant que les montagnes ne soient fixées, avant les collines, je fus enfantée, avant que le Seigneur n’ait fait la terre et l’espace, les éléments primitifs du monde.

Pas d’abimes

Pas d’eau !

Pas de montagnes !

Pas d’étoiles !

Pas de galaxie !

Rien !

Mystére !

Que dire ?

**

La création

Quand il établissait les cieux, j’étais là, quand il traçait l’horizon à la surface de l’abîme, qu’il amassait les nuages dans les hauteurs et maîtrisait les sources de l’abîme, quand il imposait à la mer ses limites, si bien que les eaux ne peuvent enfreindre son ordre, quand il établissait les fondements de la terre.

L’eau

Les mers

Les fondements

 

La présence  

Et moi, je grandissais à ses côtés.
Je faisais ses délices jour après jour, jouant devant lui à tout moment, jouant dans l’univers, sur sa terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes. »

Merveilleux !

Superbe !

Dieu trouve ses delices avec nous 

**

 Lecture 2 : L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs (Rm 5, 1-5)
Frères,   nous qui sommes devenus justes par la foi, nous voici en paix avec Dieupar notre Seigneur Jésus Christ,  lui qui nous a donné, par la foi,l’accès à cette grâce dans laquelle nous sommes établis 

Dieu est Amour

Il nous justifie par la foi !

Il nous donne accés à la grâce

Cliquez ICI

Dans la détresse elle-même,… la persévérance … la vertu éprouvée ; puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.

**

Evangile : l’Esprit me glorifiera (Jn16,12‑15)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

 Seul, le Saint Esprit peut glorifier le pére

Lui seul connait le père  et le fils

Puisse t il vivre en nous

et à travers nous

rendre gloire au Dieu unique

à la fois père, amour et Vie  

 **

Nos relations avec Dieu

On  ne peut rien dire sur Dieu

mais on peut refléchir sur nos relations avec Dieu

Le voyons nous comme un père 

comme un sauveur 

ou comme celui qui habite en nous ?   

La pentecôte et les fruits de l’Esprit

15 mai, 2016

Lecture 1 : (Ac 2, 1-11)

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques,ils se trouvaient réunis tous ensemble.
Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent :la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière.
Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu,qui se partageaient,et il s’en posa une sur chacun d’eux

 

Ces langues ,ce  sont les fruits de l’Esprit  

 voici les fruits de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi ; contre de telles choses, il n’y a pas de loi. Ceux qui sont au Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi sous l’impulsion de l’Esprit (Gal 5,23)

**

Le langage de l’Amour

Le premier fruit ,le plus grand c’est l’amour du Christ

qui  a jailli du cœur du Christ quand il fut transpercé sur la croix

et qu’il a ouvert ses bras pour embrasser toute l’humanité

**

Le langage de la joie

Le 2é fruit c’est  la Joie de Marie le jour de l’annonciation

quand l’esprit la recouvrit de son ombre

et quelle a  chanté le magnificat

« exulte mon Esprit »

**

Le langage de la paix

du Christ ressuscité

« je vous donne la paix .. la paix soit avec vous . N’ayez pas peur, c’est moi !   

**

Les autres langues

Le langage de la patience  ,la bonté ,la bienveillance

une nouvelle façon de parler avec les autres, avec nos prochains, avec nos fréres

aimes et fais tout ce que tu voudras

Puisse le monde entier parler ce même langage

et  encore avec la foi ,la douceur ,la maitrise de soi  

**

Tous furent remplis d’Esprit Saint :  ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.

Voilà donc  les nouvelles langues

des langues de feu

qui réchauffent

qui illuminent

**

Puissent ces nouvelles langues

souffler sur le monde

en tornade  

**

 Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ?  Comment se fait-il que chacun de nous les entende

Ce sont des langages que tout le monde comprend  et acceptent

**

Mais cela ne suffit pas !

Il faut se convertir

Et là !

nous avons encore besoin de la force de l’Essprit  

**

Lecture 2 : Rm 8, 8-17)

 Ceux qui sont sous l’emprise de la chair  ne peuvent pas plaire à Dieu. Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair,
mais sous celle de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous mais l’Esprit vous fait vivre,
..    Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ;mais si, par l’Esprit,vous tuez les agissements de l’homme pécheur,
vous vivrez.   En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu,ceux-là sont fils de Dieu.
…Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ;mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ;et c’est en lui que nous crions
« Abba ! », c’est-à-dire : Père !

**  

Evangile :  (Jn 14, 15-16.23b-26)

le Défenseur,l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout,

 

Matt.(16, 13-19) :La Chaire de saint Pierre

22 février, 2016

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? » Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon, fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

 **

 

C’est aujourd’hui la fête de « la chaire  de saint Pierre »

non la fête de Pierre  

non la fête du pape

mais la fête de la fonction du pape

de son « autorité » qui lui est donné par Dieu

**

La chair et le sang

 « Heureux es-tu, Simon, fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.»

La chair c’est notre monde  

le sang c’est  notre vie mortelle

un monde vain  

un monde qui passe

un monde dont on connait trop les œuvres

« libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries, ripailles (Gal 5,19)

**

Pierre

Pierre  est le  fils de la colombe (Yonas)

homme de paix

homme qui proclame sa foi

choisi par le père

qui lui confère la force et la sagesse de l’esprit

**

Le pére

C’est un autre monde  

le monde surnaturel

le domaine de l’esprit

**

Le pape

je te déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église

Il ne peut pas en être autrement pour le pape

Il ne s’agit pas de l’homme pape 

On connait que trop l’histoire des hommes qui furent papes

Ce n’est pas brillant !

C’est souvent lamentable !

**

Il s’agit de la pierre de l’Eglsie

du peuple de Dieu

Rien ne l’a détruira

 la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.

Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux.

Il s’agit ici du rôle du pape

de l’enseignement de l’Eglise

**

Ce que fait le pape

dans le domaine religieux  

c’est ce que Dieu veut

même si cela nous semble incongru

C’est mystérieux !

on est dans le domaine du surnaturel

**

Dieu nous donne un  chef

il ne peut que l’aider à conduire son peuple

**

Le pape fait corps avec son église

et si les chrétiens font corps avec lui  

et proclament avec Pierre

 « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »

Ils répandront les fruits de l’esprit

 amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi  (Gal 5,22)

**

Le pape François

actuellement

le pape nous prêche la miséricorde

et aussi la justice

en  allant en particulier dans les pays

où il risque sa vie

 

Pape-François

il n’a pas peur

il s’avance

il a foi en son père  

**

A Lampedusa

il demande la miséricorde et la justice  

à Naples et à à Ciudad Juarez

longtemps considérée comme la ville la plus dangereuse de la planète.

il exige la conversion pour plus de justice

 Je pense en particulier aux hommes et aux femmes qui fontpartie d’une organisation criminelle quelle qu’elle soit. Pour votre bien, je vous demande de changer de vie.

Cliquez ICI

**

En Centre  Afrique

toujours au prix de sa vie

il ouvre la porte de la miséricorde

et recherche la paix

**

Chaque fois il met sa vie en danger

mais il croit en son pére

ce n’est pas lui qui parle du haut de la chaire de Saint Pierre 

c’est le père avec la force du Saint Esprit    

5é Dimanche ordinaire (année C) : Annoncer l’évangile

7 février, 2016

1ère lecture :  (Is 6, 1-2a.3-8) :Le messager

« Qui enverrai-je ?  Qui sera notre messager ? » Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! »

**

2ème lecture : (1 Co 15, 3-8.11) :Le message

Le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures,
    et il fut mis au tombeau ;il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures,

c’est le kérygme  la foi des premiers Chrétiens

**

Evangile Luc (5, 1‑11) :la pêche miraculeuse

En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. » En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

 

**

La parole de Dieu

Jésus s’assit et, de la barque, il enseignait les foules.

La foule était  nombreuse

puisque elle se pressait autour de Jésus  

une foule curieuse qui pose des questions

une foule qui écoute

 

pêche-miraculeuse

La parole est prononcée depuis la mer

car celle-ci représente l’immensité et l’éternité de la divinité   

**

La parole est  prononcée depuis  la barque de Saint Pierre  

qui représente dorénavant l’église du Christ    

**

La barque de Pierre

A nous maintenant d’annonçer cette  parole    

mais qui nous écoute ?

« Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ;

**

Ce n’est pas Pierre qui donne la foi   

Ce n’est pas Pierre qui attire

Ce n’est pas l’église qui séduit

C’est l’évangile

**

Ce n’est pas notre parole qu’il faut annoncer

Ce n’est pas de la théologie

c’est l’évangile

la parole du Christ  

**

Sur ta parole, je vais jeter les filets. »

Encore faut il croire en la présence de Jésus  dans notre barque

et avoir foi en sa parole  

**

car de nous mêmes nous ne pouvons rien

tous nous sommes pécheurs

, Seigneur, je suis un homme pécheur. »

**

Avec le Christ nous pouvons tout

confiance !

« Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » 

2 Fevrier : Fête de la lumière et de la vie consacrée

2 février, 2016

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » (Fin de la lecture brève) Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du coeur d’un grand nombre. »Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui. Luc (2, 22‑40)

 **

 

La Lumière   

Jésus est notre lumière

qui nous conduit sur les chemins de la vie

**

Les consacrés

Ce sont par définition

ceux qui sont « mis à part »  

ceux qui sont choisis    

pour célébrer la lumière

et la répandre  

**

Ainsi en est il des « religieux »

Ils sont « mis à part »

pour offrir

Jésus

à son père

et au monde 

**

Marie Joseph

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi :

La Vierge toute pure  

la « pleine de grâce »

porte la lumière

dans ses bras

et l’offre au père

ainsi qu’au monde

**

Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.

Joseph

prés de Marie

toujours aussi discret

en retrait

apporte les offrandes

prescrites par la loi  

**

Marie et Joseph  

ce sont 2 jeunes consacrés

souriants généreux, joyeux ,radieux  

ils obéissent à la loi

et font la volonté de Dieu

**

Siméon et Anne

Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur.

2 autres consacrés se trouvaient dans le temple

Ils étaient plus vieux

mais toujours aussi radieux  

et l’esprit saint étaient avec eux

**

Siméon

attendait la venue du sauveur

il louait  Dieu jour et nuit.

D’ou sa joie  en accueillant le Seigneur

 

presentation-de-jésus-au-te

Sous l’action de l’Esprit, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël.

Dieu incarné

lumière du monde

et la rédemption par la croix

source de souffrance pour Marie

**

Siméon attendait

et maintenant

Siméon accueille dans ses bras

**

Anne

Elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem

Elle attendait  le salut

et maintenant elle annonce la venue du sauveur   

4é Dimanche ordinaire (année C) : Foi et charité

31 janvier, 2016

Lecture 1 : Jérémie (1, 4‑5.17‑19) : La vocation du croyant

Au temps de Josias, la parole du Seigneur me fut adressée : « Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les nations…Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer –

Si tu as la foi

dis le !

**

Lecture 2 : (1 Co 13, 4-13) : l’Amour  

L’amour prend patience ; l’amour rend service ;l’amour ne jalouse pas ;il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;    il ne fait rien d’inconvenant ;il ne cherche pas son intérêt ;il ne s’emporte pas ;il n’entretient pas de rancune ;    il ne se réjouit pas de ce qui est injuste,mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;    il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.    L’amour ne passera jamais.…  

Ce qui demeure aujourd’hui,c’est la foi, l’espérance et la charité ;mais la plus grande des trois,c’est la charité.

**

C’est cela la bonne nouvelle

C’est cela l’évangile 

C’est cela que le disciple du Christ doit prêcher

C’est cela que celui qui a vraiment la foi

doit pratiquer  

**

Aimer ..Aimer

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée (Mtt 22,36)

Tout pour Dieu

Tout pour nos frères

les aimer en toute confiance

**

Evangile Luc (4, 21‑30) :La foi

En ce temps-là, dans la synagogue de Nazareth, après la lecture du livre d’Isaïe, Jésus déclara : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? » …En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »
À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

 

Jésus-à-Nazareth

La foi 

Voilà l’évangile que vient annoncer Jésus à Nazareth

Voilà cet évangile que nous rejetons

en méprisant  le fils de Joseph  

et pourtant on a tant besoin de cette parole  

qui a réconforté la veuve de Sarepta et Naaman le lépreux

**

La veuve de Sarepta   

Lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère.

Une étrangère

qui ne connaissait  pas la loi

**

Une femme désabusée

déçue par la vie

qui avait faim

faim de vérité

faim de justice

faim d’amour

**

Foi et charité

Une femme qui a fait confiance

Une femme qui a tout donné

Elle a donné tout ce qui lui restait

 Elie lui dit : « Ne crains pas ! .. avec ce que tu as, fais-moi d’abord une petite galette et tu me l’apporteras ; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. (1 rois17,13)

Elle fut sauvée par sa foi et sa charité  

**

Tous nous avons besoin de vérité ,d’amour

faisons confiance

Jésus est venu nous montrer la voie

Aimons !

**

Naaman

 Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »

Un étranger

Un syrien

il ne connaissait pas la loi

**

Il était  impur

avait soif de pardon

avait besoin d’être justifié

pour retrouver la paix

**

On lui parle d’un  sauveur

Il doute

Il rechigne

Il hésite avant de faire confiance  

Lave-toi et tu seras purifié.” » Alors Naamân descendit au Jourdain et s’y plongea sept fois selon la parole de l’homme de Dieu. Sa chair devint comme la chair d’un petit garçon, il fut purifié. (2 rois 5,14)  

Naaman a retrouvé la joie

et la paix

**

Tous nous avons besoin de pardon

faisons confiance

Jésus est venu pour nous pardonner

Pardonnons !

Aimons

**

À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas.

Quelle tristesse !

le monde ne croit plus

**

Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.     

Mais Dieu est Amour

il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. ….  L’amour ne passera jamais.…  

Dieu est patient

il attend

il nous ouvre les bras

les bras de la miséricorde   

3é Dimanche ordinaire (année C) : Lire l’Evangile ce n’est que du bonheur !

24 janvier, 2016

Lecture 1 :(Nehemie  8, 2–10) : Le peuple écoutait la parole

En ces jours-là, le prêtre Esdras .fit la lecture dans le livre, depuis le lever du jour jusqu’à midi,en présence des hommes, des femmes,et de tous les enfants en âge de comprendre :tout le peuple écoutait la lecture de la Loi….puis les Lévites traduisaient, et donnaient le sens,

**

Lecture 2 : (1 Co 12, 12-30) : Ecouter cette parole en Eglise

Notre corps ne fait qu’un ,il a pourtant plusieurs membres ;et tous les membres, malgré leur nombre,ne forment qu’un seul corps.Il en est ainsi pour le Christ. C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous,
Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres,nous avons été baptisés pour former un seul corps.Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit.    

**

 

Evangile :Luc(Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21) : Lire l’évangile  

Beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui, dès le commencement, furent témoins oculaires et serviteurs de la Parole.

J’ai décidé, moi aussi, après avoir recueilli avec précision des informations concernant tout ce qui s’est passé depuis le début,d’écrire pour toi, excellent Théophile, un exposé suivi,  afin que tu te rendes bien compte
de la solidité des enseignements que tu as entendus.

**

Luc le médecin

l’ami de Paul

est emballé

Il est conquis par l’évangile

Il déborde de joie  

Ce qui vient de se passer en Galilée et en Judée

c’est tellement  extraordinaire  

c’est sûr

c’est du solide  

ce récit ne peut que séduire tous les « Théophile »

c’est-à-dire ceux qui aiment Dieu

 

l'évangile-que-du-bonheur-!

 

Selon les Ecritures

Jésus  vint à Nazareth, ..et il se leva pour faire la lecture.On lui remit le livre du prophète Isaïe.
Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi

Cet évangile est d’autant plus vrai que tout se passe selon les Ecritures

**

Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,annoncer aux captifs leur libération,et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,

il nous ouvre les yeux en nous donnant un nouvel enseignement

le sermon des béatitudes ,les paraboles…

remettre en liberté les opprimés,

 il nous libère de nos péchés

en mourant sur la croix pour nous

annoncer une année favorable

il nous donne sa grâce et nous revle un oère misericordieux

**

L’évangile de la joie

C’est pourquoi Luc en  écrivant son évangile déborde de joie

Cliquez ICI

**

Puissions nous  ,nous aussi, avoir cette foi de Luc

Puissions nous, nous aussi,  partager avec les autres

ce bonheur de croire en l’évangile

**

Il faut lire l’évangile !

Il faut se nourrir de la parole de Dieu (Lecture 1)

 

Il faut l’écouter, méditer et prier en église

pour que cette parole soit féconde et nous donne la vie   

 (Lecture 2)

**

Lire l’évangile ce n’est que du bonheur !

« Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie.(cf. Jn 6, 63c)

Cliquez ICI  

2é Dimanche ordinaire (année C) : Les noces de Cana

17 janvier, 2016

Lecture 1 : Isaïe (62, 1‑5) : L’épouse

Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, un diadème royal entre les doigts de ton Dieu. On ne te dira plus : « Délaissée ! » À ton pays, nul ne dira : « Désolation ! » Toi, tu seras appelée « Ma Préférence », cette terre se nommera « L’Épousée ». Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra « L’Épousée ». Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu

**

Lecture 2 :.1 Co 12, 4-11) :L’Esprit

    les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit…    Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur….  À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.
    À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un  autre,une parole de connaissance,selon le même Esprit ;
    un autre reçoit, dans le même Esprit,

 

Evangile :Jean (2, 1‑11) :Les noces

En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures (c’est-à-dire environ cent litres). Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

 

 

Les noces

En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée.

c’est le fête de l’Amour

les noces de l’Amour avec son église

 

Noce-de-cana-Giotto

 

Le vin

La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »

Ils n’ont plus de vin

Ils n’ont plus la foi

Ils n’ont plus la joie

Ils sont comme des brebis sans  pasteurs

**

La femme

Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon Heure  n’est pas venu

C’est  la femme couronnée avec 12 étoiles  de l’apocalypse (Apk.12)

C’est la femme décrite par le pasteur d’Hermas

Cliquez ICI 

**

C’est  la nouvelle Eve

C’est la mère du sauveur

qui nous rendra la vie  quand viendra son heure

père glorifie ton fils ,l’heure est  venu (Jn 17,1)

**

La Volonté de Dieu

Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le.

Comme Marie « je suis la servante du seigneur »

Comme Jésus «  Pére non ce que je veux, mais ce que tu veux

Comme tous les chrétiens « :Notre père que ta volonté soit faite »

**

L’eau

» Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures (c’est-à-dire environ cent litres). Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.

Puisons à la source d’eau vive comme la Samaritaine  

l’eau est la parole de Dieu

« Quiconque boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif » (Jn 4,14)

Remplissons nos jarres en méditant la parole de Dieu  

**

Le vin

c’est l’Esprit  de Dieu  

l’esprit qui enivra Anne la mère de Samule tandis qu’elle priait dans le templ de Silo

l’esprit qui  enivre les apôtres le jour de la pentecôte

**

Aimons

Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Aimer c’est bon !

Avec l’aide de l’esprit

npous vivrons

 nous serons en communion avec nos freres

et avec Dieu  

comme l’épouse est unie à son époux 

Fête du Baptême du Christ (Année C) : Luc (3, 15‑16.21‑22)

10 janvier, 2016

En ce temps-là, le peuple venu auprès de Jean le Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. »Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

**

le Fils

depuis toujours

Il ne fait qu’ un avec le père

depuis toujours

il vit avec le père

depuis toujours il est le verbe

,en union avec l’Esprit  

 et voici

qu’il vient se faire baptiser par Jean Baptiste

mystère !

mystère d‘amour !

**

Baptiser

Après avoir été baptisé lui aussi,

ce verbe «  baptiser » a pour origine un mot grec qui veut dire « immerger »

Jésus ,le fils bien aimé du père

s’est immergé dans notre humanité  

il est venu a nous

Il a pris notre chair

Il s’est fait homme

il est devenu l’un des nôtres

il est notre frère

Baptême-de-Jésus

Jésus priait, le ciel s’ouvrit.

Il prie pour nous

et le ciel s’ouvrit pour nous

**

Esprit et feu

 Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. »

En retour

Si nous croyons

Si nous avons la foi

il nous donne son esprit

et le feu de son amour

il nous immerge dans sa divinité

C’est fou d’y croire !

C’est la folie de Dieu !

Quelle joie d’y croire !

**

La paix et la joie

L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

Quelle joie d’y croire !

car ainsi nous trouvons la paix symbolisée par la colombe

et nous baignons dans la joie du père

qui grâce à l’obéissance du fils bien aimé  

grâce au sacrifice du fils bien aimé

grâce  au don du fils bien aimé

a la joie de nous accueillir

 

Dimanche du Christ roi :Un royaume à l’envers !

22 novembre, 2015

Le Christ roi est un fils d’homme qui nous a sauvé…Son royaume est un royaume d’amour et de paix

 **

1ère lecture : (Dn 7, 13-14) Le fils de l’homme

Moi, Daniel,… je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; Et il lui fut donné
domination, gloire et royauté ; Tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues
le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas,.

C’est un fils d’homme qui régnera  

C’est Dieu fait homme

venu parmi nous 

non pour nous dominer

mais pour nous sauver

 

Christ-roi

Venu parmi nous  

pour réunir toutes les nations autour de lui 

**

C’est enfin la paix retrouvée  

le rêve d’une humanité réconciliée

 **

Hosanna (En hébreu : Hochia na ! = Seigneur viens )

on oui !Seigneur vient !

**

2ème lecture : (Ap 1, 5-8) Le sauveur

À vous, la grâce et la paix,  de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, le prince des rois de la terre. À lui qui nous aime,  qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
tout œil le verra, ils le verront, ceux qui l’ont transpercé ;et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre.

Sauvé !

Il nous a sauvé !

il a donné son sang

nous le verrons

oui nous le verrons dans sa gloire !

on sera alors étonnés .

Nous nous lamenterons

Comment avons-nous pu tant l’ignorer ?

Quel aveuglement de notre part !

**

Evangile :Jn (18, 33b-37) : Le royaume

En ce temps-là, Pilate appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? » Pilate répondit : « Est-ce que je suis juif, moi ? Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? » Jésus déclara : « Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. » Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. »

 

L’amour   

Non plus la haine ,mais l’amour

C’est le premier et le seul commandement  

**

Les petits

Un royaume à l’envers 

les tables du temple sont renversées  

les petits sont exaltés

les puissants sont rabaissés   

« Ce qui est en haut est en bas ce qui est en bas est en haut

« les premiers seront les derniers et les derniers  seront les premiers 

 **

Le Christ roi Jésus est unserviteur

Il sert !

Il aime !

**

La  paix

Si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour moi

Il se livre

Il se donne

il est paix

**

Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. »

Il est  la Vérité

on peut lui faire confiance

l’écouter et faire sa volonté

car on sait que cette  volonté est bonne pour tous

« que ta volonté soit faite »

**

Fiat !

Non obéir comme des esclaves, des sujets  

mais obéir par amour, comme des fils

comme Marie, la reine  

**

Cette confiance ,cet amour de fils est source de paix 

1...34567...11