Archive pour la catégorie 'Liturgie'

5ème Mardi du Temps Pascal : « Je vous laisse la paix » (Jn 14, 27-31)

30 avril, 2024

 En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père

 

Dimanche dernier, Jésus parlait de la vigne

Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.

 

La vigne c’est donc l’église

une église qui souffre

comme au temps de Catherine de Sienne que nous avons fêté hier

 

Nous sommes pauvres ,pécheurs

Pour porter des fruits ,il nous faut d’abord être purifié

 

C’est pourquoi ,le jeudi Saint Jésus dit à ses apôtres

Je m’en vais,

Il s’en va vers la croix mais aussi vers le Père

la croix pour nous sauver et vers le père pour la gloire de son nom

Par sa mort ,notre vigne est « élaguée »

car le prince de ce monde n’a aucune prise,sur moi….j’aime le Père, je fais comme le Père me l’a commandé. »

 2024-Pâques-5é-mardi

c’est ainsi que Jésus nous laisse la paix

 

Lecture : Ils lapidèrent Paul (Ac 14, 19-28)

En ces jours-là, comme Paul et Barnabé se trouvaient à Lystres, des Juifs arrivèrent d’Antioche de Pisidie et d’Iconium ; ils se rallièrent les foules, ils lapidèrent Paul et le traînèrent hors de la ville, pensant qu’il était mort. Mais, quand les disciples firent cercle autour de lui, il se releva et rentra dans la ville. Le lendemain, avec Barnabé, il partit pour Derbé. Ils annoncèrent la Bonne Nouvelle à cette cité et firent bon nombre de disciples. Puis ils retournèrent à Lystres, à Iconium et à Antioche de Pisidie ; ils affermissaient le courage des disciples ; ils les exhortaient à persévérer dans la foi, en disant : « Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. » Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur ces hommes qui avaient mis leur foi en lui. Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie. Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé, ils descendirent au port d’Attalia, et s’embarquèrent pour Antioche de Syrie, d’où ils étaient partis ; c’est là qu’ils avaient été remis à la grâce de Dieu pour l’œuvre qu’ils avaient accomplie. Une fois arrivés, ayant réuni l’Église, ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi. Ils passèrent alors un certain temps avec les disciples.

 

tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.

 

Paul aussi est rejeté , persécuté et laissé pour mort

ils lapidèrent Paul et le traînèrent hors de la ville, pensant qu’il était mort.

mais Paul se relève

Il a été « élagué »

le prince de ce monde ne peut rien contre l’Esprit qui anime Paul et Barnabé

il se releva et rentra dans la ville.

Et porta encore plus de fruits

Ils annoncèrent la Bonne Nouvelle ..Ils désignèrent des Anciens

 

mais maintenant encore l’église doit être « élaguée »

C’est pourquoi le pape François ,depuis un an et jusqu’à la fin de cette année

rassemble en synode des évêques et des laïcs ,venus du monde entier pour nous réformer

 

Nous aussi ,chacun de nous

Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. »

acceptons nos épreuves ,nos croix

nous retrouverons la paix

 

Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Ils annonceront aux hommes tes exploits, la gloire et l’éclat de ton règne : ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges. Que ma bouche proclame les louanges du Seigneur ! Son nom très saint, que toute chair le bénisse toujours et à jamais ! (ps 144)

 

Sainte Catherine de Sienne : Patronne de l’Europe

29 avril, 2024

 Née en 1347 , La patronne de l’Europe est  une jeune fille ,humble ,pieuse qui  mourra à 33 ans   et qui aura l’audace de conseiller les papes ,en leur parlant d’humilité et de miséricorde….En 1350 c’est le temps de la peste noire ..une hécatombe …la moitié des européens vont mourir…C’est le temps du schisme au sein de l’Eglise ; les papes se sauvent et se réfugient à Avignon..Il y aura ,à cette époque jusqu’à 3 papes qui se diront légitimes… 

Catherine est vraiment une sainte pour notre temps ! Une Europe en détresse

 sainte-catherine-de-sienne

 

Évangile:Les tout-petits (Mt 11, 25-30)

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. ».

 

« Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange :

Yahvé est « celui qui est »

mysterium tremendum et fascinans

‘qui nous fait peur et qui nous fascine »

le créateur de l’univers

celui que Moïse ne peut regarder face à face

Le « tout autre »

 

En vision le Seigneur dit à Catherine de Sienne

« je suis celui qui suis .. tu es celle qui n’est pas »

 

mais Jésus nous a dit aussi que Dieu est notre père

plein de tendresse et de miséricorde

un Dieu qui aime les petits qu’il aime les petits

Père ,ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits

 

Jésus lui même s’est fait tout petit

né dans une crèche ,mort sur une croix

il est le serviteur d’Isaïe

Son aspect n’avait rien pour nous plaire… Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien. » (53, 2)

 

Parce qu’il est petit ,il est entré en communion avec toute l’humanité

comme nous ,avec nous , il a connu la souffrance

. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.

Il nous montre le chemin de la paix et de l’amour

, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.

 

Lecture : Dieu est lumière (1 Jn 1, 5 – 2, 2)

Bien-aimés, tel est le message que nous avons entendu de Jésus Christ et que nous vous annonçons : Dieu est lumière ; en lui, il n’y a pas de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, alors que nous marchons dans les ténèbres, nous sommes des menteurs, nous ne faisons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous. Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. Si nous disons que nous sommes sans péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous. Mes petits enfants, je vous écris cela pour que vous évitiez le péché. Mais si l’un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père : Jésus Christ, le Juste. C’est lui qui, par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, non seulement les nôtres, mais encore ceux du monde entier.

 Ayons confiance

Dieu est lumière ; en lui, il n’y a pas de ténèbres

 

Dieu est pardon

le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.

 

Avouons nos fautes

Si nous reconnaissons nos péchés,..il va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice.

 

Il est mort pour nous

Jésus Christ, le Juste. C’est lui qui, par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, non seulement les nôtres, mais encore ceux du monde entier.


Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être ! Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits ! Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ;…… Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour ….. Comme la tendresse du père pour ses fils, la tendresse du Seigneur pour qui le craint ! Il sait de quoi nous sommes pétris, il se souvient que nous sommes poussière. Mais l’amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent, est de toujours à toujours, et sa justice pour les enfants de leurs enfants, pour ceux qui gardent son alliance. (ps102) 

5ème Dimanche de Pâques( B) : Je suis la vigne et vous les sarments (Jn 15, 1-8)

27 avril, 2024

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 2024-Pâques-je-suis-la-vign

La vigne

Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments.

C’est le soir du jeudi Saint

Jésus est à table. avec tous ses disciples

en communion avec 12 pauvres hommes

sa famille ,son église

12 hommes bouleversés ,troublés

réunis dans les ténèbres de la nuit

 

ce sont ses amis

Je ne vous appelle plus serviteurs, mais je vous appelle mes amis, (jn 15,15)

ils sont pauvres ,mais il les a déjà purifiés … car ils ont cru en lui

vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite

 

Il se donne à eux

« ceci est mon corps ..ceci est mon sang »

« prenez et mangez »

soyez unis !

formez un seul corps

 

Jésus va porter notre croix

mais les disciples qui sont les sarments de la vigne aurons aussi à souffrir pour porter des fruits

tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant pour qu’il en porte davantage.

Pierre va pleurer après son reniement

Jean se tiendra debout avec Marie au pied de la croix

Tous ils vont connaître les persécutions ,la prison le martyr

Ils seront « taillés » et porteront des fruits en abondance

 

Nous aussi

en église ,en paroisse , en communauté

nos formons qu’un seul corps

le corps du Christ

et en église ,nous aurons à souffrir pour porter des fruits

en communion avec le Christ , avec la puissance de l’Esprit Saint

Demeurez en moi, comme moi en vous….car en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.

Pour la gloire de Notre Père

Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

Deuxième lecture : Dieu est plus grand que notre cœur (1 Jn 3, 18-24)

Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. Voilà comment nous reconnaîtrons que nous appartenons à la vérité, et devant Dieu nous apaiserons notre cœur ; car si notre cœur nous accuse, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. Quoi que nous demandions à Dieu, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, et que nous faisons ce qui est agréable à ses yeux. Or, voici son commandement : mettre notre foi dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé. Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et voilà comment nous reconnaissons qu’il demeure en nous, puisqu’il nous a donné part à son Esprit.

 

La gloire du père c’est aussi celle du fils

qui se prépare à partir au Golgotha

 

Après avoir communié avec ses apôtres

Après avoir parler de sa vigne ..de notre Eglise

Jésus débute sa prière sacerdotale en disant

« Père ,l’heure est venue ..Glorifie ton fils »

 

Plus tard,Jean qui avait posé sa tête sur le cœur de Jésus le soir du jeudi saint

nous parle de cette gloire ,de cette tendresse de Dieu … de son amour

Dieu est plus grand que notre cœur

 

Jean  nous invite à aimer

Mes petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité.

Alors nous porterons des fruits

et devant Dieu nous apaiserons notre cœur

 

c’est le grand désir Jésus exprimé aor Jésus

« Père qu’ils soient un comme toi et moi nous sommes UN

, voici son commandement : mettre notre foi dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé.

 

Première lecture :L’église était en paix(Ac 9, 26-31)

En ces jours-là, arrivé à Jérusalem, Saul cherchait à se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui, car ils ne croyaient pas que lui aussi était un disciple. Alors Barnabé le prit avec lui et le présenta aux Apôtres ; il leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment, à Damas, il s’était exprimé avec assurance au nom de Jésus. Dès lors, Saul allait et venait dans Jérusalem avec eux, s’exprimant avec assurance au nom du Seigneur. Il parlait aux Juifs de langue grecque, et discutait avec eux. Mais ceux-ci cherchaient à le supprimer. Mis au courant, les frères l’accompagnèrent jusqu’à Césarée et le firent partir pour Tarse. L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle se construisait et elle marchait dans la crainte du Seigneur ; réconfortée par l’Esprit Saint, elle se multipliait.

 

Qui donc a fondé les premières communautés ,les premières églises

aucun de ceux qui étaient à table ,le jeudi saint

mais Paul qui avait commencé par persécuter les chrétiens

« Saul , Saul pourquoi me persécutes tu ?

 

Mais aussitôt après sa conversion il proclama sa foi

arrivé à Jérusalem, Saul cherchait à se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui, car ils ne croyaient pas que lui aussi était un disciple.

Comme le seigneur l’avait dit à Ananie ,qui habita à Damas

, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom. » (act 9,16)

.

Barnabé le prit avec lui et le présenta aux Apôtres

C’est avec Barnabé (l’homme qui encourage) qu’il commença à fonder des églises

l’Église était en paix ….elle se construisait …réconfortée par l’Esprit Saint, elle se multipliait.

 

La vigne devenait de plus en plus le corps du Christ

et c’est avec joie que Paul écrira aux corinthiens ,

«  vous êtes le corps du Christ et, et membres chacun pour sa part

Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur.

Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous.

.. À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ;

à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;

un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi » (1co 12 5)

rendons grâce à Dieu !

4ème Samedi du Temps Pascal :Les païens étaient dans la joie (Ac 13, 44-52)

27 avril, 2024

Le sabbat qui suivait la première prédication de Paul à Antioche de Pisidie, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole du Seigneur. Quand les Juifs virent les foules, ils s’enflammèrent de jalousie ; ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient. Paul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance : « C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes. C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : J’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. » En entendant cela, les païens étaient dans la joie et rendaient gloire à la parole du Seigneur ; tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants. Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région. Mais les Juifs provoquèrent l’agitation parmi les femmes de qualité adorant Dieu, et parmi les notables de la cité ; ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé, et les expulsèrent de leur territoire. Ceux-ci secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et se rendirent à Iconium, tandis que les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.

2024-Pâques-4é-samedi

 

Presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole du Seigneur.

C’est Étonnant ! Stupéfiant !

Un véritable miracle

L’œuvre de l’Esprit Saint qui depuis la pentecôte souffle où il veut ,quand il veut

 

D’un côte les juifs sont furieux

.ils s’enflammèrent de jalousie ; ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient.

 

De l’autre Paul et Barnabé étaient plein d’assurance

« Le christ est mort ..il est ressuscité »

Ayons la foi ! Ayons la foi

nous serons sauvés

nos retrouverons la lumière ,la paix la joie

j ’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre

 

Comment ne pas jubiler en attendant un tel message

 les païens étaient dans la joie et rendaient gloire à la parole du Seigneur

beaucoup devinrent croyants

 

Évangile : Celui qui m’a vu a vu le Père(Jn 14, 7-14)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

 

Nous sommes pardonnés ..Nous sommes sauvés

mais surtout Jésus nous a fait connaître le père

Philippe Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ?

 

Le père est comme le fils

Il n’est pas un être lointain .

Au contraire .il est proche de nous ,en nous avec nous

comme le fils ,il est miséricordieux,il est l’Amour

Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ;

«  Notre père qui est aux cieux que ton regne vienne ! »

 

On comprend alors la joie des nouveaux croyants qui ont écoutés Paul et Barnabé

Avec les disciples ils étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.

 

Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire, et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. La terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu. Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ! (ps 97)

4ème Vendredi du Temps Pascal : “Je pars vous préparer une place” (Jn 14, 1-6)

26 avril, 2024

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

 

Que votre cœur ne soit pas bouleversé ..

C’est bouleversant !

Il va nous quitter

or Jésus est plus qu’un ami ,plus qu’un frère

Il est le fils de Dieu..il est l’amour

 

Miséricordieux

Il a tendu la main à la fille de Jaïre

Ami des hommes ,il est le bon samaritain

Ami des brebis perdues ,il est le bon pasteur

 

Il a pleuré en regardant Jérusalem

« combien de fois , j’ai voulu te rassembler comme une poule rassemble ses poussins »

Il a pleuré quand Lazare est mort

 2024-Pâques-4é-vendredi

Je pars vous préparer une place” ?

Où donc ?………….Au Golgotha !

Comment ?………En mourant sur la croix !

« il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis

afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi.

 

De son cœur jaillira de l’eau et du sang

de l ‘eau…. pour nous purifier

du sang…. pour nous rendre la vie

pour que nous ressuscitions avec lui

dans la maison de son père

« ce soir même tu seras au paradis avec moi  »

 

Que de grâces ! Que d’amour ! C’est divin !

Cela devrait nous remplir de joie et de paix

Pouvons nous comprendre ?

Pouvons nous y croire ?

 

Thomas le comprendra plus tard

Jésus dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » (jn20,27)


Lecture:Tu es mon fils (Ac 13, 26-33)

En ces jours-là, Paul vint à Antioche de Pisidie. Dans la synagogue, il disait : « Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham et ceux parmi vous qui craignent Dieu, c’est à nous que la parole du salut a été envoyée. En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, ainsi que les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat ; or, en le jugeant, ils les ont accomplies. Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort, ils ont demandé à Pilate qu’il soit supprimé. Et, après avoir accompli tout ce qui était écrit de lui, ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau. Mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts. Il est apparu pendant bien des jours à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple. Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle : la promesse faite à nos pères, Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, comme il est écrit au psaume deux : Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

 

Les juifs aussi ont du mal à comprendre les paroles du Christ

pourtant ils connaissaient les Écritures

En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, ainsi que les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat

 

Ils ont méconnu Jésus

ils l’ont crucifié

mais ce fut pour notre salut

le salut des juifs et des croyants de toutes les nations

 

En mourant sur la croix Jésus nous a de nouveau engendré

en nous faisant participer à sa vie divine

Par sa mort ,il nous rend la vie

Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

 

Pourquoi ce tumulte des nations, ce vain murmure des peuples ? Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. « Demande, et je te donne en héritage les nations, pour domaine la terre tout entière. Tu les détruiras de ton sceptre de fer, tu les briseras comme un vase de potier. » Maintenant, rois, comprenez, reprenez-vous, juges de la terre. Servez le Seigneur avec crainte, rendez-lui votre hommage en tremblant. (ps 2) 

Fête de saint Marc, évangéliste (1 P 5, 5-14)

25 avril, 2024

Bien-aimés, vous tous, les uns envers les autres, prenez l’humilité comme tenue de service. En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous. Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. À lui la souveraineté pour les siècles. Amen. Par Silvain, que je considère comme un frère digne de confiance, je vous écris ces quelques mots pour vous exhorter, et pour attester que c’est vraiment dans la grâce de Dieu que vous tenez ferme. La communauté qui est à Babylone, choisie comme vous par Dieu, vous salue, ainsi que Marc, mon fils. Saluez-vous les uns les autres par un baiser fraternel. Paix à vous tous, qui êtes dans le Christ.

 saint-marc

Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.

Marc était un humble ,un petit..le neveu de Barnabé

c’est lui le jeune homme qui était présent le soir du jeudi saint à Gethsémani

«  un jeune homme suivait Jésus ; il n’avait pour tout vêtement qu’un drap. On essaya de l’arrêter. Mais lui, lâchant le drap, s’enfuit tout nu.(mc 14,51)


Pierre semble donner Marc en exemple dans sa lettre ,sans le nommer et avec beaucoup d’humilité

Pierre écrit

Soyez sobres, veillez :

A Gethsémani le jeune homme avait veillé ..Pierre avait dormi

 

Votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi,

A Gethsémani le jeune homme avait fui …mais Pierre fera pire; Il allait renié

 

Plus tard, Marc partira en voyage avec Paul et son oncle Barnabé

mais Paul le renvoie à Jérusalem (actes 13,13 )

Paul préférera plus tard un autre jeune plus dynamique qui s’appelle Timothée

 

Marc se mettra donc au service de Pierre

et Pierre termine sa lettre en le nommant

La communauté qui est à Babylone,(Rome) vous salue, ainsi que Marc, mon fils


Évangile; Le lion (Mc 16, 15-20)

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. » Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

 

Matthieu:  Le professeur qui résume l’enseignement de Jésus en 5 discours

Luc:   L’ évangéliste du magnificat ..de la joie et du pardon

la brebis perdue ,l’enfant prodigue , Zachée,le bon larron

 

Marc : Le lion

Marc est représenté par un lion

Dés le débuts de son évangile

le diable s’est attaqué a Jésus dans une synagogue

comme un lion rugissant, qui rôde, en cherchant qui dévorer.

« Que nous veux tu , Jésus de Nazareth .Je sais qui tu es,le Saint de Dieu »

 

Sans cesse Marc nous invite à lutter contre le mal

à résister … .à être fort comme un lion

en communion avec tous vos frères, qui de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances.

 

Si nous avons la foi, nous soulèverons des montagnes

ils expulseront les démons ;

nous chasserons ….les angoisses ,les inquiétudes ,les doutes ,la haine…les œuvres de la chair

ils parleront en langues nouvelles

nous parlerons… d’’amour, de bonté .,de paix…les fruits de l’Esprit

ils prendront des serpents dans leurs mains

Nous fermerons nos oreilles aux mensonge du serpent des origines

ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.  

 L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ; ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge. Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ; ta fidélité est plus stable que les cieux. Que les cieux rendent grâce pour ta merveille, Seigneur, et l’assemblée des saints, pour ta fidélité…. Qui d’entre les dieux est semblable au Seigneur ? Heureux le peuple qui connaît l’ovation ! Seigneur, il marche à la lumière de ta face ; tout le jour, à ton nom il danse de joie, fier de ton juste pouvoir. Psaume (Ps 88 )

4ème Mercredi du Temps Pascal : Je suis la lumière (Jn 12, 44-50)

24 avril, 2024

 En ce temps-là, Jésus s’écria : « Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver. Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura, pour le juger, la parole que j’ai prononcée : c’est elle qui le jugera au dernier jour. Car ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé : le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer ; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit. »

 2024-Pâques-4é-me,credi

 

La fête de la dédicace

Jésus s’est rendu à Jérusalem pour le fête de la dédicace

C’est la fête des lumières (Hanoucca)

Ce jour là ,on célébrait la victoire des « Macchabées » contre Antiochus Epiphane qui avait profané le temple de Jérusalem ,

On fêtait le retour de la lumière dans le temple

c’est alors que Jésus s’écria : Je suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres

C’est la foi qui sauve ! C’est la foi qui nous illumine!

 

Pour avoir la foi ,il nous faut de vrais pasteurs, des disciples convaincus

qui nous enseignent et nous expliquent les paroles du Verbe de Dieu

C’est ainsi que l’évangile s’est répandu aussi vite

au temps des premiers chrétiens

 

Lecture : Il y avait à Antioche des hommes chargés d’enseigner (Ac 12, 24 – 13, 5)

En ces jours-là, la parole de Dieu était féconde et se multipliait. Barnabé et Saul, une fois leur service accompli en faveur de Jérusalem, s’en retournèrent à Antioche, en prenant avec eux Jean surnommé Marc. Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène, Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, et Saul. Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. » Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir. Eux donc, envoyés par le Saint- Esprit, descendirent à Séleucie et de là s’embarquèrent pour Chypre ; arrivés à Salamine, ils annonçaient la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient Jean- Marc comme auxiliaire.

 

Les enseignants zélés ,convaincus étaient déjà nombreux à Antioche ,

appelée la « ville lumière » car illuminée toutes les nuits par des centaines de torches

 

Il y avait

L’oncle de Marc surnommé « Barnabé, « qui veut dire « celui qui encourage »

Syméon appelé « le Noir »…. sans doute un africain

Lucius venu de Cyrène, (en Lybie )..peut être un arabe

Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque,

un juif et un grand de ce monde

Saul. ,un docteur de la loi surnommé Paul qui veut dire « le petit »

 

Tous étaient remplis d’Esprit Saint et de foi.

Ils étaient lumineux ,.. plus lumineux que la ville d’Antioche

 

et c’est encore envoyés par le Saint- Esprit,

que Barnabé et Paul vont partir ,bien au-delà de la ville

pour répandre la lumière divine dans le monde entier

 

Ils avaient Jean- Marc comme auxiliaire.

l’évangéliste

 

Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse, que son visage s’illumine pour nous ; et ton chemin sera connu sur la terre, ton salut, parmi toutes les nations. Que les nations chantent leur joie, car tu gouvernes le monde avec justice ; tu gouvernes les peuples avec droiture, sur la terre, tu conduis les nations. La terre a donné son fruit ; Dieu, notre Dieu, nous bénit. Que Dieu nous bénisse, et que la terre tout entière l’adore ! ( Ps66 )

4ème Mardi du temps pascal: Antioche la ville lumière (Ac 11, 19-26)

23 avril, 2024

En ces jours-là, les frères dispersés par la tourmente qui se produisit lors de l’affaire d’Étienne allèrent jusqu’en Phénicie, puis à Chypre et Antioche, sans annoncer la Parole à personne d’autre qu’aux Juifs. Parmi eux, il y en avait qui étaient originaires de Chypre et de Cyrène, et qui, en arrivant à Antioche, s’adressaient aussi aux gens de langue grecque pour leur annoncer la Bonne Nouvelle : Jésus est le Seigneur. La main du Seigneur était avec eux : un grand nombre de gens devinrent croyants et se tournèrent vers le Seigneur. La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem, et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche. À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre, il fut dans la joie. Il les exhortait tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. C’était en effet un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s’attacha au Seigneur. Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul. L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église, ils instruisirent une foule considérable. Et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens ».

 2024-Pâques-4é-mardi

 

Antioche

C’était la 3é ville de l’empire romain après Rome et Alexandrie

Elle était appelée « la ville lumière »,car tous les soirs, des dizaines d’esclaves allumaient des torches au sommet des colonnes qui se dressaient dans toute la ville

 Or ,dispersés de partout ,des nouveaux chrétiens originaires de Chypre ,de Cyrène,de Phénicie arrivèrent à Antioche,…..La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem, et l’on envoya Barnabé ,à Antioche.

 

Barnabé

L’oncle de Marc, Barnabé  était un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi.

Comme Pierre , le jour de la pentecôte

Comme Corneille et ses compagnons qui avaient demandé le Baptême à Pierre

comme Philippe qui a baptisé l’éthiopien

tous ..avec la puissance de l’Esprit Saint

ils annonçaient la bonne nouvelle

Les » actes des  apôtres » sont donc bien les œuvres de l’Esprit Saint

 

Cependant Paul ,le plus grand des apôtres fut un moment découragé

Il a manqué du souffle de l’Esprit et était retourné dans son village à Tarse

Barnabé dont le nom veut dire « celui qui encourage »

partit alors à Tarse chercher Saul et l’amena à Antioche.

 

C’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens »

car dans la ville lumière ,il criaient sans cesse

« notre lumière c’est le Christ »

 

Elle est fondée sur les montagnes saintes. Le Seigneur aime les portes de Sion plus que toutes les demeures de Jacob. Pour ta gloire on parle de toi, ville de Dieu ! « Je cite l’Égypte et Babylone entre celles qui me connaissent. » Voyez Tyr, la Philistie, l’Éthiopie : chacune est née là-bas. Mais on appelle Sion : « Ma mère ! » car en elle, tout homme est né. C’est lui, le Très-Haut, qui la maintient. Au registre des peuples, le Seigneur écrit : « Chacun est né là-bas. » Tous ensemble ils dansent, et ils chantent : « En toi, toutes nos sources ! »(ps86)


Évangile: La dédicace (Jn 10, 22-30)

On célébrait la fête de la dédicace du Temple à Jérusalem. C’était l’hiver. Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon. Les Juifs firent cercle autour de lui ; ils lui disaient : « Combien de temps vas-tu nous tenir en haleine ? Si c’est toi le Christ, dis-le nous ouvertement ! » Jésus leur répondit : « Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais, moi, au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage. Mais vous, vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN. »

 

La fête de la dédicace

C’est la fête des lumières (Hanoucca)

Ce jour là ,on célébrait la victoire des « Macchabées » contre Antiochus Epiphane qui avait profané le temple de Jérusalem ,

Ce jour là ,on fêtait le retour de la lumière dans le temple

 

Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon.

La vrai lumière c’est le Christ !

Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. (jn 8, 12)

Écoutons le !

Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main

4è Lundi du Temps Pascal : Je suis la porte des brebis (Jn 10, 1-10)

22 avril, 2024

En ce temps-là, Jésus déclara : « Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit. Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix. Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir. Quand il a poussé dehors toutes les siennes, il marche à leur tête, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. Jamais elles ne suivront un étranger, mais elles s’enfuiront loin de lui, car elles ne connaissent pas la voix des étrangers. » Jésus employa cette image pour s’adresser aux pharisiens, mais eux ne comprirent pas de quoi il leur parlait. C’est pourquoi Jésus reprit la parole : « Amen, amen, je vous le dis : Moi, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ; il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage. Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. » –

 

Le pasteur

Jésus est le bon pasteur

il connaît ses brebis et ses brebis le connaissent

il connaît les reins et les cœurs

Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom,

 

il connaît nos limites

Notre égoïsme ,notre orgueil

enfermés dans notre petit monde

il les fait sortir.

 2024-Pâques-4é-lundi

La porte

je suis la porte des brebis

le chemin ,la vérité la vie

il nous enseigne

les paraboles ,les béatitudes

mais aussi le chemin de le croix

il marche à leur tête, et les brebis le suivent,

 

le salut

je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ;..Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. »

 Lecture,,Pierre (Ac 11, 1-18)

En ces jours-là, les Apôtres et les frères qui étaient en Judée avaient appris que les nations, elles aussi, avaient reçu la parole de Dieu. Lorsque Pierre fut de retour à Jérusalem, ceux qui étaient juifs d’origine le prirent à partie, en disant : « Tu es entré chez des hommes qui ne sont pas circoncis, et tu as mangé avec eux ! » Alors Pierre reprit l’affaire depuis le commencement et leur exposa tout dans l’ordre, en disant : « J’étais dans la ville de Jaffa, en train de prier, et voici la vision que j’ai eue dans une extase : c’était un objet qui descendait. On aurait dit une grande toile tenue aux quatre coins ; venant du ciel, elle se posa près de moi. Fixant les yeux sur elle, je l’examinai et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles et les oiseaux du ciel. J’entendis une voix qui me disait : “Debout, Pierre, offre-les en sacrifice, et mange !” Je répondis : “Certainement pas, Seigneur ! Jamais aucun aliment interdit ou impur n’est entré dans ma bouche.” Une deuxième fois, du haut du ciel la voix répondit : “Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit.” Cela se produisit par trois fois, puis tout fut remonté au ciel. Et voici qu’à l’instant même, devant la maison où j’étais, survinrent trois hommes qui m’étaient envoyés de Césarée. L’Esprit me dit d’aller avec eux sans hésiter. Les six frères qui sont ici m’ont accompagné, et nous sommes entrés chez le centurion Corneille. Il nous raconta comment il avait vu l’ange se tenir dans sa maison et dire : “Envoie quelqu’un à Jaffa pour chercher Simon surnommé Pierre. Celui-ci t’adressera des paroles par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison.” Au moment où je prenais la parole, l’Esprit Saint descendit sur ceux qui étaient là, comme il était descendu sur nous au commencement. Alors je me suis rappelé la parole que le Seigneur avait dite : “Jean a baptisé avec l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés.” Et si Dieu leur a fait le même don qu’à nous, parce qu’ils ont cru au Seigneur Jésus Christ, qui étais-je, moi, pour empêcher l’action de Dieu ? » En entendant ces paroles, ils se calmèrent et ils rendirent gloire à Dieu, en disant : « Ainsi donc, même aux nations, Dieu a donné la conversion qui fait entrer dans la vie ! » – Parole du Seigneur.

 

Nous avons tous besoin d’un tel pasteur

pour nous ouvrir la porte ,nos yeux nos oreilles

 

Saul ,

Sur la route de Damas Saul  était devenu  aveugle

Pourtant c’était un homme généreux,un vrai croyant

il combattait les chrétiens, en pensant faire le bien

il se trompait

Il a fallu que le bon pasteur lui ouvre la porte

le fasse sortir

et lui envoie son Esprit de feu

 

Pierre

Il ne voulait pas manger des aliments impurs selon la loi

et voici qu survinrent trois hommes qui m’étaient envoyés de Césarée. L’Esprit me dit d’aller avec eux sans hésiter.

 

Il sortit !

arrivé à Césarée,il fut stupéfait

Au moment où je prenais la parole, l’Esprit Saint descendit sur ceux qui étaient là,

C’est l’œuvre de l’Esprit Saint et non « un acte des apôtres »

 Alors je me suis rappelé la parole que le Seigneur avait dite : “Jean a baptisé avec l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés.

 

L’eau et le sang

Le sang qui avait jailli du cœur de Jésus sur la croix ,c’est la grâce du baptême

l’eau; c’est le pardon des péchés

le jour du baptême c’est l’eau qui nous purifie puis nous recevons la grâce de l’Esprit saint

mais quand Pierre alla chez Corneille

il reçurent d’abord l’Esprit Saint et ne furent baptisés qu’après

 

Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu. Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant ; quand pourrai-je m’avancer, paraître face à Dieu ? Envoie ta lumière et ta vérité : qu’elles guident mes pas et me conduisent à ta montagne sainte, jusqu’en ta demeure. J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu, vers Dieu qui est toute ma joie ; je te rendrai grâce avec ma harpe, Dieu, mon Dieu.(ps41)

4ème Dimanche de Pâques (B) : Le bon pasteur (Jn 10, 11-18)

20 avril, 2024

En ce temps-là, Jésus déclara : « Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. Voici pourquoi le Père m’aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. » –

 2024-Pâques-4é-dimanche

 

 Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.

Qui peut nous donner un sens à notre vie. ? Que faisons nous sur terre ?

Qui peut nous montrer le bon chemin à suivre   et fortifier notre foi ?

Qui peut nous combler , nous qui avons toujours faim de bonheur et de paix

N’est-ce pas le bon pasteur ?

 

« je suis le chemin,la vérité la vie »

Sur les verts pâturages, le bon pasteur a mené son troupeau…souvent dans  les hauteurs   

Sur la montagne des béatitudes  il nous a montré le chemin

Sur les rives du lac de Tibériade il nous a parlé  en parabole  

Sur le mont  des Oliviers,  il nous a appris « le notre père »

Sur le chemin du calvaire il est couronné d’épines  pour sauver les brebis perdues

Sur le Golgotha ,il nous a donné la vie

 

je connais mes brebis,

Lui seul connaît les reins et les coeurs

nos désirs, nos angoisses ,nos faiblesses, notre générosité ..

Lui Seul !

Qui d’autres peut me connaître ainsi ?

 

Mes brebis me connaissent

Dieu est notre père

Dieu est amour

je donne ma vie pour mes brebis.

 

Puissions nous tous écouter sa voix

J’ai encore d’autres brebis..Elles écouteront ma voix :

Alors on connaîtra la paix ..la Vie éternelle !

Il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.

 

Le pasteur est celui  qui rassemble

car il a un profond respect pour l’homme

Nous sommes tous enfants de Dieu

 

Le pasteur donne une vraie nourriture

la parole de Vérité

alors que des doctrines mensongères nous envahissent chaque jour à travers les ondes

 

Le pasteur n’est pas un mercenaire

il est prêt à tout donner pour que nous ayons la vie éternelle

pour que nous formions une seule famille autour du père  


Première lecture:Qui peut nous sauver ?(Ac 4, 8-12)

En ces jours-là, Pierre, rempli de l’Esprit Saint, déclara : « Chefs du peuple et anciens, nous sommes interrogés aujourd’hui pour avoir fait du bien à un infirme, et l’on nous demande comment cet homme a été sauvé. Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël : c’est par le nom de Jésus le Nazaréen, lui que vous avez crucifié mais que Dieu a ressuscité d’entre les morts, c’est par lui que cet homme se trouve là, devant vous, bien portant. Ce Jésus est la pierre méprisée de vous, les bâtisseurs, mais devenue la pierre d’angle. En nul autre que lui, il n’y a de salut, car, sous le ciel, aucun autre nom n’est donné aux hommes, qui puisse nous sauver. » .

 

On nous demande comment cet homme a été sauvé. !

Dieu seul peut nous sauver

Nous avons manqué de foi

nous l’avons renié

nous l’avons rejeté

Lui seul peut nous pardonner

c’est par le nom de Jésus le Nazaréen, lui que vous avez crucifié mais que Dieu a ressuscité d’entre les morts,

 

La pierre méprisée par les bâtisseurs, est devenue la pierre d’angle.

Jésus est la pierre qui  soutient tout l’édifice

pour que tous nous soyons rassemblés à tout jamais  pour la vie éternelle  

pou que tous nous ne formions plus qu’un seul corps

le corps  du Christ ressuscité

 

Il est la tête de l’église  

par sa mort il nous a justifié    

 Pére , qu’ils soient Un comme nous sommes Un

 

Le mystère de la croix nous scandalise ..nous étonne

et pourtant !

aucun autre nom n’est donné aux hommes, qui puisse nous sauver. »

 

Deuxième lecture : Nous lui serons semblables (1 Jn 3, 1-2)

Bien-aimés, voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est.

 

La croix c’est l’amour

Dieu qui se donne

C’est divin !

Sagesse de Dieu

 Bien-aimés, voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu

 

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! Mieux vaut s’appuyer sur le Seigneur que de compter sur les hommes ; mieux vaut s’appuyer sur le Seigneur que de compter sur les puissants ! Je te rends grâce car tu m’as exaucé : tu es pour moi le salut. La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux. Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! De la maison du Seigneur, nous vous bénissons ! Tu es mon Dieu, je te rends grâce, mon Dieu, je t’exalte ! Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! (ps117) 

12345...113