Archive pour la catégorie 'semaine Sainte'

Samedi Saint : La veillée pascale

3 avril, 2021

 

1-Semaine-sainte-samedi--sa

 

Lecture 1 (Gen1,1-2,2 )

Quand Dieu ,l’Alpha et L’Omega

gravé sur le cierge pascal  

le créateur ,notre Père, eut créé le monde

et enfin l’homme ,

il vit que cela était  trés bon

il était heureux

 

Il nous a tout donné

la terre ,la vie ,la liberté

mais nous avons tout gaché  

 

Cependant son amour est toujours aussi grand

il nous aime

toujours prêt à pardonner

toujours là, présent près de nous , en nous

 

Lecture 2:Exode (14,15 – 15,1)

Pendant 40 ans

il a choyé son peuple malheureux qui  était devenu esclave en Egypte

et Dieu dit à MoIse  

« Pourquoi crier  ?
Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !
Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer,

 

Pendant 40 ans ,dans le désert  il fut toujours présent  

L’ange de Dieu,  marchait en avant d’Israël, comme une  colonne de nuée

Cette nuée était à la fois ténèbres et lumière dans la nuit,.
Ils  avaient marché à pied sec au milieu de la mer,

et par la suite cette nuée fut toujours là

Dieu ,notre Père ,était toujours là

pour les guider ,pour les proteger

 

Nous aussi maintenant, nous sommes au désert

dans les ténèbres

pas seulement à cause de la pandémie 

mais  dans le doute ,le découragement ,la  fatigue ,le péché

et comme les hébreux nous crions

 

Le Seigneur est présent .Il et avec nous   dans la nuée

Ayons la foi et nous serons illuminés

la lumière du cierge pascal

et nous chanterons comme  Moïse et les fils d’Israël

éclatante est  sa victoire…il a jeté dans la mer cheval et cavalier

 

Lecture 3 (Is 55, 1-11)

C’est bien ce que Dieu a promis à Isaie quand les juifs étaient encore en exil  

Il sera toujours là avec nous

Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau !
Même si vous n’avez pas d’argent,venez acheter et consommer,
venez acheter du vin et du lait,,

ce n’est pas nous qui allons vers lui 

c’est lui qui vient vers nous

 

Prêtez l’oreille ! Venez à moi ! Écoutez, et vous vivrez.

Lisons les Ecritures, la parole de Deu ,souvent  comme ce soir

seul  ou en communauté ,en paroisse

autour du feu ,autour  du cierge pascal

 

et nous serons illuminés

Sa parole  porte des fruits

la pluie et la neige qui descendent des cieux
n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre,
ainsi ma parole, qui sort de ma bouche,ne me reviendra pas sans résultat,
sans avoir accompli sa mission.

 
Lecture 4  (Ez 36, 16-28)

Non  seulement  sa parole nous illumine

mais  le Verbe s’est  fait chair 

il a habite parmi nous 

pa sa mort ,il nous justifie  

Je répandrai sur vous une eau pure,
et vous serez purifiés ;
de toutes vos souillures, de toutes vos idoles,
je vous purifierai.
Je vous donnerai un cœur nouveau,
je mettrai en vous un esprit nouveau.
J’ôterai de votre chair le cœur de pierre,
je vous donnerai un cœur de chair.
**

Romains ( 6, 3-11)

Mourrons  donc avec lui nous dit paul

et avec lui ,nous vivrons  

 

Evangile  (Mc 16, 1-7)

car et c’est  l’évangile ,le Christ  est ressuscité

 ce sont les femmes les premières  qui l’ont vu

Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé

elles avaient acheté du parfum

elles pensent  à tout

 

Marie la mère  de Jésus n’était pas là

Elle savait ! Son fils est vivant

Son parfum , c’était sa grâce  

 

au  lever du soleil.

la lumière est revenue

le coq  chante  

nos fautes sont pardonnées  

le cierge pascal peut briller

 

la pierre est roulée

Cette pierre  c’est le poids de nos péchés

qui nous empêche d’accéder  à la vie eternelle

Elles se disaient entre elles :   « Qui nous roulera la pierre »?

**

Ne soyez pas effrayées !
Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ?
Il est ressuscité : il n’est pas ici.»

 C’est le moment  de crier

Allelui ia

comme les prêtres sur le parvis du temple 

allellu  = crier

et la foule répondait Ya = Yahwé

 

Liturgie du Vendredi saint :

2 avril, 2021

La passion  du fils de L’homme

 

1-Semaine-sainte-vendredi

  

Au Jardin des oliviers

c’est la passion des malades  des personnes abandonnées ,seules

Tout le monde dort !

pére,pére  éloigne de moi cette coupe   

mais  quand les gardes sont arrivés ,aprés avoir prié ,il était debout !

  Qui cherchez-vous (Jn 18,4) ?  

Jésus  leur tient tête !        Il répondit « c’est moi. »)

je suis l’Agneau de Dieu qui enléve les péchés du monde

ayez la foi ! il vous rendra la paix !

**

Chez Caïphe

les hommes de la loi, dans les palais  de justice 

oublient l’amour…au nom de loi 

Ils ne connaissent  pas le cœur  des hommes et bien souvent  condamnent des innocents 

même au nom de la religion

ils oublient la détresse  des hommes qui doutent comme Pierre qui se trouve dans la cour   …qui renie  et qui en pleure

 

Jésus dit à Caïphe

 « Je SUIS le fils de Dieu .. *

Tu Blasphèmes (Jn 18,36)

Jésus répond avec calme

Pourquoi me questionner ?..J’ai toujours parlé ouvertement  en public

je suis l’Agneau de Dieu

et comme l’agneau à l’abattoir ,il fut flagellé

Au garde qui le frappe ,il dit :    Si j’ai bien parlé pourquoi me frappes tu ?  (Jn 18,21-25

**

 Chez Pilate

La foule crie 

Comme toutes les foules, elle est manipulée par  des politiciens ,des fanatiques  

elle crie , elle ne sait même pas pourquoi 

Liberez Barabbas !  c’est-à-dire la violence  les violeurs ,les voleurs,les racistes    

crucifie jésus  c’est-à-dire les pacifiques 

 

 Pilate comme bien des responsables  s’en lave les mains

soit par lâchete , soit par ignorance

Il ne sait  pas quoi faire !

Il condamne l’Agneau de Dieu

mais ce sera  finalement pour le salut du monde

 

Sur le chemin de croix

il y  a quand même un homme pour porter la croix (Mtt27,32)

et plusieurs  femmes pour pleurer   (Luc 23,16)

 

 La crucifixion

 La Pancarte sur la croix est écrite en diverses langues (Jn 19,21):

l’Agneau de Dieu est mort pour tous !

il nous attend au paradis comme le père de l ’enfant prodigue

Il nous a laissé sa mère

Femme voici ton fils … puis il dit au disciple voici ta mére (19,26)

 

Il est mort en paix  

Sachant que tout était  achevé , Jésus dit Tout est accompli  

et penchant  la tête il rendit l’esprit (Jn 19,30)  

Il penche la tête et décide donc ,lui même ,de l’heure de sa mort   de sa gloire

 **

 

La priére universelle

prions pour l’humanité entière

qui elle aussi souffre sa passion

la passion du pape ,la passion des croyants , des incroyants..la passion des malades …

prions donc pour le monde  

**

Pour l’Eglise

une église qui souffre particulièrement en ce moment  

au Moyen Orient

une église souvent bafouée en occident

une église parfois fatiguée   

**

Pour le pape François  

le pape de la miséricorde

le pape  des pauvres

le pape de la paix

et celle de Benoit XVI qui  prie pour nous en silence

**

Pour notre évêque  

les évêques de France

les cardinaux de la curie  

les diacres et  laïcs  qui s’engagent au service de l’église

mais aussi pour tous les bénévoles  qui s’engagent pour le service des hommes

qu’ils soient chrétiens ou non

médecins sans frontières, secours catholiques , resto du cœur, ONG diverses ….

**

Pour les catéchumènes

qui ont écouté l’évangile

qui y ont cru   

et qui vont  bientôt être  baptisé

dans le monde entier  

**

Pour l’union de Chrétiens

Nous croyons tous au même évangile

catholiques orthodoxes ,protestants pentecôtistes

et maintenant les migrants qui arrivent

les Nestoriens de Syrie et d’Irak

les coptes  d’Egypte et d’Ethiopie

**

Pour les juifs

Ce sont nos frères

Le salut vient des juifs  

Jésus était juif

les apôtres étaient Juifs

prions pour eux

pour qu’à Jérusalem la ville de la paix

ils retrouvent la paix en union avec leurs voisins

**

Pour les autres croyants

de toutes les religions

en particulier les musulmans

si perturbés en ce moment  dans leurs propres pays

au sein même de leur communautés

des croyants  blessés dans leur foi

des croyants qui respectent Dieu

des croyants qui comme nous veulent la paix   

**

Pour les incroyants

Ceux qui n’ont pas le bonheur de croire

ceux qui ne comprennent  pas les paroles de l’évangile

ceux qui ne croient pas en l’amour de Dieu

ceux qui ne croient  pas que nous sommes tous fils du même père

**

Pour les pouvoirs publics

Pour la France , en ce temps  du Covid

Pour L’Europe ,incapable de s’unir

Pour la paix en Syrie, en Irak  en Palestine ,au Yemen , au Soudan , en Corée du Nord     

Pour l’Afrique  si souvent mal gouverné  

**

Pour ceux qui sont dans l’épreuve  

Les migrants

les millions  de personnes menacées par la famine au soudan au Yemen  

les handicapés ,les malades

les personnes âgées

les chômeurs

les sans abris

les divorcés

les femmes battues

les prisonniers…  

 

Jeudi Saint : Le lavement des pieds

1 avril, 2021

 La Pâque du Seigneur  (Exode 2, 1-14)

 En ces jours-là, dans le pays d’Égypte, le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron : « Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois, il marquera pour vous le commencement de l’année. Parlez ainsi à toute la communauté d’Israël : le dix de ce mois, que l’on prenne un agneau par famille, un agneau par maison. Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau, elle le prendra avec son voisin le plus proche, selon le nombre des personnes. Vous choisirez l’agneau d’après ce que chacun peut manger. Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l’année. Vous prendrez un agneau ou un chevreau. Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du mois. Dans toute l’assemblée de la communauté d’Israël, on l’immolera au coucher du soleil. On prendra du sang, que l’on mettra sur les deux montants et sur le linteau des maisons où on le mangera. On mangera sa chair cette nuit-là, on la mangera rôtie au feu, avec des pains sans levain et des herbes amères. Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main. Vous mangerez en toute hâte : c’est la Pâque du Seigneur. Je traverserai le pays d’Égypte, cette nuit-là ; je frapperai tout premier-né au pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’au bétail. Contre tous les dieux de l’Égypte j’exercerai mes jugements : Je suis le Seigneur. Le sang sera pour vous un signe, sur les maisons où vous serez. Je verrai le sang, et je passerai : vous ne serez pas atteints par le  léau dont je frapperai le pays d’Égypte. Ce jour-là sera pour vous un mémorial. Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage. C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez. »

 

Le repas

 Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main.  

Ce fut le premier repas  de l’ancienne alliance  

un repas en famille

des familles prêtes à ,partir pour un monde nouveau  

aprés avoir été  purifié par le sang de l’agneau

le sang sera pour vous  un signe

 

Ce repas a de nouveau lieu le  jeudi Saint  

la nouvelle famille est composée 12 disciples

rassemblés  autour du Christ

l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

 

12 disciples

12 hommes  pas très doués

Ils n’ont rien compris

pas très courageux

il vont fuir  

Pas toujours  agréables  

Jean et Jacques sont les fils du tonnerre

Tus ils s’étaient disputés pour avoir la première place

Décidemment ,ils avaient rien compris

**

mais eux aussi partiront  au bout du monde

la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main

Ils partiront et les communautés se multiplieront

l’église grandira  

avec Lydie chez les Philippiens,  Jason chez les Thessaloniciens …

 à Corinthe , à Ephese

 

les chrétiens se multiplieront malgré les persécutions

malgré les trahisons ,les héresies les mauvais papes

 

Ils formeront des paroisses

paroiko = marcher ensemble  

un seul seigneur, une seule foi  un seul baptême

une grande famille

fratelli tutti

Aujourd’hui c’est la fête de l’église  

**

 

La Céne :1 Cor.(11, 23-26)  

 Frères, moi, Paul, j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. » Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

 Puis les premiers  chrétiens  tous les jours se rassemblèrent en faisant « la fraction du pain »

en mémoire de Jésus

non en souvenir du passé

mais en sa mémoire ca le Seigneur est là

mystère  de la foi

mystère de l’amour

 

La foi

comment croire en un tel mystère ?

Dieu avec son corps

ceci est mon corps

cette hostie  que vos prenons dans nos mains est son corps

mais vous aussi vous êtes son corps

Car nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit en un seul corps, Juifs ou Grecs, esclaves ou hommes libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit…vous êtes le corps  du Christ ( cor12, 13)

je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.  Vous êtes les sarments  

vous ëtes le corps du Christ

vous êtes le sang du Christ

alors  qu’avez vois fait de lui (Littelton )

 

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de ce repas

 

1-Semaine-sainte-jeudi-sain

 

Le lavement des pieds (Jn 13,1-15)

 Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout.Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. »

Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. »

**

Quelle Eglise ?  

une eglise humble et non triomphe

ce n’est pas  avec une épée que Jésus va conquérir les coeurs

c’est avec son cœur transperce

il est doux et humble  de coeur

il se fait serviteur  

 

Il ne cassera pas le roseau déjà plié, il n’éteindra pas la lampe qui faiblit. (Is 42,3)

 c’est à cause de nos crimes qu’il était blessé, c’est à cause de nos fautes qu’il était accablé. Il a subi notre punition, et nous sommes acquittés ; et par les coups qu’il a reçus, nous sommes guéris. 

Il s’est laissé maltraiter et humilier, sans rien dire, comme un agneau que l’on mène à l’abattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent, il n’a pas ouvert la bouche. (Is 53

 ce jour là

il se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer

 

Tel maitre !tel serviteur !  

Comme Jésus notre église doit servir

 

vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.

comme  Jésus ,enlevons nos vêtements

notre orgueil , nos jugements  ,notre egoïsme

et rentrons en « ex-stase » comme dit le pape François 

ex-stase (sortir de )

pour aller comme le bon samaritain à le rencontre de nos « prochains »

en particulier ceux qui sont blessés   

 

prenons de l’eau 

l’eau des écritures

pour la répandre autour de nous  

 celui qui boira de cette eau n’aura plus jamais soif

l’ eau qui purifie  

l’eau qui nous rend la vie

 

Au service de l’homme

au service des pauvres  

au service  de ceux qui pleurent  

au service de ceux qui recherchent la verite

 

Soyons  humble ,discret , confiant plein de délicatesse 

c’et Jésus lui-même  qui fera des miracles

sans lui nous ne pouvons rien  

Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi

 

Notre église doit servir en  témoignant comme le pape François 

Dans un monde violent parlons  du pardon 

Dans un monde en détresse  annonçons  la joie de l’évangile  (evangeluium gaudiam )

Dans un monde qui rejette Dieu  parlons de la beauté de la création (laudato Si )

 fratelli tutti

 

 

Mercredi saint : Judas (Mtt 26, 14-25)

31 mars, 2021

En ce temps-là, l’un des Douze, nommé Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui remirent trente pièces d’argent. Et depuis, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples s’approchèrent et dirent à Jésus : « Où veux-tu que nous te fassions les préparatifs pour manger la Pâque ? » Il leur dit : « Allez à la ville, chez untel, et dites-lui : “Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.” » Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque.Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze. Pendant le repas, il déclara : « Amen, je vous le dis : l’un de vous va me livrer. » Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour : « Serait-ce moi, Seigneur ? » Prenant la parole, il dit : « Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer. Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! » Judas, celui qui le livrait, prit la parole : « Rabbi, serait-ce moi ? » Jésus lui répond : « C’est toi-même qui l’as dit ! »

 

Un monde violent  

des prêtres  pleins de haine qui accusent et sont prêts  à mettre le prix

pour tuer Jésus  

un monde avide d’argent t

prêt à trahir même des amis pour s’enrichir

le monde du pouvoir et de l’argent

Un Monde qui tue l homme 

qui nous tue !

 

Judas

A lui Seul il représente toute la méchanceté du monde

 Il est rusé ,hypocrite

comme le serpent des origines

 Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.

Il est mal poli

 Il  s’est servi au plat en même temps que moi,

 ll est provoquant  

 Rabbi, serait-ce moi ? »

 il est méprisant  et se moque de Jésus  

en l’appelant Rabbi

alors que Jésus leur a toujouts dit

vous êtes mes amis

 

Surtout ,il a perdu la foi !

 le plus grand des malheurs qui puisse arriver à un chrétien

 c’est de ne plus croire en Jésus Christ 

et d’une façon générale

le plus grand des malheurs  pour un homme

c’est  de ne plus croire en rien

 

1-Semaine-sainte-mercredi

 

Le fils de l’Homme

 Ne plus croire en l’homme 

désespérer de l’ humanité

c’est  livrer « le fils de l’homme » à la mort

Il y a de quoi se suicider

comme le fera Judas

 

Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! »

sans la foi ,sans l’amour a quoi bon vivre

 

 Lecture  (Isaïe 50, 4-9)

 Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples, pour que je puisse, d’une parole, soutenir celui qui est épuisé. Chaque matin, il éveille, il éveille mon oreille pour qu’en disciple, j’écoute. Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé. J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe. Je n’ai pas caché ma face devant les outrages et les crachats. Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours ; c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu. Il est proche, Celui qui me justifie. Quelqu’un veut-il plaider contre moi ? Comparaissons ensemble ! Quelqu’un veut-il m’attaquer en justice ? Qu’il s’avance vers moi ! Voilà le Seigneur mon Dieu, il prend ma défense ; qui donc me condamnera ?

 

Jésus le serviteur ,lui, croit en l’homme

Il est «  fils de l’homme »

fier de l’être

Il tient bon pour sauver l’homme

I est droit dans ses bottes

il y croit !

**

Comme lui, ouvrons nos oreilles à la parole de Dieu  

le jour, la nuit

pour défendre « le fils de l’homme »

les fils du même père 

Mardi saint : Jésus fut bouleversé (Jean 13, 21-38)

30 mars, 2021

En ce temps-là, au cours du repas que Jésus prenait avec ses disciples, il fut bouleversé en son esprit, et il rendit ce témoignage : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. » Les disciples se regardaient les uns les autres avec embarras, ne sachant pas de qui Jésus parlait. Il y avait à table, appuyé contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait. Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler. Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? » Jésus lui répond : « C’est celui à qui je donnerai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote. Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. » Mais aucun des convives ne comprit pourquoi il lui avait dit cela. Comme Judas tenait la bourse commune, certains pensèrent que Jésus voulait lui dire d’acheter ce qu’il fallait pour la fête, ou de donner quelque chose aux pauvres. Judas prit donc la bouchée, et sortit aussitôt. Or il faisait nuit.Quand il fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt.   Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. » Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; tu me suivras plus tard. » Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ? Je donnerai ma vie pour toi ! » Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois. »

 

1-Semaine-sainte-jésus-boul

 

Jésus  fut bouleversé en son esprit,

non parce qu’il a peur

mais parce que ses disciples n’ont rien compris

ni la croix ,ni l’amour  

et  tous vont le trahir

 

Judas

 Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote.

Juda  va trahir

il n’est pas prêt à porter sa croix

mais jésus l’aime et lui donne le pain

plus tard à Gethsémani il l’embrassera

 

Nous aussi quand nous prenons l’hostie dans nos mains

savons nous porter notre croix ?

savons nous aimer et   vivre ensemble  

 

Pierre

lui aussi  ne voulait pas de la croix

Pierre, le tirant à part, se mit à le réprimander, en disant : « Dieu t’en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t’arrivera pas ! » (Mtt  6,22)

par 3 fois  il  trahira

mais quand Jésus , chez Caïphe le regarda avec amour ,il pleura

il comprendra ce qu’est l’amour

Pierre M’aimes tu ?  

 

Seul Jean sera au pied de la croix

Seul il a posé sa tête sur le coeur de Jésus

**

Jésus est bouleversé mais il en sortira glorifié  

Père, l’heure est venue, glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie (Jn 17, 1)

 ca le monde sera pardonné  par la mort sur la croix

et sera  définitivement  réunis dans un même amour

 

le coq chanta  

Non à cause du reniement de Pierre  

mais parce que la lumière est revenue

 

Lecture :la lumière des nations  (Isaïe49, 1-6)

 Écoutez-moi, îles lointaines ! Peuples éloignés, soyez attentifs ! J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom. Il a fait de ma bouche une épée tranchante, il m’a protégé par l’ombre de sa main ; il a fait de moi une flèche acérée, il m’a caché dans son carquois. Il m’a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je manifesterai ma splendeur. » Et moi, je disais : « Je me suis fatigué pour rien, c’est pour le néant, c’est en pure perte que j’ai usé mes forces. » Et pourtant, mon droit subsistait auprès du Seigneur, ma récompense, auprès de mon Dieu. Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël. Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. Et il dit : « C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, ramener les rescapés d’Israël : je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

 

Jésus  est venu  pour nous relever  mais aussi rassembler

Qu’ils soient  UN !

..IL m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je lui rassemble Israël.

 … C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob,

 je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

Lundi Saint : Le repas de Béthanie (Jean 12, 1-11)

29 mars, 2021

Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts. On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle répandit le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors : « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? » Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait. Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement ! Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts. Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.

 

1-Semaine-sainte-Lundi

Lundi saint

C’est le  premier jour de la semaine sainte  

c’est la fête  à Béthanie  

(Beth-Anie ) = la maison de la grâce

 4 jours avant le repas du Jeudi saint  

**

Lazare

Il était mort .il est ressuscité

Il était parmi les convives

silencieux ,à peine visible, il  rend grâce

 

Pendant ces 4 jours saints

comme Lui , restons en silence

préparons nous à accueillir celui qui va nous rendre la vie

en mourant sur la croix

**

Marie

elle avait pris du parfum

Ce n’est pas la sœur de Marthe

car elle aussi prie dans le secret  

mais c’est Marie Madeleine  

la pécheresse  au cheveux long

qui répand son parfum au pied de jésus

elle demande pardon et rend grâce

 

Comme elle rendons grâce

Jésus  par sa mort nous justifie

 

Marthe

elle fait  le service

c’est elle qui acceuille

 

Judas  

Judas a raison .Il faut aider les pauvres

mais il faut aussi  prendre du temps pour lire les Ecritures  

pour écouter  la parole de Jésus  comme Marie la sœur de Marthe

pour apprendre à aimer nos frères comme Jésus nous a aimé

 

Le repas du Jeudi

4 jours plus tard , ce fut le repas du jeudi saint

mais cette fois ci ce n’est plus Marthe qui nous accueille

c’est Jésus

Jésus se lève de table, dépose son vêtement et prend un linge dont il se ceint.

ce n’est Plus Marie ,mais  c’est Jésus qui nous  lave les pieds

 Il verse ensuite de l’eau dans un bassin et commence à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.  jn 13,4

 

Lecture (Isaïe 42, 1-7)

Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors. Il ne brisera pas le roseau qui fléchit, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, il proclamera le droit en vérité.

 tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et, de leur cachot, ceux qui habitent les ténèbres. » 

Dimanche des rameaux (B) « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » (Mc 11, 1-10)

28 mars, 2021

Quand ils approchent de Jérusalem, près des villages de Bethfagé et de Béthanie, ils arrivent vers le mont des Oliviers. Jésus envoie deux de ses disciples. Il leur dit : « Allez au village qui est devant vous. Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le-moi.  Si quelqu’un vous demande : “Pourquoi faites-vous cela ?”, dites-lui : “Le Seigneur en a besoin, mais il le renverra ici sans tarder.” » Ils partirent et trouvèrent un petit âne dehors, dans la rue, attaché à la porte d’une maison. Ils le détachèrent.  Des gens qui se trouvaient là leur demandèrent : « Que faites-vous ? pourquoi détachez-vous cet ânon ? »  Ils leur répondirent ce que Jésus avait dit, et on les laissa aller. Ils amenèrent l’ânon à Jésus ; ils posèrent leurs manteaux sur l’animal, et Jésus s’assit dessus.  Beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin, et d’autres y mirent des branches vertes qu’ils avaient coupées dans la campagne. Ceux qui marchaient devant Jésus et ceux qui le suivaient criaient : « Hosanna ! Que Dieu bénisse celui qui vient au nom du Seigneur !  Que Dieu bénisse le règne qui vient, le règne de David notre père ! Hosanna au plus haut des cieux ! » Jésus entra à Jérusalem dans le temple. Après avoir tout regardé autour de lui, il partit pour Béthanie avec les douze disciples, car il était déjà tard.

 **

Quel  drôle de dimanche

faut il  se réjouir  ou faut il pleurer ?

on commence  avec des chants de joie

on termine au calvaire  

 

Drôle de dimanche

Tout est de travers   

un monde en folie

les premiers sont les derniers

les derniers  sont les premiers

 

Carême-2021-Rameaux

 

Un roi monte sur un âne  ….puis un roi couronné d’épines

une  foule en liasse ….qui chante hosanna

« Hochia Na » : veut dire  « Sauveur Vient »

puis une foule qui crie

Liberez Barabbas ..crucifie le  

 

Des hommes , des femmes qui sont prêts à rejeter ce qu’ils ont de plus précieux

leurs manteaux ,au pied de Jésus

et qui ensuite  vont lui arracher sa tunique et la tirer au sort

une foule qui brandit des rameaux verts

 

Une foule qui brandit des rameaux verts en signe d’espérance

et qui peu après  s’en servent pour flageller e jesus

 

ces hommes ,ces femmes c’est nous

nous proclamons notre foi en chantant

et en même temps nous pêchons

 

Tout cela c’est aussi tout ce que nous vivons en ce moment

un monde déboussolé ,

un monde malade ,un monde divisé

un monde qui désire ardemment la paix ,faire la fête

et qui fait la guerre

on en sait plus ce qui est bien ou mal

on ne sait  plus ce qu’il faut  croire ou ne pas croire  

nous chantons et nous pleurons

 

ce sont les leçons de la passion selon saint Marc  

 

La passion selon Marc  

Cliquez ICI  

Jésus est de plus en plus seul  de plus en plus rejeté sur  le chemin du calvaire

abandonné par ses disciples ,par les prêtres ,par la foule..

 

Qui donc est Jésus ?

mais en même temps on découvre   ce qu’il est  

Il est amour

Il est roi

INRI  Jésus de Nazareth ,roi des juifs

 

et tout en pleurant

nous pouvons  chanter

Hosanna ;Jésus vient  

**

Lecture 1 : Jésus  ne s’est pas dérobé  (Isaïe 50,4-7)

lecture 2   :Obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix (Philippiens (2,6-11)

 

Veillée Pascale 2020

11 avril, 2020

Jamais  autant que maintenant , attaqué par le coronavirus, nous nous sommes  retrouvés dans une telle détresse …dans les ténèbres…Que de morts .. ;Que de doutes..Que de peur..Que nous réserve l’avenir ?   C’est vraiment la nuit

**

Exultet !

Au début de la veillée pascale

le feu de notre foi va illuminer notre coeur

Une petite lumière

La petite flamme d’une bougie allumée peut être dans nos chambres 

la flamme de notre foi …le feu de notre amour

 et nous chanterons   l’exultet en silence ,comme on peut ..humblement

**

Les lectures de la veillée

Confinés dans nos chambres 

fortifions notre foi en un Dieu créateur et bon

Le Dieu de la Genèse (Gn 1,1-2,2)

il vit que cela était très bon 

Le Dieu  d’Abraham ,le père de la foi (gn 22,1-48)

Seigneur me voici

Le Dieu de Moïse (exode 14, 15..)

Chantons le Seigneur.. éclatante  est sa gloire

Le Dieu d’Isaïe (Is 54)

Un court instant je t’avais abandonnée mais dans ma grande tendresse, je te ramènerai

 **

L’Eucharistie

Ainsi fortifié par notre foi ,nous pourrons célébrer l’Eucharistie 

Rendre grâce , joyeusement ..même sans la messe 

Rendre grâce ..seul  à seul avec le Christ

Rendre grâce  car il nous a donné la foi

Rendre grâce car il est mort est ressuscité

Avec lui nous ressusciterons !

**

Lecture 1

Vous tous qui avez soif ,venez voici de l’eau (Is 55,1)

Lecture 2

C’est  lui notre Dieu : Aucun autre ne lui est comparable –Baruc3 

**

Alléluia

Sur le parvis du temple ,les prêtres ,face à la foule disait « ‘Allelu »(= criez ) et la foule répondait en prononçant le nom de Dieu « Ya »  (Yahvé)

 **

Evangile : Mtt28,1-10) :

Cliquez ICI 

Credo

Avec tous les catéchumènes , renonçons au mal et  proclamons notre foi

Oui Seigneur !  nous croyons fais grandir en nous la foi  

 

La passion selon Saint Jean : La sérénité du fils de Dieu

10 avril, 2020

Matthieu en racontant la passion  pensait  à l’église ,et à la rédemption . Jésus est mort pour la rémission des péchés .Jean  est en adoration . IL ne voit pas l’homme qui souffre .Il voit l’AMOUR;Jésus est Dieu . Jésus est Amour ! il s’offre à nous  .Il est le  maitre des événements

 

 Passion-selon-saint-Jean

 

jean  parsème son récit de nombreuses anecdotes non signalées par les autres évangélistes

**

Au Jardin des oliviers

« Jésus, qui savait tout ce qui lui devait arriver, dit aux gardes

 Qui cherchez-vous (Jn 18,4) ?  

Jésus  leur tient tête !        Il répondit c’est moi. 

Ce qui en grec de dit « ego eimi » ou « Je SUIS »

Et qui en hébreu est le nom de Yaweh (celui qui est)

**

Jésus est Dieu et les soldats « tombèrent à terre »

Le verbe employé en hébreu pour dire « tomber à terre »  est le verbe employé  par les prêtres  du temple quand ils  se prosternaient devant Yahwé

Les soldats ne tombent  pas  …Ils s’inclinent devant l’agneau qui s’offre à nous

 Les gardes se prosternent devant lui 

**

Chez Caïphe

« Je SUIS le fils de Dieu .. Tu Blasphèmes (18,36

 

La question posée par Caïphe sur les disciples  ne se trouve que dans Jean  (Jn 18,19 )

Jésus répond avec calme à Caïphe

Pourquoi me questionner ?..J’ai toujours parlé ouvertement  en public

Au garde qui le frappe ,il dit

Si j’ai bien parlé pourquoi me frappes tu ?  (Jn 18,21-25

Cette gifle donnée par le garde de Caïphe n’est signalée que par Jean

**

Quand Jésus sort de chez Caïphe, il vient d’être condamné  

Mais il ne voit que Pierre qui vient de trahir et le regarde avec bonté

 il est triste pour Pierre… comme plus tard il consolera les filles du calvaire(seul dans Luc )

 **

Pilate

La plus grande partie du dialogue entre Jésus et  Pilate ne se trouve que dans Jean 

(Jn 18,29ss). C’est .un dialogue tranquille, loin de la foule

Pilate entre dans le prétoire et il appela  Jésus    « Es-tu  le roi des Juifs ?

 Qu’est ce que la Verité ? » (seulement dans Jn 18,38) :

 **

la VERITE c’est l »Amour !    Que choisissons nous ?

Pilate donne à choisir entre « Bar Abbas » (ce qui veut dire le fils du père)   et « Jésus » (=le fils de l’homme)

**  

 La crucifixion

On trouve seulement dans l’évangile de saint Jean les détails suivants 

 

La Pancarte en diverses langues (Jn 19,21): Jésus est le sauveur de toute l’humanité :  Homme

La tunique sans couture (Jn 19,23)   :   c’est la tunique d’un prêtre 

Les soldats se partagèrent les vêtements, mais non pas la tunique

 

Ainsi que les 3 phrases

Femme voici ton fils … puis il dit au disciple voici ta mére (19,26)

« Jésus, sachant donc que toutes choses étaient accomplies, dit : J’ai soif »(Jn 19,28).

 

Sachant que tout était  achevé ,

Jésus dit Tout est accompli  

et penchant  la tête il rendit l’esprit (Jn 19,30)

 

Il penche la tête et décide donc ,lui même ,de l’heure de sa mort   de sa gloire

Jésus, sans se troubler, sans s’émouvoir, est maître de son destin

Il est Dieu !

 

Vendredi Saint  :La sérénité  du fils de Dieu

A Nous ,  de garder cette force ,cette sérénité

quand Dieu semble absent  

quand l’église semble faiblir

quand le tabernacle est vide

quand la croix est voilée

quand nous sommes confinés

**

Restons ferme dans la foi

 Dieu a vaincu le monde

Le centurion dit à la fin

Vraiment cet homme est le fils de Dieu

**

Victoire !

O croix tu nous sauveras  !

 

Vénération de la croix

regarder  la croix avec sérénité

Y voir, non la souffrance ,mais l’immense amour d’un Dieu qui aime toute l’humanité

« Père que  ta Volonté soit faite »

Nous sommes sûr qu’il .IL VEUT notre bien !

la foi et l’amour engendre la paix

Lundi saint : Lazare , Marthe et Marie (Jean 12, 1-11)

6 avril, 2020

Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts. On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle répandit le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors : « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? » Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait. Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement ! Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »

**

La semaine sainte  

Nous commençons cette semaine  

à Beth-anie  ,la maison de la miséricorde  

en union avec Jésus… au cours d’un repas  

en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.

**

Ce n’est pas encore la Céne ,avec les disciples

C’est un repas de famille

ce repas que nous-mêmes, nous devon partager toute la semaine avec nos frères et sœurs  dans la foi

avec les Lazare ,les Marie ,les Marthe qui nous entourent    

 

Passion-Lazare-Marthe-et-Ma 

Les Lazare

Lazare est là ! il est discret , timide ,à peine visible

Il est vivant ressuscité 

comme tous les catéchumènes qui  voudront recevoir le baptême ,le jour de Pâques

 Sans la foi .ils étaient  mort…grâce à la foi ,ils revivront

Ton frère ressuscitera. » … Moi je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ;(Jn 11,26)

Soyons dans la joie !

 

Les  Marthe

Tous ceux qui se mettent aux services des autres

les infirmières ,les aides soignantes..le personnel de service …

j’étais malade et vous m’avez visité

Puissent ceux et celles qui n’ont pas la foi, découvrir le Christ grâce à leur dévouement !

 

Les Marie

Les vénardes .. elles ont illuminées  

Quelles soient ,comme la sœur de Marthe , ou qu’elles soient comme  Marie Madeleine avec ses longs cheveux

Elles savent que tout est grâce… que Dieu est là , pardon ..tendresse   

Elles pleurent ………., mais rendent grâce ,à genoux ,au pied de Jésus  

Leurs parfums…c’est la foi ..l’ amour !

 **

Les Judas

Ils sont là aussi…ce sont nos frères

ils ont parfois  le souci des pauvres

mais ils  n’ont pas la foi

 

Ils sont là ,ne cherchant parfois que  leur profit

ne serais ce que pour gagner que 30 pièces d’argent  alors que Marie  a dépesné 300 pièces par amour

Jésus mourra aussi pour eux

**

N’oublions pas les petits , les exclus ,les « déchets»

 Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous,

**

lecture : Le serviteur Isaïe (42, 1-7)

« Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit ; aux nations, il proclamera le droit. Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors. Il ne brisera pas le roseau qui fléchit, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, il proclamera le droit en vérité.

,

1234