Archive pour la catégorie 'Migrants'

Mgr Christophe Munzihirwa Mwene ( 1926-1996) : Que faire avec les réfugiés ?

1 septembre, 2017

Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo, est né en 1926 au Kivu (R.D. Congo)  prêtre Jésuite, Supérieur Provincial des jésuite du Congo, il devient  archevêque de Bukavu en 1994. Il est assassiné sur la route en 1996

Cliquez ICI 

 **

Le pasteur des refugiés

Mgr Munzihirwa fut un pasteur

Il a été assassiné pour avoir les réfugiés venus du Rwanda

Un « vieux sage » qui pourrait nous servir d’exemple en ce temps ou les réugiés arrivent  en masse en Europe

**

L’arrivée des refugiés

Mgr Munzihirwa arrive à Bukavu en même temps que les  nombreux réfugiés rwandais qui  fuiyaient leur pays  en entrant en RDC par les villes de Bukavu et de Goma.

**

IL n’a pas hésité à intégrer les réfugiés au nombre de ses fidèles :

et plusieurs fois il a invité ses fidèles à venir en aide aux réfugiés et à les accueillir :

Il  étendit sa pastorale jusque dans les camps de réfugiés  

**

Sort des réfugiés

Mgr Munzihirwa  a compris non seulement que  la détresse des réfugiés était immense mais aussi   que toute la région  du Kivu allait être profondément perturbée par la présence des centaines de milliers de réfugiés rwandais, avec la perspective de l’extension des conflits à toute la région des Grands Lacs » .

**

Il ne se contenta pas d’affronter le problème immédiat de trouver des vivres pour les divers camps où étaient entassés les réfugiés. Il se consacra en outre à la recherche d’une solution durable pour eux par de nombreux appels à toutes les instances tant nationales qu’internationales.

 « Ils vivent dans des conditions de détresse de plus en plus grandes : es distributions de nourriture se font plus rares, le bois de cuisine est de plus en plus difficile à trouver. Plusieurs organismes se retirent, … »  (lettre au cardinal G. Danneels ).

**

Le retour souhaité

Certes il invite les fidèles à accueillir les réfugiés dans leurs familles et sans discrimination.

mais il sait que cette insertion des réfugiés n’est pas la vraie solution

Avec les autres évêques de la région il le dit

« Votre salut, et votre développement intégral et continu ne pourraient mieux se réaliser que dans votre pays » (Message des Évêques du Kivu, Goma, 9 mars 1995).

« il n’y a d’autre solution pacifique au conflit que celle d’une rencontre de tous les Rwandais en vue d’une solution politique négociée et équilibréeLaisser dépérir au Zaïre deux millions de Rwandais, c’est un crime contre l’humanité »

**

Le rôle des médias

Mgr Munzihirwa  fustigea la mauvaise foi des milieux occidentaux et américains qui voulaient maintenir le statu quo.

les médias occidentaux qui diffusent sur le drame rwandais, une information partisane

**

Le retour forcé ?

Il s’oppose à la perspective d’un retour forcé et organisé car cela ne peut qu’engendrer  de la violence

Il déplore le durcissement politique des autorités rwandaises et la campagne de dénigrement et de mépris entreprise contre les refugiés qui de retour chez eux courent le danger de ne pas être bien reçus.

**

Solutions proposées

Afin d’ œuvrer pour la paix ,il suggère  

-l’ouverture d’une enquête internationale sur les massacres…

-la révision de l’aide financière et militaire américaine conditionnée au respect du droit à la vie pour tous,

-la prise en compte par le HCR et le PAM des conditions de vie des réfugiés et de leur angoisse face à un retour forcé ;

-l’ouverture de négociations politiques entre le pouvoir de Kigali et les représentants des réfugiés qui souhaitent la réconciliation, l’organisation d’une table ronde indispensable,

-l’embargo sur les armes, etc. » (Lettre au Président J . Carter)

**

Les profiteurs

Evidemment  il ya toujours ceux qui profitent de la situation..les passeur ,les militaires ,

Occupés à voler pour eux-mêmes, ces militaires doivent aussi apporter à leurs chefs le pourcentage prévu et requis

les politiques

. Mais, plus grave encore : on pourrait se demander si ceux qui soutiennent cette situation ne veulent pas provoquer une révolte dans la population, et permettre ainsi aux forces armées de piller ce que nous avons essayé de sauver dans la ville de Bukavu (lettre à l’ambassadeur des Etats-Unis) 

Cliquez ICI

 

Le Christ peut il venir de Galilée ? Jn (7, 40-53)

1 avril, 2017

En ce temps-là, Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! » D’autres disaient : « C’est lui le Christ ! » Mais d’autres encore demandaient : « Le Christ peut-il venir de Galilée ? L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? » C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! »Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Ils lui répondirent : « Serais-tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! » Puis ils s’en allèrent chacun chez soi.

**

Les galiléens

 

Galilée

Que peut il sortir de bon de la Galilée ?

Ils  ne suivent  pas la loi

Ils sont pas comme nous  

Ils ont un accent

la servante du grand prêtre avait reconnu Pierre à son accent

La servante  lui dit : « N’es-tu pas, toi aussi, un des disciples de cet homme ? » ‘Jn18,17)

**

Pire !

En Galilée  se trouve Nazareth

et un futur disciple de Jésus Barthelemy le dit

« De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ? »(Jn 1,47)

**

Que peut il sortir de bon des émigrés ?

Que peut il sortir de bon des étrangers ?

Que peut il sortir de bon des marginaux ?

Que peut il sortir de bon des sdf ?

**

Le salut peut il venir d’eux ?

Les émigrés peuvent ils nous sauver ?

Les pauvres peuvent  ils nous sauver ?

Bienheureux les pauvres !

Bienheureux ceux qui pleurent !elurent

**

L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? »

Oui ! Le salut vient de la descendance de David

Non de David le roi  

mais de David  le petit ..celui qui a combattu Goliath   

mais de David  qui fut d’abord un berger et qui prenait soin de son troupeau  

**

Oui ! Le  salut  vient de Bethléem

« la maison du pain »  ou dort un enfant  

un petit émigré ,un petit  sans abri 

**

C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! »

Une parole révolutionnaire

le renversement des valeurs

l’envers du monde

les derniers seront les premiers  les premiers  seront les derniers

…Tend la joug à qui te frappe

C’est dingue !

Ce n’est pas du Mélenchon

C’est  autrement plus vigoureux !

Jamais personne n’a parlé comme cela

**st

C’est la croix qui sauve le monde

jamais personne n’a dit cela !

**

 Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! »

Une seule loi

l’amour

**

Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Ils lui répondirent : « Serais-tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! »

Vraiment !

ce prophète vient de Galilée

envoyé par son Père  .

Vendredi de la 2é semaine du carême : La vigne et les migrants

17 mars, 2017

Lecture 1 : La tunique de Joseph 

Cliquez ICI 

 

Evangile :La Vigne  Matt.(21, 33-43.45-46)

 « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors del la vigne et le tuèrent.

 

La vigne

C’est nous !

les Chrétiens d’occident

C’est Nous

les pays dit de chrétienté

 

lz-vigne

Qu’avons-nous fait  de cette vigne ?

On la rejette, on la renie

On la jette aux hosties

On a tout oublié de l’évangile  

L’amour

L’amour des petits, des oubliés

l’amour des blessés ,des émigrés

 

Ah oui !:

Elle est belle notre Europe chrétienne !

**

Les prophètes sont venus au cours des siècles

prêcher la bonne nouvelle  

Encore en ce jour

l’ abbé Pierre, Thérèse de Calcutta

Des hommes venus d’ailleurs

d’Amérique :Martin Luther King

le pape François  

mais on ne les écoute pas

on ferme notre cœur

**

Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »

Eh bien !

la vigne sera donnée à d’autres

aux plus  pauvres , aux rejetés ;  aux exclus

aux derniers

aux migrants  

Lettre aux Hébreux (11,32-40) : Les migrants

30 janvier, 2017

 On reste bouche bée

en lisant ce chapitre de l’épitre aux hébreux

tout en pensant aux migrants

**

Certains  ont été torturés à mort ;D’autres encore subirent les moqueries et le fouet, certains furent enchaînés et jetés en prison. Certains furent tués à coups de pierres, d’autres sciés en deux ou mis à mort par l’épée

…Ou bien, ils allaient d’un endroit à l’autre vêtus de peaux de moutons ou de chèvres, pauvres, persécutés et maltraités.

Le monde n’était pas digne de ces gens-là !

 Ils erraient dans les déserts et les montagnes, ils vivaient dans les cavernes et les trous de la terre.

 

migrrants

Les migrants

ce n’est pas seulement aujourd’hui

c’est depuis toujours

en tout temps et partout

**

Abraham et les patriarches étaient des migrants

les hébreux de l’exode …les esclaves d’Amérique  étaient des migrants

**

Et maintenant

ils sont par millions

Ceux qui arrivent en Europe

 

Déjà avant

depuis des décennies

 ils y en avaient en Palestine ,en Asie, en Afrique 

On le savait …mais c’était loin

**

Les pauvres dans les taudis

dans les bidonvilles  en Amérique , en inde, en Afrique  

et maintenant chez nous ,sont des millions ou plus   

Pourquoi donc ?

**

Pourtant

Ils ont tous été approuvés par Dieu à cause de leur foi ;

ils vivent ,ils s’aiment, ils s’entraident  

ils prient

Dieu est avec eux .Dieu est avec les pauvres

**

pourtant ils n’ont pas obtenu ce que Dieu avait promis.

Voilà !

le mystère reste complet

de nouveau  on est « bouche bée »

nous les riches on ne comprend pas !

quel est donc le dessein de Dieu ?

les pauvres non plus ne comprennent pas

ils se soumettent..

et pourtant ils espèrent toujours

ils marchent toujours

ils enfantent toujours

**

Ils découvrent…Jésus en croix  

le sauveur qui les sauvera….nous avec eux

 En effet, Dieu avait prévu mieux encore pour nous et il n’a pas voulu qu’ils parviennent sans nous à la perfection car le salut ,la victoire ,la gloire est acquise que par le don de Dieu .la victoire ,la gloire  c’est Jésus sur la croix    

Quel mystére !

** 

Les décisions de Dieu  sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! »(Rom 11,13)

11 novembre : Saint Martin ;La justice ou la charité ?

11 novembre, 2016

C’est connu : Martin partage son manteau en 2

**

Justice ou miséricorde ?

On le nomme « Martin le miséricordieux»

ne serait il pas plutôt ,non le justicier

mais l’homme qui pratique la justice  

 

Saint-Martin-et-la-justice

Il partage

il ne donne pas tout

Chacun sa part !

C’est la justice !

La terre est  à Tous !

**

Pourquoi tant de pauvres

pourquoi ces « très riches » qui prennent tout

Partageons !

la terre est à Tous  

ce n’est que justice !

**

Partageons avec les refugiés

ce n’est que justice  !

**

Ensuite vient la miséricorde !

Il est vrai qu’un cœur miséricordieux

est plus apte à lutter pour la justice  

**

Les textes liturgiques de ce jour

l’amour c’est que nous marchions selon ses commandements (1Jn 1,4-9)

C’est-à-dire au moins pratiquer la justice

**

L’ évangile (Luc 17,26-37)

Ces jours là ,on mangeait on buvait

et on a pas vu le pauvre qui frappait à notre porte

C’est injuste !

**

On a pas vu qu’on achetait des produits d’Asie à des prix injustes au détriment des plus pauvres

C’est injuste !

 

On plantait  

et on a pas vu ne voit pas qu’ à cause des Ogn ,des paysans du tiers monde ont été privés de leurs semences

C’est injuste !

**

on bâtissait   

et on a pas vu qu’en polluant, on est la cause des inondations chez les plus pauvres  

c’est injuste 

**

mais attention !

les injustices entrainent la révolte

la guerre

la violence

là où sera le corps ,là aussi se rassembleront  les vautours

 

**

Le 11 novembre si on ne veut plus la guerre

pratiquons la justice !  

 

29é Dimanche ordinaire (C) : le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? »

16 octobre, 2016

Lecture 1 : la prière de Moïse (Exode 17, 8‑13)

Les Amalécites survinrent et attaquèrent Israël à Rephidim…Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort. Mais les mains de Moïse s’alourdissaient ; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre. Ainsi les mains de Moïse restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil. Et Josué triompha des Amalécites au fil de l’épée.

Lecture 2 : Demeure ferme    (2 Tm 3, 14 – 4, 2)

Bien-aimé, demeure ferme …, tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse,
en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus Christ.    Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour.. dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ;    grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien. 

Evangile : La prière de la veuve (Luc 18, 1‑8)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? »

 

Le mal

Tout va mal dans le monde

C’est la lutte !

C’est la guerre

Ce sont les injustices 

**

Que de combats  !

Moïse était en guerre contre les Amalécites  

Timothée se bat au nom de la foi

La veuve de l’évangile lutte pour la justice

**

Et maintenant

les guerres en Syrie en Afrique

les attentats  

les réfugiés

l’abandon des veuves et des « mineurs » sans leurs parents  

dans nos camps de misère

**

On ferme nos portes

On construit des murs

On pourchasse les indésirables

on a peur  

quel monde !

**

La foi

le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? »

Tout cela parce qu’on a plus la foi

On a plus d’espérance !

On a plus d’amour !

**

On se sent impuissant  

Que faire ?

**

On a chassé Dieu !

On se moque de l’évangile

On ne prie plus

On ne s’aime plus

**

Or sans Dieu on ne peut rien !

C’est évident !

C’est visible !

Il suffit d’ouvrir les yeux

sans Dieu ,on ne peut rien  

**

Ne Baissons  pas les bras

Ayons donc foi en Dieu

Ayons foi en la prière

Prions comme la veuve de l’évangile

 Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager 

**

Moise priait en haut de la montagne

sans baisser les bras

Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort.  

Il croyait !

Il priait !

mais il était pas seul

D’autres le soutenaient

Aaron et Hour lui soutenaient les mains,

 

la-priére-de-Moïse

 

En Eglise

On prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s’assit dessus.

La pierre c’est l’église 

Le rôle de la communauté

de l’église

est de nous soutenir

**

Demeure Ferme !

tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, de  dénoncer le mal,

Comme Timothée fortifions sans cesse notre foi

en lisant les Ecritures 

Graffitis à Villeneuve saint Georges :Les réfugiés

3 octobre, 2016
 
 
  
Villeneuve-saint-Georges
 
 
refuigiés-2
 
 
 
réfugiés-5
 
Refugiés-3
 
emigrés-1
 
réfugié-4
 
 
 
Réfugié-7                                              Cliquez sur l’image ci-dessus      
                                                                                                  –          
réfugiés 6
 
 
 

Livre des Proverbes (ch 10 à 12) :Le grand recueil Salomonien

20 septembre, 2016

Les 9 premiers chapitres des proverbes datent du retour de l’exil

Ce sont des conseils donnés par un père à son fils

Cliquez ICI 

**

Les chapitres (10 à 22) et (25 à29)  appelés les « recueils de Salomon »

sont des proverbes populaires qui peuvent très bien datés de l’époque de Salomon qui selon le livre des rois « prononça

3000 sentences « (1Rois 5,12)  

**

Proverbes (21, 1-6.10-13) : Le méchant

Si on croit en Dieu

Si on écoute sa parole

tout est pur

tout est bon

Le Seigneur dispose du cœur du roi comme d’un canal d’irrigation, il le dirige où il veut. La conduite d’un homme est toujours droite à ses yeux, mais c’est le Seigneur qui pèse les cœurs. Accomplir la justice et le droit plaît au Seigneur plus que le sacrifice.

**

Si on ne croit pas en Dieu  

si on ne l’honore pas

tout devient malsain

tout devient mauvais

 

tigre

 

Le méchant c’est l’orgueilleux, qui ne cherche que son profit

Regarder de haut, se rengorger : ainsi brillent les méchants, mais ce n’est que péché.    Les plans de l’homme actif lui assurent du profit  …Une fortune acquise par le mensonge

Le méchant est sans cœur

le méchant ne désire que le mal ;  il n’a pas un regard de pitié pour son prochain.

Le méchant ne raisonne pas .Il ne réagit que lorsqu’il est puni 

Quand on punit l’insolent, l’étourdi devient sage ; le sage, il suffit de le raisonner pour qu’il comprenne.

Le méchant pervertit tout ce qu’il touche

 le méchant pervertit les autres pour leur malheur.

Il n’entend pas les cris des malheureux 

Il fait la sourde oreille à la clameur des faibles criera lui-même sans obtenir de réponse.

Ce n’est même pas un homme !

c’est un monstre

**

N’est ce pas ce que l’on voit maintenant

dans ce monde moderne  

depuis l’an 2000

**

On ne parle plus de péché

puisque l’on ne croit plus en Dieu

on parle de méchanceté

tous les jours

partout

C’est ignoble !

**

La Syrie..l’Erythrée ..les réfugiés

la politique

tout est sale !

Proverbes (3, 27-34) : Conseil d’un père

19 septembre, 2016

Mon fils, ne refuse pas un bienfait à qui tu le dois, quand ce geste est à ta portée. Ne dis pas à ton prochain : « Va-t’en, tu reviendras, je donnerai demain ! », alors que tu as de quoi. Ne travaille pas au malheur de ton prochain, alors qu’il vit sans méfiance auprès de toi.Ne cherche pas de vaine querelle à qui ne t’a pas fait de mal. N’envie pas l’homme violent, n’adopte pas ses procédés. Car le Seigneur a horreur des gens tortueux ; il ne s’attache qu’aux hommes droits. Malédiction du Seigneur sur la maison du méchant, bénédiction sur la demeure des justes. Il se moque des moqueurs, aux humbles il accorde sa grâce

.

Ce sont des conseils qu’un père donnait à son  fils

il y a environ 500 ans avant Jésus Christ  

prés de Babylone

pas loin de la Syrie ,aujourd’hui

 

Sage

Ce sont des Juifs ,des Babyloniens , des Syriens

qui ,il y a plus de 20 siècles ont partagés

leurs sagesse avec nos ancêtres des « gaulois »  

 

Ce sont eux qui maintenant  nous demandent de l’aide

comment le leur refuser !

**

mais maintenant !

Les pères conseillent ils encore leurs fils ?

Les fils écoutent ils encore leur père ?

en ce siècle  

sans autorité

sans morale

sans justice 

**

Mon fils. Ne dis pas à ton prochain : « Va-t’en, tu reviendras, je donnerai demain ! », alors que tu as de quoi.

Savons nous accueillir le Syrien ,le réfugié ?

Ne travaille pas au malheur de ton prochain, alors qu’il vit sans méfiance auprès de toi

Ils nous ont fait confiance en venant parmi nous

ne le déçoit pas

**

.Ne cherche pas de vaine querelle à qui ne t’a pas fait de mal.

Il ne cherche pas à te faire du mal

il désire seulement vivre

**

 N’envie pas l’homme violent, n’adopte pas ses procédés. Car le Seigneur a horreur des gens tortueux ; il ne s’attache qu’aux hommes droits.

Qui est violent ?

Celui qui cherche à survivre

ou celui qui le rejette

**

 Malédiction du Seigneur sur la maison du méchant, bénédiction sur la demeure des justes. Il se moque des moqueurs, aux humbles il accorde sa grâce

 

25é dimanche Ordinaire (C) : Vous écrasez les réfugiés

18 septembre, 2016

Lecture 1 :  Vous écrasez les malheureux :Amos (8, 4‑7)

Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux pour anéantir les humbles du pays, car vous dites : …Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix et fausser les balances. Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »

**

La honte !

Quel est donc cet homme

qui  écrase les pauvres

les malheureux

les  réfugiés

les migrants !

 

N’est pas nous

les chrétiens d’occident ?

« Qu’as-tu donc fait de ton frère »

 

ecrasez-lesmigrants

 

Lecture 2 :  (1 Tm 2, 1-8)

    j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières… pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité ,afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité.

Qui nous donnera des vrais chefs

des chefs dignes

des  chefs généreux

des chefs soucieux du bien être de tous

**

Qui nous les donnera ?

Où sont ils ?

On en a tant besoin

On est tellement impuissant

 **

Que le Seigneur entende nos prières

**

Luc (16, 1‑13) : L’intendant malhonnête

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens. Il le convoqua et lui dit : “Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant.” Le gérant se dit en lui-même : “Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gestion ? Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux.” Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : “Combien dois-tu à mon maître ?” Il répondit : “Cent barils d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.” Puis il demanda à un autre : “Et toi, combien dois-tu ?” Il répondit : “Cent sacs de blé.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, écris 80

Que de combines !  

Que de recherches !

que d’intelligence !

pour avoir plus d’argent

pour plus de confort

pour plus de pouvoir

pour plus de relations

pour avoir des « voix » lors des élections

  **

Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté ; en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.

Même Jésus en est surpris !

C’est stupéfiant !

**

Comme c’est bas !

Comme c’est mesquin !

Tout pour soi

Rien pour les autres

Tout pour être le premier

Rien pour les derniers  

 

D’où les débats  scabreux ,les insultes

la  violence ,la guerre  

Ce n’est pas digne d’un fils de Dieu

**

Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

Donnez tout !

Débarrassez vous de l’argent malhonnête

Ce n’est certainement pas l’argent

certainement pas la finance qui nous sauvera

** 

Dieu seul peut nous aider

à vivre  en paix

en frère

fils du même père

 

123