Archive pour la catégorie 'Evangile de JEAN'

Origène : Le dialogue entre Jésus et la samaritaine (Jn ,4,1)

2 mars, 2013

Le Livre XIII du « commentaire sur l’évangile de saint Jean » par Origéne

est avant tout une interprétation symbolique

de la rencontre entre Jésus et la samaritaine (Jn 4,1)

**

La Samaritaine

La samaritaine est l’image de la pensée des hérétiques

quand ils étudient les écritures ( Livre 13,-6)

**

L’eau

Les diverses doctrines des philosophes ou des hérétiques  nous laissent insatisfaits

mais la doctrine de Jésus est une eau qui nous désaltère à jamais

  « J’ai un enseignement si excellent

que ce que j’annonce devient en qui l’accueille, la source du breuvage de vie

Celui qui reçoit de mon eau en éprouvera un si grand bienfait ,

que jaillira en lui ,une source d’eaux qui s’élancent vers le haut (XIII,16)

**

Le puits de Jacob

L’eau du puits est l’eau des Ecritures saintes

Celui qui boit à la source de Jacob a de nouveau soif ,

tandis que celui qui boit de l’eau que Jésus donne

 possède en lui une source d’eau rebondissant

 jusque dans la vie du siècle à venir (XIII,26)

**

Vois donc si la source de Jacob ne serait pas l’Ecriture dans son ensemble

 tandis que l’eau de Jésus désigne la réalité qui est au-delà de ce qui est écrit (XIII,31)

 Cette réalité est destinée aux « pneumatiques »

tandis que les hyliques sont représentés par les animaux qui viennent s’abreuver au puits de la samaritaine   

**

Le mari de la samaritaine

Origène en citant les écritures

montre que le mari représente la loi  

La femme mariée est liée à son mari vivant, comme à une loi (45)

**

La samaritaine dit ensuite

Je n’ai pas de mari

car elle ne suit pas de loi

Jésus lui dit

tu as eu 5 maris

qui représentent les5 livresdu pentateuque

les5 livresde la loi

La samaritaine n’admet rien de plus que le pentateuque de Moïse (154)

**

Dieu est esprit

Il faut donc l’adorer en Esprit et en vérité

Cliquez ICI

**

La samaritaine ayant compris le message de jésus

laissa sa cruche

et partit l’annoncer aux samaritains  

**

La cruche

L’évangéliste montre le grand zèle de la samaritaine

 qui laissa là sa cruche

 et ne se soucie  pas tant de son devoir matériel

 et ne voit que l’avantage procuré au grand nombre (173)

**

Mais aussi

La cruche c’est l’enseignement auquel elle adhérait auparavant

qu’elle dépose avec mépris

après que dans un vase plus précieux

elle a obtenu de l’eau qui jaillit en elle pour la vie éternelle(175)

**

Ensuite

Elle raconte aux samaritains la bonne nouvelle du Christ

 comme à la fin de l’évangile

 la femme qui avant tous les autres ,a vu le sauveur

raconte sa résurrection aux apôtres (179)

 

Origène : Il faut adorer le père en Esprit et en Vérité (Jn 4,23)

1 mars, 2013

Le Livre XIII du « commentaire sur l’évangile de saint Jean » par Origéne

est avant tout une interprétation symbolique

de la rencontre entre Jésus et la samaritaine (Jn 4,1)

**

Au centre de toute  cette conversation

se trouve le verset

L’heure vient où les vrais adorateurs

 adoreront le père en esprit et en vérité

 (Jn 4,23)

**

La montagne

Ce n’est ni sur la montagne de Samarie ni à Jérusalem que vous adorerez le père (Jn 4,21)

Il n’est pas dit « vous n’adorez pas Dieu à Jérusalem

Il est dit vous n’adorez pas le père à Jérusalem

**

Le salut vient des Juifs (Jn 4,22)

Il ne s’agit pas  de vénérer Dieu à la manière des juifs

puisque eux qui croient être seuls à connaître Dieu ,l’ignorent …

et leur  intention était de rendre un culte au créateur de l’univers (XIII,105)

**

Le salut vient des vrais Juifs qui adorent le père et non le créateur

**

Les vrais adorateurs (Jn 4,23)

Les véritables adorateurs sont ceux qui adorent le père

 en esprit et non dans la chair ,

en vérité et non en figure

**

L’homme assujetti à la lettre qui tue

qui ne participe pas à l’esprit vivifiant  

et qui ne se conforme pas au sens spirituel de la loi

c’est lui qui sera l’adorateur non véritable

Il adore Dieu en figure et non en Vérité (XIII,109)

**

Les vrais adorateurs adoreront le père dans la  plénitude de l’esprit

 lorsqu’ils auront accueilli en eux cette plénitude de l’esprit 

**

Dieu est pneuma (Jn 24)

Dieu est un corps ,mais un corps spirituel  et éthéré,

un pneuma ,un feu consumant, une lumière (XIII,28)

Dieu est lumière car il illumine l’intelligence

de ceux qu’il juge digne de son illumination propre (XIII,136)

Dieu est feu consumant car il convient au Seigenur d’anéantir le mal (XII,138)

Dieu a reçu le nom de pneuma car il est le souffle de vie…

qui vivifie d’une vie divine   (XIII,140)

**

Dieu est le père révélé par le fils  

En effet nul n’ a connu le père sinon le fils (146)

De la sorte nous connaitrons nous aussi ,comment dieu esy penuem qui vivifie et non lalettre qui tue

**

Origéne compare son interprétation

avec celle d’Héracléon ,un valentinien

Cliquez ICI

 

Origène et la préexistence de Jean Baptiste

26 février, 2013

Dans son commentaire

du prologue de l’évangile de saint Jean

Origène nous parle de la venue de Jean Baptiste (Commentaire sur st Jean Livre II,175ss)

**

Il y eut un homme envoyé de Dieu (Jn 1,6)

…pour rendre témoignage à la vérité

**

Tout envoyé est envoyé d’un lieu à un autre

Il faudra donc chercher

d’où et où Jean a été envoyé (II,175)

**

La préexistence de Jean Baptiste

S’il est venu ,il est venu de quelque part …

Un argument frappant est le fait qu’il fut rempli de l’esprit saint dés le sein  de sa mère

et que l’ange Gabriel annonça à Zacharie la bonne nouvelle de la naissance de Jean …(II,180)

**
On est donc obligé d’admettre que l’âme de Jean est plus ancienne que son corps

,qu’elle existait avant lui et qu’elle a été envoyée avec la charge de rendre témoignage à la lumière (II,181)

**

En outre il ne faut pas négliger cette parole

C’est lui Elie qui doit revenir

…et voici que j’envoie mon ange devant ta face pour préparer ton chemin devant toi (Mtt11,10)

**

D’où notre hypothèse que Jean est comme un ange

 qui est venu dans un corps pour rendre témoignage à la lumière ;

Et voila pour ce qui concerne Jean en tant qu’homme 

On peut remarquer la prudence d’Origène

qui n’affirme rien

mais parle d’hypothèse

**

Le témoignage

Jean baptiste est la voix qui proclame la parole

Jean Baptiste est la voix ;Jésus est la parole

**

C’est peut être pour cette raison

 parce qu’il a douté de la naissance de la Voix  qui révèle la parole de Dieu

 que Zacharie perdit la voix

et qu’il retrouve lorsqu’est engendrée au monde

cette voix précurseur de la parole (II,194)

**

Jean montre le Christ car c’est par une voix qui crie dans le désert que la parole est manifestée

**

Qu’est donc Jean sinon en tout lieu

 un témoin et un précurseur de Jésus (II,223) 

L’expérience religieuse des disciples de Jean

30 octobre, 2012

Les disciples de Jean

comme Jean lui-même

le visionnaire ,l’aigle …

croyaient  vraiment que le saint Esprit

agissait en eux 

**

Le paraclet, l’esprit saint que le père enverra en mon nom vous enseignera tout (Jn. 14,26)

**

Quand il viendra lui, l’esprit de vérité

il vous conduira vers la vérité tout entière …..

tout ce qu’il entendra il vous le  dira

et il vous annoncera les choses à venir (Jn. 16,13ss)…

**

C’est pourquoi ces disciples de Jean

sûr d’être inspiré par l’esprit

décréteront

que Jésus est Dieu

Ce qui est évidemment

insoutenable pour les pharisiens

**

Quant à vous ,vous avez reçu l’onction venant du saint

 et tous vous possédez la science (1Jn 2,20)

Pour vous que l’enseignement entendu dés le début demeure en vous

 …alors vous demeurerez dans le fils et dans le père  (1Jn2,24)

A ceci nous reconnaissons  que nous sommes en lui et lui en nous

C’est qu’il nous a donné de son esprit (1jn 4,11)

**

Mais  parmi les disciples de Jean

inspirés par le Paraclet

les opinions aussi divergent

 **

Bien aimés

Ne vous fiez pas à tout esprit

 mais éprouvez les esprits pour voir s’ils viennent de Dieu (1jn 4,1)

**

Ces dissidents 

Ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair 1jn 4,2

Celui qui nie que Jésus soit le Christ …Il nie le père et le fils (1jn,2,23)

L’évangéliste Jean selon Jean-Christian Petitfils et Jean Colson

1 juin, 2012

A la fin de son livre « Jésus »

qui vient d’être publié

Jean Christian Petitfils 

ajoute une annexe sur Jean l’évangéliste(page 527)

**

Beaucoup d’exégètes modernes  ont démontré

que l’auteur de l’évangile de jean n’est pas Jean le fils de Zébédee

OK !

On parlait en particulier d’une école Johannique

qui serait à l’origine du 4é évangile  

*

Jean-Christian Petit fils parle, quant à lui

d’un Jean qui serait un notable de Jérusalem

Ce qui  est assez séduisant

Cette thèse avait été défendue par Jean Colson en 1969

dans son livre

« L’énigme du disciple que Jésus aimait »

 **

Jean fils de Zebedée

Il était un pêcheur de Capharnaüm

qui réparait les filets de son père

quand Jésus l’appela 

Il fut présent  lors de la résurrection de la fille de Jaïre  

et le jour de la transfiguration

**

Jean l’évangéliste

Il serait un homme très instruit

un notable de Jérusalem

un ami de Jésus

qu’il avait rencontré au bord du Jourdain

avec Jean Baptiste

**

Tout son évangile est centré sur la Judée

Il parle peu de la Galilée et des miracles

Il ne parle même pas de la résurrection de la fille de Jaïre ou de la transfiguration

**

Il aurait accueilli  Jésus et les 12 dans sa riche demeure

pour célébrer la cène le soir du jeudi saint

C’est en tant qu’hôte qu’il est assis à la droite de Jésus

et qu’il se penche vers Jésus pour demander qui est le traître

**

Ce notable

serait connu par le grand prêtre chez qui il rentre librement

au point d’y introduire Pierre au moment de l’arrestation de Jésus  

**

Il a vécu la passion de très prés

et peut la raconter en détail

**

Autres arguments

Jean commence sa 2é et sa 3é épitre  

en se présentant : « moi l’ancien »

C’est-à-dire « moi le presbytre »

Et non « moi le disciple »

**

La primitive Eglise  n’accepta pas de suite cet évangile

Au cours du second siècle Papias

cite 2 Jean

Un disciple et un presbyte

**

Ce qu’ont dit André ou Pierre, ou Philippe, ou Thomas, ou Jacques, ou Jean, ou Matthieu, ou quelque autre disciple du Seigneur

 ; et ce que disent Aristion et le presbyte Jean disciples du Seigneur

http://shpmm.free.fr/papias.htm

Evangile de Jean (Jn,20): La pierre du tombeau

5 mars, 2012

La pierre du tombeau est lourde

Un poids

Une masse  qui étouffe

L’angoisse qui écrase

La souffrance qui paralyse 

Le désespoir

Les pleurs

**

Et voici que  soudain cette chape de plomb

s’échappe et se liquéfie

le poids est enlevé

la paix et la joie retrouvée

et souffle… la vie  

**

Ce souffle de Pierre et Jean

qui courent vers  la tombe

Souffle d’e-spéra-nce (spiro respirer)

**

Ils trouvent les bandes déliées

C’est la liberté retrouvée

**

Voila ce message d’espoir

de ces récits sur la résurrection 

**

Debout !les désespérés

Debout !les angoissés

Vivez !

Jésus part et prie pour nous : La prière sacerdotale de l’évangile de Saint Jean ch 17

6 mars, 2011

La prière sacerdotale du chapitre 17 de l’évangile de Jean

est un condensé

ou un résumé

des chapitres 12 à 16 de l’évangile de Jean 

Il suffit pour en être persuadé

de comparer  les textes 

en les mettant  côte à côte

.1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l’heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

*

*

17.2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.

17.3 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

17.4 Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as donnée à faire.

17.5 Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.

17.6 J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole.

17.7 Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi.

*

17.8 Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.

17.9 C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi; –

17.10 et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi; -et je suis glorifié en eux. 

17.11 Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous.

17.12

Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

*

17.13 Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite.

17.14 Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

17.15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.

17.16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

17.17 Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.

17.18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.

*

17.19 Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

17.20 Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,

17.21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.

17.22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, - 

17.23 moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

17.24 Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

17.25

Père juste, le monde ne t’a point connu; mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé.

17.26

Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

12.23Jésus leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.

*

6.40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

*

*

*

*

*

*12.28 Père, glorifie ton nom! Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore

*.

6.37  Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi;

16.30 Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et que tu n’as pas besoin que personne t’interroge;

*

*

*

 c’est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. 

16. je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous;

*

16.27 car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

*

6.39  que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné,.

*

*

*

*

*

*

*

15.11Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

15.18  Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous

*.

15.19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.

*

20.21 Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie

*.

20.23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

10.38Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces oeuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père.

*

*

10.30 Moi et le Père nous sommes un. 

Cet enseignent se résume en quelques lignes

1) L’heure est venue 

Le Fils de l’homme doit être glorifié.

**

2) Le  Père, promet la vie éternelle 

A  Tous ceux que le Père me donne

Et qui croient que je suis sorti de Dieu

**

3) Que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné,.

et que votre joie soit parfaite.

**

4) La  haine  du monde.

Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.

 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.

Dans  ce monde :  Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie

Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés;

**

5) Et finalement mais le plus important

 le Père est en moi et je suis dans le Père.

Moi et le Père nous sommes un.

**

Par contre au cours de ce repas d’adieu

à notre grand étonnement

Il n’y aucune allusion à l’institution de l’eucharistie

Tout est centré sur la personne du christ

Qui sera glorifié certes

Mais par sa mort sur la  croix

Jésus part, mais il envoie son esprit : le paraclet (Jn 16 )

5 mars, 2011

Jésus part

mais promet de nous envoyer son esprit ,le Paraclet 

De nouveau comme dans les chapitre 14  et 15

un scribe se plait à commenter des versets du chapitre 13 et 14

 

16.4 Je vous ai dit ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous.

16.5 Maintenant je m’en vais vers celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu?

16.6 Mais, parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre coeur.

16.7 Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.

*

16.8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:

16.9 en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi;

16.10 la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;

16.11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.

16.12 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.

*

*

16.13 Quand le paraclet sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

16.14 Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera.

16.15 Tout ce que le Père a est à moi; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera.

16.16 Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais au Père.

13.33 Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j’ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant.

*

*

*

14.1Que votre coeur ne se trouble point. .

*

14.2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place

*.

*

*

*

*

*

*

*

*

14.25 Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous

*

*

*

*

14.26 Mais le paraclet , l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Jésus semble prendre le ton de la confidence

avec des paroles d’encouragement

« je vous le dis à vous

ne vous troublez pas

je vous envoie le paraclet »  

**

Le paraclet c’est-à-dire l’Esprit Saint   

« quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement » (16,8)

**

Ceux qui n’ont pas la foi seront mis au rang des pécheurs

Jésus sera justifié car il retournera au père

le prince du monde sera jugé et condamné 

**

et plus loin

le paraclet nous annoncera la vérité (16,13)

non celle du prince de ce monde

et le paraclet rendra gloire à Jésus  (16,14)

**

cliquez sur representation de l’esprit par les alchimistes

Jésus part et nous invite à nous aimer comme des frères : Vous êtes mes amis ( Jn 15)

3 mars, 2011

Dans le chapitre 14, Jésus annonce son départ  

Au chapitre 16,il nous promet d’envoyer son esprit

dans ce chapitre 15 ,il nous parle de l’amour fraternel

L’auteur de ce chapitre 15 rassemble plusieurs versets dispersés

dans les chapitres  13,14,et 16 de l’évangile de Jean

et les commente

15.1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.

15.2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.

*

15.3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

*

*

*

15.4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.

15.5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.

15.6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.

15.7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

15.8 Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.

15.9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

15.10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

*

15.11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. 

15.12 C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.

15.13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

15.14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

15.15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père.

15.16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

15.17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

*

*

*

*

*

13.10 Jésus  dit à Pierre: Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

 

14.13 et tout ce que et tout ce que vous demanderez en mon nomvje le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

 *

*

*

*

 

 

 

14.15 Si vous m’aimez, gardez mes commandements. 

*

*

16.24 Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

*

13.34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés 

*

*

*

*

*

*

*

*

**

*

16.23 ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom 

L’auteur de ce chapitre 15 rassemble plusieurs versets dispersés

dans les chapitres  13,14,et 16 de l’évangile de Jean

et les commente

**

Voici les courts commentaires dans le chapitre 15

**

Le verset «  vous êtes purs, mais pas tous »(Jn 13,10)

est commenté par l’image

 du sarment impropre qui est jeté au feu

**

le verset «  tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai » (Jn 14,13)

est prolongé par une précision

Pour que Dieu ecoute notre demande

Il faut que nous portions des fruits

et que nous aimions le fils

**

le verset « Si vous m’aimez, gardez mes commandements ».(Jn,14,15)

Parmi ces commandements à garder

il y a avant tout ,celui de l’amour  

**

le verset «  comme je vous ai aimés » (Jn,13,34)

Jésus insiste  et dit

vous etes mes amis

Moi ,je vous est choisi 

Votre joie sera parfaite

  

Jésus part vers le père . Il nous montre le chemin en faisant la volonté du père (Jn 14 et Jn 8)

3 mars, 2011

 L’auteur du chapitre 14 de l’évangile de saint Jean

reprend et commente certains versets éparpillés dans l’évangile

il suffit de mettre les textes ,côte à côte pour le constater 

 

 

14,4 Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin.

*

14.5 Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin?

14.6 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

14.7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.

*

14.8 Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.

14.9 Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père;

comment dis-tu: Montre-nous le Père?

*

14.10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi?

Les paroles que je vous dis, je ne le dis pas de moi-même;

 et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.

14.11 Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi;croyez du moins à cause de ces œuvres.

 

8,14  je sais d’où je suis venuet où je vais;

*

*

mais vous, vous ne savez d’où je viens ni où je vais.

*

*

*

*

8,19 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père 

*

*

**

8.19 Ils lui dirent donc: Où est ton Père?  Jésus répondit: Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père..

*

*

*

*.

*

8.28 je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné.

*

*

 

8.29 Celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.

 

 

 

Nous avons ici 2 auteurs qui se réfèrent aux mêmes sentences

L’un, n’a retenu que les phrases essentielles 

L’autre agrémente son récit par des questions posées par les disciples

**

 Etre uni au père pour faire sa Volonté   

Jésus part         (Jn 14,1)

Vers le père : « Je suis dans le père » (14,11)

« parce que je fais toujours ce qui lui est agréable »(.8,29)

**

Jésus et le père sont parfaitement unis ,l’un dans l’autre

car Jésus ne cherche que la volonté du père

Il faut faire la volonté du père

**

« Notre Père que ta volonté soit faite »  

est la prière essentielle du chrétien

et même de tous les croyants 

Inch Allah 

« Père non ce que je veux ,mais ce que tu veux »  

**

 les questions

Les questions posées par les 2disciples correspondent bien à ce que l’on sait d’eux

Thomas

 celui qui doute dit : « Nous ne savons pas où tu vas » (14,5)

Philippe,

exprime un désir comme lors de la multiplication des pains quand il s’adresse à Jésus en disant « Ils n’ont pas de pain »

Cette fois ci Philippe exprime son désir de voir le Père   « montre nous le père » (14,8)

Jésus

,et ce n’est pas la première fois

montre sa lassitude devant ses disciples « si lents à comprendre »  

**

Ces questions sont celles que se posaient

 les premiers chrétiens ,les disciples de Jean ,les gnostiques  

Où allons nous ? 

Où Jésus part il  ?

cliquez sur  Qui est le Pére ? pour les gnostiques  

Cliquez sur  être agréable au Père ?selon les gnostiques

1...131415161718