Archive pour la catégorie 'Evangile de JEAN'

Samedi Saint : Les femmes au tombeau (Luc 24, 1-12)

20 avril, 2019

Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Alors qu’elles étaient désemparées, voici que deux hommes se tinrent devant elles en habit éblouissant. Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, il est ­ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée : “Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite.” » Alors elles se rappelèrent les paroles qu’il avait dites. Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres. C’étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres. Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas. Alors Pierre se leva et courut au tombeau ; mais en se penchant, il vit les linges, et eux seuls. Il s’en retourna chez lui, tout étonné de ce qui était arrivé.

 ** 

Cet évangile de Luc  n’est pas une proclamation

un cri de victoire  

mais la profonde méditation

silencieuse ,paisible 

de l’évangéliste de la prière

sur le grand mystère  de notre foi  

 

Luc

Son évangile commence par la prière silencieuse

le jour de l’annonciation d’une jeune fille

dans un petit village perdu

« réjouis toi pleine de grâce »  

et continue par le magnificat

puis le nunc Dimittis

 

femmes-au-tombeau

Les femmes

Ensuite Luc termine  avec le récit des 2 disciples d’Emmaus

et des femmes au tombeau

2 méditations

à partir des Ecritures

 **

Les femmes arrivent  avec  leur parfum

la foi ,l’espérance ,l’amour

mais aussi leur tristesse épuisées ,fatguées

par la journée qu’elles viennent de vivre

au pied de la croix

 

 La pierre roulée

Elles arrivent pour se recueillir

comme les prêtres qui vont dans le saint des saints

la pierre est roulée

le voile du temple est déchiré

les femmes rentrent  dans le nouveau saint des Saints

 **

mais là  il n’y a a plus l’arche de l’ancienne alliance  

ni les tables de la loi

mais le signe de la  nouvelle alliance

la résurrection, l’amour ,la lumière

**

Au dessus de la pierre tombale

les 2 chérubins qui étaient dans le  Saint des Saints 

sont  là

éclatant de lumière

 : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, il est ­ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée : “Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite.” »

 Les femmes s’inclinent ,baissent la tete

humbles,  elles prient   

Elles ne crient  pas

elles prient  en silence

avec une profonde  joie

la joie de la jeune Marie le jour de l’annonciation

 **

Marie Madeleine la pécheresse pardonnée

Jeanne dont le nom veut dire  «Dieu est grâce)

Marie la mère de Jacques

N’est elle pas la mère de Jésus puisque l’on croyait que Jacques était le  frère de Jésus

 **

et les autres

celles qui pleuraient  sur le chemin du calvaire  

toutes ces femmes plus courageuses que les disciples qui ont disparu

Véronique 

 **

Mystère de la foi

Pierre se leva

il vit les linges

et fut tout étonné  

incrédule

 

Il est grand le mystère de la foi

cette foi que chaque année nous proclamons au cours de cette messe

en communion avec tous ceux qui vont recevoir ce soir le baptême 

 

5é Samedi de carême : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple,(Jn ,11,45-57)

13 avril, 2019

En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau, beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait. Les grands prêtres et les pharisiens réunirent donc le Conseil suprême ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. » Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien ; vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. » Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation ; et ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.À partir de ce jour-là, ils décidèrent de le tuer. C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où il séjourna avec ses disciples. Or, la Pâque juive était proche, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la Pâque. Ils cherchaient Jésus et, dans le Temple, ils se disaient entre eux : « Qu’en pensez-vous ? Il ne viendra sûrement pas à la fête ! » Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où il était devait le dénoncer, pour qu’on puisse l’arrêter.

**

Lazare

il est sorti du tombeau !

Quelle promesse !

Nous aussi, ,nous en sortirons

nous  aussi , nous serons pardonnés

Nous vivrons éternellement

 

Un-seul-homme


Caïphe  

Le  grand prêtre   lui même  annonce le grand sacrifice   

Il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas

Faisant ainsi  la volonté de Dieu  sans le vouloir vraiment

Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même

Quel humour de Dieu !

Les voies de Dieu sont impénétrables !

**

L’Agneau de Dieu  

Tandis que la victime

l’agneau de Dieu  

annoncé par Jean Baptiste

se cache auprès du Jourdain

où était jean Baptiste

Voici l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

**

Tout est prêt pour la passion !

 Je les sauverai en les retirant de tous les lieux où ils habitent et où ils ont péché, je les purifierai. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu. Mon serviteur David régnera sur eux ; ils n’auront tous qu’un seul berger ;

Je conclurai avec eux une alliance de paix, une alliance éternelle.

(Ézékiel 37, 21-28) 

5é dimanche de carême : Va, et ne pèche plus (Jean 8, 1 11)

7 avril, 2019

 

Lecture 1 :  Va en avant  ! (Isaïe 43, 16‑21)

 Ne faites plus mémoire des événements passés, ne songez plus aux choses d’autrefois. Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne la voyez-vous pas ? Oui, je vais faire passer un chemin dans le désert, des fleuves dans les lieux arides. Ce peuple que je me suis façonné redira ma louange. »

Nous sommes tous  esclaves du péché

Comme les Hébreux  dans le désert

ne regardons pas en arrière

Allons en avant vers la terre promise

**

Lecture 2 : Lancé vers l’avant  (Ph.3, 8‑14)

À cause du Christ , j’ai tout perdu  je considère tout comme des ordures aus pris du gain suremenet qu’est la connaissance du Christ…: oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant, je cours vers le but en vue du prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus.

 

Carême-femme-adultère

Evangile (Jn 8,1-11) : Va et ne pèche plus

En ce temps-là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers. Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner. Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre. Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre. Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

**

Le temple  

En Galilée,  chaque matin  Jésus se retirait dans la montagne pour prier  

A Jérusalem ,il veillait au mont des oliviers  

là où il nous a appris  le notre père en regardant le temple

« que te volonté soit faite » ….père non ce que je veux mais  ce que tu veux

 **

puis il traversait  la vallée  du cédron et se rendait

au temple la maison de son père

là ou déjà à 12 ans il avait dit

ne savez  vous pas que je dois être  aux affaires de mon père

**

Le pére

Dans le temple

Il ne parle pas de Yahvé

le Dieu terrible caché derrière le voile du saint des Saints

mais de son père

un père miséricordieux qui pardonne

le père de l’enfant  prodigue

le père de la femme adultère

Notre père !

**

La nouvelle alliance  

Il ne parle pas de l’arche d’alliance gardée par les chérubins

dans le saint des saints

ni des sacrifices offerts par les prêtres

mais de la nouvelle alliance

 du sang de la nouvelle  alliance  qui sera vers pour vous et la multitude pour la rémission des péchés

**

Jésus s’était baissé  et, du doigt, il écrivait sur la terre.

La nouvelle alliance  écrite sur la terre meuble

en notre chair  …car nous sommes  poussière  

en notre cœur

et non plus sur des tables de la loi ….qui étaient en pierre

**

Il s’est abaissé

en se faisant obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix  

C’est  le temps du pardon  de l’amour

Ne jugez pas !

Ne condamnez pas

aimer !

Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre.

**

Va et ne pèche plus

Va….. comme les Hébreux dans le désert  et ne regarde pas en arrière  

Va  de l’avant …. comme Paul qui s’est converti sur le chemin de Damas

 

4é Vendredi de carême : La fête des tentes (Jean 7, 1-30)

5 avril, 2019

En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée car les Juifs cherchaient à le tuer. La fête juive des Tentes était proche. Lorsque ses frères furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret.On était déjà au milieu de la semaine de la fête quand Jésus monta au Temple ; et là il enseignait. Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ? Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ? Mais lui, nous savons d’où il est. Or, le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. » Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. » On cherchait à l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue.

 

 La fête des tentes

C’est la fête de l’ancienne alliance  

Cliquez ICI

 

carême-la-fête-des-tentes 

mais en  Judée on voulait tuer Jésus

jésus s’y rendit donc en cachette

pas ostensiblement, mais en secret.

 **

En Galilée  la foule le recherchait

les aveugles, les mendiants, les boiteux …les pauvres

Bienheureux les pauvres  

**

A Jérusalem

les scribes, les pharisiens ,les grands penseurs ,les théologiens

les gens raisonnables le regardaient d’un œil  mauvais

on sait d’où il vient  

c’est un galiléen…  pire un Nazaréen

de Nazareth que peut il sortir de bon  ?

ils murmuraient …complotaient

**

En Galilée ,les pauvres faisaient confiance

car ils le connaissaient ,le fréquentaient

voyaient ses œuvres

**

en Judée ,les pharisiens étudiaient la loi

et quand ils rencontraient Jésus ,c’était pour le mettre à l’épreuve

vous  scrutez les écritures  mais vous n’avez pas en vous l’amour…Comment pourriez vous croire (Jn 5,39)  

**

Pour croire il faut aimer

il faut admirer ,

il faut écouter et non discuter  

il faut aimer

**

et nous aurons alors la preuve

le témoignage suprême du père

le père qui m’a envoyé ,lui me rend témoignage (Jn5,37)

**

L’heure

 On cherchait à l’arrêter,  mais son heure n’était pas encore venue.

ce sera plus tard

**

En haut du Golgotha  

au-dessus de la croix

le père nous dira

« Voici mon fils bien aimé écoutez le !

**

Plus on aimera, plus grande sera notre foi

le centurion ,au calvaire s’écriera  

vraiment cet homme est le fils de Dieu

**

la fête de la nouvelle alliance  

Ce jour là

le vendredi saint

ce sera la nouvelle fête des tentes   

non plus de l’ancienne alliance  

mais de la nouvelle alliance

Père mon heure est venue , glorifie ton fils !

 

2é Dimanche ordinaire (année C) : Les noces de Cana

20 janvier, 2019

                               

 

Lecture 1 : Isaïe (62, 1‑5) : L’épouse

Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, un diadème royal entre les doigts de ton Dieu. On ne te dira plus : « Délaissée ! » À ton pays, nul ne dira : « Désolation ! » Toi, tu seras appelée « Ma Préférence », cette terre se nommera « L’Épousée ». Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra « L’Épousée ». Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu

**

Lecture 2 :.1 Co 12, 4-11) :  Les dons de l’époux   

    les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit…    Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur….  À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.
    À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un  autre,une parole de connaissance,selon le même Esprit ;
    un autre reçoit, dans le même Esprit,

 

Evangile :Jean (2, 1‑11) :Les noces

En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures (c’est-à-dire environ cent litres). Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

 

la nouvelle alliance

Qui sont donc les mariés de cette noce ?

Jésus est venu inaugurer  un nouveau mariage

une nouvelle alliance

ce fut le premier signe de sa vie publique   

**

l’épouse c’est l’église

c’est vous

c’est moi

tous les croyants

**

 Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, un diadème royal entre les doigts de ton Dieu

C’est la nouvelle Jérusalem

dans un pays où régnera la paix

une épouse non plus délaissée mais aimée

**

L’époux c’est le Christ !

 

Sans-titre-1

Les noces

Pour qu’une telle alliance ait lieu

écoutons Marie que le pape a proclamé cette année la mère de l’Eglsie

**

C’est elle qui intercède pour nous  

elle est la femme  à la tête de l’église

C’est pourquoi jésus lui dit

« femme que me veux tu ? »

 femme en tant qu’église

**

Mais écoutons son conseil

faites  tout ce qu’il vous dira

**

Aujourd’hui  allez vous écouter la voix du Seigneur (ps 95)

or que demande til ?

remplissez les jarres d’eau

l’eau   qui se trouve dans le puits de Jacob c’est la  loi

ce sont les éecritures

« celui qui boira  de cette eau n’aura plus jamais soif » (Jn 4)

 

Buvons chaque jour  de cette eau

Lisons les Ecritures  

remplissons nos jarres

et Jésus  la changera en vin

transformera nos cœurs

nous rendra le courage et la joie

l’ivresse de la foi et de l’amour

**

Son Heure

enfin il nous justifiera

quand l’heure sera venue

car à Cana

 ce n’est pas encore l’heure

 **

Son heure de gloire

c’est à 3 heure

le vendredi saint   

Pére l’heure est venue ,glorifie ton fils (Jn 17)

Il scellera a jamais son alliance avec son sang

preuve suprême  de son amour

l’amour de l’époux  qui veut parer son épouse de bijoux

**

La  semaine de l’unité

Pour le moment, cette église est divisée

pourtant ..que de richesses dans nos différences  

que de grâces reçues par tous

comme saint Paul nous le montre

**

Les coptes  en Egypte et en Ethiopie qui font parti  des plus vieilles communautés chrétiens

avec les nestoriens de la Syrie qui disent toujours le « notre père » en araméens  

les orthodoxes qui bâtissent des coupoles en or qui reflètent la lumière divine

et font des icones pour nous aider à prier

les protestants  qui sont les meilleurs commentateurs des évangiles

les catholiques aux multiples œuvres de charités au service des hommes

 

puisse cette église  être unie

et l’épouse du christ devenir vraiment cette couronne brillante entre ces mains 

Jean (3, 22-30) Jésus baptisait

12 janvier, 2019

En ce temps-là, Jésus se rendit en Judée, ainsi que ses disciples ; il y séjourna avec eux, et il baptisait. Jean, quant à lui, baptisait à Aïnone, près de Salim, où l’eau était abondante. On venait là pour se faire baptiser. En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison.Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif au sujet des bains de purification. Ils allèrent trouver Jean et lui dirent : « Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain, celui à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui ! »

 **

Jésus baptisait  

Surprise

On en parle peu

Jésus a baptisé en Judée  

Mais quel baptême ?

 

Jean-Jésus-baptisait

Le baptême de Jean était un baptême de purification

dans l’attente du jugement

Au bord du Jourdain  

qui veut dire « Jour- Dan « il vient ..le juge »

Le baptême de Jésus nous fait renaitre  

**

Une renaissance  

Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu  Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit.  (Jn 3,5)

**

Ce n’est pas l’eau du Jourdain qui fait de nous des enfants de Dieu

C’est la foi en la  parole de Dieu annoncée par Jésus en Judée

Paul nous le dit

C’est la  foi qui nous  justifie (St Paul )

**

Jean nous le dit  

 Qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : non pas seulement avec l’eau, mais avec l’eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité.(1Jean)

**

L’eau

« Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ;14 mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. » (Jn 4)

L’eau c’est le Verbe

L’enseignement du Christ

 

Le sang

C’est l’amour  jusqu’ au bout

 La Charité

**

L’eau et le sang

La foi et l’amour  

Voilà le baptême qui a fortifié les apôtres  pendant les 3 ans de la  vie publique ,et qui en ont fait des enfants de Dieu

**

Notre baptême

Paul aussi  a commencé par baptiser avec de l’eau puis il ne l’a plus fait  

Nous devenons enfants de Dieu

non pas en étant  aspergé d’eau

mais  quand

après avoir bien médité  la parole Dieu

cette « eau vive » offerte à la samaritaine

et avoir humblement prier le Seigneur comme Nicidéme

Nous  disons  de  tout notre cœur

Je crois ! Credo !

Amen = j’ai confiance

**

Alors l’Esprit Saint viendra sur nous comme il est venu sur Jésus le jour de son Baptême

Alors Nous renaîtrons

Nous  serons vraiment des enfants de Dieu

Les prières de Philippe et de Nathanaël (Jn1,43-51)

5 janvier, 2019

Le lendemain Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. » Philippe était de Bethsaïde, le village d’André et de Pierre. Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. »Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

**

La priére

C’est une rencontre intime

personnelle avec le Christ

soit à la maison

comme ce fut le cas pour André et Jean

Ils virent où il demeurait et restèrent auprès de lui (Jn 1,39)

 soit sur le chemin  de la vie   

comme ce fut le cas  pour Philippe et Nathanaël  

 

Noel-Philippe et nathanael

Philippe

Le lendemain Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. »

Philippe est il parti seul avec Jésus  jusqu’en Galilée ?

Seul avec Jésus !

tout le long du chemin !

Quel dialogue

un dialogue avec le Verbe  

une vraie prière  

Philippe a dû avoir le cœur tout chaud comme les disciples  d’Emmaus  

« notre cœur n’était il pas tout brûlant quand il parlait (Luc 24,32)

et comme les disciples d’Emmaüs, Philippe court le dire à Nathanaël

aussitôt arrivé chez lui à Bethsaïde

 

la prière de Philippe

Son dialogue avec Jésus a fait de lui un missionnaire

un apôtre  

**

Nathanaël  

« Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu.

Nathanaël aussi priait

sous son arbre

pensant être seul

mai Jésus était là

et le rassura

**

 Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! 

La prière de Nathanaël  a fait de lui plus qu’un croyant

un apôtre

**

L’échelle de Jacob  

 « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

ces prières  sont autant  de messages qui montent  vers Dieu  

(ange veut dire Messager)

et Dieu nous enverra son Esprit  Saint comme il nous l’a promis

Jean (3, 13-17) : La croix glorieuse

14 septembre, 2018

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

 **

La victoire de la croix

c’est la victoire de l’amour contre la haine

de la vérité contre le mensonge

 

la-croix-victorieuse

Le serpent des origines  

La victoire  contre le serpent  qui  nous  a menti dès les  origines  

et nous a entrainé à désobéir

par la désobéissance d’un seul être humain la multitude a été rendue pécheresse(Rm 12,25 )

**

Le serpent du désert

 « Soyez sobres, veillez ; votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde autour de vous, cherchant qui il pourra dévorer » (1 Pierre 5:8),

Il rôde ,il rampe

il se cache

il nous trompe

sur le chemin qui doit nous mener vers la terre  promise

au terme de notre vie

des serpents à  morsure brûlante et beaucoup en moururent (Nb 21,4-9)

**

Le serpent crucifié

Sur la croix c’est le fils de l’homme dans sa chair qui est crucifié

ce sont les œuvres de la chair qui  se sont volatilisées  

C’est la mort du serpent

et la victoire de l’amour

la mort du serpent et le pardon  

par l’obéissance d’un seul la multitude sera-t‑elle rendue juste.(Rm 12,26)

**

C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé,

 et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 

 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse

 dans les cieux, sur la terre et sous la terre,…

(Ph 2,9)

**

Le serpent écrasé

le serpent vaincu par la Vierge « pleine de grâce »  

qui au pied de la croix

a  participé au salut

Je mettrai une hostilité entre toi et la femme .Elle t écrasera la tête  (Gn 3,15)

Jean (12, 24-26) : Qui aime sa vie la perd

10 août, 2018

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. »

 **

Un grain qui meurt ?,

c’est pas gai !

Il faut être un petit grain

et il faut mourir  

en fait c’est le secret du bonheur

**

Tout d’abord le grain ne meurt pas

c’est  Jean qui le dit et lui seul

ce n’est pas un paysan ,c’est un pêcheur   

C’est sa façon de parler

le grain ne meurt pas

il se transforme, il évolue

il engendre la vie

 

Qui-perd-sa-vie

Qui aime sa vie la perd

L’égoïste qui veut tout pour lui

Le puissant qui veut tout le pouvoir

L’orgueilleux  qui méprise les autres

celui là se perd

**

En fait il aime pas la vie

car la vie c’est « l Amour »

et non l’amour de soi

la  Vie c’est le partage ,la paix ,le respect des petits

ce sont les fruits de l’esprit (Gal 5)

**

Qui s’en détache aura la vie éternelle  

la vie éternelle c’est connaître Dieu (Jn 17)

Vivre dans la confiance car on sait que Dieu est un père

Vivre en paix car on sait que nous sommes « justifiés «  par la mort du fils

Vivre joyeux  car  nous reposons à l’ombre de l’espeit

C’est le rêve !

c’est déjà la vie éternelle !

**

A quoi  bon s’attacher à un monde qui passe si vite

70 ans en fait le compte, 80 est un exploit  (Ps)

vanité des vanités tout n’est que vanités (Qohelet)

ne pas s’attacher mais travailler avec joie

tant qu’on peut

pour le rendre meilleur

et on le peut même quand on est malade  

**

Vivre avec passion

là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur

Jésus est sur la croix

il vit sa passion  

Sa passion ce n’est pas la mort

Sa passion ce n’est  pas la souffrance

Sa passion c’est l’amour

Sa passion c’est la vie

**

. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. »

Jésus s’est fait petit

Il s’est fait grain

Il est la Vie

Avec lui ,le père nous accueillera    

 

3é dimanche de Pâques (B): Témoins de la Vérité (Luc24,35-48)

15 avril, 2018

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! » Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux. Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : “Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.” » Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. À vous d’en être les témoins. » ( Luc 24, 35‑48)

**

La foi ou la raison

Le Christ est vraiment ressuscité

c’est notre foi  

Est-ce raisonnable ?

**

Au niveau de la raison ,nous n’avons qu’une seule certitude

le tombeau était vide

pour le reste

avons nous des récits historiques

ou des récits philosophiques ,des méditations  

Que penser de cette apparition de Jésus aux onze apôtres ?

**

Mystère !  

On peut se poser des dizaines de questions aussi vaines les unes que les autres

Jésus a t il traversé le mur avec son corps …etc.. ?

Tout cela dépasse la raison humaine

Ne touchons pas à ce qui est sacré

**

Soyons comme Moîse devant le buisson ardent

retirons nos souliers et restons humbles

 c’est là que se situe la foi  

**

La foi

Que retenir de l évangile de ce jour ?

Croire que Dieu nous tend la main

la paix soit avec vous

Croire qu’il nous pardonne

le signe de son amour ce sont ces plaies  

Voyez mes mains et mes pieds

croire que tout s’est passé selon les Ecritures   

Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.”

**

Lecture 1 :Les incroyants  (Actes3, 13‑19)

Vous avez tué le Prince de la vie, lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts, nous en sommes témoins.

C’est un désastre !

une catastrophe !

Quelle tristesse que de ne pas avoir la foi !

**

D’ailleurs, frères, je sais bien que vous avez agi dans l’ignorance, vous et vos chefs.

mais ils sont tellement excusables  

le mystère divin est tellement grand !

c’est pourquoi Dieu pardonne

et qui peut croire si l’Esprit Saint n’intervient pas en donnant sa grâce

**

Lecture 2 : (Jn 2,1-5)

Celui qui dit : « Je le connais »,et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur :,La vérité n’est pas en lui.Mais en celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu atteint vraiment la perfection.

Nous mêmes nous ne sommes pas des témoins de la résurrection du Christ  

Nous étions pas là !

Nous avons rien vu

comme  Jean arrivé au tombeau

comme Thomas qui n’était pas là  

Témoins-de-la-Vérité

Témoins de la Vérité

Par contre nous sommes témoins du changement profond que peut engendrer cette foi

dans notre vie  et dans la vie de tous les croyants

là est le miracle ,là est la vérité

la est notre résurrection  

 

 

.
 

 

12345...18