Archive pour la catégorie 'Evangile de JEAN'

4é samedi du carême (Jean 7, 40-53)

17 mars, 2018

En ce temps-là, Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! » D’autres disaient : « C’est lui le Christ ! » Mais d’autres encore demandaient : « Le Christ peut-il venir de Galilée ? L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? » C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! »Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Ils lui répondirent : « Serais-tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! » Puis ils s’en allèrent chacun chez soi.

 **

Qui sommes nous ?

croyants ou pas croyants

Comment cherchons nous la vérité ?

Comment lisons nous les évangiles ?

Avons-nous seulement lu le sermon des Béatitudes ?

Avons nous vraiment méditer sur la passion du Christ ,avant de la rejeter ?

Qui sommes nous ?

Des intellectuels bornés ,des mystiques enflammés ,des sectaires ?

**

Les intellectuels

 « Le Christ peut-il venir de Galilée ? L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? »

Que de questions !

Que de réflexions !

Avec «  le bon sens critique »  

ils raisonnent ,étudient ,décortiquent   

parfois de bonne foi

parfois avec un mauvaise volonté évidente

souvent avec des idées préconçues

**

Les charismatiques

Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! »

Un peu fou fou

des hommes généreux ,enthousiastes, spontanés

des petits  sympa !

 

parlé-de-la-sorte

Les chefs et les bornés  

 Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits

Ils ont toujours raison

Ils refusent la discussion

ils se moquent

de cette foule qui ne sait rien de la Loi,

mais eux ne connaissent rien à Jésus

Ils n’ont jamais vraiment lu les évangiles  

ils se sont contentés de commentaires pour être au courant  

ils ont raison !

Dégagez !

il n’y a rien à voir !

Point barre !  

**

A l’écoute de l’Esprit

Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ?

Nicodème est un homme qui dans les ténèbres recherchait Jésus pour voir la lumière

Humblement en priant

Il s’en remettait à l’Esprit

Jésus dit à Nicodéme  « En vérité, en vérité, je te le dis : nul, s’il ne naît d’eau et d’Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. (Jn 3,5)

4é Jeudi de carême :Le Témoignage du Père (Jean5,31-47)

15 mars, 2018

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ; c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face, et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé. Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! La gloire, je ne la reçois pas des hommes ; d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu. Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ? Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »

 **

Nous lisons aujourd’hui la suite du discours sur le père

commencé hier  

« Mon père est toujours à l’œuvre

le fils ne peut rien faire sans lui

tandis que le père fait des œuvres étonnantes »

Cliquez ICI 

**

Le témoignage

 Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai

Les juifs lui demandent alors de parler de lui même

il ne le peut !

Ce sont les hommes qui cherchent toujours à se glorifier

a se mettre en avant  

La gloire, je ne la reçois pas des hommes ;! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique

**

Le pére

Il parle  donc du père

150 fois dans  l’évangile de Jean

**

La première parole  qu’il dit dans l’évangile de Luc

dans le temple à Jérusalem

à l’âge de 12 ans

 concerne son père   

Ne savez vous pas que je dois m’occuper des affaires de mon père

**

La foi

Vous n’avez jamais entendu sa voix,

 vous n’avez jamais vu sa face,

et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous,

 puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé

 

témoignage

Si nous croyons 

nous entendrons la voix du Père  

Celui –ci est mon fils bien aimé, écoutez le  

Si nous croyons  nous connaitrons sa face  

un Dieu plein de tendresse et de pitié

toujours prêt à pardonner

**

Si nous croyons

nous comprendrons

ce qu’il y a de plus étonnant

de plus invraisemblable

L’amour d’un père qui nous envoie son fils

par amour

Un père divin !

 **

Le Saint Esprit

Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage,

le Saint esprit aussi  témoigne

dans les Ecritures  

**

Jean Baptiste

. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière.

un  témoignage

vrai  

brûlant

brillant

Voici l’Agneau de Dieu   

3é Dimanche de carême (B): La loi ou l’amour ?

4 mars, 2018

Lecture 1 : La Loi (Exode 20,1‑17)

En ces jours-là, sur le Sinaï, Dieu prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage. Tu n’auras pas d’autres dieux en face de moi. …Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu. Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain. ..

**

C’est une loi pour tous

pour tous les hommes, de toutes les religions,, de toutes les sociétés ,pour toutes les races

Elle est inscrite dans le cœur des hommes

et non seulement sur des tables de pierre

 C’est une règle de vie pour toute l’humanité pour que nous vivions en paix

une morale …une sagesse

**

Lecture 2 : L’amour : Un Messie crucifié (1 Co 1, 22-25)

alors que les Juifs réclament des signes miraculeux, et que les Grecs recherchent une sagesse, nous, nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les nations païennes. Mais pour ceux que Dieu appelle, qu’ils soient juifs ou grecs, ce Messie, ce Christ, est puissance de Dieu et sagesse de Dieu.

 

la-loi

Evangile :   Jésus connaissait ce qu’il y a dans l’homme (Jean 2,13‑25)

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.
Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.
Pendant qu’il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu’il accomplissait. Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu’il les connaissait tous et n’avait besoin d’aucun témoignage sur l’homme ; lui-même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme.

**

Un temple

Un temple ,ce n’est ni un palais de justice où règne les juges, les maitres de la loi

ni un marché où l’on vend des moutons des brebis ou des colombes

au milieu des cris de la foule qui chahute et se bouscule

**

Ma maison est un maison de prière

C’est un lieu ou règne le silence, propice au recueillement

 à la prière , à la réflexion à la méditation

à la rencontre intime avec un père

Notre pére qui est aux cieux  

dont le nom est « Amour «  

**

Jésus n’en veut pas au marchand

il cherche  son père à Jérusalem  

comme il l’a toujours recherché chaque matin ,seul dans la montagne ,en Galilée  

l’heure approche, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; ce sont de tels adorateurs que le Père demande.(Jn 4)

**

Non plus des serviteurs qui suivent la loi ,mais des cœurs  aimants

qui  écoutent la parole de Dieu et la mette en pratique

…Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit. Répands par ta grâce tes bienfaits sur Sion, Bâtis les murs de Jérusalem!…(Ps 51)

 **

non plus les sacrifices  sanglants

non plus des vêtements déchirés 

non plus des hommes couchés dans la cendre

mais le sacrifice sur la croix

et des hommes heureux car pardonnés

**

Est-ce que je prends plaisir à la mort du méchant? dit le Seigneur, l’Eternel; n’est-ce pas plutôt à ce qu’il se détourne de ses voies, et qu’il vive? ‘(Ez 18,22)

**
Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.(Jn 3,17 )

non plus la mort mais la vie

**

La loi ou l’amour ?

Jésus lui -même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme

certes il connaît notre hypocrisie , nos faiblesses ,nos péchés

certes  il y a tout cela en l’homme

 

Ce dont l’homme a vraiment besoin c’est d’amour et  de paix

L’accomplissement de la loi c’est l’amour,

Noël : Voici l’Agneau de Dieu (Jn.1, 35-42)

4 janvier, 2018

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

 

Noel c’est la naissance « d’Emmanuel »

de Dieu au milieu des hommes  

mais aussi celle de Jésus ,le sauveur

**

Les regards  

Jean posa son regard sur Jésus……puis Jésus  posa son regard sur Pierre

**

C’est le  passage

de l’ancienne alliance vers la nouvelle alliance  

le sacrifice pour le péché n’aura plus lieu dans le temple

il aura lieu sur la croix

noel-l'agneau-de-Dieu

Voici l’agneau de Dieu

C’est le sacrifice de la nouelle alliance 

et Simon sera la pierre de cette nouvelle Eglise

**

Ou demeures tu ?

La demeure de Jésus sera cette vigne

il demeurait avec son père

il demeurera avec sa vigne

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. .. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (Jn 15,4)

…Vivre dans sa  demeure

en faisant la volonté du père

en  nous aimant les uns les autres

**

La rencontre

Ce jour là

ce fut la première rencontre de Jean avec Jésus  

 

Jean est le seul  à la raconter  

il s’en souvient bien

c’était à la 10é heure

Il sera aussi le seul a raconter sa dernière vision du Christ vivant

le sacrifice de l’Agneau de Dieu

**

C’était sur la croix

Un des soldats, d’un coup de lance, le frappa au côté, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu a rendu témoignage, et son témoignage est conforme à la vérité, et d’ailleurs celui-là sait qu’il dit ce qui est vrai afin que vous aussi vous croyiez. En effet, tout cela est arrivé pour que s’accomplisse l’Ecriture :Pas un de ses os ne sera brisé  (Jn 19,34)

C’était à la 9é heure

Voici l’Agneau de Dieu qui enléve les péchés du monde

Voici le pardon

Voici le sauveur  

Dieu est Amour !

**

Saint Jean le repetera sans cesse dans on évangile et ses épitres  

Dieu est Amour !

 

Merci !

 

Noel et la prise de conscience des 2 Jean

3 janvier, 2018

Noel

Qui est donc cet enfant dans la crèche ?

**

Jean Baptiste

Il connaissait Jésus en tant que cousin   

mais soudain

au bord du Jourdain

il comprend

« 

Voici l’agneau de Dieu qui enlève les péchés…..Il est le fils de Dieu (Jn 1,20-30)

**

Jean

Jean a vécu avec Jésus pendant 3 ans  

Il le connaissait en tant qu’homme

mais il ne le connaissait pas vraiment

le monde ne l’a pas connu …nous le verrons tel qu’il est (1 Jn2,29-3,6)

 

Noel-le-monde-ne-l'a-pas-co

 

C’est peut être au pied de la croix

que Jean a compris !

quand le cœur de Jésus fut transpercé par le coup de lance

lui seul le raconte

 « Il en sortit du sang et de l’eau » (Jn 19,34)

Il l’a vu …il le crie

et celui qui a vu a rendu témoignage  et son témoignage est vrai (Jn 19,35)

il a compris !

Dieu est Amour

**

Jean fut bouleversé

assommé

émerveillé

**

Ensuite  il ne va pas parcourir les mers comme Pierre,Marc ou Luc  

il vit en ermite

avec Marie « sa mère »

ou dans l’ile de Patmos

ou avec des élèves

Les exégètes  parlent de « l’école Johannique »  

Cliquez ICI

**

Jean médite sur tout ce qu’il a vécu avec Jésus

est c’est ainsi que son évangile est une longue interrogation

 

Qui donc est Jésus ?  

Il chasse les vendeurs du temple

C’est la fin de l’ancienne alliance

**

Qui donc est Jésus ? 

A Cana, Jésus change notre eau en vin  

il dit à Nicodème « Il faut renaitre »

il dit à la Samaritaine

Celui qui boit de mon eau n’aura plus  jamais soif

**

Tout le long de l’évangile c’est la même question

aux pharisiens il dit

«  Je suis  le pain de vie …….Avant qu’Abraham fut je SUIS » 

La foule le demande 

lors de la fête des tentes

lors de la  fête de la dédicace

Qui est il ?

**

Jean au pied de la croix

cite les Ecritures

Ils verront

Il comprendront

ils verront celui qu’ils ont transpercés

le monde ainsi le connaitra aussi  !  

3 Mai :Fête de Philippe et de Jacques : Montre nous le Père (Jn 14,6-14)

3 mai, 2017

En ce temps-là, Jésus dit à Thomas : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

**

 A  12 ans déjà ,Jésus nous parle du père

 «Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père?» Luc2,49

Tous les jours ,il part seul dans la montagne pour prier  

Sur le mont des Oliviers il nous apprend le « notre Père »

en bas du mont ,à Gethsémani  il le prie

père non ce que je veux mais ce que tu veux

**

C’est la grande révélation de l’évangile

qu’on, retrouve dans aucune autre religion  

Dieu est un père

Il n’est le Dieu des philosophes, un être lointain et inaccessible

et n’est pas seulement « Yahvé » celui qui est

Il n’est pas le tyran qui commande   

 

le-pére-Lionel-Spada

Il nous a enfanté

Il nous a fait à son image

Il nous a fait fils de Dieu  

Il nous attend. Il nous ouvre les bras comme le père de l’enfant prodigue

Jean nous en parle  150 fois dans son évangile

**

Philippe

excédé, Philippe finit par dire

« Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » …Jésus lui répond : Celui qui m’a vu a vu le Père.?

C’est en regardant Jésus qu’on découvre le père

et c’est à Pâques

parce qu’ils ont cru

que les apôtres ont vu le père en voyant le fils

il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois …t –, ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis. (Cor 15,1-8)

Après la résurrection Pierre, puis les 12, puis les 500 ,et enfin Paul ont compris que  

Le Père est vie

Le Père est  résurrection

Le Père est amour

**

Comme un enfant

 A nous maintenant de vivre comme l’enfant Jésus  qui à l’âge de 12 ans s’occupait  des affaires  de son père  

en écoutant pendant 3 jours ,(le temps entre la mort et la résurrection) dans le temple la parole de Dieu

C’est au bout de trois jours qu’ils le retrouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres, à les écouter et les interroger

 et qu’ainsi comme lui nous grandissions

Jésus progressait en sagesse et en taille, et en faveur auprès de Dieu et auprès des hommes(Luc2,52).

**

A nous de le dire

Dés le début de l’évangile ,le père s’est révélé à  Philippe qui aussitôt en a parlé  

Au bord du Jourdain Jésus  dit  à Philippe : « Suis-moi. » Or, Philippe était de Bethsaïde, la ville d’André et de Pierre… Il va trouver Nathanaël et lui dit : «  Nous avons trouvé le Messie… viens et vois. » (Jean 1. 45-46)

**

C’est aussi Philippe  qui présente à Jésus ,des Grecs qui lui ont dit

 « Nous voulons voir Jésus. » (Jean 12. 20)

Ils connaitront le Père  à leur tour 

Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous ; (Jean 3,31-36)

27 avril, 2017

« Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, il témoigne de ce qu’il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage. Mais celui qui reçoit son témoignage certifie par là que Dieu est vrai. En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans mesure. Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire le Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

 **

Un autre regard sur le monde

« Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre.

Changeons de regard  

Affinons notre vision sur le monde

Regardons au-delà du terrestre  

la vraie réalité

**

Ne plus voir

d’un côte les pauvres et de l’autre les riches

d’un côté les malheureux et de l’autre  les heureux

d’un côté les  faibles et de l’autre  les forts

mais voir

d’un côté ceux qui sont « terrestres » et de l’autre « ceux  qui viennent d’en haut »

d’un côté ceux qui  restent prisonniers ,dans un monde limité,

sans trop de foi sans trop d’amour  

et de l’autre ceux qui s’ouvrent à l’universel,

 confiant en l’amour

**

D’un côté les orgueilleux ,les violents

ceux qui rejettent Dieu , le Pére

de l’autre ,les humbles ,les pacifiques

qui suivent les conseil des béatitudes  

**

Celui qui vient d’en haut

Ils sont nombreux…ces fils d’en haut ….des foules immenses ..

on ne les voit pas

mais ils sont là

Ce sont les fils de Dieu ,de toutes religions

mais on les ignore

**

Nous-mêmes parfois nous glissons d’un côte vers l’autre  

tantôt orgueilleux, égoïstes et violents  

tantôt humbles et pacifiques

**

Avouons le !

nous trouvons le vrai bonheur que lorsque nous sommes « d’en haut »   

et c’est sans cesse qu’il fait re-naitre

pour vivre en paix, en communion avec tout ceux qui désirent être d’en haut

**

Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, il témoigne de ce qu’il a vu et entendu,

Ce sont eux les humbles les silencieux

Ce sont eux les vrais humains ,les vrais fils de Dieu

Ils sont forts, ils sont au-dessus de tous

ils sont victorieux

car ils ont la foi

car ils aiment

**

L’œuvre de Dieu

et personne ne reçoit son témoignage.

Ils ne se connaissent pas eux-mêmes  car ils sont humbles

**

Mais celui qui reçoit son témoignage certifie par là que Dieu est vrai.En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans mesure.

C’est l’œuvre de l’ Esprit en chaque homme de bonne volonté

**

 Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main.

C’est l’œuvre du père qui aime tous les hommes

**

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire le Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

Ce sont les fruits de la foi et de l’amour  

La vie avec Dieu pour toujours 

La fête de Pâques 2017 : Il vit et il crut (Jn 20,1-9)

16 avril, 2017

Evangile .Jean (20, 1‑9)

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

**

Madeleine ,Pierre , Jean

Ils on tout misé sur Jésus  

Ils y croyaient  

Ils l’ont suivi

Ils  espéraient en lui  

et subitement c’est la nuit

**

C’est l’angoisse, la tristesse ,l’incompréhension  

Quelle nuit !

**

Et nous

Comme Madeleine qui a péché  nous avons besoin de pardon  

Comme  Pierre qui  a renié nous avons besoin d’être encouragé

Comme Jean on rêve ,on veut plus d’amour

Comme eux on a besoin du Sauveur

**

mais quand vient la souffrance ,les difficultés, les échecs

notre foi baisse

notre foi s’amoindrit

on se noie dans le doute

on étouffe

on meurt d’angoisse

Notre sauveur est mort

**

La pierre roulée

Le jour de Pâque ,la lourde pierre de la tombe est roulée

La pierre de l’angoisse

la pierre de l’inquiétude

la pierre du doute

est déplacée  

**

Le sauveur n’est pas mort, il est  vivant

mais autrement

a nous de le voir

**

Les linges

 

Linges-dans-la-tombd-de-jés

Jésus a déposé son vêtement charnel

il a deposé  le linceuil  signe de la mort

car il est vivant !

**

Il vit en nous

en ceux qui ont la foi

il vit dan son église qui est son corps

à nous de le voir !

**

Le Voir

Le jour de Pâque ,les femmes l’ont vu dans le jardin

Pierre et Jean l’ont vu au-delà des linges déposés

« Il vit et il crut »

ils le verront en Galilée

 allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

**

A nous de le voir en nous , en nos frères

Jésus continue à pardonner à ceux qui l’aiment comme Madeleine  

Jésus continue à fortifier les faibles  comme il a fortifié Pierre

Jésus continue à montrer son amour comme il l’a montré à Jean

**

Comme eux courrons en avant  

proclamons notre foi

il est vivant !

Cliquez ICI 

 

Mardi de la semaine sainte :La bouchée de pain et le chant du coq .(Jean 13, 21-38)

11 avril, 2017

Le trouble de Jésus

En ce temps-là, au cours du repas que Jésus prenait avec ses disciples, il fut bouleversé en son esprit, et il rendit ce témoignage : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. » Les disciples se regardaient les uns les autres avec embarras, ne sachant pas de qui Jésus parlait.

 Comment Jésus ne peut il pas en être troublé ?

Il est bouleversé !

parce que désormais  Judas sera méprisé ,rejeté ,renié par tous

C’est un traitre 

Or Jésus aime en particulier et plus que les autres

ceux qui sont rejetés

Jésus aime les brebis perdues

Il aime ceux qui sont blessés au plus profond d’eux mêmes  

**

Jésus est bouleversé à cause du péché des hommes

Judas va se pendre de désespoir 

comment Jésus repousserait il ceux qui n’ont plus d’espoir 

ceux qui se noient, ceux qui se perdent

C’est pour eux  qu’il meurt !

Comment ne peut il pas aimer ceux qui se suicident

ceux qui se perdent ?

C’est pour eux  qu’il est venu

C’est tout ce que nous a dit le pape  pendant cette année de la miséricorde

**

La bouchée de pain

Il y avait à table, appuyé contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait.Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler. Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? » Jésus lui répond : « C’est celui à qui je donnerai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote

Jésus donne cette bouchée à Judas mais aussi  à Pierre et à Jean

Pierre parce qu’il a mal compris

Jean parce qu’il n’a pas assez aimé

et à nous tous ….au moment de la communion

nous sommes tous des Judas

tous coupables

et pourtant Jésus nous donne la communion

Quel amour !

**

La gloire

Quand Judas  fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt

Voilà justement la gloire de Jésus  

C’est l’heure du pardon

l’heure de la communion

l’heure de la passion

Cette passion qui n’est pas celle d’un vaincu

mais d’un vainqueur

**  

Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. »Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; tu me suivras plus tard. »

C’est au Golgotha que Jésus va

C’est là que le centurion ébloui s’écrira

c’est vraiment le fils de Dieu

 

Coq

Le coq

Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ? Je donnerai ma vie pour toi ! » Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois. »

Pierre renie

Nous renions tous, chaque jour  

mais le matin quand le coq chante ,

il bat des ailes , en regardant l’arrivée du soleil

c’est un chant de victoire !

**

Car Dieu nous rend la lumière  

là où le péché abonde, la grâce surabonde 

quand Pierre  renie,

Jésus se donne

Jésus pardonne 

Jeudi de la 5é semaine de carême : Abraham a vu mon jour et s’est réjoui (Jn 8,51-59)

6 avril, 2017

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un garde ma parole, jamais il ne verra la mort. » Les Juifs lui dirent : « Maintenant nous savons bien que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : “Si quelqu’un garde ma parole, il ne connaîtra jamais la mort.” Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu ? » Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : “Il est notre Dieu”, alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais et, si je dis que je ne le connais pas, je serai comme vous, un menteur. Mais je le connais, et sa parole, je la garde. Abraham votre père a exulté, sachant qu’il verrait mon Jour. Il l’a vu, et il s’est réjoui. » Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n’as pas encore cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.

 **

Nous avons dans ce récit

tous les acteurs de la passion

une passion qui nous réjouit  

**

Les  Juifs 

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un garde ma parole, jamais il ne verra la mort. » Les Juifs lui dirent : « Maintenant nous savons bien que tu as un démon.

Les juifs rejettent le Verbe

le Verbe fait chair

Ils  veulent sa mort

or Jésus promet la vie

**

Abraham

Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : Si quelqu’un garde ma parole, il ne connaîtra jamais la mort.” Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi sont morts.

Abraham n’est pas mort

ce sont les fils d’Abraham qui meurent

quand ils refusent d’ écouter sa parole

« vous  cherchez à ma tuer  car ma parole ne  trouve pas sa place en vous »   

**

Le pére

Pour qui te prends-tu ? » Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : “Il est notre Dieu”, alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais et, si je dis que je ne le connais pas, je serai comme vous, un menteur. Mais je le connais, et sa parole, je la garde.

Sa gloire

C’est faire la volonté du père et garder sa parole

comme il le dira à Gethsémani

père non ce que je veux, mais ce que tu veux

Sa gloire  c’est la mort sur la croix

Père l’heure est venue glorifie ton fils(Jn 17)

**

 Abraham votre père a exulté, sachant qu’il verrait mon Jour. Il l’a vu, et il s’est réjoui. »

Abraham le père de la foi

est toujours vivant en ses fils 

et il exulte

 

abraham-235x300

 

Ce n’est pas son fils Isaac (celui qui a ri) qui sera sacrifié  

mais c’est Jésus lui même  

pour que nous ayons la vie

**

Je suis

Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n’as pas encore cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS.

Jésus  en disant « JE SUIS » se dit « Dieu »

Il le dit devant Caïphe qui déchire ses vêtements en entendant ce blasphème

Il le dit devant les gardes qui l’arrêtent à Gethsémani

et qui en tombent à la renverse

Cliquez ICI  

**

 Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.

le chapitre 8 de Jean commence avec le récit de la femme adultère

Ce n’est pas elle qui sera lapidée

mais c’est Jésus

Exultons ,réjouissons nous

Le Christ a tout pris sur lui

C’est sa gloire ! 

12345...18