Archive pour la catégorie 'Evangile de JEAN'

Je suis la lumière du monde (Jn. 8)

14 mars, 2016

Le chapitre 8 de saint Jean

reprend les thèmes des chapitres 5 sur les œuvres

et du Chapitre 7

sur Jésus envoyé par le  Père   

 **

Jésus disait aux pharisiens

:« Moi, je suis la lumière du monde.

Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres,

il aura la lumière de la vie. »

**

La Lumière

Jésus est lumière

toute sa vie est lumière

car il fait la volonté du Père (Jn Ch 5)

Cliquez ICI  

**, 

D’où es TU ?

Jésus est lumière

car il sait d’où il vient (Jn Ch 7)

car je sais d’où je suis venu,
et où je vais ;
mais vous, vous ne savez ni d’où je viens,
ni où je vais

il nous  parle de l’au-delà ,de la  vie éternelle ,de la résurrection  

 cliquez ICI

**

Le Pére

Jésus est lumière car il nous montre le père

parce que je ne suis pas seul : 
j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé. 
…« Vous ne connaissez ni moi ni mon Père ; 
si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. » 
**

Les béatitudes

Jésus est lumière

car il nous a enseigne les béatitudes

Cliquez ICI 

Il nous enseigne  l’Amour

**

La Passion

Il prononça ces paroles
alors qu’il enseignait dans le Temple, à la salle du Trésor. 
Et personne ne l’arrêta, parce que son heure n’était pas encore venue. 

Cette lumière illuminera le monde

du haut  du Golgotha

quand arrivera son Heure 

 

D’où es tu ? La vie de l’esprit. (Jean7)

11 mars, 2016

Qui est il ?

C’est la grande question de l’évangile

Qui est Jésus ?

C’est la question des grands prêtres ,lors de la passion

 Le Grand Prêtre lui dit : « Je t’adjure par le Dieu vivant de nous dire si tu es, toi, le Messie, le Fils de Dieu. »( Mtt 26,64)

 

D'où-es-tu-.-Pilate

D’où es tu ?

C’est la question de Pilate

Il regagna la résidence et dit à Jésus : « D’où es-tu, toi ? » Mais Jésus ne lui fit aucune réponse. ( Jn 19 ,9)

**

Ou vas-tu ?

C’est la question des disciples le jeudi saint

 Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas, comment en connaîtrions-nous le chemin ? …et Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. » (Jn 14,5)

**

Les réponses dans le chapitre 7 de l’évangile de Jean

Ce sont autant de questions que la foule posaient à jésus lors de la fête des tentes à Jérusalem (Chapitre 7 de siant jean

**

D’où vient t il ?

Il n’est pas de ce monde

Le monde .. me hait parce que je témoigne que ses œuvres sont mauvaises (Jn 7,7)

**

Il est envoyé par le père

Jésus leur dit : « Mon enseignement ne vient pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il saura si cet enseignement vient de Dieu ou si je parle de moi-même. 

Qui parle de lui-même cherche sa propre gloire ; seul celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé est véridique, et il n’y a pas en lui d’imposture. 

** 

La loi

N’est-ce pas Moïse qui vous a donné la Loi ? Or aucun de vous n’agit selon la Loi (7,19)

Qui de nous pratique la loi ?

et d’abord quelle loi ?

Qu’est ce que la vérité ?

qui le sait  ?

Qui est juste ?

**

Tous nous sommes aveugles

impotents  

impuissants

sourds  

Qui peut nous guérir ?

le philosophes l’avounet

« par la raison seule,  nous ne pouvons rien dire sur Dieu ,l’âme ou l’au-delà » (Kant)

Seule la foi en Jésus christ

peut nous guérir, nous rendre la vue et nous éclairer  

**

 Pourquoi donc  alors  cherchez-vous à me faire mourir ? »(Jn 7,19)

Pourquoi ne voulons nous pas l’écouter ?

pourquoi le rejeter ?

**

Les apparences  

Pourquoi vous irriter contre moi parce que j’ai guéri complètement un homme un jour de sabbat ? 

Cessez de juger selon l’apparence, mais jugez selon ce qui est juste ! »(Jn 7,24)

**

Ce monde n’est pas une illusion

Il est réel

mais il est trompeur

La vraie vie n’est pas sur terre

 **

La vraie vie est la vie de l’âme

qui est à l’écoute du sauveur

une âme silencieuse qui se réveille

une âme libérée

une âme qui fait confiance

une âme qui a la foi

une âme qui pratique l’amour

**

Comme l’a dit l’Ecriture : “De son sein couleront des fleuves d’eau vive.” » Jésus  désignait ainsi l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui (Jn 7,38)

La vraie vie ,c’est la vie de l’Esprit

**

et Jésus vient  pour nous guérir  

nous réveiller

nous rendre cette vie

la vraie vie

la vie de l’âme

une âme immortelle

destinée à une vie éternelle

et non une vie éphémère

fut elle de 80 ans

Qu’est ce que 80 ans ?

**

La vie éternelle  

 lorsque viendra le Messie, nul ne saura d’où il est. » Alors Jésus, qui enseignait dans le temple, proclama : « Vous me connaissez ! Vous savez d’où je suis ! Et pourtant, je ne suis pas venu de moi-même. Celui qui m’a envoyé est véridique, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui et qu’il m’a envoyé.(Jn 7,28)

Jésus vient vraiment de ce monde là !

un monde qui n’est pas éphémère mais eternel

il est envoyé par le père

le père éternel

 Jésus dit encore : « Je suis encore avec vous pour un peu de temps et je vais vers celui qui m’a envoyé. .Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas ; car là où je suis, vous ne pouvez venir. »(Jn 7,33 

.**

Les questions de la foule  

Voici toutes ces questions

que depuis toujours nous nous posons

Le voici qui parle ouvertement et ils ne lui disent rien ! Nos dirigeants auraient-ils vraiment reconnu qu’il est bien le Messie ? 

Les gardes qui devaient arrêter Jésus dirent  : « Jamais homme n’a parlé comme cet homme. »

Parmi les dirigeants ou parmi les Pharisiens, en est-il un seul qui ait cru en lui ? 

 Nicodème qui naguère était allé trouver Jésus, dit :  « Notre Loi condamnerait-elle un homme sans l’avoir entendu et sans savoir ce qu’il fait ? »

Cliquez ICI 

Jean (5, 17-30 ) : l’œuvre du Fils et le « Notre père »

10 mars, 2016

En ce temps-là, après avoir guéri le paralysé un jour de sabbat, Jésus déclara aux Juifs : « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » C’est pourquoi, de plus en plus, les Juifs cherchaient à le tuer, car non seulement il ne respectait pas le sabbat, mais encore il disait que Dieu était son propre Père, et il se faisait ainsi l’égal de Dieu.Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait : « Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait. Il lui montrera des œuvres plus grandes encore, si bien que vous serez dans l’étonnement. Comme le Père, en effet, relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils, lui aussi, fait vivre qui il veut. Car le Père ne juge personne : il a donné au Fils tout pouvoir pour juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui ne rend pas honneur au Fils ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé. Amen, amen, je vous le dis : qui écoute ma parole et croit en Celui qui m’a envoyé, obtient la vie éternelle et il échappe au jugement, car déjà il passe de la mort à la vie.Amen, amen, je vous le dis : l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront. Comme le Père, en effet, a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d’avoir, lui aussi, la vie en lui-même ; et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il est le Fils de l’homme. Ne soyez pas étonnés ; l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix ; alors, ceux qui ont fait le bien sortiront pour ressusciter et vivre, ceux qui ont fait le mal, pour ressusciter et être jugés.Moi, je ne peux rien faire de moi-même ; je rends mon jugement d’après ce que j’entends, et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. »

**

En ce temps-là, après avoir guéri le paralysé un jour de sabbat, Jésus déclara aux Juifs : « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » C’est pourquoi, de plus en plus, les Juifs cherchaient à le tuer, car non seulement il ne respectait pas le sabbat, mais encore il disait que Dieu était son propre Père, et il se faisait ainsi l’égal de Dieu.

Notre père

Ce discours n’est il pas un commentaire du Notre pere ?

un père toujours près de nous

un père qui est une personne vivante

et non une idée abstraite et lointaine

**

Que ta volonté soit faite

Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait : « Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait.

Le père et le fils ne font qu’un 

en permanence

le Fils est toujours avec le père

le père est  toujours avec son fils  

quand Jésus a 12 ans à Jérusalem

quand il prie dans la montagne

quand il parle avec les parisiens

A Gethsémani

sur la croix …

**

Toujours unis

ce que fait l’un ,l’autre le fait

une seule volonté

« père non ce que je veux mais ce que tu veux »

**

Nous aussi, Nous sommes fils

Puissions nous ne faire que sa volonté

**

L’étonnement :Que ton régne vienne  

IL lui montrera des œuvres plus grandes encore, si bien que vous serez dans l’étonnement

Avec étonnement

nous verrons

la grandeur de son Amour

Le père est grand !

Le fils est grand !

grand car ils ont créé l’univers

grand car il ont créé lhomme

grand surtout car ils sont Amour

**

un amour étonnant

qui réveille les morts

qui fait trembler la terre 

« La terre trembla, les rochers se fendirent ; les tombeaux s’ouvrirent, les corps de nombreux saints défunts ressuscitèrent : A la vue du tremblement de terre et de ce qui arrivait, le centurion et ceux qui avec lui gardaient Jésus furent saisis d’une grande crainte et dirent : « Vraiment, celui-ci était Fils de Dieu. » (Mtt 27,51)

Mais sommes nous encore étonnés ?

**

 Donne nous notre pain

 Comme le Père, en effet, relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils, lui aussi, fait vivre qui il veut

le Pére nous donne a vie

Le Fils en mourant nous rend la vie

il est le pain de vie

**

Pardonne nous 

le Père ne juge personne : il a donné au Fils tout pouvoir pour juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père

« je ne suis pas venu pour condamner mais pour sauver » 

. Celui qui ne rend pas honneur au Fils ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé.

**

Délivre nous du mal

 Amen, amen, je vous le dis : qui écoute ma parole et croit en Celui qui m’a envoyé, obtient la vie éternelle et il échappe au jugement, car déjà il passe de la mort à la vie.

**

L’heure

Amen, amen, je vous le dis : l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront. Comme le Père, en effet, a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d’avoir, lui aussi, la vie en lui-même ;

et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il est le Fils de l’homme. Ne soyez pas étonnés ; l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix ; alors, ceux qui ont fait le bien sortiront pour ressusciter et vivre, ceux qui ont fait le mal, pour ressusciter et être jugés.

L’heure du don

du sacrifice suprême

« Pére l’heure est venue glorifie ton fils » Jn 17,1)

que la gloire de Dieu soit manisfestée  aux yeux du monde entier

cette gloire

c’est  Dieu sur la croix

**

Une seule volonté !

Moi, je ne peux rien faire de moi-même ; je rends mon jugement d’après ce que j’entends, et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé.

Jean (2, 13-22) : Les vendeurs du temple

9 novembre, 2015

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

 **

Comme la Pâque juive était proche

C’était bientôt la Pâque

le jour du réveil

le jour de la libération  

le jour de la résurrection

le jour du  salut  

**

 Jésus monta à Jérusalem.

Jésus monte

pour mourir

le jour du pardon  

dans « la ville de la paix »

**

Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.

Les marchands sont assis

occupés à vendre

occupés à compter

terre à terre

loin du ciel

loin de Dieu

**

Un temple bruyant

des hommes avides

âpres aux gains

qui vendent des bœufs

pour les holocaustes

des brebis et des colombes  

**

Jésus vient !

il s’offre en sacrifice en holocauste   

il est l’agneau de Dieu

il nous envoie la colombe du  saint Esprit

 

venderu-du-temple-mss-angla

Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ;il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici.

Du vent !

Dehors, les vanités !

Jetez tout !

Renversez vos valeurs !

Levez vous !

libérez vous !

Détachez vous !

convertissez vous !

**

La prière

Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment.

Une maison silencieuse

avec des hommes recueillis qui invoquent le père  

« Notre Père.. »

Des hommes de foi

confiants

généreux

au service des autres

paisibles

aimants    

**

Le sauveur

 Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.

Jésus n’est pas le juge

Il n’est pas venu pour nous condamner

Il est le sauveur !

Il est la résurrection !

**

Le credo

Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

A nous mainenant de crier notre foi !

Jean (1, 45-51) : Nathanaël ,un vrai fils d’Israel

24 août, 2015

Philippe rencontre Nathanaël et lui dit : « Celui dont parlent la loi de Moïse et les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus, fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth ! Peut-il sortir de là quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et tu verras. »Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare : « Voici un véritable fils d’Israël, un homme qui ne sait pas mentir. » Nathanaël lui demande : « Comment me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe te parle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu! c’est toi le Roi d’Israël! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l’homme. »

 

**

Un des 12

Nathanaël

est dit-on  jardinier  

car il soignait des figuiers

quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » 

**

Un fils d’Israël

Voici un véritable fils d’Israël, un homme qui ne sait pas mentir. »

Israël veut dire « fort contre Dieu « 

car Jacob surnommé « Israël » a combattu avec Dieu

Comme Jacob

Nathanaël cherche Dieu  

il a soif de Vérité  

c’est sa volonté

il ne trompe pas

**

Un religieux

Nathanaël n’est pas un religieux qui a fait des vœux

mais il est sans cesse « relié » à Dieu

en relation avec Dieu

il s’est donné à Dieu

Nathanael  veut dire en hébreux : « Dieu donne » 

Dieu le connaît

 Nathanaël lui demande : « Comment me connais-tu ?

il « re-nait» avec Dieu

car il croit  

Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu! c’est toi le Roi d’Israël!

echelle-de-Jacob

Les anges

Vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l’homme. »

Ce « va et vient » des anges

sur l’échelle de Jacob 

c’et l’image de la prière des religieux

sans cesse unis à Dieu  

et qui rendent grâce

au fils de l’homme venu parmi nous

toujours avec nous 

21é Dimanche ordinaire (année B ) : A qui irions nous Seigneur ?

23 août, 2015

Lecture 1 (Jos 24, 1-2a.15-17.18b)

Josué dit alors à tout le peuple : choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir :les dieux que vos pères servaient au-delà de l’Euphrate, ou les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. Moi et les miens, nous voulons servir le Seigneur. » 

Choisissez votre Dieu

**

Lecture 2 : (Ep 5, 21-32)

  par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ;     les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus ;
 …  Vous, les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ :

Un Dieu personnel ,proche de nous

comme est proche le mari avec sa femme  

 **

Evangile :(Jn 6, 60-69)

En ce temps-là,  Jésus avait donné un enseignement  dans la synagogue de Capharnaüm.sur le pain de vie  Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent : « Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? »  Jésus savait en lui-même  que ses disciples récriminaient à son sujet. Il leur dit : « Cela vous scandalise ?     Et quand vous verrez le Fils de l’homme  monter là où il était auparavant !..  C’est l’esprit qui fait vivre, la chair n’est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. » Jésus savait en effet depuis le commencement quels étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui le livrerait.   Il ajouta : « Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. »     À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner.    Alors Jésus dit aux Douze : « Voulez-vous partir, vous aussi ? »   Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.   Quant à nous, nous croyons,et nous savons que tu es le Saint de Dieu. »

 

 
Qui peut croire ?

 « Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? » 

Que de paroles rudes en effet !

Qui peut croire le sermon des béatitudes :

Bienheureux les pauvres

accueillez les étrangers

recevrez les migrants  

**

Qui peut croire en un Dieu crucifié

en un homme ressuscité

dans le pain de vie

incroyable !

**

Jésus    leur dit :« Cela vous scandalise ? …. il y en a parmi vous qui ne croient pas. » 

 **

Le Dieu juste et créateur  

On peu avoir une foi raisonnée

croire en un Dieu créateur

l’horloger de Voltaire

le monde est tellement bien fait et  beau

Les plus grands savants y croient

Einstein  y croit  

**

On peut croire en un Dieu justicier

qui punira les tyrans

**

mais ces dieux là sont lointains

il nous font pas vivre  

**

Le Père

Le Dieu de Jésus Christ est un père

aussi proche que nous qu’un mari est proche de sa femme

**

Etre en relation avec lui  comme avec un père

c’est cela la religion

être relié à Dieu

être en relation avec un  Dieu

en qui nous avons confiance  

 et que nous lui disons

même quand tout va mal  

Père que ta volonté soit faites

**

Un Don

C’est cela la vraie foi

C’est un don de Dieu

c’est une chance

« Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. » 

Rendons grâce !

 

A-qui-irions-nous-Raphaell

A qui irions nous ?

    Alors Jésus dit aux Douze :« Voulez-vous partir, vous aussi ?   Simon-Pierre lui répondit « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.   Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint de Dieu

A qui irions nous ?

Jésus donne un sens à notre vie

Se savoir aimer

Il pardonne à l’enfant prodigue

à Marie Madeleine

il recherche la brebis perdue

Qui a un tel Dieu ?

Quelle chance d’y croire ! 

**

Le choix 

A Sichem ,Josué dit aux Hébreux

 choisissez votre Dieu

soit le Dieu des savants,

le Dieu de la nature

Baal 

soit « notre père »

proche de nous

comme le mari est proche de son épouse

 

Evangile de Jean ch.21 :Jésus ressuscité au bord du lac

23 mai, 2015

Jean (21,1-14)

 Jésus se manifesta de nouveau aux disciples sur les bords de la mer de Tibériade. Voici comment il se manifesta. Simon-Pierre, Thomas qu’on appelle Didyme, Nathanaël de Cana de Galilée, les fils de Zébédée et deux autres disciples se trouvaient ensemble. 3Simon-Pierre leur dit : « Je vais pêcher. » Ils lui dirent : « Nous allons avec toi. » Ils sortirent et montèrent dans la barque

 

L’église

Les 7 disciples présents dans la barque

représentent l’église   

Ils sont inefficaces ,bon à rien .

C’est la nuit

Ils passèrent la nuit sans rien prendre

L’église est rien sans le Christ  

**

Sur la rive

Jésus est là

sur la rive

venu d’ailleurs

Il est vraiment ressuscité,

vivant

mais on l’ignore

Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage    

**

Jésus appelle

le suivre l’écouter

c’est réussir

vous trouverez

**

Ceux qui aiment trouvent

le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur !

Ceux qui ont foi agissent  

Pierre se jette à l’eau

**

Le repas

En débarquant sur le rivage, ils virent un feu de braise

 avec du poisson posé dessus, et du pain.

Jésus nous attend

il nous accueille

il nous sert

il nous rend l’espoir

**

Le poisson et le Pain  

Le poisson est devenu le  signe de la résurrection pour les premiers chrétiens

et leur signe de ralliement au sein des catacombes

Ainsi, le repas au poisson était pris en mémoire de la résurrection

Plus tard ,on ne sait pourquoi ,il est devenu le repas de pénitence du vendredi  

**

Ensemble avec le Christ ressuscité

nous partageons aussi le pain de sa parole

et le pain eucharistique

**  

153 poissons

Cliquez ICI 

Jean (21,15-19)

Le repas au poisson

Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade. Jésus leur dit : « Venez déjeuner. »

Ce repas de Jésus et des disciples

entre l’ascension et la pentecôte

ressemble  a un 2é repas d’adieu

C’est un repas joyeux

au bord du lac

un dernier Pique nique entre ami

**

La faute de Pierre

. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. »»

En posant cette question

Jésus par 3 fois pardonne à Pierre son heureuse faute

« car là où le péché abonde,la grâce surabonde » (Rm 5,19)

**

Quand Pierre avait renié

Jésus l’avait regardé avec bonté

Alors

Pierre comprit enfin

combien Dieu nous aimait 

il en fut bouleversé

il en pleura

**

Le coq chanta

non pas pour proclamer la honte de Pierre

mais pour parce que  Pierre avait enfin compris cette immense amour de Dieu

**

Le pasteur

Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.

Pour endosser une telle responsabilité

Il faut aimer ,  Pierre aime

il faut être humble, Pierre est conscient de sa faute

mais il est bien faible

il est tellement limité 

il a tellement du mal à comprendre les paroles de Jésus

« tes pensées ne sont pas celles de Dieu …mais celles des hommes » (Mtt 16,21) 

**

La force de l’Esprit

Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi.

Pierre doit apprendre la souplesse, l’oubli de soi ,la confiance 

Il doit se laisser mener par Dieu par l’esprit 

accepter sa faiblesse 

« quand je suis faible c’est alors que je suis fort » (2 Cor 12,10)

**

C’est avec l’aide de l’Esprit que les apôtres répandront la bonne nouvelle  

 

Jean 21,20-25

 

Pierre et Jean

Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. » S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait

Pierre le pasteur

Jean  le rêveur

C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ?

**

L’un inquiet ,impulsif ,généreux

L’autre ,posé, calme ,prophète, voyant

L’un martyr

L’autre ,évangéliste et vieillard vénéré

 

**

L’un  actif comme Marthe

L’autre contemplatif comme Marie

**

Chacun sa vocation

Chacun son rôle

 Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui répond : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi. »

**

Quelle responsabilité pour Pierre !

Quelle bonheur pour Jean !

**

L’évangile de Jean

Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? »

Pierre a bâtit l’église

Jean l’a nourri de la parole de Dieu

**

Son évangile  demeure avec nous

Pour toujours

C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait

 Cliquez ICI 

 

Evangile de Jean ch.17 : La prière sacerdotale de Jésus

21 mai, 2015

La grande prière du sauveur (ch 17,1,9 )

C’est une prière à l’envers

dans un  monde renversé

« ce qui est en bas vient en haut ce qui est en haut vient en bas »  

**

La Gloire

Jésus prie pour être glorifié

 Père, l’heure est venue, glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie

mais son heure c’est l’heure de la croix

« folie pour les païens ,scandale pour les juifs »

**

Jésus Dé-Pense

La croix ce n’est pas une honte

c’est l’amour

la croix ce n’est pas souffrir  

c’est s’offrir

**

afin  que, selon le pouvoir sur toute chair que tu lui as donné,…

Pour que les œuvres de la chair ,les œuvres du monde , le mal disparaissent à tout jamais

il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire. Et maintenant, Père, glorifie-moi auprès de toi de cette gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.

Pour que enfin nous connaissions le vrai nom de Dieu

Dieu notre père est Amour

 

Je prie pour  ceux que tu m’as donnés, (Jn 17,9_11)

Tu me les a donnés

J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner.Ils étaient à toi, tu me les as donnés,

Ce sont ses proches

Ce sont ses amis qui ont vécu avec lui pendant 3 ans

Des pauvres hommes

Ils ne comprennent rien

Jésus dit à Pierre 

« retire toi ..Tes pensées ne sont pas celles de Dieu » (Mtt 16 ,23)

Il dit  à ses disciples  

« comme vous êtes lents à comprendre » (Luc ,24,25)

Mais ce sont les compagnons de route

que le père a donné à Jésus 

**

Ils ont reconnu

Ils ont gardé ta parole.
Maintenant, ils ont reconnu
que tout ce que tu m’as donné vient de toi,
car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données :
ils les ont reçues,
ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi,
et ils ont cru que tu m’as envoyé.

**

« A qui irions nous tu as les paroles de vérité » (Jn 6, 68)

**

Ils sont dans le monde

mais ils  ne seront pas du monde

si ils restent unis

Le monde c’est la haine

Jésus c’est l’amour

**

Moi, je prie pour eux ;
ce n’est pas pour le monde que je prie,
mais pour ceux que tu m’as donnés,
car ils sont à toi.
Tout ce qui est à moi est à toi,
et ce qui est à toi est à moi ;
et je suis glorifié en eux.

Consacre les dans la vérité Jn. (17, 11b-19)

 

Les disciples

furent « donnés » à Jésus par le père

comme à chacun de nous, il nous est donné des proches ,des amis

 Père saint, garde en ton nom, ceux que  tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, ceux que tu  m’as donné.

C’est d’abord pour ces proches que Jésus prie

Jésus pendant 3 ans  a veillé sur eux  comme le bon berger

 J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.

Il désire les combler de joie 

Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.

Il leur a donné la bonne nouvelle ,l’évangile ,le sermon des beatitudes

 Moi, je leur ai donné ta parole,

**

Le monde

Le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde.

 Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.

Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

 

Jésus  par 8 fois nomme « le monde »

qui est le péché à vaincre

Aux disciples maintenant de vaincre le monde

le mal en nous

le mal autour de nous

A eux maintenant d’apporter au nom de jésus

le salut, le pardon ,la miséricorde

**

Consacre les !

Consacre les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me consacre  moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, consacrés  dans la vérité. »

consacrer veut dire :mettre à part

la vérité dans la bible est une personne en qui on peut faire confiance

 

Jésus a dit « Je suis la Vérité »  

On peut lui faire confiance

car son nom est jésus

ce qui veut dire celui qui sauve

celui qui nous « met à part » pour vivre selon l’esprit

 

La prière de Jésus pour tous les croyants (Jn 17,20-26)

 

Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là,

 mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.

Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi,

 pour que le monde croie que tu m’as envoyé.

c’est en étant unis que les croyants témoignent de leur foi

l’union dans la charité

voyez comme ils s’aiment

**

Pas des mots

mais de l’Amour

Dieu est amour

On est en Dieu

si on est amour

**   

La gloire

Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée

Mais l’heure de sa gloire est l’heure de la croix

Jésus nous donne sa gloire

en nous donnant sa croix

ce qui veut dire

non pas souffrir  

mais s’offrir

se donner  

jusqu’au  suprême sacrifice

dans une totale confiance

**

UN

 pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi.

en renonçant à soi même

en s’ oubliant

pour les autres

« Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. »…(Mtt16,24)

**

Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

**

La Victoire

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

Victoire de l’amour

Victoire des vivants ,debout, ressuscités

Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux.

Le nom du pére c’est l’amour

on ne connaitra ce nom qu’en aimant 

Evangile de Jean ch.15 et 16 : La lutte contre le prince de ce monde

18 mai, 2015

Le chapitre 15 de l’évangile de Jean commence par la parabole de la vigne

qui représente l’église

En ce temps-là,Jésus disait à ses disciples :« Moi, je suis la vraie vigne,

La vraie vigne

Lui seul fait vivre 

Lui seul nous réjouit 

Sans lui pas de vie 

Sans lui pas de séve  

**

Tout sarment qui est en moi,mais qui ne porte pas de fruit,mon Père l’enlève ;tout sarment qui porte du fruit,il le purifie en le taillant,pour qu’il en porte davantage.

La souffrance

Le père taille

Non pour punir mais pour que l’on donne du fruit

Est ce la raison de la souffrance

Est-ce une réponse à notre question sur la cause des souffrances

** 

Une punition ?

Le père taille

Non pour purifier

Non pour punir   

mais pour révéler le beauté des âmes, le courage

La générosité ,l’amour ,la solidarité

Déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.

**

Une libération ?

Apprendre à se détacher

Se libérer des oeuvres de la « Chair » 

Et vivre des fruits de l’esprit 

Car la chair, en ses désirs, s’oppose à l’Esprit – et l’Esprit à la chair ;…, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, .., haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, …Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi …Gal 5,22)

Demeurez en moi, comme moi en vous De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne de même vous non plus,si vous ne demeurez pas en moi.

**

Le Scandale 

Un tel langage est insensé 

On ose même pas en parler

scandale pour les Juifs et folie pour les païens,mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. (1Cor 1, 23)

**

C’est pourquoi jésus répète ,insiste

Moi, je suis la vigne  et vous, les sarments Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.

La détresse

Sans la  foi en l’amour de Dieu 

Sans la foi en son enseignement 

tout n’est plus qu’amertume 

Pleurs 

Souffrance tristesse,

Dés maintenant

**

Il suffit de voir notre monde moderne

Que de souffrances !

Si quelqu’un ne demeure pas en moi,

il est, comme le sarment, jeté dehors,et il se dessèche.
Les sarments secs, on les ramasse,on les jette au feu, et ils brûlent.

**

Le salut

Si vous demeurez en moi,et que mes paroles demeurent en vous,demandez tout ce que vous voulez,et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père,c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

  **

Jésus commence  ensuite un long discours

sur la lutte entre le bien et le mal au cours des temps

sur la lutte entre l’Esprit de Dieu et le prince de ce monde

** 

L’esprit de Dieu (Jn 15,12-17)

 

L’appel

 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis

une religion d’appel

non plus une religion d’autorité

Jésus regarda le jeune homme riche ,il l’aima et lui dit

 viens, et suis-moi (Luc 18,22)

**

Tout n’est que grâce 

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis

Il nous choisit tous

Il est venu pour tous

je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (Jn 3,17)

Il est le sauveur ,le libérateur

**

Le don

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

**

Tout donner

Jésus vit une veuve misérable y déposer deux piécettes. Alors il déclara : « En vérité, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis plus que tout le monde…..Elle a donné tout ce qu’elle avait pour vivre. » (Luc 21,2)

**

ou Tout risquer

Jésus en fait n’ a pas dit : « tout donner »

mais « tout risquer » ,exposer sa vie  (en  grec tithèmi, poser).

prendre un risque c’est faire un acte de confiance en plus de l’acte d’amour

**

Une renaissance

Il faut renaitre en union avec le père

car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître

Con-naitre c’est renaitre  

c’est devenir vraiment le fils du pére

en faisant sa volonté

alors  et alors seulement

nous porterons des fruits

 afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.»

 Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.

**

Aimer

Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres.

**

Le soir du jeudi saint

Jésus prononça ces paroles

juste avant de partir pour Gethsémani

Il est entièrement soumis à la volonté du père

Il se donne au monde

et nous fait renaitre

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

 

Le prince de ce monde (Jn 15,18-21)

 c’est la haine

Le monde c’est quoi ?

le monde a de la haine contre vous

C’est le monde de la chair

 On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, 

idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions,

1envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables ; (Gal 5,19)

Un monde enfermé sur lui même

Un monde égoïste

Un monde triste

Un monde qui n’aime pas

Le monde du péché qui nous étouffe

Le monde des esclaves   

**

Jésus est venu pour nous en libérer

pour nous nous délivrer de toutes ces misères

pour faire de nous des fils de Dieu

mais on ne l’écoute pas 

Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu’il en a eu d’abord contre moi

**

La  Haine

On refuse de croire en  l’amour d’un pére

On refuse de regarder la croix

scandale pour les juifs, folie pour les païens  

On refuse de croire en la résurrection

On refuse Dieu

 **

L’amour

On refuse l’Esprit .

 voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi,douceur, maîtrise de soi ;

Pourquoi donc un tel refus

mystère !

et pourtant Dieu nous cherche

il nous appelle

il nous fait grâce

il nous choisit 

si nous allons vers lui

Vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde ;

**

La morale

Surtout pas de la morale  !

Voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous. Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : un serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l’on a gardé ma parole, on gardera aussi la vôtre.

 

Celui qui croit  en l’amour de Dieu

celui qui croit en un sauveur

a envie de partager sa joie et son bonheur

**

Il ne fait pas de la morale

Il ne fait pas de reproches

Il ne méprise pas 

Il montre le chemin du bonheur de la vie

Pourquoi ne pas le croire 

pourquoi se moquer ?

pourquoi persécuter ?  

**

L’ignorance

 Les gens vous traiteront ainsi à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé. »

On a pas compris que Dieu est un père

On a pas compris que Dieu est un sauveur

**

Combien de fois dans notre vie

on se laisse de nouveau envahir par le monde

mais

gardez courage j’ai vaincu le monde (Jn16,33)

 

**

Le combat  (Jn 15,26-16,4)

le bon combat est donc d’abord une lutte contre le péché  qui se trouve en nous

mais il faut aussi  faire face aux persécuteurs 

Le monde c’est le mal qui est en nous

**

Le combat

Notre vie est un combat

pour le bien

contre le mal

contre le prince de ce monde

**

Le monde

Le monde selon saint Jean

ce sont les esclaves du péché

c’est-à-dire ,nous mêmes quand nous produisons les œuvres de la chair 

 On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, 

idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions,

1envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables 

**

Le défenseur

pour combattre le péché en nous

pour combattre la haine autour de nous

Jésus nous envoie un défenseur

le seul à pouvoir vaincre le prince du monde

Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.

**

Le témoignage

Ce combat est un témoignage

 vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement.

Ce combat a lieu d’abord contre nous

car le monde c’est d’abord le péché en nous

**

malgré les persécutions

On vous exclura des assemblées. Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu.

**

Pouvons nous  être aussi courageux à combattre le mal en nous

a témoigner de notre foi par notre vie

à « demeurer dans son amour »

que les Chrétiens persécutés en Irak et en tant de pays 

 

Le défenseur  (Jn 16-,5-11 )

Pour ce combat

Jésus  nous promet un défenseur

**

Où vas-tu ?

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je m’en vais maintenant auprès de Celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande : “Où vas-tu ?”

C’est le jeudi Saint 

au cours du dernier repas des disciples avec Jésus

qui , le soir même,

part à Gethsémani

et entre en agonie 

**

L’agonie

Agonie veut dire :lutte contre la mort

c’est un combat contre le mal

contre le « prince du monde »

Ce combat est commencé par Jésus

lors des 3 tentations dans le désert

puis face à Caïphe

face à Barabbas chez Pilate

face aux ricaneurs aux pieds de la croix 

**

 parce que je vous dis cela, la tristesse remplit votre cœur

mais Jésus en sortira vainqueur

ressuscité

**

Le défenseur

Nous aussi nous avons à combattre

nous aussi nous serons vainqueurs

mais qu’avec l’aide du saint Esprit

le défenseur  

. Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai.

**

La Victoire

Alors ! Nous comprendrons ce qu’est le péché ,la justice et le jugement 

Alors ! Nous vivrons

Quand il viendra, il établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement.

**

le péché

En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi

Le péché nous sépare de Dieu

Le péché nous  entraine à la mort

Le péché c’est perdre confiance  

Le péché c’est succomber à,la suprême tentation : perdre la foi  

A Gethsémani Jésus dira au disciple

«  veillez et priez pour ne pas entrer en tentation »

**

La justice

. En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père, et que vous ne me verrez plus.

Jésus est fils de Dieu  .il est prés du père

Nous aussi

en demeurant en son amour

nous devenons fils de Dieu

c’est cela être juste  

**

Le jugement

En matière de jugement, puisque déjà le prince de ce monde est jugé.

c’est le chute du mal

la victoire finale du Christ vainqueur

 

 

L’esprit de vie  (Jn 16,12-15)

Le défenseur est l’esprit de Dieu

Il est aussi le  paraclet

l’avocat qui intercède pour nous

et l’esprit qui nous donne la vie

**

Comprendre 

J’ai encore bien des choses à vous dire mais vous ne pouvez les porter maintenant ; 

Il faut du temps pour comprendre le langage de la croix

pour voir sur la croix un acte d’amour

c’et tellement un Dieu qui meurt aini

**

La Vérité

Lorsque viendra l’Esprit de vérité, il vous fera accéder à la vérité tout entière.

l’esprit n’est pas seulemnt le defesneru qui nous donne la force de combattre contre le mal

contre le prince du monde

il est aussi le parclet qui intercede pour nous

et l’esprit qui noud onne la vei

et la confaince

dans la bible est vrai une personne en qui ont oeu faire confaince

**

Le lien

Car il ne parlera pas de son propre chef, mais il dira ce qu’il entendra et il vous communiquera tout ce qui doit venir

Désormais il est toujours là

près de nous

l’esprit c’est Dieu en nous

C’est Dieu en communion avec nous

il est la grâce en nous

 

La tristesse (Jn 16,20)

En vérité, en vérité, je vous le dis, vous allez gémir et vous lamenter tandis que le monde se réjouira ; vous serez affligés mais votre affliction tournera en joie.

**

La victoire (Jn 16,33)

Prenez courage, j’ai vaincu le monde !

A votre tour, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement

Chapitre 14 de l’évangile de Jean : Questions posées par les apôtres, le soir du jeudi saint

5 mai, 2015

Les disciples bouleversés

Le soir du jeudi saint ,les disciples ont peur

Il sont bouleversés

« Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.. »

Troublés  ils ne cessent  de questionner Jésus

Ce sont des questions essentielles

Elles sont vitales 

Sans cesse  nous les posons

au cours des siècles   

**

Thomas demande : Quel est le chemin à suivre  ? Jean (14, 1-6)

Thomas  dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.

 Comment pourrions-nous savoir le chemin ?

Cliquez ICI

 **

Philippe  demande : Qui donc est Dieu ? (Jn 14,7-14)

Philippe lui dit :

« Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. 

Autrement dit

Qui donc est Dieu ?

Cliquez ICI 

**

Le rôle de l’Esprit

On ne peut comprendre Dieu 

On peut juste accueillir son esprit

C’est lui l’Esprit de vérité,

 celui que le monde est incapable d’accueillir parce qu’il ne le voit pas et qu’il ne le connaît pas.

 Vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous et il est en vous. 

**

Jésus est venu ,Jésus est parti

mais il est plus près de nous que jamais, par son esprit

Je ne vous laisserai pas orphelins, je viens à vous. 

**

Encore un peu, et le monde ne me verra plus ;

 vous, vous me verrez vivant et vous vivrez vous aussi.

Oui il est vivant !

à tout jamais

près de nous

En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père et que vous êtes en moi et moi en vous. 

**

Jude demande : Pourquoi tant d’hommes n’ont-ils  pas la foi ?

« Seigneur, comment se fait-il que tu aies à te manifester à nous et non pas au monde ? »

Cliquez ICI

**

La paix

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne

Cliquez ICI 

**

puis Jésus se leva et partit pour Gethsémani

Allons levons nous, partons d’ici  

1...45678...18