Archive pour la catégorie 'Evangile de LUC'

Luc (9, 1-6) : Le pouvoir de guérir

26 septembre, 2018

En ce temps-là, Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades. Il leur dit : « Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange. Quand vous serez reçus dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez. Et si les gens ne vous accueillent pas, sortez de la ville et secouez la poussière de vos pieds : ce sera un témoignage contre eux. » Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.

 **

 Le monde est malade

Partout dans le monde,  la guerre, la haine ,les injustices des pauvres exploités

en nous tous, les œuvres charnelles citées par Paul dans l’épitre aux galates (Gal 5)

la colère ,jalousie ,l’orgueil ,l’égoïsme ….

nous sommes tous malades

tous aveugles ,sourds , boiteux

et Paul navré ,s’écrie

Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?…(Rm7, 24)

 

Guérir

 jésus a pitié de cette foule

qui accourt de partout vers lui

Lui seul peut nous sauver 

Lui seul peut nous guérir

nous ouvrir les yeux

faire  entendre  les sourds

**

Sur la montagne ,il nous a enseigné les béatitudes  

il nous a donné les moyens pour guérir

et retrouver le bonheur

être humble ,doux ,miséricordieux ,pacifique

et il est dit

qu’en  descendant de la montagne  beaucoup de malades étaient gueris  

**

il a rendu courage aux désespérés   

allons ! léve  toi et marche !

**

Les mains nues

A notre tour maintenant de témoigner

de guérir

sans baton

sans sac

sans vêtement de rechange

sans soutien ,,sans argent, sans raisonnements préparés à l’avance

allons y en toute confiance

et avec beaucoup d’amour  

je suis venu chez vous, frères, ce n’est pas avec le prestige de la parole ou de la sagesse …Aussi ai-je été devant vous faible, craintif et tout tremblant :  ma parole et ma prédication n’avaient rien des discours persuasifs de la sagesse, mais elles étaient une démonstration faite par la puissance de l’Esprit, afin que votre foi ne soit pas fondée sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.(1 Cor 2,1)

**

avec l’’Esprit saint

ce n’est pas nous qui changerons les cœurs

C’est l’ Esprit saint qui se sert de nous

**

Nous sommes pas grand chose mais Dieu veut avoir besoin de nous

Il se sert de notre pauvreté, de note petitesse

c’est lui qui donne du fruit à nos actes

Tout est grâce

Sachons lui en rendre grâce !

   

Luc (8, 19-21) : ,La mère et les frères de Jésus

25 septembre, 2018

En ce temps-là, la mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à lui à cause de la foule. On le lui fit savoir : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui veulent te voir. » Il leur répondit : « Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.

 **

Le corps mystique  

Voici  dans ce petit récit

l’image de l’église

de la famille de Dieu    

du corps visible de Jésus Christ  

Cliquez ICI

 

la-mère-et-les-frères-de-jé

Marie ,mère  

« pleine de grâce »

par qui nous recevons tant de grâces

déclarée mère de l’église par le pape François  

Elle est discrète , humble, paisible

forte ,debout au pied de la croix  

Cliquez ICI  

**

Les frères

tous nos frères qui chaque jour disent le « Notre  père « 

« Que ta volonté soit faite »

Des hommes de prière et de foi

**

Ils y croient

toujours à la recherche de Jésus

 « ils veulent de voir »

comme Thérèse d’Avila qui disait déjà à l’âge de 5 ans

« je veux voir Jésus »  

mais ils sont discrets, silencieux

ils ne s’imposent pas

ils sont dehors

**

La foule

celle des pratiquants  du dimanche

une foule indispensable pour rendre l’église visible

ils écoutent la parole de Dieu

ils confessent leur fautes

partagent le pain

prient  pour la paix

**

Eux non plus ne s’imposent pas

car c’est une bien pauvre église

une église  ensanglantée pécheresse

qui se présente au monde en demandant pardon

comme le pape François  dans sa lettre au peuple de dieu  

Cliquez ICI

**

L’Eglise est visible

mais c’est l’Esprit qui convertit les cœurs !

 

Luc (8, 16-18) : La lampe qui éclaire

24 septembre, 2018

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase ou ne la met sous le lit ; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière. Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ; rien n’est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour.Faites attention à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a, on donnera ; et à celui qui n’a pas, même ce qu’il croit avoir sera enlevé. »

 

la-lampe

Jésus est la lumière  

qui attire de loin tous les hommes qui se trouvent dans les ténèbres  

comme les fenêtres éclairées d’un maison isolée

où se trouve le maitre de maison assis devant la cheminée

Il nous attend pour réchauffer nos cœurs

car il est amour !

**

Il est comme un phare qui nous guide dans la nuit  

Il est notre salut ,notre sauveur

car il est amour !

**

 rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ;

Une lumière qui dévoile notre pauvreté

nos taches, nos fautes

tout ce qui est caché en nous

et la détresse des brebis perdues

Nos péchés seront dévoilés

Nous serons humiliés

**

Surtout !

une lumière éblouissante qui jusqu’alors nous  était cachée

une lumière qui nous dévoile peu à peu

la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, de l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, (eph 3,18)

l’amour d’un Dieu qui pardonne et nous justifie en mourant sur la croix

**

Faites attention à la manière dont vous écoutez.

Sachons écouter humblement

comme Marie le jour où l’ange Gabriel inonda sa maison de lumière

(Gabriel veut dire : Dieu est lumière)

Sachons prier avec humilité

**

Que le Seigneur nous illumine !

Que les Seigneur nous aide à  réchauffer les cœurs !

Puisse t il nous pardonner ce qui est caché  

et continuer à nous combler de sa grâce !

Car à celui qui a, on donnera

 

 

Luc (5, 33-39) :Le vin nouveau

7 septembre, 2018

En ce temps-là, les pharisiens et les scribes dirent à Jésus : « Les disciples de Jean le Baptiste jeûnent souvent et font des prières ; de même ceux des pharisiens. Au contraire, les tiens mangent et boivent ! » Jésus leur dit : « Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce, pendant que l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, en ces jours-là, ils jeûneront. »Il leur dit aussi en parabole : « Personne ne déchire un morceau à un vêtement neuf pour le coudre sur un vieux vêtement. Autrement, on aura déchiré le neuf, et le morceau qui vient du neuf ne s’accordera pas avec le vieux. Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fera éclater les outres, il se répandra et les outres seront perdues. Mais on doit mettre le vin nouveau dans des outres neuves. Jamais celui qui a bu du vin vieux ne désire du nouveau. Car il dit : “C’est le vieux qui est bon.” »

**

Le vin nouveau

Luc-le-vin-nouveau

C’est  le sang  de la nouvelle Alliance  

le sang du Christ

C’est l’ Amour qui remplace la loi

**

Les Vieilles  outres

représentent la loi de l’ ancienne alliance

Le vin nouveau, le sang du christ, l’amour

font éclater les vieilles outres

les juristes ,les pharisiens n’en  peuvent plus

les hommes de la loi ,traditionnalistes explosent

les envieux ,les jaloux ,les importants,les grincheux ,les hypocrites

écalatent

**

Les vêtements

Il faut changer de vêtement

totalement !

Du neuf

entièrement !

le vêtement de l’amour 

le vêtement de la liberté  

plus de loi !

que de l’amour !

**

Le vêtement des fils de Dieu

justifiés par foi en Jésus Christ  

** 

L’époux

Le Dieu de la nouvelle alliance 

c’est un Dieu d’amour

c’est l’époux !

**

Le jeûne

On ne jeûne pas , quand  on aime

c’est la joie !

la plénitude !

l’épanouissement  !

**

Quand l’époux n’est plus là

Quand  il n’y a plus d’amour

alors !

quelle tristesse !

c’est cela … le jeûne

être privé d’amour

 **

Au nom de la loi  même chez les démocrates

on oublie l’amour ,la tolérance ,la liberté

on rejette les émigrants

Au nom de la loi on autorise un libéralisme qui écrase les pauvres

 **

au nom des règlements, même dans les communautés religieuses

on oublie l’accueil

on oublie d’aimer

on oublie de donner  

on supprime la liberté

**

on préféré le vieux monde

la tradition

le bon vieux temps

vivre comme avant !

Ne pas changer

Ne pas se convertir

car c’est le vieux qui est bon

 

Luc (19, 41-44) : Tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait.

23 novembre, 2017

En ce temps-là, lorsque Jésus fut près de Jérusalem, voyant la ville, il pleura sur elle, en disant : « Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! Mais maintenant cela est resté caché à tes yeux. Oui, viendront pour toi des jours où tes ennemis construiront des ouvrages de siège contre toi, t’encercleront et te presseront de tous côtés ; ils t’anéantiront, toi et tes enfants qui sont chez toi, et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. »

 **

Jérusalem  

Ville de la paix (Shalom)

Ville du temple

Ville des hommes de foi  

**

 Avons nous vraiment cette foi qui donne la paix ?

car la foi est source de paix

**

Foi des philosophes

Non une foi intellectuelle

Non une foi raisonnée

Non la foi des philosophes

la foi « dans le grand horloger » de Voltaire  

« Je crois  parce que ..

« Je crois parce que  la création est belle

« Je crois parce l’enseignement de Jésus transcende toute sagesse humaine

**

Foi vécue

mais une foi vécue

la foi de l’amoureux qui croit en la présence de Dieu en tout temps

« je crois qu’il est là..

y compris et peut être surtout

là où il y de la souffrance

**

La foi de Marie   

en l’enfant Jésus toujours là

la foi de Marie au pied de la croix

Sa foi paisible le jour de Pâques

**

Jésus pleure

lorsque Jésus fut près de Jérusalem, voyant la ville, il pleura sur elle,

Jésus pleure 2 fois

quand Lazare meurt  

et devant Jérusalem

(Seulement selon l’évangile de Luc )

 

Dieu-te-visite

Il pleure car nous  ne croyons pas en sa présence

parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. »

Nous ne croyons pas vraiment en son amour

nous ne croyons  plus quand tout semble aller  mal autour de nous

nous ne croyons plus quand nous souffrons

Nous ne croyons plus  car nous ne prions plus

« ma maison est une maison de prière et vous en en avez fait un repaire de brigand »(Luc 49,46)

**

et ce manque de foi est la vraie source de tous nos malheurs

tes ennemis t’anéantiront, toi et tes enfants qui sont chez toi, 

Luc (14, 25-33) : Porter sa croix

8 novembre, 2017

En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui : “Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !”  Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix.Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

 **

La famille

En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple.

Il n’est pas question de renoncer à son père ou à sa famille

Jésus ne peut pas nous demander cela

c’est contraire au 5é commandement

« honore ton père et ta mère »

Une mère qui n’aime pas son enfant est une mère indigne  

**

 Il  n’est donc pas question de renoncer à un tel amour

mais de préférer  un amour encore plus grand

plus universel  

Etendre cet amour à la famille humaine  réunie autour d’un seul père

avec Jésus notre frère

le plein accomplissement de la loi  c’est l’amour (Rm 13,10)

**

La tour

Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?

La tour c’est cette nouvelle maison cette nouvelle famille qu’il faut réunir

Sommes nous capables de bâtir une telle tour ?

Non ! évidemment

d’où la nécessité de s’asseoir  

pour fortifier notre foi  notre amour du Christ

Il faut fréquenter le Christ par la prière ,la lecture des évangiles

car « loin des yeux ,loin du cœur » 

 

Porter-sa-croix

Porter sa croix

celui  qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.

la croix ce n’est pas souffrir, c’est combattre

c’est s’offrir ,c’est aimer 

Jésus porte sa croix pour sauver le monde

avec lui il faut combattre

et non se lamenter comme les femmes sur le chemin de la croix

ne pleurez pas

en avant ! courage !

pour sauver le monde

 **

Le combat

Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ?

Il faut lutter

d’abord contre notre propre égoïsme ,notre manque de generosite

notre peu de foi  

combattre quand on est fatigué ,découragé ,déprimé ,las

combattre pour aider les plus faibles …

mais en sommes nous capables?

 **

De  nouveau il faut s’asseoir

demander l’aide du saint Esprit 

pour quil nous fortifie  

nous avons besoin de lui   

 

Luc (14, 12-14) : 3 repas de Jésus selon Luc

6 novembre, 2017

En ce temps-là, Jésus disait au chef des pharisiens qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour. Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

**

Luc a rassemblé  en un seul chapitre ,3 récits qui ont lieu au cours d’un repas

Jésus était rentré chez un pharisien  le jour du sabbat pour prendre son repas

et guérit un malade (Luc14,1)

Cette  épisode a lieu  selon les autres évangélistes  dans une synagogue

**

Puis Luc donne une parabole sur le choix  des places  (seulement dans luc) Luc (14,7-12)

une autre sur le choix  des invités (seulement dans Luc ) (Luc 14,12-15)

et enfin la parabole  sur les invités qui se dérobent  (Luc 14,15-25)

 

les-repas-de-jésus

Le festin

On est tous invités à ce repas

c’est le festin du royaume

un festin réservé aux pauvres  

**

Luc est l’évangile des pauvres

 invites des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles

Cliquez ICI   

**

Les Béatitudes

heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes.

Peu importe la reconnaissance !

Peu importe les remerciements !

Seul compte l’amour de Dieu

seul compte la grâce divine   

Heureux ceux qui n’ont faim que de Dieu

Cliquez ICI

Luc (13, 10-17) : Une femme courbée depuis 18 ans

30 octobre, 2017

En ce temps-là, Jésus était en train d’enseigner dans une synagogue, le jour du sabbat. Voici qu’il y avait là une femme, possédée par un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était toute courbée et absolument incapable de se redresser. Quand Jésus la vit, il l’interpella et lui dit : « Femme, te voici délivrée de ton infirmité. » Et il lui imposa les mains. À l’instant même elle redevint droite et rendait gloire à Dieu.Alors le chef de la synagogue, indigné de voir Jésus faire une guérison le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : « Il y a six jours pour travailler ; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. » Le Seigneur lui répliqua : « Hypocrites ! Chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache-t-il pas de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ? Alors cette femme, une fille d’Abraham, que Satan avait liée voici dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? »À ces paroles de Jésus, tous ses adversaires furent remplis de honte, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait.

  

Le chef de la synagogue

Il n’est pas étonné

Pour lui, la guérison de la femme n’est pas extraordinaire  

Jésus est  un guérisseur

il a fait son boulot

mais cela ne doit pas se faire dans une synagogue

et encore moins le jour du sabbat

**

Comme le chef de la synagogue ne soyons pas étonné par le miracle

ce n’est pas le miracle en soi qui est important

c’est la leçon

**

La femme

Elle a une maladie emblématique

Elle est courbée ,humiliée  abaissée

comme enchainée

et sans doute honteuse

 cachée au fond de la synagogue

**

mais Jésus la voit

Il ne voit qu’elle

lui impose les mains et lui rend sa fierté sa liberté

 

bonté-pour-les-malades

La bonté

Ce miracle est une leçon de bonté

Jésus est profondément humain

Lors de la multiplication des pains il est dit qu’il avait dit avoir « pitié » de cette foule

car ils étaient comme des brebis qui n’ont pas de berger, et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.(Mc 6, 34)

 

mais envers les malades il n’est pas dit « qu’il a pitié »

il les accueille

il les soulage

il les respecte

il donne la première place à la femme honteuse  

comme saint Jacques qui dans son épitre  reproche au membres  de l’assemblée de donner la premiers place aux riches

s’il entre dans votre assemblée un homme aux bagues d’or, magnifiquement vêtu ; s’il entre aussi un pauvre vêtu de haillons ; 

si vous vous intéressez à l’homme qui porte des vêtements magnifiques et lui dites : « Toi, assieds-toi à cette bonne place » ; si au pauvre vous dites : « Toi, tiens-toi debout » ou « Assieds-toi là-bas, au pied de mon escabeau », 4n’avez-vous pas fait en vous-mêmes une discrimination ? (jacques 2,3)

 

Jésus respecte tout le monde  

Jésus est bon

Il touche les lépreux

Il touche les yeux des aveugles

Il  tend la main à la petite fille de Jaïre

« Ne pleurez pas »   

 

Jésus est généreux

il agit par pure bonté

 non par intérêt

comme ceux qui sauvent leurs animaux tombés dans un  puits

ll  veut un humanité debout

une humanité  vivante

courageuse  

**

Nos miracles

C’est cette bonté qui fait des miracles

Soyons bons

et nos ferons des miracles

en donnant courage et joie aux déprimés ,aux découragés, aux fatigués

Luc (12, 49-53) : Le feu qui divise. : La loi ou la grâce ?

26 octobre, 2017

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

 

Le feu

Quel est  donc ce feu

cette division

cette blessure  

déjà annoncée à Marie par le vieillard Siméon   ?

Syméon les bénit et dit à Marie sa mère : « Il est là pour…être  un signe de contradiction et toi-même, un glaive te transpercera l’âme ; ainsi seront dévoilés les débats de bien des cœurs. »(Luc 2,34)

**

Quelle est cette division qui angoisse Jésus ?

et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli

cette angoisse qu’il ressentira encore plus à Gethsémani  

Pris d’angoisse, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des caillots de sang qui tombaient à terre.(Luc 22,44)

 

Le-feu-sur-la-terre

La division

c’est le grand débat entre Jésus et les pharisiens

la loi ou l’amour ?

les  pharisiens exigent l’applications stricte de la loi 

Jésus parle de grâce ,de pardon , de salut

**

La loi

Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n’ai connu le péché que par la loi. Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: (Rm 7,7)

la grâce

L’amour nous comble de grâce

Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé,(Rm5,20)

**

D’où la lutte à Gethsémani

la lutte au pied de la croix

d’un côté , la foule qui crie et demande justice

de l’autre le bon larron et le centurion qui demande pardon

**

Puis les persécutions

des premiers chrétiens

et en présence de Luc  

la mort de Paul qui a tant parlé aux romains  de la grâce qui   nous libère de la loi

 **

Les divisions au nom de la loi

 au sein même de nos familles

le père contre le fils et le fils contre le père

le fils ainé contre l’enfant prodigue

**

Au sein de nos communautés :  Le règlement ou la bonté

 Au sein de l’église     :       Le dogme ou l’ évangile

 Au sein des religions  ;      Les fondamentalistes ,extrémistes et les modérés  

 En politique ; la loi souvent au services des riches,  qui ne tient pas compte de la détresse des pauvres  

**

Le cri

Jésus sur la croix

poussa un cri

le cri du juste

qui demande grâce pour tout le monde

Pére, pére pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font

Luc (12, 39-48) ; Le petit nombre de coups pour le serviteur

25 octobre, 2017

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait, il n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. » Pierre dit alors : « Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole, ou bien pour tous ? » Le Seigneur répondit : « Que dire de l’intendant fidèle et sensé à qui le maître confiera la charge de son personnel pour distribuer, en temps voulu, la ration de nourriture ? Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi ! Vraiment, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens. Mais si le serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde à venir”, et s’il se met à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer, alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il l’écartera et lui fera partager le sort des infidèles. Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups. Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, n’en recevra qu’un petit nombre. À qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage. »

** 

Le bon serviteur

Celui qui sert

celui qui prend soin des autres

c’est l’homme qui a revêtu l’habit du serviteur

c’est à dire la foi et l’amour 

Cliquez ICI

Est-ce que vraiment nous servons ?

Est ce que vraiment nous aimons ?

**

Pierre

 Pierre dit alors : « Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole, ou bien pour tous ? »

Pierre est il un bon serviteur ?

Sommes nous des bons serviteurs ?

Soyons humbles

Dieu seul est bon

Dieu seul nous sauve  nous justifie

Dieu seul nous fait vivre  

**

La volonté de Dieu

heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !

Faisons nous la volonté de Dieu ?

si oui !C’est le bonheur

**

 Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups. Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, n’en recevra qu’un petit nombre. À qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage. »

Soit ,on  refuse de faire la volonté de Dieu

alors on reçoit un grand nombre de coups

 c’est-à-dire le remord ,la tristesse ,la haine ,la violence

**

Soit on ne sait pas ce qu’est cette volonté

Est ce que je fais du bien ou du mal ?

On reçoit quand même des coups

car on est vraiment heureux qu’en faisant cette volonté

Dieu est un pére

Il « Veut »notre bonheur  

**

Soit on est faible

c’est le cas de Pierre

le-nombre-de-coups

Les petits coups

Pierre  est plein de bonne volonté

« j’irais partout où tu iras »

il est généreux ,mais lent à comprendre

Il ne veut pas entendre parler de la croix

Il ne veut pas manger les aliments dit impurs

il est fragile

et il trahit

**

La trahison c’est un coup

il en pleure

il en a honte

**

mais ce ne sont que de petits coups pour le remettre sur le chemin

le chemin de l’amour

Pierre m’aimes tu ?

1...34567...20