Archive pour la catégorie 'Evangile de MARC'

Le regard de Jésus et son respect perçu à travers les paraboles (Mc 4,21-25)

31 janvier, 2013

Jésus a regardé les hommes avec amour

Son regard  

Il aime tellement les hommes

Qu’il en a fait des histoires

 

Il a regardé le semeur    …Il l’a aimé …il en a fait une parabole

Il a regardé le berger     …Il l’ a aimé ….Il en a fait une parabole  

Il a regardé le pécheur qui trie son filet ..Il l’a aimé …il en a fait une parabole

 

Il a regardé la femme qui recherche son argent  …Il l’ a aimée ….Il en a fait une parabole  

Il a regardé le patron qui est attentif aux chômeurs …Il l’ a aimé ….Il en a fait une parabole  

Il a regardé le cultivateur qui met la main à la charrue et qui ne regarde pas en arrière….

Il a regardé le commerçant qui donne une large mesure     …Il l’a aimé …il en a fait une parabole (Mc 4,24)

 

Jésus  enseigne avec respect

Jésus aime et nous respecte

Il n’impose pas son enseignement

Il suggère avec délicatesse

« Si quelqu’un a des oreilles pour entendre qu’il entende »

**

Ainsi

Est-ce qu’on met la lampe sur le boisseau (Mc 4,21)

 C’est une question

Quelle est donc cette lumière ?

A nous de répondre en fonction de nos convictions de notre sensibilité

**

 

Est ce le Verbe de Dieu …Sa Parole ?

Est ce la  lumière joyeuse de Noël,la petite étoile ?

La lumière éblouissante de la transfiguration ?

La lumière éclatante   de la résurrection ?

Ou quoi encore ?

**

Il faut reconnaître que parfois on a du mal à comprendre

Ainsi

A celui qui a ,on donnera plus encore

A celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a (Mc 4,25)

 **

Cette phrase est décidemment difficile à comprendre

De quoi s’agit il ?

Comment peut on lui prendre à quelqu’un ce qu’il n’ a pas ?

A chacun de voir !

**

On comprendrait mieux en disant

« Les riches deviennent de plus en plus riches

et les pauvres de plus en plus pauvres »

et l’on constate que cela est bien vrai

tant au niveau de l’argent qu’au niveau de la générosité ou de la foi

Mais est ce vraiment cela ?

 

Eugen Drewermann : Les paraboles selon saint Marc (Mc 4,1-34)

30 janvier, 2013

Eugen Drewermann

est un angoissé

et un de ses détracteurs

Hermann-Joseph Lauter 

le dit  très perturbé

**

En plus il est psychanalyste

Il va donc commenter l’évangile de Marc

en parlant surtout de l’angoisse

D’où le titre de son livre

«  La parole et l’angoisse »

**

En commentant les paraboles, il écrit  (p 87ss) 

**

La parabole du Semeur Mc (4,1-20)

L’église s’est servi au cours des siècle de cette parabole

 pour moraliser

Elle nous incitait à écouter la parole de Dieu pour porter des fruits

 

Mais il y a 30 ou 40 ans ,Jérémias trouvait plutôt dans cette parabole

une invitation à espérer

« une partie des graines sont tombés sur la bonne terre …

et ont produit l’un trente ,l’autre soixante ,l’autre cent pour Un  »(Mc 4,9)

Quelle joie ! quel bonheur !  

Que d’espoir !

Cliquez ICI

**

L’Angoisse

Mais avant que la graine donne du fruit

 que d’angoisse pour le semeur !

Drewermann écrit

Le semeur a tout risqué et maintenant il commence à trembler :

une nuée d’oiseaux et malheur au grain …

Il y a des gens qui osent traversé son champ en le piétinant  …

Ils ne se rendent  pas compte des dégâts qu’ils font

 …et la mauvaise herbe …qui prolifère et  étouffe tout (p 88)

**

La parabole de la lampe 

Nous avons une lumière  en nous

des convictions

mais nous avons parfois  peur de les dire

Nous avons peur du jugement des autres ,de leurs critiques,de leurs moqueries

C’est l’angoisse !

Alors on se tait !

**

Il n’est pas possible d’échapper à la vérité de sa propre personne .

.On doit la vivre ,le seul problème étant de se défaire de la peur

 qui nous oblige manifestement toujours à occulter notre propre nature (p 96)

**

Chaque fois que quelqu’un rétrécit son existence ,

il devient un obstacle à l’existence des autres

Celui qui s’interdit de vivre, l’interdit aussi à son prochain

L’angoisse ne fait que rendre le cœur plus étroit  et plus pauvre (p96)

**

De toute façon tout finit par être dévoilé   

Tout ce qu’on refoule au fond de l’âme finit par se traduire d’une façon cinglante dans l’attitude extérieure (p96)

**

La parabole du  grain qui  pousse tout seul

Cette parabole est une invitation à la patience

Pas d’angoisse !

Cool !

« Ne forçons pas comme l’industriel qui bourre ses champs d’engrais

au point d’empoisonner la terre (p 98)

**

 patience et confiance

les fleurs des champs ne s’ouvrent qu’au soleil et à la pluie,

,notre vérité ne peut mûrir que dans la bonté et la compréhension ( p99) 

**

Parabole du grain de sénevé

C’est la plus petite graine qui donne les plus grands arbres

La seule chose dont nous avons vraiment besoin ,

c’est de cette confiance dans la croissance du tout petit

 et inversement d’une certaine méfiance dans la croissance du tout petit (p 101)

 

 

A force de parler de la divinité de Jésus, on oublie l’essentiel : Sa bonté (Mc 2,15-3,13 )

27 janvier, 2013

L’opposition entre une religion officielle

moralisatrice ,dogmatique

et un évangile qui annonce une bonne nouvelle

est vraiment mis en évidence

dans l’évangile de Marc

au cours d’une discussion

avec les pharisiens

sur le jeûne  et le sabbat (Mc 2,15ss)

**

La loi

Pourquoi Jésus mange t il avec les publicains et les pécheurs ?(Mc2,16) ?

Pourquoi tes disciples ne jeûnent pas ? (Mc 2, 18 )

Pourquoi tes disciples font ce qui n’est pas permis le jour du sabbat( Mc 2,24)

Pourquoi guérir le jour du sabbat (Mc 3,4)

**

Que des reproches !

que des interdictions !

que de l’animosité !

au nom de la loi

au nom des convenances  

**

La bonne nouvelle

Mais Jésus n’est pas venu pour condamner

Il est venu  pour guérir

**

L’évangile est une bonne nouvelle

qui nous délivre des contraintes

et des interdits inutiles qui oppressent 

des conventions qui paralysent  Mc 2,1)

ou qui nous dessèchent (Mc 3,1)

**

Et c’est parce que Jésus est bon

que la foule se presse contre lui (Mc 3,8 )

**

Jésus est Bon

miséricordieux

d’abord à l’écoute des détresses

Peu importe la loi !

**

Le sabbat a été  fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat (Mc 2,27)

**

Jésus fils de Dieu

Mais l’institution

au sein même des synagogues

au lieu de parler de la tendresse de Dieu 

De paix, de justice ,de confiance 

préfère épiloguer

discuter

palabrer

pendant des siècles sur la divinité du Christ

et décréter sans cesse  

comme les esprits impurs

l’ont fait  dans les synagogues (Mc 1,24 et Mc 3, 12) 

que Jésus est fils de Dieu

Cliquez ICI

 

 

Multiplication des pains pour une foule en détresse (Mc 6,17-6,52)

26 janvier, 2013

La misère d’une foule

Ce jour là ils étaient 5000

dans le désert

à tendre les bras vers Jésus

 

Une foule en détresse

Une foule  de malades d’estropies, d’aveugle de lépreux 

Une foule de miséreux 

Une foule qui voudrait la paix

Une foule écrasé par un monde en folie

Occupée par des étrangers

Commandée par  de petits tyrans

Comme Hérode qui vient d’exécuter Jean Baptiste (Mc 6,17)

**

Renvoie les

Mais les disciples dirent à Jésus 

Renvoie les !

Renvoie les ! (Mc 6,36)

 **

Jésus répondit

J’ai pitié de cette  foule

Parce  qu’ils sont  comme des brebis qui n’ont pas de berger (Mc 6,35)

**

Peux t on renvoyer une foule

qui a perdue tout espoir ?

**

Jésus les rassembla

les regroupa

« ils s’allongèrent par terre par carré de 100 » (Mc 6,40)

non comme les soldats pour faire la guerre

mais pour partager

manger le même pain

être solidaire

et retrouver l’espoir et la confiance  

**

C’est le rôle de l’Eglise

la communauté de ceux qui croient en Jésus Christ 

de réunir en mangeant le même pain 

et de rendre la confiance

**

Jésus le roi

Mai il y a dans la suite du récit  comme une erreur

Jésus à son tour

renvoie la foule (Mc 6,43)

après  avoir obligé les apôtres  à remonter dans la barque (Mc 6,47)

On ne comprend pas !

**

C’est Jean qui  dans son évangile nous en donne la raison 

 

Jésus se sauve  car ils veulent le faire roi (Jn 6,14)

Voilà la grande faute de l’église

Au lieu de prêcher la bonne nouvelle

la confiance  et la paix

l’Eglise ,avant tout, défend son dogme

depuis le concile de Nicée

Jésus est le fils de Dieu

Il est roi

**

Les disciples n’avaient pas compris le  miracle des pains

 mais leur esprit était fermé (Mc 6,52)

 

Jésus et les esprits impurs selon saint Marc

16 janvier, 2013

Dés le premier chapitre de l’évangile de saint Marc (1 ;23)

Jésus chasse un démon

dans la synagogue de Capharnaüm

et par 6 fois on trouve dans ce même chapitre le mot « démon » ou « esprit impur »

**

Dans le même évangile

on trouve au total 18 fois le mot « démon » ou « démoniaque »

et 7 fois l’expression « esprit impur »

**

En particulier lors de l’épisode du possédé au bord du lac (Mc 5,2ss)

et celle de la fille de la femme de Tyr (Mc 7,24)

**

Ensuite Jésus  donne a ses disciples le pouvoir de chasser ces démons ( Mc 3,11)

Et à la fin de  l’évangile  

Il est dit que les disciples chasseront les démons (Mc 1-17)

**

Mais qui sont donc ces démons ?

Pourquoi Jésus donne une telle importance à cette « chasse » aux démons ?

Cliquez ICI

 

Jésus chasse les mauvais esprits dés le début de l’évangile de Marc

15 janvier, 2013

Les mauvais esprits

 Jésus chasse les démons

qui se roulent par terre

qui hurlent

qui bavent  

qui crient  

qui insultent

qui enchaînent  

**

Jésus leur commande

et les démons se calment

**

Ce genre de récit nous dérangent  

On les évite

On passe  

cliquez ICI

**

Pourtant !

Pourtant !

les démons ,les diables

existent bien

Certes pas des espèces de singes aux visages grimaçants !

Certes pas des anges rebelles en colère

**

Ce sont tout simplement ces mauvais humeurs qui  enveniment nos vies

quand tout va mal

quand la tristesse nous tient  

quand l’angoisse ou la peur du lendemain nous étreint

quand la paix et la  joie nous quittent

quand la souffrance de la maladie nous inflige  

quand la haine et la jalousie nous rongent

quand on a perdu toute confiance

**

Qui peut nier l’existence de tous ces maux

qui empoisonnent notre quotidien

et engendrent  le dégoût, et le découragement ?  

**

Evangile de Marc

 

Le premier miracle que fait Jésus dans l’évangile de Marc

a lieu dans la synagogue de Capharnaüm (Mc 1,23)

**

Un démon pousse un cri

C’est le cri  de Munch

le cri d’un homme en pleine détresse

      Jésus  chasse les mauvais esprits dés le début de l’évangile de Marc dans Evangile de MARC munch-le-cri-235x300

**

Jésus vient lui rendre la confiance

La paix la joie

Il chasse son désespoir  

**

Le 2é miracle est celui de la belle mère de Pierre (Mc 1,29)

qui trop affligée s’est couchée

Jésus lui prend la main et la relève

La mal qui la rongeait  est parti

Elle reprend courage et se remet au service des autres  

**

Le 3é miracle est celui du Lépreux qui est délivré

de cette lèpre intérieure qui le ronge

L’impur est purifié

**

Ainsi les démons sont chassés

La paix est retrouvée   

**

La primitive église

Les premiers  chrétiens ne commencent pas par annoncer

que Jésus est fils de Dieu  

mais ils chassent  les mauvais esprits

et enseignent les 2 voies

en distinguant comme saint Paul

entre  les œuvres de la chair

et les fruits de l’esprit

Cliquez Ici

**

Pour être délivrer de tous ces démons

Et jouir des fruits de l’Esprit  

Il faut faire confiance

avant tout  

malgré tout

**

L’Evangile de Marc commence par

« Convertissez vous et annoncer la bonne nouvelle » (Mc1,14)

**

Voici la bonne nouvelle :

Le Père est bon

Jésus nous annonce la paix et nous libère du mal

Et si on lui fait confiance

avant tout

malgré tout  

on retrouve

Les fruits de l’Esprit qui sont joie, paix, liberté …   

Le nouveau Moise

8 février, 2009

          commentaire de Mc 9,9 à 10,46 

Après la transfiguration,  en descendant de la montagne,

les disciples en verve se confient  à Jésus comme avec un ami et lui posent de multiples questions

En particulier sur le prophète Elie

dont  beaucoup de juifs attendaient le retour .

Même Hérode y faisait allusion avant de mettre à mort jean Baptiste

**

Marc n’ a t il pas voulu comparer aussi Jésus à Moïse

car il ecrit  

9,14 Aussitôt qu’elle l’aperçut toute la foule fut stupéfaite et accourt pour le saluer  

 On se demande pourquoi la foule fut ainsi étonnée ? .

Ainsi lorsque Moïse   descendit de la montagne du Sinaï

il est dit que la  foule fut  stupéfaite  

Jésus de la transfiguration est le nouveau Moise qui est venu nous apporter une parole nouvelle

**

A nous d’accueillir cette parole comme Jésus accueille les enfants

Mais ce nouveau Moise gardera la dernière place et sera rejeté en tant que le fils de l’homme

**

D’ou ,dans la suite du récit ,les 3 thèmes qui sont  imbriqués    

a)   de l’accueil des enfants ,et en conséquence de  l’accueil du fils de l’homme

b)   de la mort du fils de l’homme  

c)   de la dernière place

Ces thèmes  par deux fois sont provoquées par Jésus qui demande à ses disciples

De quoi discutez vous ?  9,16 et 9,33

**

Les enfants :

9,14      Il guérit un  enfant qui ne peut ni parler ni entendre

9,37      Il faut accueillir les enfants 

9,42      Ne pas scandaliser les enfants

10,11     Laissez venir à moi les petits enfants 

Le fils de l’homme 

9,12        Le fils de l’homme souffrira beaucoup

9 ,30       Le fils de l’homme sera livré

10, 33     Le fils de l’homme sera livré

La dernière place   

9,33       Qui est le plus grand ? les disciples sont honteux en avouant qu’ils se posaient la question 

Si quelqu’un veut être le premier, il se fera le dernier de tous

10,37 Jacques et jean réclament la première place

10,44  celui qui voudra devenir grand parmi vous se fera votre serviteur

D’où la conclusion finale :

10,45 le fils de l’homme n’est pas venu pour se faire servir mais pour servir


La guérison d’un enfant possédé Mc 9,14

8 février, 2009

L’esprit mauvais par excellence est celui qui nous empêche de communiquer avec les autres

L’enfant ne peut parler ni entendre 

Il écume et grince des dents

**

Le plus étonnant dans ce récit est l ’exaspération de Jésus qu’on retrouve dans les 3 évangiles

juste après la transfiguration 

alors que Dieu le père avait dit

celui ci est mon fils bien aimé

Jésus revenu au milieu de la foule qui le supplie de guerir un enfant possédé

s’écrie alors 

Engeance incrédule,

combien de temps dois je  encore rester avec vous  

 Combien de temps devrais je vous supporter    9,19 

Pourquoi ce ras le bol ?

 

–  Soit le ras de bol de voir la foule ne voir en lui qu’un guérisseur  

Ce qui expliquerait cet autre mouvement d’humeur quand Jésus  répète la phrase du père

                                       si tu peux ! si tu peux ! 

 **

– Soit le fait de revenir à la réalité du quotidien

après avoir  compris sur le mont Thabor qu’il était le fils bien aimé du père

**

–  Soit le fait d’être entouré d’une génération d’incrédules :

Les scribes qui discutent entre eux ,

le père du malade qui doute ,

les disciples eux-mêmes qui ont si peu de foi ,

ce qui expliquerait la remarque que  jésus fait  à la fin du récit

Ce genre d’esprit ne se chasse que par la prière 

La prière nous ouvre à l’autre et nous aide à le comprendre à l’entendre  et à lui parler ,à communiquer

**

–  Soit nous avons ici une illustration de l’impuissance des disciples

qui n’entendent pas la parole de Jésus et qui sont incapables d’en parler

comme le sourd et muet


L’acceuil de l’enfant : Mc 9,37

8 février, 2009

Les disciples se demandent « Qui est le plus grand ? » 

Si quelqu’un veut être le premier il doit être le dernier de tous et  le serviteur de tous

Puis Jésus  prend un enfant

Jésus devrait  dire comme il le dit ailleurs  soyez comme cet enfant

**

Surprise !

**

Jésus parle alors de l’accueil,  non de l’accueil en général, mais de l’accueil spécial  de l’enfant 

Ne sommes nous pas ici  en présence d’un copiste qui reprend 2 phrases de Jésus et qui les cite hors de leur contexte ?

Nous n’avons plus qu à isoler la phrase

Celui qui reçoit un enfant à cause de moi

c’est moi qu’il reçoit

…..et celui qui m’a envoyé 

Accueillir l’enfant  comme une petite semence prometteuse d’avenir

Prendre un enfant dans ses bras …comme le chante si bien une de nos vedettes

Recevoir l’enfant qui ,le jour de sa naissance, crie sa surprise  de se retrouver dans un monde inconnu 

…L’enfant qui regarde étonné  

L’enfant qui est entièrement dépendant des autres pendant les premiers mois de sa vie

L’enfant si facile à manipuler quand il devient un peu plus grand

Et du reste quelques versets plus bas Jésus fustige ceux qui entraînent les enfants au mal 

L’accueillir comme un Don de Dieu

A la manière de la plupart des jeunes mamans qui s’épanouissent dans ce rôle  et capables de tant de dévouement 

A la manière de Jésus lui même quand il prend par la main de la petite fille de Jaïre Mc 5,41


L’accueil de la parole du nouveau Moïse : Mc 9,12-,10,25

8 février, 2009

Sous jacent  à l’ accueil de l’enfant dans ce passage de Marc

 il est question du  Fils de l’homme qui, lui ,n’est pas accueilli 9,12-9,30-10,33

**

Il est dit dans l’ AT que Myriam la sœur de Moise, cacha l’enfant dans une corbeille au moment de sa naissance

Or en hébreu corbeille se dit « Tiva » qui veut dire aussi « le mot » selon le rabbin Ouaknin 

Myriam en cachant l’enfant accueille la parole de Dieu qui se révélera sur le Sinaï

Jésus,nouveau Moise, accueille les enfants tout en nous invitant à accueillir sa parole 

 9,19 Lors de la guérison de l’enfant possédé, Jésus se plaignait d’avoir à faire à une engeance d’incrédules

 9,40 Par contre, des personnes qui ne sont pas  encore disciples de jésus chassent des démons en son nom .

C’est une façon aussi d’accueillir Jésus  

                 Qui n’est pas contre nous est avec nous

Mais cela ne plait pas aux disciples, à l’église constituée

**

10,17  Puis approche un jeune homme riche qui lui est prêt à l‘accueillir mais qui en est empêché par sa richesse

10,25 Il est plus facile pour un chameau

de passer par le trou d’une aiguille

qu’ à un riche

 de rentrer dans le royaume des cieux

Cette phrase semble terrible

.mais on raconte qu’il y avait à Jérusalem une porte de la ville appelée « le trou de l’aiguille »

Un petit chameau déchargé de tous ses colis pouvait y passer

Un homme qui se fait petit, humble et déchargé de tous ses préjugés n’est il pas le seul capable d’accueillir comme il se doit la parole de Dieu

**

Par contre malheur à ceux qui scandalise

9,42 Scandaliser veut dire originairement mettre un obstacle sur la route ;

Scandaliser les enfants cela veut dire les  empêcher  d’écouter la parole

1...1011121314