Archive pour la catégorie 'Evangile de MARC'

Dans l’évangile selon Saint Marc :La Journée Type de Jésus et son attitude face aux institutions

18 janvier, 2009

Commentaire de Marc, 1,21-2,28 

Le jour, Jésus  enseigne

le soir les gens viennent à lui

le matin très tôt, il part prier seul dans la montagne

 

La guérison du démoniaque 

Le premier miracle de Jésus qui a lieu dans la synagogue de Capharnaüm

est une véritable provocation

Un défie à tous les systèmes établis.

**

L’esprit du lieu  le comprend et crie

**

  Que nous veux tu 

      Jésus le Nazaréen ? 

Je sais qui tu es ! le Saint, Le saint de Dieu 

 

**

Ainsi se retrouve face à face l’institution et l’esprit de Dieu le Saint

Cet esprit qui vient non plus pour légiférer mais pour sauver

nous guérir des nos angoisses, de nos sentiments de culpabilité que l’institution nous inculque depuis toujours

**

D’où les 2 miracles suivants :la guérison de la belle mère de Pierre et celle du lépreux

**

La guérison du lépreux 

 Apres l’avoir guéri, Jésus dit au lépreux

Va te montrer aux prêtres 

Pour leur expliquer de nouveau  que

« c’est la miséricorde que je veux »

La bonté, la bienveillance.

**

Mais il dit aussi au malade

« Donne l’offrande prescrite »

Car tout en exigeant de l’institution plus de miséricorde, moins de loi, moins d’autorité

Il faut cependant la respecter

**

A la fin de l’évangile de nouveau Jésus s’attaque au système

Il s’attaque au temple lui-même

Il en mourra

 

Les religions autoritaires provoquent la PEUR :L’Evangile est source d’ESPERANCE et prêche le RESPECT de L’HOMME

18 janvier, 2009

Commentaire de Mc 2,1-2,28 

Le paralytique 

a) les compagnons du paralytique ont du mal à  s’approcher de Jésus car la foule est dense devant la porte de la maison

Il faut donc être malin, contrairement à la foule qui est accoutumé aux « prêt à penser » et  choisir un parcours différent ….. Il faut  passer par le haut

b) Pour jésus le plus important n’est pas la guérison du corps mais celui de l’âme .C’est pourquoi il dit d’abord au paralytique « Tes péchés sont remis » et lui rend ainsi la confiance

Lève-toi et marche 

**

 c) La peur, l’angoisse,la honte nous paralyse . la foi ,l’espérance, le sentiment d’être respecté nous guérit  

** 

Le repas avec les pécheurs dans sa maison

Jésus accueille tout le monde dans sa maison même ceux que nous considérons comme pécheurs car ils ne pensent  pas comme nous .

**

Qui sommes nous pour condamner les autres ? 

**

Il faut respecter tout le monde

**

Pourquoi jeûner ? 

Longtemps on jeûnait pour faire pénitence,

 par crainte de l’autorité ,dans une attitude indigne d’un Homme soumis

Maintenant on jeûne pour réagir contre les injustices

Pour  exprimer notre désir d’un monde plus juste

C’est le jeûne de ceux qui font la grève de la faim

Nous attendons un monde nouveau  

comme les compagnons de l’époux attendent son retour .

D’où les 2 paraboles du vêtement nouveau et des outres neuves

**

Les épis arrachés le jour du sabbat 

Les disciples sont critiqués par l’institution car ils n’ont pas respecté le jour du sabbat en arrachant des épis .

En fait  Le respect de l’homme est plus important que le respect du  sabbat. La main desséchée 

Jésus guérit un homme qui a la main desséchée ,le jour du sabbat. Il est vrai que jésus aurait pu attendre le lendemain pour faire sa guérison .La leçon est donc ailleurs .Il s’agit de reconsidérer la notion du sabbat qui doit  être dorénavant un jour de repos pour que l’homme fatigués puisse se reprendre en main, se ressaisir , respirer

On prône le travail du dimanche pour gagner plus. On oublie que l’homme a besoin de repos pour retrouver la sérénité et s’épanouir .Respectons l’homme !.Il n’est pas une marchandise !    


Dans l’évangile selon Saint Marc,l’entourage de Jesus :la foule,les disciples, la parenté

18 janvier, 2009

commentaire de Mc 3,7-4,1 

 

                                       lespritsaintestenlui.gif

                                       

Ce passage de Marc est bien structuré, en forme de Chiasme, un procédé littéraire employé par les grecs

Le centre du récit est encadré par la description de la  foule,des disciples et des membres de la famille de Jésus,

En ce centre se trouve l’affirmation que Jésus n’est pas possédé par un esprit mauvais mais par l’esprit de Dieu

**

La foule  accourt pour être guéri. C’est une foule de pauvres, de malades mais aussi d’hommes qui recherchent la vérité  et un sens à leur vie .La foule de ceux qui cherchent une réponse à toutes leurs questions   

Elle est tellement dense que Jésus  s’installe dans une barque pour prêcher,ce qui semble étrange car sa voix devait être couverte par le bruit des vagues et du vent .Or nombreux les pèlerins qui se sont rendus  en cet endroit ont constaté que les montagnes qui entouraient le lac  renvoyaient la voix comme à l’intérieur des arènes romaines

**

On a trouvé 2 symboles à
la Barque

1) Jésus vient d’une autre rive .Il vient d’ailleurs .Il est le fils de Dieu

2) La barque est l’image de l’église .Jésus pour le moment est seul .IL est temps de rassembler des disciples « pour être ses compagnons »

**

 Les disciples  suivent Jésus mais sa propre famille par 2 fois déclare qu’il est possédé

**

On peut noter qu’à l’époque ou Marc écrit, la famille de Jésus semblait convoiter la direction de la jeune chrétienté .Jacques dit « le frère de Jésus était le premier évêque de Jérusalem et de vagues cousins essayèrent de lui succéder.

N’y aurait il pas ici comme une réaction de Marc contre cette volonté de créer une sorte de dynastie à la tête de la nouvelle église.

C’est une hypothèse exprimée par certains exégètes    


 

Les PARABOLES :Une MORALE ou des paroles d’ESPERANCE ?

18 janvier, 2009

Commentaire de Mc 4,1-4,35 

La parabole du semeur

Des grains tombent sur le chemin, sur des pierres, sous des épines

mais le champ est vaste

et dans ce champ, les épis produisent  

trente, soixante, cent pour un

Voila la conclusion de la parabole

**

Certes des grains ne produisent pas

 mais finalement la récolte est quand même très abondante

**

Ne regardons pas toujours les grains qui ne produisent pas mais voyons la multitude de ceux qui produisent

**

Cette parole d’espérance  fait écho à la parole de jésus au paralytique

 lève toi et marche 

**

Ou au sermon dit des béatitudes

 courage vous les pauvres ! 

**

 

Mais Mathieu et Marc ont commenté cette parabole

 et l’ont transformée en MORALE

Il faut porter des fruits sinon nous serons condamnés

**

Mais pour que la parole de Dieu porte des fruits il faut savoirécouter cette parole qui se dévoile  comme la lampe sur la table  ( La parabole de la lampe)

Et lui donner l’importance qu’elle mérite .IL faut la mesurer à sa juste valeur (parabole de la mesure )

**

Les 2 autres paraboles   du « grain qui pousse tout seul » et celle « du  grain de senevé »   sont aussi des paroles d’espérance

**

Jésus  à travers ces paraboles nous montre  son regard de bonté

 Son regard sur la famille rassemblée  le soir autour de la table ,

 Son regard sur le commerçant au marché qui tasse sa mesure par générosité

 Son regard sur ce fameux geste auguste du semeur  

 

 

Il Est fou..Il nous fait peur ..Il est different ..IL est POSSEDE

18 janvier, 2009

Commentaire de Mc 4,35-6,6 

La tempête apaisée

Dans ce passage, Marc aborde le problème du Mal qui telle une tempête, un tsunami déferle sur le monde . Jésus menace ce mal .Il s’élève contre le mal et debout s’écrie :

Silence ! calme toi !

Puis avec ses disciples, il arrive au bord du lac ou vit un homme solitaire

Le Gérasenien 

Il est fou ,il est drogué,il est alcoolique il nous fait peur ,

il est différent,il est POSSEDE.

disent les gens

à  propos d’un homme qui vit isolé dans la montagne

**

Un Homme sans domicile fixe qui  vit dans un cimetière

Un Homme qui crie sa misère

Comme les milliers de réfugiés à l’heure actuelle

Un Homme gravement malade qui souffrent dans tout son être 

**

Or Les AUTRES au lieu de le libérer, l’on enchaîné davantage

 car ils ont peur .

Ils ont peur de l’étranger.

Ils ont peur de la souffrance

Ils ont peur de celui qui pense autrement

Ils ont peur de l’homme solitaire 

**

Jésus , quant à lui,  engage le dialogue

Il s’approche, il écoute, il essaie de comprendre.

Il parle avec respect 

 Alors !

 l’homme, se sentant enfin respecté, ne crie plus, 

 il parle

C’est par la parole, par le dialogue que l’homme est  sauvé .

La suite est étrange .Jésus envoie les mauvais esprits qui sont légion (comme les armées romaines) dans un troupeau de cochon .Les propriétaires du troupeaux se rebiffent et chassent Jésus .N’est ce pas l’image de notre société de consommation celle des financiers, celle des capitalistes, celle des marchands pour qui l’homme ne vaut rien. et pour qui  seul compte l’argent ? On n’a que faire du respect de l’homme devenu un esclave du travail au service d’une minorité qui ont des parachutes dorées

Ce récit du possédé est suivi par celui de la petite fille de Jaïre qui est malade et d’une vieille femme qui souffre depuis 18 ans

Jaïre était un notable de la synagogue qui a dû s’abaisser devant jésus pour dialoguer avec lui

La vieille femme a dû lutter contre sa timidité pour prier jésus

Tous les deux ont dû faire un effort pour dialoguer avec l’autre. Ils  furent libérés

Dans l’évangile selon Saint Marc ,LA MULTIPLICATION DES PAINS : Une foule en liesse qui apprend à vivre en communion

18 janvier, 2009

Commentaire de Mc 6,30 à 7,1 

Les apôtres sont fatigués

        Venez et reposez vous un peu à l’ecart 

Apres le travail, il faut se ressaisir dans la méditation intérieure

Ce repos hebdomadaire que certains veulent sacrifier au profit du commerce est indispensable

Mais encore une fois l’argent passe avant  l’HOMME

**

La foule était comme des brebis qui n’ont pas de berger

La foule las, fatiguée, désespérée ,meurtrie

 mal nourrie , en guerre, réfugiés

Une foule qui fuit

      J’ai pitié de cette foule   

                                                           ** 

Jésus ne vient pas condamner mais sauver

          Donnez leur vous même à manger 

D’où l’embarras des apôtres :

Que pouvons nous faire ?

Nous  n’avons que 5 pains et 2 poissons

Comme nous sommes impuissants devant toute la misère humaine

**

Et Jésus reprend les paroles de l’alliance

« il leva les yeux au ciel, prit le pain, le bénit et le distribua »

Ce sont les paroles de la messe redite tous les jours

en tous lieux ,en tous temps

Il faut rassembler autour du Christ (l’oint)

dans un profond respect mutuel ,une grande communion universelle

Tous CO-PAIN

 nous mangeons le même pain

Apprendre à vivre ensemble

**

Ce récit est suivi par la marche sur les eaux .Peu importe la marche en elle même !ce qui importe est la parole centrale de ce passage

                         Courage ! N’ayez pas peur 

                                                                **

Cette multiplication des pains est tellement importante que Marc la raconte une 2é fois en Mc 8  .Elle nous rappelle la traversée du peuple dans le désert avec Moise ,au temps de l’ancienne alliance .Elle annonce la Cène le repas de la nouvelle alliance

**

C’est aussi un formidable pique nique d’une foule en liesse. D’où le mot eucharistie qui veut dire rendre grâce   

Dans l’évangile selon Saint Marc,La TRANSFIGURATION :Celui-ci est mon fils bien aimé ; ECOUTEZ LE

18 janvier, 2009

Commentaire de Mc 9,1 

Au début de l’évangile de Saint Marc

                                         un esprit dans la synagogue crie 

Que nous veux tu jésus de Nazareth ?

                                                        Je sais qui tu es 

1e Saint le Saint de Dieu

**

Nous   en avons la confirmation dans ce récit de la transfiguration

Ses vêtements sont d’une telle blancheur

qu’aucun foulon sur la terre ne peut blanchir de la sorte  

cette lumière est le signe de la présence divine

**

Il est à coté de Moise et Elie

Car il est le nouveau Moise qui donne la nouvelle et unique loi

«  aimez vous les uns les autres »

**

Il est le nouvel Elie le grand prophète qui nous relie avec Dieu

**

Pierre, Jacques et Jean en sont bouleversés

« Nous sommes bien ici ! faisons 3 tentes

**

Pierre en parlant  ainsi fait  allusion à la fête des tentes

 qui avait lieu sans doute en ce moment à Jérusalem

cette fête des tentes avait lieue

en l’honneur de l’ancienne alliance de Moise

**

Pour conclure la proclamation solennelle

Parvint de la nuee

                          Celui-ci est mon fils bien aimé !  

                                         Ecoutez le 

  

1...1011121314