Archive pour la catégorie 'Paraboles de Jésus'

Mtt.(25,1-13) : La parabole des Vierges :Veillez !

27 août, 2014

Un monde endormi

Décidemment, dans l’évangile

le monde semble assoupi 

**

Jésus dort dans la barque

Les disciples dorment le  jour de la transfiguration,

et à Gethsémani

Les vierges de la parabole dorment 

Elles s’assoupirent toutes et s’endormirent

**

Veillez

Jésus dort mais il est là

Il est toujours là

 

Veillons !

Soyons attentifs pour le voir

éblouissant de lumière

sur le mont Thabor

dans la création, chez nos frères

Tout ce qui est beau tout ce qui est grand vient de lui

 **

Veillons !

Soyons attentifs pour le voir

dans la détresse

 au mont des oliviers

Partout où un homme souffre il est là

**

Les sages

L’huile des sages brûle

malgré tout ,toute la nuit

C’est la foi qui les illumine

Elles y croient !

C’est la charité, le feu de leur amour

Elles se donnent ! 

C’est l’espérance qui les font danser de joie

**

Ne sont elles pas égoïstes en ne partageant pas ?

Donnez nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent  

Les vrais croyants voudraient partager leur foi et leur espérance 

On y arrive pas !

La foi est un don de Dieu

Là encore il faut veiller ,il faut prier

pour que Dieu donne cette foi

**

Les vrais croyants  pratiquent la charité

Mais ils ne peuvent pas aimer à la place des autres   

**

Les folles

Elles ne furent pas assez folles

Elles n’auraient pas dû écouter les sages 

Elles auraient dû attendre à la porte

avec leur lampe éteinte

avec humilité

avouant  leur pauvreté

comme sainte Thérèse » de l’enfant Jésus

« consciente  de sa pauvreté,

mais confiante jusqu’à l’audace en l’amour de Dieu

 **

L’époux ne les aurait pas chassés 

Mtt.(20-1,16) : les ouvriers de la dernière heure

26 août, 2014

Dieu seul est BON

Cette parabole devrait s’appeler

« La bonté du Seigneur »

Car la conclusion de cette histoire se trouve à la fin

Vas-tu regarder avec un œil mauvais

car je suis bon ?

**

Dieu est bon

Jésus l’a dit au jeune homme riche

Pourquoi m’appelles tu bon ?

Dieu seul est bon ! (Mtt 19,17)

**

Jésus dit encore

Dieu seul sauve

Car pour l’homme c’est impossible

mais tout est possible pour Dieu (Mtt.19,25)

**

La parabole entre parenthèse

Pour illustrer  cette bonté 

Matthieu ouvre une parenthèse

avec le verset

Les derniers seront les premiers et les premiers seront derniers (Mtt 19,30 )

**

Il raconte ensuite la parabole des ouvriers de la dernière heure

en concluant 

Parce que moi je suis bon

**

Puis il referme la parenthèse

En répétant le même verset

Les derniers seront les premiers et les premiers seront derniers Mtt.20,16)

**

Plus de mérite ou plus de chance ?

Pourquoi donc les ouvriers de la première heure

sont ils mécontents ?

Il ne mérite pas d’être sauvé

même s’ils ont tout donné

**

Car Dieu seul peut nous obtenir le pardon

de nos fautes 

en mourant sur la croix

Pour l’homme c’est impossible

Pour Dieu tout est possible

**

Mais ils ont eu plus de chance

car ils ont été plus heureux

en ayant la foi

**

Quelle chance ,que de croire que Dieu est un père bon

que le fils est amour et que l’esprit est espérance

Que du bonheur ! 

Matt.(13, 47-53) : Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

31 juillet, 2014

Jésus disait à la foule cette parabole: «Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde: les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise: là il y aura des pleurs et des grincements de dents. «Avez-vous compris tout cela?  — Oui», lui répondent-ils. Jésus ajouta: «C’est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien.» 

 

 

Discerner entre le bien et le mal

Sans cesse , nous avons à trier

 à discerner entre le bien et le mal

entre le don de soi ou le retrait sur soi

entre l’amour et la haine

On ramasse dans des paniers ce qui est bon,

 et on rejette ce qui ne vaut rien.

**

Il faut s’asseoir

réfléchir, méditer, prier

pour faire le bon choix

avec l’aide de l’esprit saint

on  tire le filet sur le rivage, on s’assied

Le mauvais choix fera grincer des dents

**

Les grincements des dents

On grince des dents quand on a fait un erreur  

Ainsi les juifs en voyant la foi d’Etienne

En entendant les paroles d’Etienne les juifs  grinçaient des dents contre lui,

 mais Étienne était rempli du Saint Esprit, . (Actes 7.55)

**

Ainsi  quand Jésus chasse les mauvais esprits  

En quelque lieu qu’il le saisisse, ,l’esprit  le jette par terre;

 l’enfant écume, grince des dents, et devient tout raide. (Mc )

** 
Conclusion morale de Luc :Le jugement dernier

Cependant Matthieu qui moralise sans cesse

emploie cette expression avant tout  pour nous parler du jugement

Les anges viendront séparer les méchants des justes

 et les jetteront dans la fournaise:

alors que la conclusion  du récit est de savoir discerner

dés ici bas entre le bien et le mal

**

Il conclut la parabole des talents en disant

Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dehors, dans l’obscurité.

C’est là qu’il pleurera et grincera des dents» (Mt 25:30).

Cliquez ICI

**

Matthieu est le  seul à nous donner la parabole du jugement dernier

ils s’en iront ,ceux-ci à un peine éternelle

 et les justes à la vie éternelle (Mtt25,46)

Cliquez ICI 

**

Conclusion de Jésus

La conclusion de Jésus est bien celle du discernement,dés ici bas

Le Royaume des cieux est comparable à un maître de maison

qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien.» 

Matt.(13, 44-46) : Paraboles du trésor et de la perle

30 juillet, 2014

Jésus disait à la foule ces paraboles: «Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ.«Ou encore: Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle.»

 

 

Le prix à payer

Pour avoir le trésor

Pour obtenir la perle

c’est sûr

il faut mettre le prix !

Par deux fois dans le récit, il est dit

Il va vendre TOUT ce qu’il possède

**

Sans obligations  

Jésus n’est pas autoritaire

Cliquez ICI

Il respecte la liberté du jeune homme riche

qui après avoir refusé de suivre Jésus s’en va tout triste

cliquez ICI

**

Exigence

Néanmoins  Jésus  est exigeant

Il faut tout quitter pour lui ,père mère  enfants …

Si ton œil te scandalise arrache le …

Pas une lettre, pas un seul petit trait ne disparaîtra de la Loi….

**

Celui qui ne renonce pas à lui-même et ne porte pas sa croix ne peut être mon disciple

Cliquez ICI

**

Joie

 l’homme qui a découvert le trésor

s’en va dans la joie,

**

Cherchez

Mais quel est donc ce trésor ?

A chacun de nous de répondre 

A chacun de nous de chercher  

comme l’homme qui a découvert le trésor

et celui qui a découvert la perle 

cherchez et vous trouverez 

16é dimanche ordinaire (Année A) : La parabole de l’ivraie sur la patience Matt.(13,24ss )

20 juillet, 2014

Lecture 1 : Sagesse (1é,13ss)

La patience de Dieu

Ta domination sur toute chose te rend patient

 envers toute chose

tu juges avec indulgence

le juste doit être humain

**

Lecture 2 : Rom (8,26)

Dieu est patient

Il ne nous écrase pas

au contraire

l’esprit saint vient au secours de notre faiblesse

** 

Le discours parabolique (Mtt 13)

Tout le discours qui se trouve au chapitre 13 de saint Matthieu

est lu au cours de 3 dimanches de juillet

La semaine dernière on a lu « le semeur »  

la semaine prochaine on va lire « le trésor caché »  

Cette semaine on lit la « parabole de l’ivraie »

**

La « parabole de l’ivraie »

 

Interprétation de la parabole selon Jésus  

les conclusions des paraboles  comme pour les fables de la Fontaine

se trouvent à la fin du récit

De peur qu’en enlevant l’ivraie, vous n’arrachiez le blé en même temps,

Laissez-les pousser ensemble jusqu’à la moisson

**

Jésus est patient

Sa passion c’est de sauver

Sauver la brebis perdue

Sauver l’enfant  prodigue

Sauver la femme adultère

Sauver le bon larron  

Il attend

Il respecte notre liberté  

**

Jésus nous invite donc à la patience

Attendre

le  pécheur peut se convertir

Nous aussi, nous sommes de l’ivraie

Grâce à Dieu , Il attend avant de condamner

**

Soyons patient  

quand on nous importune

quand on nous juge

et à notre tour

ne condamnons pas trop vite

** 

Interprétation selon Saint Matthieu : Le jugement dernier

 Matthieu a interprété à sa façon

 De même que l’on enlève l’ivraie pour la jeter au feu, ainsi en serat-il à la fin du monde.

ceux qui commettent le mal, les anges homme  les jetteront dans la fournaise :

Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leurPère.

Matthieu selon son habitude a moralisé

comme il l’avait fait pour la parabole du semeur

Cliquez ICI

**

Or l’évangile n’est pas un livre de morale

« Gare à toi tu seras puni ! »

L évangile est d’abord une « bonne nouvelle »

Dieu est amour .Il est patient

Il vient pour nous sauver non pour nous écraser

C’est le sens des autres paraboles

**

La graine de moutarde : Esperance

Le graine de moutarde ’est la plus petite de toutes les semences,

 mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre,

Soyons plein d’espérance (ex spiro)

Respirons  (spiro)!

**

Le levain :Esperance  

Respirons :

c’est comparable à du levain qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine,

 jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »
La pâte est levée

La parole de Dieu est écoutée

Jésus est ressuscité

Nous serons sauvés !

**

Interprétation personnelle des paraboles

Tout cela, Jésus le dit à la foule en paraboles

et il ne leur disait rien sans employer de paraboles,

car c’est à nous aussi de chercher

 de découvrir ce que le Saint Esprit veut nous dire  avec cette parabole

 en fonction de ce que nous vivons

en fonction de nos difficultés,

de nos souffrances, de nos impatiences, de nos espérances 

15é dimanche ordinaire (Année A) : Le semeur et l’espérance : Mat.(13,1-23)

13 juillet, 2014

 

Lecture 1 (Is 55,10-11)

La parole de Dieu est féconde

soyons plein d’espérance    

Ma parole qui sort de ma bouche

ne me reviendra jamais sans résultat

**

Lecture 2 (Rom (8,18,23)

Paul aussi nous parle d’espérance   

C’est avec espérance que nous attendons la gloire des enfants de Dieu

**

 

Evangile : Le semeur (Mtt13,1ss)

Multiples sont les explications de cette parabole

**

L’espérance

La conclusion d’une parabole

ou d’une fable de la Fontaine 

se trouve à la fin du récit

Des grains sont tombés sur la bonne terre et ont donné du fruit

cent ou soixante ou trente pour un 

**

La moisson est abondante

Arrêtons de regarder que les grains qui tombent sur le chemin

Chassons le pessimisme  

Respirons !

Espérons !

Cliquez ICI

**

La morale

Matthieu en bon professeur

nous donne une interprétation morale

Ne laissons pas étouffer la parole

par les épines ou les cailloux

les soucis ou la richesse

Soyons du bon grain

C’est de la morale !

L’évangile n’est pas un livre de morale

mais un une bonne nouvelle  

**

L’écoute de la parole

La semence c’est la parole de Dieu

il faut l’écouter, la méditer  

« la ruminer  comme les vaches ruminent l’herbe (Césaire d’Arles )

Cliquez ICI

 **

Joie

Cette rumination est source de joie

le pape François le dit et le redit dans on encyclique « evangelii- gaudium » :la joie de l’évangile

Cliquez ICI   

**

L’évangile  nous parle de miséricorde ,de pardon, de salut

d’amour, d’espérance

de bonheur  

un tel évangile  ne peut que soulever des foules

mais trop longtemps l’église a mis comme Matthieu l’accent sur la morale

et cette morale a fait fuir les foules

**

Tous les dimanches de carême en 2014

à l’heure de l’Angélus

Le pape nous  a dit et redit de lire les évangiles

Le 5é dimanche de caréme il a même donné des évangiles gratuitement à la foule   

Cliquez ICI

« Non ce c’est pas gratuit, en échange priez  pour ceux que vous n’aimez pas »

**

Interprétation personnelle des paraboles

Si je leur parle en parabole …

.c’est parce qu’ils écoutent sans écouter et sans comprendre

**

A chacun de découvrir le sens des paraboles   

en fonction de ce que nous vivons

Qu’est ce que l’esprit veut me dire personnellement à travers ces récits ?

**

Cherchez et vous trouverez

non pas en raisonnant

comme les savants

mais en priant

tout simplement

paisiblement

avec Foi

pour se laisser envahir par l’Esprit  Saint  

Marc (4,10-12) : les paraboles

29 janvier, 2014

Quand il resta seul, ses compagnons, ainsi que les Douze, l’interrogeaient sur les paraboles. Il leur disait: «C’est à vous qu’est donné le mystère du royaume de Dieu; mais à ceux qui sont dehors, tout se présente sous l’énigme des paraboles, afin que se réalise la prophétie: Ils pourront bien regarder de tous leurs yeux, mais ils ne verront pas; ils pourront bien écouter de toutes leurs oreilles, mais ils ne comprendront pas; sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon.»

Il leur dit encore: «Vous ne saisissez pas cette parabole? Alors comment comprendrez-vous toutes les paraboles?

 

Ceux qui suivent Jésus

Il resta seul avec ceux qui le suivaient et les douze

**

Ailleurs sur la montagne,

il y avaient aussi en plus des disciples,  ceux qui suivirent Jésus 

tandis que la foule restait en bas de la montagne  

Jésus monta ensuite sur la montagne;

il appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent auprès de lui.

ett Il en établit douze, ,(Mc 3,13)

**

Pourquoi les paraboles  

Car la parole de Dieu est  réservée

à ceux qui cherchent, qui scrutent  

Qui cherchent trouvent…A qui frappe on ouvrira

à ceux qui aiment

et suivent Jésus, avec les douze  

**

Etre dedans

A ceux qui sont dehors, tout se présente sous l’énigme des paraboles

Il faut être dans l’église , avec l’église

car c’est en communauté qu’on reçoit la parole

 

**

C’est aussi en dedans de soi

dans le recueillement

dans l’écoute silencieuse

la méditation

la rumination personnelle

en fonction de nos préoccupations, de notre vocation

à trouver l’interprétation

que le saint esprit nous donne

cliquez ICI 

**

La foi

Ils pourront bien écouter de toutes leurs oreilles, ils ne comprendront pas

Il faut aimer et croire pour comprendre

**

La pureté

Ils se convertiraient et recevraient le pardon.» 
Il faut déjà être converti pour bien écouter et être pardonné

ll faut avoir le cœur pur

Heureux les cœurs purs ils verront Dieu

**

La parabole du semeur

Mais tout cela n’était il pas dit dans la parabole du semeur

qui nous donne la « méthode »

 pour bien comprendre les autres paraboles ?

**

Ecouter la parole

Enraciner la parole

Dégager  les épines

**

La parabole du semeur est aussi une parabole qui nous invite à espérer

Cliquez ICI       

 

Parabole du festin nuptial (Mtt 22,1)

23 août, 2013

Cette parabole nous met mal à l’aise

Dieu est trop bon pour ressembler à ce roitelet tyrannique qui met le feu à une ville

car des invites ne sont pas venus à sa noce

le roi se mit en colère ,il envoya ses troupes ,…et brula la ville (Mtt22)

**

C’est un doublet de la parabole précédente sur les vignerons homicides

qui se termine par

le maitre de la vigne fera périr misérablement ces misérables (Mtt. 21,41)

**

Les Juifs rejettent Jésus 

Ces deux allégories se trouvent dans le même contexte

Il s’agit de la lutte impitoyable entre les juifs et Jésus

qui se terminera par la mise en croix  

C’est dur !

impitoyable !

**

Les juifs refusent d’adhérer à la vigne du Pére  ou à la noce du fils

et la ville Jérusalem sera incendiée

l’ancien culte va disparaître

c’est la réalité !

 c’est dur !

**

L’appel de tous

Tous les hommes sont appelés

Dieu est Bon

« Tous ceux que vous rencontrerez ,invitez les au repas de noce

,les mauvais comme les bons (Mtt.22,10)

**

Tous !

La brebis perdue

L’enfant prodigue

Le centurion

La Cananéenne

Marie Madeleine  

**

Oui ! Dieu est bon

**

La robe de noce

C’est la robe du baptême

quand nous proclamons notre foi en Jésus Christ 

C’est la « robe blanche comme la neige » du  jeune homme

assis dans la tombe du christ et  qui proclame

Il est ressuscité (Mtt.28,3)

**

Quelle tristesse que de ne pas avoir cette foi

qui nous libère et nous illumine !

C’est comme avoir les pieds et les poings liés

au milieu des ténèbres

un monde où il n’ya que pleurs et grincements de dents (Mtt.22,13) 

 

 

Commentaire de saint Augustin sur la parabole des 10 vierges (Mtt 25,1)

10 mars, 2013

Selon les exégètes modernes

cette parabole des 10 vierges (Mtt 25,1)

devrait s’appeler

« La paraboles des vierges pas assez folles »

Car les vierges folles  n’ont pas eu l’audace de faire confiance en la bonté de Dieu

Cliquez ICI

**

Saint Augustin  quant à lui

en commentant cette parabole dans « Les 83 questions  LIX »

reproche aux vierges de ne rechercher que la louange des hommes

**

Augustin remarque d’abord

que les 10 jeunes  filles sont vierges

Donc ce n’est pas leur virginité qui est mis en cause

**

Mais les unes mettent leur confiance et leur joie uniquement  dans le seigneur

Les autres ne recherchent que l’estime des hommes 

 **

 Cinq des vierges sont proclamées sages, et les cinq autres folles :

 Elles sont toutes sont vierges, parce que des deux côtés il y a continence,

 Mais les cinq folles, en prenant leurs lampes, n’emportèrent pas d’huile avec elles.

 **

L’huile :la confiance et la joie  

En effet beaucoup d’hommes, ne cherchent  pas d’autre joie dans la continence que les louanges humaines;

 ils n’ont donc pas d’huile avec eux;

car l’huile désigne ici la joie.

**

 « Mais les sages prirent de l’huile dans leurs vases avec leurs lampes, »

c’est-à-dire placèrent dans leur coeur

la joie de leurs bonnes oeuvres,

**

Or l’époux tardant à venir, elles s’assoupirent toutes ;

Et  au milieu de la nuit on annonça l’arrivée de l’époux

**

« Les folles dirent aux sages :

 Donnez-nous de votre huile, parce que nos lampes s’éteignent. »

 En effet tous ceux qui règlent leur conduite sur les louanges humaines,

se trouvent sans appui dès qu’elles leur manquent, 

**

Les vierges sages ne peuvent donner ces louanges 

et quand elles disent « Allez plutôt à ceux qui en vendent et achetez-en pour vous. »

il s’agit d’un reproche indirect, plutôt qu’un conseil

**

 En effet ceux qui vendent de l’huile, ce sont les flatteurs ;

 car en louant à tort et à travers, ils trompent les âmes,

et  leur procurent des joies vaines et insensées,

 **

L’arrivée de l’époux

 « Or, pendant qu’elles allaient  acheter de l’huile, l’époux arriva ;

c’est-à-dire pendant qu’elles se penchaient vers les choses du dehors

 et étaient en quête de leurs joies accoutumées,

**

«  Et celles qui étaient prêtes, » c’est-à-dire à qui leur conscience rendait un bon témoignage devant

 Dieu « entrèrent avec lui dans la salle des noces, »

**

« Et la porte fut fermée, et les autres vierges de retour disent

 : Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous. »

**

On ne dit pas qu’elles ont  acheté de l’huile,

 d’où il faut en  conclure qu’elles furent  privées des satisfactions

 que leur procuraient les louanges humaines,

et  elles revinrent, accablées de douleurs et d’afflictions, implorer la miséricorde de Dieu.

 

La parabole du père miséricordieux ou de l’enfant prodigue (Luc 15,11)

10 mars, 2013

Cette parabole ne se trouve que dans (Luc 15,11)

**

Elle fut appelée longtemps 

La parabole de l’enfant prodigue

Le fils prodigue était considéré comme  la vedette de l’histoire

et l’on chantait comme lui

Oui je me lèverai

et j’irais vers mon père

Ce récit était le récit d’une conversion

**

Le père

En fait la vedette de cette parabole est le pére

avec cette phrase pleine d’une immense tendresse

Le père  l’aperçut, fut saisi de pitié,

courut se jeter à son cou

et le couvrit de baiser

Ce récit est un récit de réconciliation  

**

Se réconcilier avec Dieu

car Dieu est un  père

« Dieu est amour, Dieu est lumière ,Dieu notre pére »

**

Un père qui respecte notre liberté « Donne moi l’héritage »  

et non plus un dieu vengeur

Le père de  Jésus qui en parle 150 fois dans l’évangile de Jean

 le père.qui  donne la nourriture aux oiseaux

qui connaît toutes nos pensées

qui  nous donne le pain de tous les jours

 et surtout Jésus  nous apprend le N.P

**

Pourquoi donc l’ignorer tant

Pourquoi est il si peu présent dans notre vie ? 

un Dieu absent

ou un Dieu juge que l’ on repousse

« je n’ai pas besoin de Dieu

je n’ai pas besoin de son héritage

**

Le rejet de Dieu c’est tout le drame du monde moderne

car on ne le connaît pas

On s’en fait une fausse idée

Or il nous est indispensable

sans lui on ne peut que déprimer

mon âme  n’est pas satisfaite tant qu’elle n’ a pas trouvé Dieu (St Augustin)

on en vient à manger la nourriture des cochons (Luc 15,16)  

 **

Le fils ainé

sa religion est une  morale

il suit les commandements et s’en contente 

 pourtant il oublie l’essentiel

l’amour de son frère

**

De plus il est ingrat

« mon enfant tu es toujours avec moi »

le bonheur de se savoir aimé

le bonheur de croire  

le bonheur d’avoir trouvé un sens à notre vie

la foi source de paix

la foi source de serénité

le bonheur  de pouvoir espérer

 Tant  d’hommes  blasés vivent  actuellement dans le désespoirL

 

L’église

Selon Saint Augustin   

La robe blanche donnée au fils prodigue : c’est le bapteme

la banquet :  c’est l’eucharistie

cliquez ICI

 

 

123456