Archive pour la catégorie 'Paraboles de Jésus'

Les discours des paraboles selon Matthieu

2 août, 2012

Le discours des paraboles 

contient 7 paraboles

et se termine par des versets qui ne se trouvent que dans Matthieu   

Ainsi tout scribe est semblable à un propriétaire qui tire de son trésor du neuf et du vieux (Mtt 13,51)

Ls scribes étant les disciples qui on suivi le cours du professeur Matthieu

**

L’interprétation de Matthieu

Comme un professeur,  Matthieu au cours de son exposé ressent le besoin d’expliquer les paraboles du semeur et de l’ivraie

ce que jésus n’avait sans doute pas fait

car c’est à chacun d’interpréter  

**

A cause de son interprétation

La leçon du discours est centré sur le jugement dernier  

Ainsi dans la parabole du semeur, sommes nous le bon ou le mauvais grain ?    

Ainsi dans la parabole de l’ivraie, sommes nous l’ivraie ?

Ainsi dans la parabole du filet ,sommes nous de bons poissons

**

Les conclusions de Jésus

Les conclusions des paraboles selon jésus ne sont pas les mêmes 

La parabole du semeur se conclut par une parole d’espérance extraordinaire

« des grains sont tombés dans la bonne terre et ont donné du fruit ,l’un cent ,l’autre 60,l’autre 30

Cliquez ICI

La parabole de l’ivraie insiste sur la patience et la bonté du pére

« Vous risqueriez en arrachant l’ivraie d’arracher en même temps le blé  

Cliquez ICI

**

Ces paroles d’espérance correspondent bien aux autres paraboles

Le grain de sénevé tout petit devient un grand arbre (Espoir)

Le levain lève (espoir )

Le trésor et la perle sont trouvés(espoir )

Cliquez ICI

 

Comment retrouver la véritable leçon des paraboles ?

22 mars, 2009

Elles furent DITES par jésus

Puis REDITES

par la communauté des premiers chrétiens qui y ajoutèrent des variantes

Enfin ECRITES

par les évangélistes qui  les interprétèrent à leur façon

**

Matthieu en particulier veut très souvent donner une explication aux paraboles et en  fausse ainsi la compréhension (ce sera le cas pour la parabole du semeur)

**

Il faut  les replacer dans leur contexte

Il faut les comparer à l’aide d’un synopse ,lorsque ces paraboles sont racontées par les 3 évangélistes  pour découvrir les variantes et les interprétations différentes et essayer ainsi de retrouver le sens que jésus a voulu donner à ces récits

**

En comparant les différents textes,on peut retenir les critères suivants :

**

Entre 2 textes le plus VRAI est le plus COURT

Entre 2chiffres le plus VRAI est le plus PETIT

Entre 2 personnages le plus VRAI est le plus HUMBLE

( s’il faut choisir entre un maître ou un roi )

Il faut donc décortiquer chaque parabole comme on épluche un oignon pour en redécouvrir le sens donné par jésus 

pour aider à mieux comprendre les paraboles il faut avoir sous la main une synopse

nous faisons donc des liens  avec www. jfdconseil.net/evangiles

il faut cliquez sur synopse 
 

Parabole du débiteur impitoyable : Patience! essayer de comprendre avant de condamner

22 mars, 2009

 Voir synopse Mtt 18,21 

Cette parabole se trouve seulement dans Mtt , à la fin du discours ecclésiastique  appelé aussi le discours de la fraternité 

**

Mtt raconte cette parabole pour nous inviter à pardonner à nos frères

Au commencement du récit , Pierre le futur chef de l’église  pose la question

Combien de fois faut il pardonner ? Jésus répond  77 fois 7 fois

**

Mtt met donc  l’accent sur le PARDON

Il se peut qu’une fois de plus Matthieu ait moralisé. Il en a tellement l’habitude

Le père nous pardonnera comme nous pardonnons

Pierre sera pardonné après son reniement

**

Il faut pardonner 77 fois 7 fois. ?

Bien souvent cela n’est pas réaliste. On sera  abusé .On est bien obligé de réagir devant une personne qui impunément profite de notre bonté

**

Jésus nous inviterait il pas plutôt à être PATIENT 

La parabole proprement dite ne comprendrait elle pas  que les versets 18,23 à 30 ?

Dans ce passage, il n’est pas question de pardon, mais de patience dans  la phrase centrale qui revient 2 fois

**

                                            Patiente avec moi 

**

Patience vient du latin Patior (souffrir)

Patiente avec moi c’est-à-dire essayes de me comprendre avant de condamner

Comprends ma faiblesse. Cherche à comprendre les raisons de ce comportement qui te déplais

Alors ! à ton tour, tu vas peut être compatir

Cette patience est poussée à l’extrême quant il est question de 77 fois 7 fois

**

Le maître ayant ainsi réfléchi (pris patience) ,compatit .

Il comprit la détresse de son serviteur et lui remit sa dette


 

La parabole des vignerons homicides :la pierre rejetée est devenue pierre d’angle

22 mars, 2009

Voir Synopse Mtt 21,33   Marc 12,1   Luc 20,9

Le propriétaire d’une vigne part en voyage et régulièrement envoie un serviteur pour recevoir les fruits de la vigne .Les envoyés sont tous tués les uns après les autres. Le propriétaire  enfin envoie son propre  fils qui est aussi tué

Conclusion : le propriétaire chassera les ouvriers de la vigne et en choisira d’autres

**

Mais une autre conclusion est suggérée avec la citation du psaume 117 ,22

**

La pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue pierre de faîte 

C’est là l’œuvre du Seigneur 

                                          elle est admirable à nos yeux 

** 

Cette parabole a été dite par Jésus alors qu’il était en pleine controverse avec les pharisiens. Il leur annonce qu’ils seront rejetés par Dieu qui formera une nouvelle église

Dans les  écrits juifs la vigne représente souvent le peuple de Dieu

**

Cette parabole a  ensuite été reprise par les premiers chrétiens qui eux aussi se retrouvaient en lutte  avec les pharisiens

Mais pourquoi avoir cité le psaume 117 sur  la pierre  rejetée devenue pierre de faîte

N’est ce pas pour annoncer la résurrection de jésus au sein de sa nouvelle alliance ?

**

Jésus a été rejeté ,crucifié ,mais il est devenu  pierre de faîte de la nouvelle église

**

Dans ce cas la parabole n’est plus une parole menaçante mais une invitation à l’ESPERANCE

Malgré toutes les persécutions, c’est la vie qui l’emportera

                                        C’est là l’œuvre du Seigneur 

elle est admirable à nos yeux 

**

Quelle conclusion devons nous préférer  pour cette parabole qui a été dite et redite dans des contextes différents ?

En général on  peut privilégier la conclusion qui nous invite à la résurrection, à la vie, à l’espérance car tel est le message de jésus qui domine dan l’évangile, ce message si fort  quand jésus dit « courage vous les pauvres »

Ou quand il dit aux paralysés « lève toi et marche »

**

Les conclusions moralisantes ou  les paroles menaçantes ont souvent été rajoutées par les premières communautés qui se sentaient persécutés

**

Au cours des siècles ce furent ces conclusions qui furent gardées par l’église officielle

Ce fut le cas pour la parabole du semeur,de l’ivraie de l’enfant prodigue ,de la brebis perdue


 

La Parabole du semeur :Soyez plein d’espérance :La semence donne 100 pour un

22 mars, 2009

voir synopse  Mtt 13,3 – Luc 8

Les conclusions moralisantes ou  les paroles menaçantes dans les paraboles ont souvent été rajoutées par les premières communautés qui se sentaient persécutées

Et au cours des siècles ce furent souvent ces conclusions qui furent gardées par l’église officielle

Ce fut le cas pour la parabole du semeur,de l’ivraie de l’enfant prodigue ,de la brebis perdue

**

Un semeur est sorti pour semer

Des grains tombent sur le chemin ou sous les épines. D’autres sont mangés par les oiseaux

Les grains qui tombent dans les champ donne des fruits 30, 60,100 pour 1

**

Conclusion morale

Il faut être de la bonne graine qui donne du fruit et non la graine qui tombe sur le chemin ou sous les épines

Evidemment c’est cette conclusion moralisante  qui sera reprise par Matt puis après lui par l »église au cours des siècles

**

La conclusion :esperance 

ressemble davantage à l’enseignement de jésus

**

Soyez optimiste, Soyez plein d’espérance 

**

Et au lieu de regarder les mauvaises graines, d’être pessimiste ,grincheux, regardez donc ce champ immense qui donne 30, 60, 100 pour un 

 

LA Parabole de l’ivraie est peut être une invitation à la PATIENCE

22 mars, 2009

Voir synopse (Mtt 13-24) 

Cette parabole est racontée seulement par Matthieu

Un homme sème de la bonne semence .Son ennemi sème de l’ivraie. Les serviteurs veulent arracher aussitôt la mauvaise herbe

Le maître leur dit

Patience

En conclusion ,il est dit qu’à la fin des temps, on séparera le bon grain du mauvais grain

**

Jésus n’explique pas la parabole (Mtt 13,34)

Mais Matthieu, un peu plus loin ,en bon enseignant, ressent le besoin de l’expliquer en la moralisant (Mtt 13,36-43)  

Nous serons jugés à la fin des temps. Tous ceux qui font l’iniquité seront jetés dans la fournaise de feu

** 

Telle est l’interprétation de Matthieu

Mais jésus ne voulait il pas donner un autre leçon,  à savoir la patience ?

Avec la phrase centrale :

Ne faites pas encore le tri.

De peur que ramassant l’ivraie, vous ne déracinez avec elle le blé 

**

Comme le maître de la parabole, soyons patient avant de condamner

Soyons patient, on peut se tromper sur nos jugements

Le manichéisme n’est pas loin quand on sépare le bien du mal, quand on distingue entre les pays du mal et les pays du bien

**

Le semeur est un homme BON qui sème de
la BONNE semence 

Il a le souci de ne pas arracher du bon grain en même temps que le mauvais.

Dans son explication, Matthieu dit que le semeur est « le fils de l’homme »qui est le titre  employé dans les apocalypses quand il est question du juge, à la fin des temps. Matt est en effet profondément imprégné par  cette culture, lui, le plus juif des évangélistes


Parabole de l’enfant prodigue ou du Père miséricordieux

22 mars, 2009

Ne se trouve que dans Luc

Voir synopse Luc 15,11

 

L’interprétation de la parabole a évoluée en fonction de la parénèse (morale)

 

Un Homme avait 2 fils.

Le plus jeune lui demande son héritage et part faire la fête

Le deuxième fils reste travailler pour son père

Le jeune fils dépense tout son argent, devient pauvre et décide finalement de retourner chez son père qui lui pardonne

Conclusion moralisante : il faut se convertir

**

Et pendant des siècles, cette parabole servit au cours des cérémonies religieuses pour nous inciter à nous convertir .Les fidèles reprenaient en refrain  la phrase :

**

Oui je me lèverais et j’irais vers mon père 

**

Mais depuis peu, certains exégètes ont rappelé pertinemment que la conclusion d’une parabole se trouve à la fin

A la fin du récit,le père dit au fils aîné qui récriminait car le père accueillait trop bien le fils perdu . « Nous devions faire une joyeuse fête car ton frère était mort et il est revenu 

**

                           Il était perdu et je l’ai retrouvé 

**

Le père montre ainsi toute sa tendresse pour son fils. Il est MISERI-CORDIEUX

Ce qui, veut dire ; Avoir le cœur ouvert à la miséricorde des autres

 

De la même façon Luc montre la joie du berger dans la parabole de la brebis perdue et celle de la femme dans la parabole de la pièce d’argent perdue et retrouvée

 


 

Parabole de la Brebis perdue :Joie de la retrouver ou Zele du berger pour la chercher

22 mars, 2009

   Mtt 18,12 et Luc 15,8

Cette parabole est  exemplaire pour montrer comment un évangéliste peut changer l’interprétation d’une parabole 

Il est vraiment nécessaire de décortiquer le texte pour essayer de retrouver la leçon que Jésus a voulu donner   

                                                      apportdesevangelistesronelledechqueevangeliste.jpg                

                  ZELE                                           JOIE 

**

On  voit que à la fin de son récit, Matthieu met l’accent sur le Zele .Il faut propager
la Parole de Dieu

Tandis que Luc insiste sur la joie 

**

Du reste  Luc interprète de la même façon 2 autres paraboles similaires

La pièce de monnaie perdue et retrouvée           :  JOIE

L’enfant prodigue perdu et retrouvé                  :  JOIE

**

Et Matthieu

Il faut sauver les petits :                                    ZELE

IL met en garde contre les scandales                  ZELE


 

La parabole de la pièce de monnaie perdue et retrouvée :la Joie de l’évangile

22 mars, 2009

voir Synopse  Luc 15,8 

Seulement dans Luc

Luc insiste dans les paraboles de la brebis perdue et de l’enfant prodigue sur la joie

**

Réjouissez vous. Il était perdu et je l’ai retrouvé

**

Dans ce court récit sur la pièce perdue et retrouvée, la joie est débordante  

Une femme pauvre a perdu une pièce d’argent .Anxieuse, elle cherche partout ,allume sa lampe, balaie sa case.

Et quand elle a retrouvé se pièce, elle ameute tout le quartier et crie

**

Réjouissez vous. Je l’avais perdu et je l’ai retrouvée

Les ouvriers de la vigne ou le Père qui est BON

22 mars, 2009

Voir synopse Mtt 20,1   

 

Un vigneron, tôt le matin engage des ouvriers pour sa vigne et leur promet une piece d’argent pour la journée

Puis il  revient toutes les 3 heures et embauche d’autres ouvriers

** 

A la fin de la journée ,il donne la même paye d’ une piece d’argent à tout le monde

Un ouvrier de la premiére heure qui a travaillé davantage rouspete et le maître leur dit 

 

Es tu jaloux car je suis BON ?

Certes les premiers ont travaillé davantage, mais le maître a compris aussi la detresse de ceux qui toute la journée ont attendu sans trouver de travail

Longtemps ,à propos de cette parabole ,ceux qui se disaient de bons chrétiens ayant pratiqués toute leur vie,ne trouvaient pas normal qu’ils aient la même recompense que les convertis de la derniére heure. Ils n’avaint rien comprisau message central de l’évangile 

**

Il  se trouve à la fin de la parabole la phrase 

Les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers

On a cru qu’elle servait de conclusion à la parabole

En fait cette phrase se retrouve plusieurs fois dans les évangiles à des endroits differents

Les évangelistes ne savaient plus en quelle circonstance, Jésus l’avait prononcée et Matthieu a jugé bon de la placer  à la fin de la parabole des vignerons, en  faussant ainsi l’interpretation 

Cette phrase se retrouve souvent .   Sans doute avait elle une grande importnace pour Jésus 

123456