Archive pour la catégorie 'Actes des apotres'

Fête de Pierre et Paul ,les pères de la foi

29 juin, 2018

Lecture 1 :  Pierre (Actes12, 1‑11)

À cette époque, le roi Hérode Agrippa se saisit de certains membres de l’Église pour les mettre à mal. Il supprima Jacques, frère de Jean, en le faisant décapiter. Voyant que cette mesure plaisait aux Juifs, il décida aussi d’arrêter Pierre. C’était les jours des Pains sans levain. Il le fit appréhender, emprisonner, et placer sous la garde de quatre escouades de quatre soldats ; il voulait le faire comparaître devant le peuple après la Pâque. Tandis que Pierre était ainsi détenu dans la prison, l’Église priait Dieu pour lui avec insistance. Hérode allait le faire comparaître. Or, Pierre dormait, cette nuit-là, entre deux soldats ; il était attaché avec deux chaînes et des gardes étaient en faction devant la porte de la prison. Et voici que survint l’ange du Seigneur, et une lumière brilla dans la cellule. Il réveilla Pierre en le frappant au côté et dit : « Lève-toi vite. » Les chaînes lui tombèrent des mains. Alors l’ange lui dit : « Mets ta ceinture et chausse tes sandales. » Ce que fit Pierre. L’ange ajouta : « Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi. » Pierre sortit derrière lui, mais il ne savait pas que tout ce qui arrivait grâce à l’ange était bien réel ; il pensait qu’il avait une vision. Passant devant un premier poste de garde, puis devant un second, ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville. Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux. Une fois dehors, ils s’engagèrent dans une rue, et aussitôt l’ange le quitta. Alors, se reprenant, Pierre dit : « Vraiment, je me rends compte maintenant que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a arraché aux mains d’Hérode et à tout ce qu’attendait le peuple juif. »

** 

La victoire de la foi

Pierre dormait attaché

surveillé

emprisonné

**

l’Église priait Dieu pour lui avec insistance.

Pierre était dans les ténèbres 

mais lui et son église  avaient la foi

ils priaient

**

Et voici que survint l’ange du Seigneur, et une lumière brilla dans la cellule.

la lumière de l’Esprit

la force de l’Esprit  

**

« Lève-toi vite. »

la foi nous fortifie

la foi nous redresse

Les chaînes lui tombèrent des mains.

la foi nous libère

la foi nous déchaine

**

 Mets ta ceinture et chausse tes sandales. ».. Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi. »

A cause de  la foi nous retrouvons notre dignité de fils de Dieu 

et le manteau du juste

« C’est par la foi que nous sommes justifiés » (Saint Paul)   

A cause de la foi nous remettons les sandales du missionnaire convaincu et convainquant 

**

. Passant devant un premier poste de garde, puis devant un second, ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville. Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux.

Saint-Pierre-et-Paul

Lecture 2 :(2 Tm 4, 6-18) :Paul

Le combat de la foi

Bien-aimé,J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi. Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice :le Seigneur, le juste juge, me la remettra en ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous qui auront désiré avec amour sa Manifestation glorieuse.

**

Evangile   (Matt 16, 13‑19)

l’acte de foi

Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »

**

Cliquez ICI 

7è samedi de Pâques : Saint Paul à Rome (Actes 28, 30-31)

19 mai, 2018

Paul demeura deux années entières dans le logement qu’il avait loué à Rome ; il accueillait tous ceux qui venaient chez lui ; il annonçait le règne de Dieu et il enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ avec une entière assurance et sans obstacle.

**

Rome

Saint Paul  est enfin à Rome  

libre de ses mouvements

**

Il y reste  

2 ans

tranquille

en fin de vie  

Il reçoit

il parle de Jésus

mais aussi il écrit

**

Il ne combat plus

contre les juifs en proclamant  

 C’est la foi qui nous sauve et non la loi

**

Tout est grâce

Dans sa retraite ,il se réjouit  

plus que jamais, il réalise que tout est grâce

sa conversion sur la route de Damas

ses voyages  

ses amis :  Barnabé ,Luc Timothée ,Lydie , Jason Aquilla, Priscille  

Tout lui a été donné !

 

Tout-est-gräce

Les épitres

C’est alors qu’il écrit l’épitre aux Ephésiens et aux Colossiens 

tout est grâce

l’incomparable richesse de sa grâce. …C’est par la grâce, en effet, que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ; vous n’y êtes pour rien, c’est le don de Dieu. Cela ne vient pas des œuvres, afin que nul n’en tire fierté. (Eph,2,8)

**

Jesus  est le sauveur

Paul commence ses 2 épitres avec des hymnes 

où il exprime toute sa joie

son enthousiasme

sa foi

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ :
Il nous a bénis.
Il nous a choisis

Il nous a prédestinés

..

en lui, par son sang, nous sommes délivrés,
en lui, nous sommes pardonnés

 ( Ephésiens 1ss)

**. 

Il est l’image du Dieu invisible,
Premier-né de toute créature,

 …il est, la tête du corps, qui est l’Eglise.
Il est le commencement,
Premier-né d’entre les morts,

**
..ayant établi la paix par le sang de sa croix.
C
olossiens (1,15-20)

**

Tout est grâce

C’est ce que Jean nous dit aussi en terminant son évangile

Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait.(Jn 21,25)

7e vendredi de Pâques : Agrippa et Bérénice (Actes 25,12-26,32)

18 mai, 2018

Saint Paul  comme Jésus monte à Jérusalem

avec ses disciples

et comme Jésus il va y vivre sa « passion »

rejeté par la foule  

jugé par le tribun

condamné par  le grand prêtre  

Cliquez  ICI

 

Agrippa

Agrippa et Bérénice

Paul va aussi comparaitre devant Agrippa

qui est est un membre de la famille d’Hérode

**

Comme Hérode qui aimait écouté Jean Baptiste (Luc 9,7-9)  

Agrippa veut entendre Paul

 « Je voudrais bien entendre cet homme à mon tour. » (actes 25,22)

**

Hérode a renvoyé Jésus en se moquant de lui

Agrippa au contraire est séduit par Paul  

par le récit de sa vocation sur la route de Damas

et par son enseignement sur le salut

ce n’est pas la loi qui nous sauve c’est la foi

**

Agrippa émerveillé  s’écria  

 encore un  peu et par tes raisons ,tu vas faire de moi un chrétien  (26,29 )

Paul répond

Plaise à Dieu que non seulement toi mais aussi tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez exactement ce que je suis… sans les chaînes que je porte ! »(27,29)

**

Paul souffre

il est  enchainé

il perdu sa liberté

mais « l’évangile de la joie »,l’évangile du pardon est ,annoncé  

On  aurait pu relâcher cet homme s’il n’ en avait appelé à César (26,32)

**

….courage Paul !  ,le témoignage que tu m’as rendu à Jérusalem ,il faut que tu le rende aussi à Rome(23,11)

7é Jeudi de Pâques : La montée de Paul à Jérusalem (Actes 20,1-23,23)

17 mai, 2018

Paul avec ses disciples

Il avait comme compagnons : Sopatros, fils de Pyrrhus, de Bérée ; Aristarque et Secundus, de Thessalonique ; Gaïus, de Derbé, et Timothée, ainsi que Tychique et Trophime, de la province d’Asie. (20,4)

Trophime était originaire de Milet   

Cliquez ICI

Luc les rejoint et  sera  un témoin privilégié des événements qui vont se passer  

 

Passion-de-Paul

La foule de Jérusalem

La ville entière s’ameuta, et le peuple arriva en masse (21,30)

Une foule en colère

même les juifs devenus chrétiens lui reprochent

son enseignement  

« C’est la foi qui sauve et non la loi

Jésus  seul peut nous sauver

Nous ne pouvons pas nous sauver par nos propres mérites  

**

Le salut est pour tous

,même  pour les païens  

**

Or  on soupçonne Paul d’avoir introduit Trophime ,un grec dans le temple

Il a même amené des Grecs dans le temple et il profane ainsi ce saint Lieu. »  Ils avaient déjà vu en effet Trophime d’Ephèse avec lui dans la ville et ils pensaient que Paul l’avait introduit dans le temple. .(21,29)

**

Le tribun de la cohorte

Jésus fut d’abord présenté  à Caïphe

Paul est d’abord  arrêtée par le  tribun de la cohorte

Celui-ci ne se lave pas les mains  comme Pilate

mais il se  pose des questions

il avait pris peur en découvrant que c’était un citoyen romain qu’il gardait enchaîné (22,29)

**

Le grand prêtre  

Les soldats de Caïphe avaient frappé Jésus

l’un des gardes qui était là  gifla Jésus(Jn 18 ?22)

Paul est frappé sur la bouche

le Grand Prêtre Ananias ordonna à ses assistants de le frapper sur la bouche. (23,2)

**

Un enfant

Sur la route qui menait au calvaire ,Jésus fut aidé par Simon de Cyrène  (Luc 23,27)

c’est un enfant qui va aider Paul

 le fils de la sœur de Paul eut vent d’un guet-apens ; il se rendit à la forteresse, y entra et prévint Paul (23 16)

**

Ce récit se termine par la parole de Dieu

Courage  !  ,le témoignage que tu m’as rendu à Jérusalem ,il faut que tu le rende aussi à Rome

**

Nous aussi au cours  de notre vie nous nous dirigeons vers la Jérusalem céleste, la ville de la paix

et nous devons témoigner de notre foi

humblement !

**

Avec confiance !

sûr d’être sauvé non pour ce que nous avons  fait

 non pour nos mérites

 mais parce que le Christ est mort pour nous

7é mercredi de Pâques : Vous ne verrez plus mon visage (Acte.20,28-38) .

16 mai, 2018

 

 Lecture 1 :Les adieux de Paul  

Ce jour là , à Millet , Paul fit ses adieux aux presbytres qu’il avait formé pendant  3 ans

en prononçant un long discours

Cliquez ICI 

vous-ne-me-verrez-plus

Quand Paul eut ainsi parlé, il s’agenouilla et pria avec eux tous. Tous se mirent à pleurer abondamment ;
ils se jetaient au cou de Paul et l’embrassaient ;ce qui les affligeait le plus ,c’est la parole qu’il avait dite :
« Vous ne verrez plus mon visage. »Puis on l’accompagna jusqu’au bateau

C’est humain , profondément humain

Paul aime les siens

il a veillé sur eux pendant 3 ans

ll s’est dépensé pour eux

et  maintenant ,il s’en va

et il pleure  

**

C’est humain, profondément humain et chrétien

il pleure et avec les siens ,

il se met à genoux et prie

**

Il croit

Il y croit de tout son cœur

on ne verra plus son visage

mais il sera  toujours là  avec son âme

il croit en la vie éternelle

« On se reverra »

et  c’est avec cette foi, qu’il quitta ses amis et monta dans le bateau

**

Evangile : Les adieux de Jésus (Jn 17)

C’est divin, profondément divin  

Jésus ne pleure pas ..

Il est glorieux !  

Père, l’heure est venu, glorifie ton fils

**

Il a veillé sur nous pendant 3 ans

et maintenant il part

mais c’est pour nous préparer une place  

Pére ,maintenant je viens à toi, …pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.

**

pour que nous ayons la vie éternelle   

La vie éternelle , c’est qu’il te connaisse toi le seul vrai Dieu

**

La mort de nos amis

Nous ne verrons plus leurs visages

mais avec eux, nous revirons éternellement   

7è mardi de Pâques : Le discours de Paul à Millet (Act.20,17-27)

15 mai, 2018

En ces jours-là, depuis Milet, Paul envoya un message à Éphèse pour convoquer les Anciens de cette Église.Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur adressa la parole :« Vous savez comment je me suis toujours omporté avec vous, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie :j’ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les armes et les épreuves que m’ont values les complots des Juifs ;je n’ai rien négligé de ce qui était utile,pour vous annoncer l’Évangileet vous donner un enseignement en public ou de maison en maison. Je rendais témoignage devant Juifs et Grecs pour qu’ils se convertissent à Dieu et croient en notre Seigneur Jésus. Et maintenant, voici que je suis contraint par l’Esprit de me rendre à Jérusalem, sans savoir ce qui va m’arriver là-bas. Je sais seulement que l’Esprit Saint témoigne, de ville en ville,que les chaînes et les épreuves m’attendent.Mais en aucun cas, je ’accorde du prix à ma vie,pourvu que j’achève ma courseet le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus :rendre témoignage à l’évangile de la grâce de Dieu. Et maintenant, je sais que vous ne reverrez plus mon visage,vous tous chez qui je suis passé en proclamant le Royaume.C’est pourquoi j’atteste aujourd’hui devant vousque je suis pur du sang de tous,car je n’ai rien négligé pour vous annoncer tout le dessein de Dieu. »

**

Tyrannos

Paul est resté plus de 2  ans à Ephese

Il y fonda une communauté

et voulant former de futurs animateurs

Il demanda

à un  des ses amis

Tyrannos

maitre d’école

de lui prêter  ses locaux

en période de repos

Chaque jour il les  entretenait dans l’école de Tyrannos (Actes 19,9)

 

Tyrannos

Cliquez ICI

Ce sont les « anciens »  de cette école qu’il réunit cette fois çi  à Millet 

**

Paul : un homme de prière

Paul est un fondateur de communauté  

un maitre d’école

mais aussi un homme de prière  

 

PauI vit en permanence « le Notre Père »

le discours de Millet

en est la preuve

**

« Notre » père

Pour Paul nous sommes tous frères

Il se comporte comme un grand frère avec beaucoup de tendresse

au point qu’à la fin de son discours tout le monde se mit à pleurer

**

« Que ton nom soit sanctifié » 

Paul nous révèle que « Pére » est  le nom de Dieu

Tout est grâce

Tout est don

**

« Que ton régne vienne »

Paul  ne cesse de  rendre témoignage  à l’évangile de Dieu 

chez les juifs, les grecs ,les non pratiquants  comme Apollos

chez les fervents  comme Priscille et Aquila

**

Le Saint Esprit

 «Que ta volonté soit faite »

Paul dit aux anciens :

Je suis contraint  par l’Esprit  de me rendre à Jérusalem

car Paul est sans cesse à l’écoute de l’Esprit Saint pour faire la volonté de Dieu  

Il ne sait jamais où il va !

**

Déjà en  quittant Antioche, Paul et Silas étaient partis l’aventure

et n’avaient  pas vraiment de projets

Ils allaient « à la grâce de Dieu » 

et se laissaient emporter par le souffle de l’Esprit

Cliquez ICI

**

Maintenant Paul s’en retourne à Jérusalem

On ne pas trop pourquoi

Il n’a pas l’air d’en avoir envie

il est contraint par l’Esprit

**

La souffrance

. Je sais seulement que les chaînes et les épreuves m’attendent. Mais en aucun cas, je n’accorde du prix à ma vie

Paul connait le langage de la croix

« folie pour les païens ,scandale pour les juifs » (1cor 1,17-25)

Il est prêt !

Sur la route de Damas déjà il était dit

« Je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom «  (Acte 9,16)

puis il a fait naufrage ,il a été lapidé ,flagellé ,mis en prison 

que craint il ?

**

Mais cette fois ci

de qui a t il peur ?

des juifs devenus chrétiens qui vont lui reprocher d’acceuillir des païens , des étrangers ?

 de Pierre , de Jacques  qui respectent toujours  la loi à la lettre  

alors que Paul déclare

ce n’est pa la loi qui sauve mais la foi ?

**

C’est la souffrance du Christ qui était parfois si mal compris ,même par ses disciples

C’est  la  souffrance que doit ressentir maintenant  le pape François quand il est critiqué par les siens

 

7è dimanche de Pâques . Matthias (Actes, 1,15‑26)

13 mai, 2018

En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Il est écrit au livre des Psaumes : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

**

Qui sont les Matthias ?

sinon les responsables d’église

le pape, les évêques ,les prêtres ,les diacres, les pasteurs

qui assistent les apôtres

ils font partis des 12

et non des  120 qui forment alors la communauté

Ce n’est plus moi qui vit ,c’est le Christ qui vit en moi

                             

Matthias

Ce sont des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous

Tous doivent être imprégnés par la vie et l’enseignement du Christ

non des intellectuels , qui connaissent leurs textes

mais des hommes qui en vivent

des hommes qui on lu ,relu médité les évangiles

à l’écoute de l’esprit qui est en eux

et qui ne se contentent pas de commentaires écrits par d’autres

**

Des hommes de foi

qui ne douteront  pas comme Judas

**

Choisis

Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée  » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

Ils sont choisis par Dieu et désigné par l’église

 **

Lecture 2 (1 Jn 4, 11-16)

Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui,et lui en Dieu.

Que nos Matthias  fervent et généreux  ne craignent rien

 Dieu est avec eux

**

Evangile (Jn 17, 11b-19)

, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.

**

Que nos Matthias ne craignent rien !

Jésus a prié spécialement pour eux

6é samedi de Pâques : Apollos (Actes 18, 23-28)

12 mai, 2018

Après avoir passé quelque temps à Antioche, Paul partit. Il parcourut successivement le pays galate et la Phrygie, en affermissant tous les disciples. Or, un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, venait d’arriver à Éphèse. C’était un homme éloquent, versé dans les Écritures. Il avait été instruit du Chemin du Seigneur ; dans la ferveur de l’Esprit, il parlait et enseignait avec précision ce qui concerne Jésus, mais, comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste. Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue. Quand Priscille et Aquila l’entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu. Comme Apollos voulait se rendre en Grèce, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Quand il fut arrivé, il rendit de grands services à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu. En effet, avec vigueur il réfutait publiquement les Juifs, en démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.

 **

 Après l’ ascension et  la pentecôte

les disciples enthousiastes sont partis évangéliser le monde

Paul ,parti d’Antioche ,se rendit chez les Galates, à Ephese en Grèce 

Partout avec la force de l’Esprit Saint il a créé des communautés  ,des églises , des paroisses

**

mais parmi  les auditeurs qui acceptaient le message du christ

comme parmi les lecteurs qui maintenant  adhérent pleinement au message du Christ

les opinions étaient partagées sur la façon de vivre son enseignement

 

Apollos

Apollos et l’ Esprit saint

C’était un homme éloquent, versé dans les Écritures. …, il parlait et enseignait avec précision ce qui concerne Jésus, mais, comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste

Apollos  connaît les écritures

il y croit

il proclame sa foi

mais il ne connaît pas le baptême de l’Esprit

Il ne reconnaît pas l’influence de l’esprit Saint dans le cœur des convertis

Il ignore le vrai dialogue  avec le Christ  au cours d’une prière personnelle ,intime ,amoureuse

**

N’en serait il pas ainsi  pour certains théologiens sincères  qui se moquent de la ferveur populaire

N’en serait il pas ainsi pour certains exégètes ,fiers de leur science 

En tout bien et tout honneur …

Ghandi ne serait il pas un Apollos ? Il était en admiration en lisant le sermon des béatitudes  

**

Apollos et les non pratiquants

 Quand Priscille et Aquila l’entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu. Comme Apollos voulait se rendre en Grèce, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil.

Apollos était indépendant

il avait son opinion !

pas vraiment attaché à une communauté

il allait et venait

tantôt à Alexandrie ,tantôt à Ephese ,tantôt à Corinthe

**

Il croit en l’évangile mais pas en l’église

Comme les non pratiquants

nos Apollos modernes

**

Pourquoi pas ?

les ermites aussi sont hors communautés

Dieu respecte la diversité

pourvu que l’homme soit honnête ,charitable 

pourvu que l’homme soit sincèrement en recherche de la vérité

pourvu que  l’homme ,comme Apollos ,lisent les écritures

pour enfin y trouver la vraie lumière

**

Le bon Berger saura bien un jour réunir toutes ses brebis  

6é Vendredi de Pâques (Actes 18, 9-18)

11 mai, 2018

À Corinthe, une nuit, le Seigneur dit à Paul dans une vision : « Sois sans crainte : parle, ne garde pas le silence. Je suis avec toi, et personne ne s’en prendra à toi pour te maltraiter, car dans cette ville j’ai pour moi un peuple nombreux. » Paul y séjourna un an et demi et il enseignait parmi les Corinthiens la parole de Dieu. Sous le proconsulat de Gallion en Grèce, les Juifs, unanimes, se dressèrent contre Paul et l’amenèrent devant le tribunal, en disant : « La manière dont cet individu incite les gens à adorer le Dieu unique est contraire à la loi. » Au moment où Paul allait ouvrir la bouche, Gallion déclara aux Juifs : « S’il s’agissait d’un délit ou d’un méfait grave, je recevrais votre plainte à vous, Juifs, comme il se doit. Mais s’il s’agit de débats sur des mots, sur des noms et sur la Loi qui vous est propre, cela vous regarde. Être juge en ces affaires, moi je m’y refuse. » Et il les chassa du tribunal. Tous alors se saisirent de Sosthène, chef de synagogue, et se mirent à le frapper devant le tribunal, tandis que Gallion restait complètement indifférent. Paul demeura encore assez longtemps à Corinthe

** 

Un état laïc

Entre Sosthène  et Paul,

c’est un combat de chef

une guerre de religion

**

Entre les 2

Gallion le représentant de l’état laïc se veut neutre

On connaît bien  cela dans le monde moderne

Décidemment le monde ne change pas !

 

Paul-est-Sosthéne

Le peuple de Corinthe

c’est le peuple des banlieues

des « laisser pour compte »

le peuple du  9-3

peuple méprisé ,rejeté  humilié

le « rebut » de l’humanité  comme dit le pape  Fancois  

**

 à Corinthe ,on comptait jusqu’à 60000 esclaves pour porter les fardeaux d’un port à l’autre .D’ou une activité intense et une population laborieuse parfois méprisée ..D’où aussi la présence de très nombreuses prostituées

Cliquez ICI

**

Le peuple de Corinthe connaissait  la violence du 9-3

causée par les injustices  ou le désespoir

mais  quand ce peuple

assoiffé de « respect » 

entendit Paul

il resta comme « figé »

**

Ce peuple reconnut Jésus 

Il était l’un d’entre eux  

celui-là végétait comme un rejeton,
comme une racine sortant d’une terre aride ;
il n’avait ni aspect, ni prestance tels que nous le remarquions,
ni apparence telle que nous le recherchions.

Il était méprisé, laissé de côté par les hommes,
homme de douleurs, familier de la souffrance,
tel celui devant qui l’on cache son visage ;
oui, méprisé, nous ne l’estimions nullement.

Isaïe 53)

Jésus  leur rendait leur dignité

leur fierté

« heureux les pauvres ,le royaume des cieux est à eux

**

il leur rendait  l’espoir ,le courage

Debout ! lève toi

**

C’est ce peuple qui  deviendra  

la première grande communauté des chrétiens

 les derniers seront les premiers

6é mardi de Pâques :La joie (Actes 6,22-34)

8 mai, 2018

En ces jours-là, dans la ville de Philippes, la foule se déchaîna contre Paul et Silas. Les magistrats ordonnèrent de leur arracher les vêtements pour leur donner la bastonnade. Après les avoir roués de coups, on les jeta en prison, en donnant au geôlier la consigne de les surveiller de près. Pour appliquer cette consigne, il les mit tout au fond de la prison, avec les pieds coincés dans des blocs de bois.Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les autres détenus les écoutaient. Tout à coup, il y eut un violent tremblement de terre, qui secoua les fondations de la prison : à l’instant même, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les détenus se détachèrent. Le geôlier, tiré de son sommeil, vit que les portes de la prison étaient ouvertes ; croyant que les détenus s’étaient évadés, il dégaina son épée et il était sur le point de se donner la mort. Mais Paul se mit à crier d’une voix forte : « Ne va pas te faire de mal, nous sommes tous là. » Ayant réclamé de la lumière, le geôlier se précipita et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas. Puis il les emmena dehors et leur demanda : « Que dois-je faire pour être sauvé, mes seigneurs ? » Ils lui répondirent : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison. » Ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui vivaient dans sa maison. À l’heure même, en pleine nuit, le geôlier les emmena pour laver leurs plaies. Aussitôt, il reçut le baptême avec tous les siens. Puis il fit monter chez lui Paul et Silas, il fit préparer la table et, avec toute sa maison, il laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

**

La joie   

Chez les Philippiens

chez Lydie  

tout est joie !  

même au milieu de la pire des persécutions

**

Paul et Sillas étaient partis dans la joie

Avec Paul, de Troas nous avons gagné le large et filé tout droit sur …Philippes,(Actes 16,11)

ils gagnent le large …Ils filent …

ils fondent dans la joie une communauté

avec les femmes de le ville

avec Lydie  

cliquez ICI  

**

Après les avoir roués de coups, on les jeta en prison….avec les pieds coincés dans des blocs de bois.

Rien ne les arrête !  

Ni la prison, ni les coups, ni les chaines

ni les tremblements de terre  

 

Joie

Au contraire ils chantent des psaumes

C’est la joie !

**

Plus tard Paul leur écrira  l’épitre de la joie

 « réjouissez vous …pour le Christ je m’élance en avant…Pour lui j’ai accepté de tout perdre …

Cliquez ICI

C’est la joie !

**

Le centurion

 il dégaina son épée et il était sur le point de se donner la mort.

Lui, c’est pas la joie !

C’est la panique

la tristesse

il a tout perdu !

au point qu’il veut mourir  

**

Ayant réclamé de la lumière, le geôlier se précipita et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas.

il crie au secours

il demande de la lumière

**

La foi

la lumière de la foi (Lumen fidei) du pape François

Cliquez ICI 

Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison.

la foi est  source de joie et de paix

**

Ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui vivaient dans sa maison.…  et il laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

C’est encore et toujours l’enseignement du pape Francois

La joie de l’évangile

Cliquez ICI

Réjouissez vous et exultez

Gaudete et exsultate

Cliquez ICI 

12345...10