Archive pour la catégorie 'Actes des apotres'

Paul à Ephèse : (Actes 19,1-8)

29 mai, 2017

Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul traversait le haut pays ; il arriva à Éphèse, où il trouva quelques disciples. Il leur demanda : « Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » Ils lui répondirent : « Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint. » Paul reprit : « Quel baptême avez-vous donc reçu ? » Ils répondirent : « Celui de Jean le Baptiste. » Paul dit alors : « Jean donnait un baptême de conversion : il disait au peuple de croire en celui qui devait venir après lui, c’est-à-dire en Jésus. »Après l’avoir entendu, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus. Et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues mystérieuses et à prophétiser. Ils étaient une douzaine d’hommes au total. Paul se rendit à la synagogue où, pendant trois mois, il prit la parole avec assurance ; il discutait et usait d’arguments persuasifs à propos du royaume de Dieu.

 

Ephèse

La ville des orfèvres

La ville d’Artémis

ville en en ruine  mais toujours  belle

 aux colonnes toujours revêtues d’un marbre blanc éblouissant

Ephèse la Blanche

 

Ephése

Ephèse carrefour des opinions

avec les adorateurs d’Artémis  

les auditeurs.. n’en finissaient pas de crier : « Grande est l’Artémis d’Ephèse ! » (Act 19,28) 

Avec les exorcistes juifs

Des exorcistes juifs itinérants entreprirent à leur tour de prononcer, sur ceux qui avaient des esprits mauvais, le nom du Seigneur Jésus ! (Act18, 13)

Avec des maîtres d’école  

Paul, prenant à part les disciples, leur adressait chaque jour la parole dans l’école de Tyrannos.(Act 19, 10) 

Avec les disciples de Jean Baptiste ou d’Apollos  

qui  étaient passés par là ,avant Paul

**

Le baptême de l’Esprit

Paul rectifie  les opinions  

C’est l’Esprit saint qui chasse les mauvais esprits

C’est l’Esprit Saint qui donne des fruits merveilleux «  paix joie .. (Gal 5)

C’est le Christ qui nous purifie de nos fautes

En lui, par son sang, nous sommes délivrés,
en lui, nos fautes sont pardonnées, selon la richesse de sa grâce.(Ep 1,7)

**

C’est le baptême de l’Esprit qu’il faut recevoir

En lui, encore, vous avez entendu la parole de vérité, l’Evangile qui vous sauve.
En lui, encore, vous avez cru et vous avez été marqués du sceau de l’Esprit promis,l’Esprit Saint,(Ep 1,13)

**

C’est aux éphésiens que Paul révèle le  grand mystère  

Que nous soyons tous unis dans le même Esprit !  (Ep 3…)

**

Marie

C’est à Ephese que Marie fut proclamée « la mère de Dieu » en 431

Cliquez ICI 

Paul et Apollos à Corinthe :(Actes 18, 23-28)

27 mai, 2017

Après avoir passé quelque temps à Antioche, Paul partit. Il parcourut successivement le pays galate et la Phrygie, en affermissant tous les disciples. Or, un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, venait d’arriver à Éphèse. C’était un homme éloquent, versé dans les Écritures. Il avait été instruit du Chemin du Seigneur ; dans la ferveur de l’Esprit, il parlait et enseignait avec précision ce qui concerne Jésus, mais, comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste. Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue. Quand Priscille et Aquila l’entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu. Comme Apollos voulait se rendre en Grèce, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Quand il fut arrivé, il rendit de grands services à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu. En effet, avec vigueur il réfutait publiquement les Juifs, en démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.

**

Apollos  

Après avoir passé quelque temps à Antioche, Paul partit….. Or, un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, venait d’arriver à Éphèse…. C’était un homme éloquent, versé dans les Écritures.

 Paul vient d’Antioche la ville lumière

,refuge des premiers chrétiens

ou se rassemblèrent les premières  communautés autour de Paul et Barnabé

**

Apollos vient d’Alexandrie la ville des philosophes

la ville de Philon

la ville de la grande bibliothèque

Cliquez ICI 

**

La ville des « Hébreux » ,des  prêtres juifs devenus chrétiens

Cliquez ICI 

la ville des juifs qui connaissaient les Ecritures

la ville où Marc serait venu évangéliser 

**

Il avait été instruit du Chemin du Seigneur ;

Apollos est donc un intellectuel

il a lu…il a étudié

il a été  convaincu  

mais il est seul  

alors que Paul d’Antioche cree des communautés  

**

dans la ferveur de l’Esprit, Apollos  parlait et enseignait avec précision ce qui concerne Jésus,

L’Esprit est avec lui

comme il était avec Corneille et les romains qui sont devenus chrétiens

Cliquez ICI 

L’esprit souffle ou il veut, comme il veut…on ne sait d’où il vient ni où il va (Jn 3, 7)

**

Le baptéme

comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste

Apollos « l’Hébreu » d’Alexandrie

est peut être un  des anciens prêtres du temple de Jérusalem qui se sont enfuis à Alexandrie après étre devenus Chrétiens

Pour eux ,le sacrifice du temple était remplacé par le sacrifice de la croix

Pour eux , ce qui prime était le pardon des péchés et la conversion  

Ils ne connaissaient que le baptême de Jean Baptiste qui purifie  

**

mais le baptême est  aussi un engagement à vivre en famille

à vivre en fils de Dieu

tous réunis autour du même père  

en église

**

 Quand Priscille et Aquila l’entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu. Comme Apollos voulait se rendre en Grèce, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil.

C’est pourquoi les chrétiens de Corinthe l’invite à vivre avec eux

en communion

« au nom du Christ »

paul-et-apollos-256x300

Apollos et Paul

Quand il fut arrivé, il rendit de grands services à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu. En effet, avec vigueur il réfutait publiquement les Juifs, en démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.

**

C’est ainsi  qu’Apollos continua à enseigner  

on le compara à Paul

mais peu importe

de toute façon c’est l’Esprit seul qui change les cœurs

Qu’est-ce donc qu’Apollos ? Qu’est-ce que Paul ? Des serviteurs par qui vous avez été amenés à la foi ; chacun d’eux a agi selon les dons que le Seigneur lui a accordés. Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé, mais c’est Dieu qui faisait croître. Ainsi celui qui plante n’est rien, celui qui arrose n’est rien : Dieu seul compte, lui qui fait croître. (1Cor 3,5) 

Ainsi, que personne ne fonde sa fierté sur des hommes, car tout est à vous : Paul, Apollos, ou Céphas, le monde, la vie ou la mort, le présent ou l’avenir, tout est à vous, mais vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. (1 Cor 3,23) 

5é samedi de Pâques :Paul et le jeune Timothée originaire de Lystres (Actes16, 1-10)

20 mai, 2017

En ces jours-là, Paul, qui avait quitté Antioche avec Silas, arriva ensuite à Derbé, puis à Lystres. Il y avait là un disciple nommé Timothée ; sa mère était une Juive devenue croyante, mais son père était grec. À Lystres et à Iconium, les frères lui rendaient un bon témoignage. Paul désirait l’emmener ; il le prit avec lui et le fit circoncire à cause des Juifs de la région, car ils savaient tous que son père était grec. Dans les villes où Paul et ses compagnons passaient, ils transmettaient les décisions prises par les Apôtres et les Anciens de Jérusalem, pour qu’elles entrent en vigueur. Les Églises s’affermissaient dans la foi et le nombre de leurs membres augmentait chaque jour. Paul et ses compagnons traversèrent la Phrygie et le pays des Galates, car le Saint-Esprit les avait empêchés de dire la Parole dans la province d’Asie. Arrivés en Mysie, ils essayèrent d’atteindre la Bithynie, mais l’Esprit de Jésus s’y opposa. Ils longèrent alors la Mysie et descendirent jusqu’à Troas. Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, debout, qui lui faisait cette demande : « Passe en Macédoine et viens à notre secours. » À la suite de cette vision de Paul, nous avons aussitôt cherché à partir pour la Macédoine, car nous en avons déduit que Dieu nous appelait à y porter la Bonne Nouvelle.

 

Paul est de retour à Lystres

là où les païens l’ont si bien accueilli

là où les juifs l’ont lapidé

**

Paul entreprend son 2é voyage  

pour annoncer l’évangile aux nations  

**

Son programme est clair  

être à l’écoute de l’Esprit ….en famille…respectueux des coutumes …avec les jeunes

**

L’action du saint Esprit  

Par 3 fois Paul change d’itinéraire en fonction de l’Esprit

le Saint-Esprit les avait empêchés de dire la Parole dans la province d’Asie

…Ils essayèrent d’atteindre la Bithynie, mais l’Esprit de Jésus s’y opposa

enfin il eut un songe

 un Macédonien lui apparut, debout, qui lui faisait cette demande : « Passe en Macédoine et viens à notre secours..

Paul le sait !

Paul en est convaincu !

Seul l’Esprit est à l’œuvre  

Seul l’esprit change les cœurs

**

Paul se veut attentif au souffle de l’Esprit

l’Esprit souffle ou il veut .On ne sait d’où il vient ,ni où il va (Jn 3)

« sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jn15,5)

tout ce que vous demanderez en mon nom ,je le ferai (Jn 14, 13)

mais « en mon nom »

c’est-à-dire sous le souffle de l’Esprit

**

En famille

 

Timothée-Rembrandt

la mère de Timothée  était une Juive devenue croyante, mais son père était grec

l’esprit souffle aussi au sein des familles croyantes et ouvertes aux monde  

d’où l’importance de la famille

Paul connait bien la famille de Timothée

 J’évoque le souvenir de la foi sincère qui est en toi, foi qui habita d’abord en Loïs ta grand-mère et en Eunice ta mère, et qui, j’en suis convaincu, réside aussi en toi.(2Tm 1, 5)

**

Le respect des coutumes

et le fit circoncire à cause des Juifs de la région, car ils savaient tous que son père était grec.

Paul  est souple

il respecte les coutumes

**

La confiance en la jeunesse

Timothée était un jeune

Paul désirait l’emmener ; il le prit avec lui

Bien lui en prit !

Timothée fut un disciple modèle

le  premier évêque d’Ephese

Cliquez ICI  

Actes(4,23-31) : Les chefs se sont ligués contre Jésus ..ils ont fait tout ce que tu avais décidé d’avance

24 avril, 2017

En ces jours-là, lorsque Pierre et Jean eurent été relâchés, ils se rendirent auprès des leurs et rapportèrent tout ce que les grands prêtres et les anciens leur avaient dit. Après avoir écouté, tous, d’un même cœur, élevèrent leur voix vers Dieu en disant : « Maître, toi, tu as fait le ciel et la terre et la mer et tout ce qu’ils renferment. Par l’Esprit Saint, tu as mis dans la bouche de notre père David, ton serviteur, les paroles que voici : Pourquoi ce tumulte des nations, ce vain murmure des peuples ? Les rois de la terre se sont dressés, les chefs se sont ligués entre eux contre le Seigneur et contre son Christ ? Et c’est vrai : dans cette ville, Hérode et Ponce Pilate, avec les nations et le peuple d’Israël, se sont ligués contre Jésus, ton Saint, ton Serviteur, le Christ à qui tu as donné l’onction ; ils ont fait tout ce que tu avais décidé d’avance dans ta puissance et selon ton dessein. Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces : donne à ceux qui te servent de dire ta parole avec une totale assurance. Étends donc ta main pour que se produisent guérisons, signes et prodiges, par le nom de Jésus, ton Saint, ton Serviteur. » Quand ils eurent fini de prier, le lieu où ils étaient réunis se mit à trembler, ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils disaient la parole de Dieu avec assurance.

 

Parmi les merveilles accomplies par le Christ  

Il y a la renaissance des disciples, après Pâques  

Ils avaient trahi

ils avaient fui

ils sont devenus intrépides

n’ayant plus peur de rien

Fort !

ils sont désormais emportés par le souffle de l’Esprit

**

Merveille !

Les chefs se sont ligués entre eux contre le Seigneur et contre son Christ ? ..Ils ont fait tout ce que tu avais décidé d’avance dans ta puissance et selon ton dessein.

Merveille de la sagesse divine

Merveille de son amour

**

Dieu se sert même de nos fautes  

de nos désobéissances , de nos faiblesses

pour faire triompher son règne de paix d’amour

**

Judas a trahi

Sa trahison nous a sauvé

David a gravement péché

Il est devenu l’ancêtre du Christ  

qui est le fils de David

Les nations se liguent contre Jésus

Sa mort est notre salut

La où le péché abonde ,la grâce surabonde

**

Merveille !

Dieu respecte ainsi notre liberté

il nous respecte  en tant qu’homme

en tant que fils de Dieu

il nous laisse libre

et cette liberté  nous fait découvrir  son amour

alors même que par nos désobéissances ,nous le rejetons

**

Merveille !

Dieu le père semble sourire de nos fautes….de nos arrogances

Il en sourit, il s’en amuse

il tourne tout à notre avantage

Quel amour !

Quel bonté !

Quelle sagesse !

**

De quoi revivre

De quoi ressusciter à notre tour !

Actes (22, 3-16) : Conversion de Paul : La foi qui sauve

25 janvier, 2017

En ces jours-là, Paul dit au peuple : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères ; j’avais pour Dieu une ardeur jalouse, comme vous tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus ; j’arrêtais hommes et femmes, et les jetais en prison ; le grand prêtre et tout le collège des anciens peuvent en témoigner. Ces derniers m’avaient donné des lettres pour nos frères de Damas où je me rendais : je devais ramener à Jérusalem, ceux de là-bas, enchaînés, pour qu’ils subissent leur châtiment.Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : ‘Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?’ Et moi je répondis : ‘Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.’ Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis : ‘Que dois-je faire, Seigneur ?’ Le Seigneur me répondit : ‘Relève-toi, va jusqu’à Damas, et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.’ Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons.Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage, vint se placer près de moi et me dit : ‘Saul, mon frère, retrouve la vue.’ Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore : ‘Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.’

**

On retrouve dans ce récit toute la doctrine de saint Paul

« c’est la foi qui nous sauve »

**

La loi

En ces jours-là, Paul dit au peuple : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères

Ce n’est pas la loi qui sauve

Ce n’est pas loi qui nous rend la vie

 

Paul-sauvé-par-la-foi

La foi

Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté

C’est la foi qui sauve  

la foi nous illumine

la foi donne un sens à note vie

**

Relève-toi, va jusqu’à Damas, 

la foi  nous donne de l’assurance

la foi nous rend le courage de reprend re la route

d’aller de l’avant

**

croire que  Dieu nous  conduit

croire que  Dieu est amour

croire que  Dieu nous justifie

ce n’est pas rien

Quelle force !

**

Mais la foi c’est un don

C’est dieu qui choisit  

Pourquoi  Paul ?,

Pourquoi moi . ?

Pourquoi tant d’hommes ne croient pas ?

**

C’est un don

« Seigneur tu nous as choisi ,tu nous appelles tes amis  fais de nous les témoins de ton amour »

Cliquez ICI 

**

L’église

 Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons.  …Or, Annie, un homme religieux selon la Loi,… vint se placer près de moi et me dit : ‘Saul, mon frère, retrouve la vue.’Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore : …Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.’

la foi nous donne une famille

« Annie »  veut dire « la miséricorde »

 

perdre la foi c’est la pire des tentations

C’est le péché contre l’Esprit  

qui nous entraine à la mort

Cliquez ICI  

 

Actes (22, 3-16) :La conversion de saint Paul

23 septembre, 2016

Actes (22, 3-16) :La conversion de saint Paul

Paul, menacé de mort par les Juifs de Jérusalem, leur parlait ainsi : « Je suis Juif : né à Tarse, en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, j’ai reçu, à l’école de Gamaliel, un enseignement strictement conforme à la Loi de nos pères ; je défendais la cause de Dieu avec une ardeur jalouse comme vous le faites tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort les adeptes de la Voie que je suis aujourd’hui : je les arrêtais et les jetais en prison, hommes et femmes ; le grand prêtre et tout le conseil des Anciens peuvent en témoigner. Eux-mêmes m’avaient donné des lettres pour nos frères et j’étais en route vers Damas : je devais faire prisonniers ceux qui étaient là-bas, et les ramener à Jérusalem pour qu’ils subissent leur châtiment.« Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa soudain. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix qui me disait : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?” Et moi je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? — Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.” Mes compagnons voyaient la lumière, mais ils n’entendaient pas la voix de celui qui me parlait, et je dis : “Que dois-je faire, Seigneur ?” Le Seigneur me répondit : “Relève-toi, va jusqu’à Damas, et là on t’indiquera tout ce qu’il t’est prescrit de faire.”
Comme je n’y voyais plus, à cause de l’éclat de cette lumière, mes compagnons me prirent par la main, et c’est ainsi que j’arrivai à Damas. Or, Ananie, un homme religieux et fidèle à la Loi, estimé de tous les Juifs habitant la ville, vint me trouver et, arrivé auprès de moi, il me dit : “Saul, mon frère, retrouve la vue.” Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore : “Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la parole qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi hésiter ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant le nom de Jésus.” »

 

Dans ce récit de la conversion de saint Paul

on trouve toutes les étapes des convertis

qui grâce aux témoignages des chrétiens

et au don de la foi

se font baptiser

et témoignent à leur tour de leur foi en jésus Christ

**

La loi

 « Je suis Juif .. élevé ici dans cette ville, j’ai reçu, à l’école de Gamaliel, un enseignement strictement conforme à la Loi de nos pères

Saul   connaît la loi

Il a eu un maitre prestigieux

je défendais la cause de Dieu avec une ardeur jalouse  J’ai persécuté à mort les adeptes de la Voie: je les arrêtais et les jetais en prison, hommes et femmes ;

Saul n’est pas un tiède il est fervent

il est généreux

il combat pour défendre sa foi et la loi

**

Le témoignage des Chrétiens

Les Chrétiens qu’il combat l’étonnent

eux aussi sont fervents

eux aussi sont généreux

Ils ne prêchent pas loi

Ils aiment !

Ils n’avaient qu’un cœur et qu’une âme,

Ils partagent tout

,…ils mettaient tout en commun. (Actes 4,32)

**

Ils acceptent  de mourir pour leur foi  et pardonnent

ainsi Saul fut témoin de la mort d’Etienne 

Ils ’entraînèrent Etienne  hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient posé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. Tandis qu’ils le lapidaient, Etienne prononça cette invocation : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis il fléchit les genoux et lança un grand cri : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et sur ces mots il mourut (Actes 7,58)  

Quel témoignage !

Quelle ferveur !

une ferveur  contagieuse

une ferveur lumineuse

Non plus seulement la loi

mais l’Amour !

Ainsi nous devons témoigner en église

pour propager la foi

et provoquer des conversions

**

La conversion

Comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa soudain. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix qui me disait : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?” Et moi je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? — Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.”

**

Saul réfléchit

La loi suffit elle ?

Et l’amour ?

Le partage ,le pardon

n’est ce pas lumineux ?

Pourquoi donc persécuter les chrétiens  ?

**

La foi

Mes compagnons voyaient la lumière, mais ils n’entendaient pas la voix de celui qui me parlait, et je dis : Que dois-je faire, Seigneur ?”

Subitement Saul croit !

il dit « Seigneur »

La foi est un don

c’est un don de Dieu

un don lumineux

qui vient du ciel,

un puissance renversante

qui nous bouleverse

 

Le Seigneur me répondit : “Relève-toi, va jusqu’à Damas, et là on t’indiquera tout ce qu’il t’est prescrit de faire.”
Comme je n’y voyais plus, à cause de l’éclat de cette lumière ; Mes compagnons me prirent par la main, et c’est ainsi que j’arrivai à Damas

Saul est bouleversé

il a besoin de conseils

Tous les  néophytes ont besoin d’un guide

les uns les autres nos devons nous éclairer

partager notre foi

On est pas chrétien tout seul !

**

La renaissance

 Or, Ananie, un homme religieux et fidèle à la Loi, estimé de tous les Juifs habitant la ville, vint me trouver et, arrivé auprès de moi, il me dit : “Saul, mon frère, retrouve la vue.” Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis.

**

Paul renait

Paul voit de nouveau

une nouvelle lumière

non plus seulement la lumière de la loi

mais encore celle la lumière de l’Amour

**

Dieu est Amour

quelle lumière !

quelle joie !

**

La mission

 Il me dit encore : “Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la parole qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi hésiter ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant le nom de Jésus.” » 

Judas est remplacé par Matthias (act.1, 15-26)

14 mai, 2016

En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Or cet homme, avec le salaire de son iniquité, avait acheté une terre : il est tombé en avant, s’est ouvert par le milieu, et ses entrailles se sont toutes répandues.Tous les habitants de Jérusalem l’ont appris : aussi cette terre a-t-elle été appelée, dans leur langue, Hakeldama, c’est-à-dire Terre de sang. Il est de fait écrit dans le livre des Psaume : Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

**

 

Judas

 Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas,.

Quel mystère !

Judas agit selon les Ecritures

**

Il  en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus :

Judas  est un jouet des événements

aveugle ou irresponsable  

c’est son rôle !

**

Ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère.

Judas subit

C’est sa part de ministère

Il doit livrer son maître  

Le fait de subir ,c’est la pire des pauvretés

Mais les pauvres ne sont ils pas les préférés de Dieu ?

A Gethsémani, Jésus embrasse Judas !

**

Une rumeur méchante

Or cet homme, avec le salaire de son iniquité, avait acheté une terre : il est tombé en avant, s’est ouvert par le milieu, et ses entrailles se sont toutes répandues. Tous les habitants de Jérusalem l’ont appris : aussi cette terre a-t-elle été appelée, dans leur langue, Hakeldama, c’est-à-dire Terre de sang. 

Ce verset  est rajouté

ou du moins ne correspond pas avec ce que dit Matthieu

« Alors Judas, qui l’avait livré, voyant que Jésus avait été condamné, fut pris de remords et rapporta les trente pièces d’argent aux grands prêtres et aux anciens, en disant : « J’ai péché en livrant un sang innocent. » Mais ils dirent : « Que nous importe ! C’est ton affaire ! » Alors il se retira, en jetant l’argent du côté du sanctuaire, et alla se pendre. Les grands prêtres prirent l’argent et dirent : « Il n’est pas permis de le verser au trésor, puisque c’est le prix du sang. » Après avoir tenu conseil, ils achetèrent avec cette somme le champ du potier pour la sépulture des étrangers. Voilà pourquoi jusqu’à maintenant ce champ est appelé : “Champ du sang”. (Mtt27,3..)

Le verset des actes  est donc une rumeur qui au cours des temps

a davantage noirci le personnage de Judas

et  en a fait un être maudit  

**

Il est écrit au livre des Psaumes : Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge

Judas va terriblement en pâtir  

il va mourir

et sera à tout jamais

méprisé

par « les justes »

**

Pourtant c’est grâce à lui

que le monde va être sauvé

« là ou le péché abonde ,la grâce surabonde »

Quel retournement grandiose de la miséricorde divine !

Quelle étrange grandeur du mystère de Dieu !

Le mal provoqué par Judas se trouve être le plus grand bien pour l’humanité

**

C’est tout le mystère du mal qui règne dans le monde

Le mal semble nous dominer

mais que de fois le mal se transforme en bien

« Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour faire à tous miséricorde. O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies impénétrables ! Qui en effet a connu la pensée du Seigneur ? ( Rm 11,33)

 **

L’église

 Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes

Peu importe la perte d’un seul disciple

Le jeudi saint ils étaient 12 

La veille de la pentecôte

Ils étaient déjà 120

 

Choix-de-Matthias

Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias.

L’église s’organise

L’un meurt

Aussitôt un autre survient

Judas a vu l’arrestation et meurt  

Aussitôt il est remplacé par Mathias témoin de la résurrection  

**

Jésus l’a promis

Je bâtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle (Mtt 16,17)

 Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.(Mtt 28,29)

 **

La mort ne vaincra pas

mais  la vie 

« Courage j’ai vaincu le monde ! »

 **

Le Saint Esprit

Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

Ce n’est pas Pierre qui choisit Matthias

mais avec la communauté, il prie

 **

Dorénavant c’est l’Esprit Saint qui fait vivre l’Eglise

Le jour de la Pentecôte ne sera pas le jour de Pierre

mais le jour de l’Esprit

du souffle de vie  

Arrivée de Paul à Jérusalem.Act (21,10 -23,24)

12 mai, 2016

Saint Paul après un long voyage

tantôt à pied

tantôt en bateau

arrive chez Philippe

à Césarée  

**

Le début de la passion de Paul

Alors que nous passions plusieurs jours, chez Philippe , il est arrivé un prophète de Judée, nommé Agabus. 

Venant nous trouver, il a pris la ceinture de Paul, s’est attaché les pieds et les mains et a déclaré : « Voici ce que dit l’Esprit Saint. L’homme à qui appartient cette ceinture, voilà comment, à Jérusalem, les Juifs l’attacheront et le livreront aux mains des païens ! » 

A ces mots, nous et les frères de la ville, nous avons supplié Paul de ne pas monter à Jérusalem. Alors il nous a répondu : « Qu’avez-vous à pleurer et à me briser le cœur ? Je suis prêt, moi, non seulement à être lié mais à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus. »Comme il ne se laissait pas convaincre, nous n’avons pas insisté.

 « Que la volonté du Seigneur soit faite ! » disions-nous.

Ce sont les paroles de Jésus à Gethsémani

**.

Chez  Jacques

Paul  est rejeté par la foule de Jérusalem

comme Jésus  lors de sa passion     

A notre arrivée à Jérusalem, c’est avec… Le lendemain, Paul s’est rendu avec nous chez Jacques où tous les anciens se trouvaient aussi. Les ayant salués, il leur racontait en détail tout ce que, par son service, Dieu avait accompli chez les païens. Les auditeurs de Paul rendaient gloire à Dieu et lui dirent : « Tu peux voir, frère, combien de milliers de fidèles il y a parmi les Juifs, et tous sont d’ardents partisans de la Loi. Or ils sont au courant de bruits qui courent à ton sujet : ton enseignement pousserait tous les Juifs qui vivent parmi les païens à abandonner Moïse …

**

L’arrestation de Paul

Comme pour Jésus on reproche à Paul

de ne pas respecter la loi

et de ne pas respecter le temple

les Juifs d’Asie, qui l’avaient remarqué dans le temple, soulevèrent toute la foule et mirent la main sur lui. Ils criaient : « Israélites, au secours ! Le voilà, l’homme qui combat notre peuple et la Loi et ce Lieu, dans l’enseignement qu’il porte partout et à tous ! Il a même amené des Grecs dans le temple et il profane ainsi ce saint Lieu. »

**

Ils avaient déjà vu en effet Trophime d’Ephèse avec lui dans la ville et ils pensaient que Paul l’avait introduit dans le temple. 30La ville entière s’ameuta, et le peuple arriva en masse. On se saisit de Paul et on le traîna hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées. 

**

Le tribun

Pilate a voulu libéré Jésus 

de même le tribun présent  à Jérusalem tente  de sauver Paul

On cherchait à le tuer quand cette nouvelle parvint au tribun de la cohorte : « Tout Jérusalem est sens dessus dessous ! » Il rassembla immédiatement soldats et centurions, et fit charger la foule : à la vue du tribun et des soldats, on cessa de frapper Paul. S’approchant, le tribun se saisit alors de lui et donna l’ordre de le lier avec deux chaînes ; puis il voulut savoir qui il était et ce qu’il avait fait.Mais, dans la foule, chacun criait autre chose que son voisin et, comme le tribun, à cause de ce tumulte, ne pouvait obtenir aucun renseignement certain, il donna l’ordre d’emmener Paul dans la forteresse. Quand ce dernier fut sur les marches de l’escalier, les soldats durent le porter à cause de la violence de la foule,car le peuple tout entier le suivait en criant : « A mort ! »

**

Le sanhedrin

Paul est ensuite jugé par le sanhédrin

Les yeux fixés sur le Sanhédrin, Paul déclara : « Frères, c’est avec une conscience sans aucun reproche que je me suis conduit envers Dieu jusqu’à ce jour. » Mais le Grand Prêtre Ananias ordonna à ses assistants de le frapper sur la bouche. 

 ….Le tribun appela alors deux des centurions et leur dit : « Tenez prêts à partir pour Césarée, dès neuf heures du soir, deux cents soldats, soixante-dix cavaliers et deux cents auxiliaires. Qu’on prépare aussi des montures pour conduire Paul sain et sauf au gouverneur Félix. » 

Le voyage de Paul et de ses compagnons vers Jérusalem (Act 20,1-21,10)

12 mai, 2016

Ce voyage ressemble

tantôt

à un pèlerinage avec des amis

qui vont de communauté  en communauté  à Troas  à ,Milet

à pied ou en bateau  

tantôt

 à une marche victorieuse comme à Tyr

quand Paul et ses amis sont escortés par des femmes et des enfants le long de la plage  

**

Mais c’est un voyage  voulu par l’Esprit saint

et qui au-delà de Jérusalem va  mener Paul  jusqu’à Rome  

 

voyage-de-Paul

 

Départ du groupe de Paul

D’Ephèse à Troas par la Grèce et la Macédoine

Paul prit la route de la Macédoine

il parvint en Grèce, où il passa trois mois.

Il avait comme compagnons : Sopatros, fils de Pyrrhus, de Bérée ; Aristarque et Secundus, de Thessalonique ; Gaïus, de Derbé, et Timothée, ainsi que Tychique et Trophime, de la province d’Asie.

Ce groupe, qui avait pris les devants, nous a attendus à Troas.

**

on en sait un peu plus sur ces compagnons de Paul en lisant les épitres  

Clqiuez ICI 

**

Groupe de Luc

 Quant à nous, partis de Philippes après les jours des pains sans levain, nous nous sommes embarqués pour les rejoindre, cinq jours plus tard, à Troas, où nous avons fait halte pendant une semaine.

 

Troas

Paul rompt le pain et ressuscite  Eutyque un enfant

Paul a rompu le pain et mangé ; puis il a prolongé l’entretien jusqu’à l’aube et alors il s’en est allé. Quant au garçon, on l’a emmené vivant et ç’a été un immense réconfort.

**

Ils continuent De Troas à Milet

Les uns en bateau

Prenant les devants, nous nous sommes alors embarqués sur un bateau à destination d’Assos,

Paul à pied

où nous devions reprendre Paul, qui devait s’y rendre par la route comme il en avait décidé.

Puis de nouveau tous réunis  en bateau

Quand il nous a rejoints à Assos, nous l’avons pris à bord pour gagner Mitylène.

 De là nous avons fait voile le lendemain, jusqu’à la hauteur de Chio ;

 le surlendemain, nous avons traversé sur Samos et vingt-quatre heures plus tard, après une escale à Trogyllion, nous sommes arrivés à Milet. 

Paul était en effet décidé à éviter l’escale d’Ephèse, pour ne pas perdre de temps en Asie. Il n’avait qu’une hâte : être à Jérusalem, si possible, pour le jour de la Pentecôte.

**

Les  adieux de Paul aux anciens d’Ephèse

**

La montée vers Jérusalem

avec un premier  bateau

 Après nous être arrachés à eux et avoir repris la mer, nous avons mis le cap droit sur Cos ;le lendemain, sur Rhodes, et de là sur Patara

puis un deuxième bateau .

Trouvant un bateau en partance pour la Phénicie, nous sommes montés à bord et nous avons pris la mer.3Arrivés en vue de Chypre, nous avons laissé l’île à bâbord pour faire route vers la Syrie et nous avons débarqué à Tyr, où en effet le navire devait décharger sa ca.rgaison.

Nous sommes restés là sept jours, car nous y avions découvert les disciples ; poussés par l’Esprit ceux-ci disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem

**

Tyr

La marche victorieuse

à pied,  avec des femmes et des  enfants

Le temps de notre séjour une fois achevé, nous sommes néanmoins repartis et, tandis que nous marchions, tous nous accompagnaient, femmes et enfants compris, jusqu’à l’extérieur de la ville. Là, à genoux sur la plage, nous avons prié ;

**

Chez Philippe

Repartis le lendemain, nous avons gagné Césarée où nous nous sommes rendus à la maison de Philippe l’Evangéliste, un des Sept, et nous avons séjourné chez lui. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient. 

Alors que nous passions là plusieurs jours, il est arrivé un prophète de Judée, nommé Agabus. 

**

Alors ,avant son arrivée à Jérusaelmn 

commence la passion de Paul

 

Les compagnons de saint Paul lors de son voyage à Jérusalem (Act 20, 4)

12 mai, 2016

Saint Paul est rarement seul

Quand il partit vers Jérusalem il était accompagné  

de 7 compagnons

Sopatros, fils de Pyrrhus, de Bérée ; Aristarque et Secundus, de Thessalonique ; Gaïus, de Derbé, et Timothée,

ainsi que Tychique et Trophime, de la province d’Asie.

On peut en savoir un peu plus sur ces personnages en lisant les épitres

 **

 Tychique

« Tychique, le bien-aimé frère et le fidèle ministre, mon compagnon de service dans le Seigneur, vous communiquera tout ce qui me concerne.  Je l’envoie exprès vers vous, pour que vous connaissiez notre situation, et pour qu’il console vos coeurs.… (Colossiens 4,7)

Afin que vous aussi, vous sachiez ce qui me concerne, ce que je fais, Tychique, le bien-aimé frère et fidèle ministre dans le Seigneur, vous informera de tout.(Eph 6,21)

J’ai envoyé Tychique à Ephèse.(2 Tm 4,12)

**

Trophime

 On lui reprochera d’être entré dans le temple de Jérusalem avec Paul   

 Car ils avaient vu auparavant Trophime d’Ephèse avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l’avait fait entrer dans le temple.  Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. (Act 21,29)

 J’ai laissé Trophime malade à Milet (2Tim 4,20)

 **

Gaïus et Aristarque   

Saint Jean semble  connaître Gaïus

 et lui adresse sa 3é epitre

Est ce le même ?

 L’ancien, à Gaïus, le bien-aimé, que j’ aime dans la vérité.  Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.  (3Jn 1) 

 A Ephese ,toute la ville fut dans la confusion. Ils se précipitèrent tous ensemble au théâtre, entraînant avec eux Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de voyage (Act 19,29)

Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus,(1cor 1,14)

Gaïus, mon hôte et celui de toute l’Eglise, vous salue. ainsi que le frere Quartus (Rom 16,23)

Qui est ce frère Quartus ?

**

Secundus

Paul avait  il des compagnons connus que par leur matricule  

secundus …Quartus …

**

Sopater

veut dire « le sauveur du Père »

est ce un surnom ?

A t il sauvé Paul d’un danger ?

 

123456