Archive pour la catégorie 'Actes des apotres'

Les adieux de Paul aux anciens de Millet (Act 20,17-38)

10 mai, 2016

De Milet, Paul fit convoquer les anciens de l’Eglise d’Ephèse. 18Quand ils l’eurent rejoint, il leur déclara : « Vous savez quelle a toujours été ma conduite à votre égard depuis le jour de mon arrivée en Asie. 19J’ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m’ont values les complots des Juifs. 20Je n’ai rien négligé de ce qui pouvait vous être utile ; au contraire, j’ai prêché, je vous ai instruits, en public comme en privé ; 21mon témoignage appelait et les Juifs et les Grecs à se convertir à Dieu et à croire en notre Seigneur Jésus.22« Maintenant, prisonnier de l’Esprit, me voici en route pour Jérusalem ; je ne sais pas quel y sera mon sort, 23mais en tout cas, l’Esprit Saint me l’atteste de ville en ville, chaînes et détresses m’y attendent. 24Je n’attache d’ailleurs vraiment aucun prix à ma propre vie ; mon but, c’est de mener à bien ma course et le service que le Seigneur Jésus m’a confié : rendre témoignage à l’Evangile de la grâce de Dieu.25« Désormais, je le sais bien, voici que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous parmi lesquels j’ai passé en proclamant le Règne. 26Je peux donc l’attester aujourd’hui devant vous : je suis pur du sang de tous. 27Je n’ai vraiment rien négligé : au contraire, c’est le plan de Dieu tout entier que je vous ai annoncé. 28Prenez soin de vous-mêmes et de tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis les gardiens, soyez les bergers de l’Eglise de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang.29« Je sais bien qu’après mon départ s’introduiront parmi vous des loups féroces qui n’épargneront pas le troupeau ; 30de vos propres rangs surgiront des hommes aux paroles perverses qui entraîneront les disciples à leur suite. 31Soyez donc vigilants, vous rappelant que, nuit et jour pendant trois ans, je n’ai pas cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous. 32Et maintenant, je vous remets à Dieu et à sa parole de grâce, qui a la puissance de bâtir l’édifice et d’assurer l’héritage à tous les sanctifiés.33« Je n’ai convoité l’argent, l’or ou le vêtement de personne. 34Les mains que voici, vous le savez vous-mêmes, ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. 35Je vous l’ai toujours montré, c’est en peinant de la sorte qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir de ces mots que le Seigneur Jésus lui-même a prononcés : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »36Après ces paroles, il se mit à genoux avec eux tous et pria. 37Tout le monde alors éclata en sanglots et se jetait au cou de Paul pour l’embrasser – 38leur tristesse venait surtout de la phrase où il avait dit qu’ils ne devaient plus revoir son visage –, puis on l’accompagna jusqu’au bateau.

 **

 

Le Serviteur

. J’ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m’ont values les complots des Juifs. Je n’ai rien négligé de ce qui pouvait vous être utile ; au contraire, j’ai prêché, je vous ai instruits, en public comme en privé ; 

En toute humilité

Paul n’est que le serviteur

du Saint Esprit

**

Zélé

il a peiné

Malgré les oppositions, les épreuves

avec des larmes

comme un père qui veut sauver ses enfants

en public

en privé

de maison en maison

chez les juifs, chez les grecs 

**

Mon témoignage appelait et les Juifs et les Grecs à se convertir à Dieu et à croire en notre Seigneur Jésus.

Paul  est sûr, il en est certain  

depuis qu’il a vu le Christ sur la route de Damas

Notre salut est dans la foi

Notre salut est en Dieu

un Dieu présent 

un Dieu mort pour nous

Un Dieu ressuscité

**

Nous ressusciterons

nous vivrons que si sans cesse nous sommes unis à Dieu

Là est la VIE

Paul le sait

Il le dit

**

L’Esprit

Maintenant, prisonnier de l’Esprit,

prisonnier de l’Esprit

c’est-à-dire

enfin  libre !

libéré du péché

liberé de son « ego » 

entiérement confiant en l’Esprit   

« obeissant jusqu’à la mort et la mort de la croix »  

**

Me voici en route pour Jérusalem ; je ne sais pas quel y sera mon sort,mais en tout cas, l’Esprit Saint me l’atteste de ville en ville, chaînes et détresses m’y attendent. Je n’attache d’ailleurs vraiment aucun prix à ma propre vie ;.

Libre !

il ne s’attache même plus à sa vie

Libre !

Paul  part !

Il a confiance

Il est en paix

car il sait

C’est l’Esprit qui fait tout

C’est l’Esprit qui décide

Paul n’est qu’un serviteur inutile

** 

Mon but, c’est de mener à bien ma course et le service que le Seigneur Jésus m’a confié : rendre témoignage à l’Evangile de la grâce de Dieu

Faire la Volonté de Dieu

Rendre grâce à Dieu car Dieu ne cesse de nous faire grâce,

La grâce c’est le pardon

La grâce c’est le salut

La grâce c’est la VIE  

**

Le sang de tous

 Désormais, je le sais bien, voici que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous parmi lesquels j’ai passé en proclamant le Règne. Je peux donc l’attester aujourd’hui devant vous : je suis pur du sang de tous. Je n’ai vraiment rien négligé : au contraire, c’est le plan de Dieu tout entier que je vous ai annoncé. 

Avec tous

Paul a partagé le sang du Christ 

le sang du salut 

le sang de la VIE

Les pasteurs

Prenez soin de vous-mêmes et de tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis les gardiens, soyez les bergers de l’Eglise de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang.

Paul part !

Il s’adresse aux « vieux » ,aux  presbytres

qu’il a formé dans l’école de Tyrannos

pendant 3 ans

**

Soyez Vigilants

 Je sais bien qu’après mon départ s’introduiront parmi vous des loups féroces qui n’épargneront pas le troupeau ;de vos propres rangs surgiront des hommes aux paroles perverses qui entraîneront les disciples à leur suite. Soyez donc vigilants, vous rappelant que, nuit et jour pendant trois ans, je n’ai pas cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous. 

Veillez pour garder la vraie doctrine

Veillez pour vivre dans la concorde

Veillez comme les pères qui soignent leurs enfants avec des larmes

Veillez  comme le père miséricordieux de l’enfant prodigue qui attend le retour de son petit 

**

Et maintenant, je vous remets à Dieu et à sa parole de grâce, qui a la puissance de bâtir l’édifice et d’assurer l’héritage à tous les sanctifiés.

Soyez confiant

Dieu est grâce 

Nous sommes sanctifiés par la grâce

**

 « Je n’ai convoité l’argent, l’or ou le vêtement de personne. Les mains que voici, vous le savez vous-mêmes, ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons.  Je vous l’ai toujours montré, c’est en peinant de la sorte qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir de ces mots que le Seigneur Jésus lui-même a prononcés :

Prenez soin des plus faibles

comme le bon pasteur à la recherche de sa brebis perdue

Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »

Donner !

Tout donner !

**

Après ces paroles, il se mit à genoux avec eux tous et pria. Tout le monde alors éclata en sanglots et se jetait au cou de Paul pour l’embrasser – leur tristesse venait surtout de la phrase où il avait dit qu’ils ne devaient plus revoir son visage –, puis on l’accompagna jusqu’au bateau. 

Dans les « actes des apôtres » rien n’est dit sur saint Jean

29 avril, 2016

Jean au calvaire  

Au pied  de la croix

Jean est paralysé

figé

glacé

étonné

ébahi

« Jésus est amour » !(1Jn 4)

 

Jean-au-calvaire--Fra-Angel

Jean au tombeau

Devant la pierre roulée  

Jean est ébloui

il ne voit rien avec ses yeux

mais avec son cœur il a tout compris

« Dieu est Lumiére » (1Jn1,7)  

**


et ensuite ?

ensuite

plus rien !

**

Dans les actes des apôtres Jean est absent

Paul Barnabé fondent des églises

Pierre part à Rome

Jacques est martyr  

et Jean ?

**

Jean ?

rien !

il est absent

Toujours au pied  de le croix  

resté figé !

Toujours au tombeau

ébloui !

**

Mais  il écrit ses épitres  

Au calvaire il a compris !

Dieu est amour

Au tombeau ,il a compris

Dieu est lumiére

ce que nous avons entendu,
ce que nous avons vu de nos yeux,
ce que nous avons contemplé
et que nos mains ont touché
du Verbe de vie
nous en rendons témoignage
et nous vous annonçons la vie éternelle,(1jn1
)

  

au Tombeau il a compris

la vanité de notre vie

la vraie Vie

c’est  le Christ !

la vraie victoire c’est le Christ

**

Il écrit  l’apocalypse  

la lutte entre le bien et le mal

gagnée par Jésus sur la croix

Cliquez ICI 

et le tombeau ouvert à jamais

la mort qui est vaincue

**

Marana-tha :

Seigneur viens (Apk 22,20)

C’est tout ce qu’il désire 

 Maranatha

Seigneur viens !  

Les premières communautés Chrétiennes dans les actes des apôtres

20 avril, 2016

Les premières  communautés

Dés le début les chrétiens se réunirent en petites communautés

On connaît bien les communautés fondées par Paul

à Philippes ,Thessalonique ,Corinthe …

Cliquez ICI 

**

Il y en a bien d’autres

Celle de Tabitha et des veuves   à Jaffa

Cliquez ICI

**

Celle de Philippe  à Césarée

avec ses 4 filles

Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient  (Actes 21,9)

**

Celle de Marie, mère de Marc   à Jérusalem

c’est dans cette communauté que Pierre est accueilli

quand il est délivré de sa prison  

et que la petite servante Rhodè  lui ouvre la porte 

 Pierre  se repéra et gagna la maison de Marie, la mère de Jean surnommé Marc .Quand il frappa au battant du portail, une jeune servante vint répondre, qui s’appelait Rhodè (Act 12,12 )

Cliquez ICI 

**

Celle de Paul et Barnabé     à Antioche

 Il y avait dans l’Église qui était à Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène, Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, et Saul (Act 13,1)

une communauté «  universelle »….Des juifs ,un noir ,un Homme de Cyrène (lybie) ,un « noble »…  

 **

Sans parler de la communauté de Jacques, frère de Jésus, à Jérusalem

**

Des communautés de prière

Ces communautés sont des communautés de prière

Les philippiens priaient au bord de la rivière

nous nous rendîmes sur les bords d’un cours d’eau ,où l’on avait l’habitude de faire la prière (Act 16,13)

**

Chez Marie mère de Marc on priait

Dans la maison de Marie, la mère de Jean surnommé Marc : il y avait là une assez nombreuse assistance en prière (Act 12,12)

Il est  vrai que la maison de Marie,mère de Marc est le cénacle où Jésus à institué l’Eucharistie  

 

4-évangelistes

A Antioche ,ils priaient

 Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés

**

Car si ces communautés sont vaillantes

si elles ont missionnaires

c’est parce qu’elles prient

et qu’elles se savent soutenues par le Saint Esprit  

**

Le saint Esprit

Dans les « actes des apôtres » qu’on appelle aussi ‘l’évangile du Saint Esprit tout se fait sous l’inspiration du Saint Esprit

que Jésus avait promis d’envoyer à ses apötres

Celui qui doit vous venir en aide, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. ( Jn 14 26) 

Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas impur . (Act.11, 1-18)

18 avril, 2016

En ces jours-là, les Apôtres et les frères qui étaient en Judée avaient appris que les nations, elles aussi, avaient reçu la parole de Dieu. Lorsque Pierre fut de retour à Jérusalem, ceux qui étaient juifs d’origine le prirent à partie, en disant : « Tu es entré chez des hommes qui ne sont pas circoncis, et tu as mangé avec eux ! » Alors Pierre reprit l’affaire depuis le commencement et leur exposa tout dans l’ordre, en disant : « J’étais dans la ville de Jaffa, en train de prier, et voici la vision que j’ai eue dans une extase : c’était un objet qui descendait. On aurait dit une grande toile tenue aux quatre coins ; venant du ciel, elle se posa près de moi. Fixant les yeux sur elle, je l’examinai et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles et les oiseaux du ciel. J’entendis une voix qui me disait : “Debout, Pierre, offre-les en sacrifice, et mange !” Je répondis : “Certainement pas, Seigneur ! Jamais aucun aliment interdit ou impur n’est entré dans ma bouche.” Une deuxième fois, du haut du ciel la voix répondit : “Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit.” Cela se produisit par trois fois, puis tout fut remonté au ciel. Et voici qu’à l’instant même, devant la maison où j’étais, survinrent trois hommes qui m’étaient envoyés de Césarée. L’Esprit me dit d’aller avec eux sans hésiter. Les six frères qui sont ici m’ont accompagné, et nous sommes entrés chez le centurion Corneille. Il nous raconta comment il avait vu l’ange se tenir dans sa maison et dire : “Envoie quelqu’un à Jaffa pour chercher Simon surnommé Pierre. Celui-ci t’adressera des paroles par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison.” Au moment où je prenais la parole, l’Esprit Saint descendit sur ceux qui étaient là, comme il était descendu sur nous au commencement. Alors je me suis rappelé la parole que le Seigneur avait dite : “Jean a baptisé avec l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés.” Et si Dieu leur a fait le même don qu’à nous, parce qu’ils ont cru au Seigneur Jésus Christ, qui étais-je, moi, pour empêcher l’action de Dieu ? » En entendant ces paroles, ils se calmèrent et ils rendirent gloire à Dieu, en disant : « Ainsi donc, même aux nations, Dieu a donné la conversion qui fait entrer dans la vie ! »

** 

Les coutumes

 

la-vision-de-Pierre-Van-der

“Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit.

Cette vision  de Pierre est racontée

2 fois dans les actes des apôtres

et elle est  chaque fois répétée 3 fois

**

Cela se produisit par trois fois, puis tout fut remonté au ciel

Chacun ses coutumes

Chacun ses habitudes

N’imposons pas les nôtres

Apprenons à nous respecter

ne nous méprisons pas !

Ne traitons pas les autres d’impurs !

**

Les Européens ont leurs coutumes

les Africains en ont d’autres

Les Asiatiques encore d’autres

mais nous avons tous un même père

qui nous insuffle un même Esprit

**

L’Esprit

L’Esprit est à tous

L’esprit se manifeste à tous  

Nous sommes entrés chez le centurion Corneille. Il nous raconta comment il avait vu l’ange se tenir dans sa maison

C’est évident !

Comment en peut il être autrement

Dieu est le père de Tous

Il se manifeste en tous

à tous les hommes de foi  

à tous les hommes de bonne volonté

**

L’Unité

“Envoie quelqu’un à Jaffa pour chercher Simon surnommé Pierre

et puisque nous sommes tous fils du même père

au lieu de se faire la guerre

apprenons à être unis

**

Le pape

Pierre c’est le signe de l’union

Il doit être le Père de tous

le « papa »

respectueux de la diversité des coutumes

**

D’où l’importance du signe

que vient de donner le pape François

en accueillant 3 familles d’émigrés musulmans  

Oui ! Nous sommes frères  

**

Souhaitons que les chrétiens avec le pape  

puissent au moins réussir

à faire l’unité entre les disciples du Christ

sans vouloir imposer et rajouter sans cesse

au cours des siècles

de nouvelles règles et de nouveaux dogmes

qui font obstacle à l’unité  

**

L’Esprit est liberté

l’Esprit Saint descendit sur ceux qui étaient là, comme il était descendu sur nous au commencement.

… Et si Dieu leur a fait le même don qu’à nous, parce qu’ils ont cru au Seigneur Jésus Christ, qui étais-je, moi, pour empêcher l’action de Dieu ? »

 « Ainsi donc, même aux nations, Dieu a donné la conversion qui fait entrer dans la vie ! »

Le 2é discours de Paul à Antioche de Pisidie : Le salut ! (Acte 14,43-52)

17 avril, 2016

Paul et Barnabé, parlant avec eux, les encourageaient à rester attachés à la grâce de Dieu ………Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole du Seigneur.Paul et Barnabé déclarèrent aux juifs  avec assurance : « C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes. C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : J’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. » En entendant cela, les païens étaient dans la joie et rendaient gloire à la parole du Seigneur ; tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants. Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.

**

 

 A Antioche de Pisidie  

Paul  proclame le kérygme comme d’habitude

depuis le jour de la pentecôte

« Le Christ est mort et il est ressuscité »   

Cliquez ICI 

**

Mais entre temps en discutant avec les juifs dans les synagogues

il approfondit sa théologie et entre 2 sabbats

il réalise  que  Jésus est mort pour notre salut

pour que nous obtenions la vie éternelle

pour que nous ayons la grâce

Il les encourageaient à rester attachés à la grâce de Dieu.

**

Ils décident d’en discuter encore le sabbat suivant

     Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla  pour entendre la parole du Seigneur.

mais les juifs n’y croient pas

vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle,

**

la vie éternelle,

c’est le salut  

ce n’est pas seulement pour demain

c’est dès maintenant

**

c’est la vie de la grâce

c’est la réconciliation avec Dieu  

c’est la liberté des hommes  libérés des entraves du péché  

C’est la joie de l’esprit  

 les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.

**

Lystres

Cliquez  ICI

A la fin de son discours à Lystres

Paul  ajoute aussi  que les païens seront aussi justifiés

eux aussi ils auront la grâce

car Dieu a toujours été bon avec les non croyants

Dans les générations maintenant révolues, Dieu a laissé toutes les nations suivre leurs voies, sans manquer pourtant de leur témoigner sa bienfaisance, puisqu’il vous a envoyé du ciel pluies et saisons fertiles, comblant vos cœurs de nourriture et de satisfaction. (Actes 14,16)

**

Jérusalem  

L’annonce de ce salut

du don de la grâce

est désormais acquis officiellement lors du concile à Jérusalem

Pierre déclara . c’est par la grâce du Seigneur Jésus, nous le croyons, que nous avons été sauvés, exactement comme eux ! »…alors on écouta Barnabas et Paul raconter tous les signes et les prodiges que Dieu, par leur intermédiaire, avait accomplis chez les païens.(Actes 15,11) 

La résurrection de Tabitha à Jaffa (Act.9,36-42)

16 avril, 2016

Ce récit de la résurrection de Tabitha à Jaffa

ressemble à celui de la fille de Jaïre  qui est ressuscité  par Jésus (Mc 5,22…)

 

C’est voulu !

C’est un récit théologique  

une méditation sur l’église

représentée par Pierre

Tabitha la « gazelle »

est le nom de la femme de Jaffa  

et c’est par ce nom que Jésus  appelle l’enfant de Jaïre

**

Dans les 2 récit Pierre est présent !

 

 Il y avait aussi à Jaffa une femme disciple du Seigneur nommée Tabitha, ce qui se traduit : Dorcas (c’est-à-dire : Gazelle). Elle était riche des bonnes œuvres et des aumônes qu’elle faisait.Or, il arriva en ces jours-là qu’elle tomba malade et qu’elle mourut…., les disciples, apprenant que Pierre s’y trouvait, lui envoyèrent deux hommes avec cet appel : « Viens chez nous sans tarder. »  Pierre se mit en route avec eux.

À son arrivée on le fit monter à la chambre haute. Toutes les veuves en larmes s’approchèrent de lui ; …

 

 

 

 

 

Pierre mit tout le monde dehors ; il se mit à genoux et pria ; puis il se tourna vers le corps,

 

 

 

et il dit : « Tabitha, lève-toi ! »

 

 

 

 Elle ouvrit les yeux et, voyant Pierre, elle se redressa et s’assit. Pierre, lui donnant la main, la fit lever

. 22Arrive l’un des chefs de la synagogue, nommé Jaïros : voyant Jésus, il tombe à ses pieds 23et le supplie avec insistance en disant :    

 

 

 

 

 

Jésus ne laissa personne l’accompagner, sauf Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques. 38Ils arrivent à la maison du chef de la synagogue. Jésus voit de l’agitation, des gens qui pleurent et poussent de grands cris.

 

 

 

Mais il met tout le monde dehors et prend avec lui le père et la mère de l’enfant et ceux qui l’avaient accompagné. Il entre là où se trouvait l’enfant, 

 

il prend la main de l’enfant et lui dit : « Talitha qoum », ce qui veut dire : « Jeune fille, je te le dis, réveille-toi ! »

 

 42Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher, –

 

 

 

 

 Pierre ,c’est l’Eglise

 tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise,  Mtt 16,18)

 

L’église c’est le corps du christ

le corps du Christ ressuscité

à tout jamais vivant

 grâce à la foi des croyants

Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.(1cor12,27)

**

et Jésus

….. est la tête du corps de l’Eglise; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui;(col 1,17)

**

Cette église donne la vie

Cette église rend la vie aux enfants par le baptême

Cette église  donne un sens à notre vie et nous conduit à la vie éternelle

cette église  nous relève de la mort

 « Talitha qoum » , réveille-toi 

**

Nous sommes tous les « gazelles » du Seigneur

à nous Tous ;  il est dit

Talitha Koum  

 

3é Mardi le Pâques : Discours vécu de Saint Etienne (Actes 7)

12 avril, 2016

Dans son discours  

avant de mourir

Etienne ne retient de l’histoire d’Israel

que 3 personnages

 

Etienne--Fra-Angelico-vatic

 

Abraham : La foi

Dieu lui a dit : Quitte ton pays et ta famille et va dans le pays que je te montrerai. (Actes 7,3) 

C’est le père de la foi 

Quitte tout !

Suis moi !

Fais moi confiance !

Le père d’un peuple LIBRE

Il ne lui donna aucune propriété dans ce pays, pas même de quoi poser le pied(7,5)

**

Joseph : Le pardon

« Jaloux de Joseph, les patriarches le vendirent pour être mené en Egypte. Mais Dieu était avec lui (7,9);

L’esclave retrouve sa liberté

en terre étrangère  

Joseph est l’ homme qui pardonne

et qui accueille ses frères

Joseph envoya alors chercher Jacob son père et toute sa parenté,(7,14)

**

Moise :La gloire de Dieu

Etienne ne parle pas de celui qui a donné la loi

du maitre de l’ancienne alliance

mais de celui qui a dialogué avec Dieu dans sa gloire

le Seigneur lui dit : “Ote les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte (7,33)

Moïse est le sauveur qui vient libérer son peuple

Oui, j’ai vu la misère de mon peuple en Egypte et j’ai entendu son gémissement ; je suis descend  pour le délivrer(7,34)

.**

Abraham, Joseph, Moïse étaient des hommes libres

des hommes qui avaient confiance en Dieu

puis vint Salomon et après lui

le temps des rois et des scribes   

Ce fut Salomon qui lui bâtit une maison. Et pourtant le Très-Haut n’habite pas des demeures construites par la main des hommes. (7,46)

Le peuple devint sédentaire

et tourna autour du temple  

Un peuple devenu

esclave des rois

et de la loi des scribes

 Hommes à la nuque raide, incirconcis de cœur et d’oreilles, toujours vous résistez à l’Esprit Saint ; 

**

La mort d’Etienne  

Sa mort n’est qu’une illustration de son discours

**

Comme Moise

il vit la gloire de Dieu

il vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. 56

**

Comme Abraham

il fit confiance en Dieu

 Etienne prononça cette invocation : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » 60

**

Comme Joseph

il pardonna

il fléchit les genoux et lança un grand cri : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. »

**

Comme un  vrai disciple du Christ qui a dit les mêmes paroles sur la croix 

Samedi de Pâques : Puissance de la foi ,faiblesse de la raison .Actes (4, 13-21)

2 avril, 2016

En ces jours-là, les chefs du peuple, les Anciens et les scribes constataient l’assurance de Pierre et de Jean et, se rendant compte que c’était des hommes sans culture et de simples particuliers, ils étaient surpris ; d’autre part, ils reconnaissaient en eux ceux qui étaient avec Jésus. Mais comme ils voyaient, debout avec eux, l’homme qui avait été guéri, ils ne trouvaient rien à redire. Après leur avoir ordonné de quitter la salle du Conseil suprême, ils se mirent à discuter entre eux. Ils disaient : « Qu’allons-nous faire de ces gens-là ? Il est notoire, en effet, qu’ils ont opéré un miracle ; cela fut manifeste pour tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons pas le nier. Mais pour en limiter la diffusion dans le peuple, nous allons les menacer afin qu’ils ne parlent plus à personne en ce nom-là. » Ayant rappelé Pierre et Jean, ils leur interdirent formellement de parler ou d’enseigner au nom de Jésus. Ceux-ci leur répliquèrent : « Est-il juste devant Dieu de vous écouter, plutôt que d’écouter Dieu ? À vous de juger. Quant à nous, il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. » Après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent, faute d’avoir trouvé le moyen de les punir : c’était à cause du peuple, car tout le monde rendait gloire à Dieu pour ce qui était arrivé.

**

 

Puissance de la foi

En ces jours-là, les chefs du peuple, les Anciens et les scribes constataient l’assurance de Pierre et de Jean et, se rendant compte que c’était des hommes sans culture et de simples particuliers, ils étaient surpris ;

Pierre, Jean

ce sont des pêcheurs

Ils n’ont pas fait d’études

de simples particuliers..  

**

d’autre part, ils reconnaissaient en eux ceux qui étaient avec Jésus

Ils ont connus Jésus

ils l’ont suivi

ils l’ont écouté

ils l’ont vu mourir

ils ont reconnu en lui la sagesse et l’amour

tout simplement

 sans raisonnement

par expérience  

Humblement !

Pierre-et-jean-font-un-mira

. Mais comme ils voyaient, debout avec eux, l’homme qui avait été guéri, ils ne trouvaient rien à redire.

Leur foi est puissante

ils ont la foi de ceux qui font des miracles

 Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde,  vous diriez à cette montagne, Transporte–toi d’ici là, et elle se transporterait ; et rien ne vous serait impossible.(Mtt17,20)

**

Faiblesse de la raison

Après leur avoir ordonné de quitter la salle du Conseil suprême, ils se mirent à discuter entre eux. Ils disaient : « Qu’allons-nous faire de ces gens-là ? Il est notoire, en effet, qu’ils ont opéré un miracle ; cela fut manifeste pour tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons pas le nier.

Les scribes sont des savants  

des intellectuels qui  réfléchissent

des théologiens qui argumentent  

mais ils ne savent que faire

Ils sont impuissants  

**

Que  pouvons  nous dire sur Dieu ?

Quel orgueil !

Quelle prétention de vouloir expliquer Dieu ?

Quelle audace de lutter contre Dieu ?

la raison ne peut rien dire sur Dieu (Kant)

**

Mais pour en limiter la diffusion dans le peuple, nous allons les menacer afin qu’ils ne parlent plus à personne en ce nom-là. Ayant rappelé Pierre et Jean, ils leur interdirent formellement de parler ou d’enseigner au nom de Jésus

l’interdiction est un signe d’impuissance

un signe de faiblesse

**

La foi rend libre

 Ceux-ci leur répliquèrent : « Est-il juste devant Dieu de vous écouter, plutôt que d’écouter Dieu ? À vous de juger. Quant à nous, il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. »

Que faire contre des hommes convaincus ?

Que faire contre celui qui a vu ?

Que faire  contre celui qui  obeit à Dieu ?

Que faire contre celui qui a toujours Dieu avec lui

Pour lui j’ai accepté de  tout perdre..Je considère tout comme déchet aux prix suréminent qu’est la  connaissance du Christ….Il s’agit de le connaître, lui, et la puissance de sa résurrection, et la communion à ses souffrances, de devenir semblable à lui dans sa mort (Ph 3,7)

**

Après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent, faute d’avoir trouvé le moyen de les punir : c’était à cause du peuple, car tout le monde rendait gloire à Dieu pour ce qui était arrivé

Quelle puissance que cette foi !

et quelle liberté !

**

La foi des petits

la foi en l’Amour

la foi vous rendra libre ! 

Actes (12,1-11) : Pierre est libéré de prison

29 juin, 2015

A cette époque-là, le roi Hérode entreprit de mettre à mal certains membres de l’Eglise. Il supprima par le glaive Jacques, le frère de Jean. Et, quand il eut constaté la satisfaction des Juifs, il fit procéder à une nouvelle arrestation, celle de Pierre – c’était les jours des pains sans levain. L’ayant fait appréhender, il le mit en prison et le confia à la garde de quatre escouades de quatre soldats ; il se proposait de le citer devant le peuple après la fête de la Pâque. Pierre était donc en prison, mais la prière ardente de l’Eglise montait sans relâche vers Dieu à son intention. Hérode allait le faire comparaître. Cette nuit-là, Pierre dormait entre deux soldats, maintenu par deux chaînes, et des gardes étaient en faction devant la porte. Mais, tout à coup, l’ange du Seigneur surgit, et le local fut inondé de lumière. L’ange réveilla Pierre en lui frappant le côté : « Lève-toi vite ! » lui dit-il. Les chaînes se détachèrent des mains de Pierre. Et l’ange de poursuivre : « Mets ta ceinture et lace tes sandales ! » Ce qu’il fit. L’ange ajouta : « Passe ton manteau et suis-moi ! » 9Pierre sortit à sa suite ; il ne se rendait pas compte que l’intervention de l’ange était réelle, mais croyait avoir une vision. 10Ils passèrent ainsi un premier poste de garde, puis un second, et arrivèrent à la porte de fer qui donnait sur la ville : elle s’ouvrit toute seule devant eux. Une fois dehors, ils allèrent au bout de la rue et soudain l’ange quitta Pierre

 

Pierre a le monde contre lui 

Hérode

En ce temps là  Hérode Agrippa se saisit de certains membres de l’Église pour les mettre à mal.Il supprima Jacques, frère de Jean, en le faisant décapiter.

les juifs

Voyant que cette mesure plaisait aux Juifs, il décida aussi d’arrêter Pierre..

Il est enchainé 

..Or, Pierre dormait, cette nuit-là, entre deux soldats ;il était attaché avec deux chaîneset des gardes étaient en faction devant la porte de la prison.

Mais le Saint Esprit est là

et quand l’esprit est là ,il nous  illumine

Et voici que survint l’ange du Seigneur, et une lumière brilla dans la cellule.

Il nous rend l’espoir, le courage  

Il réveilla Pierre en le frappant au côté et dit :« Lève-toi vite. »

Il nous libère

Les chaînes lui tombèrent des mains.

**

Alors l’ange lui dit : « Mets ta ceinture et chausse tes sandales

Le ceinturon c’est la vérité

Les sandales représentent le zèle

en effet Saint Paul dans l’épitre aux éphésiens  écrit

Debout donc ! A la taille, la vérité pour ceinturon, avec la justice pour cuirasse et, comme chaussures aux pieds, l’élan pour annoncer l’Evangile de la paix .Prenez surtout le bouclier de la foi,.. Recevez enfin le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu. (Eph 6,15…)

**

L’ange ajouta

….Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi.»

Le manteau ,est le symbole de la personnalité

Pierre doit donc agir en chef de l’église 

 

delivrance-de-Pierre

 

Pierre sortit derrière lui, mais il ne savait pas que tout ce qui arrivait grâce à l’ange était bien réel ;
**

Tout est grâce

tout est l’œuvre de l’ Esprit Saint qui agit si on a la foi

**

Le royaume de Dieu

Jésus disait

Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ: nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. (Marc 4, 26..).

6é Dimanche de Pâques : :Dieu accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes Act. (10)

10 mai, 2015

Lecture 1 : Actes (10, 25‑48)

Comme Pierre arrivait à Césarée chez Corneille, centurion de l’armée romaine, celui-ci vint à sa rencontre, et, tombant à ses pieds, il se prosterna. Mais Pierre le releva en disant : « Lève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi. » Alors Pierre prit la parole et dit : « En vérité, je le comprends, Dieu est impartial : il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les oeuvres sont justes. » Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint descendit sur tous ceux qui écoutaient la Parole. Les croyants qui accompagnaient Pierre, et qui étaient juifs d’origine, furent stupéfaits de voir que, même sur les nations, le don de l’Esprit Saint avait été répandu. En effet, on les entendait parler en langues et chanter la grandeur de Dieu. Pierre dit alors : « Quelqu’un peut-il refuser l’eau du baptême à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint tout comme nous ? » Et il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ. Alors ils lui demandèrent de rester quelques jours avec eux. 

 

   

Jésus nous envoie annoncer l’évangile  

mais nous en sommes incapables

Que pouvons nous dire ?

Que pouvons nous faire

L’amour de Dieu est si grand

Nous ne sommes que des hommes

Pierre dit au centurion : « Lève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi.

 

Je-ne-suis-qu'un-homme Trevisani

 

Même Pierre

même le pape ne peut vraiment révéler les « merveilles de Dieu »

 **  

Le saint esprit

Annoncer l’évangile c’est l’œuvre de l’Esprit saint  

qui s’adresse à tous les hommes de bonne volonté

de toutes races  de toutes religions

pourvu que ce soient des hommes de bonne volonté

 Alors Pierre prit la parole et dit : « En vérité, je le comprends, Dieu est impartial : il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes. » Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint descendit sur tous ceux qui écoutaient la Parole.

**

Tous les hommes de bien

Tous les hommes qui se donnent aux autres  

Tous les hommes qui louent Dieu

Tous connaitront la joie de l’esprit

Chrétiens ou non

**

Les purs

Evidemment un tel langage est dur

incompréhensible pour les « purs »,les parfaits

pour les intolérants ,les justiciers  

pour les hommes de loi et les théologiens rigoureux

 Les croyants qui accompagnaient Pierre, et qui étaient juifs d’origine, furent stupéfaits de voir que, même sur les nations, le don de l’Esprit Saint avait été répandu.

**

Le baptême

 En effet, on les entendait parler en langues et chanter la grandeur de Dieu. Pierre dit alors : « Quelqu’un peut-il refuser l’eau du baptême à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint tout comme nous ? » Et il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ.

A nous  d’accueillir dans une même église

tous ces hommes de bonne volonté

qui chantent la gloire et de Dieu

et qui parle la même langue

celle de Dieu

** 

N’est ce pas le message que nous donne le pape François

en nous disant d’ouvrir bien grande

les portes de le miséricorde

et de crier ensemble que Dieu est amour

**

2ème lecture : « Dieu est amour » (1 Jn 4, 7-10)

Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu,mais c’est lui qui nous a aimés,
et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés
.

**

Evangile (Jn 15, 9-17)

Et voici ce qu’il faut annoncer

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »

Cliquez ICI 

 

123456