Archive pour la catégorie 'Evangile de MATTHIEU'

Mercredi saint :Malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! (Mtt.26, 14-25)

28 mars, 2018

En ce temps-là, l’un des Douze, nommé Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui remirent trente pièces d’argent. Et depuis, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples s’approchèrent et dirent à Jésus : « Où veux-tu que nous te fassions les préparatifs pour manger la Pâque ? » Il leur dit : « Allez à la ville, chez untel, et dites-lui : “Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.” » Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque. Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze. Pendant le repas, il déclara : « Amen, je vous le dis : l’un de vous va me livrer. » Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour : « Serait-ce moi, Seigneur ? » Prenant la parole, il dit : « Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer. Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! » Judas, celui qui le livrait, prit la parole : « Rabbi, serait-ce moi ? » Jésus lui répond : « C’est toi-même qui l’as dit ! »

 

Le malheur de l’homme qui n’a pas la foi

 

Judas-2

 

malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré !

Ceci n’est pas une malédiction

Jésus ne maudit pas

« Jésus n’est pas venu pour juger mais pour sauver »

**

Ceci est une constatation

le plus grand des malheurs qui puisse arriver à un chrétien

 c’est de ne plus croire en Jésus Christ 

et d’une façon générale

le plus grand des malheurs  pour un homme

c’est  de ne plus croire en rien

**

 Ne plus croire en l’homme 

désespérer de l’ humanité

c’est  livrer « le fils de l’homme » à la mort

Il y a de quoi se suicider

comme le fera Judas

**

Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! »

Sans la foi

a quoi bon vivre ? 

Sans un idéal

a quoi bon vivre, ,

sans la foi

la vie n’a pas  de sens !

il vaut mieux alors ne pas vivre

**

Sans  amour  

« Rabbi, serait-ce moi ? »

Judas a perdu la foi

et en même temps  l’amour

Jésus n’est plus son « Seigneur » 

mais un simple rabbi qui enseigne

comme les prêtres du temple

qui vendent l’homme à bas prix

**

ils lui remirent trente pièces d’argent

Pour eux l’homme ne vaut pas cher

**

Serais ce moi Seigneur ?

Les apôtres ont la foi

mais ils sont troublés

ils sont tristes

comme Jésus lui-même

au mont des Oliviers

à l’heure de son agonie   

Mon âme est triste à en mourir  (Mtt 26,38)

**

Les apôtres sont tristes

car ils vénèrent Jésus

il l’appelle « Seigneur »

Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque.

Ils préparent le repas pour le partager avec lui

**

La mort du « fils de l’homme »

Sans la foi en « l’Homme »

on le rejette

on rejette les émigres ,les malades ,les vieillards ,

On les tue !

On tue « le Fils de l’homme »

il n’y a plus d’amour !

**

Isaïe (50, 4-9a)

Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples, pour que je puisse, d’une parole, soutenir celui qui est épuisé. Chaque matin, il éveille, il éveille mon oreille pour qu’en disciple, j’écoute. Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé. ..J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe. Je n’ai pas caché ma face devant les outrages et les crachats. je sais que je ne serai pas confondu.

**

Jésus le serviteur ,lui, croit en l’homme

Il est «  fils de l’homme »

fier de l’être

Il tient bon pour sauver l’homme

I est droit dans ses bottes

il y croit !

**

Comme lui, ouvrons nos oreilles à la parole de Dieu  

le jour, la nuit

pour défendre « le fils de l’homme »

les fils du même père

Fête de Saint Joseph (Matt.1,16 -24)

19 mars, 2018

 Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ. Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

** 

Le protecteur

voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe

un songe  ou une  méditation

Joseph  est en retrait

Ce n’est pas lui la vedette

Il protège ,il sert ,il  organise

Il a été choisi

l’Esprit Saint a recouvert Marie de son ombre

L’esprit Saint était là aussi avec Joseph endormi

**

Un homme de prière

Plongé dans les saintes Ecritures

Nourris avec les Ecritures

Abreuvé à la source de vie   

il connaît les prophéties

 Tout cela arriva pour que s’accomplisse ce que le Seigneur avait dit par le prophète : 

Voici que la vierge concevra et enfantera un fils auquel on donnera le nom d’Emmanuel, ce qui se traduit : « Dieu avec nous (Mtt1,22) =(Is 7,14)

**

Joseph se leva, prit avec lui l’enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Egypte :Ainsi  s’accomplit la prophétie  D’Egypte, j’ai appelé mon fils  (Mtt2,14)=.(Os 11,1) 

**

 Il revint habiter une ville appelée Nazareth, pour que s’accomplisse ce qui avait été dit par les prophètes : Il sera appelé Nazôréen.(Mtt2,23

**

Partagé entre la foi et la loi  

Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.

D’un côté la loi 

de l’autre la foi ,la bonté ,l’amour 

Que faire ?

il ne sait pas !

**

Humble et confiant

Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

Il ne sait pas !

Il ne comprend pas

mais il a confiance

 

saint-Joseph

Un Homme ,un époux ,un père

Un homme  bon, généreux

Un époux dévoué

Un père protecteur

au service de l’« l’enfant et sa mère » (Mtt2,13 ,2,14 …2,21)

devenus inséparables, dans la suite du récit

**

Un exemple pour les familles

Un exemple pour les hommes de foi

**

Allant d’étonnement en étonnement  

de surprise en surprise

la pauvreté de la crêche ,l’exil en Egypte 

l’angoisse quand Jésus eut 12 ans

**

Emerveillé

Le sommes nous ?

Avec Marie il a entendu la première parole de Jésus

« je dois être aux affaires de mon père (Luc 2,50)

A nous de dire « le Notre Père »  

Mardi de la 3é semaine de carême . Pardonner 70 fois 7 fois (Mtt 18,21-35)

6 mars, 2018

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette.Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : “Rembourse ta dette !” Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : “Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

 ** 

Le pardon

c’est central

dans l’histoire sainte

l’histoire du monde

notre propre histoire

depuis la faute originelle

**

L’histoire du salut c’est une histoire de pardon

c’est à dire une histoire d’amour et de confiance  

**

Jésus est le sauveur  

il pardonne

Je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver.(Jn 22,45)

70 fois, 7 fois  

**

Il pardonne à Pierre : Pierre m’aimes tu

Il pardonne à Judas et l’embrasse  

Il pardonne à la femme adultère et l’encourage

Il pardonne sur la croix

Père pardonne leur ,ils ne savent  pas ce qu’ils font  

**

Le sermon sur la montagne  

Si on te gifle sur une joue, présente l’autre…..

Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.… Mtt 7 ,3)

Pardonnez et vous serez pardonné

c’est notre prière de chaque jour  

**

Le notre père

Nous avons un seul père

nous sommes frères

nous devons donc pardonner  

Ne pas pardonner c’est manquer d’amour

ne pas pardonner c’est manquer de confiance en nos frères

 

70-fois-7-fois 

70 fois 7 fois

Est ce possible ?

Dieu seul est  bon !

 

patience

Prends patience envers moi… 

Quelle patience !

Lui seul nous pardonne autant de fois chaque jour

pour tous nos manques d’amour et de foi

**

La grâce

Savoir pardonner, avoir la force de pardonner c’est une grâce

on peut la demander à Marie « pleine de grâce »

qui au pied de la croix a su certainement comme son fils pardonner       

Mercredi de la 2é semaine de carême: Le fils de l’homme.(Matt.20, 17-28)

28 février, 2018

En ce temps-là, Jésus, montant à Jérusalem, prit à part les Douze disciples et, en chemin, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, ils le condamneront à mort et le livreront aux nations païennes pour qu’elles se moquent de lui, le flagellent et le crucifient ; le troisième jour, il ressuscitera. »Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande. Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. » Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. » Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères. Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. 

** 

Le fils  de l’homme

En ce temps-là, Jésus, montant à Jérusalem, prit à part les Douze disciples et, en chemin, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, ils le condamneront à mort et le livreront aux nations païennes pour qu’elles se moquent de lui, le flagellent et le crucifient ; le troisième jour, il ressuscitera. »

 Ok !

le fils de l’homme

c’est le Christ  mort et ressuscité

mais le fils de l’homme

c’est aussi moi ,toi, tous les hommes,

Tous  nous sommes des fils de l’homme

**

Tous nous sommes invités  à monter à Jérusalem

la ville de la paix

Tous nous sommes invités à combattre pour notre foi

pour la vérité,

pour la gloire de Dieu

et pour plus d’amour entre nous

**

Tous nous devons suivre le Christ

doux et humble de cœur

le sauveur  

et non les scribes et pharisiens

leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens (Mtt23)

**

Avec Jésus ,combattons

Jai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. (2tim 4,7)

Avec lui croyons

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Jn 15,13)

Avec lui    aimons 

À cause de lui, j’ai accepté de tout perdre, je considère tout comme déchets, afin de gagner le Christ,(Ph 3,8)

avec lui nous ressusciterons le 3é jour

 

la-coupe-du-fils

La coupe

Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? »

La coupe en l’honneur de « Notre père »  

La coupe de l’amitié avec tous nos frères les fils d’homme 

La coupe du sacrifice pour le pardon 

que Jésus va boire le soir du jeudi saint au jardin des oliviers

..le vinaigre qu’on lui a donné sur la croix

**

Ils lui disent : « Nous le pouvons. »

Quelle audace ! Quelle inconscience

Jésus lui même a eu du mal à l’accepter  

père père éloigne de moi cette coupe ..

**

On ne peut pas

on a besoin de la force et de la lumière du Saint Esprit  

On a besoin du sauveur

Sans lui je ne peux rien.. , mais je peux tout avec celui qui me fortifie

**

La première place

quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ;

quant à la première place… peu importe !

au ciel il n’y a plus question de premier ou de dernier

on est tous unis

en communion

dans un seul amour

une même adoration

Mardi de la 2é semaine de carême (Matt.23,1-12)

27 février, 2018

En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples, et il déclara : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens : ils élargissent leurs phylactères et rallongent leurs franges ; ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques ; ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. »

 ** 

Hier nous avons lu la prière de Daniel

c’est honteux !

A nous la honte sur le visage..nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur

Cliquez ICI

**

Aujourd’hui Isaïe nous dit

Ecoutez la parole du Seigneur  (Is1,10)

**

Les scribes

 Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse

Les scribes ont entendu cette parole

Ils la connaissent

mais ils ont pas bien écouté

Ils l’ont mal interprétée

Ils ont le cœur dur

arrogants ! 

Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens 

**

La parole

Une parole miséricordieuse

Pleine  de bonté

qu’en ont-ils fait ?

 Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter,

Rabbi

Un seul rabbi

. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi,car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères.

Soyons donc à l’écoute 

en priant comme Marie le jour de l’annonciation

Elle  était humble et l’Esprit Saint reposa sur elle

elle fut remplie de grâce et des fruits de l’Esprit

**

Un seul père

 Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux.

Soyons donc à l’écoute du père qui nous invite à vivre en frères

**

Un seul maître

 Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

Un seul sauveur

car on est pas sauvé en portant de lourds fardeaux

mais en restant humble

sans porter des longues phylactères pour se faire remarquer

en ayant confiance

c’est la foi qui nous justifie

**

Qui s’élèvera sera abaissé,qui s’abaissera sera élevé. »

Cliquez ICI

Les rois Mages(Mtt 2,1-12)

7 janvier, 2018

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent.Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

  

La fete des rois  mages

La fête  de l’évangile  annoncé au monde entier

Dieu se « manifeste » à tous les hommes de bonne volonté

à tous ceux qui se mettent en marche à sa recherche  

**

L’étoile

Dans les ténèbres

dans la nuit de nos souffrances , de nos doutes

savoir lever les yeux vers les cieux  

Savons-nous encore lever le regard vers le ciel ? Savons-nous rêver, désirer Dieu, attendre sa nouveauté ; ou bien nous laissons-nous emporter par la vie comme un rameau sec au vent ? Les Mages ne se sont pas contentés de vivoter, de surnager. Ils ont eu l’intuition que, pour vivre vraiment, il faut un but élevé et pour cela il faut avoir le regard levé. » (pape François)

**

Les Ecritures

« À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »(Michée 5,1)

Les mages se sont d’abord rendus à Jérusalem

le lieu du pouvoir

Ils se sont trompés

le nouveau né se trouve chez les pauvres

à Bethleem

**

Pour rencontrer Dieu

pour dialoguer  avec Dieu  

pour trouver la vérité

lisons les « Saintes Ecritures »

car là est la parole de Dieu

prions méditons  

**

Marcher

Mais il ne suffit pas de prier

il faut encore marcher

Hier le pape a encore  souligné combien, dans l’Évangile du jour, peu se mettaient en marche 

: Hérode,  reste enfermé dans son palais ….,  tout Jérusalem  n’a pas le courage d’aller », …les prêtres et les scribes qui connaissent le lieu exact  de la naissance de Jésus ne font pas un pas vers Bethléem ».

 

Bible-mages

Les offrandes

Les rois mages s ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Ils donnent tout

car ils sont enfin rassasiés en arrivant à Bethleem , « la maison du pain »

Ils n’ont plus besoin de rien !

**

Ils donnent leur or  leur richesse terrestre

Ils donnent  l’encens ,leur honneur, les vaines louanges reçues des hommes  

Ils donnent la myrrhe, leurs parfums  luxueux  

Désormais il ne désirent plus que Dieu seul

le prince de la paix

conseiller merveilleux

**

et Nous .

Que donnons nous ?

**

Les exégètes diront qu’ils ont donné

L’or des rois  

car Jésus est le  seul roi

L’encens des prêtres

 car Jésus est Dieu

La myrrhe qui embaume les morts ,

car Jésus est homme

**

Le retour

 avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Les mages s’en retournèrent transformés

par un autre chemin

le chemin du croyant

le chemin du missionnaire

28 Décembre :Les Saints Innocents (Mtt2,13-18)

28 décembre, 2017

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève- toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là- bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. » Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : D’Égypte, j’ai appelé mon fils.Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages. Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Jérémie : Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus.

**

Nous avons dans ce récit de Mtt. deux méditations

La méditation de Joseph

Joseph prie

Cliquez ICI

**

Cette fois-ci il médite sur le verset  

D’Egypte j’ai appelé mon fils(Ex4,20)

il est écrit ensuite

Moïse prit son épouse et son fils, ,les mit sur un âne et  repris le chemin de l’Egypte 

**

Moise est retourné en Egypte pour sauver son peuple

Joseph lit ce verset ,songe  ,prie et comprit

Il  part en Egypte avec son enfant qui va sauver l’humanité

il prit l’enfant et sa mère et partit en Egypte   

dans l’évangile il n’est pas question d’âne

mais la tradition a bien fait le lien avec l’âne de MoIse

 

Noel-saints-innocents

La méditation de Matthieu 

Matthieu aussi connaît les Ecritures

Lui aussi  il prie  en méditant

il sait que Rachel ,la femme de Jacob, est enterrée  à Rama ,prés de Bethléem

il connaît les pleurs  de Jérémie

Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, (Jer 31)

**

Matthieu ne s’attarde pas sur le massacre

son récit est avant tout théologique 

Il n’emploie pas le mot « innocent »

Il parle  de la mort des fils d’Israel ,des fils de Rachel

Il parle de la fin de l’ancienne alliance

 **

C’est le début d’une nouvelle alliance 

On sait que Matthieu est l’évangéliste de l’Eglise

IL pense à la nouvelle Eglise qui prend naissance autour de la crèche

à une nouvelle naissance des « fils d’Israel » c’est à dire « les fils justifié par le foi »

 **

 Les innocents  

C’est la tradition qui a transformé, cette fête de la nouvelle alliance en fête des innocents 

L’Avent de Joseph ,l’époux de Marie (Mtt 1,18-24)

11 décembre, 2017

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.

 

 

L’homme de prière

Joseph est un homme de prière

il médite  à partir des textes de l’AT 

Les 5 songes  de Joseph racontés dans l’évangile de Matthieu  

sont 5 méditations sur les prophéties

cliquez ICI

 **

Il médite sur la prophétie d’ Isaïe.

: Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ;

on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

 Joseph s’étonne

Marie, fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.

il ne sait qu’en penser

il réfléchit

,Il décide de la renvoyer en secret

**

Sommes nous encore étonnés

devant ce mystère ?

une Vierge enceinte 

enceinte de Dieu

**

Les non croyant sont étonnés et n’y croient pas

mais si nous y croyons

alors ! Quel émerveillement

on renait à la joie

« l’étonnement est le commencement de la connaissance « 

dit un philosophe grec 

Avent-de-Joseph

Joseph comprend

Ainsi

parce qu’il croit

 Joseph comprend

**

Il  comprend que l’humanité a besoin d’un sauveur

Dieu seul peut nous sauver

Tout est grâce

et Joseph  donne à l’enfant le nom de Jésus

et tu lui donneras le nom de Jésus

(le Seigneur sauve)

**

Emmanuel : Dieu est avec nous  

Quelle joie !

34é dimanche ordinaire (A) : Le Christ roi (Mtt.25,31..)

26 novembre, 2017

1ère lecture : Un roi Berger : Ézékiel (34, 11‑12.15‑17)

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis,..C’est moi qui ferai paître mon troupeau, …et c’est moi qui le ferai reposer,…La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. Celle qui est malade, je lui rendrai des forces.

 Un roi qui est un berger comme David « le bien aimé »

il connaît ses brebis

ses brebis le connaisse

Un roi qui est sage et médecin comme Salomon « le fils de David » 

C’est le royaume de l’amour, de la sagesse , de la vie   

**

2ère lecture : Un roi qui donne la vie (1 Co 15, 20-26.28) :

    Le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis.
…c’est dans le Christ que tous recevront la vie, .. c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis….    Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort.
Il nous donne la vie

Il nous obtient le pardon

il a vaincu la mort     


Christ-roi

Evangile :Matthieu (25, 31‑46)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.
Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?
” 

**

Le royaume des petits

de ceux qui ont faim de la parole de Dieu

« l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toutes paroles venant de la bouche de Dieu »   

de ceux qui ont soif de Dieu

l’homme qui boira de cet eau n’aura plus jamais soif

de ceux qui sont nus et qui n’ont plus rien que Dieu seul

Bienheureux les pauvres ,le royaume de Dieu leur appartient   

le royaume de ceux qui sont malades  les aveugles ,les boiteux …

Seigneur faites que je te vois . seigneur aide moi à me relever

le royaume de ceux qui veulent sortir de leur prison  

Seigneur délivre moi du mal   

**

Le royaume de l’Amour

Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

Ce royaume existera déjà  partout sur terre

là où l’on saura  avec la force et la lumière de l’Esprit saint  

partager notre foi avec ceux qui doutent

rendre l’espérance aux désespérés

et aimer …

Là est le royaume de l’Amour !

32é dimanche ordinaire (A) : Les 10 vierges

12 novembre, 2017

 

Lecture 1 : Sagesse (6, 12‑16)

La Sagesse est resplendissante, elle ne se flétrit pas. .. elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent….Celui qui la cherche ..la trouvera assise à sa porte. ..Celui qui veille à cause d’elle sera bientôt délivré du souci. ..Elle leur apparaît avec un visage souriant

Dieu nous attend …assis à sa porte …avec un visage souriant

c’est merveilleux !

Il est encore mieux que le père de l’enfant prodigue

Quel Dieu est comme notre Dieu ?

Pourquoi ne pas veiller pour le rencontrer ?  

**

Lecture 2 : Nous ressusciterons (1 Th 4, 13-18)

Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons ,nous ressusciterons.. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur.  Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

**   

Evangile : (Matt.25, 1‑13)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes : les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.” Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.” Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.” Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : “Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !” Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.”
Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

**

Les noces

Dix jeunes filles invitées à des noces,

Les 10 jeunes filles attendent l’arrivée de l’époux pour le festin de noce

la rencontre avec Dieu le jour de la mort est donc un jour de fête 

C’est notre rencontre avec l’ époux

C’est la fête de l’amour

 le pape François dernièrement au cours d’une audience disait  

« Le paradis est le baiser de Dieu, Amour infini, et nous y entrons grâce à Jésus, qui est mort en croix pour nous   (25 0ctobre )

**

Les sages

elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.

Les sages ne veillaient donc pas plus que les autres

Elles aussi étaient endormies

**

De plus elles conseillent mal les autres

qui auraient dù rester sur place au lieu de partir

l’époux ne les aurait pas laissées dehors  

Les folles n’ étaient pas assez folle ! Il fallait croire en  l’amour de l’époux  

 Cliquez ICI 

**

Qui parmi nous peut prétendre avoir sa lampe allumée ?

C’est par la grâce et la foi que nous sommes sauvés  

C’est  la foi qui nous sauve

C’est l’amour du Christ mort sur la croix qui nous libère

 

Veillez

L’attente

Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

veillons a  fortifier notre foi

veillons  à aimer Dieu et nos prochains

et même si nos lampes sont pas allumées  

sachons que Deu non seulement est la sagesse

il est pardon, il est amour, il est vie ,il est résurrection  

12345...25