Archive pour la catégorie 'Evangile de MATTHIEU'

19è Vendredi ordinaire : Ils ne sont plus 2, mais une seule chair ! (Mtt.19, 3-12)

13 août, 2021

En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme, et dit : “À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.” Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? » Jésus leur répond : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme – sauf en cas d’union illégitime – et qu’il en épouse une autre, il est adultère. » Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. » Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

  

1-ord-B-19è-Vendredi

 

Dieu est amour !

Dès les origines il a voulu que nous ne formions tous qu’un seul corps

une seule chair

une seule famille  

autour de « Notre père » qui est au cieux

 

comme les époux  qui se sont unis  pour toujours

 Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

 

Ce fut inclus dans l’ultime prière de Jésus le soir  du jeudi saint

Qu’ils soient UN !

que nous tous nous ne formions qu’une seule famille

c’est l’unique  commandement 

aimez vous les uns les autres 

en commençant à la base .. dans les couples …les familles   

 

Nous ne savons pas aimer

 C’est en raison de la dureté de votre cœur que  Moïse a  prescrit la remise d’un acte de divorce..

car  notre père  connaît nos faiblesses

il s’adapte…il ne juge pas …il pardonne  

 

On ne comprend pas toujours  une telle mansuétude

« Tous ne comprennent pas cette parole,

 

Il y a des gens qui ne savent  pas aimer ..On ne leur a pas appris à aimer

« Aimer c’est tout donner et se donner soi même » (Ste Thérèse) 

ils en sont incapables

 il y en a qui ne peuvent pas aimer car ils ont été mutilés par les hommes ;

ils ont été rejetés ,méprisés  .Ils ont connu la haine 

il y en a qui ont choisi le royaume de Dieu

le royaume de la paix , de la communauté de l’union

source de paix et de joie

 

15é Lundi ordinaire : La paix ou le glaive. (Matt.10, 34 – 11, 1)

12 juillet, 2021

  En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la trouvera. Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »Lorsque Jésus eut terminé les instructions qu’il donnait à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et proclamer la Parole dans les villes du pays.

 

1-ord-B-15é-Lundi

 

Un choc ?

 je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.

La vie n’est pas un naufrage ,c’est un combat !

pour notre salut ,pour la  foi ,la justice ,la vérité et l’amour

 

Notre salut par le glaive

contre tout ce qui est mal en nous en pensée , en parole par action ,par omission

 

La foi

Ne faire confiance qu’en Dieu seul

croire  en l’évangile

écouter le Verbe

suivre le christ

celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi

de préférence à nos êtres  les plus chers

nos parents ,nos frères ,nos sœurs  

 quitte à s’en faire des ennemis qui nous rejetteront pour notre foi

 

La vérité

celui qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ;

 La justice

 qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.

 l’amour

 celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits..

 **

Lecture :  exode (1, 8-22)

 En ces jours-là, un nouveau roi vint au pouvoir en Égypte. Il n’avait pas connu Joseph. Il dit à son peuple : « Voici que le peuple des fils d’Israël est maintenant plus nombreux et plus puissant que nous. Prenons donc les dispositions voulues pour l’empêcher de se multiplier. Car, s’il y avait une guerre, il se joindrait à nos ennemis, combattrait contre nous, et ensuite il sortirait du pays. » On imposa donc aux fils d’Israël des chefs de corvée pour les accabler de travaux pénibles. Ils durent bâtir pour Pharaon les villes d’entrepôts de Pithome et de Ramsès. Mais, plus on les accablait, plus ils se multipliaient et proliféraient, ce qui les fit détester. Les Égyptiens soumirent les fils d’Israël à un dur esclavage et leur rendirent la vie intenable à force de corvées : préparation de l’argile et des briques et toutes sortes de travaux à la campagne ; tous ces travaux étaient pour eux un dur esclavage. Pharaon donna cet ordre à tout son peuple : « Tous les fils qui naîtront aux Hébreux, jetez-les dans le Nil. Ne laissez vivre que les filles. »

 Ce combat pour la foi  dure toute notre vie   

c’est celui que va entreprendre  le peuple de Dieu

pendant 40 ans au cours  de l’exode 

29 é Dimanche ordinaire (A) : Rendez à César ce qui est à César…. (Mtt22,15-21)

18 octobre, 2020

En ce temps-là, les pharisiens allèrent tenir conseil pour prendre Jésus au piège en le faisant parler. Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des partisans d’Hérode : « Maître, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens. Alors, donne-nous ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? » Connaissant leur perversité, Jésus dit : « Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ? Montrez-moi la monnaie de l’impôt. » Ils lui présentèrent une pièce d’un denier. Il leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? » Ils répondirent : « De César. » Alors il leur dit : «

 

29é-Dimanche-ordinaire-A-Cé

 

« Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu »

Ce passage de l’évangile  est représenté sur un tableau que Louis XIV a placé  au dessus  de son lit dans sa chambre à coucher , à Versailles

Rendez au roi ,ce qui est au roi ,et  à l’église  ce qui est à Dieu

Sur terre c’est le roi qui est le chef

Puis ce verset a été repris  avec jubilation par les républicains laics  

D’u côte l’Etat ,de l’autre l’église

 

Mais aujourd’hui, en ce moment , ce n’est ni pour le roi ,ni pour le président net de la république

que cette parole est dite

mais pour nous ici rassemblés en église

Ne sommes nous pas des César ?

Sommes nous Cyrus ?

      **  

Lecture 1 : Cyrus  (Isaïe 45, 1.4-6)

Ainsi parle le Seigneur à son messie, à Cyrus, qu’il a pris par la main pour lui soumettre les nations et désarmer les rois, pour lui ouvrir les portes à deux battants, car aucune porte ne restera fermée : « À cause de mon serviteur Jacob, d’Israël mon élu, je t’ai appelé par ton nom, je t’ai donné un titre, alors que tu ne me connaissais pas. Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre : hors moi, pas de Dieu. Je t’ai rendu puissant, alors que tu ne me connaissais pas, pour que l’on sache, de l’orient à l’occident, qu’il n’y a rien en dehors de moi. Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre. 

 Cyrus était un roi perse

un sage vénéré de son temps

En 530 avant JC  il a libéré les juifs qui étaient en exil à Balylone depuis70 ans

il les a renvoyé à Jérusalem ,la ville de la paix

il leur a permis de reconstruire le temple

 

mais ce n’est pas lui le vrai sauveur

C’est Dieu qui a sauvé son peuple  

il est bien écrit dans le livre d’Isaie

j’ai pris à Cyrus, par la main pour désarmer les rois,et i ouvrir les portes….Je t’ai rendu puissant

à cause de la foi des enfants d’Israel

qui en exil  ont su prier comme leur père Jacob  qui voyait les anges monter et descendre du ciel

« À cause de serviteur Jacob, d’Israël…car  Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre : hors moi, pas de Dieu.

 ,Rendez donc a Cyrus ce qui  est à Cyrus  et à Dieu ce qui est à Dieu

**

Lecture 2 : (1Thessaloniciens 1, 1-5)

Paul, Silvain et Timothée, à l’Église de Thessalonique qui est en Dieu le Père et dans le Seigneur Jésus Christ. À vous, la grâce et la paix.À tout moment, nous rendons grâce à Dieu au sujet de vous tous, en faisant mémoire de vous dans nos prières. Sans cesse, nous nous souvenons que votre foi est active, que votre charité se donne de la peine, que votre espérance tient bon en notre Seigneur Jésus Christ, en présence de Dieu notre Père. Nous le savons, frères bien-aimés de Dieu, vous avez été choisis par lui. En effet, notre annonce de l’Évangile n’a pas été, chez vous, simple parole, mais puissance, action de l’Esprit Saint, pleine certitude.

Rendons à Paul ce qui est à Paul

Paul, Silvain et Timothée,

Tous les 3 sont encore jeunes   

c’est leur première mission

 

Après avoir été à Philippes ,il vont rester plusieurs mois à Thessalonique

ils ne  prêche pas dans une synagogue  

ils sont au milieu des gens

ils travaillent dans l’atelier de Jason et font des tapis

Ils annoncent l’évangile  

 

Ils sont émerveillés non par leurs actes , »les actes des apotres »

mais par la puissance de l’Esprit Saint

ils n’ont fait que leur devoir !

 A tout moment, nous rendons grâce à Dieu au sujet de vous tous

 **

émerveillés

par leur foi, leur charité et leur espérance …En effet, notre annonce de l’Évangile n’a pas été, chez vous, simple parole, mais puissance, action de l’Esprit Saint, pleine certitude.

Rendons donc à Dieu , ce qui est à Dieu et à Paul ce qui est à paul

**

César  

Nous sommes tous des César  

nous nous croyons tous au centre du monde

nous n’osons pas dire

Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre

mais j’ai raison, je juge ,je commande 

 « que ma volonté  soit faite

ce sont les oeuvres de la Chair  (Gal 5)

 

Puisse le saint Esprit nous donner ses fruits(Gal 5)

la paix la joie,  

la bonté ,la bienveillance

pour que nous soyons capables de nous rapprocher de nos frères

comme nous le demande le pape François dans son encyclique « Fratelli tutti »

 

François nous invite aussi à être en extase

EX -stase c’est à dire « aller dehors

non pas rêver dans les nuages ,mais aller vers .. se rapprocher de nos frères 

28é Dimanche ordinaire (A) : Venez tout est prêt (Mtt.22,1-14)

10 octobre, 2020

Lecture 1 : ,Le festin (Isaïe25, 6-10)

Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés. Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples et le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple. Le Seigneur a parlé.
Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! » Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne.

 

le festin

L’eau de Cana changée en vin en prèsence de Marie

Faites tout ce qu’il vous dira

La multiplication des pains au bord du lac

 avec 5000 hommes qui se nourrissent en écoutant la parole de Dieu

l’homme ne vit pas seulement de pains mais de toutes paroles venant de la bouche de Dieu

Le repas du Jeudi Saint quand Jésus nous offrit le calice

Le calice de la nouvelle alliance qui sera versé pour vous et la multitude  

**

Il n’y aura plus de pleurs

Heureux ceux qui pleurent ,il seront consolés

 La main du Seigneur reposera sur nous

Nous y sommes tous invités

 

28é-Dimanche--ordinaire--A

 

Evangile (Mtt 22,1-14)

Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : “Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.” Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.
Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et incendia leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : “Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.” Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives.
Le roi entra pour examiner les convives, et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce. Il lui dit : “Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?” L’autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : “Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.” Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »

 

Nous y sommes tous invités

Mais beaucoup préfèrent leurs  champs ,les biens de ce monde

leurs commerce ,l’argent

On ne peut servir ,à la fois Dieu et  l’argent

Au prix de la violence

**

Mais sur les routes ,dans les villages,dans les banlieues, ,les petits

attendent un sauveur  

Ce sont eux qui participeront à la noce et qui revêtiront le vêtement blanc  

 Je te rend grâce Seigneur car tu as révélé  cela aux tout petits

 **

Lecture 2 : (Philippiens 4,12-20)

Frères, je sais vivre de peu, je sais aussi être dans l’abondance. J’ai été formé à tout et pour tout : à être rassasié et à souffrir la faim, à être dans l’abondance et dans les privations. Mais Je peux tout en celui qui me fortifie …Mon Dieu comblera tous vos besoins selon sa richesse, magnifiquement, dans le Christ Jésus.

21é Vendredi ordinaire : Donnez de votre huile !

28 août, 2020

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes : les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.” Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.” Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.” Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : “Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !” Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.”Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

Les vierges dites  « sages » sont elles vraiment sages 

ou tout simplement prévoyantes ?

toutes se sont assoupies !

 

21é-Vendredi--ordinaire

 

Les prévoyantes ont de l’huile

mais elles n’ont pas pris  le risque de partager

et elles ont donné de mauvais conseils

Elles n’ont pas donné de leur huile de peur d’en manquer

elles avaient un peu de foi ..un peu d’amour

mais pas au point de tout sacrifier 

Ce serait une folie !

 

L’époux allait il laisser  les insouciantes  à la porte ?

Il vient pour les pauvres

pour ceux qui  n’ont pas d’huile

pour  sauver la brebis perdue

tendre la main à l’enfant prodigue ,aux insouciants 

 

Aurait il laissé les insouciantes  à la porte ?

Il les aime jusqu’à la folie de la croix

mais elles n’étaient plus là !

elles avaient peur

elle ont manque de foi en l’Amour

c’est par a foi que nous sommes justifiés nous  dit saint Paul

 

Lecture : La folie de la croix (1Cor 1, 17-25)

Où est-il, le sage ? Où est-il, le scribe ? Où est-il, le raisonneur d’ici-bas ? La sagesse du monde, Dieu ne l’a-t-il pas rendue folle..nous, nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les nations païennes. Mais pour ceux que Dieu appelle, qu’ils soient juifs ou grecs, ce Messie, ce Christ, est puissance de Dieu et sagesse de Dieu.

 Jésus ,l’époux de le noce est amour

Il nous aime jusqu’ à la mort et la mort de la croix

 

donnons de notre huile  ,si nous en avons un peu

La veuve des Sarepta a donné toute son huile (1 rois 17)

 

mon cœur ne sera pas satisfait  tant qu’il n’aura pas trouvé Dieu (St Augustin)

 Pour cela tout donner 

Il est ressuscité et vous précède en Galilée » (Matt.28, 1-10)

11 avril, 2020

Après le sabbat, à l’heure où commençait à poindre le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent pour regarder le sépulcre. Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ; l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. Il avait l’aspect de l’éclair, et son vêtement était blanc comme neige.Les gardes, dans la crainte qu’ils éprouvèrent, se mirent à trembler et devinrent comme morts. L’ange prit la parole et dit aux femmes : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il reposait. Puis, vite, allez dire à ses disciples : “Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez.” Voilà ce que j’avais à vous dire. » Vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

 **

Seule , à l’aube  dans le silence 

Madeleine la pécheresse ,Marie la mère de Jésus ou la sœur de Marthe veillent

Elles ne parlent pas …A quoi pensent elles ?…A quoi pensons nous ?

Quelle est notre foi ? Quelle  est la blessure de notre cœur ?

 

La terre

la terre tremble …les gardes tremblent…le monde a a peur ……Chaque jour on compte les morts

 

la pierre

une lourde pierre   nous écrase

 un poids pèse sur notre cœur

et nous empêche de respirer

On a la fièvre ,,.on étouffe..on s’enferme  

**

l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus.

Ce fut comme un éclair !

**

 Il avait l’aspect de l’éclair

l’éclair de la foi qui soudain jaillit  ,nous rend la force le courage

c’est la lumière de l’ange Gabriel , de l’Esprit saint qui a recouvert Marie le jour de l’annonciation 

 

 son vêtement était blanc comme neige

la  bancheur de Madeleine, la pécheresse pardonnée

le vêtement des catéchumènes qui en cette nuit proclame leur foi

On respire !

 

Pâques-Veillée-2020

 

 

Le retour en Galilée

« Vous, soyez sans crainte !  . Il n’est pas ici,  il est ressuscité,..Voici qu’il vous précède en Galilée ;

 C’est en Galilée  sur le mont des béatitudes  ,que Jésus  nous a enseigné le chemin du bonheur et de la paix

C’est en Galilée  que Jésus a rendu la vue aux  aveugles et la force aux paralysés

 C’est en Galilée qu’il nous a appris à aimer

j’avais faim et vous m’avez donne à manger  …j’étais malade et vous m’avez soigné

**

Ne Serions  nous pas déjà témoin de cette résurrection, et de ce retour en Galilée 

quand on voit  tout ceux qui, en ce moment,  se dévouent  et  se mettent au service des autres

à l’écoute  des autres ….solitaires ,peut être ,mais solidaires 

Dimanche des rameaux : La passion selon saint Matthieu

5 avril, 2020

La procession

Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amenèrent l’ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus

L’âne est un animal hautement symbolique dans la bible

«  Un bœuf connaît son propriétaire et un âne la mangeoire chez son maître :Israël ne connaît pas,
mon peuple ne comprend pas. (1,3)

 comme l’âne reconnaissons notre maitre  doux et humble

**

le foule crie

Hosanna ce qui veut dire « Hochia Na ! » Jésus Vient !

 

Passion--dimanche-des-ramea

 

La passion selon Matthieu

Matthieu  est l’évangéliste  de l’église 

 Lui seul  écrit ce que Jésus a  dit à Pierre

Mtt 16,18 « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, 

**

Selon Saint Matthieu Jésus  est  certes mort pour le pardon de  nos fautes 

mais lui seul ajoute le mot la multitude

ceci est mon  sang, de l’alliance qui sera versé pour vous et  pour la MULTITUDE en rémission des péchés  (Mtt26,29)

 

Matthieu insiste donc sur le fait que les juifs comme Judas on rejeté jésus

et que le christ s’offre en  sacrifice pour la multitude

 le peuple de la nouvelle alliance 

l’Eglise !

**

Les additions de Matthieu

Voici tous les passages de la passion du Christ qui ne se trouvent que dans st Matthieu

 

Mtt 26,52  A Gethsémani Jésus dit à Pierre :

 si je faisais appel à mon père il me fournirait maintenant plus de 12 légion d’anges

le nouveau royaume  ,l’église ,ne se défend pas avec les armes

 

Mtt 27,3 à,10  Matthieu seul parle de  la mort de Judas  

Alors Judas, qui l’avait livré, voyant que Jésus avait été condamné, fut pris de remords et rapporta les trente pièces d’argent aux grands prêtres et aux anciens, ….Alors s’accomplit ce qui avait été dit par le prophète Jérémie : Et ils prirent les trente pièces d’argent : c’est le prix de celui qui fut évalué, de celui qu’ont évalué les fils d’Israël. 

 

Chez Pilate

Mt 27,17  Qui voulez vous que je relâche ? Jésus qui est dit Christ ?

(les autres évangélistes   parlent  du roi des juifs

Mtt,27,19 Pendant qu’il siégeait sur l’estrade, sa femme lui fit dire : « Ne te mêle pas de l’affaire de ce juste 

Ce sont donc pas les romains qui rejettent Jésus…. mais le peuple de l’ancienne alliance 

Mtt 27,22  Que ferais de Jésus qui est dit Christ ?

les autres évangélistes  parlent du roi des juifs

Mtt 27,24 Pilate se lave les mains   et la foule crie Que son sang retombe sur nous et nos enfants

le autres évangélistes  ne parlent pas du lavage des mains  

 

Mtt 27, 51   voici que le voile du sanctuaire se déchira en deux du haut en bas ; la terre trembla, les rochers se fendirent ;les tombeaux s’ouvrirent, les corps de nombreux saints défunts ressuscitèrent : 

 

Mtt 27,62 la garde du tombeau  est  exigé par les juifs

Pilate leur déclara : « Vous avez une garde. Allez ! Assurez-vous du sépulcre, comme vous l’entendez. » Ils allèrent donc s’assurer du sépulcre en scellant la pierre et en y postant une garde.

Le pape françois et les vignerons homicides ,( Mt 21, 33-43.45).

31 mars, 2020

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. En entendant les paraboles de Jésus, les grands prêtres et les pharisiens avaient bien compris qu’il parlait d’eux. Tout en cherchant à l’arrêter, ils eurent peur des foules, parce qu’elles le tenaient pour un prophète.

** 

Commentaire  du pape François :Le cléricalisme  

 lors d’une messe dans la chapelle sainte  Marthe le 13 mars 2020

 

L’histoire d’un « homme qui possédait une parcelle de terre, y a planté une vigne – le soin avec lequel il l’avait fait -, l’a entourée d’une haie, a creusé un trou pour le pressoir et a construit une tour – il l’avait bien fait – puis il l’a louée à des agriculteurs et est parti loin ».

 C’est le peuple de Dieu. Le Seigneur a choisi ces gens, ces gens sont élus. Ce sont les gens de l’élection. Il y a aussi une promesse : « Continuez. Vous êtes mon peuple », une promesse faite à Abraham. Et il y a aussi une alliance conclue avec le peuple du Sinaï. Le peuple doit toujours garder dans sa mémoire l’élection qui est un peuple élu, la promesse d’envisager l’avenir avec espoir et le pacte de vivre la fidélité au quotidien. Mais dans cette parabole, il se trouve que lorsque le moment est venu de récolter les fruits, ces gens avaient oublié qu’ils n’étaient pas les maîtres :

 « Une histoire d’infidélité, d’infidélité à l’élection, d’infidélité à la promesse, d’infidélité au pacte, qui est un cadeau. L

 Et le don qui est la richesse, est l’ouverture, est la bénédiction, a été enfermé dans une doctrine de lois.

 Ce don a été idéologisé. Le don a donc perdu sa nature de don, il a fini par se transformer en idéologie. Il s’agit surtout d’une idéologie moralisatrice pleine de préceptes, même ridicule parce qu’elle fait de la casuistique pour tout. Ils se sont approprié le don.

 

Le cléricalisme n’est pas seulement une chose d’aujourd’hui, la rigidité n’est pas une chose d’aujourd’hui, elle était déjà là au temps de Jésus. Puis Jésus expliquera les paraboles – c’est le chapitre 21 -, il passera au chapitre 23 avec la condamnation, où nous voyons la colère de Dieu contre ceux qui prennent le don comme une propriété et réduisent sa richesse aux caprices idéologiques de leur esprit.

 Demandons aujourd’hui au Seigneur la grâce de recevoir le don comme un don et de le transmettre comme un don et non comme une propriété, non d’une manière sectaire, d’une manière rigide, d’une manière « cléricale ».»

Cliquez ICI 

3é Mardi de carême : Pardonner 70 fois 7 fois (Mtt18, 21-35)

17 mars, 2020

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette.Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : “Rembourse ta dette !” Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : “Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

 

 Le pardon

Etre  pardonné et pardonner  

C’est essentiel !

le premier commandement 

Aimer !

 

Careme-Pardonner

Pardonner  77 fois 7 fois

C’es le Christ sur la croix

l’amour  

**

Serviteur mauvais !

Dans sa colère, le maître le livra au bourreaux

C’est terrible ,une telle parole dans l’évangile

Alors que « notre Père » ,le père de l’enfant prodigue  est si miséricordieux  

alors que le fils  s’est  abaissé  jusqu’à la mort et la mort de la croix

pour nous pardonner ,lui le bon pasteur

je ne suis pas venu pour juger mais pour sauver

**

Lecture (Daniel 3, 25-43)

Seigneur , avec nos cœurs brisés, nos esprits humiliés, reçois-nous, comme un holocauste de béliers, de taureaux, d’agneaux gras par milliers.

 Pardonner c’est sublime , grandiose !

c’est un  acte sacré  

sacri-Fice = faire un acte sacré)

cela vaut tous les sacrifices

 des taureaux.. des agneaux par milliers

Que notre sacrifice, en ce jour, trouve grâce devant toi,

**

Il n’est pas de honte pour qui espère en toi.. »

 Se savoir pardonner . 

quelle paix ! Quelle joie !

Nous y croyons !

la croix ce n’est pas la honte .

c’est sublime !.

 **

Ne nous laisse pas dans la honte, agis envers nous selon ton indulgence et l’abondance de ta miséricorde. Délivre-nous en renouvelant tes merveilles, glorifie ton nom, ..

La grandeur de Dieu

sa puissance ..

sa gloire 

Sa merveille

plus que sa création

c’est son pardon ! 

2é vendredi de carême : La pierre rejetée (Matt.(21, 33-46)

13 mars, 2020

Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! 

**

 Matthieu

était un publicain

Comme tel,… il était rejeté par les pharisiens

et pourtant Jésus mangeait avec lui

et Matthieu  seul , nous raconte la parabole  des ouvriers de la dernière heure

Les derniers  seront les premiers  et mes derniers seront les derniers (Mtt20,16)

**

Les vignerons

les ouvriers de la vigne  avaient tout reçu

ils étaient les maitres dans leurs vignes

ils étaient les premiers

et méprisaient toute  autorités

il furent rejetés

 

Careme-la-pierre-rejetée

En Egypte  Moïse était  le dernier

sauvé des eaux,  puis rejeté par le pharaon

mais dans le désert , au Sinaï ,il côtoyait Dieu

il devint le premier

 **

Il en fut ainsi  avec tous les prophètes

le serviteur d’Isaïe

 Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; (Is 53)  

Jérémie est jeté dans un puits

Amos  est  un bouvier…

tous rejetés

mais tous attachés à Dieu… ils ont portés des fruits

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !  »

**

Lecture :Joseph (Gen ;(37, 3-28)

Dès que Joseph eut rejoint ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, la tunique de grand prix qu’il portait, ils se saisirent de lui et le jetèrent dans la citerne, qui était vide et sans eau. …ils le vendirent pour vingt pièces d’argent aux Ismaélites, et ceux-ci l’emmenèrent en Égypte.

Joseph  fut rejeté par ses frères

mais il était proche de Dieu et avait des visions

il était le dernier

Il devint le premier

 

Le monde à l’envers

« Ce qui est en bas est en haut, et ce qui est en haut est en bas ».

Le monde  de Dieu

il relève les humbles  ,renvoie les riches ,les mains vides.. 

le monde des humbles

Bienheureux les pauvres .il entreront dans le royaume de Dieu (Mtt5)

 **

Dieu est humble

ils se fait le dernier

invisible, caché , discret ,

respectueux et amoureux des hommes

12345...28