Archive pour la catégorie 'Evangile de MATTHIEU'

La fête des rameaux (Mtt.21,1-11)

9 avril, 2017

 Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent en vue de Bethphagé, sur les pentes du mont des Oliviers. Alors Jésus envoya deux disciples  en leur disant : « Allez au village qui est en face de vous ;
vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle.Détachez-les et amenez-les moi.     Et si l’on vous dit quelque chose, vous répondrez :‘Le Seigneur en a besoin’.Et aussitôt on les laissera partir. »    Cela est arrivé pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète : Dites à la fille de Sion :Voici ton roi qui vient vers toi, plein de douceur, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d’une bête de somme..

Jésus agit comme les prophètes

comme Jérémie qui  portait un joug en public

C’est Jésus qui décide d’entrer à Jérusalem sur un âne

non pour se mettre en avant

au contraire !Les pharisiens et les scribes vont en rire

Ils diront :C’est un fou !

 

Rameaux

L’âne

Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amenèrent l’ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus

L’âne est un animal hautement symbolique dans la bible

l’âne c’est celui qi reconnait son maître

 Un bœuf connaît son propriétaire et un âne la mangeoire chez son maître :Israël ne connaît pas,
mon peuple ne comprend pas. (1,3)

Reconnaissons nous Jésus  assis sur un âne comme étant le fils de Dieu ?

Croyons nous vraiment en lui ?

**

L’âne c’est celui de Balaam qui  par 3 fois refuse d obéir à son maître qui veut maudire le peuple de Dieu

L’ânesse vit l’ange du SEIGNEUR ; elle s’affaissa sous Balaam qui se mit en colère et la battit à coups de bâton. Le SEIGNEUR fit parler l’ânesse et elle dit à Balaam : « Que t’ai-je fait pour que tu me battes par trois fois ? » Nb (22,27)

Jésus vient nous sauver et non nous maudire

Dieu ne maudit jamais !

**

L’âne c’est celui qui ramena Moise  et sa famille en Egypte

pour délivrer les juifs esclave du pharaon

Moïse prit son épouse et son fils, les mit sur un âne et  repris le chemin de l’Egypte (Ex 4,20)

Jésus vient nous sauver de l’esclavage du Péché

**

Les manteaux

  Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ;d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.

Y avait il vraiment foule

ou seulement un petit groupe de disciples

un petit groupe prêt se ridiculiser

mais un petit groupe fervent

prêt  se déshabiller ,à tout donner   

le manteau étant dans la bible l’image de la personnalité d’une personne ?

Cliquez ICI

**

Le renversement des valeurs

Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient :« Hosanna au fils de David !Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !Hosanna au plus haut des cieux ! »    Comme Jésus entrait à Jérusalem, toute la ville fut en proie à l’agitation, et disait :« Qui est cet homme ? » Et les foules répondaient :« C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »

« Jésus doux et humble de cœur »

« les derniers seront les premiers 

Hosanna « hochia Na » veut dire « Sauveur Jésus vient ! » 

Mercredi de la 3é semaine de carême : Pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi

22 mars, 2017

 

Evangile (Mtt.5,17-19)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

**

Le projet de Dieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.. »

Jésus est venu accomplir la loi

et l’accomplissement de la loi c’est l’amour  

**

L’accomplissement du projet de Dieu  

c’est l’épanouissement de l’homme

 Que tous ,nous soyons unis autour d’un seul père !

Que tous ,nous retrouvions la dignité des fils de Dieu !

**

Nous exprimons ce désir  chaque jour  au cours de la messe

quand le prêtre met une goutte d’eau dans le calice

« Comme cet eau se mêle au vin puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité » 

**

Vivre de la Parole 

 

iota

Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise

S’imprégner de cette parole

lire l’évangile

la méditer

ne pas négliger un seul iota ,un seul trait

et ensuite en vivre

**

L’humilité

 Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux

C’est trop !

Soyons humbles

on ne peut être parfait !

**

Soyons humbles

Le Christ seul sur la croix peut accomplir pour nous cette loi

Lui seul  peut nous sauver

Ayons foi en lui

**

Tel est le projet de Dieu

un Dieu si proche de nous

 

Lecture  (Dt.4, 1.5-9) 

un Dieu si proche de nous

Cliquez ICI

 

Vendredi de la 2é semaine du carême : La vigne et les migrants

17 mars, 2017

Lecture 1 : La tunique de Joseph 

Cliquez ICI 

 

Evangile :La Vigne  Matt.(21, 33-43.45-46)

 « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors del la vigne et le tuèrent.

 

La vigne

C’est nous !

les Chrétiens d’occident

C’est Nous

les pays dit de chrétienté

 

lz-vigne

Qu’avons-nous fait  de cette vigne ?

On la rejette, on la renie

On la jette aux hosties

On a tout oublié de l’évangile  

L’amour

L’amour des petits, des oubliés

l’amour des blessés ,des émigrés

 

Ah oui !:

Elle est belle notre Europe chrétienne !

**

Les prophètes sont venus au cours des siècles

prêcher la bonne nouvelle  

Encore en ce jour

l’ abbé Pierre, Thérèse de Calcutta

Des hommes venus d’ailleurs

d’Amérique :Martin Luther King

le pape François  

mais on ne les écoute pas

on ferme notre cœur

**

Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »

Eh bien !

la vigne sera donnée à d’autres

aux plus  pauvres , aux rejetés ;  aux exclus

aux derniers

aux migrants  

1é Dimanche de carême (A) : Les tentations d’Adam et Eve … et de Jésus

5 mars, 2017

 Lecture 1 : La tentation  (Gen.(2, 7‑3,7)

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que le Seigneur Dieu avait faits. Il dit à la femme :… « Vous ne mourrez pas ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »…. Elle prit de son fruit, et en mangea. Elle en donna aussi à son mari, et il en mangea. Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus.

Dieu a pris un risque

en nous donnant la vie, il  nous a donné la liberté

la liberté des enfants de Dieu

C’est  inouïe !

Génial ! Divin !  

**

Mais il y a eu la  première tentation

le grand mensonge  du serpent  

L’homme a cédé

Il est devenu esclave

et il connaît désormais  la mort  

**

Lecture 2 : La grâce (Rm 5, 12-19)

Nous savons que par un seul homme, le péché est entré dans le monde, et que par le péché est venue la mort …  Bref, de même que la faute commise par un seul a conduit tous les hommes à la condamnation, de même l’accomplissement de la justice par un seul a conduit tous les hommes à la justification qui donne la vie.
Là où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé »

L’homme  a été trompé  

mais Dieu, lui, est toujours Amour  

il pardonne

il fait grâce

**

C’est encore inouïe

Génial ! Divin !  

Il nous rend la Vie  

 

Tentations-f

Evangile :les tentations de Jésus (Mtt.4, 1‑11)

En ce temps-là, Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

Le serpent ment !

Satan tente !

mais  

la parole de Dieu est vie

sa parole est vérité

Croyons nous ?

**

Alors le diable l’emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Le serpent ment !

Satan tente !

**

Ce ne sont pas les miracles qui convertissent les cœurse

Ce ne sont pas les exploits des orgueilleux

c’est l’humilité

c’est l’amour

Les petits seront les premiers 

bienheureux les pauvres….bienheureux les doux …les pacifiques

**

Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte. »

Le serpent ment

Satan ment

la terre ne lui appartient pas

la terre est à tous !

**

Dieu seul est notre père  

Dieu  seul mérite notre action de grâce

mais le monde trop souvent ne s’incline que devant le diable

**

La grande Tentation           

La seule tentation

qui bouleverse  notre vie

c’est de ne pas croire en Dieu

et de croire le mensonge  

**

« Notre père qui est au cieux …ne nous soumet pas à la tentation »  

Dieu a pris un risque en nous donnant la liberté

prenons le risque de croire en lui 

Cliquez ICI  

Le Baptême immersion de Jésus .Matt. (3, 13‑17)

9 janvier, 2017

Alors paraît Jésus. Il était venu de Galilée jusqu’au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui. Jean voulait l’en empêcher et disait : « C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi ! » Mais Jésus lui répondit : « Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice. » Alors Jean le laisse faire.Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau, et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. »

 

Etymologiquement

le mot baptême veut dire  « plonger dans un liquide », « immerger »

 

Un baptême de purification ?

« C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi

Le baptême de Jean est un rite de purification

or Jésus n’a pas besoin de purification

Sa démarche  est autre

Jésus n’est pas purifié 

Jésus est immergé

 

Immersionde-jésus

Une plongée

Le jour de Noél Jésus prend notre humanité  

mais ce n’est pas assez !

Le jour de son baptême ,il plonge au sein même  de notre humanité pécheresse

il prend nos péchés

**

Il devient l’un de nous

Il communie avec nous

Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.(Mtt 9, 13)

Par lui ,nous retrouvons notre dignité de fils de Dieu

C’est immense !

**

Le Père

des cieux, une voix …

Le Père sort de son silence

Ce n’est plus Yahwé ,le Dieu terrible du Sinaï

qui s’adresse aux hommes

C’est de nouveau un père

notre créateur si fier de sa création

Dieu crea l’homme à son image à l’image de Dieu il le crea..il vit que cela était trés bon !(Gen 1,27)

**

Le père pardonne

le père dit  de nouveau

à tous les hommes

Voici mon fils bien aimé  

**

L’esprit saint

il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. »

De nouveau, l’Esprit saint

qui dans les commencements

planait sur les eaux (Gn 1,2)

revient parmi nous

**

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. »

Ce baptême est une renaissance  pour toute l’humanité 

jour d’espérance  

jour de joie 

Dimanche de l’épiphanie :Les rois mages

8 janvier, 2017

1ère lecture : « La gloire du Seigneur» (Is 60, 1-6)

    Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore…  Lève les yeux alentour, et regarde :tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi ..Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens ;

**

2ème lecture : ‘le mystère de la promesse » (Ep 3, 2-3a.5-6)

    Ce mystère, c’est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps,au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile.

Le jour de l’épiphanie on partage la galette,

le même pain des co-pains

Oui ! un jour ,les rois et les mages de toutes les nations partageront le même pain  

**

Evangile : Les mages  Matt. (2, 1-12)

 Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent.Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

 Les mages

En ce temps là

des rois ,des mages

regardaient le ciel

éclairés par des  milliards d’étoiles

un ciel lumineux

un ciel pur

un ciel non pollué

**

Ils levaient les yeux vers le ciel  

car ils avaient faim !

faim de Dieu  

faim de vérité

faim de vie

**

Les mains ouvertes

ils étaient prêts à tout donner

à marcher  longtemps

loin de leurs repères ,

loin de leurs de leur certitudes  

pour trouver une réponse à leurs questions

**

Quelle et la vrai richesse ?  L’or ou Dieu ?

Quelle est la vraie religion ? Qui faut il encensé ?

Quelle est la braie Vie ?  Pourquoi les morts sont ils embaumé ?

**

Bethleem

 « Où est le roi des Juifs qui vient de naître

La réponse est dans les Ecritures

 « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël.

 Beth-leem 

veut dire la maison du pain

«  Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.  …(Jn 6,36)

**

Ce pain se trouve dans une pauvre mangeoire

Dans ce pain est caché la perle

 Le royaume des cieux est semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée. (Matthieu 13.45)

**

Les mages l’ont trouvé

ils ont tout donné

lor ,l’encens et la myrrhe

car ils ont trouvé Dieu ,la vraie religion ,la vraie Vie

 

Mages-eglise-ste-marie-Rome

Ils ont donné

L’or des rois  car Jésus est le sauveur

l’encens des prêtres  car Jésus est Dieu

la myrrhe qui embaume les morts ,car Jésus est homme

**

Notre offrande  

Comme les mages

cherchons le vrai Dieu ,la vraie religion ,la vraie vie

et offrons l’or de nos biens

l’encens de nos louanges

la myrrhe de notre vie mortelle

**

La galette

Puissions nous ainsi trouver  

le pain de vie

la perle qui se cache dans la galette  

la parole de Dieu qui nous fait vivre   

Joseph, le père protecteur . Matt (2, 13‑15.19‑23)

30 décembre, 2016

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »

Joseph

Il  n’est pas seulement le père nourricier

Il est surtout le père protecteur  

**

Il protège  l’enfant et sa mère

Il protège la vie ,l’avenir ,la beauté, la grâce

Il protège le divin

Il protège l’humain

Il protège le faible  

**

Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode

Joseph  ,le silencieux, le discret

est un sage , réaliste ,attentif aux événements de la vie  quotidienne ,

 

Saint-Joseph-et-l'ange

pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : D’Égypte, j’ai appelé mon fils.

Joseph est  surtout un homme spirituel à l’écoute du Verbe  

Il écoute l’ange en lisant les écritures

Il part donc en Egypte

**

L’Egypte

Après la mort d’Hérode, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et pars pour le pays d’Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. » Joseph se leva, prit l’enfant et sa mère, et il entra dans le pays d’Israël.

Avec l’enfant et sa mère ,Joseph quitte l’Egypte

et se rend vers la terre promise

comme les Hébreux  au temps de Moïse

**

Mais, apprenant qu’Arkélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s’y rendre. Averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint habiter dans une ville appelée Nazareth,

Toujours attentif  à la vie quotidienne

toujours réaliste   

toujours à l’écoute de l’ange en méditant les écritures

Joseph se rend à Nazareth

**

Nazaréen

pour que soit accomplie la parole dite par les prophètes : Il sera appelé Nazaréen.

Joseph évite  la Judée, le pays des rois

le pays des « grands »

car c’est dans le silence et l’humilité

que le divin s’épanouit

et que la grâce se révèle

 **

C’est donc  à Nazareth qu’il se rend

un village de mauvaise réputation

De Nazareth, peut il sortir quelque  chose de bon ? (Jn 1,46)

**

Comme Joseph

ne rêvons pas

soyons de notre temps

mais aussi  comme Joseph

sachons être à l’écoute de l’Esprit qui habite en nous

et qui nous parle à travers les Ecritures 

Le 21 septembre : Vocation de saint Matthieu. (Matt.9, 9-13)

21 septembre, 2016

En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

**

Matthieu  

n’est ni paysan

ni berger

ni pécheur comme Pierre ,Jacques et Jean  

**

C’est un homme de la ville

il travaille dans un bureau

C’est intellectuel

un collecteur d’impôt

Il fréquente les païens

Il est méprisé  par pharisiens

 

Matthieu

 

Surprise !

Jésus lui fit signe

Jésus l’appelle  

comment  lui ?

un publicain !

**

Matthieu devait être généreux de nature

car il répond de suite

**

Il est le premier évangéliste

le plus instruit

il est l’évangéliste de l’église

Cliquez ICI 

**

Les Chrétiens  

Ainsi tous les chrétiens sont choisis par Jésus

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure (Jn 15, 16)

Choisis  pour vivre en église

réunis autour  du Christ

Choisis  pour être le corps du Christ

vivant  parmi nous  

**

Choisis pour annoncer l’évangile

en mettant l’enseignement de jésus en pratique

**

Ce choix est une grâce !

réservée aux petits  

 En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

Matthieu (25, 14-30) :La parabole des talents

27 août, 2016

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit.Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.” Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »

 **

 

Cette parabole est la parabole du « risque de la foi »

Si vraiment on croit

on ose prendre des risques

Cliquez ICI 

**

C’est aussi l’occasion de rendre grâce à Dieu pour tout ce qu’il nous a donné  

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent,à chacun selon ses capacités.

A tous ,Dieu a tout donné

A nous de rendre grâce et de remercier

Tout vient de Dieu !

**

 Puis il partit. Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.

Ceux qui font fructifier leurs talents savent  bien qu’ils y sont pour rien

Ils ne sont que des serviteurs

des «  instruments »  de Dieu

Cliquez ICI 

mais ils débordent de foi ,d’amour d’espérance  

**

C’est Dieu qui fait tout

C’est Dieu qui fait fructifier les talents de ceux qui lui rendent grâce

et qui ont l’humilité de dire qu’ils n’y sont  pour rien

 

Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.

Celui là ne rend pas grâce

Il est impuissant !

car il n’a pas la foi !

il manque d’amour !

Il n’espére plus rien

 

Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur…

La foi ,l’amour ;l’espérance ,l’action de grâce sont autant de sources abondantes de joie de plénitude… de bonheur


Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.

Quelle ingratitude ! Quelle inconscience !

C’est Dieu qui moissonne

C’est Dieu qui donne le grain 

 

J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.

Quelle ignorance !

Pourquoi craindre Dieu ?

C’est un père !

 Le voici. Tu as ce qui t’appartient.”

Quelle injure !

Rejeter ce que Dieu nous donne !

N’est-ce pas ce que font les athées …

Quelle injure !

**

À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance

Plus on croit ,plus on aime

Plus on connaît la joie le bonheur ,la plénitude  

**

 mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »

Quelle tristesse !

Quel  malheur !

pour celui qui ne croit pas

pour celui qu’il n’aime pas

Comment peut il être heureux ?

Comment peut il être joyeux ?

Matthieu (25,1) : Sortir à la rencontre de l’époux !

26 août, 2016

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux

 

Sortir

Tous nous sommes invités  à sortir

sortir de nous mêmes

de notre « égo »

aller vers les autres

et avec eux célébrer l’amour dans la joie

**

Les noces

L’invitation à aller aux noces à la suite de Jésus

a lieu dés le premier  chapitre dans l’évangile de Jean

« Deux disciples suivirent Jésus ..Jésus se retourne et leur dit venez et voyez « (Jn 1,37)

et le 3é jour il se retrouvèrent aux noces de Cana  (Jn 2,1)

 

la-rencontre-avec--l'epoux

Marie y était  !

Tous les disciples y sont !

 

C’est la fête !

Dieu qui est amour

vient  parmi nous

Allons à sa rencontre

et avec lui participons au noces   

**

Avec lui, apprenons à aimer

Aimer c’est se donner

C’est servir à table ,comme Marie à Cana  

C’est manger avec les autres comme les disciples  

C’est boire dans la joie l’eau transformée en vin

 

Le jour des noces

c’est le jour du don, de la joie, de l’amour 

un amour total

qui peut aller jusqu’au don suprême de la vie

mais plus tard

« mon heure n’est pas encore venu (Jn 1,4)

**

L’huile

Pour aimer ainsi  

pour se donner ainsi

il nous faut de l’huile

avoir la foi

 une foi profonde alimentée par le prière et la méditation

la lecture des Ecritures  

et l’aide l’Esprit saint

**

Pour aimer ainsi

il faut être assez fou pour croire

en cette amour fou de Dieu pour nous

Cliquez ICI 

12345...24