Archive pour la catégorie 'Evangile de MATTHIEU'

31 Juillet : Saint Ignace de Loyola et la parabole de l’Ivraie (Mtt.13,24-30)

31 juillet, 2018

 « Il en va du Royaume des cieux comme d’un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu ; par-dessus, il a semé de l’ivraie en plein milieu du blé et il s’en est allé. Quand l’herbe eut poussé et produit l’épi, alors apparut aussi l’ivraie. Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire : “Seigneur, n’est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D’où vient donc qu’il s’y trouve  “Non, dit-il, de peur qu’en ramassant l’ivraie vous ne déraciniez le blé avec elle. Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson, et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d’abord l’ivraie et liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier.” » (Mtt.13,24-30)

l'Ivraie 

L’ivraie

C’est  quoi cet ivraie ?

C’est le mal dans le monde

le mal en nous

les œuvres du diable que  st Paul appelle « les œuvres charnelles »

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables(Gal 5,20)

**

Ces œuvres polluent nos vies  

s’infiltrent dans la, société ,,nos communautés

au travail, en famille  

d’ou la souffrances et les pleurs

Que mes yeux ruissellent de larmes nuit et jour, sans s’arrêter ! Elle est blessée d’une grande blessure, la vierge, la fille de mon peuple, meurtrie d’une plaie profonde. Si je sors dans la campagne, voici les victimes de l’épée ; si j’entre dans la ville, voici les souffrants de la faim. Même le prophète, même le prêtre parcourent le pays sans comprendre.(Jérémie 14, 17-22)

**

Saint Ignace

Saint Ignace est célèbre pour avoir lutter contre le protestantisme naissant

et maintenant ,les Jésuites nous proposent leurs célèbres « exercices spirituels »

pour purifier nos âmes

de tout mal

**

S’asseoir  

méditer  

lire les évangiles

changer de vie

A  quoi sert de gagner l’univers si c’est pour perdre son âme (Mtt16,26)

**

Le jugement

Nous serons vraiment  purifiés

justifiés

qu’ à la fin des temps

par la mort sur la croix de Jésus notre seul sauveur

**

Alors ! l’ivraie sera brulé

Alors ! Le mal sera vaincu

Alors !nous serons comblés des fruits de l’esprit

 amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi (Gal 5,23)

Matthieu (13, 31-35) : La graine de moutarde et le levain

30 juillet, 2018

En ce temps-là, Jésus proposa aux foules une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a prise et qu’il a semée dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. » Il leur dit une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable au levain qu’une femme a pris et qu’elle a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

**

La graine  de moutarde

« Bienheureux les pauvres

Bien sûr ! Nous sommes petits

Bien sûr ! Nous pouvons rien faire sans la force de l’Esprit Saint

Il faut le reconnaître !

Seul l’Esprit Saint est fécond  

Seul l’Esprit Saint illumine les cœurs  

**

Ce sont donc les petits qui se savent impuissants

et qui s’en remettent totalement à l’Esprit saint  

ce sont ceux là

qui seront féconds

« par l’opération du Saint Esprit

**

Ce ne fut que le jour de la pentecôte

que les « petits apôtres »

les »petits » pécheurs de le Galilée

si lents à comprendre

qui avaient fui le vendredi saint  

qui étaient dépassés par la grandeur de leur vocation

ont  reçu la force de l’Esprit 

**

C’est alors seulement que « l’arbre »  s’est mis à grandir

ce jour là , ils baptisèrent   3000 hommes

 

Le-levain

La femme

Elle représente  tantôt Marie

tantôt l’eglise

 Cliquez ICI

**

Le levain

Le levain de Marie  est sa foi ,son humilité et son amour

Je suis la servante du Seigneur  ….Qu’il me soit fait selon votre parole,

parce que Marie  est « pleine de grâce »  nous sommes inondés de grâces

et l’Esprit Saint nous recouvre de son ombre

**

Le levain de l’église

ce sont les sacrements

la vie  commune des frères et sœurs qui ont la même foi, le même amour ,la même espérance

quel levain !

Quelle force !

**

Lors de son audience du 21 mai 2018  le pape François déclare que  « L’Eglise est féminine » 

l’important est que l’Eglise soit femme, qu’elle ait cette attitude d’épouse et de mère».. Si nous oublions cela, c’est une Eglise masculine  et elle devient malheureusement une Eglise de vieux garçons, qui vivent dans cet isolement, incapables d’amour, incapables de fécondité». Donc, «sans la femme, l’Eglise ne va pas de l’avant, parce qu’elle est femme, et cette attitude de femme lui vient de Marie, parce que Jésus a voulu ainsi».

Laissons l’Esprit Saint nous féconder, nous et l’Eglise, afin de devenir nous aussi mères des autres, avec des attitudes de tendresse, de douceur, d’humilité.

17è dimanche ordinaire (B) :Un monde en ‘communion’

29 juillet, 2018

« J’ai fait un rêve » :  Un monde uni,Un monde réconcilié,Un monde d’amour…Tous frères et sœurs ,Tous  enfants d’un même père « Notre Père »  

**

Lecture 1 :  Tous mangeront (2 R 4, 42-44)

En ces jours-là, ..apporta à Élisée, l’homme de Dieu, vingt pains d’orge et du grain frais dans un sac.Élisée dit alors : « Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent. »     Son serviteur répondit : « Comment donner cela à cent personnes ? »Élisée reprit : « Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent, car ainsi parle le Seigneur : ‘On mangera, et il en restera.’ »     Alors, il le leur donna, ils mangèrent, et il en resta, selon la parole du Seigneur.

Manger tous ensemble en abondance 

Quel rêve !

Une telle communion

Une  telle union !

Tu ouvres la main, Seigneur : nous voici rassasiés. ..Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce  et que tes fidèles te bénissent ! (Ps 144, 16

**

Lecture 2 (Ep 4, 1-6) : Un seul Corps

je vous exhorte à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :  ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. 
..Un seul Corps et un seul Esprit… un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, 

 

17è-dimancje

Evangile :(Jn 6, 1-15) Le repas de communion

La Pâque, la fête des Juifs, était proche. Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain  pour qu’ils aient à manger ? »     Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire. ..    Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. »     Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge  et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »  Jésus dit : « Faites asseoir les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.  Alors Jésus prit les pains  et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient.  Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. »     Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.

** 

Pâque, la fête des Juifs, était proche

Pâque,c’est la fête de la délivrance

Les hébreux ,ce jour là, avaient quitté en foule l’Egypte

où ils étaient esclaves

en espérant  trouver la paix et des jours meilleurs

**

Plusieurs siècles sont passés

et Jésus ,du haut de la montagne voit encore cette foule toujours aussi désemparée

à la recherche d’un sauveur , d’un guide , d’un berger qui pourrait les réunir

une foule affamée  de justice et de paix

**

Plusieurs siècles encore et c’est maintenant au XXIé s

les hommes voudraient tant la paix

la fraternité

l’union universelle

**

Jésus dit : « Faites asseoir les gens.

Enfin ! Manger le même pain ensemble … en « Co-pains »

assis les uns à côté des autres 

**

Enfin !l’union !

la communion

Asseyons nous donc

apprenons à nous connaître

respectons nous

Parlons et faisons la paix !

**

Les 5 pains ,les 2 poissons 

Mais est ce possible ?

André et Philippe étaient bien disposés

mais  que pouvaient ils faire ?

**

Nous avons besoin de Dieu mais on le rejette 

Nous avons besoin d’y croire

nous avons besoin de la foi

nous avons besoin de la nourriture céleste

le pain de la parole de Dieu

**

Nous avons besoin  des  5 pains  de la nouvelle alliance

(5 était le chiffre du pentateuque ,les livre de la loi )

nous avons besoin des 2 poissons  

ce sont les 2 seuls commandements qui nous restent

«  aimer Dieu, aimer  nos fréres »

Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers   avec les morceaux des cinq pains d’orge, 

**

Tout cela Jésus nous le peose encore

et au cours de son dernier repas  avec les siens Jésus renouvelle ce désir  

Qu’ils soient Un !

assis ensemble ,mangeant le même pain

Parabole de l’ivraie (Mtt 13,24-30)

29 juillet, 2018

Le royaume de Dieu

C’est connaître Dieu

la vie éternelle c’est qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu (Jn 17,1)

Re-naitre avec Dieu

vivre avec le Christ

**

Ce n’est plus moi qui vit c’est le Christ qui vit en moi   

mais pour obtenir cette vie ,il faut être pur  

heureux les purs ils verront Dieu

Les pauvres  auront le royaume de Dieu

 

L’ivraie

 Que d’orgueil en nous !

Que de jalousie , !

Que de mauvaises pensées !

Jésus le dit avec des termes assez crus qui choquent les pharisiens

Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme.  (Mtt15,11)

Voilà  cet ivraie qui nous empêche de bien recevoir la parole de Dieu

Voilà l’ivraie qui étouffe le Verbe, en nous 

 **

Paul en gémit  

Qui me délivrera  de ce corps de chair…  

 On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables(Gal 5,20)

**

c’est pourquoi  Paul ajoute

Avec le Christ, je suis un crucifié ; je vis, mais ce n’est plus moi, c’est Christ qui vit en moi. Car ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi. 

et qu’ainsi  jaillissent les fruits de l’Esprit 

**

Le jugement

ce n’est qu’à la fin des temps que nous serons délivrés de cet ivraie

Dieu est patient

Dieu est bon

par la mort de son fils sur la croix  nous serons justifiés

si comme Paul nous crucifions les œuvres  de la chair avec le Christ

 **

la joie !

le mal sera brulé

le bien sera vainqueur 

Matthieu (13,18,23) La parabole du semeur

27 juillet, 2018

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Écoutez ce que veut dire la parabole du semeur. Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son coeur : celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin. Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt. Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. 

**

Matthieu

 Comme un professeur, Matthieu veut toujours tout expliquer

et ne laisse pas  l’Esprit  saint parler à notre cœur  

Cliquez ICI  

Or multiples sont les interprétations de cette  parabole

 

Le-Semeur

La semence

C’est la parole de Dieu

OK !

C’est le trésor des chrétiens

« la perle cachée dans un champ »

le Verbe des commencements

le  Verbe de vie

**

Le bord du chemin

Cette parole est annoncée partout sur le bord des routes

Elle est proclamée sur les toits dans le monde entier

Elle est imprimée,,publiée

Qui l’écoute ?

Qui la lit ?

seuls les oiseaux dans le ciel

**

Les pierres

L’évangile est une bonne nouvelle  

l’annonce du salut

le pardon

la miséricorde

la grâce  

mais nous avons le cœur du  dur

On ne comprend pas en cette misériorde

on ne croit pas au pardon

et tristement on continue notre route

**

Les épines   

au lieu d’écouter cette parole

on raisonne

on discute

on dialogue

**

Le  8mai 2018 dans on homélie  à Ste Marthe, le pape Fran9ois nous prévient  

 nous devons faire  attention à ne pas dialoguer avec le diable. Eve a chuté parce qu’elle a dialogué. Il est venu: “Mais mange, comment se fait-il…” — “Non, mais si le Seigneur…”. La pauvre: elle s’est prise pour une grande théologienne et elle a chuté». «il ne faut pas dialoguer», étant donné que «Jésus nous donne l’exemple. Dans le désert, quand le diable l’induit en tentation — les trois tentations — comment répond Jésus»? «Avec les paroles de Dieu, avec les paroles de la Bible. Jamais avec une parole à lui; il ne faut pas dialoguer avec lui. Jésus chasse les démons, il les chasse ou il répond avec la parole de Dieu.

**

Le champ

Celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. 

Soyons plein d’espérance  

le champ sera quand même ensemencé

Matthieu (12, 14-21) : Il leur défendit de parler de lui

21 juillet, 2018

En ce temps-là, une fois sortis de la synagogue, les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus pour voir comment le faire périr. Jésus, l’ayant appris, se retira de là ; beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous. Mais il leur défendit vivement de parler de lui.  Ainsi devait s’accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement. Les nations mettront en son nom leur espérance.

**

Jésus

il leur défendit vivement de parler de lui.

Est il Dieu ?

Est il homme ?

le fils de Marie …,N’est il pas le fils de Joseph , ..on connaît ses frères …

il leur défendit  ce jour là  d’en discuter

C’est un trop grand mystère qui dépasse notre entendement

 

Defense-de-parler

Ce sont autant de discussions vaines

entre théologiens  arrogants

qui sont à l’origine

de tant de querelles

 de tant de cris

de tant de guerres  

**

Le serviteur

 Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur.

Jésus est tout simplement le serviteur

attendu depuis des siècles par les prophètes  

il est l’envoyé du père

 venu pour guérir et sauver tous les hommes

**

Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé,

Il n’est pas le tribun qui parle sur les places publiques

ou un puissant qui impose sa loi  

Il est l’Esprit Saint qui parle au fond du cœur  des croyants

dans la paix et le silence

avec respect et douceur

« je suis doux et humble de cœur»

**

il n’éteindra pas la mèche qui faiblit

il est le souffle léger ressenti par le prophète Elie

quand il sortit de  sa grotte sur le mont Horeb

le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre….ni dans le feu ..mais une voix de fin silence. (1rois 19,13)

un souffle qui nous rend la vie des origines

 **

Justifié

, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement. Les nations mettront en son nom leur espérance.

Il ne juge pas

Il ne condamne pas

Il ne froisse pas

Son jugement c’est notre justification

« justifié par le foi »

et nous rend ainsi notre dignité de « fils de Dieu » en mourant sur la croix

pére pardonne leur il ne savent pas ce qu’ils font

 

Matthieu (12, 1-8) : C’est la miséricorde que je veux …

20 juillet, 2018

En ce temps-là, un jour de sabbat, Jésus vint à passer à travers les champs de blé ; ses disciples eurent faim et ils se mirent à arracher des épis et à les manger. Voyant cela, les pharisiens lui dirent : « Voilà que tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire le jour du sabbat ! » Mais il leur dit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, lui et ceux qui l’accompagnaient ? Il entra dans la maison de Dieu, et ils mangèrent les pains de l’offrande ; or, ni lui ni les autres n’avaient le droit d’en manger, mais seulement les prêtres. Ou bien encore, n’avez-vous pas lu dans la Loi que le jour du sabbat, les prêtres, dans le Temple, manquent au repos du sabbat sans commettre de faute ? Or, je vous le dis : il y a ici plus grand que le Temple. Si vous aviez compris ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice, vous n’auriez pas condamné ceux qui n’ont pas commis de faute. En effet, le Fils de l’homme est maître du sabbat. »

**

Il est écrit que Jésus se retirait chaque jour  dans la montagne pour prier son père

Il est  écrit aussi que souvent il commentait les Ecritures dans les synagogues

en commençant  par la synagogue de Nazareth  où il cite le prophète Isaïe

l’Esprit de Dieu  m’a envoyé ..proclamer la paix la joie..(Luc4,18)

Jésus connaît les Ecritures

Il est le Verbe

**

A l’âge de 12 ans , dans le temple il écoutait le docteurs de la loi

Sur le mont des béatitudes il fait référence  à la loi ,tout le long de son discours

« On vous a dit …et bien moi je vous dis …(Mtt5ss) 

Sur la croix il cite le ps 22

Mon Dieu, Mon Dieu  pourquoi m’as-tu abandonné ?

 

Miséricorde

En ce jour il cite David

 N’avez-vous pas lu ce que fit David ?

non le roi David victorieux mais le jeune David  en fuite, quand le roi Saul le recherchait  pour le tuer

puis le prophète Osée

Je veux la miséricorde, non le sacrifice

**

L’ accomplissement de la loi

par ces 2 exemples , Jésus  accomplit la loi  (la perle du Verbe )   

à savoir

La miséricorde pour les hommes qui ont faim de pain et de Dieu

et l’hommage à rendre à Dieu  même le jour du Sabbat ..

 et surtout le jour du sabbat

malgré la loi qui nous impose le repos ce jour là  

Matthieu (11, 28-30) Venez à moi,vous tous qui pliez sous le fardeau.

19 juillet, 2018

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

 **

Le fardeau

La fatigue la   maladie ,

les relations humaines

les responsabilité, le travail pénible …  

que de soucis parfois

: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. 42Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. (Luc 10,41 )  

 

Venez-à-Moi

Venez à moi !

Ecoutez moi !

lisez moi …Le Verbe fait chair !

**

C’est un appel à la prière au dialogue

S’arrêter

« viens t’asseoir  pour causer »

non pour faire du yoga

mais s’entretenir avec un personne

je l’avise et il m’avise

comme Marie de Béthanie

dans la « maison de miséricorde »

**

Comme Jésus qui chaque matin   

se retirait dans la montagne pour prier

Père que ta volonté soit faite

**

Venez à moi !

Allez vers Jésus c’est  aussi aller vers nos frères

Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites (Mtt 25,40)

Alléger le fardeau des autres c’est aussi alléger son propre fardeau

les jougs  se portent souvent  à deux

**

Doux et humble

Le Christ en portant sa croix s’est oublié  en soulageant les femmes qui pleuraient  

et sur la croix il oubliait sa souffrance en priant pour le monde

**

Vous trouverez le repos

cette prière  confiante et aimante est source de paix

Matthieu (11, 25-27) : Ce que tu as caché .. aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits

18 juillet, 2018

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. »

 

Le seigneur du ciel et de la terre 

Qui peut le comprendre ?

« mysterium trémendum et fascinans »                         

Le Saint des Saints

que Moïse ne peut regarder de face

**

le créateur des milliards de galaxies

mais qui sommes nous donc

pour prétendre le connaître ?,

Immensité dit l’être ,Eternité dit l’âme   ..A jamais le sans fin  roule dans le sans fond  (Lamartine)

Cliquez ICI

Dieu c’est tout …l’homme n’est rien

La plus grande faute des théologiens, des docteurs de la loi a été  de vouloir définir Dieu

 

aux-tout-petits

Pére

tu l’as révélé aux tout-petits

On ne peut définir Dieu

ni par le raisonnement ,ni avec notre intelligence 

mais on peut l’approcher avec notre cœur

comme un enfant

 En vérité, je vous le déclare, si vous ne changez et ne devenez comme les enfants, non, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux (Mtt 18,2)

 **

L’enfant ce n’est pas le petit voyou qui n’obéit pas

ou l’ange trop sage pour être aimable

L’enfant c’est le gamin qui pleure quand il ne voit plus ses parents

Sans eux il est perdu!

Un tel enfant

c’est l’image de la confiance et de l’amour  

**

Jésus nous le dit, lui qui est  le seul a bien connaître le père

 qu’il faut aimer

que ton nom soit sanctifié

avec confiance

que ta volonté soit faite

**

l’aimer comme Marie  

la petite servante du Seigneur

qui tenant l’enfant Jésus dans ses bras ne se pose pas de questions sur la divinité ,l’incarnation ou la rédemption

mais éclate de joie et de bonheur

le  Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous   

Matthieu (10, 40– 11,1) :Qui vous accueille m’accueille !

16 juillet, 2018

Qui a perdu sa vie à cause de moi la trouvera.Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille …..Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »

**

Qui a perdu sa vie à cause de moi la trouvera.

Suivre le Christ c’est trouver  la vraie vie

C’est regarder le monde

avec les yeux du sauveur ,du bon berger  

Voir  en tous nos frères ,les fils de notre « Père »

et les accueillir avec bonté  

 

l'acceuil

 Accueillir  nos Frères  

Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.

C’est honorer le père

c’est accueillir Jésus lui même

« Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? 40Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. (Mtt25,40)

C’est reconnaître que notre frère est fils de Dieu

d’oû le profond respect que nous devons avoir les uns pour les autres  

**

Accueillir un prophète

Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ;

c’est accueillir la parole de Dieu ,le Verbe

Le Verbe est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom.(Jn 1)

L’accueillir c’est se convertir

Celui là sera illuminé

et son cœur sera transformé

**

Accueillir un juste

qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.

reconnaître que Dieu a pardonné au pécheur qui se repent  

et l’a justifié par sa mort

sachons pardonner

comme le Christ lui même a pardonné

« pardonnes nous nos offenses comme nous padonnons »   

 **

Accueillir les petits

Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense.

Accueillir les plus pauvres, les petits

avec les gestes les plus humbles

un verre d’eau c’est pas grand chose

mais un petit geste d’amour et  de respect

c’est grandiose  

123456...27