Archive pour la catégorie 'Marie'

Fête de Marie, Mère de l’Église (Gn 3, 9-15.20)

6 juin, 2022

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.

 

Eve a péché

Comme Elle nous sommes nus

Avec elle nous sommes punis

Qui pourra nous sauver sinon le fils de Marie ?

Qui pourra de nouveau nous illuminer sinon l’Esprit de pentecôte qui a recouvert Marie de son ombre les jour de l’annonciation ?

 C’est ainsi que Marie est devenue la mère de tous les croyants rassemblés en église

 

mere-de-leglise

Évangile (Jn 19, 25-34)

En ce temps-là, près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. Après cela, sachant que tout, désormais, était achevé, pour que l’Écriture s’accomplisse jusqu’au bout, Jésus dit : « J’ai soif. » Il y avait là un récipient plein d’une boisson vinaigrée. On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d’hysope, et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « Tout est accompli. » Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit. Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau.

 

Marie est debout au pied de la croix

elle ne trébuche pas

elle a la foi !

la mère des croyants

elle était là le jour de la pentecôte

« Tous d’un même coeur étaient assidus à la prière,   dont Marie la ,mère de Jésus (Actes 1,14)

 et selon la tradition tous les apôtres étaient réunis autour d’elle ,le jour de la « dormition »

 

Mére de l’ Eglise  

Le pape en avait déjà parlé longuement à la fin de son encyclique « la joie de l’évangile (N°285)

 

Marie est une mère qui nous regarde avec tendresse, une mère qui ne cesse jamais de servir Marie est celle qui sait transformer une grotte pour des animaux en maison de Jésus, avec de pauvres langes et une montagne de tendresse…Elle est la petite servante  qui court chez Elisabeth pour l’aider Elle est l’amie toujours attentive pour que le vin ne manque pas dans notre vie. Elle est celle dont le cœur est transpercé par la lance,  et qui comprend toutes nos peines (286).

 

A l’ombre de l’Esprit

Marie s’est laissée conduire par l’Esprit, dans la foi, vers un destin de service et de fécondité. Marie devient ainsi le modèle de ceux qui annoncent l’évangile et professent leur foi  en engendrant de nouveau enfants au sein de l’église

Dans ce pèlerinage d’évangélisation, il y aura des moments d’aridité, d’enfouissement et même de la fatigue, comme l’a vécu Marie durant les années de Nazareth, alors que Jésus grandissait : « C’est là le commencement de l’Évangile, c’est-à-dire de la bonne nouvelle, de la joyeuse nouvelle.

** 

Avec la tendresse de l’Esprit : Le style marial   

Il y a un style marial dans l’activité évangélisatrice de l’Église. Car, chaque fois que nous regardons Marie nous voulons croire en la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection.

 **

Témoins de la présence de l’Esprit

 Marie sait reconnaître les empreintes de l’Esprit de Dieu aussi bien dans les grands événements que dans ceux qui apparaissent imperceptibles.

 Elle contemple le mystère de Dieu dans le monde, dans l’histoire et dans la vie quotidienne de chacun de nous et de tous.Elle est aussi bien la femme orante et laborieuse à Nazareth, que notre Notre-Dame de la promptitude, celle qui part de son village pour aider les autres « en hâte » (cf. Lc 1, 39-45).

 Cette dynamique de justice et de tendresse, de contemplation et de marche vers les autres, est ce qui fait d’elle un modèle ecclésial pour l’évangélisation.

**

Le 11 février 2018, date du 160é anniversaire  de la première apparition de la Vierge à Lourdes.  le pape François a choisi le lendemain de la pentecôte pour feter « Marie mère de l’Eglise

une église illuminée par Marie et l’Esprit saint  

 

 

25 Mars 2022 : Fête de l’Annonciation. « Sois sans crainte » (Lc 1, 26-38)

25 mars, 2022

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

 

Annonciation

Marie fut bouleversée

Une jeune fille dans un petit village inconnu

« Que peut il sortir de bon de Nazareth ?

une femme parmi les autres femmes

reçoit la visite d’un ange de lumière

Gabri-El (Dieu est lumiére )

qui lui annonce une bonne nouvelle

 

Nous aussi, en ce moment , nous sommes tous bouleversés

non plus illuminés par un ange

mais enfoncés dans les ténèbres du mal, de la violence de la haine

Chaque jour on nous annonce de mauvaises nouvelles

de pire en pire

 

Plus que jamais nous avons besoin d’un sauveur

plus que jamais nous avons besoin de Dieu

Emmanuel «  Dieu parmi nous »

Qu’il nous rende la paix

 

2022--Annonciation

 

L’ange dit à Marie

Sois sans crainte

fais confiance

Dieu est amour

 

Confiance

« L’Esprit Saint viendra sur nous , et la puissance du Très-Haut nous prendra sous son ombre ;

Confiance :FIAT que sa volonté soit faite

Confiance : Je suis la servante du Seigneur

Confiance : Dieu est amour

 

C’est pourquoi , en ce jour, le pape consacre à Marie

l’Ukraine et la Russie

 

Qu’elle veille sur ses enfants

qui savent si bien chanter devant les icônes de la Vierge Marie

 

Lecture 1 : Emmanuel (Is 7, 10-14 ; 8, 10)

En ces jours-là, le Seigneur parla ainsi au roi Acaz : « Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. » Acaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. » Isaïe dit alors : « Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes : il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu ! C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel, car Dieu est avec nous. » –

 

confiance

la Vierge est enceinte et enfantera

Nous assistons peut être en ce moment à une nouvelle naissance

une renaissance ..Un accouchement douloureux

le retour d’Emmanuel:Dieu parmi nous

cela s’est tellement souvent produit au cours de l’histoire sainte

 

Lecture 2 : Me voici (He 10, 4-10)

Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime le premier état de choses pour établir le second. Et c’est grâce à cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes.

 

2 février : Célébration de la lumière , (Lc 2, 22-40)

2 février, 2022

 Quand  fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes. Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. » Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

 

la lumière 

 

Fête de la lumière

Tout est lumineux !

L’enfant que l’on présente au temple

Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.(Jn 8,18)
Un lumière cachée mais qui réjouit et éblouit ceux et celles qui la cherchent

 

Un couple jeune

Marie

la Vierge Immaculée rayonnant de pureté, de bonté de confiance

bénie entre toutes les femmes

 

Joseph

guidé par les anges, éclairé par les Ecritures

à l’écoute de Dieu ..à l’écoute des anges

Voici qu’un vierge va enfanté:Emmanuel

Dieu avec nous

quelle joie, quelle paix ,quelle humilité, quelle confiance

ils venaient offrir un couple de tourterelles ou deux petites colombes

symbole de l’amour et de la paix

c’est lumineux !

 

Siméon et Anne

2 vieillards apaisés

qui ont su voir cette lumière au sein du temple

 

Au cœur du temple ,Siméon a VU

l’humilité , la pauvreté la chaleur du coeur de Dieu

un Dieu qui pardonne

un Dieu qui sera crucifié

Mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israel

Folie pour les païens scandale pour les juifs

 

Simon a vu la lumière de Dieu et non celle des hommes

ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre.

il a vu le rédempteur venu apporter le pardon et la paix

Il a vu le cœur transpercé de Marie

il en fut ebloui

 Quant à Anne ,elle chante

 

Lecture :le messager  (Ml 3, 1-4)

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient – dit le Seigneur de l’univers. Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs. Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice. Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois. —

 

Le jour de yahwé

soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient

Ce jour là il nous purifiera

il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ;

ce jour là ,il nous rassemblera

l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur

Fête de l’Immaculée conception ; Qu’as tu fait là ? (Genèse 3, 9-20)

8 décembre, 2021

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » Il répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.

 

Adam Où es tu donc ?  Eve qu’as tu fait Là ?

Les 2 cris d’un père profondément navré .. catastrophé face au désastre

 

Comment vite réparer . ?

Aussitôt ‘Notre père » pense à Marie  

il dit au serpent

Elle te meurtrira la tête

 

Marie la nouvelle Eve

debout non plus devant l’arbre où séjournait le serpent

mais au pied de la croix de bois où Jésus se donnait au monde

et nous donnait sa mère

« femme voici ton fils » 

 

C’est en pleurant qu’elle devient notre mère

mais c’est aussi en s’émerveillant

débordant d’actions de grâce

devant l’amour de notre père

et de son fils ,notre frère

 

Lecture 2 :Choisie, avant la formation du monde (Ephésiens (1, 3-12)

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ !

Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ.
Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour.
Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ.
Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé.
En lui, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé : il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire, nous qui avons d’avance espéré dans le Christ.

 

Marie choisie avant même la formation du monde

Sainte , Immaculée..dans l’amour

…prédestinée

pour que tous nous retrouvions notre statut de fils adoptifs

Quel don ! La plenitude de la grâce

Le pardon de ‘notre Père’ est encore plus extraordinaire que la création

 

Evangile: Fiat ( Luc 1, 26-38)

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

 

Marie2-Immacukée-conception

Marie qu’as tu fait Là ?

« Je suis la servante du Seigneur »

Fiat !

Merci !

Pleine de grâce …tu es bénie entre touts les femmes 

27 Novembre :Fête de la Médaille miraculeuse

27 novembre, 2021

Il y eut une noce à Cana de Galilée et la mère de Jésus était à….Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »

 

Marie

Pleine de grâce réjouis toi ,le Seigneur est avec toi

La femme de Cana qui changea notre en vin

qui nous accueille et nous comble de grâce

Elle nous ouvre les bras

des rayons de lumière jaillissent de ses doigts

et se répandent sur le globe terrestre

sur tout l’univers

 

Lecture (Apk12)

Il fut précipité, le grand dragon, l’antique serpent, celui qu’on nomme Diable et Satan, le séducteur du monde entier,il fut précipité sur la terre et ses anges avec lui.

 Marie ;la femme de l’apocalypse couronnée d’étoile qui a lutté contre le serpent des origines

la vierge immaculée qui engendre notre sauveur dans une crèche à Bethleem ,le jour de Noel

 

Catherine Labouré

Une petite ,une humble ,une inconnue ,une novice

elle raconte ce quelle a vu

On est surpris c’est tout simple

Faites frapper une médaille

O marie conçue sans péchés priez pour nous qui avons recours à vous »

 

Marie aussi était petite humble

la jeune fille qui a couru dans la montagne pour rendre service à sa cousine Elisabeth

la servante du Seigneur ; « Qu’il me soit fait selon votre parole

qui au pied de la croix est devenue notre mére

une mère qui prend soin de nous

qui sait ce dont nous avons besoin

 

Nous avons besoin de sa pureté de sa bonté

de son aide

Priez pour nous qui avons recours à vous

Puisse t elle faire des miracles en changeant nos coeurs

en augmentant notre foi et notre amour

 

medaille-miraculeuse

 

La médaille de la rue du  Bac

C’est la rue qui nous conduit vers le bac qui traverse le fleuve

et qui nous fait passer sur l’autre rive….de la mort à la vie

dans la barque de Pierre avec Jésus

malgré les tempêtes

avec le souffle de l’Esprit Saint et un « pass sanitaire « 

la médaille de Marie

 

Marie nous attend les bras ouverts sur l’autre rive  

27è Jeudi ordinaire : Notre Dame du rosaire (Luc 11, 5-13)

7 octobre, 2021

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommescouchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.” Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira  . Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes que mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le père du ciel donnera –t-il l’Esprit saint à ceux qui le demande  

 

Demandez et vous recevrez  

Il ne faut  jamais cesser de prier  

 souvent se receuillir  ,être à l’écoute de Jésus

comme Marie de Béthanie

… c’était l’évangile  de mardi

« Marie a choisi la meilleure part  

 

Dire le « Notre père » sans nous lasser  

….c’était l’évangile de mercredi

Notre père qui est au cieux c’est-à-dire en tout lieux

est  toujouts là, en nous ,près de nous

quelle est donc la nation qui a un  tel Dieu.. aussi près de nous

Si donc vous, qui êtes que mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le père du ciel donnera –t-il l’Esprit saint à ceux qui le demande  

           

Que sa volonté soit faite

que son règne vienne

c’est le message du dernier  des prophétes

Malachie  qui veut dire le messager  

 « Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise »

 **

Lecture :( Malachie 3, 13-20a)

 « Vous avez contre moi des paroles dures, – dit le Seigneur. Et vous osez demander : “Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ?” Voici ce que vous avez dit : “Servir Dieu n’a pas de sens. À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ? Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent !” »
Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement. Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom. Le Seigneur de l’univers déclara : « Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare. Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement. Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir. Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche. Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. »

 

Prier  comme Marie de Bethanie  

Prier aussi avec  Marie ,la mère de Jésus en cette fête du rosaire

en méditant les Ecritures  

avec humilité

 

Notre-Dame-du-rosaire

 

alors comme dit Malachie

le Seigneur,  viendra brûlant comme la fournaise.

 

Comme un feu ,il nous purifiera ,

quand nous méditerons les mystères  de la passion

Comme un feu il nous réchauffera

quand nous méditerons les mystère joyeux

Comme un feu ,il nous illuminera

quand nous méditerons les mystères  lumineux  

Comme un feu de joie ,il nous glorifiera

quand nous méditerons les mystères glorieux

 

 

Est-ce  que nous ne sommes pas débordants de joie apres avoir dit 200 fois

non pas ‘Ave Maria » comme on dit « Ave Cesar »  

mais « Réjouis toi, Pleine de grâce

le Seigneur  est avec toi

tu es bénie entre toutes les femmes »

On verra se lever le soleil de justice,  aprés l’étoile du du matin

 

le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. »

nous nous lèverons comme l’enfant prodigue ou la femme aldultére qui ont été pardonné

comme les paralysés qui n’avaient plus d’espoir

Les aveugles ,les sourds ,les muets seront gueris

Ils verront le pére  ils comprendront la parole  du Verbe

ils rayonneront

Notre Dame du rosaire priez pour nous ! 

8 septembre : La nativité de Marie (Matt ;(1, 1-16. 18-23)

8 septembre, 2021

Généalogie de Jésus, Christ, fils de David, fils d’Abraham….Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,….    , Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ….Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

 

La Naissance de Marie

c’est le miracle de la beauté ,de la pureté , de l’amour

« Notre père » nous l’avait promis dés les origines

après la faute d’Adam et Eve

 

Il avait créé l’homme avec joie

A son image ,il nous créa

puis il nous donna le souffle de l’Esprit Saint  

 il  vit que cela était très bon

 

Mais l’homme a tout gâché

il a péché

il a désobei

il fut chassé

mais Dieu « notre père » nous aime

 

nativite

 

De suite, notre père  nous promet le retour de la beauté , de  la pureté

ce fut Marie

elle est née « pleine de grâce »

belle ,immaculé  

une petite  fille dans un petit village en Palestine  

à l’ombre de l’ Esprit qui la recouverte  de son ombre

 

Fiat

En Elle ,tout est grâce

Elle ne désobéira jamais comme Adam et Eve

sa beauté c’est son humilité et sa confiance  

elle dira toujours Fiat

 

Fiat !  le jour de l’annonciation

Fiat !  le jour de la visitation

Fiat ! le jour de Noel

Fiat au pied de la croix

 

Tu es toute belle o marie et la tâche du péché n’est pas en toi

tu  es bénie entre toutes les femmes

C’est à cause de ce Fiat que Marie est née

c’est à cause de ce  Fiat   que Jésus fut engendré

c’est à cause de ce fiat  que nous sommes justifiés  

car Dieu nous a toujours aimé

 

 Lecture : Romains (8, 28-30)

Frères, nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux que, d’avance, il connaissait, il les a aussi destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils, pour que ce Fils soit le premier-né d’une multitude de frères. Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire.

Marie est doublement justifiée

Illuminée par la grâce

obéissante ,humble, confiante, joyeuse

« je suis la servante  du Seigneur …qu’il me soit fait selon votre parole » …tu es bénie entre toutes les femmes

**

Justifiée aux yeux de Joseph

qui reconnaît en elle

la Vierge annoncée par le prophète Isaîe

Voici que la vierge enfantera un fils on lui donnera le nom d’Emmanuel

 

Elle est glorifiée  

toutes les générations me diront bienheureuse

15 Aout : L’Assomption (Luc 1, 39-56)

15 août, 2021

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

 

marie-assomption-300x187

 

Le 15 aout ! Jour de joie

Marie  est venue rendre visite à sa cousine Elisabeth

en courant ..en sautillant comme une gamine

c’est la joie !

 

Elisabeth , l’a reçu  comme David avait reçu l’arche d’alliance à Jérusalem

David n’avait pas sautillé dans la montagne

mais il avait dansé devant l’arche

  en disant : Comment se fait il que le Seigneur  vienne jusqu’ à moi

 

Elisabeth connaissant  les Ecritures  s’est  écriée à son tour

comment se fait il que la mère du Seigneur  vienne jusqu’ à moi  ?

 

et maintenant  à Lourdes, Marie, l’immaculée conception , « pleine de grâce »

vient rendre visite  à une petite fille Bernadette

une petite ,une pauvre petite fille  

et a, travers elle,  à tous les petits qui ont la foi

à tous les croyants qui la vénèrent   

 

Tous frères

car Marie est aussi notre mère

la mère de l’église

et nous sommes tous ses enfants 

nous sommes tous frères

 

C’est pourquoi cette année

en cette période difficile  que nous vivons

les pèlerins  de Lourdes ont prié  Marie en méditant sur l’encyclique du pape

« tutti fratelli »  Tous frères 

 

Aimons nous les  uns ,les autres  

soyons solidaires

ne nous laissons pas envahir par le mal

Avec Marie luttons contre  le dragon

**

lecture 1 :la femme couronnée d’étoile  (Apk.11,19 -12, 10)

 Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire.Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement.Un autre signe apparut dans le ciel : un grand Dragon, rouge feu, avec sept têtes et dix cornes, et, sur chacune des sept têtes, un diadème. Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre. Le Dragon vint se poster devant la Femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations, les conduisant avec un sceptre de fer. L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône, et la Femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a préparé une place.Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! »

 Marie  l’immaculée conception

est  aussi la  femme  couronnée de 12 étoiles 

qui a écrase  la tête du dragon de l’apocalypse

 

En ces moments si déroutants

le monde vacille ,le monde tremble   

On a plus  confiance  

on déprime ,on s’attriste , on angoisse ,on pleure  

C’est l’oeuvre du dragon

qui nous délivrera de ces ténèbres  ?.

 

Magnificat

 Marie !

elle est lumineuse

joueuse ,paisible  

elle vient  nous  rendre la foi, l’espérance l’amour   

 

Elle nous ouvre les yeux  en chantant  

ayons confiance !  

Arrêtons de ne voir que le mal !

Arrêtons de croire que Dieu est absent

Ayons les yeux de Marie

elle chante

 

Magnifique  est   le Seigneur    il a fait pour nous des merveilles 

non seulement en créant  le monde

un monde qui n’est pas éternel

mais en nous promettant la vie éternelle   

en nous comblant de grâce

sa misericorde  s’étend d’âge en âge ..Saint  est son nom

 

Ouvrons les yeux  

Le seigneur a regardé son humble servante

il aime les petits , les grands silencieux  

il aime les enfants d’Abraham

qui, malgré tout,  garde la foi

**

lecture 2 :  le Christ est ressuscité  1Cor.(15, 20-27)

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis.  Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds.

 

L’assomption

Marie est montée au ciel

elle est glorifiée couronnée

elle a rejoint son fils , « premier né d’entre les morts »  nous dit saint Paul

elle baigne dans  la lumière divine ..Elle voit Dieu  

 

Mais elle ne nous a pas quittés pour autant

Elle est  invoquée dans le monde entier  

Comment peut elle restée indifférente

devant tout ceux qui la prient  

tout ceux qui chaque jour récite le chapelet

seuls ,en communauté ,à Lourdes et ailleurs ?

 

Comment peut elle rester indifférente

puisque c’est Jésus lui même qui nous a confié a elle

voici ta mère !

 

C’est un  mystère , comme tout ce qui est divin !

Comment une simple femme  peut elle être attentive  au monde entier  

Marie n’est  pas une déesse

 

Elle  participe pleinement au mystère du corps du Christ  

un seul corps ,une seule âme !  Tous UN 

Avec elle nous ne formons qu’un seul corps

dont la tête est le  Christ

 

et dans ce corps ,Marie,notre mère , ajoute beaucoup de beauté , de bonté ,de tendresse ,de virginité , de bonheur

Elle est la femme couronnée d’étoile  qui a  vaincu le dragon

 rendons grâce à  Dieu ! 

Fête de la visitation : Saint est son nom (Luc 1, 39-56)

31 mai, 2021

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

 

marie-Visitation

Saint  est son nom

C’est le nom de la Trinité

de Dieu ,des 3 qui ne font qu’Un

mysterium fascinans…

c’est le nom de l’Amour   

Mystère qui nous dépasse

 

C’est à l’ombre de l’Esprit saint

que Marie apprend la venue du Fils envoyé par le Père  

Aussitôt joyeuse ,elle court dans la montagne

pour le dire à sa cousine

 

Dieu lui-même nous rend visite  

il vient habiter parmi nous  ..Il se fait homme

Lui le Saint des Saints  

pour que nous aussi,nous soyons tous Un  en communion avec Dieu

Comme le père ,le fils et l’Esprit saint ne font qu’Un

 

Marie chante !

comme les anges qui sont apparu au prophète Isaïe  

Saint, saint, saint est son nom ,le ciel et la terre sont remplis de sa gloire

**

Marie est la première à le proclamer

« Allez dans le monde entier  le dire à toutes les nations »

 

Dites le ! ,Chantez le ! Magnificat !  

Dieu est miséricorde

Dieu élève les petits  

Dieu protége ceux qui ont confiance en Lui

comme il l’a promis à Abraham

 

Jésus, le rédempteur ,le fils, vient nous visiter

il est le serviteur souffrant annoncé par les prophètes  

Saint est son nom

 

Marie,l’humble servante se mit au service de sa cousine

 

Lecture :Romains (12, 9-16b)

Frères, que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne ralentissez pas votre élan, restez dans la ferveur de l’Esprit, servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière. Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement. Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble.

 

A  notre tour comme Marie  la servante  

comme Jésus le serviteur

mettons nous au service de nos frères

 Soyez unis les uns aux autres .. rivalisez de respect les uns pour les autres.

 servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière

 pratiquez l’hospitalité .. Soyez joyeux . ; mais laissez-vous attirer par ce qui est humble.

Alors nous serons saints

En communion avec nos frères ; nous  ne ferons plus qu’un

 

Marie. Mère de l’Eglise (Genèse 3, 9-20)

24 mai, 2021

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants..

**  

Depuis  la faute d’Adam et Eve  

depuis que l’homme a désobei

il y  a comme un cri de douleur qui ne cesse de retentir dans l’univers  

le cri de « notre père » créateur du ciel et de la terre

Où es tu ?

Qui t’as dis que tu étais nu

Qu’as tu fais  ? 

Quelle tristesse ! La tristesse de Dieu, d’un père  

 Mais aussitôt

Notre Père  nous promet le salut

la victoire de la femme sur le serpent

sur le père du mensonge   

la victoire de la Vérité et de l’Amour  

et cela grâce à un femme

 

 Evangile : Femme ,voici ton fils (Jn 19, 25-34)

 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. Après cela, sachant que tout, désormais, était achevé pour que l’Écriture s’accomplisse jusqu’au bout, Jésus dit : « J’ai soif. » Il y avait là un ­récipient plein d’une boisson vinaigrée. On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d’hysope, et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « Tout est accompli. » Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit. Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau

 

Marie-mère-de-l'églsie

 

La mère de l’Eglise

La femme c’est celle de l’apocalypse ,couronnée d’étoiles et qui écrase le dragon

Marie que Jésus nous offre du haut de la croix

Fils ,voici ta mère

Une mère courageuse debout  malgré la détresse

Une mère  qui a la foi .

Au pied de la croix ,Elle oublie  la souffrance ,elle s’émerveille devant l’amour

l’amour du père qui pardonne .

L’amour du fils qui se donne

 

Marie qui enfin répond au père qui nous appelle

 Marie,  où es tu ?

Me voici !

Elle est toujours là !

à l’écoute de l’Esprit qui la recouvre de son ombre

 

Marie qui t’as dit que tu étais nu ?

Tu es la mère de Dieu

Tu es la mère de l’Eglise

 tes enfants ne sont pas nus

ils sont tous  revêtu du vêtement des enfants de Dieu

…qui comptent pour Dieu !

 

Marie que fais tu ?

« Je suis  la servante du Seigneur : Fiat »

Elle  nous dit

Faites tout ce qu’il vous dira

 

Et  Jésus ajoute

j’ai soif

soif d’amour

Aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimé

 

Versez de l’eau en abondance

je le changerai en vin  

et l’Esprit Saint de la pentecôte  soufflera

Il nous donnera ses fruits.. la joie ,la paix   

12345...9