Archive pour la catégorie 'Marie'

22 décembre : Magnificat (Lc 1, 46-56)

22 décembre, 2022

En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle. –

 

Magnificat

Quand Elizabeth a accueilli Marie en disant

« tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni

Marie laissa éclater sa joie

mon âme exalte le Seigneur ; exulte mon Esprit en Dieu mon Sauveur

 

Non seulement elle va devenir la mère du sauveur

Non seulement elle a été choisie

immaculée ,pleine de grâce

mais aussi

depuis la visite de l’ange

l’Esprit Saint la recouvre de son ombre

 

En courant dans la montagne

En bondissant comme une gazelle

elle n’ pas cessé de méditer ,de prier , de songer, de s’étonner, de s’émerveiller

devant ce mystère invraisemblable

Le verbe s’est fait chair

 

1é--Avent-22-Decembre

Saint est son nom !

Le 3 fois Saint

le Dieu de l’univers

Le Dieu des anges qui ne cessent de le chanter

« Saint , saint ,saint ..le ciel et la terre sont remplis de ta gloire

Hosanna au plus haut de cieux »

Le Dieu des patriarches

Le Dieu de Moïse ,du buisson ardent, du Mont Sinaï

Le Dieu des prophètes Isaïe ,Jérémie..

C’est lui ,le Verbe fait chair

 

Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

Dieu de tendresse et de pitié

plein d’amour et de vérité

un enfant dans les bras de sa mère

c’est lui ,le Verbe fait chair

 

il élève les humbles.

Bienheureux les pauvres ,ils auront le royaume de Dieu

Il comble de biens les affamés

Bienheureux ceux qui ont faim et soif de justice

 

C’est le sermon des béatitudes

le sermon du bonheur

Marie ,nous dévoile déjà ainsi

les paroles du Verbe qui est en elle

 

Il relève Israël son serviteur

je ne suis pas venu pour condamner mais pour sauver

des paroles d’espérance ..de vie

 

Noël: une renaissance

Allons ..lève toi…marche ..ne crains pas

Dieu est amour

Le verbe s’est fait chair

.

Lecture : A mon tour,je le donne (1 S 1, 24-28)

En ces jours-là, lorsque Samuel fut sevré, Anne, sa mère, le conduisit à la maison du Seigneur, à Silo ; l’enfant était encore tout jeune. Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin. On offrit le taureau en sacrifice, et on amena l’enfant au prêtre Éli. Anne lui dit alors : « Écoute-moi, mon seigneur, je t’en prie ! Aussi vrai que tu es vivant, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi pour prier le Seigneur. C’est pour obtenir cet enfant que je priais, et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande. À mon tour je le donne au Seigneur pour qu’il en dispose. Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. » Alors ils se prosternèrent devant le Seigneur.

 

Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin.

Comme Anne ,la mère de Samuel

réjouissons nous

rendons grâce

non plus en offrant un taureau

mais en reconnaissant que c’est Dieu qui nous donne tout

Nous ne pouvons rien lui donner que ce qu’il nous donne

 

Rendons grâce

en partageant le pain et le vin

en nous aimant les uns les autres

fiat !

que sa volonté soit faite 

Fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie

8 décembre, 2022

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.(Gn 3, 9-15.20)

 

L’arbre de la connaissance

Qui connaît Dieu ?

Le maitre de l’univers

qui est il ?

On ne le sait !

 

Adam et Eve en cueillant le fruit de l’arbre ont prétendu connaître Dieu

et ils se sont cachés car ils avaient peur

en fait ils étaient nus

ils ne savaient rien

 

Seul le fils venu du ciel peut nous parler de Dieu

c’est pourquoi

le Verbe s’est fait chair

il a habité parmi nous

il s’est révélé à nous

 

Non comme le créateur tout puissant de l’Univers

mais un Dieu d’amour

un enfant dans une crèche

Il ne parle pas ,…silencieux

mais tout, dans la crèche, nous parle

L’humilité de Dieu

doux et humble de coeur

Décidément les pensées de Dieu ne sont pas celles des hommes


Marie2-immaculée-conception

Evangile Fiat : (Lc 1, 26-38)

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta. – Acclamons la Parole de Dieu.

 

L’immaculée conception

Qui peut comprendre ?

qui peut entendre et nous expliquer cette révélation

sinon un coeur pur

« Heureux les coeurs purs ,ils verront Dieu « 

 

Le coeur immaculé de Marie

Elle n’est pas nue comme Adam et Eve

mais elle est vide d’elle même, pleine de grâce

entièrement consacrée à Dieu

Fiat !

Je suis la servante du Seigneur

 

Elle se retrouvera au pied de la croix

comme Adam et Eve se trouvait au pied de l’arbre de de la connaissance

Là, Marie a compris

Ne nous cachons pas

N’ayons pas peur !

Dieu est amour

Dieu est un père

 

Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. La terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu. Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ! (ps 97)

 

Deuxième lecture (Ep 1, 3-6.11-12)

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ. Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour. Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé. En lui, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé : il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire, nous qui avons d’avance espéré dans le Christ.

 

A notre tour témoignons de notre foi

rejouissons nous !

Il nous a choisi

pour être immaculée devant lui

mort sur la croix pour nous justifier

rendons grâce à Dieu !

 

Présentation de la Vierge Marie: Réjouis toi (Zacharie 2, 14-17)

21 novembre, 2022

Chante et réjouis-toi, fille de Sion ; voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi – oracle du Seigneur. Ce jour-là, des nations nombreuses s’attacheront au Seigneur ; elles seront pour moi un peuple, et j’habiterai au milieu de toi. Alors tu sauras que le Seigneur de l’univers m’a envoyé vers toi.
Le Seigneur prendra possession de Juda, son domaine sur la terre sainte ; il choisira de nouveau Jérusalem. Que tout être de chair fasse silence devant le Seigneur, car il se réveille et sort de sa Demeure sainte.

 Présentation-de-Marie

Marie

Une petite fille qui monte les marches du temple

et qui court se cacher dans le saint des saints

là ou se trouve l’arche d’alliance

là ou se trouve les tables de la loi

le Verbe de Dieu

qui va bientôt naître en son sein

 

Elle se retrouve seule

sous les ailes des chérubins

à l’ombre de l’Esprit saint

et déjà elle entend par 2 fois

la voix de l’ange Gabriel

réjouis toi…voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi

 

et déjà elle chante son magnificat

« tous les âges me diront bienheureuse »

Ce jour-là, des nations nombreuses s’attacheront au Seigneur

 

Ce jour là sera le jour de la paix

le Seigneur choisira de nouveau Jérusalem

la ville de la paix

 

Zacharie

Tout cela est dit ,en peu de mots , par le prophète Zacharie ,500 ans avant Jésus Christ

quand les juifs sont revenus d’exil et ont reconstruit le temple

Ce sont autant de promesses qui nous sont aussi faites à nous

en ces jours si pénibles que nous vivons en ce moment

 

Evangile : Celui qui fait la volonté de mon père (Matt.12, 46-50)

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

 Ecoutons la voix du Seigneur

Faisons la volonté de notre père

en union avec tous nos frères et soeurs

Soyons humbles ,confiants ,joyeux comme la petite  Marie

qui monte en courant les marches du temple

 

Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;Saint est son nom !

 

7 Octobre: Notre Dame du rosaire (Actes 1, 12-14)

7 octobre, 2022

Les Apôtres, après avoir vu Jésus s’en aller vers le ciel, retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche, – la distance de marche ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat. À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.

 

notre-dame-du-rosaire

 

Le rosaire

Marie est plus belle qu’une rose

pleine de grâce immaculée

plus fragile et humble qu’une rose

je suis la servante du Seigneur

Avec elle ,nous nous réjouissons

Avec elle, nous prions seul ou en groupe

comme elle priait avec les apôtres

dans la chambre haute

 

« Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères ».

Ce jour les apôtres se sont donc réunis dans la chambre haute

là où avait eu lieu la cène

Ils étaient avec Marie

Ils se sont souvenus ..ils ont raconté tout ce qu’ils avaient vécu avec Jésus pendant 3ans

« Notre coeur n’était il pas tout chaud quand ils nous expliquait les Ecritures (Luc)

 

Maintenant c’est à notre tour en disant le rosaires avec Marie de revivre tous les mystères de notre foi

Les mystères joyeux : la naissance de Jésus …

Les mystères lumineux : Cana , la transfiguration….

Les mystères douloureux et enfin les mystères glorieux

Tout y est !

 

Evangile : Rejouis Toi Luc (1, 26-38)

 En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Réjouis toi , Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

 

Tout y est

pour ranimer notre foi

nous rendre l’esperance

nous inciter à la charité

avec le souffle de l’Esprit qui avait recouvert Marie de son ombre

 

ainsi nous serons prêts , comme Thérèse de l’enfant Jésus à répandre des roses autour de nous

et à chanter le magnificat

Mon âme exalte le Seigneur,    exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur .. 

Nativité de la Vierge Marie (Mi 5,1-4)

8 septembre, 2022

Ainsi parle le Seigneur : Toi, Bethléem Éphrata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël. Ses origines remontent aux temps anciens, aux jours d’autrefois. Mais Dieu livrera son peuple jusqu’au jour où enfantera… celle qui doit enfanter, et ceux de ses frères qui resteront rejoindront les fils d’Israël. Il se dressera et il sera leur berger par la puissance du Seigneur, par la majesté du nom du Seigneur, son Dieu. Ils habiteront en sécurité, car désormais il sera grand jusqu’aux lointains de la terre, et lui-même, il sera la paix !

 

Jour de joie, jour de fête

aujourd’hui nous est née

celle qui doit enfanter

le sauveur à Bethléem

 

nativite

 

Réjouis toi pleine de grâce ,le Seigneur est avec toi, Tu es bénie entre toutes les femmes

 

Jour de paix

aujourd’hui nous est née

la pleine de grâce…. l’immaculée conception

la servante du seigneur

promise par Dieu depuis les origines

« elle écrasera la tête du serpent »

 

annoncée par le prophète Michée

«  pour pratiquer la justice , aimer avec tendresse marcher humblement vers le Seigneur (Michée 6,8)

 

Miroir de justice,…Rose mystique, .Tour d’ivoire,
Arche d’alliance,…Porte du ciel,..Etoile du matin, (litanie de la Vierge )

 

elle enfantera… celle qui doit enfanter

nos seulement elle enfantera le sauveur , le berger, le prince de la paix le roi de la justice

Emmanuel , Dieu avec nous ,nouvelle arche d’alliance

mais elle ,enfantera les hommes

elle deviendra notre mère au pied de la croix

en nous montrant son fils

qui nous donne la paix

en nous justifiant par sa mort

 

Évangile :Emmanuel  (Mt 1, 18-23)

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous »

 

Marie la toute pur

Justifiée aux yeux de Joseph

qui reconnaît en elle

la Vierge annoncée par le prophète Isaîe

Voici que la vierge enfantera un fils on lui donnera le nom d’Emmanuel

 

Magnifique est le Seigneur ! De tous nos cœurs nous chanterons 

Marie Reine : (Luc 1, 26-38)

22 août, 2022

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

 

Marie-reine

Marie Reine

mais quelle reine !

 

Une petite fille de Nazareth

qui met au monde un enfant dans une crêche

au milieu des animaux

une pauvre

« Je suis la servante du Seigneur »

 

Quelle beauté !

elle est immaculée

plein de grâce

Plus belle que toutes les reines

 

Quelle lumière !

Elle ne domine pas ..elle ne gouverne pas

elle nous conseille

Fiat !

faites tout ce qu’elle vous dira

 

Lecture:prince de la paix Isaïe (9, 1-6)

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi.Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin.Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane.Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés.
Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix. »Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !

 

Conseiller merveilleux Dieu fort ,et prince de la paix

Marie nous conseille comme son fils

et comme son fils ,elle nous apaise

sa force est dans son humilité

 

Elle est à notre service comme son fils le serviteur souffrant

une Reine debout au pied de la croix du roi des juifs

INRI : Jésus Nazaréen Roi des Juifs

 

jour d’allégresse,jour de joie

son règne n’aura pas de fin

 

Cette fête fut instituée par le pape Pie XII en 1954

« En ces jours ,nous sommes saisi d’une vive angoisse. Aussi est-ce avec confiance que Nous recourons à Marie notre Reine, lui manifestant non seulement Notre amour, mais aussi celui, de quiconque se glorifie du nom de chrétien.

Voir : https://laportelatine.org/formation/magistere/lettre-encyclique-ad-caeli-reginam-du-11-octobre-1954-pie-xii

 

Fête de l’Assomption: le sanctuaire de Dieu (Ap 11 19- 12, 1-10)

15 août, 2022

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire. Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel : un grand dragon, rouge feu, avec sept têtes et dix cornes, et, sur chacune des sept têtes, un diadème. Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre. Le Dragon vint se poster devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations, les conduisant avec un sceptre de fer. L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône, et la Femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a préparé une place. Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! »

 

L’assomption ?

Tout est dit dans la préface de ce jour

Aujourd’hui la Vierge Marie, la Mère de Dieu,
est élevée dans la gloire du ciel…signe d’espérance et source de réconfort pour ton peuple en chemin
….Tu as préservé de la dégradation du tombeau ..le corps a mis au monde l’auteur de la vie.

Marie n’est pas morte…elle est montée au ciel.. elle a été préservé de la dégradation du tombeau

 

marie-assomption-300x187

Le dragon

C’est tous les jours que Marie a vaincu le dragon

chaque fois qu ‘elle a dit

Fiat !

Je suis .la servante du Seigneur

qu’il me soit fait selon ta parole !

 

Le jour de l’annonciation

quand l’Esprit sain la recouvrit de son ombre

elle a vaincu le dragon

elle est devenue le sanctuaire de Dieu

 

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance est apparu

la nouvelle arche d’alliance : C’est Marie qui contient le verbe fait chair en son sein

 

En se mettant au service de sa cousine Elisabeth

en acceptant  la pauvreté de Bethleem  

en posant son enfant dans une crèche  destinée à des animaux

puis en émigrant  en Egypte ,un pays étranger

a chaque fois Elle a dit Fiat !

A chaque fois elle a vaincu le dragon

 

Le jour de la présentation ,elle a eu le cœur transpercé

elle a dit Fiat

dans le temple quand Jésus eut 12 ans

cela fait 3 jours que ton père et moi nous te cherchons

elle a dit Fiat !

 

Étonnée devant la parole de Jésus à Cana

Femme que me veux tu ?

Fiat !                                                                  

 

Au pied de la croix Marie resta debout

et le dragon fut terrassé

Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ !

 

Deuxième lecture : La résurrection (1 Co 15, 20-27a)

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds.

 

L’Assomption c’est aussi la victoire de la vie sur la mort

le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, le premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis…Il a anéanti son dernier ennemi qui est la mort

 Marie n’est pas morte

Elle est vivante !

Elle règne dans les cieux, couronnée de 12 étoiles

 

Elle est notre mère : « fils voici ta mère »

Au concile d’Ephese ,elle a été proclamée la mère de Dieu

Au Moyen âge on l’appelait « Notre Dame ‘ et on adonné ce nom à nos cathédrales

 

Chaque jour ,depuis des siècles on la prie

chez les Romains : Ave Maria

chez les grecs réjouis toi Marie

et partout ,tu es bénie entre toutes les femmes

 

a son tour elle prie pour nous

elle est avec nous ,elle veille sur nous

pauvre pécheur, maintenant et à l’heure de notre mort

 

A Lourdes la vierge immaculée qui joint humblement ses mains pour nous apprendre à prier

A Paris , rue du bac, elle ouvre ses bras pour nous combler de grâce

elle est apparue à Fatima à la Salette

elle est apparue au Mexique;Notre Dame de Guadeloupe

au Rwanda  :Notre Dame d’afrique …

 

Elle est vivante .elle nous attend

Avec elle, avec le Christ nous ressusciterons

et nous serons tous rassemblés autour de notre père ,avec Jésus et Marie

nous retrouverons nos parents , nos frères ,nos sœurs, nos amis, nos proches

ceux et celles qui nous ont quittés dernièrement

et nous chanterons en l’honneur de l’agneau de Dieu qui a vaincu la mort


Evangile : Magnificat (Lc 1, 39-56)

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en alla

 

Avec Elisabeth crions :Tu es bénie entre toutes les femmes

avec Jean Baptiste réjouissons nous

et avec Marie chantons le magnificat .

Fête de Marie, Mère de l’Église (Gn 3, 9-15.20)

6 juin, 2022

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.

 

Eve a péché

Comme Elle nous sommes nus

Avec elle nous sommes punis

Qui pourra nous sauver sinon le fils de Marie ?

Qui pourra de nouveau nous illuminer sinon l’Esprit de pentecôte qui a recouvert Marie de son ombre les jour de l’annonciation ?

 C’est ainsi que Marie est devenue la mère de tous les croyants rassemblés en église

 

mere-de-leglise

Évangile (Jn 19, 25-34)

En ce temps-là, près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. Après cela, sachant que tout, désormais, était achevé, pour que l’Écriture s’accomplisse jusqu’au bout, Jésus dit : « J’ai soif. » Il y avait là un récipient plein d’une boisson vinaigrée. On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d’hysope, et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « Tout est accompli. » Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit. Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau.

 

Marie est debout au pied de la croix

elle ne trébuche pas

elle a la foi !

la mère des croyants

elle était là le jour de la pentecôte

« Tous d’un même coeur étaient assidus à la prière,   dont Marie la ,mère de Jésus (Actes 1,14)

 et selon la tradition tous les apôtres étaient réunis autour d’elle ,le jour de la « dormition »

 

Mére de l’ Eglise  

Le pape en avait déjà parlé longuement à la fin de son encyclique « la joie de l’évangile (N°285)

 

Marie est une mère qui nous regarde avec tendresse, une mère qui ne cesse jamais de servir Marie est celle qui sait transformer une grotte pour des animaux en maison de Jésus, avec de pauvres langes et une montagne de tendresse…Elle est la petite servante  qui court chez Elisabeth pour l’aider Elle est l’amie toujours attentive pour que le vin ne manque pas dans notre vie. Elle est celle dont le cœur est transpercé par la lance,  et qui comprend toutes nos peines (286).

 

A l’ombre de l’Esprit

Marie s’est laissée conduire par l’Esprit, dans la foi, vers un destin de service et de fécondité. Marie devient ainsi le modèle de ceux qui annoncent l’évangile et professent leur foi  en engendrant de nouveau enfants au sein de l’église

Dans ce pèlerinage d’évangélisation, il y aura des moments d’aridité, d’enfouissement et même de la fatigue, comme l’a vécu Marie durant les années de Nazareth, alors que Jésus grandissait : « C’est là le commencement de l’Évangile, c’est-à-dire de la bonne nouvelle, de la joyeuse nouvelle.

** 

Avec la tendresse de l’Esprit : Le style marial   

Il y a un style marial dans l’activité évangélisatrice de l’Église. Car, chaque fois que nous regardons Marie nous voulons croire en la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection.

 **

Témoins de la présence de l’Esprit

 Marie sait reconnaître les empreintes de l’Esprit de Dieu aussi bien dans les grands événements que dans ceux qui apparaissent imperceptibles.

 Elle contemple le mystère de Dieu dans le monde, dans l’histoire et dans la vie quotidienne de chacun de nous et de tous.Elle est aussi bien la femme orante et laborieuse à Nazareth, que notre Notre-Dame de la promptitude, celle qui part de son village pour aider les autres « en hâte » (cf. Lc 1, 39-45).

 Cette dynamique de justice et de tendresse, de contemplation et de marche vers les autres, est ce qui fait d’elle un modèle ecclésial pour l’évangélisation.

**

Le 11 février 2018, date du 160é anniversaire  de la première apparition de la Vierge à Lourdes.  le pape François a choisi le lendemain de la pentecôte pour feter « Marie mère de l’Eglise

une église illuminée par Marie et l’Esprit saint  

 

 

25 Mars 2022 : Fête de l’Annonciation. « Sois sans crainte » (Lc 1, 26-38)

25 mars, 2022

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

 

Annonciation

Marie fut bouleversée

Une jeune fille dans un petit village inconnu

« Que peut il sortir de bon de Nazareth ?

une femme parmi les autres femmes

reçoit la visite d’un ange de lumière

Gabri-El (Dieu est lumiére )

qui lui annonce une bonne nouvelle

 

Nous aussi, en ce moment , nous sommes tous bouleversés

non plus illuminés par un ange

mais enfoncés dans les ténèbres du mal, de la violence de la haine

Chaque jour on nous annonce de mauvaises nouvelles

de pire en pire

 

Plus que jamais nous avons besoin d’un sauveur

plus que jamais nous avons besoin de Dieu

Emmanuel «  Dieu parmi nous »

Qu’il nous rende la paix

 

2022--Annonciation

 

L’ange dit à Marie

Sois sans crainte

fais confiance

Dieu est amour

 

Confiance

« L’Esprit Saint viendra sur nous , et la puissance du Très-Haut nous prendra sous son ombre ;

Confiance :FIAT que sa volonté soit faite

Confiance : Je suis la servante du Seigneur

Confiance : Dieu est amour

 

C’est pourquoi , en ce jour, le pape consacre à Marie

l’Ukraine et la Russie

 

Qu’elle veille sur ses enfants

qui savent si bien chanter devant les icônes de la Vierge Marie

 

Lecture 1 : Emmanuel (Is 7, 10-14 ; 8, 10)

En ces jours-là, le Seigneur parla ainsi au roi Acaz : « Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. » Acaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. » Isaïe dit alors : « Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes : il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu ! C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel, car Dieu est avec nous. » –

 

confiance

la Vierge est enceinte et enfantera

Nous assistons peut être en ce moment à une nouvelle naissance

une renaissance ..Un accouchement douloureux

le retour d’Emmanuel:Dieu parmi nous

cela s’est tellement souvent produit au cours de l’histoire sainte

 

Lecture 2 : Me voici (He 10, 4-10)

Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime le premier état de choses pour établir le second. Et c’est grâce à cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes.

 

27 Novembre :Fête de la Médaille miraculeuse

27 novembre, 2021

Il y eut une noce à Cana de Galilée et la mère de Jésus était à….Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »

 

Marie

Pleine de grâce réjouis toi ,le Seigneur est avec toi

La femme de Cana qui changea notre en vin

qui nous accueille et nous comble de grâce

Elle nous ouvre les bras

des rayons de lumière jaillissent de ses doigts

et se répandent sur le globe terrestre

sur tout l’univers

 

Lecture (Apk12)

Il fut précipité, le grand dragon, l’antique serpent, celui qu’on nomme Diable et Satan, le séducteur du monde entier,il fut précipité sur la terre et ses anges avec lui.

 Marie ;la femme de l’apocalypse couronnée d’étoile qui a lutté contre le serpent des origines

la vierge immaculée qui engendre notre sauveur dans une crèche à Bethleem ,le jour de Noel

 

Catherine Labouré

Une petite ,une humble ,une inconnue ,une novice

elle raconte ce quelle a vu

On est surpris c’est tout simple

Faites frapper une médaille

O marie conçue sans péchés priez pour nous qui avons recours à vous »

 

Marie aussi était petite humble

la jeune fille qui a couru dans la montagne pour rendre service à sa cousine Elisabeth

la servante du Seigneur ; « Qu’il me soit fait selon votre parole

qui au pied de la croix est devenue notre mére

une mère qui prend soin de nous

qui sait ce dont nous avons besoin

 

Nous avons besoin de sa pureté de sa bonté

de son aide

Priez pour nous qui avons recours à vous

Puisse t elle faire des miracles en changeant nos coeurs

en augmentant notre foi et notre amour

 

medaille-miraculeuse

 

La médaille de la rue du  Bac

C’est la rue qui nous conduit vers le bac qui traverse le fleuve

et qui nous fait passer sur l’autre rive….de la mort à la vie

dans la barque de Pierre avec Jésus

malgré les tempêtes

avec le souffle de l’Esprit Saint et un « pass sanitaire « 

la médaille de Marie

 

Marie nous attend les bras ouverts sur l’autre rive  

12345...9