Archive pour la catégorie 'Marie'

Il s’est penché sur son humble servante (Luc 1,48 )

31 mai, 2017

Au concile d’Ephese en 431 Marie fut proclamé « mère de Dieu »

Comment est ce possible ?

Comment des théologiens peuvent ils dire une telle ineptie  ?

Cliquez ICI 

**

Pauvre Marie

Je suis la servante du Seigneur

Petite servante de Nazareth

Qu’en pense t elle

elle qui est si humble  ?  

**

Il s’est penché sur son humble servante

Par contre

quelle foi ,quelle confiance ,quel amour !

Elle a cru

elle a pas douté

quand  Gabriel est venu

**

Elle y croit !

Dieu s’est penché sur elle

Dieu l’a comblé de grâce

Elle n’en doute pas !

Elle accepte !

en toute humilité

elle accueille !

**

Ainsi Dieu se penche sur chacun de nous

 mais on y croit pas !

Nous sommes ses enfants

Il est notre père

mais on y croit pas !

**

il nous comble de grâce

mais on y croit pas !

**

Marie a cru

alors elle a vu

elle a exulté  

saint est son nom……son amour s’étend d’âge en âge

**

Le Seigneur s’est aussi penché sur Zacharie

mais il a douté

Qu’est ce qui m’en a assurera (Luc 1,16)

Il n’a pas cru

Il est devenu muet

**

Comment Dieu peut il nous éblouir

Comment peut il nous réjouir

Comment peut il nous combler  

si nous ne croyons pas en son amour ?

si nous ne croyons pas qu’il se penche sur nous ? 

La Visitation.(Luc 1,39-56)

31 mai, 2017

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

**

Cliquez ICI

Le jour de l’annonciation

l’Esprit a recouvert Marie de son ombre

et la comblé des fruits de l’Esprit

Voici les fruits de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi ;  (Gal 5, 22)

 

visitation-ghirlandaio-199x300

Le jour de la visitation

on voit ces fruits

des fruits merveilleux

**

Amour

Amour  de Dieu

mon âme exalte le Seigneur

amour des hommes

il donne du pain aux affamés

**

Joie

Joie de Marie qui sautille dans la montagne

joie d’Elisabeth et de Jean Baptiste qui tressaillent dans le sein de sa mère  

joie de Luc lui même qui raconte la rencontre  

**

Paix

il se souvient  de son amour,  de la promesse faite à nos pères

**

La foi

Saint est son nom

Tous baignent dans le surnaturel

Ils ne doutent pas

ils accueillent  

**

Les vertus

Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Patience  bonté  bienveillance  douceur ,maitrise de soi

de la part de Marie au service de sa cousine  

 

  

25 Mars : Fête de l’annonciation

25 mars, 2017

L’Annonciation

C’est la vierge qui enfante

Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel, car Dieu est avec nous. » Isaïe ( 8, 10)

Une vierge  immaculée ,belle, pleine de grâce qui enfante Dieu

Dieu parmi nous

Emmanuel 

Oh oui !qu’il en soit ainsi

Fiat !

Pourquoi ne pas y croire ?

 

Annonciation-Lippi

C’est le sauveur qui vient

le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps. alors, j’ai dit : Me voici,je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté, (He 10, 4-10)

Un sauveur parmi nous

le fils de Dieu

qui nous enseignera à vivre en frère et à dire le Notre père

Fiat !

Pourquoi ne pas le suivre ?

le monde serait tellement plus beau et l’humanité serait sauvée

**

C’est l’ange Gabriel qui nous illumine

 l’ange Gabriel fut envoyé par Dieudans une ville de Galilée, appelée Nazareth,  à une jeune fille vierge,

Cliquez ICI 

**

C’est l’esprit qui nous couvre de son ombre

 L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ;

Non seulement Emmanuel sera parmi nous

Non seulement  il sera Jésus  notre sauveur

 tu lui donneras le nom de Jésus.

mais encore l’Esprit soufflera sur le monde

Un rejeton sortira de la souche de Jessé, un surgeon poussera de ses racines. Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur, esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur...(Is 11, 1-2).

Fiat !

**

Jour de joie

Réjouis  toi ,pleine de grâce

jour d’espérance

en plein milieu du carême 

21 Novembre : Présentation de Marie au Temple

21 novembre, 2016

Ce récit est une légende  

c’est-à-dire un récit non historique

écrit pour nous édifier

Cliquez ICI 

 **

La Gamine !

Une gamine toute joyeuse

toute légère

frêle

monte en courant les marches du temple

présentaion-de-Marie-Titien

 

Tout est grâce

La gamine est fragile

confiante

joyeuse

pure

belle

**

Pas de tâches

Pas de fautes

Pas encore les gros mots des savants théologiens   

Pas  encore d’incarnation

pas encore de rédemption

pas encore de maternité divine

mais seulement de la grace

 

Tout est don

Tout est offrande

Tout est amour

**

C’est la fleur épanouie

qui n’a pas encore portée les fruits de la maternité

 

. Gloire à toi, Marie, fille d’Israël,

Fleur épanouie dans la joie du ciel,

Ta splendeur couronne l’œuvre du Seigneur

Et Jésus te donne part à son bonheur.

Pleine de grâce, nous te louons!

 

Tels sont les enfants que l’église accueille le jour du baptême

C’est une grâce !

C’est fragile !

**

L’Eglise

En haut des marches, le grand prêtre est là

pour accueillir l’enfant

pour accueillir l’innocence

**

Nous devons à notre tour accueillir Marie

en notre vie

 **

Comment  accueillir Marie ?

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui ui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » Matt(12, 46-50)

Accueillir Marie

en imitant la gamine

qui en tout temps

retenait « les paroles divines en son cœur » (Luc 2,51)  

et disait « Fiat »

« Je suis la servante du Seigneur »  

Luc (8, 19-21) :Marie la discrète

20 septembre, 2016

En ce temps-là, la mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à lui à cause de la foule. On le lui fit savoir : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui veulent te voir. » Il leur répondit : « Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. »

 

Marie la discrète

la silencieuse

la bonté

 

Marie-discréte

La jeune fille

A Nazareth, Marie était la jeune fille qui sautillait dans la montagne

la future mère

Cliquez ICI

**

Notre Dame

Au calvaire ,elle était une grande Dame

qui debout

admirait son fils  

Cliquez ICI 

**

La mère

A Capharnaüm

elle est la mère discrète silencieuse

perdue dans la foule

et cette fois ci c’est Jésus qui l’admire  

« Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. »

 

Notre Dame des douleurs

15 septembre, 2016

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. (Jean 19, 25-27)

**

Marie au pied de la croix

C’est la force !

le courage !

la foi !

l’amour !

 marie-au-pied-de-la-croix-R

La priére de « Notre Dame »

Elle est digne

Elle est debout

Elle ne crie pas

Elle n’est pas une « souffre douleur »

mais elle transfigure la souffrance  

**

Avec Jésus sur la croix ,elle prie

quand il crie

Pére père  pourquoi m’as tu abandonné ?

 « non ce que je veux ,mais ce que tu veux

…Je suis la servante du Seigneur »  

**

Avec Jésus sur la croix ,elle prie  

je remet mon âme entre tes mains

je fais confiance

« qu’il me soit fait selon ta parole »  

**

Avec Jésus elle prie pour le monde

« Père pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font »

Quoi de plus sublime !

qu’une telle prière au pied de la croix

au milieu des souffrances   

**

Notre mère transfigure la souffrance  

Elle est notre mère

Elle transfigure le monde

grâce à sa foi

grâce à son amour  

**

Tout est transfiguré

La jeune fille, la servante de Nazareth

devient la mère des hommes

les pauvres deviennent riches

les premiers deviennent les derniers

**  

La souffrance  devient une richesse

La souffrance devient un acte d’amour

La souffrance devient un offrande  

**

La plus belle des offrandes maintenant

devient, avec celle de Marie au pied de la croix

celle des  malades ,des handicapés, des personnes agées

devenus inutiles ,dépendants des autres

la souffrance des éxilés , des Sdf, des rejetés ,des méprisés  

 **

Ils ont plus rien à offrir que leur souffrance  

mais alors !

Quelle offrande !

Quel acte de foi !

Quelle acte d’amour !

**

C’est tout cela que Marie nous apprend

au pied de la croix

Elle est vraiment notre mère

Elle nous fait renaitre

Elle  nous ressuscite

 

8 Septembre :Nativité de la Vierge Marie

8 septembre, 2016

Frères, nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux que, d’avance, il connaissait, il les a aussi destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils, pour que ce Fils soit le premier-né d’une multitude de frères. Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire. ( Romains 8, 28-30)

**

Marie n’est pas née le 8 septembre

elle renait sans cesse

 

nativité-de-la-Vierge-Ucell

 

Sans cesse elle est modelée

comme le pot qui est façonné par le potier

comme le fut Adam

dans les premiers temps  

**

L’Esprit saint repose sur elle

la recouvre de son ombre

la transforme

la modèle

tout au long des jours

**

L’Appel

Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ;

« Réjouis toi pleine de grâce »

Elle change de nom

Elle renait

Elle ne s’appelle plus Marie

mais « pleine de grâce »

**

Justifiée

 ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes .

Illuminée par la grâce

obéissante ,humble, confiante, joyeuse

« je suis la servante  du Seigneur …qu’il me soit fait selon votre parole » …tu es bénie entre toutes les femmes

**

Justifiée aux yeux de Joseph

qui reconnaît en elle

la Vierge annoncée par le prophète Isaîe

Voici que la vierge enfantera un fils on lui donnera le nom d’Emmanuel

**

Elle renait en chantant le Magnificat chez Elisabeth

Elle renait le jour de Noel

quand ,dans une extrême pauvreté ,le dénuement le plus complet ,l’exil

elle met au monde « le sauveur »

chanté par les anges  

**

Femme de prière

« elle garde tout cela dans son cœur »

 elle médite

comme Jésus qui plus tard se retirait chaque matin dans la montagne pour prier  

**

Future mère de toute l’humanité

elle est attentive à son entourage le jour de Cana

et apprend à être patiente

quand Jésus lui dit

mon heure n’est pas encore arrivée

**

Elle renait dans le silence intérieur

Elle ne dit rien quand les frères de Jésus sont à la recherche de jésus  

**

Elle renait au pied de la croix

en admirant l’amour de son fils pour les hommes

**

La gloire

Ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire

Marie maintenant règne dans la gloire

en veillant sur nous

**

Elle est  la mère des hommes

puisse t elle  nous aider  aussi a renaitre  

à l’ombre de l’Esprit Saint

 Nicodème avait  dit  Jésus : « Comment un homme pourrait-il naître s’il est vieux ? Pourrait-il entrer une seconde fois dans le sein de sa mère et naître ? » ésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis : nul, s’il ne naît d’eau et d’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu (Jn 3,4)

 

Giuseppe Cesari : Les 2 colonnes de l’Eglise

29 juin, 2016

Giuseppe Cesari  

en 1606

a sans doute voulu représenter Marie

célébré  par Pierre et Paul

**

En fait

la femme ainsi honorée

par les « 2 colonnes » de l’Eglise

que sont Pierre et Paul  

est l’Eglise elle même

et non la Vierge

 

Pierre-et-Paul-honorent-l'eglise

 

Cette femme est l’ église qui présente au monde

le fils incarné

comme la femme couronnée de 12 étoiles dans l’apocalypse

cliquez ICI  

 

Saint Luc (1, 39-56) :La visitation et le Magnificat

31 mai, 2016

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

**

 

La joie

La joie de Marie

qui court dans la montagne comme une gamine qui sautille 

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.

La joie de Jean Baptiste

 quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle

La joie d’Elisabeth

 Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes,

La joie de Luc qui fait de l’humour en insistant sur les tressaillement de Jean Baptiste   

 l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.

 

Visitation

La stupeur

L’étonnement devant le mystère  

 le fruit de tes entrailles est béni.

l’enfant est plus que le sauveur

il est fils de Dieu !

**

C’est inouï

Qui peut le croire ?

Les anges eux mêmes en tombent des nues !

**

D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

Elisabeth réagit comme David qui  à Jérusalem reçoit l’arche d’alliance ,signe de la présence de Dieu  en disant  

Comment l’arche de Yahvé entrerait elle chez moi (2 Sam6,9)

 **

Plus tard  revêtu seulement d’un pagne de lin David dansa devant l’arche  (2Sam 6,14)

et la jeune Marie sautillera  dans la montagne

 **

Magnificat

On retrouve la joie de Marie

 « Mon âme exalte le Seigneur,  exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

**

on retrouve son étonnement devant le mystère  

 Saint est son nom

Son enfant est le Saint 

c’est-à-dire Dieu lui-même

« tremendum et fascinans » ( ce qui fait peur et qui fascine) 

**

mais il est amour et miséricorde

Il vient pour les petits

pour sur ceux qui le craignent

pour ceux qui réalisent combien grand est ce mystère

et qui loin de le mépriser

 y croient et s’en réjouissent   

 

 

Luc (1, 46-56) :Le Magnificat

22 décembre, 2015

 Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

 

 

L’annonciation

L’annonciation c’est grave !

C’est Dieu qui s’incarne

Marie est perplexe et acquiesce

Fiat !

Cliquez ICI 

**

La visitation

Marie réalise  enfin ce qui lui arrive  

C’est inouïe

Elle,   la petite fille de Nazareth

a été choisie « parmi toutes les femmes »

d’où son chant

 

Magnificat

La joie

« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur

exalter (altus) veut dire faire l’éloge

exulter (saltare) veut dire bondir

**

 Il s’est penché sur son humble servante 

Oui ! Marie  exalte le seigneur  

elle remercie

elle rend grâce

 **

Nous aussi

nous exaltons Marie  

nous  aussi

nous exultons

car  elle a dit « Fiat »

elle a dit oui

au projet de Dieu

**

Désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles

Par son oui

la petite fille de Nazareth

devient notre « mère »

la mère d’une humanité Nouvelle

« Magnifique est le Seigneur  tous nos cœurs pour chanter Dieu »

«  grandes sont les merveilles de Dieu et mystérieux ses chemins »

**

Le Sauveur

Nous exaltons le Seigneur  !

Nous exultons !

car le sauveur vient

le sauveur se penche sur nous comme sur son humble servante

**

Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent .

Il est puissant

Il est saint, « Mystérium tremendum et  fascinans »  

Il est miséricordieux

il élève les humbles. Il comble de biens les affamés,

**

La joie des croyants

 Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.

Cette joie est réservée aux croyants

aux enfants d’Abraham ,le père de la foi

**

Oui ! nous croyons que le sauveur vient

Nous croyons qu’il est proche de nous ,incarné

Nous croyons qu’il pardonne   

**

Quelle joie immense !

Enfin !

Il vient « celui que nous attendons depuis plus de 4000 ans »

**

Quelle tristesse que la joie des « Pére Noel »

et de ceux qui n’ont plus d’espérance 

12345...8