Archive pour la catégorie 'ep aux Galates'

Galates (5, 1-6) : La liberté

11 octobre, 2016

Frères, c’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage. Moi, Paul, je vous le déclare : si vous vous faites circoncire, le Christ ne vous sera plus d’aucun secours. Je l’atteste encore une fois : tout homme qui se fait circoncire est dans l’obligation de pratiquer la loi de Moïse tout entière. Vous qui cherchez la justification par la Loi, vous vous êtes séparés du Christ, vous êtes déchus de la grâce. Nous, c’est par l’Esprit, en effet, que de la foi nous attendons la justice espérée. Car, dans le Christ Jésus, ce qui a de la valeur, ce n’est pas que l’on soit circoncis ou non, mais c’est la foi, qui agit par la charité.

**

La loi

Vous qui cherchez la justification par la Loi, vous vous êtes séparés du Christ, vous êtes déchus de la grâce

La loi ,ce sont des obligations ,des fardeaux que les pharisiens eux mêmes ne peuvent porter

des règlements  qui occupent notre temps et et nous « prennent la tête »

 malheureux êtes-vous, Pharisiens, vous qui versez la dîme de la menthe, et qui laissez de côté la justice et l’amour de Dieu. …. vous qui chargez les hommes de fardeaux accablants, et qui ne touchez pas vous-mêmes d’un seul de vos doigts à ces fardeaux (Luc 11,42)

**

La foi

Nous, c’est par l’Esprit, en effet, que de la foi nous attendons la justice espérée. Car, dans le Christ Jésus, ce qui a de la valeur, ce n’est pas que l’on soit circoncis ou non, mais c’est la foi, qui agit par la charité.

C’est ,l’amour, le don

On est libre

On est confiant

on espére

C’est le souffle de l’Esprit

C’est la gratuité

C’est la grâce

Ce sont les béatitudes

 « Heureux les pauvres de cœur : Heureux les doux : Heureux ceux qui pleurent : …Heureux les miséricordieux .. Heureux les cœurs purs .. Heureux les pacifiques .. ils seront appelés fils de Dieu.
Q
ue du bonheur !

 

La-foi-nous-libère

La liberté

C’est la liberté  des fils de Dieu qui sont sans cesse en présence du père

Le nom « Jésus » veut dire « le sauveur »  Celui qui sauve

**

Non celui qui efface nos péchés

mais celui qui nous en libère

il guérit, les aveugles les sourds ,les paralysés 

Il nous délivre des « œuvres de la chair »

qui nous emprisonnent

qui nous empoisonnent  

les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries,

 **

« Religion » veut dire être en relation

« avoir une relation » c’est aimer

et non « être lié » par des obligations

**

Les « œuvres de la chair »  nous rendent esclaves   

Les « fruits de l’esprit » sont les conséquences de la liberté

voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi,douceur, maîtrise de soi ; contre de telles choses, il n’y a pas de loi (Gal 5,22). 

Galates (4, 22-5, 1) : Sara et Agar

10 octobre, 2016

Frères, il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un né de la servante, et l’autre de la femme libre. Le fils de la servante a été engendré selon la chair ; celui de la femme libre l’a été en raison d’une promesse de Dieu. Ces événements ont un sens symbolique : les deux femmes sont les deux Alliances. La première Alliance, celle du mont Sinaï, qui met au monde des enfants esclaves, c’est Agar, la servante. Tandis que la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est elle, notre mère. L’Écriture dit en effet : Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n’enfantes pas ; éclate en cris de joie, toi qui ne connais pas les douleurs de l’enfantement, car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que ceux de la femme qui a son mari. Dès lors, frères, nous ne sommes pas les enfants d’une servante, nous sommes ceux de la femme libre. C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.

**

Tout au  long de l’épître aux Galates

Paul ne cesse de répéter que le foi nous rend libre

c’est comme un refrain !

la foi nous justifie

la foi fait de nous des fils de Dieu

la loi fait de nous des esclaves !   

Cliquez ICI 

**

Frères, il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un né de la servante, et l’autre de la femme libre.

 

la-foi-Sara

 

Sara  c’est la foi  

Elle est libre !

Agar c’est la chair 

Elle est esclave !

**

 L’Écriture dit  Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n’enfantes pas

Sara est stérile

incapable de donner vie

mais elle est humble

mais elle a confiance

mais elle aime   

**

La vie ,la vraie vie, vient de Dieu

On obtient cette vie

si on a  la foi

si on fait confiance

si on espère

si on aime

si on est humble

éclate en cris de joie, toi qui ne connais pas les douleurs de l’enfantement, car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que ceux de la femme qui a son mari

**

Celle qui met au monde des enfants esclaves, c’est Agar, la servante.

Agar croit enfanter

Elles est pleine de certitude

Elle se moque des autres ,des petits

mais son enfant est rejeté

son enfant sera abandonné

Que d’illusions chez les hommes sans foi !

**

De nouveau on retrouve la comparaison entre les fruits de l’Esprits et les œuvres de la chair

que saint Paul opposent  la fin de son épitre 

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries,

Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi,douceur, maîtrise de soi ; contre de telles choses, il n’y a pas de loi (Gal 5,22). 

**

C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage

Jésus est le sauveur

Il nous libère  

Il ne meurt pas pour le pardon des  péchés

il meurt pour nous en libérer 

Epitre de Paul au Galates (4,1-7)) : La Liberté !

8 octobre, 2016

Ce passage de l’épitre de Paul  aux galates ne fait que reprendre les versets précédents

Cliquez ICI 

C’est tellement important

il faut le répéter sans cesse

le redire ,et le redire   

**

Si nous croyons

si nous avons vraiment la foi

une foi vécue

une foi vivante  

alors nous serons vraiment libérés

nous deviendrions vraiment des fils de Dieu

**

Telle est ma pensée : aussi longtemps que l’héritier est un enfant, il ne diffère en rien d’un esclave, lui qui est maître de tout ; mais il est soumis à des tuteurs et à des régisseurs jusqu’à la date fixée par son père. Et nous, de même, quand nous étions des enfants soumis aux éléments du monde, nous étions esclaves. 

La loi nous éduque  

la loi  nous délivre des éléments de ce monde c’est-à-dire des œuvres de la chair

la loi  nous montre le chemin à suivre pour produire les fruits de l’Esprit  

et ce chemin nous conduit vers l’Amour  

car l’accomplissement de la loi c’est « aimer Dieu de tout son cœur..  et son prochain comme soi même »

**

Né d’une femme

Mais, quand est venu l’accomplissement du temps, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme et assujetti à la loi, 

La femme c’est Marie qui engendre le fils de Dieu

c’est Marie qui met au monde l’Amour

C’est génial !

étonnant !

remarquable !

Quelle discrétion

Quelle grâce !

quel silence

C’est la seule fois que Paul parle de Marie

C’est pour parler de notre salut

Il ne dit même pas son nom

**

Le sauveur

Pour payer la libération de ceux qui sont assujettis à la loi,  

Nous n’offensons Jésus en rien

Le péché ne lui fait aucun tort

Il est ridicule de le dire !

**

Le péché c’est une maladie

une tragédie  

un esclavage

**

pour qu’il nous soit donné d’être fils adoptifs

Nous n’avons pas besoin de pardon

Nous avons besoin d’un médecin  

Nous avons besoin d’un  sauveur

**

Jésus est sauveur

Jésus est libérateur

Il nous guérit

Il fait de nous des hommes libres

des fils adoptifs

des fils de Dieu

si nous croyons vraiment à l’amour  

 

la-foi--abba-Père

 

ABBA !

Fils, vous l’êtes bien : Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, qui crie : Abba – Père ! Tu n’es donc plus esclave, mais fils ; et, comme fils, tu es aussi héritier : c’est l’œuvre de Dieu.

 

Epitre de Paul au Galates (3,10-29) : La Loi

7 octobre, 2016

Nous sommes justifiés par la foi

la foi est source de paix  

Cliquez ICI

mais qu’en est il de la loi ?

 

la-loi

 

La loi : une malédiction

les pratiquants de la loi sont tous sous le coup de la malédiction, puisqu’il est écrit : Maudit soit quiconque ne persévère pas dans l’accomplissement de tout ce qui est écrit dans le livre de la loi. Il est d’ailleurs évident que, par la loi, nul n’est justifié devant Dieu, puisque celui qui est juste par la foi vivra. 

Les scribes et les pharisiens ,les hommes de loi  étaient sincères  

Ils appliquaient la loi scrupuleusement

mais avec quelle conséquence !

Ils se considéreraient  comme des justes, des saints  

en entendant les paroles de jésus

Sourds et aveugles

«  Malheureux êtes vous ,scribes et pharisiens»   

**

Accaparés par les multiples règles à respecter,

ils avaient perdus toutes spontanéités, toutes charités

Ils méprisaient les petits ,les publicains  

oubliant le principal l’amour

quel désastre !

**

La liberté

Le Christ a payé pour nous libérer de la malédiction de la loi, en devenant lui-même malédiction pour nous, puisqu’il est écrit : Maudit quiconque est pendu au bois.

Paul ne dit pas

« il est mort pour nos péchés »

c’est Matthieu qui le dit

ceci est mon sang versé pour vous .. en rémission des péchés

**

Jésus meurt pour nous libérer

pour  nous apprendre à aimer

et à devenir ainsi fils de Dieu  

**

Cela pour que la bénédiction d’Abraham parvienne aux païens en Jésus Christ, et qu’ainsi nous recevions, par la foi, l’Esprit, objet de la promesse.

Cette liberté est promise depuis Abraham à tous ceux qui ont vraiment la foi

**

Rôle de la loi

Dès lors, que vient faire la loi ? Elle vient s’ajouter pour que se manifestent les transgressions, en attendant la venue de la descendance à laquelle était destinée la promesse…Avant la venue de la foi, nous étions gardés en captivité sous la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. 

Ainsi donc, la loi a été notre pédagogue , en attendant le Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi. Mais, après la venue de la foi, nous ne sommes plus soumis à ce pédagogue

La loi éduquait

La loi guidait le peuple de Dieu  

Cette loi fut accomplie par Jésus

« je ne suis pas venu abolir la loi mais l’accomplir »

et l’accomplissement c’est l’Amour  

**

Car tous, vous êtes, par la foi, fils de Dieu, en Jésus Christ. 

Le fils de Dieu ce n’est pas celui qui se soumet à une loi qui l’asservit

c’est celui  qui a compris que la grandeur de l’homme consiste à devenir un vrai fils de Dieu

en étant pas soumis à une loi pesante  mais en acceptant avec joie la volonté du père ,par amour

**

Oui, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.Il n’y a plus ni Juif, ni Grec ; il n’y a plus ni esclave, ni homme libre ; il n’y a plus l’homme et la femme ; car tous, vous n’êtes qu’un en Jésus Christ. Et si vous appartenez au Christ, c’est donc que vous êtes la descendance d’Abraham ; selon la promesse, vous êtes héritiers.

Tous unis dans un même amour

autour d’un Dieu qui est « Notre Père » 

Galates (3, 1-7) : La foi vivante, source de paix

6 octobre, 2016

Galates stupides, qui donc vous a ensorcelés ? À vos yeux, pourtant, Jésus Christ a été présenté crucifié. Je n’ai qu’une question à vous poser : l’Esprit Saint, l’avez-vous reçu pour avoir pratiqué la Loi, ou pour avoir écouté le message de la foi ? Comment pouvez-vous être aussi fous ? Après avoir commencé par l’Esprit, allez-vous, maintenant, finir par la chair ? Auriez-vous vécu de si grandes choses en vain  Si encore ce n’était qu’en vain ! Celui qui vous fait don de l’Esprit et qui réalise des miracles parmi vous, le fait-il parce que vous pratiquez la Loi, ou parce que vous écoutez le message de la foi ?Puisque Abraham eut foi en Dieu et que cela lui fut compté comme justice, comprenez-le donc : ce sont les croyants qui sont fils d’Abraham.

Paul-et-les-Galates

 

Galates stupides, qui donc vous a ensorcelés

Les Galates se disputent

Faut il suivre la loi ?

Sommes nous vraiment justifiés par le foi ,  

Cliquez ICI 

**

 À vos yeux, pourtant, Jésus Christ a été présenté crucifié.

Si la foi ne nous justifie pas

Pourquoi donc ,Jésus est il mort ?

Lui, le fils de Dieu

Lui, le Dieu incarné

Lui, le  crucifié

A quoi donc a servi sa mort ?

 **

La foi

Je n’ai qu’une question à vous poser : l’Esprit Saint, l’avez-vous reçu pour avoir pratiqué la Loi, ou pour avoir écouté le message de la foi ? Comment pouvez-vous être aussi fous ? Après avoir commencé par l’Esprit, allez-vous, maintenant, finir par la chair ? Auriez-vous vécu de si grandes choses en vain ? Si encore ce n’était qu’en vain ! Celui qui vous fait don de l’Esprit et qui réalise des miracles parmi vous, le fait-il parce que vous pratiquez la Loi, ou parce que vous écoutez le message de la foi ?

La foi c’est vivre selon l’esprit

être à l’écoute de l’Esprit

Rechercher la volonté de Dieu en toute chose

« Que ta volonté soit faite »

**

Une foi vivante

Puisque Abraham eut foi en Dieu et que cela lui fut compté comme justice, comprenez-le donc : ce sont les croyants qui sont fils d’Abraham.

Il ne s’agit pas de la foi  

des intellectuels, des raisonneurs, des savants qui adhérent  à une philosophie

ni de la foi du croyant qui récite  sincèrement son  « credo »   

**

Il s’agit de faire confiance en une personne

en Jésus sauveur

en sa miséricorde

en sa présence

**

C’est cette foi  qui a conduit Abraham

Dieu l’appelle…Il quitte tout  

Dieu lui promet un fils …Il attend des années

Dieu lui  promet une descendance nombreuse  

il doit sacrifier son fis unique

Cliquez ICI 

**

C’est du vécu !

C’est de la confiance  

**

De même Paul

pour lui j’ai accepté de tout perdre..

Il a tout accepté  

dans les détresses, les contraintes, les angoisses, les coups, les prisons,.les fatigues,les veilles, les jeûnes,( 2 cor 6,3)

**

Avons nous cette foi

au milieu des angoisses

de nos peurs

quand nous sommes malades, fatigués, déprimés  

quand on doute

quand on a des scrupules et qu’on a peur de mal faire

**

Faisons  confiance

Jésus est mort pour nous

il nous aime

 **

Oui ! nous sommes pécheurs

Oui !nous ne sommes pas des saints  

Confiance !

Dieu est miséricorde

là où le péché abonde, la grâce surabonde

**

Alors cette foi transforme notre vie

nous retrouvons la paix le joie

sous l’emprise de l’Esprit

voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi …(gal 5,22)

Galates (2, 1-2.7-14) : Paul attentif aux révélations divines

5 octobre, 2016

Frères, au bout de quatorze ans, je suis de nouveau monté à Jérusalem ; j’étais avec Barnabé, et j’avais aussi emmené Tite. J’y montais à la suite d’une révélation, et j’y ai exposé l’Évangile que je proclame parmi les nations ; je l’ai exposé en privé, aux personnages les plus importants, car je ne voulais pas risquer de courir ou d’avoir couru pour rien. Or, ils ont constaté que l’annonce de l’Évangile m’a été confiée pour les incirconcis (c’est-à-dire les païens), comme elle l’a été à Pierre pour les circoncis (c’est-à-dire les Juifs). En effet, si l’action de Dieu a fait de Pierre l’Apôtre des circoncis, elle a fait de moi l’Apôtre des nations païennes. Ayant reconnu la grâce qui m’a été donnée, Jacques, Pierre et Jean, qui sont considérés comme les colonnes de l’Église, nous ont tendu la main, à moi et à Barnabé, en signe de communion, montrant par là que nous sommes, nous, envoyés aux nations, et eux, aux circoncis. Ils nous ont seulement demandé de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai pris grand soin de faire.Mais quand Pierre est venu à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, parce qu’il était dans son tort. En effet, avant l’arrivée de quelques personnes de l’entourage de Jacques, Pierre prenait ses repas avec les fidèles d’origine païenne. Mais après leur arrivée, il prit l’habitude de se retirer et de se tenir à l’écart, par crainte de ceux qui étaient d’origine juive. Tous les autres fidèles d’origine juive jouèrent la même comédie que lui, si bien que Barnabé lui-même se laissa entraîner dans ce jeu. Mais quand je vis que ceux-ci ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Évangile, je dis à Pierre devant tout le monde : « Si toi qui es juif, tu vis à la manière des païens et non des Juifs, pourquoi obliges-tu les païens à suivre les coutumes juives ? »

  **

Les œuvres de l’Esprit

Le livre des « actes des apôtres » est aussi appelé « l’évangile du Saint Esprit »

car l’annonce de l’évangile  et la formation de l’église est d’abord l’œuvre de l’Esprit saint

Paul le sait bien

Ce n’est pas lui qui convertit les cœurs

Ce n’est pas lui qui fonde les églises

C’est avec la puissance du Saint Esprit  

**

Les révélations

Paul est très attentif à être fidèle

Avant d’agir ,il prie

Avant d’agir ,il se met à l’écoute de Dieu

Il attend que Dieu se révèle

C’est à la suite de la révélation sur la route de Damas que Paul se convertit

**

Frères, au bout de quatorze ans, je suis de nouveau monté à Jérusalem ; j’étais avec Barnabé, et j’avais aussi emmené Tite. J’y montais à la suite d’une révélation, et j’y ai exposé l’Évangile que je proclame parmi les nations ;

Au bout de 14 ans

c’est à la suite d’une nouvelle révélation qu’il comprend sa nouvelle vocation

annoncer l’évangile au païens

**

Ce sera à la suite d’une révélation qu’il décide de passer  en Macédoine

Une nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, debout, qui lui faisait cette prière : « Passe en Macédoine, viens à notre secours ! »  A la suite de cette vision de Paul, nous avons immédiatement cherché à partir pour la Macédoine, car nous étions convaincus que Dieu venait de nous appeler à y annoncer la Bonne Nouvelle.(actes 16,9)

**

Les colonnes de l’Eglise

Je l’ai exposé en privé, aux personnages les plus importants, car je ne voulais pas risquer de courir ou d’avoir couru pour rien. Or, ils ont constaté que l’annonce de l’Évangile m’a été confiée pour les incirconcis (c’est-à-dire les païens), comme elle l’a été à Pierre pour les circoncis (c’est-à-dire les Juifs). En effet, si l’action de Dieu a fait de Pierre l’Apôtre des circoncis, elle a fait de moi l’Apôtre des nations païennes. Ayant reconnu la grâce qui m’a été donnée, Jacques, Pierre et Jean, qui sont considérés comme les colonnes de l’Église, nous ont tendu la main, à moi et à Barnabé, en signe de communion, montrant par là que nous sommes, nous, envoyés aux nations, et eux, aux circoncis. Ils nous ont seulement demandé de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai pris grand soin de faire.

 

paul-et-le-st-esprit

 

 

Paul écoute l’esprit saint

mais il tient aussi à avoir l’accord de l’église

de Pierre ,Jacques ,Jean  

**

Certains exégètes disent que Paul ironisait et se moquait des apôtres en parlant de ces colonnes

En fait il est profondément sérieux !

Il est sûr !

Il en est persuadé !

c’est en églises qu’il faut agir

pour être fidèle à l’esprit

**

Une église libre

Mais quand Pierre est venu à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, parce qu’il était dans son tort. En effet, avant l’arrivée de quelques personnes de l’entourage de Jacques,

Cependant l’église ce ne sont pas seulement les colonnes

mais tous les croyants

qui partage leur foi

humblement, sincèrement

**

La loi ou l’amour

Pierre prenait ses repas avec les fidèles d’origine païenne. Mais après leur arrivée, il prit l’habitude de se retirer et de se tenir à l’écart, par crainte de ceux qui étaient d’origine juive. Tous les autres fidèles d’origine juive jouèrent la même comédie que lui, si bien que Barnabé lui-même se laissa entraîner dans ce jeu.

C’est en église que les croyants ont l’audace d’évoluer

C’est en église que l’on « risque la foi »

**

En église il y a les conservateurs

qui  s’attachent au passé

qui se méfient du changement

qui s’attache à la loi

**

Mais quand je vis que ceux-ci ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Évangile, je dis à Pierre devant tout le monde : « Si toi qui es juif, tu vis à la manière des païens et non des Juifs, pourquoi obliges-tu les païens à suivre les coutumes juives ? »

C’est la loi qui doit s’adapter à l’homme

au profit de la charité

 

Lettre de saint Paul aux Galates (1, 13-24) : Justification par la foi

4 octobre, 2016

Frères, vous avez entendu parler du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme : je menais une persécution effrénée contre l’Église de Dieu, et je cherchais à la détruire. J’allais plus loin dans le judaïsme que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge, et, plus que les autres, je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères. Mais Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère ; dans sa grâce, il m’a appelé ; et il a trouvé bon de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les nations païennes. Aussitôt, sans prendre l’avis de personne, sans même monter à Jérusalem pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi, je suis parti pour l’Arabie et, de là, je suis retourné à Damas. Puis, trois ans après, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté quinze jours auprès de lui. Je n’ai vu aucun des autres Apôtres sauf Jacques, le frère du Seigneur. En vous écrivant cela, – je le déclare devant Dieu – je ne mens pas. Ensuite, je me suis rendu dans les régions de Syrie et de Cilicie. Mais pour les Églises de Judée qui sont dans le Christ, mon visage restait inconnu ; elles avaient simplement entendu dire : « Celui qui nous persécutait naguère annonce aujourd’hui la foi qu’il cherchait alors à détruire. » Et l’on rendait gloire à Dieu à mon sujet.

**

 

La justification par la foi

L’épitre aux Galates et l’épitre aux Romains ont été écrites  la même année en 57

Dans les deux épitres , Paul nous parle de la justification par la foi

L’épitre aux romains est un discours théologique ,écrit à des chrétiens que Paul ne connaît pas encore  

tandis que l’épitre aux Galates est un témoignage vibrant destiné à des amis

**

Le témoignage de Paul

Frères, vous avez entendu parler du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme : je menais une persécution effrénée contre l’Église de Dieu, et je cherchais à la détruire.

**

La foi est un don

 Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère ; dans sa grâce, il m’a appelé ;

Comment se fait il que  ce don ne soit pas donné à tous

C’est surprenant !

Paul est choisi  .Pourquoi lui ?

Le soir du jeudi saint Jude pose la même question

« Jude, dit : « Seigneur, comment se fait-il que tu aies à te manifester à nous et non pas au monde ? » Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il observera ma parole, et mon Père l’aimera (Jn 14,22)

**

J’allais plus loin dans le judaïsme que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge, et, plus que les autres, je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères.

 Paul est un homme généreux  

A ceux qui aiment Dieu donne la foi  

mais aussi ..

à nous de prier pour ceux qu’on aime

c’est à ce niveau qu’il faut croire aux miracles

« Seigneur donne la foi à ceux que je côtoie »

**

Une foi qui illumine

 il a trouvé bon de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les nations païennes.

a Damas Paul retrouve la lumiére

 

Pauk-à-Damas

Une foi  partagée

une  foi vécue en église

avec Ananie et les chrétiens de damas

 Aussitôt, sans prendre l’avis de personne, sans même monter à Jérusalem pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi, je suis parti pour l’Arabie et, de là, je suis retourné à Damas. Puis, trois ans après, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté quinze jours auprès de lui. Je n’ai vu aucun des autres Apôtres sauf Jacques, le frère du Seigneur

en communion avec la pape Pierre

les évêques : Jacques  

les contemplatifs jean

**

Une foi missionnaire

 Ensuite, je me suis rendu dans les régions de Syrie et de Cilicie.

Si vraiment on a la foi

si vraiment on y croit

on en parle

on partage

**

et le fait de partager notre foi

 de proclamer notre foi

ne fait que renforcer nos convictions 

Galates (1, 6-12) :L’évangile de Paul :C’est la foi qui sauve

3 octobre, 2016

Frères, je m’étonne que vous abandonniez si vite celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, et que vous passiez à un Évangile différent. Ce n’en est pas un autre : il y a seulement des gens qui jettent le trouble parmi vous et qui veulent changer l’Évangile du Christ. Pourtant, si nous-mêmes, ou si un ange du ciel vous annonçait un Évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! Nous l’avons déjà dit, et je le répète encore : si quelqu’un vous annonce un Évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème ! Maintenant, est-ce par des hommes ou par Dieu que je veux me faire approuver ? Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ? Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ. Frères, je tiens à ce que vous le sachiez, l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine. Ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus Christ.

**

Dés le début de sa lettre

Paul proclame sa foi

avec force

avec conviction

Par 2 fois il le crie

Si un ange du ciel vous annonçait un Évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! Nous l’avons déjà dit, et je le répète encore : si quelqu’un vous annonce un Évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !

**

Le sauveur

Est-ce par des hommes ou par Dieu que je veux me faire approuver ? Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ? Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.

Paul est sûr !

peu importe ceux qui ne le croient  pas

Il est sûr !

Il est convaincu !

c’est la foi qui sauve

**

Frères, je tiens à ce que vous le sachiez, l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine

C’est une certitude

Voilà l’évangile de Paul !

Nous sommes sauvés par la foi

 

la-foi-qui-sauve

 

C’est la foi qui sauve

et non la loi

Paul le dit plus loin

Nous savons que l’homme n’est pas justifié par les œuvres de la loi, mais seulement par la foi de Jésus Christ ;nous avons cru …parce que, par les œuvres de la loi, personne ne sera justifié. (Gal 2,16)

On prouve notre foi

notre conviction en faisant la volonté du Père

Alors ! nous sommes sauvés

par la grâce  

**

La foi  nous sauve

on le voit bien dans le monde moderne

un monde sans Dieu

un monde qui rejette Dieu

où tout n’est plus que violence

Ce n’est plus que guerre, égoïsme ,débauche 

C’est le règne de la mort

**

La foi fait vivre

La foi engendre l’espérance

**

La révélation

Frères, je tiens à ce que vous le sachiez, l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine. Ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus Christ.

On dit que Dieu est silencieux

Faux !

C’est le monde qui n’écoute pas

qui ne voit pas

Ils ont des yeux et ne voient pas ,des oreilles et n’entendent pas   

En chaque instant

Dieu se révèle

non pas  comme à Damas

quand il se révèle à Paul

mais dans la prière, humble, silencieuse

et dans les faits quotidiens

Je sais moi que mon sauveur est vivant ! (Job)

**

Mais avons nous la foi ?