Archive pour la catégorie 'ep aux Galates'

28é Mercredi ordinaire ; Les fruits de l’Esprit (Galates 5, 18-25)

14 octobre, 2020

Frères, si vous vous laissez conduire par l’Esprit, vous n’êtes pas soumis à la Loi.Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses convoitises.

 

La foi

Nous sommes justifiés par la foi en Jésus Christ  

C’est la foi qui agit par la charité ,qui nous sauve (Gal 5 ?6)

 

28é-Mercredi-ordinaire-frui

Les fruits

La foi nous donne les fruits de l’Esprit

amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi.

 

Comment ne pas aimer un sauveur mort pour nous sur la croix ?

cet amour est pour nous est  source de  joie et de paix

cet amour nous apprend la patience (patior) et à supporter la souffrance

cet amour nous pousse a être bon et bienveillant comme  le Christ

soyons donc fidèle ,doux et maitre  de soi

 

Le pape François nous parle longuement des ces 2 fruits dans sa dernière encyclique « Fratti tutti » 

 La bienveillance

112 Un fruit du Saint-Esprit (cf. Ga 5, 22) est désigné par le terme grec agazosúne. (benignité)l qui indique l’attachement au bien, la recherche du bien.

C’est la quête de ce qui est excellent, du meilleur pour les autres : C’est un désir fort du bien,

un penchant vers tout ce qui est bon et excellent, qui pousse à remplir la vie des autres de choses belles, sublimes et édifiantes.

 

113.  je viens encore souligner avec tristesse que « depuis trop longtemps déjà, nous sommes dans la dégradation morale, en nous moquant de l’éthique, de la bonté, de la foi, de l’honnêteté. chacun cherchant à préserver ses propres intérêts.. Revenons à la promotion du bien, pour nous-mêmes et pour l’humanité tout entière, et nous progresserons ainsi ensemble vers une croissance authentique et intégrale. Chaque société doit veiller à ce que les valeurs soient transmises.

La bonté

223. Saint Paul désignait un fruit de l’Esprit Saint par le terme grec jrestótes (Ga 5, 22) exprimant un état d’âme qui n’est pas âpre, rude, dur, mais bienveillant… la bienveillance dans le comportement, l’attention pour ne pas blesser par des paroles ou des gestes, l’effort d’alléger le poids aux autres. Cela implique qu’on dise « des mots d’encouragements qui réconfortent, qui fortifient, qui consolent qui stimulent », au lieu de « paroles qui humilient, qui attristent, qui irritent, qui dénigrent ».

**

Luc (11, 42-46)

En ce temps-là, Jésus disait : « Quel malheur pour vous, pharisiens, parce que vous payez la dîme sur toutes les plantes du jardin, comme la menthe et la rue, et vous passez à côté du jugement et de l’amour de Dieu. …« Vous aussi, les docteurs de la Loi, malheureux êtes-vous, parce que vous chargez les gens de fardeaux impossibles à porter, et vous-mêmes, vous ne touchez même pas ces fardeaux d’un seul doigt. »

 Les pharisiens sont malheureux !

Au nom de la loi ils oublient l’amour

et nous chargent de lourds fardeaux

ils ne sont guère bienveillants et bons

 

En cette semaine missionnaires mondiale

annonçons la bonne nouvelle de l’évangile   

Seigneur  me voici envoie moi (Is 6)  

 

28è Mardi ordinaire :la foi qui agit par la Charité (Galates 5, 1-6)

13 octobre, 2020

Frères, c’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage. Moi, Paul, je vous le déclare : si vous vous faites circoncire, le Christ ne vous sera plus d’aucun secours. Je l’atteste encore une fois : tout homme qui se fait circoncire est dans l’obligation de pratiquer la loi de Moïse tout entière. Vous qui cherchez la justification par la Loi, vous vous êtes séparés du Christ, vous êtes déchus de la grâce. Nous, c’est par l’Esprit, en effet, que de la foi nous attendons la justice espérée. Car, dans le Christ Jésus, ce qui a de la valeur, ce n’est pas que l’on soit circoncis ou non, mais c’est la foi, qui agit par la charité.

 

Décidément Paul insiste

Il se répète

Galates stupides ….vous ne comprenez donc pas  (Gal 3,1)

c’est  la foi qui sauve

et cette foi nous rend libre

 

28è-Mardi-ordinaire

La liberté

Nous sommes les fils d’Abraham ,le père de la foi

mais aussi de Sara , une femme libre

et non des esclaves comme les fils  d’Agar  (Gal,4,31)  

 

Libérés de nos angoisses,  de nos peurs car on se sait aimé par notre père

je ne suis pas venu pour  condamner mais pour sauver

Libérés de la loi de l’ancienne alliance

venez à moi vous tous qui pliez sous le fardeau

Libérés des péchés qui nous rendent esclaves  

libérés   par l’amour     

 aimes et fais tout  ce que tu voudras (St Augustin)

**

La liberté des enfants de Dieu

Tous frères « Fratelli Tutti » (pape François)

 

avec joie ,en paix ,disons pendant  cette semaine de la mission

Seigneur me voici, envoie moi

 **

Luc (11, 37-41)

 En ce temps-là, pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place. Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas. Le Seigneur lui dit :…Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. »

Donnez sans compter 

aimez vos frères

 non la loi,mais la foi qui agit par la charité  

28è Lundi ordinaire :Agar et Sara (Galates 4,31–5, 1)

12 octobre, 2020

Frères, il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un né de la servante, et l’autre de la femme libre. Le fils de la servante a été engendré selon la chair ; celui de la femme libre l’a été en raison d’une promesse de Dieu. Ces événements ont un sens symbolique : les deux femmes sont les deux Alliances. La première Alliance, celle du mont Sinaï, qui met au monde des enfants esclaves, c’est Agar, la servante. Tandis que la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est elle, notre mère. L’Écriture dit en effet : Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n’enfantes pas ; éclate en cris de joie, toi qui ne connais pas les douleurs de l’enfantement, car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que ceux de la femme qui a son mari. Dès lors, frères, nous ne sommes pas les enfants d’une servante, nous sommes ceux de la femme libre. C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.

 

28è-Lundi-ordinaire-Sara

Frères, il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un né de la servante, et l’autre de la femme libre.

 

Agar  

Le fils de la servante a été engendré selon la chair ;

Agar  a engendré les enfants de l’ancienne alliance  

qui se croient justes en suivant la loi  

Ce sont des esclaves du péchés  

qui engendrent les œuvres de la chair  

 libertinage, impureté, débauche,.., discorde, jalousie, emportements, rivalités(Gal 5,19)

 

Sara

la femme libre..en raison d’une promesse de Dieu

C’était la promesse faite dés le commencement à nos premiers parents

Sara  est stérile

humble, petite ,méprisée

elle ne peut enfanter !

comment cela peut il se faire ?

**

Ce sera par l’opération du Saint Esprit  

Sara était stérile ,mais sur elle a  jailli le souffle de la vie

Marie était vierge mais elle a engendré le Verbe   

et ceux qui croiront seront justifiés  par la foi

Ils produiront les fruits de l’Esprit

amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi,douceur, maîtrise (Gal5,22) 

 

Ce sont eux les vrais fils d’Abraham ,le père de la foi

il seront justifiés non par leur mérite

mais par la mort du Christ sur la croix

c’est la nouvelle alliance

**

 Evangile (Luc 11, 29-32)

. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »

 Ce n’est pas Salomon qui a ébloui la reine de Saba ,mais la sagesse de Dieu

Ce n’est pas Jonas qui a converti les habitants de Ninive  c’est l’œuvre de Dieu

Ce ne sont pas nos œuvres qui nous sauveront  c’est notre foi en Jésus Christ ,…la confiance et l’Amour 

27è samedi ordinaire :Fils de Dieu par la foi (Galates 3,22-29)

9 octobre, 2020

Frères, l’Écriture a tout enfermé sous la domination du péché, afin que ce soit par la foi en Jésus Christ que la promesse s’accomplisse pour les croyants. Avant que vienne la foi en Jésus Christ, nous étions des prisonniers, enfermés sous la domination de la Loi, jusqu’au temps où cette foi devait être révélée. Ainsi, la Loi, comme un guide, nous a menés jusqu’au Christ pour que nous obtenions de la foi la justification. Et maintenant que la foi est venue, nous ne sommes plus soumis à ce guide. Car tous, dans le Christ Jésus, vous êtes fils de Dieu par la foi. En effet, vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus. Et si vous appartenez au Christ, vous êtes de la descendance d’Abraham : vous êtes héritiers selon la promesse.

 

Un seul seigneur ,une seule foi, un seul baptême

Tous frères  

Tous justifies par la foi  

Voilà les fils d’Abraham

Qu’ils soient juifs, grecs ou …musulmans

Un rêve !

Unis au Christ ,vous avez revêtu le Christ

 

 27è-Samedi-ordinaire

 

Evangile ( Luc 11, 27-28)

En ce temps-là, comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t’a porté en elle, et dont les seins t’ont nourri ! » Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

Tous la même  foi en notre Père

C’est le bonheur !

 

27è vendredi ordinaire : Les fils d’Abraham (Galates 3, 6-14)

9 octobre, 2020

Frères, Abraham eut foi en Dieu, et il lui fut accordé d’être juste. Comprenez-le donc : ceux qui se réclament de la foi, ce sont eux, les fils d’Abraham. D’ailleurs, l’Écriture avait prévu, au sujet des nations, que Dieu les rendrait justes par la foi, et elle avait annoncé d’avance à Abraham cette bonne nouvelle : En toi seront bénies toutes les nations. Ainsi, ceux qui se réclament de la foi sont bénis avec Abraham, le croyant. Quant à ceux qui se réclament de la pratique de la Loi, ils sont tous sous la menace d’une malédiction, car il est écrit : Maudit soit celui qui ne s’attache pas à mettre en pratique tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi. Il est d’ailleurs clair que par la Loi personne ne devient juste devant Dieu, car, comme le dit l’Écriture, celui qui est juste par la foi, vivra, et la Loi ne procède pas de la foi, mais elle dit : Celui qui met en pratique les commandements vivra à cause d’eux. Quant à cette malédiction de la Loi, le Christ nous en a rachetés en devenant, pour nous, objet de malédiction, car il est écrit : Il est maudit, celui qui est pendu au bois du supplice. Tout cela pour que la bénédiction d’Abraham s’étende aux nations païennes dans le Christ Jésus, et que nous recevions, par la foi, l’Esprit qui a été promis.

 

27è-Vendredi-ordinaire

 

Abraham

En toi seront bénis toutes les nations

Abraham a toujours fait confiance

Dieu lui dit « quitte ton pays »..Il est parti !

Confiant , il a cédé la meilleur terre à son neveu Lot

Confiant ,il a prié pour Sodome et Gomorrhe

Confiant ,il a accueillit les 3 étrangers sous sa tente  

Confiant ,il était prêt à sacrifier son fils

justifiés par sa foi

**

La loi

Une malédiction !

qui nous délivrera ?

celui qui est pendu au bois du supplice.

c’est clair ! C’est net !

c’est le résumé de l’épitre aux Galates

**

Evangile :Un homme fort ? (Luc 11, 15-26) :

Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. »

 

. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.

Sans la foi ,même un homme fort sera vaincu

Sans la foi en Jésus mort sur la croix  et ressuscité nous ne serons pas « justifiés »

l’état de cet homme-là sera  pire à la fin qu’au début. »

 

27è Jeudi ordinaire : Galates stupides (Galates 3, 1-5)

8 octobre, 2020

 Galates stupides, qui donc vous a ensorcelés ? À vos yeux, pourtant, Jésus Christ a été présenté crucifié. Je n’ai qu’une question à vous poser : l’Esprit Saint, l’avez-vous reçu pour avoir pratiqué la Loi, ou pour avoir écouté le message de la foi ? Comment pouvez-vous être aussi fous ? Après avoir commencé par l’Esprit, allez-vous, maintenant, finir par la chair ? Auriez-vous vécu de si grandes choses en vain ? Si encore ce n’était qu’en vain ! Celui qui vous fait don de l’Esprit et qui réalise des miracles parmi vous, le fait-il parce que vous pratiquez la Loi, ou parce que vous écoutez le message de la foi ?

 

27é-Jeudi-ordinaire

 

Galates stupides !

Ne croyons pas être  sauvés ,sans la grâce de Dieu

ce n’est pas loi qui sauve ,c’est la foi en Jésus mort sur la croix pou nous justifiés

mais nous avons pas la foi

même Pierre , Jacques et Jean

« ces colonnes de l’église » que Paul a vu à Jérusalem semblent ,eux-mêmes, ne pas comprendre  

**

c’est une révélation divine et non un invention humaine

Cette révélation que Paul a eu sur la route de Damas

Pour la comprendre ,nous avons vraiment  besoin de la lumière  de l’Esprit  

ce sera le thème de la 2é partie de l’épitre

 **

Les fruits de l’Esprit  

De nous mêmes nous ne pouvons que produire les oeuvres de la chair..la colère ,la jalousie.. ;

mais les fruits de l’Esprit saint  sont la joie la paix …(Gal 5)

 

et parmi ces fruits ,la bienveillance

le pape François en parle longuement dans l’encyclique ‘fratellei tuti » qu’il vient de publier

sur la fraternité

Etre bienveillant ave notre prochain

 

Qui est mon prochain ?

ce n’est pas notre voisin  que nous côtoyons chaque jour

mais c’est l’homme vers qui nous nous « approchons » pour l’aider

comme le samaritain s’est approché du blesse

S’approcher pour l’écouter, compatir ,aider

C’est cela bienveillance !

 **

Mais ne croyons pas pour autant être capable de faire du bien  

sans la lumière de l’Esprit Saint  

Ne soyons  pas stupide comme les Galates !

 C’est pourquoi ne cessons pas de prier le Seigneur  pour  qu’il nous envoie son Esprit  de paix de joie  bienveillance ..

 **

Evangile (Luc 11, 5-13)

Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira…Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

 

 

27è Mercredi ordinaire : Les colonnes de l’Eglise (Gal 2,1-14 )

7 octobre, 2020

Frères, au bout de quatorze ans, je suis de nouveau monté à Jérusalem ; j’étais avec Barnabé, .. J’y montais à la suite d’une révélation,    et j’y ai exposé l’Évangile que je proclame parmi les nations ; Ayant reconnu la grâce qui m’a été donnée, Jacques, Pierre et Jean,qui sont considérés comme les colonnes de l’Église, nous ont tendu la main, à moi et à Barnabé, en signe de communion, montrant par là que nous sommes, nous, envoyés aux nations,et eux, aux circoncis.

**

Paul

De nouveau ,Paul expose son évangile   

une révélation divine et non un invention humaine

Tout est grâce !

ce n’est pas la loi qui sauve …mais la foi

nous sommes justifiés par la foi en Jésus

mort et ressuscité

C’est le kerygme !

 

27è-Mercredi-ordinaire

 

Cette fois ci , Paul ne parle  pas devant Felix ou Agrippa  

mais devant Pierre ,Jacques et Jean  

qui hésitent encore entre la loi ,la pureté…ou l’amour ?

Sont ils vraiment des colonnes de l’Eglise ?

quand Pierre est venu à Antioche,je me suis opposé à lui ouvertement,
parce qu’il était dans son tort.    En effet, avant l’arrivée de quelques personnes de l’entourage de Jacques, Pierre prenait ses repas avec les fidèles d’origine païenne..Mais après leur arrivée,il prit l’habitude de se retirer et de se tenir à l’écart,par crainte de ceux qui étaient d’origine juive.

**

Nous aussi ,on croit être sauvés grâce à nos mérites

On croit sauver le monde ,en suivant « nos lois » ,grâce à nos « bonnes actions »  

mais nous sommes tous pécheurs

Nous manquons d’amour pour les  ‘impurs »

Nous ne sommes pas les colonnes de l’église !  

C’est la foi  agissante en un Dieu d’amour  ,crucifié pour nous …qui nous sauve

**

   Évangile (Lc 11, 1-4)

« Quand vous priez, dites :  “Père,que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne.
Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour.    Pardonne-nous nos péchés,car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous.Et ne nous laisse pas entrer en tentation.”
 »

 Dieu n’est pas un dictateur ,un tyran

Il est notre Père

Il est amour

Il pardonne

ayons confiance !

c’est la foi qui nous sauve !

27é Mardi ordinaire : Dans sa grâce, il m’a appelé (Galates1, 13-24)

6 octobre, 2020

Frères, vous avez entendu parler du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme : je menais une persécution effrénée contre l’Église de Dieu, et je cherchais à la détruire. J’allais plus loin dans le judaïsme que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge, et, plus que les autres, je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères. Mais Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère ; dans sa grâce, il m’a appelé ; et il a trouvé bon de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les nations païennes. Aussitôt, sans prendre l’avis de personne, sans même monter à Jérusalem pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi, je suis parti pour l’Arabie et, de là, je suis retourné à Damas. Puis, trois ans après, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté quinze jours auprès de lui. Je n’ai vu aucun des autres Apôtres sauf Jacques, le frère du Seigneur. En vous écrivant cela, – je le déclare devant Dieu – je ne mens pas. Ensuite, je me suis rendu dans les régions de Syrie et de Cilicie. Mais pour les Églises de Judée qui sont dans le Christ, mon visage restait inconnu ; elles avaient simplement entendu dire : « Celui qui nous persécutait naguère annonce aujourd’hui la foi qu’il cherchait alors à détruire. »

 

27è-Mardi-ordinaire

 

Tout est grâce !

Paul persécutait les chrétiens mais Dieu l’a choisi

Mais Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère ; dans sa grâce, il m’a appelé

**

C’est par grâce que Paul a été  appelé sur la route de Damas

il  le dit aux Galates

comme il l’a dit à Félix et au roi Agrippa

Cliquez ICI 

**

Aussitôt  ,avec constance ,avec force ,il proclame sa foi  

il se démène ,va à Jérusalem ,en Syrie , en Arabie ..

mais pendant  14 ans ,il ne portera pas de fruits

les chrétiens se méfiaient de lui ,le persécuteur

mon visage restait inconnu

 

Découragé il s’en retourne chez lui à Tarse (Actes 11,25)

c’est Barnabé qui ira le rechercher  

Ce n’est qu’après avoir reçu l’Esprit saint, par l’imposition des mains qu’il commencera à porter des fruits (Actes 13,1)

**

Evangile : Marie écoutait Jésus (Luc 8-42)

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

 

C’est L’Esprit Saint qui convertit les coeurs

Ce n’est ni Paul ni les prédicateurs ,ni Marthe

d’où l’importance de la prière

de ceux qui restent assis et qui écoutent le Seigneur

comme Marie ,la soeur de Marthe

mais aussi  comme Marie ,la mère de Jésus  

qui avec le apôtres ,le jour de la pentecôte ont prié pour recevoir l’Esprit Saint  

…comme Thérèse de l’enfant Jésus ,la patronne des missions  

27è lundi ordinaire : L’évangile de Paul (Gal.1,16-12)

5 octobre, 2020

Frères, je m’étonne que vous abandonniez si vite celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, et que vous passiez à un Évangile différent. … si quelqu’un vous annonce un Évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !.., l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine. Ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus Christ.

 **

 C’est à Césarée

que Paul écrit la lettre aux Galates  et la lettre au Romains

 

Il est en prison  

Il va partir à Rome pour être jugé

après avoir été rejeté par les juifs de Jérusalem

 

27è-Luindi-ordinaire

Luc est avec lui

mais d’autres l’ont abandonné

car il proclame haut et fort

« ce n’est pas la loi qui nous sauve, mais  la foi »  

exprimé par l’amour  

C’est par grâce que nous sommes sauvés

 

nous sommes justifiés par la foi (Gal 3,11) et (Rm 1,17)

nous avons aucun mérite  

 

Paul en est convaincu  

C’est par grâce qu’il a été illuminé sur la route de Damas

Il n’y est pour rien

C’est sa foi qui l’ a sauvé

A Césarée ,il l’écrit aux Galates

Il le dit au gouverneur Félix (Actes 24)

il le répète  au roi Agrippa (Actes 25

 

Ce n’est pas une invention humaine

c’est une révélation divine

**

Evangile : Le samaritain (Luc 10, 25-37)

Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.”

 

Au nom de la loi

de la pureté

le prêtre et le serviteur  du temple n’ont pas regardé le blessé qui gisait  sur la route

 

Paul aussi ,sur la route de Damas ,non seulement ,ne s’occupait pas des blessés , mais il allait pour

persécuter les chrétiens au nom de la loi

c’est par grâce qu’il a compris

c’est par grâce que le Seigneur lui a ensuite ouvert les yeux  

c’est par grâce qu’il est devenu apôtre et qu’il s’est mais au service de l’amour

  Toute est grâce …Nous sommes justifiés par la foi 

Galates (5, 18-25) : L’Esprit nous fait vivre

17 octobre, 2018

 Frères, si vous vous laissez conduire par l’Esprit, vous n’êtes pas soumis à la Loi. On sait bien à quelles actions mène la chair : inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre. Je vous préviens, comme je l’ai déjà fait : ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses convoitises.

**

Puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit.

Le Verbe s’est fait chair  

et il est venu pour nous donner son Esprit

rejetons donc les œuvres de la chair

et marchons sous la conduite de l’Esprit

**

Les œuvres de la chair

la colère, la jalousie, l’envie ….

nous emprisonnent

nous empoisonnent

Ce n’est pas une vie !

c’est triste

c’est la mort

Galate-L'esprit

L’Esprit

C’est la vie !

c’est le souffle du sauveur

Il est toujours  là avec le Christ  

le jour de son baptême au bord du Jourdain  

le jour de son discours dans la synagogue de Nazareth

L’Esprit du Seigneur est sur moi, .. pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, (Luc 4, 17)

**

L’Esprit qui le fait tressaillir  de joie devant la foi des petits

Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. (Mtt11,25).

Cet esprit qu’il nous a promis à maintes reprises  

Cet  esprit qui a soufflé  sur le monde en déchirant le voile du temple   

quand  la  chair fut crucifiée

**

Ayant  poussé un grand cri ,il rendit son Esprit (Luc 23,46)

il rendit l’Esprit a son père

… mais aussi au monde

**

Les fruits de l’Esprit

amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi.

L’amour

En premier  

aimer c’est vivre

la charité qui excuse, tout croit tout.. donne tout

**

ensuite  ce n’est que du bonheur !

la joie qui envahit  la jeune Marie quand elle court dans la montagne

 pour annoncer la bonne nouvelle à sa cousine

la paix annoncée le jour de Noel  à tous les hommes de bonne volonté  

le bonheur des patients ,qui , comme Job ,acceptent la volonté de Dieu

malgré parfois de grandes souffrances  

le Bonheur des Béatitudes  

« Bienheureux les miséricordieux ,les  pacifiques, les bienveillants, les bons… »

 

12