Archive pour la catégorie 'ep aux Romains'

Romains (16, 1-15) : Salutations . Paul est il misogyne ?

7 novembre, 2015

Je vous recommande Phœbé, notre sœur, ministre de l’Eglise de Cenchrées. Accueillez-la dans le Seigneur d’une manière digne des saints, aidez-la en toute affaire où elle aurait besoin de vous. Car elle a été une protectrice pour bien des gens et pour moi-même.  Saluez Prisca et Aquilas, mes collaborateurs en Jésus Christ :4pour me sauver la vie ils ont risqué leur tête ; je ne suis pas seul à leur être reconnaissant, toutes les Eglises du monde païen le sont aussi.     Saluez également l’Eglise qui se réunit chez eux. Saluez mon cher Epénète, prémices de l’Asie pour le Christ. 6Saluez Marie qui s’est donné beaucoup de peine pour vous.   Saluez Andronicus et Junias, mes parents et mes compagnons de captivité. Ce sont des apôtres éminents et ils ont même appartenu au Christ avant moi.   Saluez Ampliatus, qui m’est cher dans le Seigneur. Saluez Urbain, notre collaborateur en Christ, et mon cher Stachys.   Saluez Apelles, qui a fait ses preuves en Christ. Saluez ceux de la maison d’Aristobule.  Saluez Hérodion, mon parent.   Saluez ceux de la maison de Narcisse qui sont dans le Seigneur. Saluez Tryphène et Tryphose, qui se sont donné de la peine dans le Seigneur. Saluez ma chère Persis, qui s’est donné beaucoup de peine dans le Seigneur. Saluez Rufus, l’élu dans le Seigneur et sa mère, qui est aussi la mienne. 14Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermès, Patrobas, Hermas et les frères qui sont avec eux. Saluez Philologue et Julie, Nérée et sa sœur, Olympas et tous les saints qui sont avec eux. 16Saluez-vous les uns les autres d’un saint baiser. Toutes les Eglises du Christ vous saluent.

**

**

On a souvent tendance à négliger la lecture des derniers chapitres des lettres de saint Paul

Et pourtant elles sont significatives

Paul n’écrit pas des livres de théologie.

Il écrit des lettres qui parfois  sont très personnelles .Ils citent des noms .Il donne des détails de sa vie. Il  dit son affection, ses soucis

Ce sont des vraies lettres

**

On est surpris en outre du nombre de personnes  qu’il cite

Il est vraiment attentif à tous

Il recommande Phébée ,une diaconesse de Cenchrée

Il salue Priscille et Aquila qui était un jeune couple venu de Rome pour vendre des tapis à Corinthe et qui ensuite ont préféré faire leur commerce à Ephèse ou les gens étaient plus riches

**

Il salue beaucoup de femmes et beaucoup de gens de sa propre famille

Il salue Marie, Qui est elle ?

Il salue Andronicus et sa femme Junie qui lui sont apparentés et qui ont été mis en prison en même temps que Paul

Et Mon cher Stachys … et encore un autre parent Hérodion .Décidemment Paul a converti toute sa famille .Ailleurs il

parle de sa sœur et de son neveu

**

Saluez ma chère Persis

Quel prédicateur oserait ainsi parler de ses très chères amies ?   .Au moins Paul n’est pas coincé !

**

Saluez Rufus et sa mère qui est aussi une mère pour moi   ..

Décidemment Paul  déborde d’affection !

Et pourtant beaucoup le considère comme misogyne car il aurait eu des paroles désobligeantes sur le voile ou sur les femmes qui parlent trop dans les assemblées

**

Et il y en a encore d’autres .

Saluez Julie, Nérée et sa sœur

Saluez vous les uns les autres d’un baiser fraternel …..Oh là là !

**

Evidemment quand on lit les actes des apôtres il n’est question que d’hommes : Barnabé ?

Marc Silas Jason etc…

**

Ah si ! Il y a Lydie à Philippes .

Celle là aussi ! Paul l’aime bien .

Romains (15, 14-21) :Le ministère de Paul

6 novembre, 2015

Moi-même, je suis convaincu, mes frères, que vous êtes pleins de bonnes qualités, remplis de toute connaissance de Dieu, et capables aussi de vous reprendre les uns les autres. Mais je vous ai écrit avec un peu d’audace, comme pour raviver votre mémoire sur certains points, et c’est en raison de la grâce que Dieu m’a donnée. Cette grâce, c’est d’être ministre du Christ Jésus pour les nations, avec la fonction sacrée d’annoncer l’Évangile de Dieu, afin que l’offrande des nations soit acceptée par Dieu, sanctifiée dans l’Esprit Saint. Je mets donc ma fierté dans le Christ Jésus, pour ce qui est du service de Dieu. Car je n’oserais rien dire s’il ne s’agissait de ce que le Christ a mis en œuvre par moi afin d’amener les nations à l’obéissance de la foi, par la parole et l’action, la puissance des signes et des prodiges, la puissance de l’Esprit de Dieu. Ainsi, depuis Jérusalem en rayonnant jusqu’à la Dalmatie, j’ai mené à bien l’annonce de l’Évangile du Christ. Je l’ai fait en mettant mon honneur à n’évangéliser que là où le nom du Christ n’avait pas encore été prononcé, car je ne voulais pas bâtir sur les fondations posées par un autre, mais j’ai agi selon qu’il est écrit : Ceux à qui on ne l’avait pas annoncé verront ; ceux qui n’en avaient pas entendu parler comprendront.

**

L’audace

je vous ai écrit avec un peu d’audace, comme pour raviver votre mémoire sur certains points, et c’est en raison de la grâce que Dieu m’a donnée.

Paul déborde d’assurance

il est sûr

il ne doute pas

plein d’audace

plein de cette foi  

dont il parle tout le long de son épitre aux romains

**

Cette assurance,

 c’est un don !

c’est une grâce !  

**

Ministre du Christ

 Cette grâce, c’est d’être ministre du Christ Jésus pour les nations, avec la fonction sacrée d’annoncer l’Évangile de Dieu,

pour annoncer l’évangile

et propager le culte envers le père

**

relier (re-ligion) les hommes aus Père  

afin que l’offrande des nations soit acceptée par Dieu, sanctifiée dans l’Esprit Saint.

pour que toutes les nations soient justifiés par la mort du Christ

**

Merci

Je mets donc ma fierté dans le Christ Jésus, pour ce qui est du service de Dieu.

Paul rend grâce

Paul remercie

Paul jubile

il a été choisi

**

C’est pour lui un motif de fierté

un honneur

Paul en rend grâce

Lui ,l’avorton

lui le Paulus (minus) a été appelé sur la route de Damas

 

Raphael-Paul-à-Athènes

Son Ministère   

Car je n’oserais rien dire s’il ne s’agissait de ce que le Christ a mis en œuvre par moi afin d’amener les nations à l’obéissance de la foi,

Paul n’est que le serviteur ,le ministre

il le sait !

il n’a rien fait !

tout s’est réalisé par la grâce de Dieu

**

par la parole et l’action

c’est la parole de Dieu qui change les cœurs

**

par la puissance des signes et des prodiges,

C’est le Verbe fait chair  qui nous éblouit 

c’est l’homme de Gethsémani qui nous bouleverse

c’est Dieu qui s’offre sur le calvaire

**

la puissance de l’Esprit de Dieu

L’ Esprit que Jésus ,la veille de sa mort, a promis de nous envoyer

**.

Ainsi, depuis Jérusalem en rayonnant jusqu’à la Dalmatie, j’ai mené à bien l’annonce de l’Évangile du Christ. Je l’ai fait en mettant mon honneur à n’évangéliser que là où le nom du Christ n’avait pas encore été prononcé, car je ne voulais pas bâtir sur les fondations posées par un autre, mais j’ai agi selon qu’il est écrit : Ceux à qui on ne l’avait pas annoncé verront ; ceux qui n’en avaient pas entendu parler comprendront

Pas seulement à Jérusalem mais dans l’univers entier

l’évangile pour tous !

Romains (14, 7-12) : dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur

5 novembre, 2015

Frères, aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Ainsi, dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur. Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie, c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants. Alors toi, pourquoi juger ton frère ? Toi, pourquoi mépriser ton frère ? Tous, en effet, nous comparaîtrons devant le tribunal de Dieu. Car il est écrit : Aussi vrai que je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue proclamera la louange de Dieu. Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour soi-même.

**

 

Le grand souci de Paul ce sont les Eglises

Dangers des rivières Dangers des brigands…sans compter tout le reste, ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Eglises. (2Cor 11,28)

**

Le baptême

 Frères, aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Ainsi, dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur

En recevant le baptême

nous sommes introduits dans une communauté 

nous sommes  devenus  des enfants de Dieu

nous avons reçu la grâce

nous ne vivons plus pour nous-mêmes

nous appartenons au Seigneur

nous sommes l’église !

**

Mort avec lui

 Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie, c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants.

 

 Gaughin-le-Christ-à-Gethsem

 « si nous mourrons avec lui ,avec lui nous vivrons » (Rm 6, 8)

Cliquez ICI 

Justifié par Sa grâce

vivons donc avec lui dans l’amour

apprenons à aimer

**

Il a tout donné

donnons tout !

donnons notre foi

donnons notre amour

**

Tous réunis dans la même foi

 Alors toi, pourquoi juger ton frère ? Toi, pourquoi mépriser ton frère

Apprenons  à vivre ensemble sans juger

Parmi les premiers  chrétiens  

certains , d’origine juive

séduits par le Christ  

mais scrupuleux et craintifs

restaient attachés à la loi  

pas complètement libérés

La foi de l’un lui permet de manger de tout, tandis que l’autre, par faiblesse, ne mange que des légumes.Que celui qui mange ne méprise pas celui qui ne mange pas et que celui qui ne mange pas ne juge pas celui qui mange (Rom 14,2)

**

Ainsi ,en notre église  

nous sommes tous différents

d’origines différentes

de cultures , de sensibilités   différentes

Quelle chance !

Ne jugeons donc pas

**

Autour du pape

Dans l’avion au retour de son voyage à Rio  

Le pape  François lui même a dit a propos des homosexuels

est ce à moi de juger ?

**

Formons une une église  chrétienne

soudé au Christ

mort et ressuscité  

l’église des béatitudes  

cliquez ICI 

**

Autour des évêques

une église  capable de guider le monde moderne 

cliquez ICI   

 

Romains (12, 5-16b) : l’Eglise des Béatitudes

3 novembre, 2015

Frères, nous qui sommes plusieurs, nous sommes un seul corps dans le Christ, et membres les uns des autres, chacun pour sa part. Et selon la grâce que Dieu nous a accordée, nous avons reçu des dons qui sont différents. Si c’est le don de prophétie, que ce soit à proportion du message confié ; si c’est le don de servir, que l’on serve ; si l’on est fait pour enseigner, que l’on enseigne ; pour réconforter, que l’on réconforte. Celui qui donne, qu’il soit généreux ; celui qui dirige, qu’il soit empressé ; celui qui pratique la miséricorde, qu’il ait le sourire. Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne ralentissez pas votre élan, restez dans la ferveur de l’Esprit, servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière. Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement. Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble.

 

**

 Dans la première partie de son épitre aux Romains Paul nous a rappelé que

Tous sous sommes pécheurs

Tous nous serons justifiés par la foi  

Dans une Deuxième partie ,il entame une « parénése » c’est-à-dire une exhortation à vivre en juste

**

L’Eglise

Nous sommes un seul corps dans le Christ, et membres les uns des autres, chacun pour sa part

Voilà le grand souci de Paul

fonder des églises

des communautés chrétiennes

II l’écrit  dans l’épitre aux Corinthiens

Dangers des rivières Dangers des brigands…sans compter tout le reste, ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Eglises. (2Cor 11,28)

**

Tout est grâce

Et selon la grâce que Dieu nous a accordée, nous avons reçu des dons qui sont différents.

En Eglise

nous sommes justifiés

Tout est don !

Tout est grâce !

**

Restons en état de grâce

en ne cherchant que le plaisir du père

« que ta volonté soit faite »

**

Chacun à sa place  selon sa vocation

selon les dons qu’il a reçu

 Si c’est le don de prophétie, que ce soit à proportion du message confié ; si c’est le don de servir, que l’on serve ; si l’on est fait pour enseigner, que l’on enseigne ; pour réconforter, que l’on réconforte. Celui qui donne, qu’il soit généreux ; celui qui dirige, qu’il soit empressé ; celui qui pratique la miséricorde, qu’il ait le sourire

**

Une communauté chrétienne 

Cette  église c’est le corps du Christ

sinon elle n’est pas chrétienne

Le Christ est au centre

Les païens d’Antioche l’ont bien compris quand ils ont été les premeirs à nommer les disciples du Christ « des chrétiens »

**

Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien.

Etre hypocrite

c’est parler du Christ sans en vivre

Il faut s’imprégner de la parole du Christ

vivre de son esprit    

« Ce n’est plus moi qui vit mais c’est le Christ qui vit en moi »

**

Etre hypocrite

c’est dire « père que ta volonté soit faite »

alors que nous cherchons qu’à nous satisfaire

**

Etre hypocrite

c’est croire que nous pouvons faire  le bien sans le Christ

cela aussi Paul le savait bien

il l’a dit aussi dans l’épitre aux Romains

. Je ne fais pas le bien que je voudrais, mais je commets le mal que je ne voudrais pas. (Rom 7)

Cliquez ICI  

**

Une communauté humaine

 Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres.

on se respecte !

On s’aime !

L’idéal de la vraie humanité

**

Une communauté de prière

 Ne ralentissez pas votre élan,restez dans la ferveur de l’Esprit, servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière

Pour former une telle communauté

capable de témoigner de l’amour du Christ pour les hommes

nous avons besoin de la force de l’esprit

nous avons besoin de prier ensemble

en église

**

« Là ou 2 ou 3 seront réunis en mon nom ,je serais au milieu d’eux »

Cette union est indispensable

l’église est indispensable       

pour pouvoir témoigner

 

Eglise-des-Béatitudes

 

L’église des béatitudes .

Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement .

Bénissez ceux qui vous persécutent ;souhaitez-leur du bien, et non pas du mal.

Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie , pleurez avec ceux qui pleurent.

 Soyez bien d’accord les uns avec les autres ;

 n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble.

«  Bienheureux les pauvres ,car le royaume des cieux est à eux »  

(Rm 11, 1-2a.11-12.25-29) :Le salut vient des Juifs

31 octobre, 2015

Frères, je pose la question : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Pas du tout !Moi-même, en effet, je suis Israélite, de la descendance d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a pas rejeté son peuple, que d’avance, il connaissait.  Je pose encore une question :ceux d’Israël ont-ils trébuché pour vraiment tomber ? Pas du tout ! Mais leur faute procure aux nations païennes le salut,pour qu’ils en deviennent jaloux.  Or, si leur faute a été richesse pour le monde, si leur amoindrissement a été richesse pour les nations, combien plus le sera leur rassemblement ! Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère :l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer. C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé, comme dit l’Écriture : De Sion viendra le Sauveur il fera disparaître les impiétés du milieu de Jacob.  Telle sera pour eux mon alliance lorsque j’enlèverai leurs péchés. Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés,et cela, à cause de leurs pères.Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.

 

*

Rejet des juifs ?

Frères, je pose la question :Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Pas du tout ! Moi-même, en effet, je suis Israélite, de la descendance d’Abraham, de la tribu de Benjamin.    Dieu n’a pas rejeté son peuple, que d’avance, il connaissait.

Les voies de Dieu sont impénétrables !

Dieu ne peut pas abandonner son peuple, les descendants d’Abraham 

Il a fait tant de promesses aux patriarches ,à David ,aux prophètes…  

mais il leur demande le suprême sacrifice

**

« Le salut vient des Juifs » ( Jn 4,22)

    Je pose encore une question :ceux d’Israël ont-ils trébuché pour vraiment tomber ?Pas du tout !Mais leur faute procure aux nations païennes le salut,

Comme Jésus lui même ,un juif,  meurt sur la croix

ainsi  tous les juifs sont victimes

et participent au salut du monde

encore un mystère ! 

mystère du salut!

Le-salut-vient-des-juifs

La gloire

    Or, si leur faute a été richesse pour le monde, si leur amoindrissement a été richesse pour les nations,
combien plus le sera leur rassemblement !

Justice leur sera rendu !

Un jour avec tous les croyants

il seront réunis et nous les fêterons 

**

  Frères, pour vous éviter de vous fier à votre  propre  jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère :l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble les nations le temps d’entrer.

 Evidemment on ne peut comprendre

Les pensées de Dieu ne sont pas les nôtres

Mystère !  

**

Un obstacle à l’évangile

    Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous 

En attendant, ils sont un obstacle à l’évangile

qu’ils n’ont pas compris  

Ils ont même été scandalisé par le «Sauveur »

 qui guérissait  les malades le jour de sabbat

et qui ne se purifiait  pas au début des repas

**

mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères.
Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.

Ils n’ont pas compris la grâce

cette grâce même qui leur est accordée  

ils n’ont pas compris

que l’on est justifié par la foi et non par la loi   

Romains (9,1-5) : Tristesse !

30 octobre, 2015

En Christ je dis la vérité, je ne mens pas, par l’Esprit Saint ma conscience m’en rend témoignage : j’ai au cœur une grande tristesse et une douleur incessante.  Oui, je souhaiterais être anathème, être moi-même séparé du Christ pour mes frères, ceux de ma race selon la chair, eux qui sont les Israélites, à qui appartiennent l’adoption, la gloire, les alliances, la loi, le culte, les promesses et les pères, eux enfin de qui, selon la chair, est issu le Christ qui est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement. Amen.

**

Après nous avoir dit

 « que nous sommes justifiés par la foi » 

Paul se réjouit et compose un hymne à l’amour de Dieu 

«  Rien ne pourra jamais nous séparer de l’amour du Christ

Cliquez ICI 

**

Mais quelle tristesse !

En Christ je dis la vérité, je ne mens pas, par l’Esprit Saint ma conscience m’en rend témoignage : j’ai au cœur une grande tristesse et une douleur incessante

Les juifs n’ont pas reçu le Christ

et maintenant

dans nos pays chrétiens

d’où sont partis tant de missionnaires

pour annoncer l’évangile

Il y a si peu de de vrais croyants

**

, à qui appartiennent l’adoption, la gloire, les alliances, la loi, le culte, les promesses et les pères

On avait tout reçu

des prédicateurs ,des saints

des moines par milliers

des fondateurs de congrégations

** 

Il nous reste des églises ,,des monastères

des cathédrales ,des vitraux 

des œuvres d’art

**

des traditions  chrétiennes

Notre culture est encore imprégnée de christianisme 

 Que de bénévoles dans les associations au services des démunis,

et maintenant des migrants

 

un-parfum-d'évangile 

Que de lois évangéliques !

la liberté  de conscience c’est l’évangile 

l’égalité ,le respect  de l’homme c’est l’évangile

la fraternité c’est l’évangile 

**

La foi

Oui, je souhaiterais être anathème, être moi-même séparé du Christ pour mes frères

Pourquoi ne plus croire en l’existence d’un Dieu  qui est :un Pére,?

Pourquoi ne pas faire confiance  en sa miséricorde ?

en son pardon ?

C’est un tel bonheur d’y croire !

c’est un tel bonheur de vivre l’évangile

Romains (8,31-39) : Hymne à l’amour de Dieu

29 octobre, 2015

Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?Lui qui n’a pas épargné son propre Fils, mais l’a livré pour nous tous, comment, avec son Fils, ne nous donnerait-il pas tout ?Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu justifie ! Qui condamnera ? Jésus Christ est mort, bien plus il est ressuscité, lui qui est à la droite de Dieu et qui intercède pour nous ! Qui nous séparera de l’amour du Christ ? La détresse, l’angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger, le glaive ? selon qu’il est écrit : A cause de toi nous sommes mis à mort tout le long du jour, nous avons été considérés comme des bêtes de boucherie.Mais en tout cela, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Oui, j’en ai l’assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Autorités, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur. 

 

 

**

Que dire de plus ?

tout le long de son épitre  aux romains, Paul répète sans cesse  

Tous sous sommes pécheurs

Tous nous serons justifiés

c’est tellement extraordinaire

que dire donc de plus ?

**

Alors Paul

exalté

en extase

comme cela lui arrive souvent

passionné

fougueux

s’écrit

Jésus Christ est mort, bien plus il est ressuscité,

**

Le Kérygme

Jésus est mort pour nous

il nous a donné

« le sang de l’alliance  qui sera versé pour VOUS ,et pour la multitude en rémission des péchés .. »

 

Hymne-à-l'amour-de-Dieu

Est-ce que nous réalisons vraiment ?

Est ce que nous comprenons  vraiment ce que nous disons ?

Est ce que vraiment nous y croyons ?

Est-ce que vraiment nous en vivons ?

**

IL est ressuscité

c’est le kérygme

le credo des premiers  chrétiens répétés dans les 24  discours  des actes de apôtres

**

La justification

  Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?Lui qui n’a pas épargné son propre Fils, mais l’a livré pour nous tous, comment, avec son Fils, ne nous donnerait-il pas tout ?Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu justifie !Qui condamnera  lui qui est à la droite de Dieu et qui intercède pour nous  

 Il justifie

Y croyons nous ?

Avons nous vraiment

cette foi qui nous justifie   

cette foi qui nous pacifie

cette foi qui nous réjouis

cette foi qui nous encourage

malgré tout ?

**

Nos souffrances

Qui nous séparera de l’amour du Christ ?La détresse, l’angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger, le glaive ? 36selon qu’il est écrit : A cause de toi nous sommes mis à mort tout le long du jour, nous avons été considérés comme des bêtes de boucherie.

Y croyons  nous vraiment ?

Alors peu importe nos souffrances

nos détresses, nos angoisses

au contraire

«  Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2 Cor )

quand je suis bon à rien ,c’est alors que Dieu agit 

Importe seulemn notre  vie avec le Christ

même crucifié

surtout quans nous souffrons 

surtout quand nous soufrons 

« ce n’est plus moi qui vit c’est le Christ qui vit en moi »

**

Alors !

Au milieu des souffrances

nous comprenons encore mieux l’amour du Christ

  » enracinés  et fondés dans l’amour, puissiez vous  comprendre, .., ce qu’est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur…de l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et recevoir toute la plénitude de Dieu » (Ep 3,17)

**

Pour lui j’ai accepté de tout perdre j’ai regardé tout comme déchet au prix du gain suréminet qu’est la connaissance du Christ ;le connaître, lui, et la puissance de sa résurrection, et la communion à ses souffrances »,  (Philippien 3,8-14)

**

Victoire

Oui, j’en ai l’assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Autorités, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances,ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur

Mais en tout cela, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

 

Romains (8,26-30) : Nous sommes tous prédestinés !

28 octobre, 2015

l’Esprit aussi vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut, mais l’Esprit lui-même intercède pour nous en gémissements inexprimables, et celui qui scrute les cœurs sait quelle est l’intention de l’Esprit : c’est selon Dieu en effet que l’Esprit intercède pour les saints. Nous savons d’autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appelés selon son dessein. Ceux que d’avance il a connus, il les a aussi prédestinés à être conformes à l’image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d’une multitude de frères ; ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

 

Jésus ,le jeudi Saint, nous a promis de nous envoyer son Esprit

 « Si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous ; si, au contraire, je pars, je vous l’enverrai ». (Jn ,16,7)

**

L’Esprit

l’Esprit vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut,

Il nous apprend à prier

à dire « Abba Père »

**

l’Esprit lui-même intercède pour nous en gémissements inexprimables, 

Il intercède pour nous, car c’est un esprit d’amour

**

celui qui scrute les cœurs sait quelle est l’intention de l’Esprit : c’est selon Dieu en effet que l’Esprit intercède pour les saints.

Il nous guide 

pour que nous fassions la Volonté du Père

**

Prédestinés ?

Nous savons d’autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appelés selon son dessein.

Tous nous sommes aimés de Dieu

Tous nous sommes connus

Pour tous il est mort 

« Il nous a prédestinés à être pour lui des fils adoptifs par Jésus Christ ;
ainsi l’a voulu sa bienveillance  à la louange de sa gloire,
et de la grâce dont il nous a comblés en son Bien-aimé :
en lui, par son sang, nous sommes délivrés,
en lui, nos fautes sont pardonnées, selon la richesse de sa grâce
.(Eph 1,5)

**

Nous sommes tous prédestinés

si nous aimons .

En effet,  le soir du jeudi saint, Jude dit à Jésus :

 « Seigneur, comment se fait-il que tu aies à te manifester à nous et non pas au monde ? » Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il observera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui et nous établirons chez lui notre demeure. 

 Sans-titre-1

  Ceux que d’avance il a connus, il les a aussi prédestinés

Les prédestinés sont ceux qui aiment

«  tu aimeras Dieu de tout ton cœur ..et ton prochain comme toi même

Les prédestinés ce sont les pauvres ,les doux, les miséricordieux  du sermon des béatitudes

Soyez pauvre et vous serez prédestinés

Soyez miséricordieux  et vous serez prédestinés ….

**

à être conformes à l’image de son Fils,

Nous sommes tous choisis

à vivre comme Jésus

qui est doux et humble de cœur

miséricordieux et pacifique

 afin que celui-ci soit le premier-né d’une multitude de frères ;

**

Ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés 

Jésus nous appelle tous

a nous de répondre à son appel  en toute liberté  

*

Ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ;

Si nous répondons 

Si nous croyons 

nous sommes justifiés par la foi

selon le refrain de l’épitre aux Romains 

**

et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

nous connaitrons la gloire de Dieu

« La vie éternelle c’est qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu »

Romains (8, 18-25) : L’accouchement spirituel

27 octobre, 2015

Frères, j’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps. Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ; voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer : ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ? Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.

**

Nous sommes tous pécheurs

c’est la foi qui nous sauve

mais il faut  encore souffrir

pour vivre selon l’esprit

pour devenir « fils de Dieu ,cohéritier du Christ »

cliquez ICI 

**

La souffrance

Pour un telle gloire il faut combattre

Frères, j’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous.

car il y a aucune mesure entre la création que nous voyons

et la création qui nous sera plus tard révélée

**

La Gloire

En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.Car la création a été soumise au pouvoir du néant,

La création est belle

elle est grandiose

sans pareille

mais elle est néant

comparée à la Gloire de Dieu

et à la Gloire d’une création

libérée de l’esclavage de la dégradation,

**

L’ accouchement  

Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Et elle n’est pas seule.

Qu’est ce que la vie éternelle ?

On ne sait !

mais c’est une nouvelle vie

Jésus le dit à Nicodème

« il faut renaitre de l’Esprit » (Jn 3,4)

et la souffrance que nous vivons c’est la souffrance de l’accouchement

à l’origine de toute vie

**

Paul ne fait que reprendre ici les paroles de Jésus, le soir du jeudi saint

qui disait à ses disciples ,le soir du jeudi saint ,avant de nous quitter

Je vous promets la vie de l’Esprit

 « C’est votre avantage que je m’en aille ; en effet, si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous ; si, au contraire, je pars, je vous l’enverrai. ….

Mais auparavant il faut que je souffre

Lorsque la femme enfante, elle est dans l’affliction puisque son heure est venue ; mais lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de son accablement, elle est toute à la joie d’avoir mis un homme au monde »(Jn 16,4ss)

 

Kabod-Yahvè--Fra-Angelico

 

Cet accouchement

c’est la mort sur la croix

qui nous engendre à la vie

et nous fait participer à la gloire éternelle

Kabod Yahvè

**

Nous aussi nous gémissons

Nous aussi   accueillons l’Esprit Saint

pour devenir des fils de Dieu par adoption 

pour que par notre foi nous ayons la rédemption

 Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ; 

Romains (8, 12-17) : Se laisser mener par l’esprit

26 octobre, 2015

Frères, nous avons une dette, mais elle n’est pas envers la chair pour devoir vivre selon la chair. Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez. En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire

**

Nous connaissons le refrain

qui sans cesse revient

dans l’épitre au romains

à savoir que  

nous sommes tous pécheurs

et que c’est la foi qui nous sauve

mais il faut  nous laisser mener par l’Esprit  

**

L’Esprit de Dieu

 Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez.

Colombe-de-la-paix

 

l’Esprit qui recouvrit Marie de son ombre

l’Esprit qui descendit sur Jésus sous la forme d’une colombe, le jour de son baptême 

l’Esprit qui entraina Jésus 40 jours dans le désert pour prier 

l’Esprit qui repose sur jésus lors de sa première prédication à Nazareth

L’Esprit de Dieu repose sur moi, l’Esprit de Dieu m’a consacré,

l’Esprit de Dieu m’a envoyé proclamer la paix, la joie. (Luc 4,18)

Cliquez ICI 

**

Esprit de paix

 tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu.

Là où l’esprit est

Là est la paix !

**

Marie le jour de l’annonciation est paisible

soumise

aimante

« je suis la servante »

**

La colombe ,le jour du baptême de Jésus

est devenue le symbole de la paix

Jésus ,fils de Dieu est paix

« Bienheureux les pacifiques ils seront appelés fils de Dieu »   

**

Abba  

Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père !

Parce que nous avons cette paix

parce que nous avons cette confiance

nous comprenons que Dieu est un père

ce père que Jésus prie sans cesse

quand il se retrouve seul dans la montagne

**

C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu

C’est  sûr !

Dieu est père

plein de miséricorde 

le père de l’enfant prodigue ,de la femme adultère ,de Zachée

de nous tous !

**

Héritiers

 Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire

Si nous souffrons avec lui  ..avec lui nous régnerons »  

Souffrir avec lui c’est mourir sue la croix par amour

Le but ce n’est pas la souffrance

le but c’est l’amour

aimer avec Lui

**

L’héritage des fils de Dieu

c‘est l’amour éternellement  

1234