Archive pour la catégorie 'épitre aux Thessaloniciens'

Epitre aux Thessaloniciens (5, 1-6.9-11) : La venue du Seigneur

1 septembre, 2015

Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur, vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre. Vous savez très bien que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Quand les gens diront : « Quelle paix ! quelle tranquillité ! », c’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte : ils ne pourront pas y échapper. Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres, ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres. Alors, ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants et restons sobres. Car Dieu ne nous a pas destinés à subir la colère, mais à entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, mort pour nous afin de nous faire vivre avec lui, que nous soyons en train de veiller ou de dormir. Ainsi, réconfortez-vous mutuellement et édifiez-vous l’un l’autre, comme vous le faites déjà.

**

 

Ou allons nous ?

Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur, vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre…..C’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra

S’agit il vraiment d’une catastrophe ?

Les traducteurs ne savent pas quel terme employé

Est ce une catastrophe, une ruine ,une fin ?  

En tout les cas il est question d’une fin et d’un recommencement

**

Une rencontre

Vous savez très bien que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit.

**

Une nouvelle naissance

comme les douleurs sur la femme enceinte :

La douleur d’une femme qui accouche

c’est l’annonce d’une nouvelle vie

d’où une immense espérance  

 

le-retour-du-Christ

lluminés par la foi

foi en l’amour

 Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres, ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres.

**

sûr d’être aimé

d’être sauve 

. Car Dieu ne nous a pas destinés à subir la colère, mais à entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, mort pour nous afin de nous faire vivre avec lu

**

Veillez

Alors, ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants et restons sobres

Ne dormons pas

Ne soyons pas des zombis

qui ne cherchent pas un sens à leur vie

**

Pourquoi la vie

Où allons nous ?

et en fonction de cette question

organiser notre vie

**

En Eglise

Ainsi, réconfortez-vous mutuellement et édifiez-vous l’un l’autre, comme vous le faites déjà

Paul écrit cette lettre à une jeune communauté

à des « premiers chrétiens »

qui débordent de joie et de bonheur

après avoir entendu les paroles de l’évangile

et qui désormais  attendent le retour de Jésus avec impatience

Epitre aux Thessaloniciens (4, 13-18) : Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur

31 août, 2015

Frères, nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui.Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci : nous les vivants, nous qui sommes encore là pour la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis. Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord. Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu’eux, à la rencontre du Seigneur. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

**

L’espérance

il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui.

A l’approche de la mort

ne pas être abattus

la mort c’est une nouvelle vie qui s’ouvre à nous

On y croit !

oui ou non !

**

Qu’y a-t-il après la mort ?

on en sait rien !

inutile de vouloir savoir  

mais on croit en la vie

c’est cela la foi

faire confiance

quand on ne peut comprendre

Cette foi au moins donne un sens à notre vie

**

Une rencontre

Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci : nous les vivants, nous qui sommes encore là pour la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis. Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel,

Ce sera une rencontre

avec Dieu

dans la joie au son des trompettes

non des trompettes du jugement

des trompettes de la victoire après la bataille

**

Une rencontre avec Dieu

Qui est il ?

Là aussi c’est une certitude une espérance

il est amour

tout le prouve dans la création

tout le prouve dans la rédemption  

 

La-resurresction-des-morts

Ceux qui sont morts dans le Christ

Ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord.

c’est-à-dire ceux qui déjà maintenant

ont tout quitté pour suivre le christ

Ce sont les hommes nouveaux

Cliquez ICI

**

Ces hommes qui ne cherchent que la volonté du père

et non la leur

Ils s’oublient ,

ils se mettent au service des autres

« Père que ta volonté soit faite »

**

et ceux là sont déjà comblés

Ce n’est plus moi qui vis c’est le Christ qui vit en moi

C’est déjà une première  résurrection

**

Les vivants

Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu’eux, à la rencontre du Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

Mais les autres…ceux qui ont confiance

ceux qui croient en l’amour

le jour de la mort

ne sera pas un jour de colère

dies irae …

mais la  suprême

rencontre

. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur

 **

Exegese

Cliquez ICI

Epitre aux Thessaloniciens (3,7-13) :Réconfortés ,grâce à votre foi

27 août, 2015

Nous avons décidé de rester seuls à Athènes et nous vous avons envoyé Timothée, notre frère ..pour  s’informer de votre foi. Je craignais que le diable ne vous ait tentés ..…Mais maintenant, Timothée nous est revenu de chez vous, et il nous a donné de bonnes nouvelles de votre foi et de votre amour Ainsi  nous avons été réconfortés à votre sujet, frères, grâce à votre foi. Maintenant nous revivons puisque vous demeurez fermes dans l’union avec le Seigneur. Comment pourrions-nous assez remercier notre Dieu à votre sujet, à cause de toute la joie que vous nous donnez devant lui ? 0Jour et nuit, nous lui demandons avec ardeur de nous permettre de vous revoir personnellement et de compléter ce qui manque encore à votre foi. Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus nous ouvrent le chemin qui conduit chez vous ! Que le Seigneur fasse croître de plus en plus l’amour que vous avez les uns pour les autres et envers tous les humains, à l’exemple de l’amour que nous avons pour vous. 13Qu’il fortifie vos cœurs, pour que vous soyez saints et irréprochables devant Dieu notre Père, quand notre Seigneur Jésus viendra avec tous ceux qui lui appartiennent. Amen. 

 **

Voici  un billet envoyé par Paul après le passage de Timothée à Thessalonique

ce billet a ensuite été inséré dans la lettre

 Timothée nous est revenu de chez vous, et il nous a donné de bonnes nouvelles de votre foi et de votre amour

**

La foi

Je craignais que le diable ne vous ait tentés

la tentation suprême est celle qui nous fait perdre la foi

« Pére ,ne nous soumet pas à la tentation « 

Avons nous vraiment la foi ?

**

Quelle joie si nous persévérons !

  nous avons été réconfortés à votre sujet, frères, grâce à votre foi. Maintenant nous revivons puisque vous demeurez fermes dans l’union avec le Seigneur. 

une foi qui unit au Christ

qui relie au Christ

 

Réconfortés par la foi

Ce sont les premiers chrétiens

les premières communautés

les philippiens ,les Thessaloniciens 

ils sont enthousiastes

illuminés par leur foi

**

d’où leurs actions de grâce

Comment pourrions-nous assez remercier notre Dieu à votre sujet,

d’où le bonheur ,la joie

 à cause de toute la joie que vous nous donnez devant lui ? 

**

Jour et nuit, nous lui demandons avec ardeur de nous permettre de vous revoir personnellement et de compléter ce qui manque encore à votre foi

Jour et nuit , continuons à chercher Dieu.

**

L’amour

Que le Seigneur fasse croître de plus en plus l’amour que vous avez les uns pour les autres et envers tous les humains, à l’exemple de l’amour que nous avons pour vous. 

Plus on aime !

Plus on croit !

Plus on est sauvé !

C’est la foi qui nous sauve

une foi qui s’exprime par l’amour

**

Avec la grâce de Dieu

Qu’il fortifie vos cœurs, pour que vous soyez saints et irréprochables devant Dieu notre Père, quand notre Seigneur Jésus viendra avec tous ceux qui lui appartiennent. Amen. 

Epitre aux Thessaloniciens (2, 9-13) : Une parole à l’œuvre

26 août, 2015

Vous vous rappelez, frères, nos peines et nos fatigues : c’est en travaillant nuit et jour, pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous, que nous vous avons annoncé l’Évangile de Dieu. Vous êtes témoins, et Dieu aussi, de notre attitude si sainte, si juste et irréprochable envers vous, les croyants. Et vous savez bien que nous avons été pour chacun de vous comme un père avec ses enfants : nous vous avons exhortés et encouragés, nous vous avons suppliés d’avoir une conduite digne de Dieu, lui qui vous appelle à son Royaume et à sa gloire. Et voici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants.

**

Souvenirs

 Vous vous rappelez, frères, nos peines et nos fatigues : c’est en travaillant nuit et jour, pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous, que nous vous avons annoncé l’Évangile de Dieu.

Paul travaillait chez Jason, un tisserand

Il faisait des tapis

et tout en travaillant dansson atelier

il annonçait l’évangile

**

Un père

Et vous savez bien que nous avons été pour chacun de vous comme un père avec ses enfants : nous vous avons exhortés et encouragés

Un prêtre ouvrier  en quelque sorte

mais surtout un père

qui exhorte

qui encourage

**

L’Homme nouveau  

Nous vous avons suppliés d’avoir une conduite digne de Dieu, lui qui vous appelle à son Royaume et à sa gloire.

le royaume de Dieu

c’est celui de l’homme nouveau ,

du nouvel Adam 

« juste et irréprochable » 

qui porte les « fruits de l’Esprit  (Gal 5)

Vous êtes témoins, et Dieu aussi, de notre attitude si sainte, si juste et irréprochable envers vous, les croyants.

**

Le thème de « L’Homme nouveau » ,irréprochable est récurent chez Paul

il le dit aux Thessaloniciens vers les années 51

Il le dit aux Philippiens vers les années 57

Soyez irréprochables et purs, enfants de Dieu sans tache au sein d’une génération dévoyée et pervertie, d’un monde où vous brillez comme des foyers de lumière, ( Ph 2,15 )

il le redit aux Ephésiens à la fin de sa vie

Revêtez-vous de l’homme nouveau, créé, selon Dieu, dans la justice et la sainteté conformes à la vérité. Eph 4,23

**

Une parole à l’œuvre

 Vici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants

L’ homme nouveau

est transformé par la parole de Dieu

« une parole qui est à l’œuvre »

 

Une parole à l'oeuvre

car si Paul dit ailleurs

l’homme est justifié par la foi, sans œuvres de la loi ».(Rm 3,28)

il s’agit de la foi d’un homme qui a été transformé par la parole de Dieu

c’est cela une parole à l’œuvre !

en ce sens Paul rejoint Jacques

un homme est justifié par les œuvres et non par la foi seulement ».(Jacques 2,24) 

Epitre aux Thessaloniciens (2, 1-8) : Aux prix de grandes luttes

25 août, 2015

Frères, vous le savez bien vous-mêmes, notre venue chez vous n’a pas été inutile. Nous venions de souffrir et d’être outragés à Philippes, comme vous le savez ; nous avons cependant trouvé en notre Dieu pleine assurance pour vous annoncer, au prix de grandes luttes, l’Évangile de Dieu. Et quand nous vous exhortions, ce n’était pas avec des doctrines fausses, ni des motifs impurs, ni par ruse. En effet, pour nous confier l’Évangile, Dieu a éprouvé notre valeur, de sorte que nous parlons, non pas pour plaire aux hommes, mais à Dieu, lui qui met nos cœurs à l’épreuve. Jamais, nous n’avons eu un mot de flatterie, vous le savez, jamais de motifs intéressés, Dieu en est témoin ; jamais nous n’avons recherché la gloire qui vient des hommes, ni auprès de vous ni auprès d’autres personnes. Alors que nous aurions pu nous imposer en qualité d’apôtres du Christ, au contraire, nous avons été pleins de douceur avec vous, comme une mère qui entoure de soins ses nourrissons. Ayant pour vous une telle affection, nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de Dieu, mais jusqu’à nos propres vies, car vous nous étiez devenus très chers.

 

**

Une lettre à des fréres  

Cette épître n’est pas un sermon

mais plutôt une confidence

un épanchement

Paul se souvient

Cliquez ICI 

**

Un combat

Paul aimait les  philippiens

c’était sa premier communauté

c’était une  réussite

une famille réunie autour de Lydie  

or il vient d’en être chassé après avoir été outragé et mis en prison

c’est alors qu’il arrive à Thessalonique

Nous venions de souffrir et d’être outragés à Philippes, comme vous le savez ; nous avons cependant trouvé en notre Dieu pleine assurance pour vous annoncer, au prix de grandes luttes, l’Évangile de Dieu.

**

Il a souffert …il a été outragé

Il mène de grandes luttes

Le christ nous a prévenus

Nous aurons beaucoup à souffrir  pour notre foi

« on vous chassera des synagogues »

C’est la souffrance de l’apôtre

**

La souffrance

Il y a aussi la souffrance de tous les jours pour chacun d’entre nous

Paul en parle souvent ..

Comment  la supportons nous ?

Et quand nous vous exhortions, ce n’était pas avec des doctrines fausses, ni des motifs impurs, ni par ruse.

L’annonce de l’évangile  

c’est le don

c’est la croix

c’est le salut par la croix

c’est le service

**

Soyons honnête !

Acceptons nous cette croix ?

Acceptons nous de servir ?

acceptons nous la souffrance ?

 En effet, pour nous confier l’Évangile, Dieu a éprouvé notre valeur, de sorte que nous parlons, non pas pour plaire aux hommes, mais à Dieu, lui qui met nos cœurs à l’épreuve

**

Dieu nous met à l’épreuve

mais souvenons nous

J’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire à venir qui sera révélée pour nous (Rom 8,8)

 

couronne-d'épine

quand je suis faible c’est alors que je suis fort

**

Quand on souffre

Quand on déprime

Quand on est fatigué  

ayons confiance !

« que ta volonté soit faite « 

**

Soyons comme Paul plein d’assurance  

Nous avons  trouvé en notre Dieu pleine assurance

 **

Soyons comme Paul plein de douceur

 nous avons été pleins de douceur avec vous, comme une mère qui entoure de soins ses nourrissons.

Première lettre aux Thessaloniciens :Contexte

17 avril, 2009

Lors de son  2é voyage en Asie Mineure Paul avait pour compagnons Sylvain et Timothée

 

Avec eux il fonde ses premiers communautés .D’abord à Philippes puis à Thessalonique ou il nomme un responsable Jason qui était un tisserand.

Du reste pendant tout le temps de sa présence à Thessaloniciens Paul travailla dans l’atelier de Jason car il ne voulait pas vivre au dépend des ses hôtes. Tout en faisant ses tapis Paul annonçait l’évangile à ses amis

Car les Thessaloniciens étaient devenus pour lui des amis « très chers ».Il les aimait comme un père comme il le dit dans sa lettre

Cette lettre aux Thessaloniciens est donc avant tout, non un sermon, mais une lettre destinée à des amis à qui il  confie ses joies, ses difficultés 

Il écrit donc au nom de Sylvain et Timothée (1,1)

Toutes les lettres de Paul commence par des actions de grâce Il remercie le seigneur pour la bonne marche des communautés qu’il a fondée avec Sylvain et Timothée Il y aune seule exception .C’est  l’épître aux galates car il était alors très critiqué dans cette communauté


 

Première lettre aux Thessaloniciens chapitre 1 : Une foi qui se prouve par des faits ,dans l’attente du retour de jésus

17 avril, 2009

Dans ce premier chapitre, Paul rend grâce pour la foi l’espérance et la charité pratiquée par cette communauté

                                   Une foi mise en pratique 1,2 

 

Comme Paul lui même prouve sa foi par des faits  1,5 les Thessaloniciens prouvent leur foi en rejetant  toutes leur idoles 1,9 et en attendant le retour du Seigneur  1,10

Le thème de la foi qui se prouve par la pratique est très important pour Paul

Dans l’épître aux Romains  il déclare que : Seule, la foi nous sauve

D’autres apôtres vont lui reprocher cette phrase en citant la parole de Jésus  

**

Ce n’est pas celui qui dit Seigneur, Seigneur qui sera sauvé 

mais celui qui fait la volonté du père 

** 

Saint Jacques, le frère du Seigneur ,le premier évêque de Jérusalem dans sa « lettre de saint Jacques » semble aussi faire le même reproche à Paul

Mais en fait quand Paul dit « seul la foi sauve »  il pense bien que cette foi doit se prouver par des actes et il constate qu’à Thessalonique, il en est ainsi .Il parle de l’activité de votre foi 1,3

**

Dans ce chapitre un autre passage sera mal compris des le début et sera à l’origine de beaucoup de palabres  

Paul dit « Vous vous êtes convertis….. dans l’attente de son fils qui reviendra » 1,9

Les chrétiens pensèrent alors que Jésus allait bientôt revenir sur terre pour établir son royaume .Or il ne revenait pas .Il s’en suivit une grande déception chez les premiers chrétiens

En fait, Jésus était déjà revenu. Il était déjà présent au sein de cette communauté vivante qui vivait de sa parole

Etre dans l’attente du retour du christ ne consiste pas à rester éveillé en attendant son retour sans rien faire ,Mais c’est agir  pour que par notre foi active, la vie du christ existe au sein de nos communautés

 

Jésus est vivant .Jésus  est ressuscité, 

Jésus est  de retour 

quand dans une communauté ,on vit selon sa parole 

 


Première lettre aux Thessaloniciens Chap 2 : La naissance d’une communauté

17 avril, 2009

Paul parle à des amis « très chers » .il se souvient de tout le mal qu’il a pris pour leur enseigner l’évangile, pour les éveiller à une nouvelle vie, une vie dans la foi en Jésus Christ pour les faire  renaître 

A moins de naître de l’eau et de l’esprit nul ne peut rentrer au royaume de Dieu (Jn 3,5) 

 

**

Paul se compare à une mère        Comme une mère nourrit ses enfants 2,7

tant vous nous étiez devenus chers

Paul parle de tendresse

Il se compare aussi  à un père   qui encourage    2,11

Et en même temps Paul se faisait tout petit, au même rang que les autres en travaillant dans l’atelier de Jason  « pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous 2,9  

Il est encore question de cette tendresse quand Paul exprime ses inquiétudes devant les difficultés rencontrées par la communauté 2,17-20

Nous avons éprouvé une hâte extrême de retrouver votre visage 2,17

**

Voila donc ,dans quel esprit Paul prêchait l’évangile

Il ne voulait pas faire du syncrétisme

Il ne voulait pas s’imposer 2,3-6

Il n’agissait pas en dictateur,en imprécateur,en prophète de mauvaise augure, mais voulait seulement partager ses convictions  et par son attitude, témoigner de la tendresse de Dieu

,**

Mais certains provoquent des troubles au sein de cette communauté. Ce sont des conservateurs nostalgiques, comme ceux de Jérusalem, qui s’opposent à la naissance des ces nouvelles communautés.   Ce sont des juifs ,qui tout en croyant peut être déjà en Jésus, ne voulaient pas abandonner les coutumes des ancêtres, la circoncision ,les rites de purification que désormais Paul négligeait .Ces juifs  représentaient un frein pour l’essor des jeunes communautés  2,14

Ils empêchaient  l’intégration des païens toujours au nom de la pureté

Ces problèmes se posaient aussi dans la communauté de Jacques à Jérusalem

**

A la fin de ce chapitre Paul parle de nouveau de l’avènement de jésus

Et de nouveau il doit se  répéter :

Etre dans l’attente du retour du christ ne consiste pas à rester éveillé en attendant  son retour sans rien faire mais c’est agir pour que par notre foi active, la vie du christ existe enfin  au sein de nos communautés

 

Première lettre aux thessaloniciens chap 4 :Une leçon de morale

17 avril, 2009

C’est seulement au 4é chapitre de la lettre que Paul commence à donner des recommandations, à faire de la morale

 

 Paul commence comme les anciens prédicateurs

1   « Mes frères »

2     Puis il énonce d’abord les grands principes généraux

       Il faut être saint (4,3)  c’est-à-dire faire la volonté de Dieu ,

       Ne pas faire comme les païens qui ne connaissent pas Dieu (4,5)

       Il faut s’aimer  4,9

3  Puis  les conseils que Paul donne sont exactement les conseils que donne un responsable d’une petite communauté

-    Etre calme

-    Ne vous occuper pas des affaires des autres   

Ce sont les soucis d’un responsable de petite communauté vivez en paix les uns les autres 

-   Ne restez pas oisifs

Celui qui ne travaille pas , qu’il ne mange pas non plus 2 Th 3,12

**

 Ce passage est étonnamment court

Car la religion de Paul n’est pas une morale, mais une invitation à espérer, à faire confiance en Jésus

**

On peut  coller ce texte du chapitre 4  à  celui du chapitre ( 5,12-28)  qui nous donne à peu près la même série de conseil .Ne serais ce pas un doublet ,une copie prise oralement ?

Soyez en paix entre vous 5,13

Reprenez les oisifs   5,13

Soutenez les faibles   5,14

Restez joyeux

N’éteignez  pas l’esprit


Première lettre aux Thessaloniciens ch 4 :la résurrection des morts et la parousie

17 avril, 2009

Les pharisiens croyaient en la résurrection des morts, mais les sadducéens c’est-à-dire les prêtres du temple n’y croyaient pas

De même les premiers chrétiens  étaient divisés à ce sujet. Paul le dit dans sa lettre aux Corinthiens

« Certains disent qu’il n’y pas  de résurrection des morts » 1cor 15,12

**

On retrouve les mêmes questions dans les récits  évangéliques de la résurrection 

Le christ est il ressuscité avec son corps ?

.Pour nous convaincre  Luc nous raconte que  Jésus mangeait du poisson. Or un pur esprit mange t il ?   (Luc 24,42)

Dans l’évangile de Jean Jésus demande à Thomas de toucher ses plaies  pour prouver qu’il a un corps  Jn 20,27

L’apôtre jean dans ses épîtres, attaque longuement les docètes qui enseignaient que Jésus était ressuscité sans son corps

**

Au problème de la résurrection de jésus s’ajoute celui de la résurrection des morts à la fin des temps .Paul,très embarrassé,essaie d’y répondre dans ce passage  4,13-18  

**

Le texte est clair  

L’auteur de ce passage de la lettre  pensait vraiment bien à un retour imminent  du christ

Il pensait à la parousie (retour du Christ à la fin des temps) et distingue entre ceux qui seront déjà mort  Et ceux qui seront encore là.

« Les morts qui sont dans le christ ressusciteront en premier lieu …..Après quoi, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous seront réunis à eux »  4,16

**

Ce passage trouble les destinataires de la lettre car Paul est obligé de préciser sa pensée et même de la renier dans la 2é épître aux Thessaloniciens

Il  parle d’une lettre  qui aborderait la question et que cette lettre ne serait pas de lui

Des lettres données comme venant de nous et qui vous ferez penser que le jour du Seigneur est déjà là … Que personne ne vous abuse de quelque manière   2 th 2,2

**

On pourrait -certes sans preuve- supposer que cette lettre aux Thessaloniciens est formée par un assemblage de billets envoyés successivement aux Chrétiens de Thessalonique

Ces billets auraient ensuite été rassemblés par les Thessaloniciens.

Ce phénomène n’est pas rare des les textes anciens. Le cas le plus notable est celui de la deuxième épître aux Corinthiens  constitué de 5 billets (Ce qui est admis par la majorité des exégètes )

Ici on aurait autant de billets que de chapitres  qui commencent tous par « mes frères »

Dans ce cas,  on pourrait alors supposer que ce billet du chapitre 4 n’aurait pas été écrit par Paul et qu’il aurait été ajouté par erreur au corpus paulinien

Dans ce cas on comprendrait la réaction de Paul  dans la 2é lettre :  

Des lettres données comme venant de nous et qui vous ferez penser que le jour du seigneur est déjà là ..Que personne ne vous abuse de quelque manière  2th 2,2, 


12