Archive pour la catégorie 'Epitres à Timothée , à Tite, Philémon'

23é Samedi ordinaire : Moi, le premier des pécheurs (1Tim.1, 15-17)

11 septembre, 2021

Bien-aimé, voici une parole digne de foi, et qui mérite d’être accueillie sans réserve : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; et moi, je suis le premier des pécheurs. Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience, pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en lui, en vue de la vie éternelle.Au roi des siècles, Dieu immortel, invisible et unique, Honneur et gloire pour les siècles des siècles ! Amen.

 

Pécheur

 

1-ord-B-23é-Samedi

 

Moi, je suis le premier des pécheurs

Paul qui était

 autrefois blasphémateur, persécuteur, violent.

non seulement Dieu lui a ouvert les yeux

en retirant la poutre qu’il avait dans son oeuil  

mais Jésus lui même est venu à lui sur le chemin de Damas

Paul a reconnu ses erreurs

il se fera appelé ‘Paul’ ce qui veut dire « le petit »

 

Dorénavant il proclamera  

Jésus est venu nous justifier

en faisant  la paix par le sang de sa croix

d’où son action de grâce

 

 Evangile :Luc (6, 43-49)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ; jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit. Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces. L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son cœur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur. Et pourquoi m’appelez-vous en disant : “Seigneur ! Seigneur !” et ne faites-vous pas ce que je dis ? Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il ressemble. Il ressemble à celui qui construit une maison. Il a creusé très profond et il a posé les fondations sur le roc. Quand est venue l’inondation, le torrent s’est précipité sur cette maison, mais il n’a pas pu l’ébranler parce qu’elle était bien construite. Mais celui qui a écouté et n’a pas mis en pratique ressemble à celui qui a construit sa maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s’est précipité sur elle, et aussitôt elle s’est effondrée ; la destruction de cette maison a été complète. »

 

Action de grâce

 ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur.

Paul rend grâce

Sa joie est débordante quand il écrit  aux Philippiens

Réjouissez vous ..lui se condition divine il s’est fait  obeissant  …

et dans sa prison avec Silas il chante

il es débordant de joie quand il écrit  aux Galates  

Ce n’est plus moi qui vit..c’est le Christ qui vit en moi (Gal 2,15)

il le dit aux corinthiens

Quand je suis faible .. c’est alors que je suis fort (2Cor 12)

Au debut de chaque lettre il nous souhaite  la grâce et la paix

**

la foi

 Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique,

  faire confiance  ..mettre en pratique

aimer !

« Plus on a la foi , plus on aime …plus on aime ,plus on a la foi » (Newman)

Plus on se rapproche de nos fréres

plus on porte des fruits comme le bon arbre

les fruits de l’Esprit

joie paix patience ..

Une communauté  ,une église solide

comme la maison posée sur de bonne formation 

 

23é Vendredi : Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? (Luc 6, 39-42)

10 septembre, 2021

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples en parabole : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ? Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître. Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

 

1-ord-B-23é-Vendredi

 

Sur la route de Damas Paul était aveugle  

une poutre dans l’œil

Il était sincère , élève de Gamaliel

 Zélé  au service de la loi

 

Il était dans les ténèbres

mais la lumière jailli

Il a ouvert les yeux

il a cru

il a  reçu le don de la foi

il pourra conduire les aveugles 

 

Lecture :  j’avais agi par ignorance (1 Tim.1, 1-14)

Paul, apôtre du Christ Jésus par ordre de Dieu notre Sauveur et du Christ Jésus notre espérance, à Timothée, mon véritable enfant dans la foi. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de gratitude envers celui qui me donne la force, le Christ Jésus notre Seigneur, car il m’a estimé digne de confiance lorsqu’il m’a chargé du ministère, moi qui étais autrefois blasphémateur, persécuteur, violent. Mais il m’a été fait miséricorde, car j’avais agi par ignorance, n’ayant pas encore la foi ; la grâce de notre Seigneur a été encore plus abondante, avec la foi, et avec l’amour qui est dans le Christ Jésus.

**

Plus tard  dans sa lettre à Timothée

il se souvient

et rend grâce à  Dieu  

pour cette révélation

 

Je suis plein de gratitude envers celui qui me donne la force,

Ce jour là ,il a reçu  le don de la foi

la force le courage  de changer de vie

, moi qui étais autrefois blasphémateur, persécuteur, violent.

non seulement Dieu lui a ouvert les yeux

et lui a retiré la poutre de son  œil

mais encore il lui a confié son  église   

la grâce de notre Seigneur a été encore plus abondante, avec la foi, et avec l’amour qui est dans le Christ Jésus.

 Dans son épitre à Timothée

Paul il insiste  donc d’abord  sur la foi  qui nous illumine

puis il s’attaque contre les fausses  doctrines enseignées par les scribes ,les docteurs de la loi

mais aussi par les nouveaux chrétiens

 

et Nous ?

Dieu nous a donné la foi

comme Paul rendons grâce à Dieu

mais nous avons encore de la paille dans l’oeil

 parfois des doutes , des incompréhensions  

Pourquoi  nos faiblesses .Pourquoi notre tristesse ?

 

Paul dira à Timothée

Supporte l’épreuve ..sois fort   (2tm 4,4)

j’ai combattu  jusqu’au bout le bon combat, j’ai achevé ma course .j’ai gardé la foi (2tm 4,7)

32é Jeudi ordinaire :Epitre de Paul à Philémon (7-20)

12 novembre, 2020

 Bien-aimé, ta charité m’a déjà apporté beaucoup de joie et de réconfort, car grâce à toi, frère, les cœurs des fidèles ont trouvé du repos. Certes, j’ai dans le Christ toute liberté de parole pour te prescrire ce qu’il faut faire, mais je préfère t’adresser une demande au nom de la charité : moi, Paul, tel que je suis, un vieil homme et, qui plus est, prisonnier maintenant à cause du Christ Jésus, j’ai quelque chose à te demander pour Onésime, mon enfant à qui, en prison, j’ai donné la vie dans le Christ. Cet Onésime (dont le nom signifie « avantageux ») a été, pour toi, inutile à un certain moment, mais il est maintenant bien utile pour toi comme pour moi. Je te le renvoie, lui qui est comme mon cœur. Je l’aurais volontiers gardé auprès de moi, pour qu’il me rende des services en ton nom, à moi qui suis en prison à cause de l’Évangile. Mais je n’ai rien voulu faire sans ton accord, pour que tu accomplisses ce qui est bien, non par contrainte mais volontiers. S’il a été éloigné de toi pendant quelque temps, c’est peut-être pour que tu le retrouves définitivement, non plus comme un esclave, mais, mieux qu’un esclave, comme un frère bien-aimé : il l’est vraiment pour moi, combien plus le sera-t-il pour toi, aussi bien humainement que dans le Seigneur. Si donc tu estimes que je suis en communion avec toi, accueille-le comme si c’était moi. S’il t’a fait du tort ou s’il te doit quelque chose, mets cela sur mon compte. Moi, Paul, j’écris ces mots de ma propre main : c’est moi qui te rembourserai. Je n’ajouterai pas que toi aussi, tu as une dette envers moi, et cette dette, c’est toi-même. Oui, frère, donne-moi cette satisfaction dans le Seigneur, fais que mon cœur trouve du repos dans le Christ.

 

32é-Jeudi--ordinaire

Paul

je suis, un vieil homme et, qui plus est, prisonnier maintenant à cause du Christ Jésus 

Paul le petit ;l’avorton  

le persécuteur

le fondateur d’église

le lutteur

j’ai combattu jusqu’au bout le combat  de la foi (2Tm4,7)

« 

Il est devenu vieux

un vieillard

tendre, ami des hommes

**

On  le dit  bourru !

ll se fâche  contre Pierre ,contre Jacques ,les colonnes de l’église

il se fâche contre Marc  

on le dit exalté  *

« Pour le Christ j’ai accepté  de tout perdre » 

mais quelle foi , Quelle assurance !

La folie …la folie de la croix

 

Mais que d’amis ,en commençant par Barnabé  

Lydie, Jason, Aquola ,Priscille  des vendeurs de tapis

Les corinthiens ,des marginaux ,des exclus

 **

Philémon

Et aussi  des riches  comme à Ephése

la ville des orfevres ,

la ville dont tous les murs étaient recouverts de marbre blanc

la ville de Philémon

un homme  qui avait des esclaves  

et qui rassemblait des  les chrétiens  dans sa maison pour prier  (1,3)

comme  Tyrannos qui prêtait un salle dans son école

 

Paul  se fait tout petit devant Philemon

Il le supplie

Il ne commande pas

je n’ai rien voulu faire sans ton accord, pour que tu accomplisses ce qui est bien, non par contrainte mais volontiers.

 

Onèsime

Il est baptisé  

fils de Dieu

Il n’y a plus des Juifs ..des Grecs ..

il n’y a plus des esclaves et des maitres

Nous sommes des Fils de  Dieu

Nous prions en disant Notre père  

 

Le pardon

un père qui pardonne

le pére de l’enfant prodigue

le père d’Onésime

 **

Évangile Luc (17, 20-25)

 En ce temps-là, comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : « La venue du règne de Dieu n’est pas observable. On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Puis il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. »

 Il est ici…Il est là …?

Dieu est au milieu de vous !

quand pardonnons à nos frères   

comme notre père 

9é jeudi ordinaire : On n’ enchaîne pas la parole de Dieu (2Tim 2, 8-15)

4 juin, 2020

Bien-aimé, souviens-toi de Jésus Christ, ressuscité d’entre les morts, le descendant de David : voilà mon évangile. C’est pour lui que j’endure la souffrance, jusqu’à être enchaîné comme un malfaiteur. Mais on n’enchaîne pas la parole de Dieu ! C’est pourquoi je supporte tout pour ceux que Dieu a choisis, afin qu’ils obtiennent, eux aussi, le salut qui est dans le Christ Jésus, avec la gloire éternelle.Voici une parole digne de foi : Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons. Si nous supportons l’épreuve, avec lui nous régnerons. Si nous le rejetons, lui aussi nous rejettera. Si nous manquons de foi, lui reste fidèle à sa parole, car il ne peut se rejeter lui-même. Voilà ce que tu dois rappeler, en déclarant solennellement devant Dieu qu’il faut bannir les querelles de mots : elles ne servent à rien, sinon à perturber ceux qui les écoutent. Toi-même, efforce-toi de te présenter devant Dieu comme quelqu’un qui a fait ses preuves, un ouvrier qui n’a pas à rougir de ce qu’il a fait et qui trace tout droit le chemin de la parole de vérité.

 

9é-jeudi-ordinaire

 la foi

Si  nous mourrons avec lui ,.. avec lui, nous vivrons. Si nous souffrons avec .. ,avec lui nous régnerons.

Paul est en fin de vie ;Il est enchaîné

mais il est heureux !

Toujours aussi  joyeux ,toujours  aussi convaincu  que le jour où il avait formé sa premiére  communauté chez  les Philippiens …Chez Lydie 

C’est à eux qu’il écrit   

j’ai accepte de tout perdre.. ‘j’ai tout considéré comme des déchets   au prix de la connaissance  du Christ   (Ph3, 8)

 

 ll le dit à Timothée dans sa lettre

N’aie pas honte de moi qui suis prisonnier  (2Tm 1,7ss)

Reste  ferme dans la foi !

bannis es querelles de mots …elles ne servent à rien !

 

Il le dit comme st Jean

qui,lui aussi, en sortant de prison déclarait 

nous ne pouvons pas ne pas parler  (Acte4, 20)

Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, nous vous l’annonçons (1jn 1,1)

**

comme l’avait enseigné la mère et la grand-mère  de Timothée

Je garde le souvenir de la foi sincère qui est la tienne, cette foi qui anima ta grand-mère Loïs et ta mère Eunice avant toi. Je suis persuadé qu’elle est présente en toi aussi. 

 **

  On enchaîne pas la parole de Dieu  

 **

Evangile : L’amour  (Marc 12, 28-34)

: Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là.

 Plus on aime ! Plus on croit ! (Card.Newman) 

1Tm (6, 2-12) : Saint Paul et les théologiens

20 septembre, 2019

Bien-aimé, voilà ce que tu dois enseigner et recommander. Si quelqu’un donne un enseignement différent, et n’en vient pas aux paroles solides, celles de notre Seigneur Jésus Christ, et à l’enseignement qui est en accord avec la piété, un tel homme est aveuglé par l’orgueil, il ne sait rien, c’est un malade de la discussion et des querelles de mots. De tout cela, il ne sort que jalousie, rivalité, blasphèmes, soupçons malveillants, disputes interminables de gens à l’intelligence corrompue, qui sont coupés de la vérité….Mais toi, homme de Dieu, fuis tout cela ; recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur. Mène le bon combat, celui de la foi, empare-toi de la vie éternelle !

** 

La théologie  

voilà ce que tu dois enseigner et recommander

Paul est en fin de vie

Il a mené « le bon  combat » pour la foi

 

Saint-Paul-et-les-théologie

Outré par les beaux parleurs, par 2 fois , dans  2 lettres à Timothée ,

Paul  met en garde son « bien aimé » contre les beaux parleurs qui prétendent  expliquer les mystères  de la foi

Évite les bavardages vides et contraires à la foi, car ceux qui s’y livrent s’éloigneront de plus en plus de Dieu. …Leur enseignement est comme une plaie infectée qui ronge les chairs.(2 Tm2,16)

ces gens s’opposent à la vérité. Ils ont l’esprit faussé et leur foi ne vaut rien. tout le monde se rendra compte de leur stupidité, (2Tm 3,7)

**

il est grand le mystère de la foi

Mystère  trop grand pour vouloir l’expliquer

Pour Paul il n’y a que le Christ

 manifesté dans la chair ,justifié  dans l’Esprit –(1Tm 3,16)

Si nous mourrons avec lui ,avec lui nous ressusciterons.. (2Tm 2,11)

 **

A cause de ces bavardages inutiles

après chaque concile

il y a eu des divisions ,des hérésies ,des guerres de religions

 Ariens ..Nestoriens ..Orthodoxes… protestants ….

 **

le pape François  nous a encore rappelé la fameuse phrase dite par Athénagoras lors de sa rencontre avec Paul VI  en janvier 1964

 «Faisons l’unité entre nous, et mettons tous les théologiens sur une île pour qu’ils réfléchissent!».

**

Que faut il enseigner ?

 la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur

l’évangile ….Rien que l’évangile

la bonne nouvelle du pardon ..de la résurrection

nous sommes justifiés par la foi

 **

On atteint pas Dieu en raisonnant

Dieu est au-delà de la raison  

mais en priant ; c’est la piété

en aimant : c’est la charité qui  excuse tout …  

plus on aime, plus on croit (Card Newman)

en persévérant

en douceur

je ne suis pas venu condamner mais sauver….je suis doux et humble de coeur ..

**

Ce n’est ni de la théologie ,

ni de la morale

C’est une bonne nouvelle

 

1Tim (3,16): Il est grand le mystère de la foi

18 septembre, 2019

C’est le Christ,      manifesté dans la chair,    justifié dans l’Esprit,      apparu aux anges,     proclamé dans les nations,  cru dans le monde,    enlevé dans la gloire !

 

Il est grand  ce mystère !

Nous le chantons ,chaque jour, pendant la messe , après  la consécration  

 

le-mystère-de-la-foi

 

manifesté dans la chair,

Dieu  incarné incarné ,crucifié

Dieu un enfant  dans une mangeoire  

Dieu crucifié

**

Dieu présent dans une hostie

dans le pain partagé

en communion avec nous

pour que tous nous formions plus qu’un seul corps

**

justifié dans l’Esprit,

pardonné par le Christ en croix  si nous avons la foi

fortifié ,illuminé par le souffle de l’Esprit saint

c’est l’ Esprit  qui nous fait vivre

c’est l’Esprit qui nous guide  

**

apparu aux anges,

Ces anges (Messagers) ce sont nos prières qui vont et viennent  

entre Dieu et nous  quand nous prions

Ce sont ces demandes qui jaillissent de notre cœur

Ce sont ces grâces qui nous sont données en retour

comme Jacob en fut le témoin  en voyant des anges  monter et descendre d’une échelle  (Gn 27,41..)

mystère de ce dialogue intime ,caché ,silencieux entre Dieu et nous

**

proclamé dans les nations,..cru dans le monde,…enlevé dans la gloire

Ce mystère, un jour sera révélé en pleine lumière

à toutes les nations, à tous les peuples

qui seront éblouis et joyeux

 

Ils comprendront enfin  que Dieu est Amour

et que sa plus grande gloire c’est la croix

1Tm (2,1-8) : Des prières pour la paix

16 septembre, 2019

Bien-aimé, j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. En effet, il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. Aux temps fixés, il a rendu ce témoignage, pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’apôtre – je dis vrai, je ne mens pas – moi qui enseigne aux nations la foi et la vérité. Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient en élevant les mains, saintement, sans colère ni dispute.

**

 Bien aimé

Paul commence sa lettre comme un grand père qui écrit à ses petits enfants

Paul  est vieux ,il a fini sa vie active il est en prison

il se souvient

Je garde le souvenir de la foi .. qui anima ta grand-mère Loïs et ta mère Eunice avant toi.(2tm1,5) 

Nous aussi ,souvenons  nous de nos parents qui nous ont transmis leur foi

**

j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes,

Timothée  c’est son fils … en Jésus Christ  

Il lui demande de prier, d’être  pieux !

de prier pour le monde

un monde en crise

où les chrétiens sont persécutés …où la foi est dénigrée

**

Paul lui demande aussi de rendre grâce

pour tous ces chrétiens qui n’ont pas peur de proclamer leur foi  malgré les persécutions

 ce monde n’est il pas le notre ?

 

Prières-pour-la-paix

La prière

pour les chefs d’État

Pour tous nos responsables politiques

malmenées par des foules en colère qui réclament plus de justice et d’égalité

des foules en grève, des foules dans les rues   

 **

Qu’ils aient la force, le courage de prendre les bonnes décisions

Qu’ils  aient de bons conseillers honnêtes ,dévoués …

que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité.

Mais est ce que nous prions vraiment pour cela !

Avons nous vraiment la foi en un Dieu, présent dans la monde  

Croyons nous vraiment que Dieu puisse nous aider ?

c’est à ce niveau là aussi  qu’on prouve notre foi

**

pour que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité.

pour que noua ayons davantage de foi

la foi en l’avenir

la foi en Dieu

Prions pour les salut du monde

pour être pardonné ,sauvé   

pour retrouver nos seulement la paix entre les hommes

mais aussi la paix intérieure en notre cœur  

  Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient en élevant les mains, saintement, sans colère ni dispute.

2 Timothée (1, 1-8) Un éloge en l’honneur des femmes

26 janvier, 2019

Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, selon la promesse de la vie que nous avons dans le Christ Jésus, à Timothée, mon enfant bien-aimé. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur.Je suis plein de gratitude envers Dieu, à qui je rends un culte avec une conscience pure, à la suite de mes ancêtres, je lui rends grâce en me souvenant continuellement de toi dans mes prières, nuit et jour. Me rappelant tes larmes, j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi : c’était celle qui habitait d’abord Loïs, ta grand-mère, et celle d’Eunice, ta mère, et j’ai la conviction que c’est aussi la tienne. Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu, ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile

**

Paul

On a dit que Paul était misogyne

parce qu’il interdisait aux femmes de prendre la parole au sein des assemblées

Et que non !

 **

Il connaît  trop l’importance des femmes au sein des familles

IL met Lydie ,une femme,  à la tête  de sa première église , à Philippes

 

Honneur-aux-femmes

Les femmes  

 Loïs, ta grand-mère, et Eunice, ta mère

Paul les connaissait bien

Ce sont des femmes convaincues

sans doute  généreuses

des femmes de prière

« pleine de grâce »

**

Les femmes  sont très présentes dans les évangiles

Silencieuses , discrètes elles servent le Seigneur  

Le 3 Marie

**

j’ai la conviction que c’est aussi la tienne.

Les femmes sont des mères

Elles enfantent non seulement des hommes mais aussi de chrétiens

Ce sont elles qui  bien souvent  apprennent « le notre père » à leurs petits

et qui leur apprend à rendre grâce pour les grâces reçues  

 Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu,

**

L’imposition des mains

 ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains

L’église  prend la suite , impose les mains

Intensifie la  foi  des jeunes croyants

leurs confiance  leur  joie, leur bonté   

. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération

**

. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile

Les femmes sont souvent plus vaillantes que les hommes

Elles n’ont pas honte de leurs fils qui sont en prison !

Elles ne se découragent pas quand on se moque de leur foi

Elles luttent pour la survie  de leurs enfants en détresse

Elles ont des convictions et savent les défendre

 

Lettre de Paul à Philémon (7-20)

15 novembre, 2018

Bien-aimé, ta charité m’a déjà apporté beaucoup de joie et de réconfort, car grâce à toi, frère, les cœurs des fidèles ont trouvé du repos. Certes, j’ai dans le Christ toute liberté de parole pour te prescrire ce qu’il faut faire, mais je préfère t’adresser une demande au nom de la charité : moi, Paul, tel que je suis, un vieil homme et, qui plus est, prisonnier maintenant à cause du Christ Jésus, j’ai quelque chose à te demander pour Onésime, mon enfant à qui, en prison, j’ai donné la vie dans le Christ. Cet Onésime (dont le nom signifie « avantageux ») a été, pour toi, inutile à un certain moment, mais il est maintenant bien utile pour toi comme pour moi. Je te le renvoie, lui qui est comme mon cœur. Je l’aurais volontiers gardé auprès de moi, pour qu’il me rende des services en ton nom, à moi qui suis en prison à cause de l’Évangile. Mais je n’ai rien voulu faire sans ton accord, pour que tu accomplisses ce qui est bien, non par contrainte mais volontiers. S’il a été éloigné de toi pendant quelque temps, c’est peut-être pour que tu le retrouves définitivement, non plus comme un esclave, mais, mieux qu’un esclave, comme un frère bien-aimé : il l’est vraiment pour moi, combien plus le sera-t-il pour toi, aussi bien humainement que dans le Seigneur. Si donc tu estimes que je suis en communion avec toi, accueille-le comme si c’était moi. S’il t’a fait du tort ou s’il te doit quelque chose, mets cela sur mon compte. Moi, Paul, j’écris ces mots de ma propre main : c’est moi qui te rembourserai. Je n’ajouterai pas que toi aussi, tu as une dette envers moi, et cette dette, c’est toi-même. Oui, frère, donne-moi cette satisfaction dans le Seigneur, fais que mon cœur trouve du repos dans le Christ.

 **

Paul

 Un vieillard en prison

mais ayant

beaucoup de joie et de réconfort

**

Peu importe la vieillesse

Peu importe  la prison

pour moi vivre c’est le Christ

**

Joie car le Christ est vivant en lui

réconfort car le Christ est accueilli dans les églises

dans les communautés qu’il a lui même fondées

dont celle de Philémon

où règne la charité

où les cœurs des fidèles ont trouvé du repos.

 

Philémon

Paul est tendresse

délicatesse

il dit à Philémon : Mon Bien aimé  

il parle de Mon enfant  Onésime

**

Il n’est plus le jeune exalté, qui sur la route de Damas en voulait à tous les chrétiens  

ou l’apôtre autoritaire qui s’opposait aux « colonnes de l’église » Pierre et Jacques

ou  encore l’homme en colère qui réprimande les corinthiens

ou qui vogue sur les mers

**

Il est respectueux…il s’excuse

Lui aussi a été  transformé par l’Esprit

lui aussi est devenu un « homme nouveau »

**

Onésime

Il était esclave  

Maintenant non seulement  il a été baptisé

mais il maintenant bien utile pour toi comme pour moi  …accueille-le comme si c’était moi. S’il t’a fait du tort ou s’il te doit quelque chose, mets cela sur mon compte.

**

Nous aussi nous étions esclave du péché

Nous avons été  baptisés  

Nous avons reçu l’Esprit saint  

nous avons été racheté par le Christ

Puisse le Seigneur nous acceuillir en sa maison  

et rendons grâce

Tite (3, 1-7) : Sauvés par sa miséricorde »

14 novembre, 2018

Bien-aimé, rappelle à tous qu’ils doivent être soumis aux gouvernants et aux autorités, qu’ils doivent leur obéir et être prêts à faire tout ce qui est bien ; qu’ils n’insultent personne, ne soient pas violents, mais bienveillants, montrant une douceur constante à l’égard de tous les hommes.Car nous aussi, autrefois, nous étions insensés, révoltés, égarés, esclaves de toutes sortes de convoitises et de plaisirs ; nous vivions dans la méchanceté et la jalousie, nous étions odieux et remplis de haine les uns pour les autres. Mais lorsque Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et son amour pour les hommes, il nous a sauvés, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais par sa miséricorde. Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint. Cet Esprit, Dieu l’a répandu sur nous en abondance, par Jésus Christ notre Sauveur, afin que, rendus justes par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle.

 **

Tite

Paul dans la lettre qu’il adresse à son jeune disciple

résume l’essentiel de son enseignement donné dans ses épîtres précédentes

**

Les œuvres de la chair

nous étions insensés, révoltés, égarés, esclaves de toutes sortes de convoitises et de plaisirs

c’est ce que Paul avait écrit aux galates en parlant des œuvres de la chair (Gal 5)

 **

Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et son amour pour les hommes

mais cette fois ci

au lieu de parler des fruits de l’Esprit

la paix, la joie ,la patience(Gal 5)    

Paul met l’accent sur la bonté de Jésus

qui regarde les hommes avec tant de tendresse et d’amour

 

Tite-sauvés

Jésus  non seulement a pitié des lépreux, des estropiés , des boiteux

mais il admire les hommes

il admire le  semeur et il en fait un parabole

il admire les bergers qui recherchent les brsbis

la femme qui balaie sa case ,

la femme qui met du levain dans sa pâte

les commerçants qui servent bien leurs clients ….

il admire la veuve qui donne son obole dans le temple

**

Renaitre

Par le bain du baptême, il nous a fait renaître

c’est l’épître aux Éphésiens

Il n’y a qu’un Seigneur, une foi, un baptême…..

Revêtez l’homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté (Eph)

**

justifiés par la grâce

 rendus justes par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle.

C’est l’épître aux Romains 

nous sommes justifiés  par la foi et non par nos mérites 

**

Merci

Rendons grâce comme le samaritain lépreux

qui est le seul à revenir pour remercier le Seigneur

et réjouissons nous  Luc (17,11-19)

 

 

123