Archive pour la catégorie 'Première épitre aux Corinthiens'

Saint Paul : La première épitre aux Corinthiens

19 septembre, 2016

 

 Paul le croyant

Paul commence à « crier sa foi »

c’est un fou !

il y croit

Cliquez ICI 

**

Paul le fondateur

Paul est aussi un chef responsable de communautés

Il réprimande les corinthiens

en leur faisant la morale

Cliquez ICI 

**

Paul le pasteur  

puis il parle de l’Eglise :le corps du Christ et la fraction du pain

Cliquez ICI 

**

La résurrection  et la vie eternelle

Cliquez ICI 

 

1 cor (15,35-49) : La vie Eternelle

17 septembre, 2016

 

Frères, quelqu’un pourrait dire : « Comment les morts ressuscitent-ils ? avec quelle sorte de corps reviennent-ils ? » – Réfléchis donc ! Ce que tu sèmes ne peut reprendre vie sans mourir d’abord ; et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps de la plante qui va pousser, mais c’est une simple graine : du blé, par exemple, ou autre chose.

 

Quelle merveille !

Quel miracle !

car c’est cela le miracle

une simple graine jetée en terre peut donner la vie

**

L’insensé dit :

« je croirais quand je verrais un miracle »

mais ce miracle est quotidien

ce miracle c’est la vie

la vie des plantes ,des animaux, des hommes

**

On ne s’étonne plus !

Un grain jeté en terre

germe

donne la vie

s’épanouit

grandit

fleurit

 

vie-épanouie

La vie

Ainsi en est-il de la résurrection des morts.

Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel ; car s’il existe un corps physique, il existe aussi un corps spirituel. L’Écriture dit : Le premier homme, Adam, devint un être vivant ; le dernier Adam – le Christ – est devenu l’être spirituel qui donne la vie. Ce qui vient d’abord, ce n’est pas le spirituel, mais le physique ; ensuite seulement vient le spirituel.

Quelle leçon !

L’histoire de ce grain jeté en terre

faible, périssable

c’est l’histoire de toute vie

nous sommes fait d’argile

nous sommes jetés sur terre  

C’est un corps physique

celui du premier Adam

**

Ensuite tout au cours de notre vie

nous devons grandir, nous transformer

nous épanouir

pour devenir des hommes spirituels

possédés par l’esprit

Cliquez ICI

**

Pétri d’argile, le premier homme vient de la terre ; le deuxième homme, lui, vient du ciel. Comme Adam est fait d’argile, ainsi les hommes sont faits d’argile ; comme le Christ est du ciel, ainsi les hommes seront du ciel. Et de même que nous aurons été à l’image de celui qui est fait d’argile, de même nous serons à l’image de celui qui vient du ciel.

Alors !

et alors seulement

nous fleurirons  

pour une vie impérissable  

glorieuse ,éternelle

1Cor 15(1-35) Rédemption et Résurrection

16 septembre, 2016

La rédemption

Frères..Je vous ai transmis avant tout cet enseignement que j’ai reçu moi-même : le Christ est mort pour nos péchés, comme l’avaient annoncé les Écritures ;il a été mis au tombeau et il est revenu à la vie le troisième jour, comme l’avaient annoncé les Écritures ; il est apparu à Pierre, puis aux douze apôtres. 

**

« Il est mort pour nos péchés »

c’est ce que les savants théologiens ont appelés la rédemption

Quel vilain mot !

**

Il n’est pas question dans l’évangile de rédemption

mais d’Amour de Dieu

**

Un combat spirituel

Jésus est un sauveur

non un rédempteur

Il ne meurt pas pour « racheter » la rançon de nos fautes

Il me meurt pas pour la justice

Il meurt par Amour

Il meurt pour nous sauver

pour être à la tête du combat

contre le mal qui nous entoure

pour la victoire du bien

**

Le terme de rédemption nous culpabilise

L’allusion au combat nous anobli

C’est le combat des fils de Dieu

Ressurection 

 

La résurrection

 Nous prêchons donc que le Christ est revenu d’entre les morts : comment alors quelques-uns d’entre vous peuvent-ils dire que les morts ne se relèveront pas ? Si tel est le cas, le Christ n’est pas non plus ressuscité ;et si le Christ n’est pas ressuscité, nous n’avons rien à prêcher et vous n’avez rien à croire..

..Si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi est une illusion et vous êtes encore en plein dans vos péchés. Il en résulte aussi que ceux qui sont morts en croyant au Christ sont perdus. Si nous avons mis notre espérance dans le Christ uniquement pour cette vie, alors nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.

**

Les chrétiens seront dans ce cas les plus malheureux des hommes

car si le Christ n’est pas  réssuscité

si le Christ vivant ne combat avec nous contre le mal

qui nous aidera à combattre ?

**

Le Christ  est notre sauveur  

Le Christ est le vainqueur  

S’il n’est pas ressuscité  

Comment pouvons nous combattre contre le mal maintenant ?

**

Mais si le Christ n’est pas ressuscité

les chrétiens ne sont pas pour autant les plus malheureux des hommes

car la foi ,l’esperance ,l’amour prêchés par Jésus transfigure la vie des croyants

**

Notre réssurection

Mais, en réalité, le Christ est revenu d’entre les morts, en donnant ainsi la garantie que ceux qui sont morts ressusciteront également. 

Nous aussi nous vivrons

mais la vie eternelle n’est pas reservée aux juste « racheté »

mais un don de Dieu à toute une humanité qui aura combattu pour le Bien 

non seulemnt au nom de la justice

mais par amour

non pour la « rédemption »

mais parce que Dieu nous aime

et nous reserve la vie eternelle

depuis toujours et à tous  

**

La Victoire

Ensuite arrivera la fin : le Christ détruira toute autorité, tout pouvoir et toute puissance spirituels, et il remettra le Royaume à Dieu le Père. Car il faut que le Christ règne jusqu’à ce que Dieu ait contraint tous les ennemis à passer sous ses pieds. Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort

Tout sera remis au père

pour sa plus grande gloire

le mal sera détruit

la mort sera vaincue

la vie sera éternelle

 

En effet, il est écrit : « Dieu lui a tout mis sous les pieds. » Mais il est clair que, dans cette phrase, le mot « tout » n’inclut pas Dieu, qui soumet toutes choses au Christ. Lorsque toutes choses auront été soumises au Christ, alors lui-même, le Fils, se soumettra à Dieu qui lui aura tout soumis ; ainsi, Dieu régnera parfaitement sur tout

**

Puissions nous comme Paul combattre ce « bon combat »

à la suite de « notre « Sauveur » le Christ  

Frères, chaque jour je risque la mort : c’est vrai, aussi vrai que je suis fier de vous dans la communion avec Jésus-Christ notre Seigneur. A quoi m’aurait-il servi de combattre contre des bêtes sauvages, à Éphèse, si c’était pour des motifs purement humains ? Si les morts ne ressuscitent pas, alors, comme on le dit, « mangeons et buvons, car demain nous mourrons ».

Cliquez ICI

1 Corinthiens les chapitres (11,8-15,1) : La fraction du pain

14 septembre, 2016

Saint Paul en écrivant aux corinthiens semble revivre les moments forts de la soirée du jeudi saint

dans le cénacle ,quand Jésus et ses disciples ont partagé le pain

**

La réconciliation

Avant de communier ensemble

il faut d’abord se réconcilier

car tout n’est pas parfait au sein de l’église

**

Paul constate que les corinthiens sont divisés

Frères, puisque j’en suis à vous faire des recommandations, je ne vous félicite pas pour vos réunions : elles vous font plus de mal

 Le jeudi saint Jésus commence par laver les pieds de ses apôtres

Au début de la messe ,on se reconnaît pécheur

 

Emmaus

 

La fraction du pain

Paul rappelle

lui, le premier

lui, avant les autres évangélistes  

les paroles de la consécration prononcées par Jésus  

Cliquez ICI 

**

La promesse du Saint Esprit

Jésus au cénacle nous promet aussi de nous envoyer l’Esprit Saint

Paul nous montre l’Esprit à l’œuvre dans son église

**

Jésus compare l’église a une vigne

je suis la vigne et vous etes les sarments

Paul nous dit  

 Vous êtes le corps du Christ

Cliquez ICI 

**

L’Amour

Puis Jésus parle longuement de l’amour

et prononce la prière  sacerdotale

« Qu’ils soient UN »

Paul, quant à lui, chante l’hymne à la charité

 L’amour prend patience, l’amour rend service,
…Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout.
L’amour ne disparaît jamais (13,8).

1Corinthiens (ch 12) : La fraction du pain ,Un seul Esprit ,Un seul corps

13 septembre, 2016

Réunis  en Eglise ,pour la fraction du pain ,les chrétiens forment un seul corps animés par un seul esprit

**

Un seul Esprit

je vous le déclare : personne, parlant sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu, ne dit : « Maudit soit Jésus », et nul ne peut dire : « Jésus est Seigneur », si ce n’est par l’Esprit Saint.

L’Esprit Saint réunit

L’Esprit saint éclaire  

Le don de l’Esprit c’est la foi

 **

Il y a diversité de la grâce, mais c’est le même Esprit ;

Le don de l’esprit est une grâce

C’est un don !

Que les chrétiens qui ont cette foi louent donc le Seigneur

car c’est une chance !

une chance inouïe

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis,(Jn 15,16)

**

La joie de Paul

A chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien de tous. 

A l’un, par l’Esprit, est donné un message de sagesse,

à l’autre, un message de connaissance, selon le même Esprit ; 

à l’un, dans le même Esprit, c’est la foi ;

 à un autre, dans l’unique Esprit, ce sont des dons de guérison ;

 à tel autre, d’opérer des miracles,

 à tel autre, de prophétiser,

 à tel autre, de discerner les esprits,

 à tel autre encore, de parler en langues ;

 enfin à tel autre, de les interpréter. 

**

On reconnaît le style de Paul  

Il déborde de joie !

Il exulte !

Il est enthousiaste !

**

Ce qu’il écrit

est un cri !

C’est un chant !

**

Parce que ensemble

en communion  

avec la même foi

mais avec des formes différentes

les chrétiens proclament  

Jésus  est Seigneur

et que Dieu les comble de grâce

Dieu les comble de dons

**

Que de dons !

Que de force !

Que de richesses !

quand les chrétiens se réunissent  

avec un foi profonde

Jésus est Seigneur

en partageant le même pain

 

fraction-du-pain

 

La messe du dimanche n’est pas une obligation

mais elle est indispensable

Pas de corps de Christ

sans une église  réunie

**

Un seul corps

Ce corps c’est le Christ  ressuscité

le Christ vivant à jamais

le corps est un, et pourtant il a plusieurs membres ; mais tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps : il en est de même du Christ.

**

Dans ce corps

que de diversités

Car nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit en un seul corps, Juifs ou Grecs, esclaves ou hommes libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.

Divers mais un seul corps

Si le pied disait : « Comme je ne suis pas une main, je ne fais pas partie du corps », cesserait-il pour autant d’appartenir au corps 

Dans ce corps

nous avons tous besoin les uns des autres

nous nous complétons

L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi », ni la tête dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous. » 

**

Dans ce corps

nous sommes tous utiles

les plus discrets ,les plus humbles, lés silencieux  

Bien plus, même les membres du corps qui paraissent les plus faibles sont nécessaires,

et on le sait ce sont mêmes les  préférés dans le royaume de Dieu

 et ceux que nous tenons pour les moins honorables, c’est à eux que nous faisons le plus d’honneur.

un corps unis malgré tout et toujours

Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est glorifié, tous les membres partagent sa joie.

**

Ce corps c’est le Christ

Or vous êtes le corps du Christ et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. 

Et ceux que Dieu a disposés dans l’Eglise sont, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des hommes chargés de l’enseignement ; vient ensuite le don des miracles, puis de guérison, d’assistance, de direction, et le don de parler en langues.Tous sont-ils apôtres ? Tous prophètes ? Tous enseignent-ils ? Tous font-ils des miracles ? Tous ont-ils le don de guérison ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ? 

1 Cor.(11, 17-33) : La fraction du pain

12 septembre, 2016

Frères, puisque j’en suis à vous faire des recommandations, je ne vous félicite pas pour vos réunions : elles vous font plus de mal que de bien. Tout d’abord, quand votre Église se réunit, j’entends dire que, parmi vous, il existe des divisions, et je crois que c’est assez vrai, car il faut bien qu’il y ait parmi vous des groupes qui s’opposent, afin qu’on reconnaisse ceux d’entre vous qui ont une valeur éprouvée.Donc, lorsque vous vous réunissez tous ensemble, ce n’est plus le repas du Seigneur que vous prenez ; en effet, chacun se précipite pour prendre son propre repas, et l’un reste affamé, tandis que l’autre a trop bu. N’avez-vous donc pas de maisons pour manger et pour boire ? Méprisez-vous l’Église de Dieu au point d’humilier ceux qui n’ont rien ? Que puis-je vous dire ? vous féliciter ? Non, pour cela je ne vous félicite pas ! J’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. » Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.Mes frères, quand vous vous réunissez pour ce repas, attendez-vous les uns les autres. 7C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice;car celui qui mange et boit [indignement], sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit son propre jugement…Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres

 

 **

La fraction du pain

Frères, puisque j’en suis à vous faire des recommandations, je ne vous félicite pas pour vos réunions : elles vous font plus de mal que de bien.

De suite après la pentecôte ,les chrétiens se réunirent

pour partager le pain 

comme le Christ le soir du jeudi saint

Et ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres et aux réunions communes, à la fraction du pain et aux prières.(Act 2,42)

**

Ces réunions étaient essentielles

non obligatoires ,mais indispensables 

non obligatoires ,mais recherchées, voulues, désirées

pour consolider l’unité de l’assemblée

pour proclamer  en eglsie

la foi nouvelle en un sauveur

mort et ressuscité

**

La réconciliation

 Tout d’abord, quand votre Église se réunit, j’entends dire que, parmi vous, il existe des divisions, et je crois que c’est assez vrai

Tout n’est pas parfait

il est vrai !

Pour être en communion

pour être des  co-pains

pour partager le pain

il faut d’abord être vraiment ,profondément unis

**

Il ne suffit pas de dire « je confesse à Dieu »

il ne suffit pas de demander pardon

il faut serrer la main à nos frères

mieux les connaitre

les écouter ,leur parler

**

Différents

, car il faut bien qu’il y ait parmi vous des groupes qui s’opposent

Nous avons des parcours différents

des origines différentes

Dans nos églises se côtoient  maintenant toutes les races

toutes les opinions

Il y a Apollos …Il y a Paul.. Pierre..

peu importe !

et c’est inouïe

c’est formidable

on se serre la main ,on se respecte, on se pardonne

**

 afin qu’on reconnaisse ceux d’entre vous qui ont une valeur éprouvée.

L’essentiel c’est aimer

Aimer ,c’est prouver notre foi 

**

Les différences sociales

Donc, lorsque vous vous réunissez tous ensemble, ce n’est plus le repas du Seigneur que vous prenez ; en effet, chacun se précipite pour prendre son propre repas, et l’un reste affamé, tandis que l’autre a trop bu. N’avez-vous donc pas de maisons pour manger et pour boire ? Méprisez-vous l’Église de Dieu au point d’humilier ceux qui n’ont rien ? Que puis-je vous dire ? vous féliciter ? Non, pour cela je ne vous félicite pas !

Les pauvres.. les riches ,le doués ,les moins doués .. ;

On est tous égaux

On est tous des enfants de Dieu  

Peu importe nos richesses ,nos talents, nos situation

tous ensemble nous disons « Notre Père »

**

Saint Jacques remarque dans son épitre

Si, par exemple, il entre dans votre assemblée un homme qui ait un anneau d’or et un vêtement magnifique, et qu’il y entre aussi un pauvre avec un habit sordide;et que tournant vos regards vers celui qui est magnifiquement vêtu, vous lui disiez:  » Vous, asseyez-vous ici, à cette place d’honneur « , et que vous disiez au pauvre:  » Toi, tiens-toi là debout, ou assieds-toi ici, au bas de mon marchepied:  » n’est-ce pas faire entre vous des distinctions, et vous établir juges aux pensées perverse(Jc 2,2)

N’humilions pas nos frères

Au contraire encourageons les faibles

aidons les pauvres 

**

La nouvelle alliance

fraction-du-pain-Caravage

 

J’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. »

c’est le centre

« le corps » C’est l’incarnation

« pour vous »  c’est l’amour

**

Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »

C’est le pardon

le sang versé en rémission des péchés 5Mtt)

tout y est ! 

 

Le kérygme

 Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

 « Il est mort ! Il est ressuscité ! »

c’est le « credo » des premiers  chrétiens

**

C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice; car celui qui mange et boit , sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit son propre jugement.

Y croyons nous vraiment en communiant

Jésus est là !

Il est présent avec nous, en nous 

**

Croyons nous vraiment que nous formons qu’un seul corps

le corps du Christ ressuscité  

1 Cor (11,2-16) : Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre !

10 septembre, 2016

Je vous félicite de vous souvenir de moi en toute occasion, conserver les traditions telles que je vous les ai transmises.Je veux pourtant que vous sachiez ceci : le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme, le chef du Christ, c’est Dieu. 4Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. 5Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. 6Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Mais si c’est une honte pour une femme d’être tondue ou rasée, qu’elle porte un voile ! 7L’homme, lui, ne doit pas se voiler la tête : il est l’image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l’homme. 8Car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme.Et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. Voilà pourquoi la femme doit porter sur la tête une marque d’autorité, à cause des anges.Pourtant, la femme est inséparable de l’homme et l’homme de la femme, devant le Seigneur. Car si la femme a été tirée de l’homme, l’homme naît de la femme et tout vient de Dieu. Jugez par vous-mêmes : est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ? La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas qu’il est déshonorant pour l’homme de porter les cheveux longs ?Tandis que c’est une gloire pour la femme, car la chevelure lui a été donnée en guise de voile. Et si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude et les Eglises de Dieu non plus.

**

Oh !la ! la !

Paul que dis tu ?

Les femmes vont pas aimer !

Du reste ,les prêtres se méfient

et évitent de lire ce texte à l’église

**

Je vous félicite de vous souvenir de moi en toute occasion, conserver les traditions telles que je vous les ai transmises.

Attention !

Paul ne cite pas les évangiles

il parle de lui même et des traditions

**

Il est encore très imprégné par ce qu’on lui a enseigné

quand il était tout petit  

et par ce que son maître Gamaliel lui a dit

On ne se libère pas si facilement des préjugés de nos parents

 **

Comme quoi !

Même pour le plus grand des apôtres

il est parfois difficile de changer de cœur

** 

du reste

dans la suite du texte

Paul ne cesse de se contredire

il dit

le chef de tout homme, c’est le Christ ,le chef de la femme, c’est l’homme ,le chef du Christ c’est Dieu,

puis à la fin

Si la femme a été tirée de l’homme, l’homme naît de la femme et tout vient de Dieu.

 

marie-Antonello-de-Messine

Quant au voile ?

la chevelure sert de voile !

 Jugez par vous-mêmes : est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ? La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas qu’il est déshonorant pour l’homme de porter les cheveux longs ?Tandis que c’est une gloire pour la femme, car la chevelure lui a été donnée en guise de voile. 

**

Ailleurs il est plus absolu

les femmes se taisent dans les assemblées : elles n’ont pas la permission de parler ; elles doivent rester soumises, comme dit aussi la Loi. ..(14,24)

mais justement mon petit Paul

on ne tient plus compte de la loi

Paul  est pris en flagrant délit de non respect à son propre enseignement

« On est plus sous le joug de la loi » !

**

Paul le sait bien

il est même par ailleurs à l’avant garde

puisque le premier curé qu’il met à la tête d’une communauté est une femme

C’est Lydie à Philippes

Cliquez ICI 

**

Et si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude

et puis y en a marre !

assez discuté !

Paul est donc bien embarrassé  

**

Assurément !Paul n’est pas misogyne

Cliquez ICI 

 

 

1 Cor.(8,1-9,24) : La connaissance enfle, mais l’amour édifie.

9 septembre, 2016

C’est entendu, nous possédons la connaissance.(8,1)

OK ! Le Chrétien a la foi

OK !  Le Chrétien est libéré de la loi

**

La connaissance enfle, mais l’amour édifie. Si quelqu’un s’imagine connaître quelque chose, il ne connaît pas encore comme il faudrait connaître

OK ! Les chrétiens ont la connaissance

et encore !

c’est pas si sûr

et même pas sûr du tout !

Surtout si cette connaissance « enfle »

**

Les  idolothytes (8,1-9,1)

Au nom de l’amour

apprenons la souplesse

en respectant les croyances des autres

en ne scandalisant personne

ni les païens, en se moquant de leurs coutumes

ni les nouveaux Chrétiens qui n’ont pas compris cette souplesse

même si nous sommes « Cool »

**

la viande des sacrifices …offerte aux idoles, ..Ce n’est pas un aliment qui nous rapprochera de Dieu : si nous n’en mangeons pas, nous ne prendrons pas de retard ; si nous en mangeons, nous ne serons pas plus avancés. Mais prenez garde que cette liberté même, qui est la vôtre, ne devienne une occasion de chute pour les faibles. 

**

L’exemple de Paul

Ne suis-je pas libre ?  Ne suis-je pas apôtre ?N’aurions-nous pas le droit de manger et de boire ?

Paul a la connaissance

il sait qu’il peut manger la viande des idoles

par amour il ne le fait pas

Si un aliment doit faire tomber mon frère, je renoncerai à tout jamais à manger de la viande plutôt que de faire tomber mon frère. 

**

N’aurions-nous pas le droit d’emmener avec nous une femme chrétienne comme les autres apôtres, les frères du Seigneur et Képhas ? Moi seul et Barnabas n’aurions-nous pas le droit d’être dispensés de travailler ? 

… En effet, il est écrit dans la loi de Moïse : Tu ne muselleras pas le bœuf qui foule le grain.

**

Paul sait qu’il a le droit de recevoir un salaire pour annoncer l’évangile

Par amour il  préfére travailler en faisant des tapis chez Jason  à Thessalonique  

 

Il sait qu’il peut manquer à la loi

 Pour ne pas scandaliser il ne le fait pas

**

Prêcher l’évangile

Paul n’ a rien à y perdre !

Je n’ai usé d’aucun de ces droits et je n’écris pas ces lignes pour les réclamer. Plutôt mourir !… Personne ne me ravira ce motif de fierté ! Car annoncer l’Evangile n’est pas un motif de fierté pour moi, c’est une nécessité qui s’impose à moi : Malheur à moi si je n’annonce pas l’Evangile !

**

Tout à tous

C’est l’amour qui édifie !

Oui, libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous, pour en gagner le plus grand nombre. J’ai été avec les Juifs comme un Juif, pour gagner les Juifs, avec ceux qui sont assujettis à la loi, comme si je l’étais – alors que moi-même je ne le suis pas –, pour gagner ceux qui sont assujettis à la loi ;

**

Sa loi c’est le Christ

c’est l’amour 

et Suivre cette loi n’est que du Bonheur 

Avec ceux qui sont sans loi, comme si j’étais sans loi – alors que je ne suis pas sans loi de Dieu, puisque Christ est ma loi –, pour gagner ceux qui sont sans loi. J’ai partagé la faiblesse des faibles, pour gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous pour en sauver sûrement quelques-uns.

.

1e épitre aux Corinthiens .Ch 7 : Le mariage

7 septembre, 2016

Voici un chapitre de la 1é  lettre aux corinthiens qui sort de l’ordinaire  

 

Ce n’est pas vraiment religieux   

Ce n’est pas de la spiritualité

Ce n’est pas de la morale

**

C’est du droit !

enseigné par un professeur de droit

sur le mariage

Que le mari remplisse ses devoirs envers sa femme, et que la femme fasse de même envers son mari. …Ne vous refusez pas l’un à l’autre, sauf d’un commun accord et temporairement, afin de vous consacrer à la prière 

**

Paul donne son avis

mais il s’engage pas plus

il est « cool »  

En parlant ainsi, je vous fais une concession, je ne vous donne pas d’ordre. 

**

Quand même, il rappelle l’essentiel

A ceux qui sont mariés j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur : que la femme ne se sépare pas de son mari  si elle en est séparée, qu’elle ne se remarie pas ou qu’elle se réconcilie avec son mari –, et que le mari ne répudie pas sa femme. 

**

C’est de la sociologie

Paul nous donne une description vivante sur la vie à Corinthe

Les Corinthiens sont turbulents

Cliquez ICI   

**

mais finalement les corinthiens sont  bien sympathiques

cosmopolites

Les chrétiens sont mariés avec des incroyants

si un frère a une femme non croyante et qu’elle consente à vivre avec lui, qu’il ne la répudie pas….Car le mari non croyant est sanctifié par sa femme,..Si le non-croyant veut se séparer, qu’il le fasse ! Le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ce cas :

Les juifs  avec les non juifs

l’un était-il circoncis lorsqu’il a été appelé ? Qu’il ne dissimule pas sa circoncision. L’autre était-il incirconcis ? Qu’il ne se fasse pas circoncire.

Paul en profite quand même pour envoyer une petite pointe aux Juifs ; Il peut pas s’en empêcher

La circoncision n’est rien, et l’incirconcision n’est rien : le tout c’est d’observer les commandements de Dieu. 

**

Des maîtres et des esclaves

Que chacun demeure dans la condition où il se trouvait quand il a été appelé. Etais-tu esclave quand tu as été appelé ? Ne t’en soucie pas ; au contraire, alors même que tu pourrais te libérer, mets plutôt à profit ta condition d’esclave.

c’est cool !

 mais en même temps que le maitre se souvienne qu’il est lui même esclave du Christ

 Car l’esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur. De même, celui qui a été appelé étant libre est un esclave du Christ. Quelqu’un a payé le prix de votre rachat : ne devenez pas esclaves des hommes. Que chacun, frères, demeure devant Dieu dans la condition où il se trouvait quand il a été appelé.

**

De la sagesse !

Je voudrais bien que tous les hommes soient comme moi ; mais chacun reçoit de Dieu un don particulier, l’un celui-ci, l’autre celui-là….Je dis donc aux célibataires et aux veuves qu’il est bon de rester ainsi, comme moi. Mais s’ils ne peuvent vivre dans la continence, qu’ils se marient ; car il vaut mieux se marier que brûler. 

**

De l’humour !

 c’est un avis que je donne,

ne te maries pas

Je pense que c’est un avantage, à cause des angoisses présentes, oui, on a avantage à rester celibataire ..…les gens mariés auront de lourdes épreuves à supporter, et moi, je voudrais vous les épargner.

**

Je voudrais que vous soyez exempts de soucis. Celui qui est marié a souci des affaires du monde : il cherche comment plaire à sa femme, et il est partagé…De même la femme mariée a souci des affaires du monde : elle cherche comment plaire à son mari.

Ils n’ont plus le temps de prier 

mais si quelqu’un, est  débordant d’ardeur.., qu’il se marie.  Ainsi celui qui épouse sa fiancée fait bien, et celui qui ne l’épouse pas fera encore mieux.

**

Tout passe !

mais quelle est donc la conclusion de Paul

sinon que chacun fasse pour le mieux

sans trop de scrupule

avec sagesse et discernement

pour le bonheur de tous  

sans trop se soucier des règles

car tout passe

 le temps est écourté. Désormais, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s’ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s’ils ne possédaient pas,.. Car la figure de ce monde passe. 

 

Mariage-de-Marie-par-Raphae

Mariage indissoluble

mais quand même !

le mariage entre chrétiens est indissoluble   

La femme est liée à son mari aussi longtemps qu’il vit. Si le mari meurt, elle est libre d’épouser qui elle veut, mais un chrétien seulement.  

1 Cor.(6, 1-11) : C’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez les autres

6 septembre, 2016

Frères, lorsque l’un d’entre vous a un désaccord avec un autre, comment ose-t-il aller en procès devant des juges païens plutôt que devant les fidèles ? Ne savez-vous pas que les fidèles jugeront le monde ? Et si c’est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ?  Ne savez-vous pas que nous jugerons des anges ? À plus forte raison les affaires de cette vie ! Et quand vous avez de telles affaires, vous prenez comme juges des gens qui n’ont pas d’autorité dans l’Église ! Je vous le dis à votre honte. N’y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d’arbitre entre ses frères ? Pourtant, un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants !C’est déjà un échec pour vous d’avoir des litiges entre vous. Pourquoi ne pas plutôt supporter l’injustice ? Pourquoi ne pas plutôt vous laisser dépouiller ? Au contraire, c’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez les autres, et cela, vous le faites à des frères ! Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, les idolâtres, les adultères, ni les dépravés et les sodomites, ni les voleurs et les profiteurs, ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, aucun de ceux-là ne recevra le royaume de Dieu en héritage. Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtes devenus des justes, au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu.

 **

 

Les corinthiens

sont devenus chrétiens

mais sont encore bien turbulents

Cliquez ICI

**

Frères, lorsque l’un d’entre vous a un désaccord avec un autre, comment ose-t-il aller en procès devant des juges païens plutôt que devant les fidèles ?

Les corinthiens se disputent

Ils se chamaillent

ILs se font des procés

Comment osent t il se faire juger par des païens

qui n’ont pas les mêmes valeurs que les chrétiens ?

**

Le monde ?

Ne savez-vous pas que les fidèles jugeront le monde ?

le monde …ce sont « hommes charnels »

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions,  envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables (Gal .5,19)

Et si c’est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ?

**

Les anges ?

Ne savez-vous pas que nous jugerons des anges ? À plus forte raison les affaires de cette vie !

les anges …ce sont les « hommes spirituels »

Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi ; contre de telles choses, il n’y a pas de loi. Ceux qui sont au Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi sous l’impulsion de l’Esprit.(Gal5..)

Cliquez ICI 

**

 Et quand vous avez de telles affaires, vous prenez comme juges des gens qui n’ont pas d’autorité dans l’Église !

comment de tels juges peuvent ils juger selon Dieu

qui connait les « reins et les cœurs »

 

des juges qui ne peuvent juger que des actes et qui ne connaissent pas les cœurs

des juges « raisonnables »

et pas forcement « aimables »

qui veulent ignorer la miséricorde et l’amour au nom de leur justice

une justice pourtant souvent  bien impuissante

**

Des sages ?

je vous le dis à votre honte. N’y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d’arbitre entre ses frères ?

Des sages qui ont compris  langage de la croix

la folie de la croix

qui osent dire aux chrétiens

qu’ils doivent  porter leurs croix et tout donner  

 **

Echec et scandale

 Pourtant, un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants ! C’est déjà un échec pour vous d’avoir des litiges entre vous. Pourquoi ne pas plutôt supporter l’injustice ?

C’est à la fois un scandale et un échec

Les chrétiens se doivent d’aimer

« Voyez comme  ils s’aiment ! » Actes)

**

Quel scandale que nos divisions entre chrétiens

au nom des dogmes

au nom des mœurs

au nom de la justice  

au nom des races

au nom des religions

**

Pourquoi ne pas plutôt vous laisser dépouiller

Pourquoi ne pas accueillir tous les hommes

il sont tous nos frères !

Tout donner  

pour que vienne le royaume de Dieu

un royaume de paix et d’amour

 

migrants

 

Au contraire, c’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez les autres et cela, vous le faites à des frères !

**

 Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, les idolâtres, les adultères, ni les dépravés et les sodomites, ni les voleurs et les profiteurs, ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, aucun de ceux-là ne recevra le royaume de Dieu en héritage. Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous.

et oui !

Voila aussi ce que nous sommes …des hommes charnels

nous chrétiens baptisés 

en France en Europe 

Dans le monde actuel

nous avons rejeté Dieu

et nous rejetons les refugiés.

  et cela, vous le faites à des frères ! 

 **

Mais vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtes devenus des justes, au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu.

Et pourtant !

Le sauveur est venu

il est venu pour nous purifier par la croix

pour nous enseigner l’amour

pour que nous portions les fruits de l’Esrpit 

123