Archive pour la catégorie 'Nouveau Testament'

23ème mercredi Ordinaire : Heureux les pauvres (Lc 6, 20-26)

13 septembre, 2023

En ce temps-là, Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara : « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez. Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous excluent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l’homme. Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie, car alors votre récompense est grande dans le ciel ; c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes. Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation ! Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! Quel malheur pour vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez ! Quel malheur pour vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous ! C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

 

Les Béatitudes

Heureux les doux ,les miséricordieux ,les pacifiques

ce n’est que du bonheur

mais Luc n’en parle pas

 2023-Ordinaire-A-23é-Mercre

Au contraire il dit

Heureux, vous les pauvres, .. Heureux, vous qui avez faim ..

c’est à dire heureux les humbles ,les petits

Ceux qui ont besoin de Dieu

 

Sans Dieu nous sommes que du néant

Sans Dieu nous ne pouvons rien

«  J’ai soif de Dieu vivant …Quand le verrais je face à face ? »(ps)

Je peux tout avec celui qui me fortifie

 

Heureux, vous qui pleurez maintenant,

Heureux ceux qui regrettent d’avoir péché

ceux qui se reconnaissent pécheurs

 

Quel malheur pour vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous !

L’orgueil est à la source de beaucoup de nos malheurs quand nous nous prenons pour des Dieu

et nous n’avons plus besoin de Dieu

Si vous mangez les fruits de de cet arbre vous serez comme des dieux ( Gn 3,5)

 

Lecture :  Dans la gloire avec le Christ (Col 3, 1-11)

Frères, vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. Faites donc mourir en vous ce qui n’appartient qu’à la terre : débauche, impureté, passion, désir mauvais, et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie. Voilà ce qui provoque la colère de Dieu contre ceux qui lui désobéissent, voilà quelle était votre conduite autrefois lorsque, vous aussi, vous viviez dans ces désordres. Mais maintenant, vous aussi, débarrassez-vous de tout cela : colère, emportement, méchanceté, insultes, propos grossiers sortis de votre bouche. Plus de mensonge entre vous : vous vous êtes débarrassés de l’homme ancien qui était en vous et de ses façons d’agir, et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau qui, pour se conformer à l’image de son Créateur, se renouvelle sans cesse en vue de la pleine connaissance. Ainsi, il n’y a plus le païen et le Juif, le circoncis et l’incirconcis, il n’y a plus le barbare ou le primitif, l’esclave et l’homme libre ; mais il y a le Christ : il est tout, et en tous. –

 

Dieu notre Père ,lui aussi veut faire de nous des fils de Dieu

mais selon sa volonté si nous sommes humbles

et à l’écoute de sa parole

 

Comme le prêtre le dit à chaque eucharistie

« Comme cette eau se mélange au vin puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité

« Soyez Saints comme je suis saint »

 

Frères, vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut

Soyons humbles, en communion avec le Christ

votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.

 

Luttons contre les oeuvres de la chair (gal5)

débauche, impureté, désir mauvais, et cette soif de posséder,.. colère, emportement, méchanceté, insultes,

Débarrassez vous de l’homme ancien ..Revêtez l’homme nouveau

unis dans un am^me amour dans lapais

 

. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire.

et nous ne ferons plus qu’un avec le,Christ

: il est tout, et en tous. –

 

Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Il est grand, le Seigneur, hautement loué ; à sa grandeur, il n’est pas de limite. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Ils annonceront aux hommes tes exploits, la gloire et l’éclat de ton règne : ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges. (ps144)

 

23 ème mardi Ordinaire : Jésus appela ses disciples et en choisit douze (Lc 6, 12-19)

12 septembre, 2023

En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître. Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.

2023-Ordinaire-A-23é-mardi 

Jésus a prié son père et il a choisi 12 apôtres parmi ses disciples

a qui il avait sans doute déjà parlé longuement de son père et et des béatitudes

 

C’est devant ces 12 ,mais aussi devant toute la foule que Jésus va prononçer son sermon

« Bienheureux les pauvres ,les doux ,les pacifiques….. ».

Ce son eux qui devront propager cette doctrine

Ils en sont convaincus …Ils en sont fiers ..il s’agit de bonheur

pas encore de la croix

 

Lecture : Restez fermes dans la foi (Col 2, 6-15)

Frères, menez votre vie dans le Christ Jésus, le Seigneur, tel que vous l’avez reçu. Soyez enracinés, édifiés en lui, restez fermes dans la foi, comme on vous l’a enseigné ; soyez débordants d’action de grâce. Prenez garde à ceux qui veulent faire de vous leur proie par une philosophie vide et trompeuse, fondée sur la tradition des hommes, sur les forces qui régissent le monde, et non pas sur le Christ. Car en lui, dans son propre corps, habite toute la plénitude de la divinité. En lui, vous êtes pleinement comblés, car il domine toutes les Puissances de l’univers. En lui, vous avez reçu une circoncision qui n’est pas celle que pratiquent les hommes, mais celle qui réalise l’entier dépouillement de votre corps de chair ; telle est la circoncision qui vient du Christ. Dans le baptême, vous avez été mis au tombeau avec lui et vous êtes ressuscités avec lui par la foi en la force de Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts. Vous étiez des morts, parce que vous aviez commis des fautes et n’aviez pas reçu de circoncision dans votre chair. Mais Dieu vous a donné la vie avec le Christ : il nous a pardonné toutes nos fautes. Il a effacé le billet de la dette qui nous accablait en raison des prescriptions légales pesant sur nous : il l’a annulé en le clouant à la croix. Ainsi, Dieu a dépouillé les Puissances de l’univers ; il les a publiquement données en spectacle et les a traînées dans le cortège triomphal du Christ.

 

Au 12 Jésus a donc parlé d’abord des béatitudes

puis un peu plus tard,sur le mont Thabor ,après la transfiguration

il parlera de la croix

mais seulement à Pierre, Jacques et Jean

qui malgré tout, resteront fermes dans la foi

 

Encore plus tard ,il parlera de sa divinité aux Pharisiens stupéfaits et scandalisés de sa divinité

avant qu’Abraham fut , je Suis

et le soir du jeudi Saint

« Le père et moi nous sommes un »

C’est surtout Paul qui nous ouvre les yeux sur le divinité de Jésus

après avoir été renversé sur la route de Damas

 

Après avoir entendu parler de la passion , de la résurrection ,de la pentecôte

Paul est ébloui ,illuminé, enthousiasmé

il l’écrit à la fin de sa vie aux colossiens et aux Ephèsiens

en lui, dans son propre corps, habite toute la plénitude de la divinité. En lui, vous êtes pleinement comblés, car il domine toutes les Puissances de l’univers.

Ce que le prêtre dit au cours de chaque messe en versant l’eau dans le calice

« Comme cette eau se mêle au vin puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité

 

En lui, vous avez reçu une circoncision ..qui réalise l’entier dépouillement de votre corps de chair ;

En Lui, nous sommes dépouillés des oeuvres de la chair(gal 5)

nos coeurs sont purifiés non par nos mérites mais par le sang du Christ sur la croix

« Soyez saints comme je suis saint  »

Vous étiez des morts, parce que vous aviez commis des fautes…il nous a pardonné toutes nos fautes. Il..l’a annulé en le clouant à la croix.

 

Avec les apôtres , avec Paul suivons le Christ

restons fermes dans la foi

même s’il nous parle de la croix

et même surtout parce qu’il nous parle de la croix

car c’est par sa mort que nous sommes sauvés

 

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits.(ps144) 

23ème lundi Ordinaire : Etends la main (Lc 6, 6-11)

11 septembre, 2023

Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser. Mais lui connaissait leurs raisonnements, et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. » L’homme se dressa et se tint debout. Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de la perdre ? » Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il le fit, et sa main redevint normale. Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu’ils feraient à Jésus.

 

Jésus ne cesse pas de nous parler de l’amour

ce jour là , c’était un sabbat ,le jour du rassemblement

Tous rassemblés dans un même amour

 

2023-Ordinaire-A-23é-lundi

Ce jour là Jésus guérit une main desséchée

pour nous inviter à servir nos frères ,à donner aux pauvres à serrer la main de nos ennemis

en un mot à nous aimer

 

Etends la main

c’est une invitation à l’amour

 

Lecture : ce mystère c’est le Christ (Col 1, 24 – 2, 3)

Frères, maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église. De cette Église, je suis devenu ministre, et la mission que Dieu m’a confiée, c’est de mener à bien pour vous l’annonce de sa parole, le mystère qui était caché depuis toujours à toutes les générations, mais qui maintenant a été manifesté à ceux qu’il a sanctifiés. Car Dieu a bien voulu leur faire connaître en quoi consiste la gloire sans prix de ce mystère parmi toutes les nations : le Christ est parmi vous, lui, l’espérance de la gloire ! Ce Christ, nous l’annonçons : nous avertissons tout homme, nous instruisons chacun en toute sagesse, afin de l’amener à sa perfection dans le Christ. C’est pour cela que je m’épuise à combattre, avec la force du Christ dont la puissance agit en moi. Je veux en effet que vous sachiez quel dur combat je mène pour vous, et aussi pour les fidèles de Laodicée et pour tant d’autres qui ne m’ont jamais vu personnellement. Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage et pour que, rassemblés dans l’amour, ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. –


Je combats pour que rassemblés .. la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. –

 Cette épître aux colossiens comme celle aux Ephésiens

sont les dernières épitres de Paul

il ne parle plus de morale comme aux Corinthiens

ou de la foi comme aux Galates et aux Romains

mais il déborde de joie et d’enthousiasme

 

Il parle du mystère de l’amour de Dieu

un mystère incroyable

m^me pas révélés aux anciens

« la longueur,la largeur, ,la profondeur d’un amour qui surpasse toute connaissance » (ep 18,3)

d’où les 2 hymnes aux début des 2 épitres

sans doute composés par les disciples de Paul pour être chanté au cours des liturgies

 

par 6 fois il est question de LUI

image du Dieu invisible

en lui, tout fut créé,

Il est avant toute chose,

la tête du corps, la tête de l’Église :

le premier né d’entre les morts

(col 1,15)

 

Je n’ai mon repos qu’en Dieu seul ; oui, mon espoir vient de lui. Lui seul est mon rocher, mon salut, ma citadelle : je reste inébranlable. Comptez sur lui en tous temps, vous, le peuple. Devant lui épanchez votre cœur : Dieu est pour nous un refuge. (ps 61) 

Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie (Mt 1, 18-23)

8 septembre, 2023

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

 nativite

Marie

 Marie est souvent représenté dans les églises avec sa mère Anne qui lui apprend à lire

Marie tient un livre à la main

De même le jour de l’annonciation ,les peintres ont posé un livre auprés de Marie

 

Ce livre c’est la parole de Dieu

c’est le Verbe de Dieu

le verbe qui se fait chaire en prenant notre humanité

sa parole est sacrée

Qui boit de cette eau n’aura plus jamais soif

 

C’est ainsi que Marie en lisant les Ecritures fut envahie par l’Esprit de Dieu

Elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.

 

Lisons nous la bible

comment fortifier notre foi si nous écoutons pas la parole de Dieu

«  Au commencement était le Verbe et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous mais le monde ne l’ a pas reçu

« celui-ci est mon fils bien aimé..Ecoutez le !

 

Joseph

Joseph aussi connaissait les écritures

Plusieurs fois quand Marie fut enceinte il a cité des prophéties

en particulier celle d’Isaïe

Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous

 Angoissé , il a douté ,il a médité ,il a prié

et nous montre comment lire les Ecritures en fonction de nos propres soucis

car la parole de Dieu n’est pas une parole du passé

la bible n’est pas un livre d’histoire

la bible c’est dieu qui nous parle

à chacun de nous personnellement en fonction de ce que nous vivons

mais il faut  la méditer

 

Pour Isaie ,en 740 ans avant Jésus Christ

la vierge était la fille du roi

Pour Joseph , la Vierge va enfanter le fils de Dieu

et pour nous que peut nous apprendre cette prophétie

 

La vierge est celle qui a le coeur pur

humble ,entachée par aucune doctrine venue des hommes

elle a confiance en Dieu

elle a besoin de Dieu

« Heureux les coeurs purs ,il verront Dieu

Grâce à cette confiance nous portons des fruits

Emmanuel ..Dieu est avec nous

et nous apporterons la paix dans notre monde si troublé

avec la puissance de l’Esprit Saint

car c’est l’Esprit seul qui agit

 

Lecture : Le berger (Mi 5, 1-4a)

Ainsi parle le Seigneur : Toi, Bethléem Éphrata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël. Ses origines remontent aux temps anciens, aux jours d’autrefois. Mais Dieu livrera son peuple jusqu’au jour où enfantera… celle qui doit enfanter, et ceux de ses frères qui resteront rejoindront les fils d’Israël. Il se dressera et il sera leur berger par la puissance du Seigneur, par la majesté du nom du Seigneur, son Dieu. Ils habiteront en sécurité, car désormais il sera grand jusqu’aux lointains de la terre, et lui-même, il sera la paix !

 au jour où enfantera… celle qui doit enfanter,l’enfant sera leur berger par la puissance du Seigneur,. Ils habiteront en sécurité,.. il sera la paix !

 Michée un autre prophète

contemporain d’Isaïe

Il nous promet un berger

qui nous guidera vers la paix

je vous donne la paix ,je vous laisse la paix

 

en nous écoutant les uns ,les autres

en acceptant nos différences ..

 

Moi, je prends appui sur ton amour ; que mon cœur ait la joie de ton salut ! Je chanterai le Seigneur pour le bien qu’il m’a fait.(ps 12) 

22é jeudi Ordinaire La barque de Pierre (Lc 5, 1-11)

7 septembre, 2023

En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. » En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le 0suivirent.

 

2023-Ordinaire-A-22é-Jeudi 

 

La barque de Pierre

Jésus a d’abord annoncé la bonne nouvelle dans les synagogues

en citant les Ecritures

comme à Nazareth

« L’Esprit de Dieu repose sur moi »..

 

Puis au bord du lac

il a pris le large

au grand air

sous le souffle de l’Esprit

les pêcheurs lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage.

 

Comme dans les synagogues,il s’est assis

et de la barque, il enseignait les foules.

 

Cette barque est la barque de Pierre

une barque bien fragile qui connaîtra bien des tempêtes

une barque légère

la barque de la liberte ,du salut

 

De cette barque Jésus lance ses propres filets que sont ses paroles

son enseignement

Il nous attire

en nous parlant de paix ,d’amour, de pardon , de réconciliation

 

Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »

c’est ainsi que Pierre partira plus tard au « large »

pour annoncer la bonne nouvelle

 

Sans l’aide de Dieu

sans l’aide de l’Esprit Saint , il n’a rien pris toute une nuit

nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre

 

Après la pentecôte avec l’Esprit Saint

en jetant ses filets purifiés de toutes paroles humaines

il convertira des foules

ce fut l’oeuvre de l’Esprit Saint

Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Seigneur,ce n’est pas moi crar je suis un homme pécheur. »

 

la 2é barque

La barque de Pierre représente l’église officielle

Il y a aussi une autre barque

Celle de Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon.

La barque des mystiques ,des moines ,des « fous de Dieu »

 

Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le 0suivirent.

 N’ayons pas peur

ayons la foi qui soulève des montagnes

 

Lecture (Col 1, 9-14)

Frères, depuis le jour où nous avons entendu parler de vous, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle. Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de lui plaire en toutes choses ; par tout le bien que vous ferez, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu. Vous serez fortifiés en tout par la puissance de sa gloire, qui vous donnera toute persévérance et patience. Dans la joie, vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints, dans la lumière. Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé : en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

 

Puissions nous

à notre tour être pris dans les filets de notre Seigneur

Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle.

 Ainsi nous porterons des fruits

par tout le bien que vous ferez, vous porterez du fruit…vous progresserez … Vous serez fortifiés

Rendons grâce à Dieu

 Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé : en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

 

Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. La terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu. Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ! Jouez pour le Seigneur sur la cithare, sur la cithare et tous les instruments ; au son de la trompette et du cor, acclamez votre roi, le Seigneur ! (ps 97) 

22é mercredi Ordinaire: La Maison de Pierre (Lc 4, 38-44)

6 septembre, 2023

En ce temps-là, Jésus quitta la synagogue de Capharnaüm et entra dans la maison de Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on demanda à Jésus de faire quelque chose pour elle. Il se pencha sur elle, menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. À l’instant même, la femme se leva et elle les servait. Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses infirmités les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d’eux, les guérissait. Et même des démons sortaient de beaucoup d’entre eux en criant : « C’est toi le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les menaçait et leur interdisait de parler parce qu’ils savaient, eux, que le Christ, c’était lui. Quand il fit jour, Jésus sortit et s’en alla dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu’à lui, et elles le retenaient pour l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit : « Aux autres villes aussi, il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. » Et il proclamait l’Évangile dans les synagogues du pays des Juifs.

 

2023-Ordinaire-A-22é-mercre

La maison de Pierre

Jésus quitta la synagogue de Capharnaüm et entra dans la maison de Simon.

Il quitta la synagogue et commence à rassembler

le peuple de la nouvelle alliance

dans la maison de Simon qui sera appelé Pierre

« Sur cette pierre ,je bâtirais mon église

 

Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre,

Jésus  doit nous liberer, de nos angoisses de nos peurs ,de nos fautes

et fortifier notre foi

il se pencha sur elle,

nous apprendre à servir ,à nous réconforter les uns les autres

la femme se leva et elle les servait.

 

une église qui doit se mettre au service aussi d’un monde qui est malade

un monde qui voudrait vivre en paix

Les foules le cherchaient

« Allez de maison en maison et dites leur

« La paix soit avec vous »

 

Une église qui honore jésus

où même ,les plus grands pécheurs reconnaissent la grandeur de Jésus

C’est toi le Fils de Dieu ! »

 

une église qui honore « notre père »chaque jour dans le silence

comme Jésus qui se retirait

 

une église qui annonce la bonne nouvelle

il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. »

 

Lecture : Rendons grâce (Col 1, 1-8)

Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, et Timothée notre frère, aux frères sanctifiés par la foi dans le Christ qui habitent Colosses. À vous, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père. Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout moment. Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles dans l’espérance de ce qui vous est réservé au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, l’Évangile qui est parvenu jusqu’à vous. Lui qui porte du fruit et progresse dans le monde entier, il fait de même chez vous, depuis le jour où vous avez reçu l’annonce et la pleine connaissance de la grâce de Dieu dans la vérité. Cet enseignement vous a été donné par Épaphras, notre cher compagnon de service, qui est pour vous un ministre du Christ digne de foi ; il nous a fait savoir de quel amour l’Esprit vous anime.

 

 Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ,

la maison de Pierre a pris un tel essor en si peu de temps

la foi

Nous avons entendu parler de votre foi

l’amour

de l’amour que vous avez pour tous les fidèles

l’espérance

dans l’espérance de ce qui vous est réservé au ciel

 

Grâce à l’évangile que vous avez reçu

l’Évangile qui est parvenu jusqu’à vous.

Par l’intermédiaire de Paul qu ne s’en vante pas

avec des petits qu’on ignore

Cet enseignement vous a été donné par Épaphras, notre cher compagnon de service,

car c’est surtout l’oeuvre del’Esprit Saint qui illumine nos coeur

c’est l’Esprit qui vous anime.

 

Ccomme un bel olivier dans la maison de Dieu, je compte sur la fidélité de mon Dieu, sans fin, à jamais ! Sans fin, je veux te rendre grâce, car tu as agi. J’espère en ton nom devant ceux qui t’aiment : oui, il est bon ! (ps51

22é Lundi Ordinaire : L’Esprit de Dieu repose sur moi ! (Lc 4, 16-30)

4 septembre, 2023

En ce temps-là, Jésus vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? » Mais il leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : “Médecin, guéris-toi toi-même”, et me dire : “Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm : fais donc de même ici dans ton lieu d’or igine !” » Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays. En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. » À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent f urieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

 

Jesus referma le livre, le rendit au servant et s’assit.

Il referma livre

car il est le Verbe qui existe depuis toujours

« Au commencement était le Verbe et le Verbe s’est fait chair (Jn 1)

il est venu parmi nous

« lui de nature divine ,il a pris notre nature humaine (Ph 4)

 

Quel joie pour Jésus de commencer ainsi sa vie publique

dans la synagogue de son propre village

 

 2023-Ordinaire-A-22é-Lundi

Le voilà ! Il est là !

Il habite parmi nous

Il est celui que les prophètes ont annoncé

il est Dieu Lui même

L’Esprit du Seigneur repose sur moi

 

Celui que l’on attend depuis si longtemps

le sauveur qui nous rend la paix

le sauveur qui pardonne

le sauveur des petits

Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.

 

Comment les Nazareens ont il pu comprendre ?

Eux qui le connaissent surtout dans sa nature humaine

Et nous mêmes ,les croyants comprenons nous ?

C’est tellement invraisemblable 

Lui de nature divine ,il a pris notre nature humaine

nous avons besoin de l’Esprit Saint pour comprendre

mais aussi beaucoup d’humilité

 

Au temps du prophète Élie,dans la ville de Sarepta, il y avait une veuve

elle avait faim… elle était humble …Elle a accueilli le prophète,le Verbe de Dieu ..

Elle fut sauvée !

 

Au temps du prophète Élisée, Naaman le Syrien. Était un lépreux

ll a douté ,puis il a écouté le prophète ,la parole de Dieu

Il avoué sa faute

Il fut guéri

 

Première lecture : Nous ressusciterons (1 Th 4, 13-18)

Frères, nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui. Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci : nous les vivants, nous qui sommes encore là pour la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis. Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord. Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu’eux, à la rencontre du Seigneur. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

 

Ayons la foi.. ayons faim de Dieu

Avouons nos fautes ,notre lèpre

et nous serons sauvés

 

Mieux encore

nous ressusciterons

ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord.

 

Mais nous aussi les vivants

dés ici-bas ,nous revivrons

espérant contre toute espérance

débordant de charité

Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres

 

Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur, terre entière, chantez au Seigneur et bénissez son nom ! De jour en jour, proclamez son salut, racontez à tous les peuples sa gloire, à toutes les nations ses merveilles ! Il est grand, le Seigneur, hautement loué, redoutable au-dessus de tous les dieux : néant, tous les dieux des nations ! Joie au ciel ! Exulte la terre ! Les masses de la mer mugissent, la campagne tout entière est en fête. Les arbres des forêts dansent de joie devant la face du Seigneur, car il vient, car il vient pour juger la terre. (ps 95)  

21è Samedi Ordinaire : Parabole des talents (Mt 25, 14-30)

2 septembre, 2023

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.” Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. Car à celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »

 2023-Ordinaire-A-22-é-samed

Tout est grâce

A tous, Dieu a donné des talents

et plus nous lui rendons grâce ,

plus il nous comble de grâces

C’est ainsi que celui qui a reçu 5 talents en a reçu 5 autres

car non seulement il a rendu grâce mais il a produit des fruits

 

mais d’autres ne rendent pas grâce

et n’ont que faire de Dieu qui pourtant leur a tout donné

Seigneur, je savais que tu es un homme dur .. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.

Ils n’ont pas la foi

Ils manquent d’amour

 

ils ne trouveront pas le bonheur des pauvres , des pacifiques ,

qui ne cessent pas de rendre grâce à Dieu pour tous ses bienfaits

Ils iront

là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” » –

 

Lectures (1 Th 4, 9-11)

Frères, pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin que je vous en parle dans ma lettre, car vous avez appris vous-mêmes de Dieu à vous aimer les uns les autres, et c’est ce que vous faites envers tous les frères de la province de Macédoine. Frères, nous vous encourageons à progresser encore : ayez à cœur de vivre calmement, de vous occuper chacun de vos propres affaires et de travailler de vos mains comme nous vous l’avons ordonné.

Ayez à cœur de vivre calmement, de vous occuper chacun de vos propres affaires et de travailler de vos mains

Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Que résonnent la mer et sa richesse, le monde et tous ses habitants ; que les fleuves battent des mains, que les montagnes chantent leur joie. Acclamez le Seigneur, car il vient pour gouverner la terre, pour gouverner le monde avec justice et les peuples avec droiture ! (ps 97)

22 Aout : Marie Reine (Luc 1,26-38)

22 août, 2023

 En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à aout une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

 Marie-reine

Marie Reine

mais quelle reine !

 

 Quelle beauté !

elle est immaculée

pleine de grâce

 

Une petite fille de Nazareth

qui met au monde un enfant dans une crèche

au milieu des animaux

 

Reine de la paix

car elle est humble

je suis la servante du seigneur

Elle a toujours dit: « Fiat »

que tout m’advienne selon ta parole

 

Elle a donné la paix à sa cousine

« L’Esprit de Dieu repose sur moi ,l’Esprit de Dieu m’a envoyé apporter la paix la joie »

elle a apaisé les serviteurs de Cana

«  Faites tout ce qu’il vous dira »

 

Elle est restée debout au pied de la croix

prés de don fils : le roi des juifs INRI

Elle est notre mère

  

Lecture:prince de la paix( Isaïe 9, 1-6)

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi.Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin.Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane.Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés.Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix. »Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !

 

Conseiller merveilleux Dieu fort ,et prince de la paix

Marie nous conseille comme son fils

et comme son fils ,elle nous apaise

sa force est dans son humilité

 

Elle est à notre service comme son fils le serviteur souffrant

une Reine debout au pied de la croix du roi des juifs

INRI : Jésus Nazaréen Roi des Juifs

 

Jour d’allégresse,jour de joie

son règne n’aura pas de fin

 

15 aout . Assomption de la Vierge Marie (Ap 11-19 ; 12, 10)

15 août, 2023

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire. Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel : un grand dragon, rouge feu, avec sept têtes et dix cornes, et, sur chacune des sept têtes, un diadème. Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre. Le Dragon vint se poster devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations, les conduisant avec un sceptre de fer. L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône, et la Femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a préparé une place. Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! » – Parole du Seigneur.

 

Le 6 Aout c’était la transfiguration

Jésus était transfiguré entre Elie et Moïse

marie-assomption-300x187

 Aujourd’hui c’est Marie qui est illuminée

elle est montée au ciel

ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds,

 

Elle est couronnée de 12 étoiles ,

car elle a vaincu le dragon

c’est la victoire du coeur pur, immaculé , sans tache sur le mal qui règne dans nos coeurs

Marie voit Dieu !

« Heureux les coeurs purs ..ils verront Dieu

 

elle a mit mit au monde un fils, un enfant mâle,

L’enfant qu’elle a présenté au prêtre dans le temple de Jérusalem

un bébé que Siméon a pris dans ses bras

le Verbe fait chair qui a pris notre nature humaine

celui qui sera le berger de toutes les nations,

 

Marie est ainsi appelé la mère de Dieu

mais elle s est aussi la mère des hommes

depuis que Jésus du haut de la croix a dit en désignant saint Jean

« Fils Voici ta mère »

en nous faisant ainsi participer à sa nature divine »

 

L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu

mais en attendant Marie doit aussi souffrir

Elle est la Femme qui s’enfuit au désert,

« une épée lui transpercera le coeur

 

Elle est restée debout au pied de la croix

elle a vaincu le dragon

maintenant elle est la reine du ciel

On entend dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! »

 Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ; oublie ton peuple et la maison de ton père : le roi sera séduit par ta beauté. Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui. Alors, les plus riches du peuple, chargés de présents, quêteront ton sourire. Fille de roi, elle est là, dans sa gloire, vêtue d’étoffes d’or ; on la conduit, toute parée, vers le roi. Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ; on les conduit parmi les chants de fête : elles entrent au palais du roi. (Ps44


Deuxième lecture:la mort est anéantie (1 Co 15, 20-27a)

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds.

 

L’assomption la fête de l’espérance

Marie est monté au ciel

la mort est vaincue

notre avenir est assurée

l’éternité s’ouvre devant nous

 

Jésus et Marie nous accueilleront si nous avons la foi

ne serais ce que la foi de bon larron

de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie,

 

Nous serons sauvés par sa mort sur la croix

Père pardonne leur ,ils ne savent pas ce qu’ils font

Jésus inclina la tête et dit « tout est accompli »

tout sera achevé,

Jésus est la Vie, la résurrection

le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort,


Évangile : Le magnificat (Lc 1, 39-56)

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’A braham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

 

La fête de la grâce

le temps de rendre grâce

Joseph Elisabeth et Marie connaissaient parfaitement les Ecritures

et c’est ainsi qu’ils vont aussitôt reconnaître et accueillir le Verbe qui s’est fait chair

une merveille à nos yeux

 

Joseph connaissait la prophétie d’Isaïe

,La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et l’appellera Emmanuel.(Is 7,11)

 

Elisabeth a accueilli Marie comme la nouvelle arche d’alliance

car saint Jean dans sa vision a bien vu une arche d’alliance

« Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire. .. une Femme, ayant le soleil pour manteau,

L’arche de l’ancienne alliance contenait les tables de la loi ,le Vebe gravé sur de la pierre

Marie est la nouvelle arche d’alliance qui est enceinte du Verbe fait chairr

c’est pourquoi ,Elisabeth , s’écrit

Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

en reprenant les paroles de David quand lui même avait acceulli l’arche à Jérusalem

Comment l’arche d’alliance rentrerait elle chez moi(1Sam(6,9)

 

Marie , dés sa plus tendre enfance avait appris à lire en lisant les écritures avec sa mère Anne

Marie connaissait le cantique d’Anne la mère de Samuel (1 Sam 2,1)

mais elle ne se contentait pas de le chanter

Elle le méditait longuement lentement

en citant d’autres écritures , d’autres prophètes

« saint est son nom » c’est la vision d’Isaïe

«  Saint ,saint saint le Seigneur Dieu de l’univers

sa miséricorde s’étend d’âge en âge c’est le prophète Osée

il a renverse les puissants de leur trône c’est dans le livre de Job (Jb12,19)

Ainsi qu’il l’avait promis à nos pères c’est dans la genèse

 

Ce qui est encore extraordinaire ,étonnant

Marie qui porte le sauveur en son sein cite dejà les béatitudes

il éléve les humbles

« Heureux les pauvres ,ils auront le royaume de Dieu

il donne du pain aux affamés

Heureux ceux qui ont faim.. ils seront rassassiés

 

Avec Marie rendons grâce à Dieu et chantons le magnificat

 

12345...140