Archive pour la catégorie 'Nouveau Testament'

23é jeudi ordinaire :Un seul corps avec le Christ (Colossiens 3, 12-17)

9 septembre, 2021

Frères, puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience. Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire. Le Seigneur vous a pardonné : faites de même. Par-dessus tout cela, ayez l’amour, qui est le lien le plus parfait. Et que, dans vos cœurs, règne la paix du Christ à laquelle vous avez été appelés, vous qui formez un seul corps.Vivez dans l’action de grâce. Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse ; instruisez-vous et reprenez-vous les uns les autres en toute sagesse ; par des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez à Dieu, dans vos cœurs, votre reconnaissance. Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.

 

Tous choisis  par Dieu

pas seulement les juifs mais les païens aussi

«  selon le mystère de sa volonté …ramener toutes choses sous un seul chef le Christ … les êtres célestes comme les terrestres »( Ep 1,10)

Ne faire plus qu’UN .. UN seul corps ,UN seul esprit..une seule foi  

 

1-ord-B-23é-Jeudi

 

, puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience.

 

La tendresse du Christ

Laissez venir à moi les petits enfants

sa compassion

j’ai pitié de cette foule

Sa bonté de Dieu

Dieu seul est bon

l’ humilité   et la douceur du Christ  

je suis doux et humble de cœur

Sa patience

il pardonne 77 fois 7 fois

 Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement  Le Seigneur vous a pardonné : faites de même.

 

Par-dessus tout cela, ayez l’amour, qui est le lien le plus parfait.

« que vos cœurs soient enracinés fondés dans l’amour »  (Ep3,17)

 Sans cesse se nourrir de la parole de Dieu

« chercher et vous trouverez, frappez et on vous ouvrira »

  

 Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse

la parole du Christ  c’est-à-dire le Verbe de Dieu

ce verbe qui vient habiter parmi nous …en nous

 

 instruisez-vous sans cesse  Lisez les Ecritures

 méditez le « Mystère de Dieu » les  mystères du rosaire »

 et chantons à la louange de  se gloire (Ep1,14)

; par des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez à Dieu, dans vos cœurs, votre reconnaissance

 Ce sont les chants  du grand rassemblement à la fin des temps

quand nous chanterons

à la louange de la gloire

« du premier Né  d’entre les morts

venu nous réconcilier avec Dieu

en faisant la paix par le sang de sa croix (col.1,20)

 

Evangile : aimez vos ennemis (Luc (6, 27-38)

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux.Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant. Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants.Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

 

Se rassembler  s’unir  

former un seul corps

n’est ce pas aussi le sermon sur la montagne

 Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.

…Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux.
…Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.

 Ne jugez pas.. ne condamnez pas

 Pardonnez,  Donnez,

8 septembre : La nativité de Marie (Matt ;(1, 1-16. 18-23)

8 septembre, 2021

Généalogie de Jésus, Christ, fils de David, fils d’Abraham….Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,….    , Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ….Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

 

La Naissance de Marie

c’est le miracle de la beauté ,de la pureté , de l’amour

« Notre père » nous l’avait promis dés les origines

après la faute d’Adam et Eve

 

Il avait créé l’homme avec joie

A son image ,il nous créa

puis il nous donna le souffle de l’Esprit Saint  

 il  vit que cela était très bon

 

Mais l’homme a tout gâché

il a péché

il a désobei

il fut chassé

mais Dieu « notre père » nous aime

 

nativite

 

De suite, notre père  nous promet le retour de la beauté , de  la pureté

ce fut Marie

elle est née « pleine de grâce »

belle ,immaculé  

une petite  fille dans un petit village en Palestine  

à l’ombre de l’ Esprit qui la recouverte  de son ombre

 

Fiat

En Elle ,tout est grâce

Elle ne désobéira jamais comme Adam et Eve

sa beauté c’est son humilité et sa confiance  

elle dira toujours Fiat

 

Fiat !  le jour de l’annonciation

Fiat !  le jour de la visitation

Fiat ! le jour de Noel

Fiat au pied de la croix

 

Tu es toute belle o marie et la tâche du péché n’est pas en toi

tu  es bénie entre toutes les femmes

C’est à cause de ce Fiat que Marie est née

c’est à cause de ce  Fiat   que Jésus fut engendré

c’est à cause de ce fiat  que nous sommes justifiés  

car Dieu nous a toujours aimé

 

 Lecture : Romains (8, 28-30)

Frères, nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux que, d’avance, il connaissait, il les a aussi destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils, pour que ce Fils soit le premier-né d’une multitude de frères. Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire.

Marie est doublement justifiée

Illuminée par la grâce

obéissante ,humble, confiante, joyeuse

« je suis la servante  du Seigneur …qu’il me soit fait selon votre parole » …tu es bénie entre toutes les femmes

**

Justifiée aux yeux de Joseph

qui reconnaît en elle

la Vierge annoncée par le prophète Isaîe

Voici que la vierge enfantera un fils on lui donnera le nom d’Emmanuel

 

Elle est glorifiée  

toutes les générations me diront bienheureuse

23e mardi ordinaire : En Lui vous êtes comblés (Col.2, 6-15)

7 septembre, 2021

 Frères, menez votre vie dans le Christ Jésus, le Seigneur, tel que vous l’avez reçu. Soyez enracinés, édifiés en lui, restez fermes dans la foi, comme on vous l’a enseigné ; soyez débordants d’action de grâce. Prenez garde à ceux qui veulent faire de vous leur proie par une philosophie vide et trompeuse, fondée sur la tradition des hommes, sur les forces qui régissent le monde, et non pas sur le Christ. Car en lui, dans son propre corps, habite toute la plénitude de la divinité. En lui, vous êtes pleinement comblés, car il domine toutes les Puissances de l’univers. En lui, vous avez reçu une circoncision qui n’est pas celle que pratiquent les hommes, mais celle qui réalise l’entier dépouillement de votre corps de chair ; telle est la circoncision qui vient du Christ. Dans le baptême, vous avez été mis au tombeau avec lui et vous êtes ressuscités avec lui par la foi en la force de Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts. Vous étiez des morts, parce que vous aviez commis des fautes et n’aviez pas reçu de circoncision dans votre chair.Mais Dieu vous a donné la vie avec le Christ : il nous a pardonné toutes nos fautes. Il a effacé le billet de la dette qui nous accablait en raison des prescriptions légales pesant sur nous : il l’a annulé en le clouant à la croix. Ainsi, Dieu a dépouillé les Puissances de l’univers ; il les a publiquement données en spectacle et les a traînées dans le cortège triomphal du Christ.

 

 1-ord-B-23é-Mardi

 

 Soyez enracinés, édifiés en lui, restez fermes dans la foi, comme on vous l’a enseigné ; soyez débordants d’action de grâce.

Car le Verbe s’est fait chair

il a habité  parmi nous

il s’est fait homme

pour que nous soyons des enfants de de Dieu  

a son image

comme le jour de la création

« comme cette eau se mêle a vin, puissions nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité »

Car en lui, dans son propre corps, habite toute la plénitude de la divinité…. En lui, vous êtes pleinement comblés,

**

Le mystère de Dieu

C’est cela le mystère de Dieu

la grand mystère caché depuis toujours

et révélé par Paul dans ses dernières épitres

envoyées aux Ephésiens et aux Colossiens

alors qu’il allait mourir

 

le jour de notre mort nous ne ferons plus qu’UN

Tous rassemblés en un seul corps

 

Circoncis

Il nous faudra être circoncis en recevant le baptême de la  nouvelle alliance

en proclamant notre foi  

en la renouvelant chaque jour

 cette circoncision qui n’est pas celle que pratiquent les hommes, mais celle qui réalise l’entier dépouillement de votre corps de chair ;

il faut nous dépouiller non du prépuce mais  des œuvres de la chair  

la débauche,… les querelles, les jalousies, les colères,…

et produire les fruits de l’Esprit

l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité( Gal 5)

, telle est la circoncision qui vient du Christ. Dans le baptême, vous avez été mis au tombeau avec lui et vous êtes ressuscités avec lui par la foi

 

Si nous mourrons avec lui, avec lui nous vivrons  

ce sera le jour du grand rassemblement t

un seul corps une seule  âme

entrainés à tout jamais  dans le cortège triomphal du Christ.

 **

Evangile :Le grand  rassemblement (Luc 6, 12-19)

 En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître.

 Ce jour là , Jésus est descendu de la montagne

Il a commencé par rassembler ses disciples

les 12

 

Il les a rassemblé de nouveau ,le jeudi saint

en priant  son pére

Qu’ils soient UN !

 

il  nous a rassemblé le jour de notre baptême

 pour que nous formions une seule famille  

 

Chaque dimanche ils  nous  rassemble

 pour que nous soyons en communion  

en partageant  le  même pain

 

et le dernier jour ,à la fin des temps

ce sera le grand rassemblement dans la paix et la joie

Un seul corps avec le Christ 

 

23é Lundi ordinaire : Le Sabbat (Luc 6,1-11)

6 septembre, 2021

Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser. Mais lui connaissait leurs raisonnements, et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. » L’homme se dressa et se tint debout. Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de la perdre ? » Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il le fit, et sa main redevint normale. Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu’ils feraient à Jésus.

 

1-ord-B-23é-Lundi

 

Le Sabbat

Le fils  de l’homme est  le maitre du sabbat (Luc 6,8)

Ce jour là on se nourrit de la parole de Dieu

comme les disciples qui grignotaient les grains de blé les jour du sabbat (Luc 6,2)

 

Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ?

Le sabbat  c’est le jour du réconfort

pour les  hommes

qui sont parfois  las ,découragés fatigués

qui ont la main  droite  desséchée à force de travailler

 

est il permis de sauver une vie ou de la perdre ? »

Le Sabbat c’est le jour  du salut

quand  en écoutant la  parole de Dieu

l’Esprit Saint souffle en nos cœurs

Le souffle …on respire …on vit

 

c’est le jour de la communion  et de la reconciliation

et certainement pas de la désunion

Quant à eux, ils furent remplis de fureur

 

Lecture : Le grand rassemblement (Col 1,24–2,3)

Frères, maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église. De cette Église, je suis devenu ministre, et la mission que Dieu m’a confiée, c’est de mener à bien pour vous l’annonce de sa parole, le mystère qui était caché depuis toujours à toutes les générations, mais qui maintenant a été manifesté à ceux qu’il a sanctifiés. Car Dieu a bien voulu leur faire connaître en quoi consiste la gloire sans prix de ce mystère parmi toutes les nations : le Christ est parmi vous, lui, l’espérance de la gloire ! Ce Christ, nous l’annonçons : nous avertissons tout homme, nous instruisons chacun en toute sagesse, afin de l’amener à sa perfection dans le Christ. C’est pour cela que je m’épuise à combattre, avec la force du Christ dont la puissance agit en moi. Je veux en effet que vous sachiez quel dur combat je mène pour vous, et aussi pour les fidèles de Laodicée et pour tant d’autres qui ne m’ont jamais vu personnellement. Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage et pour que, rassemblés dans l’amour, ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.

 Le sabbat c’est déjà le jour du Seigneur

le jour de la rencontre  pour tous les croyants

« rassemblés dans l’amour, ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ,

le « mystère de Dieu » :encore proclamé par Paul la veille de sa mort

Ramener toutes choses  sous un seul chef ,le Christ (Eph 1,10)

un seul corps !…le grand rassemblement !

22 é samedi ordinaire ; Le maître du Sabbat (Luc 6, 1-5)

5 septembre, 2021

Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs ; ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains. Quelques pharisiens dirent alors : « Pourquoi faites-vous ce qui n’est pas permis le jour du sabbat ? » Jésus leur répondit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David un jour qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ? Il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l’offrande, en mangea et en donna à ceux qui l’accompagnaient, alors que les prêtres seulement ont le droit d’en manger. » Il leur disait encore : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »

 

Les disciples  avaient faim

Un jour de sabbat,les  disciples arrachaient des épis et les mangeaient,

;

De même ,en son temps David et ses compagnons avaient faim     

David  entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l’offrande, en mangea et en donna à ceux qui l’accompagnaient,

 Ils avaient  faim de Dieu   

 alors que les prêtres seulement ont le droit d’en manger. »

 

1-ord-B-22e--samedi

 

Le maitre du sabbat

« Le Fils de l’homme est maître du sabbat

 Jésus est venu

le Verbe s’est fait chair 

il est venu s’offrir  en sacrifice  

et nous donner de son pain .. ;le pain de vie

en particulier  à ceux qui ont faim  de justice

 

A ceux  qui chaque dimanche …chaque  Sabbat

Viennent écouter sa parole et communier avec Lui

**

  Lecture  (Col (1, 21-23)

Frères, vous étiez jadis étrangers à Dieu, et même ses ennemis, par vos pensées et vos actes mauvais. Mais maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui, dans le corps du Christ, son corps de chair, par sa mort, afin de vous introduire en sa présence, saints, immaculés, irréprochables. Cela se réalise si vous restez solidement fondés dans la foi, sans vous détourner de l’espérance que vous avez reçue en écoutant l’Évangile proclamé à toute créature sous le ciel. De cet Évangile, moi, Paul, je suis devenu ministre

 

Et chaque dimanche le maitre du sabbat  nous enseigne

Non seulement que nous ne sommes plus soumis à la loi des scribes et des pharisiens  ,mais encore que :

, Dieu vous a réconciliés avec lui, dans, son corps de chair, par sa mort, afin de vous introduire en sa sence, saints, immaculés, irréprochables. 

22é jeudi ordinaire : La barque de Saint Pierre (Luc 5, 1-11)

2 septembre, 2021

En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. » En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

 

1-ord-B-22é-Jeudi

 

 La barque de Pierre  

c’est l’Eglise  

 

la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu

ils accourent …Ils se pressent

c’est la foule qui chaque  dimanche accourt  pour écouter la parole  de Dieu

dans la barque de Saint Pierre   

avec un cœur humble

le cœur des pauvres qui ont faim et soif de Dieu

toujours les mêmes  

les pauvres des béatitudes qui ont besoin de bonté, de douceur , de paix , de miséricorde  

 

mais aussi des pauvres

conscients de leurs péchés  

conscients de  ne pas avoir assez aimé

des pauvres qui ont besoin d’être pardonnés

d’être purifiés

comme les pêcheurs du lac  qui avaient  lever  leurs filets.

 

Jésus  s’est donc s’ assit et, de la barque, il enseignait les foules.

Il enseignait comme le semeur

comme le bon pasteur

« celui qui écoute ces paroles et les met en pratique, est semblable  à un homme qui a bâti sur du ro 5Mtt 7, 24)

Il annonçait la bonne nouvelle comme un pécheur qui lançait son filet  

La foule écoutait ,la foule reprenait courage

la foule  retrouvait la joie

Ecouter cette parole c’est vital !

je suis le chemin ,la vérité , la vie

 

avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »

Au large   est l’espace ,la liberté retrouvée ,la vie   

la fin des inquiétudes des angoisses de la tristesse .. .On vit !   

Au large c’est le vent

L’Esprit  Saint qui souffle dans nos cœurs   …On respire !

 

C’est la fin de la nuit et des ténèbres  

pour  les fidèles illuminés par leur foi

Pierre le sait bien

 nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. »

la foi et la charité qui soulèvent des montagnes

**

oui nous sommes pécheurs

Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »

Jésus  ne s’éloigne pas

au contraire  il s’approche Il reste avec nous

il est le sauveur   

 

Il nous fait confiance  pour que nous soyons tous réunis en une seule  famille

dans la même  barque , celle de Saint Pierre  

avec  tous ceux qui étaient avec lui,..ainsi  qu’avec Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon.  

 **

Lecture  Tous réunis ( Col.1, 9-14)

Frères, depuis le jour où nous avons entendu parler de vous, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle. Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de lui plaire en toutes choses ; par tout le bien que vous ferez, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu. Vous serez fortifiés en tout par la puissance de sa gloire, qui vous donnera toute persévérance et patience. Dans la joie, vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints, dans la lumière. Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé : en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

 

Tous REUNIS  en un seule famille

au sein de la barque de Pierre  

 « ramener toutes choses sous un seul chef ,le christ (Eph1, 10)

**

C’est  le « grand mystère »  annoncé  par Paul et

dans son épitre aux Ephésiens et aux  Colossiens

que nous allons lire toute la semaine

  Dieu en nous arrachant au pouvoir des ténèbres, nous   a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé :en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

 

 

22é mercredi : Jésus quitta la synagogue et entra chez Pierre ( Luc (4, 38-44)

1 septembre, 2021

En ce temps-là, Jésus quitta la synagogue de Capharnaüm et entra dans la maison de Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on demanda à Jésus de faire quelque chose pour elle. Il se pencha sur elle, menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. À l’instant même, la femme se leva et elle les servait.Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses infirmités les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d’eux, les guérissait. Et même des démons sortaient de beaucoup d’entre eux en criant : « C’est toi le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les menaçait et leur interdisait de parler parce qu’ils savaient, eux, que le Christ, c’était lui.Quand il fit jour, Jésus sortit et s’en alla dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu’à lui, et elles le retenaient pour l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit : « Aux autres villes aussi, il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. » Et il proclamait l’Évangile dans les synagogues du pays des Juifs.

 

1-ord-B-22é-Mercredi 

 

En ce temps-là, Jésus quitta la synagogue de Capharnaüm et entra dans la maison de Simon.

C’est le passage de la maison de Moise  à la maison de Pierre

la passage  de l’ancienne alliance à la nouvelle alliance  

 

Jésus arrive  dans un monde qui est malade  

y compris la belle  mère de Pierre

qui pourtant est la maîtresse de maison

 

Jésus est le sauveur ,le médecin

il vient chasser la fièvre  

nos doutes ,nos inquiétudes  

rejeter les lourds fardeaux imposés par les scribes de l’ancienne alliance  

Il se pencha sur elle, et la fièvre la quitta.

Elle se leva !

 

Au coucher du soleil,

C’était la fin du jour

le monde allait entrer  dans les ténèbres

Ce fut la lumière de la foi et de l’espérance  qui subitement

illumina la foule venue en courant écouter Jésus

 même des démons criait : « C’est toi le Fils de Dieu ! »

Les malades se levèrent !  

**

 Mais  tous n’ont pas compris  

Jésus  leur interdisait de parler

 la foi est une grâce  ,un don de l’Esprit Saint  

et non une parole des esprits mauvais

 c’est l’Esprit qui nous anime

**

 Quand il fit jour, Jésus sortit

et après avoir prié le père

en communion avec l’Esprit Saint  

il partit dans les autres villes

y compris dans les synagogues   

pour nous inviter à ne plus faire qu’un seul peuple

dans la maison de Pierre

 

 Tous  UNIS   

juifs et paiens

en une seule famille

autour de  «notre père »   

**

Lecture :  la parole annoncée dans le monde entier (Col.1, 1-8)

Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, et Timothée notre frère, aux frères sanctifiés par la foi dans le Christ qui habitent Colosses. À vous, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père. Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout moment. Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles dans l’espérance de ce qui vous est réservé au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, l’Évangile qui est parvenu jusqu’à vous. Lui qui porte du fruit et progresse dans le monde entier, il fait de même chez vous, depuis le jour où vous avez reçu l’annonce et la pleine connaissance de la grâce de Dieu dans la vérité. Cet enseignement vous a été donné par Épaphras, notre cher compagnon de service, qui est pour vous un ministre du Christ digne de foi ; il nous a fait savoir de quel amour l’Esprit vous anime.

 

Tous UNIS  en un seule famille

c’est  le « grand mystère »  annoncé  par Paul et son disciples  Epaphras

dans son épitre aux Ephésiens et aux  colossiens

que nous allons lire toute la semaine

« ramener toutes choses sous un seul chef ,le Christ (Eph1, 10)

la parole de vérité, .. qui porte du fruit et progresse dans le monde entier,

…avec  l Esprit de Dieu  qui nous anime  

22é mardi ordinaire : Le jour du Seigneur ( 1Thess.5, 1-11)

31 août, 2021

Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur, vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre. Vous savez très bien que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Quand les gens diront : « Quelle paix ! quelle tranquillité ! », c’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte : ils ne pourront pas y échapper. Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres, ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres. Alors, ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants et restons sobres. Car Dieu ne nous a pas destinés à subir la colère, mais à entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, mort pour nous afin de nous faire vivre avec lui, que nous soyons en train de veiller ou de dormir. Ainsi, réconfortez-vous mutuellement et édifiez-vous l’un l’autre, comme vous le faites déjà.

**

 

La Mort

Nous mourrons tous

On ne sait pas quand  

mais on s’y attend

la mort nous surprendra comme un voleur

 

Ce sera douloureux  

mais comme pour une femme qui accouche  

ce jour là ,sera pour les croyants

une nouvelle naissance, une renaissance  

 

car si nous avons la foi

nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres.

nous avons confiance . Nous avons un sauveur

c’est Jésus  lui même qui viendra  à nous

Il ne nous a pas destinés à subir la colère,

 

Paul le dit bien aux Thessaloniciens   

ce jour là ..  sera le jour du Seigneur

 **

Evangile : Es tu venu pour nous  perdre ?  (Luc 4, 31-37)

En ce temps-là, Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat. On était frappé par son enseignement car sa parole était pleine d’autorité. Or, il y avait dans la synagogue un homme possédé par l’esprit d’un démon impur, qui se mit à crier d’une voix forte : « Ah ! que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus le menaça : « Silence ! Sors de cet homme. » Alors le démon projeta l’homme en plein milieu et sortit de lui sans lui faire aucun mal. Tous furent saisis d’effroi et ils se disaient entre eux : « Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent ! » Et la réputation de Jésus se propageait dans toute la région.

 

N’ayons pas peur !  

c’est le jour du sauveur  

Ne  crions  pas comme le possédé de la synagogue

Es tu venu pour nous perdre ?

 

N’ayons pas peur !

 je sais  qui tu es ;tu es le saint de Dieu

le Saint !

Celui qui nous sanctifie …qui nous justifie …qui nous rend Saint  

par sa mort

 l‘agneau de Dieu qui enlève les péchés  monde

Avec LUI , nous ressusciterons  

 

1-ord-B-22é-Mardi

 

Le jour du Seigneur  

 Ce jour là, enfin nous VERRONS  Dieu 

celui que l’on attend depuis si longtemps

Enfin nous comprendrons un peu mieux  tous les mystères de la vie

enfin nous ouvrirons les yeux 

à la fois étonnés et ravis

 

Enfin nous ne ferons plus qu’UN 

avec tous frères et soeurs  rassemblés autour de notre père

 en particulier  avec tous ceux qu’on avait aimé

 

Ce sera le grand retour dans le jardin des origines 

là ou « Notre père » nous avait créé

et qu’il vit que cela était très bon

 

Ce jour là, avec les  24 vieillards de l’Apocalypse

et la foule immense des élus

nous chanterons en l’honneur  de l’agneau de Dieu

 

 

22é lundi ordinaire : Ne Soyez pas abattus ! (1Thess.4, 13-18)

30 août, 2021

Frères, nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui.Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci : nous les vivants, nous qui sommes encore là pour la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis. Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord. Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu’eux, à la rencontre du Seigneur. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

 

1-ord-B--22é-Lundi

 

Ne soyons pas abattus

 en pensant  à la mort

comme ceux qui n’ont pas la foi

Le Christ est vraiment mort et  ressuscité

avec Lui, nous ressusciterons

Soyons donc plein d’espérance  

 

La Mort

Le jour de  notre mort sera aussi le jour du grand rassemblement

autour du Christ ,

de l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde

 

Enfin nous verrons Dieu  

celui que l’on attend depuis si longtemps

Enfin nous comprendrons un peu mieux  tous les mystères de la vie

enfin nous ouvrirons les yeux  

à la fois étonnés et ravis

 

Enfin nous ne ferons plus qu’UN  

avec tous frères et soeurs  rassemblés autour de notre père

 en particulier  avec tous ceux qu’on avait aimé

 

Ce sera le grand retour dans le jardin des origines  

là ou « Notre père » nous avait créé

et qu’il vit que cela était très bon

 

Avec les  24 vieillards de l’Apocalypse

et le foule immense des élus

nous chanterons en l’honneur  de l’agneau de Dieu

car lui-même  il est venu pour nous « racheter »

**

 Evangile ; La bonne nouvelle  (Luc 4, 16-30)

En ce temps-là, Jésus vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.

Il est venu à Nazareth

nous annoncer la bonne nouvelle

 

Il est venu chez les pauvres  

qui ont besoin de Dieu …qui ont soif de Dieu

Il est venu pour libérer les captifs

captifs des « œuvres de la chair »

et partager les fruits de l’Esprit qui repose sur lui

Il est  venu  pour les aveugles

pour que nous voyons enfin

« la grandeur  la profondeur ,la largeur de l’amour de Dieu pour nous »

annoncer  une année favorable

non seulement  une année mais  la vie éternelle

 **

Ne Soyons donc plus abattus

et rendons grâce à Dieu

21é samedi ordinaire : Les Talents (Matt.25, 14-30)

28 août, 2021

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.  Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.” Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »

 

1-ord-B-21é-Samedi

 

Les talents

Dieu est un père

Quand il nous a créé

tout joyeux ,il s’est écrié  

cela est vraiment très bon

 

Puis il nous  a confié la terre

pour l’entretenir , l’embellir

et compléter sa création …

Il est fier de nous

il a confiance  en nous

il a fait de nous des créateurs ..des artistes des artisans

 

Il nous a donné des frères et des sœurs

pour vivre ensemble

en famille 

il a fait de nous des enseignants ..des docteurs….

au services les uns des autres

 

Chacun selon ses capacités  selon ses talents

ceux  qui ont davantage  de talents  n’ont  pas à s’en vanter

ce sont des dons

et ils ont davantage de responsabilités

 

Ceux qui ont reçu moins de talents

les humbles ,les petits

Dieu  leur a donne davantage d’amour

 il aime les petits ,les humbles

 « Vous tous qui ployez sous le fardeau ,venez et je vous soulagerai

 

Tous  nous devons servir

et notre père qui nous attend

à la fin des temps

nous ouvrira les bras  

Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.

 

La foi est un risque

Certains n’ont pas la foi

Ils n’ont pas compris

que  Dieu est amour et que LUI ,il  croit en nous

au contraire ,ils en ont peur  

“Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.

 

Ils ont peur de mal faire

donc  ils font rien

ou bien, ils sont paresseux et préfèrent  être servi que de servir

  

La foi et l’amour sont des risques

Se « dépenser »  pour les autres c’est un risque

comme de mettre de l’argent à la banque ;On peut tout perdre

il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.

 

Lecture :  Travaillez de vos mains (1Thess 4, 9-11)

 Frères, pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin que je vous en parle dans ma lettre, car vous avez appris vous-mêmes de Dieu à vous aimer les uns les autres, et c’est ce que vous faites envers tous les frères de la province de Macédoine. Frères, nous vous encourageons à progresser encore : ayez à cœur de vivre calmement, de vous occuper chacun de vos propres affaires et de travailler de vos mains comme nous vous l’avons ordonné.

 

C’est ce que Paul enseignait  aux Thessaloniciens  

Aimez vous les uns les autres

travailler au service les uns des autres

Ailleurs  il ajoutera

« Celui qui ne travaille pas qu’il ne mange pas non plus » 

 Lui-même  travaillait en faisant  tapis chez Jason  

et en prêchant l’évangile

 

mais il savait  aussi que ses talents ne suffisaient pas  

ils se ressourçait en priant et  en lisant les Ecritures

pour  être  rempli de l’Esprit Saint   

« ce est plus moi qui vit.. c’est le Christ qui vit en moi

 

« Mon coeur n’est pas satisfait   tant qu’il n’a pas trouvé Dieu »  (st Augustin)

Très bien, serviteur bon et fidèle, ; entre dans la joie de ton seigneur 

 

12345...150