Archive pour la catégorie 'Saint Jacques (epitre)'

7é Mardi ordinaire : Reconnaissez vote misère (Jc 4, 1-10)

25 février, 2020

Bien-aimés, d’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ? Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ; vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs. Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu. Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien quand elle dit : Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ? Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ? C’est ce que dit l’Écriture : Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs. Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

**

Dimanche dernier on a terminé la lecture du sermon sur la montagne

Soyez parfait comme vote père est  parfait …aimer nos ennemis

est ce possible ?

 

Jc-Reconnaissez-votre-misèr

 

Soyons humbles

Bienheureux les pauvres ,les doux, les pacifiques

Soyons vrai

Avouons !  Regardons nous !

connaissons nous !

Tous ,nous sommes envieux jaloux

attachés aux biens terrestres  plutôt  qu’à Dieu

**

Même quand nous prions ..demandons nous à faire la volonté de Dieu ?

Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu.. celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu.

**

Soyons humbles

aux humbles il accorde sa grâce.

aux humbles il donne son Esprit

l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ?

aux humbles ,il donne sa grâce ,son pardon

 Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ?

Il est en nous

Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous.

**

soumettez vous

(obeir = ob audire  =être à l’écoute  de Dieu)

résister  au diable

 (le diable est celui qui divise )

 purifiez vos cœurs…Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

**

Evangile   : Les enfants  Marc (9, 30-37)

Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »

 Redevenir des enfants

joyeux, confiants

humbles

**

C’est ce que nous dit le pape  François dans son exhortation apostolique« Christus vivit »

 Cliquez ICI

Il s’adresse au jeunes mais aussi à nous tous

Soyons joyeux confiant  …accueillons l’enfant  qui est en nous  

**

Le pape veut réunir le 14 mai 2020

une grande assemblée avec des laîcs ,..des hommes politiques..

pour rédiger  un pacte éducatif  

Comment  éduquer les jeunes pour construire un monde meilleur

 Cliquez ICI   

 

6è Jeudi ordinaire : Dieu a choisi les pauvres pour en faire des riches dans la foi (Jc.2, 1-9)

20 février, 2020

 Mes frères, dans votre foi en Jésus Christ, notre Seigneur de gloire, n’ayez aucune partialité envers les personnes. Imaginons que, dans votre assemblée, arrivent en même temps un homme au vêtement rutilant, portant une bague en or, et un pauvre au vêtement sale. Vous tournez vos regards vers celui qui porte le vêtement rutilant et vous lui dites : « Assieds-toi ici, en bonne place » ; et vous dites au pauvre : « Toi, reste là debout », ou bien : « Assieds-toi au bas de mon marchepied. » Cela, n’est-ce pas faire des différences entre vous, et juger selon de faux critères ? Écoutez donc, mes frères bien-aimés ! , Dieu, lui, n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres aux yeux du monde pour en faire des riches dans la foi et des héritiers du Royaume promis par lui à ceux qui l’auront aimé ? Mais vous, vous avez privé le pauvre de sa dignité. Or n’est-ce pas les riches qui vous oppriment, et vous traînent devant les tribunaux ? Ce sont eux qui blasphèment le beau nom du Seigneur qui a été invoqué sur vous. Certes, si vous accomplissez la loi du Royaume selon l’Écriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien. Mais si vous montrez de la partialité envers les personnes, vous commettez un péché, et cette loi vous convainc de transgression.

**

  La foi

C’est la foi qui sauve disait saint  Paul  

Nous sommes justifiés par la foi (Rm1,5)

et Jacques ajoute

Si elle n’a pas les œuvres ,la foi est morte en elle –même (Jc 2,17)

 

Jacques---riches-dans-la-fo

 

Quelle foi ?

Celle des béatitudes proclamées sur la montagne  

Dieu, lui, n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres aux yeux du monde pour en faire des riches dans la foi

Bienheureux les pauvres

qui ont faim de Dieu

qui  recherchent  la vérité

les petits qui au lieu de parler

apprennent à écouter  avec humilité

conscient de leur ignorance

et confiant  en Dieu

**

Ecoutez donc mes frères bien aimés…mettez un frein à votre langue

le Christ  est le bon pasteur

Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis ecoutent ma voix ,(Jn 10)

 **

Le bon pasteur

Un  pauvre

le pauvre de Bethleem

rejeté par les pharisiens

le serviteur d’Isaïe  

crucifié sur la croix

 Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien. (Is 53,3)

 C’est lui qui nous sauve   

écoutons le !

Ne fermons pas notre cœur

mettons un frein à notre langue

**

Les riches  

Jacques les attaquent avec force

à cause de leur richesse

malheureux etes vous ,pleurez ,votre richesse est pourrie..  Jc 5,2

**

Il est encore plus virulent envers  les riches qui  méprisent  les pauvres

 vous, vous avez privé le pauvre de sa dignité.

Les riches sont ceux qui n’écoutent  pas, ne compatissent pas

Ils sont arrogants

**.

comme Job mettons notre main devant la bouche

Voici, je suis trop peu de chose; que te répliquerais-je? Je mets la main sur ma bouche. 5J’ai parlé une fois, je ne répondrai plus; Deux fois, je n’ajouterai rien(Job 40,5)

**

Evangile  Marc (8, 27-33)

Jesus  commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

Bienheureux les pauvres

les derniers seront les premiers  

le  Christ  sera crucifié

Même Pierre   ne comprenait pas ! 

 

6é Mercredi ordinaire : Prompt à écouter, lent à parler (Jc1, 19-27)

19 février, 2020

Sachez-le, mes frères bien-aimés : chacun doit être prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère, car la colère de l’homme ne réalise pas ce qui est juste selon Dieu. C’est pourquoi, ayant rejeté tout ce qui est sordide et tout débordement de méchanceté, accueillez dans la douceur la Parole semée en vous ; c’est elle qui peut sauver vos âmes. Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion. Car si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, il est comparable à un homme qui observe dans un miroir son visage tel qu’il est, et qui, aussitôt après, s’en va en oubliant comment il était. Au contraire, celui qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, lui qui l’écoute non pour l’oublier, mais pour la mettre en pratique dans ses actes, celui-là sera heureux d’agir ainsi. Si l’on pense être quelqu’un de religieux sans mettre un frein à sa langue, on se trompe soi-même, une telle religion est sans valeur. Devant Dieu notre Père, un comportement religieux pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde

 

Jc-lent-à-parler

 

La foi

Ce fut la grande controverse entre Paul et Jacques

Paul disait

Nous sommes justifiés par la foi (Rm1,5)

Croyez et vous serez sauvés !  

Croyez et vous serez pardonnés !

**

Jacques répondait

Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter :

 et encore

Si elle n’a pas les œuvres ,la foi est morte en elle –même (Jc 2,17)

**

En fait Paul  ne disait rien d’autre

la foi se prouve par nos actes

si vraiment nous croyons en la parole  de Dieu , nous la mettons en pratique 

C’’est alors que nous sommes justifiés  et que nous trouvons la pais

**

La langue

Jacques en  parle 2 fois dans son épitre  

La langue est un feu, le monde du mal …la langue, nul homme ne peut la dompter : fléau fluctuant, plein d’un poison mortel !  (Jc 3,4)

Ne pas juger, ne pas condamner , ne pas médire

**

Mais aussi garder le silence  

Si  l’on pense être quelqu’un de religieux sans mettre un frein à sa langue, on se trompe soi-même, une telle religion est sans valeur

 pour se connaitre

comme l’homme qui observe son visage dans un miroir

 avec humilité .  Qui suis je ?

pour écouter   nourri notre foi

se re-lier  à Dieu  

**

Evangile: Ne rentre pas dans le village    (Marc 8, 22-26)

En ce temps-là, Jésus et ses disciples arrivèrent à Bethsaïde. Des gens lui amènent un aveugle et le supplient de le toucher. Jésus prit l’aveugle par la main et le conduisit hors du village. Il lui mit de la salive sur les yeux et lui imposa les mains. Il lui demandait : « Aperçois-tu quelque chose ? » Levant les yeux, l’homme disait : « J’aperçois les gens : ils ressemblent à des arbres que je vois marcher. » Puis Jésus, de nouveau, imposa les mains sur les yeux de l’homme ; celui-ci se mit à voir normalement, il se trouva guéri, et il distinguait tout avec netteté. Jésus le renvoya dans sa maison en disant : « Ne rentre même pas dans le village. »

 Nous sommes aveugles

regardons nous  dans un miroir  

Qui Sommes nous ?

**

il lui imposa les mains

Laissons nous ‘toucher »par le Seigneur  

en écoutant sa parole

puis en la méditant en silence

« Ne rentre même pas dans le village. » 

6é Lundi ordinaire : Epitre de Jacques (Jacques 1, 1-11)

17 février, 2020

Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus de la Diaspora, salut ! Considérez comme une joie extrême, mes frères, de buter sur toute sorte d’épreuves. Vous le savez, une telle vérification de votre foi produit l’endurance, et l’endurance doit s’accompagner d’une action parfaite, pour que vous soyez parfaits et intègres, sans que rien ne vous manque. Mais si l’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, lui qui donne à tous sans réserve et sans faire de reproches : elle lui sera donnée. Mais qu’il demande avec foi, sans la moindre hésitation, car celui qui hésite ressemble aux vagues de la mer que le vent agite et soulève. Qu’il ne s’imagine pas, cet homme-là, qu’il recevra du Seigneur quoi que ce soit, s’il est partagé, instable dans toute sa conduite. Que le frère d’humble condition tire sa fierté d’être élevé, et le riche, d’être humilié, car il passera comme l’herbe en fleur. En effet, le soleil s’est levé, ainsi que le vent brûlant, il a desséché l’herbe, sa fleur est tombée, la beauté de son aspect a disparu ; de même, le riche se flétrira dans toutes ses entreprises.

 **

Cette semaine

jusqu’au mercredi des cendres

nous allons lire l’épître de Jacques

 

Jacques-la-foi-des-humbles

 

Saint Jacques

Jacques le « frère du Seigneur »

Premier évêque de Jérusalem

une « colonne de l’église « 

 lui qui ne croyait pas trop en Jésus ,de son vivant  

nous parle tout le  long de son épitre de la foi et de la richesse

**

La f oi

la foi, se prouve quand Dieu nous met à l’épreuve

 l’ homme qui doute

ressemble aux vagues de la mer que le vent agite et soulève. .. il est partagé, instable dans toute sa conduite

**

mais

 le frère d’humble condition tire sa fierté d’être élevé

la foi c’est la confiance de l’humble

conscient de sa pauvreté… de son ignorance

comme l’enfants  qui tend ses bras vers son pére

il sera élevé

**

mais le riche ,l’arrogant

qui n’a besoin de rien et qui sait tout

se flétrira dans toutes ses entreprises

il ne trouvera pas la paix   promise aux hommes de foi

 

Evangile : Vers l’autre rive  (Marc 8, 11-13)

En ce temps-là, les pharisiens survinrent et se mirent à discuter avec Jésus ; pour le mettre à l’épreuve, ils cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus soupira au plus profond de lui-même et dit : « Pourquoi cette génération cherche-t-elle un signe ?…» Puis il les quitta, remonta en barque, et il partit vers l’autre rive.

**

Comment communier avec Jésus si nous n’avons pas la foi

si nous exigeons des signes

si nous ne reconnaissons pas les signes  de sa présence  dans notre vie

dans les épreuves , dans le partage avec nos frères

 

Si nous ne le reconnaissons pas …Il s’éloigne  

il partit vers l’autre rive

Lettre de saint Jacques (5, 13-20) : La prière pour les malades

26 mai, 2018

Bien-aimés, l’un de vous se porte mal ? Qu’il prie. Un autre va bien ? Qu’il chante le Seigneur. L’un de vous est malade ? Qu’il appelle les Anciens en fonction dans l’Église : ils prieront sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La supplication du juste agit avec beaucoup de force. Le prophète Élie n’était qu’un homme pareil à nous ; pourtant, lorsqu’il a prié avec insistance pour qu’il ne pleuve pas, il n’est pas tombé de pluie sur la terre pendant trois ans et demi ; puis il a prié de nouveau, et le ciel a donné la pluie, et la terre a fait germer son fruit. Mes frères, si l’un de vous s’égare loin de la vérité et qu’un autre l’y ramène, alors, sachez-le : celui qui ramène un pécheur du chemin où il s’égarait sauvera sa vie de la mort et couvrira une multitude de péchés.

 **

Jacques

Il est le « frère de Jésus »

Pendant 30 ans

dans le silence de Nazareth

il a vécu avec Jésus et Marie

**

La supplication

Avec Jésus et Marie, il a prié

la prière d’adoration

qui est celle des « Fils de Dieu »

mais aussi la prière de demande

qui est celle des vrais  croyants

car celui qui ne croit pas, ne demande pas

**

Demander pour soi c’est un acte de foi

demander pour les autres c’est  en plus ..un acte de compassion

qui nous aide à mieux comprendre nos prochains

prier pour un ennemi  … nous aidera à pardonner 

**

prière en eglise

Qu’il appelle les Anciens en fonction dans l’Église :

car nous avons le même père

« Notre » pére 

 

Jacques-priére

Pour les malades

 Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade

prier  pour leur guérison

mais surtout pour qu’ils aient la force d’accepter leur épreuve

et qu’il retrouve malgré leurs  souffrances

la paix et la joie provoquée par la foi

 **

car la foi est source de paix et de joie

même dans l’épreuve    

**

Pour les incroyants

celui qui ramène un pécheur du chemin où il s’égarait sauvera sa vie de la mort et couvrira une multitude de péchés.

**

Elie

Élie n’était qu’un homme pareil à nous ; pourtant, il a prié avec insistance pour qu’il ne pleuve pas,

c’était un homme de foi

il y croyait ! 

Que votre « oui » soit un « oui « (Saint Jacques 5, 9-12) :

25 mai, 2018

Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte. Frères, prenez pour modèles d’endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Voyez : nous proclamons heureux ceux qui tiennent bon. Vous avez entendu dire comment Job a tenu bon, et vous avez vu ce qu’à la fin le Seigneur a fait pour lui, car le Seigneur est tendre et miséricordieux.Et avant tout, mes frères, ne faites pas de serment : ne jurez ni par le ciel ni par la terre, ni d’aucune autre manière ; que votre « oui » soit un « oui », que votre « non » soit un « non » ; ainsi vous ne tomberez pas sous le jugement.

 **

Jacques

Il est le « frère de Jésus »

Pendant 30 ans

 avec Jésus et Marie

dans le silence de Nazareth

il a fréquenté  l’Eternité

**

Sans doute ébloui

il est toujours resté en retrait

ce n’est qu’après la pentecôte

à son tour possédé  par l’Esprit  

qu’on entend parler de lui

**

La Vie

Il n’est pas désabusé comme Qohelet  

vanité des vanités, tout n’est que vanité  

La  Vie vaut d’être vécue

en présence de Marie de Jésus

sous les ailes de l’Esprit 

 mais la vie n’est qu’un passage ,une épreuve

vous êtes une vapeur, qui paraît un instant et puis disparaît ! (4,14) 

et bientôt

 le juge sera  à notre porte

**

La richesse

Peu importe les richesses terrestres  

 Votre richesse est pourrie, vos vêtements rongés des vers ;3votre or et votre argent rouillent, (5,2)

**

La  langue

N’ écoutons les faux prophètes  qui nous mentent

Ne vous mettez pas tous à enseigner, mes frères…Voyez  les bateaux : si grands soient-ils et si rudes les vents qui les poussent, on les mène avec un tout petit gouvernail là où veut aller celui qui tient la barre….De même, la langue est un petit membre et se vante de grands effets. Voyez comme il faut peu de feu pour faire flamber une vaste forêt !  La langue aussi est un feu, le monde du mal…(3,4) 

**

Job

Restons en paix

joyeux

malgré les épreuves

soyons patients comme Job

Le Seigneur a donné, le Seigneur a ôté : Que le nom du Seigneur soit béni ! » (Job1,21)

 

Jacques-5

N’ayons pas peur !

le juge est miséricordieux

et soyons fermes dans la foi

que votre « oui » soit un « oui », que votre « non » soit un « non » ;

 

Lettre de saint Jacques (4, 13-17) : Vous n’êtes qu’un peu de brume

23 mai, 2018

Bien-aimés, vous autres, maintenant, vous dites : « Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, nous y passerons l’année, nous ferons du commerce et nous gagnerons de l’argent », alors que vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain ! Vous n’êtes qu’un peu de brume, qui paraît un instant puis disparaît. Vous devriez dire au contraire : « Si le Seigneur le veut bien, nous serons en vie et nous ferons ceci ou cela. » Et voilà que vous mettez votre fierté dans vos vantardises. Toute fierté de ce genre est mauvaise ! Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est un péché.

**

 Qu’est ce qui compte  vraiment dans la vie  ?

nous irons dans telle ou telle ville, nous ferons du commerce  nous gagnerons de l’argent »,

les voyages , le commerce ,l’argent 

tout cela passe !

« vanité des vanités ,tout n’est que vanité » 

**

vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain !

On sait rien sur notre avenir

sur le temps qu’il nous reste à vivre  

« 70 ans en fait le compte .. 80 est un exploit »  

 

Jacques-2

Vous n’êtes qu’un peu de brume, qui paraît un instant puis disparaît.

Saint Jacques dans son épitre  insiste en accumulant les images

le riche  passera comme la  fleur des prés……la fleur est tombée et sa belle apparence a disparu (1,11) 

…  comme les vagues de la mer

Votre richesse est pourrie, vos vêtements rongés des vers ;votre or et votre argent rouillent … (5,2)

**

Faire  le Bien

 Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est un péché.

Tenir sa langue

Voyez  les bateaux : si grands soient-ils et si rudes les vents qui les poussent, on les mène avec un tout petit gouvernail là où veut aller celui qui tient la barre.  De même, la langue est un petit membre et se vante de grands effets. .. Mais la langue, nul homme ne peut la dompter : fléau fluctuant, plein d’un poison mortel ! (3,4…)

Aidez les pauvres  

**

Ecoutez la parole et l’accomplir

Si quelqu’un écoute la parole et ne la réalise pas, il ressemble à un homme qui observe dans un miroir le visage qu’il a de naissance : Il s’est observé, il est parti, il a tout de suite oublié de quoi il avait l’air.(1,23)

Lettre de saint Jacques (4, 1-10) : Pécheurs enlevez les souillures de vos mains

22 mai, 2018

, D’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ? Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ; vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs. Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu. Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien quand elle dit : Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ? Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ? C’est ce que dit l’Écriture : Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs. Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

 **

Paul et Jacques

On oppose souvent Paul et Jacques

car Paul ne cesse de dire

ce n’est pas la loi qui sauve .. c’est la foi

 et Jacques dit

A quoi bon, mes frères, dire qu’on a de la foi, si l’on n’a pas d’œuvres ? La foi peut-elle sauver, dans ce cas ? . (2,17)

 

La-foi-peut-elle-sauver

 

La  foi

. la foi qui n’aurait pas d’œuvres est morte dans son isolement

OK !

Ca marche !

la foi se prouve par les oeuvres

Si on ne fait pas la volonté de Dieu c’est qu’on a pas vraiment la foi

mais si on fait la volonté de Dieu  c’est que notre foi est grande

alors !

C’est à cause de cette foi en notre sauveur que nous sommes sauvés

et non à cause de nos œuvres

Ce n’est pas à cause de nos mérites

qu’on se le dise !

soyons humbles !

**

Les œuvres de la chair

Vous êtes pleins de convoitises … vous tuez … vous êtes jaloux … vous faites la guerre.

ce sont les œuvres de la chair cités par Paul

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables Gal 5,21

Là encore les 2 apôtres sont en accord

**

Les fruits de l’esprit

Paul nous propose les fruits de l’Esprit    

Voici les fruits de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi 

**

Jésus a dit

demandez et vous recevres    frappez et lon bousouvrira

or  Jacques constate

 vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs.

car nous demandonsles oeuvres de la chair et non les fruits de l’Esprit

or  Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ?

**

Les orgueilleux

Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.

Marie  dans le « Magnificat » le proclame avec force

« déployant la force de son bras, il disperse les superbes …Il renverse les puissants de leur trône »

Qui sont ces superbes ?

Qui sont ces puissants  ?

ce sont ces colères  qui grondent en nous

ces violences ,ces jalousies, ces pensées d’orgueil qui obscurcissent nos  âmes  

Que l’Esprit saint  vienne et chasse toutes ces humeurs fumeuses

**

Le style de Jacques

Jacques  est furieux !

Il est pas content !

Il crie !

On s’en aperçoit

si on lit le texte à haute voix

On a l’impression d’entendre un tribun

qui  s’adresse à une foule 

La foi source de paix : Jacques (5, 13-20)

21 mai, 2016

Bien-aimés, l’un de vous se porte mal ? Qu’il prie. Un autre va bien ? Qu’il chante le Seigneur. L’un de vous est malade ? Qu’il appelle les Anciens en fonction dans l’Église : ils prieront sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La supplication du juste agit avec beaucoup de force. Le prophète Élie n’était qu’un homme pareil à nous ; pourtant, lorsqu’il a prié avec insistance pour qu’il ne pleuve pas, il n’est pas tombé de pluie sur la terre pendant trois ans et demi ; puis il a prié de nouveau, et le ciel a donné la pluie, et la terre a fait germer son fruit. Mes frères, si l’un de vous s’égare loin de la vérité et qu’un autre l’y ramène, alors, sachez-le : celui qui ramène un pécheur du chemin où il s’égarait sauvera sa vie de la mort et couvrira une multitude de péchés.

 **

La foi

Paul nous dit

Nous sommes justifiés par la foi (Rm1,5)

Jacques nous le dit aussi ,mais il ajoute

Il en est ainsi de la foi :Si elle n’a pas les œuvres ,elle est morte en elle –même (Jc 2,17)

**

La Paix

lafoi

Bien-aimés, l’un de vous se porte mal ? Qu’il prie. Un autre va bien ? Qu’il chante le Seigneur. L’un de vous est malade ? Qu’il appelle les Anciens en fonction dans l’Église : ils prieront sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade

Si on a vraiment la foi

alors quelle paix !

Quelle sérénité !

dans le malheur comme dans le bonheur 

« le Seigneur m’a tout donné .Le Seigneur m’a tout repris .Qu’il soit béni ! (Job)

**

Le pardon

Le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon

Croire au pardon

Quelle soulagement !

 

 Confessez donc vos péchés les uns aux autres,

Pouvoir se confier à ses frères ,quelle chance !

**

La priére

Priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La supplication du juste agit avec beaucoup de force.

Croire en la prière

Quelle force !

 **

Le prophète Élie n’était qu’un homme pareil à nous ; pourtant, lorsqu’il a prié avec insistance pour qu’il ne pleuve pas, il n’est pas tombé de pluie sur la terre pendant trois ans et demi ; puis il a prié de nouveau, et le ciel a donné la pluie, et la terre a fait germer son fruit.

Prier avec constance

Demandez et vous recevrez, frappez et on vous ouvrira

**

L’Amour

 Mes frères, si l’un de vous s’égare loin de la vérité et qu’un autre l’y ramène, alors, sachez-le : celui qui ramène un pécheur du chemin où il s’égarait sauvera sa vie de la mort et couvrira une multitude de péchés.

Lae plus grande preuve d’amour pour nos frères égarés

c’’est de les aider à trouver le vérité et le salut

avec l’aide de l’Esprit saint ? 

Le seigneur est proche !Jacques 5,7-11)

20 mai, 2016

Prenez donc patience, frères, jusqu’à la venue du Seigneur. Voyez le cultivateur : il attend le fruit précieux de la terre sans s’impatienter à son propos tant qu’il n’en a pas recueilli du précoce et du tardif. Vous aussi, prenez patience, ayez le cœur ferme, car la venue du Seigneur est proche. Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte. Frères, prenez pour modèles d’endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Voyez : nous proclamons heureux ceux qui tiennent bon. Vous avez entendu dire comment Job a tenu bon, et vous avez vu ce qu’à la fin le Seigneur a fait pour lui, car le Seigneur est tendre et miséricordieux.

 **

L’avènement du Seigneur

Prenez donc patience, frères, jusqu’à la venue du Seigneur

C’est la conclusion de l’épitre  de Jacques  

Préparons nous !

**

Préparons nous en faisant ce que Dieu veut   

C’est par les œuvres que l’homme est justifié et non par la foi seule (Jc 2,2)

en rejetant les oeuvres de ce monde

en produisant les fruits de l’esprit (Jc 4,1-10)

Cliquez ICI 

conscient que nous ne sommes que fumée

Cliquez ICI 

conscient  que les richesses ne sont que pourritures

Cliquez ICI 

Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés

En ne condamnant pas nos prochains avec notre langue 

La langue est  pleine d’un venin mortel (Jc 3,8)

**

Patience

 Voyez le cultivateur : il attend le fruit précieux de la terre sans s’impatienter à son propos tant qu’il n’en a pas recueilli du précoce et du tardif. Vous aussi, prenez patience, ayez le cœur ferme, car la venue du Seigneur est proche. 

Attendons avec patience comme le cultivateur

que le Seigneur vienne

Attendons comme les Thessaloniciens

comme tous les premiers chrétiens

La Bible se termine par le cri   

« Marana-tha » :Seigneur viens !

**

Le jugement

 

Jugement-dernier-ND-de-Pari

Voyez : le Juge est à notre porte.

Frères, prenez pour modèles d’endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Voyez : nous proclamons heureux ceux qui tiennent bon. Vous avez entendu dire comment Job a tenu bon, et vous avez vu ce qu’à la fin le Seigneur a fait pour lui, car le Seigneur est tendre et miséricordieux.

Courage !

tenez bon !

Courage

le Seigneur fait Miséricorde  

le juge est mort sur la croix pour nous !

 

 

12