Archive pour la catégorie 'Apocalypse'

Maranatha ! Seigneur Viens ! (Apk 22,16–21)

26 novembre, 2016

L’apocalypse est ce terrible , Est ce la fin du monde ?

**

Non !

pour les croyants

L’apocalypse

c’est la venue du Seigneur

la venue de celui qu’on attend depuis toujours  

le sauveur

**

Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous apporter ce témoignage au sujet des Eglises.Je suis le rejeton et la lignée de David,l’étoile brillante du matin.

L’Esprit et l’épouse disent : Viens ! Que celui qui entend dise : Viens !Que celui qui a soif vienne, Que celui qui le veut reçoive de l’eau vive, gratuitement.

Sans-titre-3

Amen, viens Seigneur Jésus !

Lamentations sur Babylone (Apk 18,1-19,10)

24 novembre, 2016

Je vis un ange descendre du ciel.. qui  s’écria d’une voix forte : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ;

**

La Richesse  

Qu’est ce qui est reproché à Babylone

puis à Rome ,à l’époque de Jean

et au monde ,maintenant

Est ce la persécution contre les chrétiens ?

Pas vraiment !

**

Elle est devenue demeure de démons, repaire de tous les esprits impurs….et les marchands de la terre se sont enrichis de la puissance de son luxe.

Babylone est condamné à cause de sa richesse et de son luxe

a cause de cet argent qui corrompt les moeurs

à cause des commerçants qui oublient tout…

y compris Dieu

pour devenir riche

**

« Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent »

Pour être riche, on fait fi de la justice

Pour être riche, on se moque de la charité

pour être riche,  on ne tend pas la mains aux émigres

« l’argent est à la source de tous les maux »

« Malheureux êtes vous les riches !

 

lamentation-sur-Babylone

 

Une heure a suffi

pour tout détruire

Alors ils pleureront et se lamenteront sur elle, les rois de la terre qui ont partagé sa prostitution et son luxe, quand ils verront la fumée de son embrasement.
Malheur ! Malheur !
O grande cité, Babylone, cité puissante, il a suffi d’une heure pour que tu sois jugée ! (18,10)
 

**

Les marchands,  enrichis par ce commerce, se tiendront à distance .. Dans les pleurs et le deuil, ils diront :
Malheur ! Malheur !

 La grande cité, vêtue de lin, de pourpre et d’écarlate, étincelante d’or, de pierres précieuses et de perles,
il a suffi d’une heure pour dévaster tant de richesses !(18,17)
**

Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent dans les parages,
les marins et tous ceux qui vivent de la mer se tenaient à distance,.., poussaient des cris de larmes et de deuil en disant :
Malheur ! Malheur !
La grande cité dont l’opulence a enrichi tous ceux qui ont des vaisseaux sur la mer,
il a suffi d’une heure pour qu’elle soit dévastée !(18,19)
**

La  lamentation

Alors un ange puissant saisit une pierre comme une lourde meule et la précipita dans la mer en disant :
Avec la même violence sera précipitée Babylone, la grande cité. On ne la retrouvera plus.

A Quoi donc sert la vie ?

« vanité des vanités..  tout n’est que vanité

Cliquez ICI

et Jean reprend la grande lamentation qui termine le livre de Qohélet

Et le chant des joueurs de harpe et des musiciens, des joueurs de flûte et de trompette,

on ne l’entendra plus chez toi.
Aucun artisan d’aucun art

 ne se trouvera plus chez toi.
Et le bruit de la meule,

 on ne l’entendra plus chez toi.
La lumière de la lampe

ne luira plus chez toi.
La voix du jeune époux et de sa compagne,
on ne l’entendra plus chez toi,
parce que tes marchands étaient les princes de la terre,

c’est bien  cause des marchands riches

**

Alléluia …Amen   

Ensuite j’entendis comme la grande rumeur d’une foule immense qui, dans le ciel, disait :

Alléluia !
Le salut, la gloire et la puissance sont à notre Dieu….

Alléluia !
Car le Seigneur, notre Dieu souverain, a manifesté son Règne.

**

Alleluia (Allelu Yahvé) veut dire « criez Dieu »

« criez l’Amour »

**

Non plus la richesse

mais le don !

Non plus l’égoïsme mais l’amour

Seul cet Amour compte !

Seul cet amour n’est pas vain !

Alleluia  « Que cet amour vienne ! »

**

Un ange me dit : Ecris !
Heureux ceux qui sont invités au festin des noces de l’agneau !9 ,9).

Vivons en communion

avec tous les invités au festin des noces de l’agneau

**

« Amen » veut dire « j’ai confiance »

Mettons notre espoir en Dieu et non dans les biens terrestres

  **

Alors je me prosternai à ses pieds pour l’adorer,
mais il me dit : C’est Dieu que tu dois adorer,
 car le témoignage de Jésus, c’est l’esprit de la prophétie.


L’apocalypse et la fureur de Dieu

23 novembre, 2016

Plusieurs fois il est question dans l’apocalypse  de  la fureur de Dieu  ou du vin de sa colère 

 

 L’ange, jeta la faucille sur la terre, il vendangea la vigne de la terre et jeta la vendange dans la cuve immense de la fureur de Dieu.(Apk 14,10)

….Les 7 coupes en or remplies de la colère de Dieu (Apk 17,7)

**

Depuis bien longtemps

depuis les prophètes de l’ancien testament

on parle de cette colère de Dieu

Debout, Jérusalem,
toi qui as bu de la main du Seigneur
le calice de sa fureur ;
la coupe du calice de vertige
tu l’as bue, tu l’as vidée
.
(Is 51,17)

**

Que signifie une telle expression ?

Dieu peut il être furieux ?

Dieu peut il être en colère ,ou triste ,ou déçu ?

tout cela se sont des sentiments humains

**

Le Jour de Yahvé

Sophonie et d’autres avec lui préféraient parler du « Jour de Yahvé »

c’est le jour du REJET de Yahvé

un jour terrible !

 

Jour de fureur que ce jour,
jour de détresse et d’angoisse,
jour de désastre et de désolation,
jour de ténèbres et d’obscurité,
jour de nuée et de sombres nuages

(Sophonie 1,15)

 

Jour de détresse car sans Dieu ,

il n’y aura plus dans le monde de solidarité ,de charité, d’amour

**

Jour d’angoisse car sans Dieu

il n’y aura plus de foi, plus de confiance en qui que ce soit ,plus d’espernac en un  bel avenir

**

Jour de désastre car sans Dieu

tout ira  à « vau l’eau »

**

Jour de désolation car sans Dieu

l’homme lui-même ne sera plus respecté

**

Jour de ténèbres car sans Dieu

A quoi sert la vie ?

A quoi bon vivre ?

Où Allons nous après la mort

Sans Dieu ,on ne sait plus rien !

on ne comprend plus rien !

Vanité des vanités ….

**

Voila ce jour du rejet

un jour terrible !

le pire des jours !

Le rejet de Dieu

 

Les 7 coupes et le cantique de Moïse (apk ch 16 et 15)

23 novembre, 2016

Que de fléaux ! Que de combats,dans le livre de l’apocalypse

**

Les 7 sceaux :

Ce sont les souffrances des corps

la guerre, les injustices ,les maladies

Cliquez ICI 

**

Les 7 trompettes

Ce sont les souffrances des âmes  

la détresse ,l’angoisse ,le désespoir ,les mensonges

Cliquez ICI

**

Les 7 coupes

C’est le rejet de Dieu  

Ce qu’il a de pire !

de plus injuste!

de plus violent !

Cliquez ICI 

**

Le rejet

Par 3 fois

il est dit dans ce chapitre que les hommes rejettent Dieu

ils blasphémèrent le nom de Dieu qui a pouvoir sur ces fléaux,
mais ils ne se repentirent pas pour lui rendre gloire.(Apk 16,9)

 

ils blasphémèrent le Dieu du ciel
à cause de leurs souffrances et de leurs ulcères,
mais ils ne se repentirent pas de leurs œuvres.(Apk 16,11)

 

Des grêlons lourds comme des talents tombèrent du ciel sur les hommes,
et les hommes blasphémèrent Dieu à cause du fléau de la grêle (Apk 16,21),

mais qu’est ce que la fureur de  Dieu ?

Cliquez ICI 

**

 La victoire

 

la-coupe

Jésus à Gethsémani  

boira la coupe

pour nous

et Dieu sera vainqueur

reconnu par les croyants  

reconnu par les 24 vieillards, les 144000 croyants

par la foule des élus qui chanteront le cantique Moïse

 

Ils chantaient le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’agneau :
Grandes et admirables sont tes œuvres,
Seigneur, Dieu souverain.
Justes et véritables sont tes voies,
Roi des nations.

 

Qui ne craindrait, Seigneur,
et ne glorifierait ton nom ?
Car toi seul es saint.
Toutes les nations viendront et se prosterneront devant toi,
car tes jugements se sont manifestés.(Apk 15,3)

 

La moisson et la vendange : Apk (14,14-20)

22 novembre, 2016

Dans ce récit ,il y a 4 anges ou messagers

**

La moisson

Moi, Jean, j’ai vu : et voici une nuée blanche, et sur cette nuée, quelqu’un siégeait, qui semblait un Fils d’homme. Il avait sur la tête une couronne d’or et, à la main, une faucille aiguisée

Un fils d’homme sur la  nuée

Un autre ange sortit du Sanctuaire. Il cria d’une voix forte à celui qui siégeait sur la nuée : « Lance ta faucille et moissonne : elle est venue, l’heure de la moisson, car la moisson de la terre se dessèche. » Alors, celui qui siégeait sur la nuée jeta la faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.

Un ange qui sort du sanctuaire  

 **

La vendange

 Puis un autre ange sortit du Sanctuaire qui est dans le ciel ; il avait, lui aussi, une faucille aiguisée.

Un ange qui vient du ciel  

Un autre ange encore sortit, venant de l’autel ; il avait pouvoir sur le feu. Il interpella d’une voix forte celui qui avait la faucille aiguisée : « Lance ta faucille aiguisée, et vendange les grappes de la vigne sur la terre, car les raisins sont mûrs. 

De nouveau un ange qui sort du temple pour demander justice

**

Oui !

par 2 fois  les « anges « du temple attendent ce jour de justice

par 2 fois ils crient

« lance ta faucille « 

Que viennent les moissonneurs

Que viennent les vendangeurs

Qu’ils jettent leurs faucilles

**

Oui !

Que justice soit faite !

Mais qui donc est juste ?

**

Dies irae   

L’ange, alors, jeta la faucille sur la terre, il vendangea la vigne de la terre et jeta la vendange dans la cuve immense de la fureur de Dieu. On foula la cuve hors de la cité, et de la cuve sortit du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux sur une étendue de mille six cents stades.

Jour annoncé par Joel 

Brandissez la faucille,
la moisson est mûre ;
venez, foulez,
le pressoir est plein ;
les cuves débordent.
Oui, leur malice est grande.

(Joel 4,13)

jour de fureur annoncé par Sophonie

Jour de fureur que ce jour,
jour de détresse et d’angoisse,
jour de désastre et de désolation,
jour de ténèbres et d’obscurité,
jour de nuée et de sombres nuages

 (Sophonie 1,15)

 

Le pressoir

Quel est donc ce  pressoir du vendangeur  ?

 

Dies-irae

 

Quand Jean a cette vision

C’est le temps des persécutions

C’est le temps de la détresse des Chrétiens

c’est le temps des martyrs  

qui prient et supplient

**

Dans le pressoir coule le sang des martyrs

qui nous purifient

et nous rend la vie

c’est le sang de ceux qui acceptent leur souffrance

en invoquant la miséricorde

**

Mais surtout c’est le sang du christ versé à Gethsémani

qui veut dire « le pressoir »  

A Gethsémani ,

Jésus a bu la coupe !

cette coupe annoncée par le prophète Isaïe

 

Réveille-toi, Jérusalem,

réveille-toi ! Debout !

Let Seigneur ‘a fait boire la coupe de sa colère.

Tu l’as bue entièrement,

et elle t’a fait tourner la tête.

(Is 51 17) 

Les 7 Sceaux et les 7 trompettes de l’apocalypse

19 novembre, 2016

Les 7 sceaux

Lorsque « l’agneau égorgé » ouvre les 7 sceaux

les chevaux de l’apocalypse envahissent la terre 

Il est alors question de la lutte entre le bien et le mal au cours des siècles

la guerre , les maladies ,les injustices … 

Cliquez ICI 

**

et le récit se termine par un grand silence

une stupeur générale

Cliquez ICI 

**

Les 7 trompettes

le récit est plus subtil

il s’agit davantage

du mal qui s’introduit dans les âmes 

du mal qui empoisonne les esprits

du mal qui nous laisse un gout amer

Le tiers des eaux devint de l’absinthe,et beaucoup d’hommes moururent à cause des eaux qui étaient devenues amères.

**

Il s’agit des ténèbres, des doutes,  de la perte de la foi

le jour perdit un tiers de sa clarté et la nuit de même.

Cliquez ICI 

**

Nous sommes déchus

on est plus digne d’être appelé « fils de Dieu »

je vis une étoile précipitée du ciel sur la terre.

**

C’est insidieux comme les milliers de sauterelles  qui envahissent la terre 

Cliquez ICI 

les 7 trompettes

 

Mais cette fois ci ce sont les anges qui soufflent dans les trompettes

les trompettes de la victoire

car nous sommes sauvés

Nous te rendons grâce, Seigneur,
Dieu souverain,
qui es et qui étais,
car tu as exercé ta grande puissance
et tu as établi ton Règne

Cliquez ICI 

Les Deux témoins de l’apocalypse :Apk (11, 1-12)

19 novembre, 2016

L’Eglise et les 2 témoins

On me donna un roseau semblable à une règle d’arpenteur,et l’on me dit : Lève-toi et mesure le temple de Dieu et l’autel et ceux qui y adorent…Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le de côté et ne le mesure pas, car il a été livré aux nations qui fouleront aux pieds la cité sainte pendant quarante-deux mois. Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser, vêtus de sacs, mille deux cent soixante jours

Ils sont souvent  2

les responsables qui conduisent le peuple de Dieu

vers la terre promise et l’autel du temple

Moïse et Aaron  à la sortie d’Egypte

Josué et Zorobabel après le retour de l’exil

Pierre et Paul ,les apôtres de Jésus Christ  

**

Ces deux témoins ont le pouvoir de fermer le ciel, pour que la pluie ne tombe pas pendant les jours de leur prophétie. Ils ont aussi le pouvoir de changer l’eau en sang et de frapper la terre de toutes sortes de fléaux, aussi souvent qu’ils le voudront.

Ce furent le 12 plaies en Egypte

Ce fut la construction du nouveau temple de Jérusalem  

Ce furent les communautés créés par Paul et Pierre  

**

Les persécutions

les-2-temoins-de-l'apocalyp

Mais, quand ils auront achevé leur témoignage, la Bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra et les fera mourir. Leurs cadavres restent sur la place de la grande ville, qu’on appelle, au sens figuré, Sodome et l’Égypte, là où leur Seigneur aussi a été crucifié.

**

Paul a combattu pour la foi

J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi (2 Tim 4,7).

Il a semé la confiance avec toute sa fougue, toute son ardeur

Pour le Christ ,j’ai accepté de tout perdre  

**

Pierre a soudé les communautés

il les a encouragé

il a semé la charité

 Au cas où vous auriez à souffrir pour la justice, heureux êtes-vous.N’ayez d’eux aucune crainte et ne soyez pas troublés ; mais sanctifiez dans vos cœurs le Christ qui est Seigneur. Soyez toujours prêts à justifier votre espérance devant ceux qui vous en demandent compte. Mais que ce soit avec douceur et respect, en ayant une bonne conscience, afin que, sur le point même où l’on vous calomnie, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient confondus. Car mieux vaut souffrir en faisant le bien, si telle est la volonté de Dieu, qu’en faisant le mal. 1Pierre 3,,14)

car il faut une foi profonde

une foi solide

il faut beaucoup d’amour

face à la haine et à l’incroyance

**

La force de l’Esprit

De tous les peuples, tribus, langues et nations, on vient regarder leurs cadavres pendant trois jours et demi, sans qu’il soit permis de les mettre au tombeau. Les habitants de la terre s’en réjouissent, ils sont dans la joie, ils échangent des présents ; ces deux prophètes, en effet, avaient causé bien du tourment aux habitants de la terre.

Combien de fois ,au cours des siècles

l’église n’est elle pas sortie

,amoindrie ,affaiblie, exsangue mourante

non seulement à cause des persécuteurs ,

mais par sa propre faute

à cause de son manque de foi et d’ amour ?

**

 Mais, après ces trois jours et demi, un souffle de vie venu de Dieu entra en eux : ils se dressèrent sur leurs pieds, et une grande crainte tomba sur ceux qui les regardaient. Alors les deux témoins entendirent une voix forte venant du ciel, qui leur disait : “Montez jusqu’ici !” Et ils montèrent au ciel dans la nuée, sous le regard de leurs ennemis. »

Mais toujours

au cours des siècles  

l’église s’est relevée

avec la force de l’esprit

comme les ossements vus par le prophète Ezéchiel

   L’esprit du Seigneur  me déposa au milieu de la vallée : elle était pleine d’ossements. Il me fit circuler parmi eux en tout sens ; ils étaient extrêmement nombreux.. et le seigneur me dit : « Prononce un oracle contre ces ossements ; dis-leur : Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur. 

 …Je regardai : voici qu’il y avait sur eux des nerfs, de la chair croissait et il étendit de la peau par-dessus ; mais il n’y avait pas de souffle en eux.le seigneur  me dit : « Prononce un oracle sur le souffle,… Souffle, viens des quatre points cardinaux, souffle sur ces morts et ils vivront. » ..Je prononçai l’oracle comme j’en avais reçu l’ordre, le souffle entra en eux et ils vécurent ; ils se tinrent debout : c’était une immense armée..(Ez 37,5…)

 

L’ange et le petit livre (Apk 10,1-11)

18 novembre, 2016

Jean vit d’abord les 7 chevaux c’est-à-dire  le mal et les injustices qui ravageaient le monde

Cliquez ICI  

puis il entendit les 7 trompettes du jugement

**

L’ange

C’est alors qu’apparut l’Ange

Et je vis un  ange puissant qui descendait du ciel. Il était vêtu d’une nuée, une gloire nimbait son front,son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu.

la nuée…les colonnes de feu  qui dans le désert du temps de Moïse

signalait  la présence de Dieu

Une présence à la fois lumineuse et chaleureuse comme le soleil

la présence aussi  du feu qui brûle et purifie

 

ange-de-l'Apocalypse

Il tenait dans la main un petit livre ouvert.

le livre du jugement

et non plus le livre avec les 7 sceaux

ouvert  par l’agneau de Dieu ,le sauveur

**

Il posa le pied droit sur la mer, le pied gauche sur la terre

L’ange domine la mer et la terre

et cria une voix forte, comme rugit un lion.

l’ange  rugit comme le lion du prophète Amos

Un lion a rugi, qui ne craindrait ??(Amos 3,8),

Les 7 tonnerres

Quand il eut crié, les sept tonnerres firent retentir leurs voix.

Ce sont les 7 coups de tonnerre du ps 29

La voix du Seigneur domine les eaux
– le Dieu de gloire fait gronder le tonnerre –
…La voix puissante du Seigneur.
…la voix éclatante du Seigneur ,
..la voix du Seigneur casse les cèdres,
…La voix du Seigneur taille des lames de feu.
 La voix du Seigneur fait trembler le désert,
La voix du Seigneur fait trembler les biches en travail ;(ps 29).
**

Le Mystère

Et quand les sept tonnerres eurent retenti, comme j’allais écrire,j’entendis une voix qui, du ciel, me disait :Garde secret le message des sept tonnerres et ne l’écris pas.

Quel est donc ce secret ?

Quel est donc ce mystère  ?

**

Et l’ange que j’avais vu debout sur la mer et sur la terre leva la main droite vers le ciel

comme Moïse

qui la veille de sa mort s’écrie

Oui, je lève la main vers le ciel,
et je déclare : “Je suis vivant pour toujours !” (Dt 32,40)

**

 et l’ange  jura, par celui qui vit pour les siècles des siècles, qui a créé le ciel et ce qui s’y trouve, la terre et ce qui s’y trouve, la mer et ce qui s’y trouve :il n’y aura plus de délai. Mais aux jours où l’on entendra le septième ange, quand il commencera de sonner de sa trompette, alors sera l’accomplissement du mystère de Dieu, comme il en fit l’annonce à ses serviteurs les prophètes.

Quel est donc ce mystère ?

Jean en méditant, souffle  sans cesse du chaud et du froid

Il est vrai qu’il « vomit les tièdes »

**

car ce mystère n’est ce pas le mystère annoncé par Paul dans l’épitre aux éphésiens

Réunir tout l’univers autour du Christ

mystère de la communion

mystère de la miséricorde 

Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté,
le dessein bienveillant qu’il a d’avance arrêté en lui-même
pour mener les temps à leur accomplissement :
réunir l’univers entier sous un seul chef, le Christ,
ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.(Ep1,9)

**

Le petit livre

Et la voix que j’avais entendue venant du ciel me parla de nouveau et dit :Va, prends le livre ouvert dans la main de l’ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre. Je m’avançai vers l’ange et le priai de me donner le petit livre.Il me dit : Prends et mange-le. Il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il aura la douceur du miel.Je pris le petit livre de la main de l’ange et le mangeai. Dans ma bouche il avait la douceur du miel, mais quand je l’eus mangé, mes entrailles en devinrent amères.

Encore le chaud et le froid

Si le livre est plein d’amertume ,il a aussi le goût du miel

La justice et la miséricorde  

Le livre scellé et l’agneau (Apk 5,1-14)

17 novembre, 2016

Moi, Jean, j’ai vu, dans la main droite de celui qui siège sur le Trône, un livre en forme de rouleau, écrit au-dedans et à l’extérieur, scellé de sept sceaux. Puis j’ai vu un ange plein de force, qui proclamait d’une voix puissante : « Qui donc est digne d’ouvrir le Livre et d’en briser les sceaux ? » Mais personne, au ciel, sur terre ou sous la terre, ne pouvait ouvrir le Livre et regarder. Je pleurais beaucoup, parce que personne n’avait été trouvé digne d’ouvrir le Livre et de regarder. Mais l’un des Anciens me dit : « Ne pleure pas. Voilà qu’il a remporté la victoire, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David : il ouvrira le Livre aux sept sceaux. »Et j’ai vu, entre le Trône, les quatre Vivants et les Anciens, un Agneau debout, comme égorgé ; ses cornes étaient au nombre de sept, ainsi que ses yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés sur toute la terre. Il s’avança et prit le Livre dans la main droite de celui qui siégeait sur le Trône. Quand l’Agneau eut pris le Livre, les quatre Vivants et les vingt-quatre Anciens se jetèrent à ses pieds. Ils tenaient chacun une cithare et des coupes d’or pleines de parfums qui sont les prières des saints. Ils chantaient ce cantique nouveau : « Tu es digne de prendre le Livre et d’en ouvrir les sceaux, car tu fus immolé, rachetant pour Dieu, par ton sang, des gens de toute tribu, langue, peuple et nation. Pour notre Dieu, tu en as fait un royaume et des prêtres : ils régneront sur la terre. » Je regardai et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône, des êtres vivants et des anciens, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. Ils disaient d’une voix forte : L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir puissance, richesse, sagesse, force, honneur, gloire et louange.Et toutes les créatures dans le ciel, sur la terre, sous la terre et sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient : A celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau, la louange, l’honneur, la gloire et le pouvoir aux siècles des siècles !Et les quatre êtres vivants disaient : Amen ! Et les anciens se prosternèrent et adorèrent.

**

 

Dans ce livre qui se nomme « apocalypse » c’est-à-dire « le  livre de la révélation

Jean nous montre comment Dieu se révéle

quand nous méditons sur les écritures

 **

Jean médite 

Jean prie  

Au chapitre 4 , Jean avait parlé de la présence de Dieu parmi nous

au chapitre 5 , il parle de l’Agneau ,le Dieu « qui sauve » et qui avait été annoncé par les prophètes

** 

Daniel :Le livre scellé

Jean médite les paroles du prophète Daniel qui parle d’un livre scellé (Dn 12,1-9)

En ce temps-là se dressera Michel, le grand Prince,…Ce sera un temps d’angoisse…En ce temps-là, ton peuple en réchappera, quiconque se trouvera inscrit dans le Livre….Beaucoup de ceux qui dorment dans le sol poussiéreux se réveilleront,…ceux-ci pour la vie éternelle,ceux-là pour l’opprobre, pour l’horreur éternelle.

**

Les bénédictions de Jacob : lelion de judas 

Jean se souvient des promesses faites à Jacob  

Judas est un jeune lion. Il s’accroupit, il se couche comme un lion,Le sceptre ne sera pas retiré à Juda, Gn 49,9

Ce sera le temps du jugement

mais l’homme de foi a confiance  

il reste paisible

il se souvient des promesses faite aux descendant de Jacob

c’est-à-dire à son peuple ,le peuple des croyants

 **

Isaie :le rejeton de David 

Un rameau sortira de la souche de Jessé,un rejeton jaillira de ses racines (Is 11,1).

Ce sera le temps du fils de David

**

Zacharie  :l’Agneau 

agneau-mystique

« le voici qui vient, escorté des nuées ! Chacun le verra   …mêmes ceux qui l’ont transpercé ,et sur lui se lamenteront toutes les races de la terre (Za 12,10)

C’est la venue de l’Agneau transpercé  

**

C’est la construction du nouveau temple qui remplace celui de Zorobabel où règne dorénavant les 7 esprits de Dieu  

les 7 chandeliers  sont les yeux du SEIGNEUR ; ils inspectent toute la terre. …. Ni par la bravoure, ni par la violence, mais bien par mon Esprit, »(Za4,1).

**

C’est la nouvelle église de Jésus Christ

Ce sont les mains de Zorobabel qui ont posé les fondements de cette Maison,ce sont elles aussi qui l’achèveront,et vous reconnaîtrez que c’est le Seigneur de l’univers qui m’a envoyé vers vous.(Za 4,9)

..Qu’on se réjouisse en voyant la pierre de fondation
dans la main de Zorobabel !

**

Les chants  

sûr de ces promesses  

le 4 vivants ,le monde des croyants

les vieillards vêtus de la robe blanche du baptême

le peuple de prêtre

le peuple de roi

l’assemblée des saints

chante en l’honneur de l’Agneau

et les vivants répondent tous « amen » 

La grande Vision de l’apocalypse (4 ,1-11)

16 novembre, 2016

Moi, Jean, après cela, j’ai vu : et voici qu’il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue, pareille au son d’une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu’ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. »Aussitôt je fus saisi en esprit. Voici qu’un trône était là dans le ciel, et sur le Trône siégeait quelqu’un. Celui qui siège a l’aspect d’une pierre de jaspe ou de cornaline ; il y a, tout autour du Trône, un halo de lumière, avec des reflets d’émeraude. Tout autour de ce Trône, vingt-quatre trônes, où siègent vingt-quatre Anciens portant des vêtements blancs et, sur leurs têtes, des couronnes d’or. Et du Trône sortent des éclairs, des fracas, des coups de tonnerre, et sept torches enflammées brûlent devant le Trône : ce sont les sept esprits de Dieu. Devant le Trône, il y a comme une mer, aussi transparente que du cristal. Au milieu, autour du Trône, quatre Vivants, ayant des yeux innombrables en avant et en arrière. Le premier Vivant ressemble à un lion, le deuxième Vivant ressemble à un jeune taureau, le troisième Vivant a comme un visage d’homme, le quatrième Vivant ressemble à un aigle en plein vol. Les quatre Vivants ont chacun six ailes, avec des yeux innombrables tout autour et au-dedans. Jour et nuit, ils ne cessent de dire : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur Dieu, le Souverain de l’univers, Celui qui était, qui est et qui vient. »Lorsque les Vivants rendent gloire, honneur et action de grâce à celui qui siège sur le Trône, lui qui vit pour les siècles des siècles, les vingt-quatre Anciens se jettent devant celui qui siège sur le Trône, ils se prosternent face à celui qui vit pour les siècles des siècles ; ils lancent leur couronne devant le Trône en disant : « Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance. C’est toi qui créas l’univers ; tu as voulu qu’il soit : il fut créé. »

 **

La souffrance

Jean est à Patmos

un lieu ou sont déportés les chrétiens persécutés

C’est un temps de violence

un temps de souffrance

**

D’où la grande question

mais que fait donc Dieu ?

existe-t-il ?

Où est il ?

**

La porte ouverte

 Moi, Jean, après cela, j’ai vu : et voici qu’il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue, pareille au son d’une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu’ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. »

C’est alors que  la porte du ciel fut ouverte  

**

Aussitôt je fus saisi en esprit. Voici qu’un trône était là dans le ciel, et sur le Trône siégeait quelqu’un.

Dieu est là

Il est présent

**

L’alliance de Noé

Celui qui siège a l’aspect d’une pierre de jaspe ou de cornaline ; il y a, tout autour du Trône, un arc en ciel ,

Un Dieu de paix qui fait alliance avec nous

L’arc en ciel est le digne de l’alliance avec Noé

Une alliance renouvelée

Une alliance qui nous rend l’espoir

 avec des reflets d’émeraude.

le vert couleur de la vie de l’espérance

**

Tout autour de ce Trône, vingt-quatre trônes, où siègent vingt-quatre Anciens portant des vêtements blancs

Une nouvelle église  

un nouveau peuple de prêtres

revêtus de la robe blanche du baptême

le robe  blanche des croyants   

la robe blanche des anges qui gardaient le  tombeau le jour de la ressurection et qui  proclament leur foi

**

 et, sur leurs têtes, des couronnes d’or.

Un peuple de roi

**

L’alliance du Sinaï

 Et du Trône sortent des éclairs, des fracas, des coups de tonnerre, et sept torches enflammées brûlent devant le Trône : ce sont les sept esprits de Dieu.

il y a encore des éclairs  du tonnerre des fracas

comme au Sinaï  

mais ce sont désormais

les fracas de l’Esprit saint

le vent de la pentecôte  

les éclairs de l’Esprit

la force de l’Esprit

que Jésus avait promis à ses apôtres

le soir du jeudi saint

 

apocalypse-le-roi-de-gloire

Le chant des vivants

 Devant le Trône, il y a comme une mer, aussi transparente que du cristal. Au milieu, autour du Trône, quatre Vivants, ayant des yeux innombrables en avant et en arrière. Le premier Vivant ressemble à un lion, le deuxième Vivant ressemble à un jeune taureau, le troisième Vivant a comme un visage d’homme, le quatrième Vivant ressemble à un aigle en plein vol.

Ils chantent le Dieu de l’univers

déjà vénéré par les Assyriens

qui à l’époque d’Ezéchiel vénéraient Dieu

dans des temples gardés par des taureaux ailés

Cliquez ICI 

**

C’est le chant de toutes les créatures  

du lion ,le roi des animaux sauvages

le taureau ,le roi des animaux domestiques

l’homme , le roi de la création

l’aigle le roi des oiseaux

**

C’est le chant des 4 évangélistes

qui écrivent les évangiles

**

 Les quatre Vivants ont chacun six ailes, avec des yeux innombrables tout autour et au-dedans. Jour et nuit, ils ne cessent de dire : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur Dieu, le Souverain de l’univers, Celui qui était, qui est et qui vient. »

Ils chantent comme David et les prophètes de l’ancien testament  

comme les Séraphins vus par Isaïe dans le « saint des saints » du temple

 **

Lorsque les Vivants rendent gloire, honneur et action de grâce à celui qui siège sur le Trône, lui qui vit pour les siècles des siècles, les vingt-quatre Anciens se jettent devant celui qui siège sur le Trône, ils se prosternent face à celui qui vit pour les siècles des siècles ; ils lancent leur couronne devant le Trône en disant : « Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance. C’est toi qui créas l’univers ; tu as voulu qu’il soit : il fut créé. »

A nous maintenant de chanter

d’accueillir celui qui vient 

123456