Archive pour la catégorie 'Apocalypse'

27 Novembre :fête de la médaille miraculeuse

27 novembre, 2014

Lecture de l’apocalypse : la femme et le dragon (Ap12 12,1ss)

 

Un grand signe apparut dans le ciel :
une femme, vêtue du soleil, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles.
Elle était enceinte et criait dans le travail et les douleurs de l’enfantement.
Alors un autre signe apparut dans le ciel :
C’était un grand dragon rouge feu.
Il avait sept têtes et dix cornes et, sur ses têtes, sept diadèmes.
Sa queue, qui balayait le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre.
Le dragon se posta devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.
Elle mit au monde un fils, un enfant mâle ;
c’est lui qui doit mener paître toutes les nations avec une verge de fer.
Et son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône.
Alors la femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a fait préparer une place,
pour qu’elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours.
Il y eut alors un combat dans le ciel :
Michaël et ses anges combattirent contre le dragon.
Et le dragon lui aussi combattait avec ses anges,
mais il n’eut pas le dessus :
il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel.
Il fut précipité, le grand dragon, l’antique serpent, celui qu’on nomme Diable et Satan, le séducteur du monde entier,
il fut précipité sur la terre et ses anges avec lui.

 

 

Un seul combat

La femme de l’apocalypse

Notre Dame de la médaille  miraculeuse

L’église

C’est le même combat

la même lutte

la même victoire

**

la femme de l’apocalypse

couronnée de 12 étoiles représentait pour saint jean

l’église de la nouvelle alliance  

formée par les 12 apôtres

On retrouve les 12 étoiles sur la médaille  

 

medaille-miraculeuse

 

La femme lutte contre le dragon

image du mal

Marie écrase le serpent  

L’église  milite pour le bien  

**

Un seul amour

1)  L’amour de l’agneau de l’apocalypse

Immolé mais debout ,

il donne son sang pour le salut du monde

car il  fut égorgé et tu rachetas au prix de ton sang

,des hommes de toute race ,langue peuple et nations (Ap5,9)

 

2)  L’amour de Marie

qui en silence ne cessa d’accepter

la volonté de Dieu

pour notre salut

en acceptant la volonté de Dieu

« Fiat »

elle nous conseille

« Faites tout ce qu’il vous dira » (Jn2,)

Elle prie pour nous

ils n’ont plus de vin (Jn 2,)

**

D’où les 2 cœurs sur la médaille

l’un couronné d’épine l’autre d’un glaive

l’agneau de Dieu et Marie

**

3) L’amour de l’église militante

qui lutte pour le bien

**

Un message plus tendre ,plus humain

Le message de l’apocalypse est viril

ce sont des luttes des combats ,des dragons

**

Le message de la médaille est plein de tendresse

Marie est une mère   

elle nous ouvre les bras

O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous

**

La médaille miraculeuse

le vrai miracle

le plus  grand des miracles est  la victoire du bien en nous

Que Marie conçue sans péché

 nous aide aussi à vaincre ce mal qui est en nous 

Apocalypse (15, 1-4) : L’agneau de Dieu immolé ,roi des nations

26 novembre, 2014

Moi, Jean, j’ai vu dans le ciel un autre signe, grandiose et admirable : sept anges qui détiennent sept fléaux ; ce sont les derniers, puisqu’ils marquent l’accomplissement de la colère de Dieu. J’ai vu comme une mer transparente, et pleine de flammes ; et, debout au bord de cette mer transparente, il y avait tous ceux qui ont remporté la victoire sur la Bête, sur son image, et le chiffre contenu dans les lettres de son nom.

Ils tiennent en main les harpes de Dieu, et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, le cantique de l’Agneau : « Grandes et admirables, tes œuvres, Seigneur Dieu, le Tout-Puissant ! Justes et vrais, tes chemins, Roi des nations ! Qui ne te craindrait, Seigneur ? À ton nom qui ne rendrait gloire ? Seul tu es saint ! Toutes les nations viendront se prosterner devant toi, car voici manifestés tes jugements ! »

 

 

le Grand récit de la lutte entre le bien et le mal au cours des siècles

avait commencé

par une grande liturgie en l’honneur de l’agneau

Cliquez ICI

**

L’Agneau immolé

 

Tu fus égorgé et tu rachetas pour Dieu

au prix de ton sang

 des hommes de toute race ,langue, peuple et nation

 tu as fait d’eux  pour notre Dieu ,

une royauté de prêtres régnant sur la terre  (Ap 5,9)

 

Agneau-de-Dieu-Della-Robia

Roi des nations

Ce chant est repris

à la fin de la lutte   

avec le cantique de l’agneau

qui  est le roi des nations

 

« Grandes et admirables, tes œuvres, Seigneur Dieu, le Tout-Puissant !

Justes et vrais, tes chemins, Roi des nations !

**

Il est grand ,il est vraiment  saint

Saint, Saint, Saint

seigneur maitre de Tout

il était ,il est et il vient (Ap 4,8)

 

comme le chantent  les 4 vivants et les 24  Vieillards

 et la foule immense rassemblée  autour de l’autel

**

Qui ne te craindrait, Seigneur ?

À ton nom qui ne rendrait gloire ?

Seul tu es saint !

Toutes les nations viendront se prosterner devant toi,

car voici manifestés tes jugements ! »

 

A la fin de ce chant

commence un tout  autre récit

peut être écrit par un autre auteur  

celui des7 fléaux et des 7 coupes

celui de la chute de Babylone après la persécution de Chrétiens  

et la fin des temps (Ap15,5-22,20)

Clqiuez ICI

Apocalypse (14,14-19) : La Moisson et la vendange

25 novembre, 2014

 je vis :C’était une nuée blanche, et sur la nuée siégeait comme un fils d’homme.Il avait sur la tête une couronne d’or et dans la main une faucille tranchante.15Puis un autre ange sortit du temple et cria d’une voix forte à celui qui siégeait sur la nuée :

Lance ta faucille et moissonne.
L’heure est venue de moissonner, car la moisson de la terre est mûre.
16Alors celui qui siégeait sur la nuée jeta sa faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.
17Puis un autre ange sortit du temple céleste.
Il tenait, lui aussi, une faucille tranchante.
18Puis un autre ange sortit de l’autel. Il avait pouvoir sur le feu et cria d’une voix forte à celui qui tenait la faucille tranchante :
Lance ta faucille tranchante et vendange les grappes de la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs.
19Et l’ange jeta sa faucille sur la terre,
il vendangea la vigne de la terre
et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu.
20On foula la cuve hors de la cité, et de la cuve sortit du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux sur une étendue de mille six cents stades.

 

Des Jours menaçants ?

Ces versets de l’apocalypse de Jean  

semblent menaçants, terribles

les faucilles sont  tranchantes

et surtout

la vendange est jetée dans la grande cuve de la colère de Dieu

«  Dies irae…jour de colére

et de  la cuve sortit du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux sur une étendue de mille six cents stades.
**

La moisson

La moisson de la terre est mûre.

Les jours de la moisson sont des jours de joie

et non de vengeance

**

Le semeur peine

le moissonneur  chante  

 

Apocalypse-la-moisson

 

Jésus se  réjouit en voyant la moisson  

la moisson est abondante

demandez aux maitres de la moisson d’envoyer des ouvriers

**

L’heure

L’heure est venue de moissonner,  

Jésus avait dit le jeudi saint

« Pére l’heure est venue glorifie ton fils »

Cette heure c’est l’heure de la passion

c’est l’heure du pardon

c’est l’heure du salut

c’est la joie !

La moisson c’est la foule immense qui chante  en l’honneur de l’agneau de Dieu

**

La Vendange

Vendange les grappes de la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs.

Les jours de la vendange sont aussi des jours de joie

et non de vengeance

**

Les allusions à la mort du Christ son évidentes

Gethsémani veut dire le « pressoir »

ensuite Jésus fut crucifié hors de la ville

**

Ainsi les chrétiens persécutés à Rome

participent à la passion du Christ

et par là, au salut de l’humanité

Ils sont 140000  

ils versent leur sang

ils donnent leur vie

pour le salut de tous

cliquez ICI 

**

Voir l’exégèse de A Feuillet  

Cliquez ICI  

 

 

Apocalypse (14 ,6-13) : Le jugement et la Fureur de Dieu ?

24 novembre, 2014

L’apocalypse c’est l’histoire de la lutte entre le bien et le mal

au cours des siècles

** 

L’agneau de Dieu  en sort victorieux

et les 144.000 compagnons de l’agneau chanteront perpétuellement sa louange

Cliquez ICI

**

Cependant le jugement dernier est annoncé   

 

L’annonce du jugement

Je vis un autre ange qui volait au zénith.
Il avait un Evangile éternel à proclamer à ceux qui résident sur la terre : à toute nation, tribu, langue et peuple.
Il disait d’une voix forte :

Dieu seul est grand

Craignez Dieu et rendez-lui gloire, car elle est venue, l’heure de son jugement.
Adorez le créateur du ciel et de la terre, de la mer et des sources d’eaux.
**

Le mal est vaincu

 un second ange, le suivit et dit :
Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande,
elle qui a abreuvé toutes les nations du vin de sa fureur de prostitution.
**

La souffrance

Que de souffrances pour ceux qui se sont laissés séduire par le mal !

dés maintenant

sur cette terre 

Un troisième ange, les suivit et dit d’une voix forte :
Si quelqu’un adore la bête et son image,
s’il en reçoit la marque sur le front ou sur la main,
**

La fureur de Dieu

il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu,
versé sans mélange dans la coupe de sa colère,
ce verset nous trouble

 

jugement-dernier


Quelle est donc cette  fureur de Dieu ?

cette fureur  ne peut être contre nous

car Dieu nous aime

cette fureur ne peut être que contre le mal

qui nous fait mal à nous aussi

**

Cette fureur de Dieu

c’est la même que la notre quand nous avons mal

nous sommes furieux contre ce qui nous fait le mal

nous sommes furieux contre cette coupe que nous devons boire

**

Nous sommes furieux

à cause de cette souffrance que nous subissons

dés maintenant

sur terre

car nous écoutons la voix du mal

et il connaîtra les tourments dans le feu et le soufre,
devant les saints anges et devant l’agneau.
La fumée de leur tourment s’élève aux siècles des siècles,
et ils n’ont de repos ni le jour ni la nuit, ceux qui adorent la bête et son image,
et quiconque reçoit la marque de son nom.
**

Le bonheur

Joie pour ceux qui persévèrent dans la bien

dés maintenant sur terre

Bonheur pour ceux qui renoncent à eux même

dès maintenant pour se mettre au service de l’amour

C’est l’heure de la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus.
Et j’entendis une voix qui, du ciel, disait : Ecris :
Heureux dès à présent ceux qui sont morts dans le Seigneur !
Oui, dit l’Esprit, qu’ils se reposent de leurs labeurs, car leurs œuvres les suivent. 

Apocalypse (14, 1-3.4b-5) : Les 144000 qui portent sur leur front le nom de l’Agneau

24 novembre, 2014

Moi, Jean, j’ai vu l’Agneau debout sur la montagne de Sion, et avec lui les cent quarante-quatre mille qui portent, inscrits sur leur front, le nom de l’Agneau et celui de son Père. Et j’ai entendu une voix venant du ciel, comme la voix des océans ou celle d’un grand coup de tonnerre; mais cette voix que j’entendais était aussi comme celle des musiciens qui chantent en jouant de la cithare. Ils chantaient un chant nouveau devant le Trône, et devant les quatre Vivants et les Anciens.Personne ne pouvait apprendre ce chant, sinon les cent quarante-quatre mille, les rachetés de la terre. Ce sont eux qui suivent l’Agneau partout où il va; ils ont été rachetés du milieu des hommes pour être offerts les premiers à Dieu et à l’Agneau. Ils n’ont jamais proféré de mensonge; ils sont irréprochables.

 

Les 144000

, j’ai vu l’Agneau debout sur la montagne de Sion, et avec lui les cent quarante-quatre mille qui portent, inscrits sur leur front, le nom de l’Agneau et celui de son Père

 

Il n’est pas question  comme le disent les témoins de Jéhovah

de ceux qui seront sauvés à la fin des temps

Dans ce cas on est tous foutu !

**

Pour certains exégètes ce chiffre est symbolique

pour signifier au contraire que presque l’humanité entière sera sauvé

Ouf ! c’est mieux ! cela est plus évangélique

cliquez ICI

**

Le petit reste

pour l’auteur de l’apocalypse

il est question de 12000 hommes de chaque tribu d’Israël  qui sont 12 (Ap 7,5ss)

C’est le petit reste dont il est souvent question dans l’Ancien Testament

ce sont ceux qui sont fideles

Ils sont peu

mais cela suffit à Dieu

 

les144000-de-l'apocalypse 

…Est inscris sur leur front, le nom de l’Agneau et celui de son Père

…. Ce sont eux qui suivent l’Agneau partout où il va;

Comme l’agneau ils obéissent au père  

Comme l’Agneau ils offrent leur vie pour l’humanité

ils ont été rachetés du milieu des hommes pour être offerts les premiers à Dieu et à l’Agneau.

 

Ce sont des bienfaiteurs de l’humanité

car ils ont cru en l’agneau

ils ont cru en la bonté du père

**

C’est la foi qui sauve

C’est saint Paul qui le dit

et c’est pas la foi que nous somme sauvés

**

 Ils n’ont jamais proféré de mensonge;

Ils n’ont pas écouté les mensonges des fausses doctrines

proféré par la bête de la terre (Ap13,11)

Ils n’ont pas adoré des idoles

ils sont irréprochables.

en ne faisant confiance qu’en l’Agneau

« debout et immolé » et en l’évangile annoncée  les 4 vivants

**

D’où le chant

 Ils chantaient un chant nouveau devant le Trône, et devant les quatre Vivants et les Anciens. 

Apocalypse (10,1-11,14) : Le petit livre

22 novembre, 2014

Les trompettes de l’apocalypse

le récit des 7 trompettes commencent avec le verset

L’ange prit l’encensoir,
il le remplit du feu de l’autel et le jeta sur la terre :
et ce furent des tonnerres, des voix, des éclairs et un tremblement de terre. (8,5^)

**

Ce récit se termine par un verset  identique 

Et le temple de Dieu dans le ciel s’ouvrit,
et l’arche de l’alliance apparut dans son temple.
Alors il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre et une forte grêle
.
(Ap 11,19)

**

Le petit livre

Mais au centre de ce récit l’auteur encastre un autre récit

qui est écrit dans un nouveau livre donné par un ange

qui tenait dans sa main un petit livre ouvert (10,2)

 

Apocalypse lepetit livre  angers

 

Et l’on me dit :
Il te faut à nouveau prophétiser sur des peuples, des nations, des langues et des rois en grand nombre. (10,11)

**

Les 2 témoins (10,3 à 10,4)

C’est alors que l’auteur parle de la persécution qui sévit à Rome contre

« les colonnes de l’église »

Pierre et Paul  qui sont les deux témoins de l’évangile  

Cliquez ICI  

Apocalypse (11,1-13) : Les 2 témoins

22 novembre, 2014

Au cours des persécutions

que subirent les Chrétiens à Rome

Jean eut la vison suivante

 **

Le nouveau temple  

On me dit : Lève-toi et mesure le temple de Dieu et l’autel et ceux qui y adorent.

Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le de côté et ne le mesure pas,

car il a été livré aux nations qui fouleront aux pieds la cité sainte pendant quarante-deux mois

**

Le nouveau temple ce sont les chrétiens

qui sont  persécutés à Rome

au moment ou fut écrit  l’apocalypse 

ce nouveau temple c’est l’Eglise

**

Les deux Témoins  

Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser,
vêtus de sacs, mille deux cent soixante jours.
Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.
**

ce sont sans doute Paul les 2 responsables de la nouvelle Eglise

 qui vont mourir au cours de cette persécution

**

Auparavant ils avaient évangélisé

42 mois = 1260 jours = 3 ans et demi

ce qui fait penser aux 3 jours de Jésus au tombeau

entre la mort et la vie  

**

Ils témoignent

Si quelqu’un veut leur nuire, un feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis.

C’est le feu de l’amour ,le feu de la vérité  qui convertit les incroyants

et réduit leurs arguments à néant

Ou est donc la sagesse de ce monde ?  

Oui, si quelqu’un voulait leur nuire, ainsi lui faudrait-il mourir.

Ils ont pouvoir de fermer le ciel, et nulle pluie n’arrose les jours de leur prophétie.
**

Ils ont pouvoir de changer les eaux en sang

le sang du Christ sur la croix

« ceci est mon le sang »

et de frapper la terre de maints fléaux, autant qu’ils le voudront.

en renversant tout ce qui fait obstacle au bien

**

Ils sont martyrisés

Mais quand ils auront fini de rendre témoignage,
la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra et les fera périr.
Leurs corps resteront sur la place de la grande cité qu’on nomme prophétiquement Sodome et Egypte,
là même où leur Seigneur a été crucifié.

Des peuples, des tribus, des langues et des nations, on viendra pour regarder leurs corps pendant trois jours et demi, et sans leur accorder de sépulture.

Les habitants de la terre se réjouiront à leur sujet, ils seront dans la joie, ils échangeront des présents, car ces deux prophètes leur avaient causé bien des tourments.

 

Apocalypse-les-2-temoins-An

 

La victoire

Mais après ces trois jours et demi, un souffle de vie, venu de Dieu, entra en eux et ils se dressèrent.
Alors une grande frayeur tomba sur ceux qui les regardaient.
Ils entendirent une voix forte qui, du ciel, leur disait : Montez ici.
Et ils montèrent au ciel dans la nuée, sous les yeux de leurs ennemis.
A l’heure même, il se fit un violent tremblement de terre,
le dixième de la cité s’écroula et sept mille personnes périrent dans cette catastrophe.
Les survivants, saisis d’effroi, rendirent gloire au Dieu du ciel.

Apocalypse (8,6-9,1) : Les 4 premières trompettes :le mal dans le monde

21 novembre, 2014

L’apocalypse c’est l’histoire de la lutte entre le bien et le mal

au cours des siècles

Le mal semble toujours victorieux en notre monde

Chaque fois que les anges sonnent  de la trompette

une catastrophe intervient

 **

Les trompettes

 Les sept anges qui tenaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner.

Ce sont des trompettes de guerre  comme à Jéricho 

des trompettes qui font tomber les murailles 

le mal est partout

**

Sur terre
Le premier fit sonner sa trompette : grêle et feu mêlés de sang tombèrent sur la terre ;
le tiers de la terre flamba,
le tiers des arbres flamba,
et toute végétation verdoyante flamba.

C’est le règne de la violence pur,  du sang versé

**

Sur la mer

Le deuxième ange fit sonner sa trompette :
on eût dit qu’une grande montagne embrasée était précipitée dans la mer.
Le tiers de la mer devint du sang.

Le tiers des créatures vivant dans la mer périt,
et le tiers des navires fut détruit

C’est le règne de la destruction,

de la mort de l’âme de vie ,du désespoir

sans vent dans les voiles

 

apocalypse-la-mer-angers

 

Sur les fleuves

Le troisième ange fit sonner sa trompette :
et, du ciel, un astre immense tomba, brûlant comme une torche.
Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.
Son nom est : Absinthe.
Le tiers des eaux devint de l’absinthe,
et beaucoup d’hommes moururent à cause des eaux qui étaient devenues amères.
**

Tout devient amère, amertume ,dégout, tristesse

plus de joie car il n’y a  plus d’amour   

Plus de joie car il n’y a plus de foi

**

Dans le ciel

Le quatrième ange fit sonner sa trompette :
le tiers du soleil, le tiers de la lune et le tiers des étoiles furent frappés. Ils s’assombrirent du tiers : le jour perdit un tiers de sa clarté et la nuit de même.

Tout est ténèbre

On ne se comprend plus rien car on ne s’aime plus

On ne comprend plus car on ne croit plus

Et j’entendis un aigle qui volait au zénith proclamer d’une voix forte : Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre, à cause des sonneries de trompettes des trois anges qui doivent encore sonner !
**

Espoir

Mais si le mal est absolu, il n’est pas partout  

Seul le 1/3 des hommes sur terre ,en mer ,sur les fleuves ou dans le ciel sont frappés

**

La majorité silencieuse est croyante

oui ! il y a des hommes qui aiment

On ne les voit pas

mais ils sont majoritaires

Le bien sera victorieux 

Apocalypse (9,1-21) : Les 3 dernières trompettes : Pourquoi le mal ?

21 novembre, 2014

L’apocalypse c’est l’histoire de la lutte entre le bien et le mal

au cours des siècles

Le mal semble toujours victorieux en notre monde

Chaque fois que les anges sonnent  de la trompette

une catastrophe intervient

une fois ,deux fois … Cinq fois ..

**

Pourquoi donc le mal règne t il  sur terre  ?

 

Des astres déchus

Le cinquième ange fit sonner sa trompette :

je vis une étoile précipitée du ciel sur la terre.

Nous sommes tous des astres déchus

nous sommes des enfants de Dieu  

et parce que nous avons péché

nous sommes tombés au fond de l’abîme

Et il lui fut donné la clé du puits de l’abîme.

Elle ouvrit le puits de l’abîme,

et il en monta une fumée, comme celle d’une grande fournaise.

Le soleil en fut obscurci, ainsi que l’air.

**

La 5é trompette : Les sauterelles

 Pour nous faire comprendre l’immensité  de cette catastrophe

le visionnaire n’a pas assez d’image pour parler de  cette calamité

**

Etre déchu ,nous Fils de Dieu,  c’est pire que tout  

pire  que le passage des sauterelles qui dévorent tout sur leur passage

**

 De cette fumée, des sauterelles se répandirent sur la terre.

Il leur fut donné un pouvoir pareil à celui des scorpions de la terre.

Il leur fut défendu de faire aucun tort à l’herbe de la terre, à rien de ce qui verdoie, ni à aucun arbre,

mais seulement aux hommes qui ne portent pas sur le front le sceau de Dieu.
**

Les hommes qui seront marqués du signe de la croix

les hommes qui garderont leur foi seront sauvés

« nous serons justifiés par la foi »

et la foi en la croix  

**

Ls hommes sans foi

préfèreront  mourir

A quoi bon la vie ! 

En ces jours-là, les hommes chercheront la mort et ne la trouveront pas.

Ils souhaiteront mourir et la mort les fuira.

 

apocalypse Sauterelles-Angers

 

Les sauterelles avaient l’aspect de chevaux équipés pour le combat,
sur leurs têtes on eût dit des couronnes d’or,
et leurs visages étaient comme des visages humains.
 Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femme,
et leurs dents étaient comme des dents de lion.
 Elles semblaient être comme cuirassées de fer,
et le bruide leurs ailes était comme le bruit de chars à plusieurs chevaux courant au combat.
 Elles ont des queues comme celles des scorpions, armées de dards,
et dans leurs queues réside leur pouvoir de nuire aux hommes cinq mois durant.
 Elles ont comme roi l’ange de l’abîme qui se nomme, en hébreu, Abaddôn et, en grec, porte le nom d’Apollyôn.

La 6é trompette : les armées

Le visionnaire insiste

mais cette fois ci il ne parle plus  de sauterelles  mais d’armées

c’est un redite

c’est un doublet

 Le sixième ange fit sonner sa trompette :

j’entendis une voix venant des cornes de l’autel d’or qui se trouve devant Dieu.
Elle disait au sixième ange qui tenait la trompette :
Libère les quatre anges qui sont enchaînés sur le grand fleuve Euphrate.
On libéra les quatre anges qui se tenaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année où ils devaient mettre à mort le tiers des hommes.

 

Et le nombre des troupes de la cavalerie était : deux myriades de myriades.
J’en entendis le nombre.
Tels m’apparurent, dans la vision, les chevaux et leurs cavaliers :
ils portaient des cuirasses de feu, d’hyacinthe et de soufre.
Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lion, et leurs bouches vomissaient le feu, la fumée et le soufre.
**

Les fléaux

On a chuté

On a perdu notre condition de fils de Dieu

car on a été trompé 

par le mensonge qui sort de la bouche

par la propagande

par les fausses sagesses

qui ne sont que « fumée et soufre »

**

Par ces trois fléaux, le feu, la fumée et le soufre, que vomissaient leurs bouches, le tiers des hommes périt.
Car le pouvoir des chevaux réside dans leurs bouches ainsi que dans leurs queues.
En effet, leurs queues ressemblent à des serpents,
elles ont des têtes et par là peuvent nuire
.

**

D’autres ont erré en adorant de faux dieux

ils n’ont pas voulu écouté le Verbe de Dieu  

Quant au restant des hommes, ceux qui n’étaient pas morts sous le coup des fléaux,
ils ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, ils continuèrent à adorer les démons, les idoles d’or ou d’argent, de bronze, de pierre ou de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher.
ils ne se repentirent pas de leurs meurtres ni de leurs sortilèges,
de leurs débauches ni de leurs vols.
**

La 7é trompette 

quand Jean parla du 7è sceau il dit seulement

 lorsque l’agneau ouvrit le 7è sceaux ,il se fit un silence dans le ciel

,environ une demi heure (Ap8,1)

Silence !

attente terrible !   

**

Mais à propos de la 7è trompette Jean nous annonce que cela sera la fête

L’église entière réunie autour de l’agneau chantera de nouveau

Cliquez ICI  

Apocalypse (11,15-18) : La Septième trompette et le chant de victoire des 24 Vieillards

21 novembre, 2014

L’apocalypse c’est l’histoire de la lutte entre le bien et le mal

au cours des siècles

Le mal semble toujours victorieux en notre monde

Chaque fois que les anges sonnent  de la trompette

une catastrophe intervient

une fois ,deux fois … Six fois

**

Mais quand la septième trompette retentit  

il  eut dans le ciel de grandes voix qui disaient :

Le royaume du monde est maintenant à notre Seigneur et à son Christ ;

il régnera pour les siècles des siècles.

et  les vingt-quatre anciens qui, devant Dieu, siègent sur leurs trônes

tombèrent face contre terre et adorèrent Dieu en disant :


Nous te rendons grâce, Seigneur,
Dieu souverain,
qui es et qui étais,
car tu as exercé ta grande puissance
et tu as établi ton Règne.


Les nations se sont mises en colère,
mais c’est ta colère qui est venue.
C’est le temps du jugement pour les morts,
le temps de la récompense pour tes serviteurs les prophètes,
les saints et ceux qui craignent ton nom, petits et grands,
le temps de la destruction pour ceux qui détruisent la terre.

123456