Archive pour la catégorie 'Luther'

Luther : La messe des papistes

14 septembre, 2012

En 1537

Luther résume dans

« Les articles de Smalkalde »

les points essentiels de sa doctrine

**

En particulier

dans un très long passage

De l’article 2

Il s’ attaque avec hargne

à la messe des papistes

**

Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 7 édition labor et fides p 228ss

**

Une bonne œuvre

La messe doit être considérée comme la pire et la plus horrible abomination du papisme

elle est la plus grande et la plus belle des idolâtries papistes  

**

Ce qu’il reproche aux papistes  ?

C’est qu’ils vont à la messe pour avoir de bons points

pour accumuler  des mérites

**

 Car pour eux

la messe est un œuvre qui délivre les hommes de leurs péchés

Pour eux ,la messe est une bonne oeuvre

et non pas un acte de foi

**

Luther ne peut admettre un tel blasphème

Alors ! Luther rugit

Luther sort de ses gonds

« car nous ne sommes pas sauvés par les œuvres mais par la foi »

**

Une source de profits

La messe est devenue en outre une source de profit

Un véritable  commerce

Un trafic « d’intentions de messe » à vendre

**

D’innombrables et d’indicibles abus sont nés dans le monde entier de l’achat et de la vente des messes

les services funèbres… les neuvaines …,les trentains

**

Des superstitions 

la messe, cette queue du dragon, a engendré beaucoup de vermines

de miasme ,d’idolâtrie de toutes sortes

**

Ia messe pour les défunts

La messe pour les âmes du purgatoire

la messe n’est plus guère en usage que pour les morts ,

alors que le christ n’a institué le sacrement que pour les vivants

**

La messe régissait tout

les pèlerinages ,les confréries, le culte des reliques …

et enfin les précieuses indulgences …autant d’inepties manifestes

**

La Cène

Pour le reste

les protestants célèbrent la cène

l’eucharistie

l’action de grâce

On peut fort bien recevoir le sacrement d’une manière différente et salutaire (p229)

**

Pour le reste

Luther invite les fidèles à se réunir

pour écouter la paroles de Dieu

le jour du seigneur

en conformité avec le 3é commandement

**

 Jusqu’à présent on pensait qu’on avait bien célébré le dimanche quand on avait été à la messe

cependant personne ne désirait  connaître la parole de Dieu 

Il se s’agit pas seulement de l’entendre

 mais il faut aussi l’apprendre et la retenir

**

Pour le reste Luther croit fermement

en la présence réelle de Jésus lors de la cène

Il l’affirme en 1528

lors de sa controverse avec Zwingle

**

Il s’en est aussi expliqué en parlant de la « captivité babylonienne de l’Eglise » 

Cliquez ICI

 

Le commentaire de Luther sur le magnificat

1 septembre, 2012

En 1521

Luther semble vraiment serein

en commentant le magnificat

alors qu’il a été mis au ban de l’empire

et qu’il doit se cacher

chez le prince électeur de Saxe  

**

La prière des mercenaires

En fait

Luther n’est il pas aussi un peu chagrin ?

Car il ne peut s’empêcher d’envoyer

des petites pointes

contre certains dévots

certains religieux

qui au cours de leurs prières

ne cherchent pas à louer Dieu

mais seulement à obtenir des faveurs 

ce sont des mercenaires 

**

 Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 3 édition labor et fides p 30 ss

**

Si ces religieux  disent comme Marie

« Mon esprit se réjouit en Dieu mon sauveur »  

 ils se réjouissent beaucoup plus

du salut, que du sauveur

des dons, que du donateur

**

«Ils te louent aussi longtemps que tu leur fait du bien » (ps 49,19)

**

Ils ne sont tous que des jouisseurs et des mercenaires

des valets et non des enfants ,

des étrangers et non des héritiers (p30)

ou des fils qui honorent le père

non pour sa bonté mais pour son héritage 

**

La prière de Marie

Marie quant à elle 

 ne voit que le don de Dieu

Elle se réjouit de la grâce

Elle ne se réjouit pas de ce qu’elle est

mais de ce que Dieu  lui donne

 Elle ne s’est glorifiée ni de sa virginité ni de son humilité

,mais du seul regard de la grâce divine

**

Pour elle Dieu est grâce

Cliquez ICI

**

Conseils donnés à Frédéric l’électeur de Saxe  

Luther  commente ensuite la  Deuxième partie du magnificat

en donnant  des conseils

à son protecteur l’ électeur Frédéric de Saxe

**

Pour bien gouverner 

Il faut être  miséricordieux  

 détruire l’orgueil spirituel

abaisser ceux qui se sont élevés

élever les petits

rassasier de biens les affamés  

Commentaire de Luther sur le magnificat :Tout est grâce

31 août, 2012

En 1521

Luther

après sa condamnation par Rome

et par la diète de Worms

se cache

chez le grand électeur  de Saxe

dans le château de Wartbourg

**

Etrange 

Il est mis au ban de l’empire

et cependant

il chante le magnificat

avec la pauvre servante de Nazareth 

Cliquez ICI

**

Voici des citations de ce commentaire pris dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 3 édition labor et fides p 30 ss

**

La joie de Marie 

Marie célèbre son bonheur

Elle attribue tout au regard que Dieu a jeté sur sa bassesse

**

A cause de ce regard

« toutes les générations me diront bienheureuse »

**

Elle ne dit pas qu’on dira du bien d’elle

et qu’on va l’exalter

à cause de  sa virginité de son humilité ou de ses mérites 

**

Ceux qui prêchent sur les mérites de Marie ,

amoindrissent la grâce de Dieu

car autant on attribue de mérites et de dignité à Marie

autant on lèse la grâce divine et on diminue la vérité du magnificat ( p 40)

**

Les prédicateurs qui la comblent de louange

ne montrent pas

comment se sont rencontrés en elle

la richesse surabondante de Dieu

avec sa profonde pauvreté ,

l’honneur divin avec son néant

**

« Il a fait pour moi de grande choses »

Marie a chanté le regard de Dieu 

Elle chante ensuite  les dons de Dieu (p 42)

ces grandes choses qu’on ne peut ni exprimer ni mesurer

et surtout le fait

qu’elle soit devenue la  mère de Dieu (p 44)

**

On a résumé tout son honneur en un seul mot

quand on l’appelle la mère de Dieu 

**

Pour Marie

Tout est grâce

Tout est don

Tout est joie

**

Benoît XVI

a appelé dernièrement

la fête du 15 août

« la fête de la grâce

Cliquez ICI

 

Luther :Marie est la pauvre servante du Seigneur

30 août, 2012

En 1521

après avoir été condamné à Worms

Luther se cache dans le château de Wartbourg

chez son ami l’électeur de Saxe

Dans la solitude

pendant 18 mois

Il médite, prie, écrit

et commente en particulier le « magnificat »

en parlant avec beaucoup de vénération

de la pauvre servante de Nazareth 

**

Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 3 édition labor et fides p 19ss

 

 « Il y avait certainement à Jérusalem des filles de grands prêtres et de conseillers riches ,

Belles, jeunes, instruites …qui jouissaient de la considération de tous le pays ,

comme sont à notre époque les filles des rois, des princes et des riches

**

A Nazareth, Marie n’était pas la fille des plus hauts  dirigeants ,

mais celle d’un homme ordinaire et pauvre que personne n’a beaucoup regardée ni considérée

Parmi ses voisins et leurs filles ,elle n’était qu’un simple domestique chargée des soins du bétail et de la maison en tous points égale, sans aucun doute, à telle pauvre servante de maintenant  qui fait ce qu’on lui ordonne de faire (p19)

**

la salutation angélique était  une chose surprenante pour Marie

 et elle se demande ce que pouvait bien être cette salutation …

Si cette salutation avait été adressée à la fille de Caiphe

,celle-ci se serait empressée de l’accepter( p 34)

**

Apres l’annonciation

Elle ne se vante pas ,ne se gonfle pas …

elle s’en va à sa besogne comme avant ,trait les vaches, fait la cuisine et lave la vaisselle

balaie, fait ce que une servante ou une mère de famille doit faire (P47)

**

Elle ne s’est glorifiée ni de  sa virginité, ni de son humilité

mais du seul regard de la grâce divine

**

Ce n’est pas son néant qu’il faut louer

 mais le regard de Dieu

de même que lorsqu’un prince tend la main à un pauvre mendiant

,ce n’est pas le néant du mendiant 

,mais la grâce et la bonté du prince

qu’il faut louer (p 32)

**

Telle était la pauvre servante de Nazareth

 

Le sacerdoce des fidèles selon Luther et le concile Vatican 2

29 août, 2012

Dans son « manifeste à la noblesse chrétienne »

Luther parle longuement du sacerdoce des fidèles

**

Les citations suivantes sont prises dans le tome 2

Des «  Œuvres complètes de Luther » édition Labor et Fides p 84 ss

****

Nous sommes tous prêtres

Tous les chrétiens appartiennent vraiment à l’état ecclésiastique ;

il n’existe entre eux aucune différence  

,si ce n’est celle de la fonction comme le montre saint Paul en disant  

que nous sommes tous un seul corps ,mais que chacun a sa fonction propre (1 Cor 12)

**

Ce que fait le pape ou l’évêque en donnant l’onction ,

La tonsure ,le costume

ne peut que transformer un homme en une idole barbouillée d’huile

Mais ils ne font pas le moindre du monde

un membre du sacerdoce (p85)

**

Nous sommes tous consacrés prêtres par le baptême

Nous sommes tous également prêtres

,mais certain sont chargés par la communauté à exercer certains pouvoir

**

Si quelqu’un est choisi pour une fonction ,

puis si il est destitué pour abus de pouvoir ,

il redeviendrait exactement ce qu’il était auparavant 

Mais voici qu’ils ont inventé les « caractères indélébiles (p86) 

**

Une classe sacerdotale ne devrait être rien d’autre dans la chrétienté

 que ce qu’et un fonctionnaire

**

Le christ n’a pas 2 corps ,

l’un laïc et l’autre ecclésiastique

 Il est une tête et il a un corps

**

Le concile Vatican 2

Lors du concile Vatican 2

dans le décret « lumen Gentium » (chapitre 2,10)

les évêques parlent aussi longuement du sacerdoce des fidèles

Cliquez ICI

**

10. Le sacerdoce commun

Le Christ Seigneur, grand prêtre d’entre les hommes (cf. He 5, 1-5) 1-5) a fait du peuple nouveau « un Royaume, des prêtres pour son Dieu et Père » (Ap 1, 6 ; 5, 9-10). Les baptisés, en effet, par la régénération et l’onction du Saint-Esprit, sont consacrés pour être une demeure spirituelle et un sacerdoce saint, de façon à offrir, par toutes les activités du chrétien, autant d’hosties spirituelles, en proclamant les merveilles de celui qui, des ténèbres, les a appelés à son admirable lumière (cf. 1 P 2, 4-10). C’est pourquoi tous les disciples du Christ, persévérant dans la prière et la louange de Dieu (cf. Ac 2, 42-47), doivent s’offrir en victimes vivantes, saintes, agréables à Dieu (cf. Rm 12, 1), porter témoignage du Christ sur toute la surface de la terre, et rendre raison, sur toute requête, de l’espérance qui est en eux d’une vie éternelle (cf. 1 P 3, 15).

**

Ah oui !

Mais attention !

Il y a des nuances

Il y a sacerdoce et sacerdoce…

**

Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique, qui ont entre eux une différence essentielle et non seulement de degré, sont cependant ordonnés l’un à l’autre : l’un et l’autre, en effet, chacun selon son mode propre, participent de l’unique sacerdoce du Christ

Luther et les murailles de la papauté

27 août, 2012

La Rome du pape ?

Une forteresse

Puissante !

Inviolable !

**

Dans son « manifeste destiné à la noblesse chrétienne »

Luther parle des trois murailles de cette Rome

ou de cette Babylone 

**

Les citations suivantes sont prises dans le tome 2

Des «  Œuvres complètes de Luther » édition Labor et Fides p 87 ss

**

Les 3 murailles

La papauté s’est réfugié derrière Trois principes inviolables

que Luther ne peut admettre  

**

Premier principe

Le pouvoir temporel n’ a aucun droit sur le pouvoir ecclésiastique

Le pouvoir spirituel étant supérieur au pouvoir temporel

**

Objection de Luther 

Je dis que puisque l’autorité temporelle a été institué par Dieu

 pour châtier les méchants et protéger les bons

on doit laisser son action s’exercer librement

à tous les corps de la chrétienté

sans considération de personnes,

qu’il s’agisse du pape ,des évêques, des curés, des nonnes ou de qui que ce soit (p 87)

**

Deuxième principe

Nul n’a le droit d’interpréter les écritures si ce n’est la pape

**

Objection de Luther

Je rappelle que les clés sont destinées à lier et à délier

 non pas en matière de doctrine ou de gouvernement

mais seulement en ce qui concerne le péché ( p 90)

**

Troisième principe

Seul le pape peut convoquer un concile

**

Objection de Luther 

Ils n’ont aucun argument tiré de l’écriture pour prouver

 qu’il appartient au pape de convoquer ou de confirmer un concile

Le plus illustres des conciles ,celui de Nicée, a été convoqué par Constantin (p 91)

**

Ainsi, il est établi que

les romains sont tout comme nous soumis au glaive temporel

 qu’ils n’ont pas le pouvoir d’interpréter les écritures par un acte de pure autorité ,mais bien par leur science

,qu’ils n’ont pas le droit d’empêcher  la réunion d’un concile et de dépouiller arbitrairement celui-ci de ses droits(P93) 

Luther : A la noblesse Chrétienne de la nation allemande

26 août, 2012

La réforme ?

La voilà !

**

Tout est là

Tout est vu

Luther décortique tout

analyse tout

dévoile tout

en s’adressant à «la noblesse Chrétienne de la nation allemande »

**

Sacré Luther

Un vrai Danton

« de l’audace ,toujours de l’audace »

** 

Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 2 édition labor et fides p 80ss

**

Le pape

Il porte une triple couronne alors que les plus grands rois portent qu’une seule couronne( p 94)

Il se fait baisser les pieds …C’est un exemple antichrétien qu’un homme se fasse baiser les pieds par quelqu’un qui est cent fois meilleur que lui

le Christ , quant à lui,a lavé les pieds  de ses disciples (P116)

Luther : A la noblesse Chrétienne de la nation allemande dans Luther cranach_le-pape-vend-des-indulgences-243x300

                                      Cranach Le pape vend des indulgences 

Pourquoi le pape reste assis quand il veut se faire donner la communion

 et la fasse donner par un cardinal qui s’agenouille et s’incline (p117)

….Il en est de même quand il porte le sacrement en procession

C’est lui qu’il faut porter et le sacrement est déposé devant  lui

 comme un pichet de vin sur une table

**

Les finances

Les cardinaux ne cherchent que de riches bénéfices

des taxes injustifiées sont  imposées à tous les pays

**

Le pape en outre a établi un comptoir particulier

 à Rome pour vendre des dispenses

Si vous avez de l’argent vous pouvez obtenir tout ce qu vous voulez

Dans ce comptoir  on se fait relever des ses vœux

l’accès à l’état de mariage est vendu aux ecclésiastiques …les enfants de p… peuvent être légitimé

Si ce comptoir  n’est pas là un b… pire que tous les b…que l’on puisse jamais imaginer ,

je ne sais pas ce que c’est qu’un b ….(p105),

**

Il faut faire cesser les pèlerinages à Rome qui sont une source de profit pour les uns

et de désastres  pour les pauvres .

Les papes y contribuent en organisant des jubilés ( p118)

**

Les prêtres et le culte

C’est le diable qui a suggéré d’interdire aux prêtres de se marier

Selon la prédiction de Paul à Timothée

« des doctrine diaboliques ,pousseront ces gens là à interdire le  mariage (1tm 4) p 123

**

Il faut supprimer les anniversaires,,les cérémonies funèbres ,les messes des morts

car ce ne sont plus qu’affaires d’argent, occasions de ripailles et de beuveries (p127)

**

Il faut supprimer cet ignoble « interdit  de célébrer le culte »

 qui a sans aucun doute été inventé par l’esprit malin

**

Il faut supprimer toutes les fêtes sauf  le dimanche

Car alors nous abusons de la boisson ,du jeu ,de l’oisiveté  

De plus l’homme de commun est retardé dans sa besogne ce qui lui est nuisible

**

Il faut accorder sans frais la dispense de jeûner

Eux mêmes à Rome, ils se moquent du jeûne

**

Il faut raser les chapelles ou sont organisés des pèlerinages

Chacun songe à entretenir dans son territoire  un de ces pèlerinages

**

Quel esprit a donné au pape le pouvoir de canoniser les saints (p 131)

**

Les universités

il  serait bon qu’on réduise à néant le droit canon et spécialement les décrétales

…Mes chers théologiens laissent la bible et préfèrent les décrétales

Dans les écoles et les tribunaux, les évangiles gisent dans la poussière sous le banc

Afin que les lois nuisibles du pape parviennent seules à s’imposer

**

Mais l’évangile ,les grands savants les prélats et les évêques même ne le connaissent pas

Et voila comment maintenant la jeunesse languit et dépérit,  faute d’avoir lu les évangiles

**

La société civile

Mort aux banquiers !

Décidemment à ce niveau rien n’a changé

Que ce soit Bolloré ou  Fugger

C’est du pareil au même  

**

Il faut vraiment mettre un frein dans la gueule  de Fugger

Je ne comprend pas comment on peut gagner tant d’argent sans rien faire ….

Luther :les 3 vœux des religieux ne sont pas évangéliques

25 août, 2012

«  Le jugement sur les vœux monastiques »

est une longue lettre écrite par Luther  à son père en 1521

pour lui expliquer que la vie des moines

n’est pas évangélique

mais plutôt une  ineptie

**

Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 3 édition labor et fides p 95ss

 

**

Jésus est le chemin

Le « sermon sur la montagne » doit être notre seul guide

Tout y est

Rien à ajouter

« Tous ceux qui sont ensuite venus sont des brigands et des voleurs » (Jn 10,8)

**

Le sermon sur la montagne

est un sermon destiné à tous

Il n’y a pas d’un côté des préceptes

et ailleurs des conseils pour des « parfaits »

**

Il n’y a pas d’un côté des  règles pour Tous 

et  de l’autres des suppléments pour les religieux

« Vous tous ,soyez parfaits comme votre père est parfait

On ne peut atteindre une telle perfection avec les œuvres

mais dans la foi

**

Les moines cependant ont ajouté les 3 vœux

pour être plus parfaits

comptant davantage sur les oeuvres que sur la foi

**

Le vœu de chasteté

ne rend pas meilleur que ceux qui ne font pas ce vœu

**

Le vœu d’obéissance

est une invention du diable

On doit être serviteur de tous

et pas seulement se soumettre à des  supérieurs

  **

Le vœu de pauvreté

est un hypocrisie

les religieux

sous le couvert de cette sainte pauvreté

sont tombés dans la plus grande des avarices 

Luther : Les vœux des religieux ne sont pas conformes à la foi

25 août, 2012

 «  Le jugement sur les vœux monastiques »

est une longue lettre écrite par Luther  à son père en 1521

pour lui expliquer que la vie des moines

n’est pas évangélique

mais plutôt une  ineptie

**

Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 3 édition labor et fides p 113 ss

Les moines  recherchent le salut par les œuvres

Ils prononcent donc des vœux

pour être plus parfaits

**

Ces vœux les engagent à suivre des nouvelles regles

à alourdir « le joug » de la loi

Or ,Ce n’est pas la loi qui sauve mais la foi

**

De plus ces vœux sont sources d’orgueil

Ils se disent « Nous sommes meilleurs que les autres »

comme les serviteurs  de l’évangile  embauchés en début de journée

 et qui murmurent contre le maitre de la maison

qui les rémunèrent au même titre que les autres

**

Ces  vœux sont contraires à la liberté évangélique

 

Certes il faut les œuvres mais elles ne doivent pas être imposées

Elles doivent être  faites librement et gratuitement

de la même manière que le  Christ a agit pour nous 

librement et gratuitement

**

Dans la vie religieuse que de défenses inutiles

Ne s’agit il pas de  tonsures ,vêtements, nourriture, boissons,

de gestes ,de cérémonies  ?

** 

L’évangile déclare ouvertement que les doctrines des hommes sont condamnées

« C’est en vain qu’ils me rendent un culte

 en enseignant des commandements et des doctrines humaines » (Mtt15)

 

Luther : Les religieux ridiculisent le premier commandement

24 août, 2012

«  Le jugement sur les vœux monastiques »

est une longue lettre écrite par Luther  à son père en 1521

pour lui expliquer que la vie des moines

n’est pas évangélique

mais plutôt une  ineptie

**

Les citations sont prises dans

« les Œuvres complètes de Luther tome 3 édition labor et fides p 148ss

**

L’amour de Dieu

Le premier commandement consiste à aimer Dieu et lui seul

En est il ainsi chez les religieux ?

**

« On les appelle plus des chrétiens

,mais des bénédictins ,des dominicains des franciscains …

ils font état  de ces hommes dont ils portent le nom

 plus que du Christ

**

Ils enseignent  que les ordres religieux sont bien meilleurs que l’état commun des fidèles

Ils engagent plus à entrer dans leur religion que d’être simplement  chrétien

 

Le culte rendu à Dieu

Au cours des liturgies au lieu de louer Dieu

Il se laissent dominer par la préoccupation de bien chanter ,de bien lire , de bien nuancer

de marquer les pauses, les sections, les reprises de façon à être loué

Voilà, l’objectif suprême de ce service divin

**

Un service de ce genre ne vaut pas mieux que des fluttes muettes taillées dans le bois ,

se donnant grand mal à se faire entendre

,n’enseignant rien ,n’apprenant rien ,

ne priant nullement

et faisant passé cette œuvre folle pour le culte le plus éminent 

 grâce auquel ils amenaient  à eux les richesses de tous

**

Non seulement ils tentent Dieu

mais encore ils se moquent de lui avec ces jeux dérisoires 

1234