Archive pour la catégorie 'Hindouisme'

Les Dieux de L’Inde

21 octobre, 2008

En Grèce, les adeptes des « mystères » méditaient sur la mort et la résurrection  de
la Nature

Les celtes et les Germains étaient captivés par les esprits de l’au-delà, les fileuses qui maîtrisent nos vies, les fées qui hantent les forêts, les nains, le bruit des sources et le reflet de la lune dans le feuillage, la destinée humaine.

                                                                   

Les Hindous sont plutôt subjugués par la puissance des phénomènes naturels, la chaleur émise par le soleil, la formation de l’enfant dans le sein de sa mère, ou tout simplement le mystère de la vision  .

Les poètes du « Veda  » se plaisaient  à exalter ces forces  de la nature .

Ainsi Indra ,comme le soleil printanier, lutte contre les géants de l’hiver  et libère les eaux glacées des fleuves .

Parajanya, dieu de la pluie, assure la fécondité de la terre et Vata le dieu du vent , tiré par ses chevaux ailés ,traverse l’espace dans tous les sens

                                                                  

Indra 

Le grand dieu de l’époque Védique

 est un  athlète courageux qui s’enivre de Soma

pour lutter contre Vrta,

 le dieu qui « met obstacle à la vie »,

 le dieu serpent  qui empêche les eaux de descendre dans les vallées

 Indra,

crée la lumière, chasse l’ombre

Il possède l’ojas, la puissance vitale,

tel un taureau qui » brise les obstacles « 

Indra n’est pas seul

il est un

Il est  multiple

Il est vent, eau , feu,  terre  .

 « celui qui  ouvre les portes le la vie »

 souffle sur l’univers avec les Marut-s,

 les dieux du vent qui chantent dans la foret

comme les bardes qui errent sur les chemins avec leurs instruments

Indra

 envoie Soma dans le ciel

pour traire les nuages

et nourrir de sève les plantes de la terre

Il demande à Agni

d’alimenter le feu des sacrifices et des foyers domestiques

Il règne sur le soleil, la terre, les montagnes.

Il établit l’ordre et l’harmonie dans le monde .

Il est l’oeil qui régit tout et voit tout 

.–

Plus tard

les dieux de
la Veda seront remplacés par la trimurti

Brahman Vishnu et Civa

le dieu qui crée , celui qui maintient et celui  qui détruit

Cette trimurti est  représenté par 3 têtes .

la création, la matière stable

et la forme qui ne cesse de se lover 

Brahman 

bien que dieu suprême, il est peu vénéré

son épouse est Sarasvatî : la connaissance

toutes les sciences se ramène à Brahman

toutes les théologie à Vishnu

la science observe, la religion croit, et les disciples de Shiva agissent (yoga)

Vishnu  L’ETRE 

il rêve la création 

La monture  de Vishnu  Garuda est un oiseau qui représente le verbe,et qui permet de recevoir l’illumination

Son épouse Lakshmi est la fortune ou la plénitude

Vishnu est étendu sur Ananta le serpent immortel

Les serviteurs de Vishnu ont sur le front une raie rouge verticale et 2 raies blanches obliques

Nombreux sont les Avatars de Vishnu qui au cours des âges apparurent comme un poisson ,une tortue, un sanglier ou Krishna et  Rama

Rama , un des avatars de Vishnu représente la paix et la justice et  Sa femme Sita représente la nature

                                                               

Krishna

Krishna est sans doute un personnage historique

qui, poursuivi par un roi est élevé par des bergers

Il est le bien aimé des bergères

et donc un héros populaire

 élevé au rang des dieux

L’amour des bergères symbolise l’amour des âmes pour Dieu

L’assimilation de Krishna et de Vishnu eut lieu après la Bhagavad Gîta

Le Bhagavat est « le Saint  » que l’on contemple par
la Bhakti

                                                                          

Krishna et Râdhâ

Râdhâ le bergère préférée de Krishna

L’histoire de ce couple fait penser au cantique des cantiques que l’on trouve dans la bible .On y trouve des textes légèrement érotiques pour exprimer l’amour de l’âme pour Dieu  .

                                                                      

Hanuman le dieu singe est le modèle de courage Sur son coeur il porte Shiva et Parvati son épouse

Krishna représente la miséricorde de Dieu et Rama le devoir

                                                                      

Shiva 


la VIE 

Son symbole le trident est celui de ceux qui se  dominent en  paroles en  pensées et en  actions.

Le trident 

 représente  aussi la naissance la vie et la mort,

le passé le présent et l’avenir                                                                         – 

La monture de Shiva est Nandi le buffle sacré

Shiva et sa monture représentent  l’esprit qui domine la chair

                                                                      

Ganesh ,l’éléphant, fils du couple Shiva Parvati et frère de Murugam  est le  symbole de la prospérité et de la paix .Il surmonte tous les obstacles

Le véhicule de Ganesh  est la souris, symbole d’une vie cachée et intérieure

                                                                      

Au moment du grand battage de l’Océan

quand les dieux et les asuras

produisirent  la boisson de la  vie immortelle

Shiva  absorba un poisson et son cou  devint tout bleu 

Il devint le dieu de la mort

le dieu redoutable

 qui possède un 3é oeil sur le front

et porte un collier de crânes

Il  ne cesse de danser

maître de la mort et de la vie

 Sa çakti Durga ou Kali ,

 parée de crânes humains

 est  terrible

Le chapelet apparaît aux Indes dés le début de notre ère  Il a des vertus magiques surtout dans le çivaïsme .Civa porte le chapelet dans une de ses mains

La Bhagavad Gita et l’évangile de Saint jean

21 octobre, 2008


La Bhagavad Gîta 

Ce poéme se trouve dans le 6é livre du Mahabharata « chant du bienheureux

Seigneur »

                  « De tous les livres 

 c’est celui qui fait le mieux connaître
la Vérité
   »

Ce chant situé dans la « Mahabharata » date du 2és ou 1és avant J.C. mais il fut  ensuite commenté pendant des siècles par les plus grands sages de l’Inde qui le plaçaient au même rang que les livres révélés des védas

Dans la grande épopée, 2 familles  rivales se font la guerre .et Krishna en particulier intervient

                                                      

la « Gîta  » peut se lire en dehors de tout lien avec
la Mahabharata

Le prince de l’épopée Arjuna veut réaliser son Dharma (destin) mais pour cela il doit attaquer ses cousins .Or il ne veut pas leur faire de mal

Krishna est le cocher (gourou de Arjuna )

Krishna explique à Arjuna que si sa famille meurt cela n’a pas d’importance puisque de toute façon leur âme survit

L’auteur du poème aborde alors le problème de l’existence de l’âme

                                                        

Le deuxième problème est celui de l’action.

Faut il agir ou non ?

De toute façon on agira toujours .

Il faut dans ce cas être désintéressé et détaché vis à vis des conséquences de l’action

Le plus important est d’aimer.

                                                      

chant 3,4

 « Jamais personne ne demeure ,  fut ce un seul instant  sans accomplir une action  L’inaction est impossible 

                                                  

On retrouve de nombreuses expressions de la Bhagavad Gita dans l’évangile de saint Jean

                                                                    

chant 4 
La Samkhya v19

Par cette connaissance tu verras tous les êtres  ,tous , sans exception, dans le Soi c’est à dire en Moi ..v35  – .Comme le feu réduit tout en cendre v36    le feu de la connaissance réduit tous les actes en cendres ….v37 Il n’existe en ce monde aucune purification égale à la connaissance v38 

chant 5    Quand on a identifié son âme à l’âme universelle, on est pas souillé

chant 6

  Celui qui me voit partout et qui voit le Tout en Moi .  ..il n’est jamais perdu pour moi – 

c’est le « tu es cela » des Upanishads  

                                                                    

Chant 7                                   « Dans l’eau je suis la saveur;  je suis l’éclat dans la lune et le soleil , la syllabe Om dans tous les Véda ,  le son dans l’éther, la virilité chez les hommes ,  le parfum dans la terre la splendeur ardente dans le feu.  Vie dans tous les êtres ,    je le suis… » 

                                                             

Chant 9

Ceux qui m’adorent avec dévotion,   ceux-là sont en moi et moi en eux Chant 13    On le dit lumière des lumières, par delà les ténèbres ;  il est la connaissance,  l’objet de la connaissance et le but de la connaissance  – 

Toutes ces expressions précédentes se retrouvent dans saint Jean

Dans le chant 17 il est question de la nature divine et de la nature démoniaque. On retrouve la distinction que fait Saint Paul entre les fruits de l’esprit et les oeuvres de la chair dans son épitre aux galates  

Et dans le chant 17,13 on retrouve la parabole du riche qui entasse les richesses et fait des projets :pour l’avenir .Jésus dit au riche « malheur à toi demain même tu mourras »

Par ailleurs nous avons aussi trouvé des parallèles troublants entre Halladj mystique musulman et st Jean