Archive pour la catégorie 'Religions'

La Bhagavad Gita et l’évangile de Saint jean

21 octobre, 2008


La Bhagavad Gîta 

Ce poéme se trouve dans le 6é livre du Mahabharata « chant du bienheureux

Seigneur »

                  « De tous les livres 

 c’est celui qui fait le mieux connaître
la Vérité
   »

Ce chant situé dans la « Mahabharata » date du 2és ou 1és avant J.C. mais il fut  ensuite commenté pendant des siècles par les plus grands sages de l’Inde qui le plaçaient au même rang que les livres révélés des védas

Dans la grande épopée, 2 familles  rivales se font la guerre .et Krishna en particulier intervient

                                                      

la « Gîta  » peut se lire en dehors de tout lien avec
la Mahabharata

Le prince de l’épopée Arjuna veut réaliser son Dharma (destin) mais pour cela il doit attaquer ses cousins .Or il ne veut pas leur faire de mal

Krishna est le cocher (gourou de Arjuna )

Krishna explique à Arjuna que si sa famille meurt cela n’a pas d’importance puisque de toute façon leur âme survit

L’auteur du poème aborde alors le problème de l’existence de l’âme

                                                        

Le deuxième problème est celui de l’action.

Faut il agir ou non ?

De toute façon on agira toujours .

Il faut dans ce cas être désintéressé et détaché vis à vis des conséquences de l’action

Le plus important est d’aimer.

                                                      

chant 3,4

 « Jamais personne ne demeure ,  fut ce un seul instant  sans accomplir une action  L’inaction est impossible 

                                                  

On retrouve de nombreuses expressions de la Bhagavad Gita dans l’évangile de saint Jean

                                                                    

chant 4 
La Samkhya v19

Par cette connaissance tu verras tous les êtres  ,tous , sans exception, dans le Soi c’est à dire en Moi ..v35  – .Comme le feu réduit tout en cendre v36    le feu de la connaissance réduit tous les actes en cendres ….v37 Il n’existe en ce monde aucune purification égale à la connaissance v38 

chant 5    Quand on a identifié son âme à l’âme universelle, on est pas souillé

chant 6

  Celui qui me voit partout et qui voit le Tout en Moi .  ..il n’est jamais perdu pour moi – 

c’est le « tu es cela » des Upanishads  

                                                                    

Chant 7                                   « Dans l’eau je suis la saveur;  je suis l’éclat dans la lune et le soleil , la syllabe Om dans tous les Véda ,  le son dans l’éther, la virilité chez les hommes ,  le parfum dans la terre la splendeur ardente dans le feu.  Vie dans tous les êtres ,    je le suis… » 

                                                             

Chant 9

Ceux qui m’adorent avec dévotion,   ceux-là sont en moi et moi en eux Chant 13    On le dit lumière des lumières, par delà les ténèbres ;  il est la connaissance,  l’objet de la connaissance et le but de la connaissance  – 

Toutes ces expressions précédentes se retrouvent dans saint Jean

Dans le chant 17 il est question de la nature divine et de la nature démoniaque. On retrouve la distinction que fait Saint Paul entre les fruits de l’esprit et les oeuvres de la chair dans son épitre aux galates  

Et dans le chant 17,13 on retrouve la parabole du riche qui entasse les richesses et fait des projets :pour l’avenir .Jésus dit au riche « malheur à toi demain même tu mourras »

Par ailleurs nous avons aussi trouvé des parallèles troublants entre Halladj mystique musulman et st Jean   

Judaïsme :Le questionnement ou Mahloquet

11 octobre, 2008

Le Talmud 

Le talmud est  un livre vraiment très  ardu pour une personne qui n’a pas baigné dés son plus jeune âge dans les arcanes de ce texte

Nous pouvons un peu mieux comprendre en lisant le très beau livre « le livre brulé »du rabbin Ouaknin

Il nous donne 2 mots clés : L’étonnement    et  Le questionnement  

**

Un dogme , une  tradition  imposée

 supprime le pouvoir de l’étonnement

**

On croit, On discute pas .On ne s’étonne pas et surtout on ne pose pas de questions

L’étonnement est le commencement de la connaissance 

L’étonnement qui provoque des questions nous libère de certaines habitudes de pensée

**

le dialogue ( mahloquèt en hébreux)

est essentiel dans l’enseignement du Talmud

**

Il suffit d’entrer  dans une salle d’étude rabbinique ( beth hamidrash) pour s’en rendre compte ;

On est loin de l’atmosphère silencieuse de nos bibliothèques nationales

Tout le monde, cause, gesticule, .dialogue, partage .

**

On pose des questions mais les réponses ne sont jamais définitives

On répond à une question par une autre question,

 car une réponse définitive

bloque la recherche

**

C’est peut être parce que les juifs s’étonnent ainsi et posent sans cesse des questions, sans jamais donner de réponses définitives  que l’on retrouve parmi eux les plus grands savant comme Einstein qui justement a enseigné la  « relativité »

Par contre le dogme catholique  congèle à tout jamais la parole de Dieu

 

Ramakrishna et Vivekananda

9 octobre, 2008

 Une seule religion

Ramakrishna ( 1836-1886)  

 est d’abord prêtre Hindou dans un sanctuaire en l’honneur de la déesse Kali

Il commence à avoir des extases et reste 6 mois plus on moins inconscient .Il finit par réagir contre cette inertie .

Il oscille alors  entre 2 écoles de théologie

Celle de Sankara  pour qui seul l’absolu est réel .Le monde est irréel

Et celle de Ramanuja qui voit dans le monde les apparences du Brahman

Il voit en vision Mahomet et croit en Allah, puis  voit Jésus et proclame que Jésus est Dieu 

Comme le grand mystique  musulman Ibn Arabi, il vénère Jésus et Moise

Après de telles expériences, Il prêche  pour l’unité de toutes les religions et voit Dieu dans tous les hommes, chez les saints comme chez les brigands et les prostituées devant lesquelles il s’incline car il y retrouve Dieu

Il constate aussi que…. bien des prêtres sont des croyants par obéissance…qui n’ont jamais senti le besoin de l’expérience religieuse … et nombre d’esprits qui se croient libres de toute religion, vivent dans un état de conscience supra rationnelle

« Des milliers de ces lâches croyants des églises ……  restent vautrés dans l’étable, où ils ont été vêles, devant le râtelier plein de foin des croyances commodes 

 qu’ils n’ont eu que la peine de remâcher« 

« De toutes les rivières la plus sacrée 

est celle qui sourd à tout moments du fond de l’âme« 

 

Vivekananda

fut un fidèle disciple de Ramakrishna qu’il fit connaître en Amérique

Voici ce qu’il dit sur l’enseignement et le respect que doivent avoir les maîtres pour leurs élevas .

Que chacun suive sa propre voie,  sa propre vocation

On n’enseigne pas à autrui Chacun doit s’enseigner soi même De quel droit mon père ou mon maître  me bourre  il la tête de toutes ces absurdités ? Vous dites quelles sont bonnes. 

Peut être ! Mais qui vous dit qu’elles sont ma voie ? – Songez au mal épouvantable 

Qui se fait dans le monde par des façons d’enseigner  qui tuent l’âme profonde de millions d’enfants innocents ! – Non seulement nous ne dirons pas aux autres qu’ils ont tort 

 comme font les fanatiques Mais nous leur dirons qu’ils ont raison Qu’ils suivent leur propre voie 

le 12é Iman :descendant à la fois de Mahomet et de Pierre

9 octobre, 2008

Les imans sont les descendants de Mahomet vénérés par les chiites

La plupart des imans furent assassinés. Le dernier a préféré vivre caché toute sa vie   (la première occultation)

Il meurt  à 70 ans, et «  Sa grande occultation » commence à Samarra

Ses fidèles attendent son retour à la fin des temps tout en croyant en sa présence parmi nous

Dans ce cas ils le nomment le Madhi

Son action parmi nous ressemble étonnamment à l’action du saint esprit selon les chrétiens

Il existe un récit remarquable cité par Corbin spécialiste des textes iraniens

à propos de la naissance du 12é iman

le 10é Iman  Ali l’ Askari avait été enfermé à Samarra au nord de Bagdad par le calife.

Il envoya un serviteur chercher une femme pour son fils parmi les esclaves arrivant de Byzance

Parmi ces esclaves se trouvait un princesse chrétienne,qui peu de temps auparavant, avait vu en rêve, Jésus et les 12 apôtres venir saluer chaleureusement Mahomet, lui même  accompagné de ses 12 imams ,à sainte Sophie de Constantinople devenu la mosquée d’’Istanbul 

Or cette princesse était selon la mythe une descendante de Pétronille, la fille de saint Pierre

Elle est donc mariée au 11é Imam  et engendre l’Imam caché

qui est donc issu d’une descendante de Pierre

(Pierre qu’on pourrait appeler le 1é imam Chrétien )

et d’Ali le premier Imam,

émir des croyants,

mari de Fatima et gendre de Mahomet 

Les disciples de Mahomet et les disciples de Jésus se rejoignent dans un même esprit 

Le mausolée de Jam Karan dans la banlieue de Qom en Iran a été construit pour le 12é imam par un chiite qui vit l’imam en songe .

Jan Karan est devenu un lieu de pèlerinage très fréquenté

Halladj et l’evangile de Saint Jean

9 octobre, 2008

   Hallâdj 

Il est né dans le sud de l’Iran en 858. En 895, il entreprend  le pèlerinage à  la Mecque ou il vit en solitaire. C’est alors qu’il  sentit  Dieu envahir son  âme et habiter en lui

Il m’a ravi à moi-même, et Il ne me rend pas à moi-même. Quant à moi, voici qu’il n’y a plus de voile entre Lui et moi,  …  afin que mon humanité périsse en Sa divinité 

Suite à cette enseignement sur l’habitation de Dieu en nous, Hallâdj est arrêté une première fois en 909. Son procès va durer 12 ans et il fut exécuté en 922

Voici des textes d’Hallâdj cités par  Louis Massillon

Ton Esprit s’est emmêlé à mon esprit, comme l’ambre s’allie au musc odorant. Que l’on Te touche, on me touche; ainsi, Toi, c’est moi, plus de séparation.  

  Je suis devenu Celui que j’aime, et Celui que j’aime est devenu moi ! Nous sommes deux esprits, fondus en un (seul) corps. Aussi, me voir, c’est Le voir, et Le voir, c’est nous voir.                                                                                                    Ah ! », est-ce moi, est-ce Toi ?  Cela ferait deux dieux.  Loin de moi, loin de moi la pensée d’affirmer « deux »!                      Et maintenant je suis Toi-même, Ton existence c’est la mienne, et c’est aussi mon vouloir.

**

Evangile de Jean   Jn 14,20

ce jour là vous comprendrez que je suis en mon père et vous en moi et moi en vous Jn 15,4  

  Demeurez en moi comme moi en vous Il faut relire tout le discours de Jésus  lors de la cène, en particulier la prière sacerdotale du chapitre 17 Jn 17,21                 

Que tous soient un Jn 17,23  

Moi en eux et toi en moi   Jn 17, 24      

Que là ou je suis, ils soient aussi avec moi 

Nous pouvons aussi citer  les hymnes qui sont dans les épîtres  aux Ephésiens et aux Colossiens de Saint Paul  ou le passage dans la première  épître aux corinthiens sur le corps du Christ

Une fois de plus nous constatons que les mystiques de toutes les religions se rejoignent dans la même communion 

 

Exposition à la cité des arts à Paris sur la Coexistence de 3 religions

6 octobre, 2008

En Mai 2008 eut lieu à Paris à la cité des arts une exposition remarquable, bien que  sans prétention  

Elle fut organisée à la fois par  des jeunes  élèves des banlieues, des lycéens allemands   et des artistes d’Israël et de Palestine

Un des  thèmes était l’entente entre les 3 religions

                         –

Voilà de l’art ! un art qui nous fait réfléchir

Un art qui nous aide à évoluer

Un art qui nous aide à communiquer On est bien loin des marchands d’art     
 

    

Cliquer sur les images pour les agrandir

                       Chrétiens , juifs , musulmans 

                             puissions nous vivre 

                              en nous respectant                              

                                   citdesarts.jpg      

                              3 religions 1 Dieu 

                            ophiraavisar.jpg

                         Ophira Avisar : artiste à Tel Aviv

                           tamiholtzerseethrough.jpg               

                      Tamir Holtzer  See through 

Née en Israël ,l’artiste nous laisse libre d’interpréter son installation

3 couleurs différentes. Un tissus transparent .

Nous sommes différents .Acceptons cette difference et sachons voir au-delà de la personne, sa richesse intérieure

                              sanstitre2.jpg  

                                 La coexistence

             d’après les élèves du Lycée Anna Schmidt de Francfort

Nous avons decouvert dans un blog musulman ce même esprit à la fois critique et oecumenique

http://mlouizi.unblog.fr


 

123