Mohammed es Senoussi (+1911) et la mort de Paul Crampel (1891)

5 juin, 2017

Neveu de Rabah , Senoussi  dirige  à partir de 1890 le dar El kouti

Cliquez ICI 

**

Témoignage de Pierre Prins

Pierre Prins  faisait  parti de la mission dirigée par Gentil qui voulait en 1897  atteindre le lac Tchad avec son « bateau à vapeur » le «  Léon Blot ».

Cliquez ICI

En passant au large de Ndèlè , Gentil demande à Prins d’aller espionner Senoussi  dans son fief au dar el Kouti

**

Le Tyran

Prins raconte son « exploit » dans « une histoire inconnue de l’Afrique centrale 1895-1899) » tome 1

Il constata  d’abord que Senoussi qui a la réputation, à juste titre, d’être un  homme sanguinaire  responsable du meurtre de Paul Crampel en 1891 est en fait un homme aux abois ,entouré d’ennemis 

la tyrannie senoussiste est comme un terrier  aux  issues surveillées  au nord par le Ouaddai ,au nord-est  par le Darfour, au sud et à l’Ouest  grâce au Léon  Blot par nous  (Prins p 294)

**

Le marchand d’esclaves

 Senoussi n’en est pas moins un des pires marchands d’esclaves de la région qui suivent l’exemple de Ziber

Leur modèle Ziber le nubien  que le gouvernement égyptien  créa pacha avant de le faire disparaitre  leur a légué des principes et un système qui a vite fait sa fortune …et sur lesquels ils bâtissent la leur en ce moment . Rabah au Bornou ,Tippo Tip au Congo Belge, Samory au Soudan  sont autant d’exemplaire  de cette lèpre  d’esclavagistes noirs islamisés qui s’est abattu sur l’Afrique centrale depuis  50 ans …Auprès d’eux ,nos marchands de bois d’ébène, si justement bannis  font figure de petits  saints ( p 300)    

Cliquez ICI 

**

Mort de Paul Crampel   

Senoussi en 1891 assassine Paul Crampel

Gentil en passant à kanga Bandoro en 1896 ne l’a pas oublié

mais feint de l’ignorer

Ce n’est pas le moment pour Gentil , avec sa petite escorte

 de se mesurer au tyran du coin

**

Le chatiment aura lieu en 1911

grâce au jeune lieutenant Grinfelder

qui n’a pas froid aux yeux et qui convoque Senoussi sur la place de Ndélé

**

Ce fut comme dans un western

Senoussi  arriva car il se sent protégé par des gardes cachés

 « et sans mot dire le lieutenant Grünfelder se porte au devant du Cheikh et lui brûle le cervelle (p 176) 

La pierre rejetée est devenue pierre d’angle ( Marc 12, 1-12)

5 juin, 2017

En ce temps-là, Jésus se mit à parler en paraboles aux chefs des prêtres, aux scribes et aux anciens : « Un homme planta une vigne, il l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Le moment venu, il envoya un serviteur auprès des vignerons pour se faire remettre par eux ce qui lui revenait des fruits de la vigne. Mais les vignerons se saisirent du serviteur, le frappèrent, et le renvoyèrent les mains vides. De nouveau, il leur envoya un autre serviteur ; et celui-là, ils l’assommèrent et l’humilièrent. Il en envoya encore un autre, et celui-là, ils le tuèrent ; puis beaucoup d’autres serviteurs : ils frappèrent les uns et tuèrent les autres. Il lui restait encore quelqu’un : son fils bien-aimé. Il l’envoya vers eux en dernier, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais ces vignerons-là se dirent entre eux : “Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, et l’héritage va être à nous !” Ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne. Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et donnera la vigne à d’autres. N’avez-vous pas lu ce passage de l’Écriture ? La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! »

** 

Plus on tue !

Plus il y a de vie !

**

Plus il ya de la haine !

Plus il ya de l’amour !

**

Pendant des siècles on a tué les prophètes  

Pendant ce temps foi n’a cessé de grandir

**

Pendant des siècles  les chrétiens ont été persécutés

Pendant ce temps l’Eglise n’a pas cessé de grandir

le sang des martyrs est semence de chrétiens (Tertullien)

**

Finalement ont veut tuer Dieu lui-même !

Quelle arrogance  de la haine !

Ce sont les ténèbres  

Quelle victoire de l’Amour  

C’est éblouissant !

 

la-pierre-d'Angle-

La pierre angulaire

l’amour qui sauve tout

le pardon qui rend la vie

la résurrection finale

Quelle espérance !

La Pentecôte (A): Des langues de feu !

4 juin, 2017

 

La pentecôte

c’est le jour des langues

de l’unique langue comprise par tous

**

Le jour des langues de feu

les langues de l’amour qui brulent

Les langues de la foi et de la confiance

les langues de la paix

Les langues du pardon

Les langues de l’union 

 

pentecote-300x279

 

Lecture 1 : La langue de la foi . N’ayez pas peur  (Actes 2,1-11)

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux

N’ayons plus peur !

Ecoutons nous !

Ouvrons nos portes !

Laissons entrer le vent de l’espoir

qui nous délivre de l’angoisse

**

. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.

Avec l’aide l’Esprit, parlons tous la même langue

la langue de l’Amour  

**

Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient

Une langue qui nous unis

La langue de l’amour

**

. Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

**

Lecture 2 : La langue de l’union (1cor 12,3,13)

 Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur..  Prenons une comparaison :le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ;et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps….Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit.

**

Unis

Partageons nos talents

Servons nous les uns les autres

selon nos capacités

Partageons avec  amour

vivons unis ,dans un même esprit 

**

Evangile  La langue de la Paix (Jean 20, 19‑23)

C’était après la mort de Jésus ; le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »

 

De nouveau  la foi ,la confiance

de nouveau les portes  s’ouvrent

de nouveau la confiance

et avec elle, la paix

**

Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous !

Jésus ouvre ses mains

il a souffert pour nous

Ce sont des mains qui donnent

des mains qui pardonnent

des signes de paix

**

De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui Vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

A nous maintenant de partager notre foi

Dieu nous aime

Dieu nous pardonne

Pardonnons !

Aimons !

Paul comparait devant Agrippa et Bérénice (Actes 25,12-26,32)

2 juin, 2017

Paul est à Jérusalem

il passe devant les tribunaux

On le juge

On l’arrête

On l’enchaine

Il se défend

Cliquez ICI 

**

Sa vocation au service des païens

Paul est un visionnaire

Paul est envahi par l’Esprit

il a vu Jésus

C’est Jésus lui même qui l’a mis à terre

l’a illuminé

l’a appelé

sur la route de Damas

**

Il a été appelé au service des païens

Il le dit à la foule puis à Agrippa

**

A la foule il dit

Aprés ma vision ,Ananie  m’a  dit : “Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre sa propre voix…Tu dois en effet être témoin pour lui, devant tous les hommes, de ce que tu auras vu et entendu( 22,15)

**

Il ne parle pas de cette vision au Sanhedrin, ni  à Félix

bien qu’un prêtre aurait dit

Et si un esprit lui avait parlé ? ou un ange ? (23,9 )

 

Paul-Agrippa-Berenice

 

La comparution devant Agrippa  et Bérénice (25,12)

Agrippa est un membre de la famille d’Hérode

et comme Hérode qui aimait écouté Jean Baptiste (Luc 9,7-9)  

Agrippa veut entendre Paul

 Agrippa dit alors à Festus : « Je voudrais bien entendre cet homme à mon tour. » – « Dès demain, tu l’entendras », lui fut-il répondu. Le lendemain, Agrippa et Bérénice arrivèrent donc en grande pompe …. Sur un ordre de Festus, on amena Paul (act 25,22)

**

 Paul commence par raconter sa vision sur la route de Damas 

Le seigneur me dit « relève-toi, debout sur tes pieds ! Voici pourquoi en effet je te suis apparu : je t’ai destiné à être serviteur et témoin de la vision où tu viens de me voir, ainsi que des visions où je t’apparaîtrai encore. (26,16)

Agrippa en tant que juif   comprend que Paul puisse avoir des visions, comme les prophètes   

ce  qui n’est pas le cas du gouverneur romain Festus , qui prend Paul pour un fou

 Festus intervint en haussant la voix : « Tu es fou, Paul ! Avec tout ton savoir tu tournes à la folie ! ».

**

Une parole  audacieuse et féconde

Paul connait les Ecritures

il s’est nourri de la parole de Dieu

une parole qui fait vivre

une parole qui doit nourrir les chrétiens, tous les jours

une parole qui donne de l’audace

**

et Paul ose dire  gouverneur

« Je ne suis pas fou, excellent Festus, je fais entendre le langage de la vérité et du bon sens. (acte 26,24)

**

il ose dire à Agrippa

Tu crois aux prophètes, roi Agrippa ? Je suis sûr que tu y crois. » Agrippa dit alors à Paul : « Il te faut peu, d’après ton raisonnement, pour faire de moi un chrétien ! »  « Affaire de peu, oui, mais grande affaire aussi, reprit Paul, et plaise à Dieu que non seulement toi mais aussi tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez exactement ce que je suis… sans les chaînes que je porte ! »

En se retirant, ils eurent un entretien : « Cet homme, disaient-ils, ne fait rien qui mérite la mort ou les chaînes. » Agrippa confia à Festus : « Cet homme aurait pu être relâché s’il n’en avait pas appelé à l’empereur. » 

La « passion » de Paul à,Jérusalem (Actes 21,27-26-32)

1 juin, 2017

 

Dés son arrivée à Jérusalem

Paul est malmené ,insulté, rejeté par les juifs qui veulent le tuer

Il revit en son corps et son cœur la passion du Christ

**

Cela commence au temple

comme pour Jésus

les Juifs d’Asie, qui l’avaient remarqué dans le temple, soulevèrent toute la foule et mirent la main sur lui. ..On se saisit de Paul et on le traîna hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées. 

**

Discours devant  la foule : Le sauveur  (22,1-22,21)

Cliquez ICI 

les juifs l’écoutent

mais quand Paul parle de la conversion des  païens, 

Paul raconte sa conversion sur la route de Damas

les juifs l’écoutent

mais quand Paul parle de la conversion des  païens,

aussitôt c’est l’émeute !    

Lorsque le sang d’Etienne, a été répandu, moi aussi j’étais là, j’approuvais ses meurtriers et je gardais leurs vêtements.” mais le seigneur  me dit : “Va, c’est au loin, vers les nations païennes, que je vais, moi, t’envoyer.” »

**

Le salut est pour tous

Pour les païens comme pour les juifs

Jésus est le sauveur de Tous

arrestation-de-Paul

La flagellation (22,22-29 )

On allait étendre Paul pour le fouetter quand il dit au centurion de service : « Un citoyen romain, qui n’a même pas été jugé, avez-vous le droit de lui appliquer le fouet ? » 

Oon veut le flageller comme on a flagellé Jésus

mais il est citoyen romain

**

Il s’ensuit les étapes de la passion de Jésus

le passage devant le sanhédrin,  devant le gouverneur romain

et même  devant les descendants d’Hérode

**

Discours devant le sanhédrin  (23,1-23,11)

Cliquez ICI

quand Paul commença à parler

le Grand Prêtre Ananias ordonna à ses assistants de le  frapper sur la bouche. 

comme Jésus avait été  giflé par les gardes du grand prêtre  (jn 18,22)

**

C’est alors que Paul aborde 2 sujets

l’un sur la loi

Tu sièges pour me juger selon la Loi et, au mépris de la Loi, tu ordonnes qu’on me frappe ? » 

**

L’autre sur la résurrection

 « Frères, je suis Pharisien, fils de Pharisiens ; c’est pour notre espérance, la résurrection des morts, que je suis mis en jugement

Il s’attaque donc aux saducéens qui  eux ,curieusement, tout en étant prêtre du temple, ne croient en aucune résurrection

Les Sadducéens soutiennent en effet qu’il n’y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les Pharisiens en professent la réalité. 

**

Décidemment en entendant ce mot de résurrection

 tout le monde s’échauffe

Les juifs à Jérusalem

les philosophes d’Athènes

nos incroyants modernes

**

Les cheveux se hérissent

les poings se lèvent

Bizzare !

Pourquoi donc refuser la plus belle des promesses

la vie éternelle ?  

**

Le neveu (23,16)

les Juifs formèrent un complot et s’engagèrent par serment à ne rien manger ni boire avant d’avoir tué Paul. …mais le fils de la sœur de Paul eut vent du guet-apens ; il se rendit à la forteresse, y entra et prévint Paul. 

Le neveu de Paul intervient

comme la femme de Pilate

ou comme Jean qui veille chez le grand prêtre

**

Le chemin de croix (23-23)

Ce chemin de croix que prend Paul pour aller à Rome

commence comme un voyage triomphal

  le tribun  appela alors deux des centurions et leur dit : « Tenez prêts à partir pour Césarée, dès neuf heures du soir, deux cents soldats, soixante-dix cavaliers et deux cents auxiliaires. Qu’on prépare aussi des montures pour conduire Paul sain et sauf au gouverneur Félix. » 

 Une vraie escorte 200 soldats ,70 cavaliers ,200 auxilaires  

un cheval pour Paul

c’est un vrai triomphe !

c’est une victoire !

mais le chemin de croix de Jésus aussi fut  un triomphe

« père ,l’heure est venue, glorifie ton fils »  

 

Le Hérault de la parole de Dieu  se met en marche pour conquérir l’empire Romain

**

Discours devant  Félix  à Césarée (24,10)

Apres le sanhédrin Jésus est jugé par Pilate

et Paul est jugé par Félix qui siège  à Césarée

**

Les juifs disent à Felix comme ils l’avaient dit à Pilate

Selon notre loi il mérite la mort

paul répond en parlant de la résurrection

je crois tout ce qui est écrit dans la Loi et les Prophètes ; j’ai cette espérance en Dieu – et eux aussi la partagent – qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes. …Serait-ce cette seule phrase que j’ai criée debout au milieu d’eux : “C’est pour la résurrection des morts que je passe aujourd’hui en jugement devant vous” ? »

**

Paul parle aussi de charité

Après de longues années, j’étais revenu apporter des aumônes à mon peuple ainsi que des offrandes. 

**

Discours devant Agrippa(26,2)

Paul enfin sera jugé par Agrippa ,un fils d’Hérode

comme  Jésus lui-même  fut envoyé chez Hérode 

Il s’est penché sur son humble servante (Luc 1,48 )

31 mai, 2017

Au concile d’Ephese en 431 Marie fut proclamé « mère de Dieu »

Comment est ce possible ?

Comment des théologiens peuvent ils dire une telle ineptie  ?

Cliquez ICI 

**

Pauvre Marie

Je suis la servante du Seigneur

Petite servante de Nazareth

Qu’en pense t elle

elle qui est si humble  ?  

**

Il s’est penché sur son humble servante

Par contre

quelle foi ,quelle confiance ,quel amour !

Elle a cru

elle a pas douté

quand  Gabriel est venu

**

Elle y croit !

Dieu s’est penché sur elle

Dieu l’a comblé de grâce

Elle n’en doute pas !

Elle accepte !

en toute humilité

elle accueille !

**

Ainsi Dieu se penche sur chacun de nous

 mais on y croit pas !

Nous sommes ses enfants

Il est notre père

mais on y croit pas !

**

il nous comble de grâce

mais on y croit pas !

**

Marie a cru

alors elle a vu

elle a exulté  

saint est son nom……son amour s’étend d’âge en âge

**

Le Seigneur s’est aussi penché sur Zacharie

mais il a douté

Qu’est ce qui m’en a assurera (Luc 1,16)

Il n’a pas cru

Il est devenu muet

**

Comment Dieu peut il nous éblouir

Comment peut il nous réjouir

Comment peut il nous combler  

si nous ne croyons pas en son amour ?

si nous ne croyons pas qu’il se penche sur nous ? 

La Visitation.(Luc 1,39-56)

31 mai, 2017

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

**

Cliquez ICI

Le jour de l’annonciation

l’Esprit a recouvert Marie de son ombre

et la comblé des fruits de l’Esprit

Voici les fruits de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi ;  (Gal 5, 22)

 

visitation-ghirlandaio-199x300

Le jour de la visitation

on voit ces fruits

des fruits merveilleux

**

Amour

Amour  de Dieu

mon âme exalte le Seigneur

amour des hommes

il donne du pain aux affamés

**

Joie

Joie de Marie qui sautille dans la montagne

joie d’Elisabeth et de Jean Baptiste qui tressaillent dans le sein de sa mère  

joie de Luc lui même qui raconte la rencontre  

**

Paix

il se souvient  de son amour,  de la promesse faite à nos pères

**

La foi

Saint est son nom

Tous baignent dans le surnaturel

Ils ne doutent pas

ils accueillent  

**

Les vertus

Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Patience  bonté  bienveillance  douceur ,maitrise de soi

de la part de Marie au service de sa cousine  

 

  

Le voyage de Paul d’Ephése à Jérusalem (Actes 20,1-21,26)

30 mai, 2017

Paul part d’Ephese

Il n’est pas seul

c’est une procession

Il en vient de partout   

Il avait comme compagnons : Sopatros, fils de Pyrrhus, de Bérée ; Aristarque et Secundus, de Thessalonique ; Gaïus, de Derbé, et Timothée, ainsi que Tychique et Trophime, de la province d’Asie. 

**

Un autre groupe ,arrive  avec Luc de Philippes

Quant à nous, partis de Philippes après les jours des pains sans levain, nous nous sommes embarqués pour les rejoindre, cinq jours plus tard, à Troas, où nous avons fait halte pendant une semaine.(20, 6)

**

Partout,   ils retrouvent des communautés chrétiennes

Partout     ils prient et partagent le pain

**

Troas (Act. 20, 7-13)

Ils partagent le pain 

 Le premier jour de la semaine, alors que nous étions réunis pour rompre le pain, Paul, qui devait partir le lendemain, adressait la parole aux frères et il avait prolongé l’entretien jusque vers minuit. 

A pied et en  bateau

Prenant les devants, nous nous sommes alors embarqués sur un bateau à destination d’Assos, où nous devions reprendre Paul, qui devait s’y rendre par la route comme il en avait décidé. (20, 13)

**

Millet ( 20, 17-38)

a Millet il fait des adieux aux presbytres et prient avec eux

Cliquez ICI 

**

Tyr  (21,4)

Ils prient au bord de la plage

Nous sommes restés à  Tyr ,sept jours, car nous y avions découvert les disciples ; poussés par l’Esprit ceux-ci disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem….Le temps de notre séjour une fois achevé, nous sommes néanmoins repartis et, tandis que nous marchions, tous nous accompagnaient, femmes et enfants compris, jusqu’à l’extérieur de la ville. Là, à genoux sur la plage, nous avons prié ; (21,4)

Nous sommes arrivés à Ptolémaïs et, après avoir salué les frères, nous avons passé une journée avec eux.

**

Césarée (21,9)

Repartis le lendemain, nous avons gagné Césarée où nous nous sommes rendus à la maison de Philippe l’Evangéliste, un des Sept, et nous avons séjourné chez lui.  Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient. 

Le prophète Agabus déconseille à Paul d’aller à Jérusalem

Paul continue

Je suis prêt, moi, non seulement à être lié mais à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus. » 

.**

Jérusalem (21,17)

A notre arrivée à Jérusalem, c’est avec plaisir que les frères nous ont accueillis.  Le lendemain, Paul s’est rendu avec nous chez Jacques où tous les anciens se trouvaient aussi.

Les adieux de Paul à Millet :Actes (20, 17-38)

30 mai, 2017

En ces jours-là, depuis Milet, Paul envoya un message à Éphèse pour convoquer les Anciens de cette Église. Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur adressa la parole : « Vous savez comment je me suis toujours comporté avec vous, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie : j’ai servi le Seigneur en toute humilité, J’ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m’ont values les complots des Juifs.je n’ai rien négligé de ce qui était utile, pour vous annoncer l’Évangile et vous donner un enseignement en public ou de maison en maison. Je rendais témoignage devant Juifs et Grecs pour qu’ils se convertissent à Dieu et croient en notre Seigneur Jésus. Et maintenant, voici que je suis contraint par l’Esprit de me rendre à Jérusalem, sans savoir ce qui va m’arriver là-bas. Je sais seulement que l’Esprit Saint témoigne, de ville en ville, que les chaînes et les épreuves m’attendent. Mais en aucun cas, je n’accorde du prix à ma vie, pourvu que j’achève ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à l’évangile de la grâce de Dieu. Et maintenant, je sais que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous chez qui je suis passé en proclamant le Royaume. C’est pourquoi j’atteste aujourd’hui devant vous que je suis pur du sang de tous, car je n’ai rien négligé pour vous annoncer tout le dessein de Dieu. » « Je sais bien qu’après mon départ s’introduiront parmi vous des loups féroces qui n’épargneront pas le troupeau ; de vos propres rangs surgiront des hommes aux paroles perverses qui entraîneront les disciples à leur suite. Soyez donc vigilants, vous rappelant que, nuit et jour pendant trois ans, je n’ai pas cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous. Et maintenant, je vous remets à Dieu et à sa parole de grâce, qui a la puissance de bâtir l’édifice et d’assurer l’héritage à tous les sanctifiés. « Je n’ai convoité l’argent, l’or ou le vêtement de personne. Les mains que voici, vous le savez vous-mêmes, ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. Je vous l’ai toujours montré, c’est en peinant de la sorte qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir de ces mots que le Seigneur Jésus lui-même a prononcés : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Après ces paroles, il se mit à genoux avec eux tous et pria. Tout le monde alors éclata en sanglots et se jetait au cou de Paul pour l’embrasser – leur tristesse venait surtout de la phrase où il avait dit qu’ils ne devaient plus revoir son visage –, puis on l’accompagna jusqu’au bateau.

 

Paul-à-Millet

Un apôtre zélé  

j’ai servi en toute humilité,

Je n’ai rien négligé  j’ai prêché,

je vous ai instruits, en public comme en privé ; 

devant les  Juifs

devant les grecs

**

Serviteur de l’Esprit

maintenant  je suis contraint par l’Esprit de me rendre à Jérusalem, sans savoir ce qui va m’arriver là-bas.

Une autre fois  Paul avait aussi  d’autres projets

cette fois là aussi il a été à l’écoute de l’Esprit

«Paul et Silas parcoururent la Phrygie et la région galate, car le Saint Esprit les avait empêchés d’annoncer la Parole en Asie. ….Arrivés aux limites de la Mysie, ils tentèrent de gagner la Bithynie, mais l’Esprit de Jésus les en empêcha….…Une nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, debout, qui lui faisait cette prière : « Passe en Macédoine, viens à notre secours ! » A la suite de cette vision de Paul, nous avons immédiatement cherché à partir pour la Macédoine, car nous étions convaincus que Dieu venait de nous appeler à y annoncer la Bonne Nouvelle ».(16, 6)

**

La croix

Je sais seulement que l’Esprit Saint témoigne, de ville en ville, que les chaînes et les épreuves m’attenden » Mais en aucun cas, je n’accorde du prix à ma vie, pourvu que j’achève ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus :

**

La grâce de Dieu

Toujours le même message

c’est la foi qui nous sauve

rendre témoignage à l’évangile de la grâce de Dieu.

**

Veillez

Et maintenant, je sais que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous chez qui je suis passé en proclamant le Royaume. C’est pourquoi j’atteste aujourd’hui devant vous que je suis pur du sang de tous, car je n’ai rien négligé pour vous annoncer tout le dessein de Dieu. » « Je sais bien qu’après mon départ s’introduiront parmi vous des loups féroces qui n’épargneront pas le troupeau ; 

« les disputes au nom d’Apollos, de Pierre ,de Paul »  (1 Cor 1,10)

**

Soyez donc vigilants, vous rappelant que, nuit et jour pendant trois ans, je n’ai pas cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous. 

Chaque jour, Paul les entretenait dans l’école de Tyrannos (Act19,15)

Et maintenant, je vous remets à Dieu et à sa parole de grâce, qui a la puissance de bâtir l’édifice et d’assurer l’héritage à tous les sanctifiés.

**

Un Serviteur  

Je n’ai convoité l’argent, l’or ou le vêtement de personne. …Les mains que voici, vous le savez vous-mêmes, ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. 

Paul faisait des tapis chez Jason à Thessalonique ,puis chez Aquila et Priscille  

**

au service des pauvres

Je vous l’ai toujours montré, c’est en peinant de la sorte qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir de ces mots que le Seigneur Jésus lui-même a prononcés :

**

Le don

Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »

**

un ami

Après ces paroles, il se mit à genoux avec eux tous et pria. …tout le monde alors éclata en sanglots et se jetait au cou de Paul pour l’embrasser – leur tristesse venait surtout de la phrase où il avait dit qu’ils ne devaient plus revoir son visage –, puis on l’accompagna jusqu’au bateau.

Paul à Ephèse : (Actes 19,1-8)

29 mai, 2017

Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul traversait le haut pays ; il arriva à Éphèse, où il trouva quelques disciples. Il leur demanda : « Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » Ils lui répondirent : « Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint. » Paul reprit : « Quel baptême avez-vous donc reçu ? » Ils répondirent : « Celui de Jean le Baptiste. » Paul dit alors : « Jean donnait un baptême de conversion : il disait au peuple de croire en celui qui devait venir après lui, c’est-à-dire en Jésus. »Après l’avoir entendu, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus. Et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues mystérieuses et à prophétiser. Ils étaient une douzaine d’hommes au total. Paul se rendit à la synagogue où, pendant trois mois, il prit la parole avec assurance ; il discutait et usait d’arguments persuasifs à propos du royaume de Dieu.

 

Ephèse

La ville des orfèvres

La ville d’Artémis

ville en en ruine  mais toujours  belle

 aux colonnes toujours revêtues d’un marbre blanc éblouissant

Ephèse la Blanche

 

Ephése

Ephèse carrefour des opinions

avec les adorateurs d’Artémis  

les auditeurs.. n’en finissaient pas de crier : « Grande est l’Artémis d’Ephèse ! » (Act 19,28) 

Avec les exorcistes juifs

Des exorcistes juifs itinérants entreprirent à leur tour de prononcer, sur ceux qui avaient des esprits mauvais, le nom du Seigneur Jésus ! (Act18, 13)

Avec des maîtres d’école  

Paul, prenant à part les disciples, leur adressait chaque jour la parole dans l’école de Tyrannos.(Act 19, 10) 

Avec les disciples de Jean Baptiste ou d’Apollos  

qui  étaient passés par là ,avant Paul

**

Le baptême de l’Esprit

Paul rectifie  les opinions  

C’est l’Esprit saint qui chasse les mauvais esprits

C’est l’Esprit Saint qui donne des fruits merveilleux «  paix joie .. (Gal 5)

C’est le Christ qui nous purifie de nos fautes

En lui, par son sang, nous sommes délivrés,
en lui, nos fautes sont pardonnées, selon la richesse de sa grâce.(Ep 1,7)

**

C’est le baptême de l’Esprit qu’il faut recevoir

En lui, encore, vous avez entendu la parole de vérité, l’Evangile qui vous sauve.
En lui, encore, vous avez cru et vous avez été marqués du sceau de l’Esprit promis,l’Esprit Saint,(Ep 1,13)

**

C’est aux éphésiens que Paul révèle le  grand mystère  

Que nous soyons tous unis dans le même Esprit !  (Ep 3…)

**

Marie

C’est à Ephese que Marie fut proclamée « la mère de Dieu » en 431

Cliquez ICI 

12345...507