7é mercredi du Temps Pascal : Les discours d’adieu de Jésus et de Paul (Jn 17, 11-19)

15 mai, 2024

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. » –

 2024-Pâques-7é-mercredi

 

La prière de Jésus

 Soyez Unis

« Père saint, garde mes disciples qui sont unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné,

L’église qui porte le nom du Christ ce sont les chrétiens

qu’ils soient catholiques protestants ,orthodoxes ,coptes ou syriens ….

Jésus prie pour eux tous

père ,qu’ils soient un, comme nous-mêmes

comment parler du royaume de Dieu à ceux qui ne croient pas au Christ

si nous mêmes nous sommes divisés

 

Soyons unis

dans nos familles ,nos communautés ,nos églises

On est tous des enfants de Dieu

nous avons tous un même père

Veillez

Quand j’étais avec eux, ……J’ai veillé sur eux,

Il veille encore sur nous

dans un monde ou règne le mensonge ,la haine, la violence ,la division

Le Monde

.. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

On est pas plus saint que les autres..parfois pire …

Que de guerres de religion !

Nous sommes tous pécheurs

mais nous n’appartenons pas au monde

car nous croyons en Jésus Christ

en son message…en son amour …en son esprit ..en son pardon

Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais

Jésus prie pour qu’avec lui ,et avec la puissance de l’Esprit Saint

nous luttions contre le mal

Sans Dieu ,sans l’Esprit Saint nous ne pouvons rien faire

c’est avec l’Esprit Saint ,l’Esprit de pentecôte que nous porterons des fruits

la paix ,l’amour ,la maitrise de soi …..

Pére Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.

 

Lecture:La prière de Paul (Ac 20, 28-38)

 En ces jours-là, Paul faisait ses adieux aux Anciens de l’Église d’Éphèse. Il leur disait : « Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis responsables, pour être les pasteurs de l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang. Moi, je sais qu’après mon départ, des loups redoutables s’introduiront chez vous et n’épargneront pas le troupeau. Même du milieu de vous surgiront des hommes qui tiendront des discours pervers pour entraîner les disciples à leur suite. Soyez donc vigilants, et souvenez-vous que, durant trois ans, nuit et jour, je n’ai cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous. Et maintenant, je vous confie à Dieu et à la parole de sa grâce, lui qui a le pouvoir de construire l’édifice et de donner à chacun l’héritage en compagnie de tous ceux qui ont été sanctifiés. Je n’ai convoité ni l’argent ni l’or ni le vêtement de personne. Vous le savez bien vous-mêmes : les mains que voici ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. En toutes choses, je vous ai montré qu’en se donnant ainsi de la peine, il faut secourir les faibles et se souvenir des paroles du Seigneur Jésus, car lui-même a dit : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Quand Paul eut ainsi parlé, il s’agenouilla et pria avec eux tous. Tous se mirent à pleurer abondamment ; ils se jetaient au cou de Paul et l’embrassaient ; ce qui les affligeait le plus, c’est la parole qu’il avait dite : « Vous ne verrez plus mon visage. » Puis on l’accompagna jusqu’au bateau.

 

Paul

« ce n’est plus moi qui vis.. c’est le Christ qui vit en moi »(Gal 2,20)

Comme Jésus ,Paul  a enseigné à Éphèse pendant 3 ans

Comme Jésus ,il avait rassemblé des disciples ,dans l’école de son ami Tyrannos qui lui avait prêté une salle ;Ce fut le premier séminaire

et maintenant, il part à son tour

 

Paul faisait ses adieux aux Anciens de l’Église d’Éphèse.

Seront ils capables d’annoncer la bonne nouvelle et de rassembler les croyants en une seule église

Est-ce possible ?

 

Veillez

« Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis responsables,… des loups redoutables s’introduiront chez vous et n’épargneront pas le troupeau.

 Restez unis

et souvenez-vous que, durant trois ans, nuit et jour, je n’ai cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous.

Comme Jésus qui est resté 3 ans avec ses disciples

 Dans le Monde

il faut secourir les faibles .. : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »

Avec l’aide de l’Esprit Saint

Quand Paul eut ainsi parlé, il s’agenouilla et pria avec eux tous. Tous se mirent à pleurer abondamment ;

 

Ton Dieu l’a commandé : « Sois fort ! » Montre ta force, Dieu, quand tu agis pour nous ! De ton palais, qui domine Jérusalem, on voit des rois t’apporter leurs présents. Royaumes de la terre, chantez pour Dieu, jouez pour le Seigneur. Voici qu’il élève la voix, une voix puissante ; rendez la puissance à Dieu. Redoutable est Dieu dans son temple saint, le Dieu d’Israël ; c’est lui qui donne à son peuple force et puissance. Béni soit Dieu ! (ps67)

Fête de Saint Matthias : C’est moi qui vous ai choisis, (Jn 15, 9-17)

14 mai, 2024

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. » –

 

« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés.

C’est lumineux !c’est apaisant !

Dieu est un père

Dieu aime son fils

Dieu est amour

 

je demeure dans son amour.

En étant profondément uni

dans la même volonté

« Père que ta volonté soit faite »

Père non ce que je veux ,mais ce que tu veux

Le père et moi nous sommes un (jn10 ,30)

le père est en moi et moi dans le père (jn 10,38)

Celui qui m’a vu a vu le père

 

Le père nous aime ,le fils nous aime

Pourquoi avoir peur !

Pourquoi être triste !

que votre joie soit parfaite.

 

 

Il nous aime tous

Pourquoi à notre tour ne pas nous aimer ?

Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Le père nous aime ,…il a été ravi en nous créant

le fils nous aime ..en nous pardonnant

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

 

Nous avons tous des qualités

mais nous sommes tous des pécheurs

nous avons tous des talents ,mais ils sont différents

 

nous avons un peu de foi ,mais nous manquons beaucoup d’amour

la femme adultère avait péché ,mais elle avait un bon coeur

Zachée était un voleur,mais il désirait voir dieu

l’enfant prodigue a mal agi ,la son père l’attendait

aimons nous !

Je ne vous appelle plus serviteurs, ..je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

 2024-Pâques-saint-Matthias

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis

comme il a choisi parmi ses disciples , des pauvres hommes des pécheurs

Pierre ne comprenait rien ..IL a renié

Jean et Jacques voulaient mettre le feu chez les samaritains

Thomas doutait ..

Ce n’étaient pas des saints

mais Jésus les a choisi

comme il a choisi Matthias au lieu de Barsabbas ,le juste

pour que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.

 

Lecture: Matthias  (Ac 1, 15-26)

En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Il est écrit au livre des Psaumes : Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

 

Qui fut donc choisi pour remplacer Judas et transmettre la bonne nouvelle ?

Joseph appelé Barsabbas, surnommé le juste

sans doute bien connu et se croyant meilleur

ou Matthias un inconnu

Jesus choisit toujours les humbles

« Père ,je te rend grâce car tu as révélé cela aux tout-petits »

 

Louez, serviteurs du Seigneur, louez le nom du Seigneur ! Béni soit le nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles ! Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur ! Le Seigneur domine tous les peuples, sa gloire domine les cieux. Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Lui, il siège là-haut. Mais il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre. De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre pour qu’il siège parmi les princes, parmi les princes de son peuple.(ps112) 

7è Lundi du Temps Pascal : Le baptême de l’Esprit (Ac 19, 1-8)

13 mai, 2024

 Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul traversait le haut pays ; il arriva à Éphèse, où il trouva quelques disciples. Il leur demanda : « Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » Ils lui répondirent : « Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint. » Paul reprit : « Quel baptême avez-vous donc reçu ? » Ils répondirent : « Celui de Jean le Baptiste. » Paul dit alors : « Jean donnait un baptême de conversion : il disait au peuple de croire en celui qui devait venir après lui, c’est-à-dire en Jésus. » Après l’avoir entendu, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus. Et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues mystérieuses et à prophétiser. Ils étaient une douzaine d’hommes au total. Paul se rendit à la synagogue où, pendant trois mois, il prit la parole avec assurance ; il discutait et usait d’arguments persuasifs à propos du royaume de Dieu..

 2024-paques-7e-lundi

 

Jean donnait un baptême de conversion : il disait au peuple de croire en celui qui devait venir après lui,

Jean est la voix qui crie dans le désert

Voici le messie que l’on attend !

Voici l’ agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde !

Ce jour là ,on proclame notre foi

Je crois !

Après l’avoir entendu, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus.

 

Mais avons nous vraiment compris ce que Jésus attend de nous ?

Avons nous compris son message d’amour ?

Nous sommes comme les apôtres avant la pentecôte

ou les 12 hommes réunis à Césarée

apeurés ,perplexes,paralysés, n’osant pas sortir ,enfermés sur nous mêmes

 

Mais quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues mystérieuses et à prophétiser.

Puissions nous comme eux recevoir cette force ,cette puissance ,cette lumière qui nous transforme

«  Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse »  (2 Tim 1,7)


Évangile : Courage! (Jn 16, 29-33)

En ce temps-là, les disciples de Jésus lui dirent : « Voici que tu parles ouvertement et non plus en images. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge : voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. » Jésus leur répondit : « Maintenant vous croyez ! Voici que l’heure vient – déjà elle est venue – où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage ! Moi, je suis vainqueur du monde. »

 

. « Maintenant vous croyez !.. Voici que l’heure vient où vous serez dispersés chacun de son côté,

on doutera !

Orgueilleux ,on se vantera de nos propres mérites , de nos propres lumières , de notre propre sagesse !

Egoiste, on préférera les plaisirs de ce monde

On manquera d’amour ..on refusera la croix

et vous me laisserez seul ;

 

Il nous faut combattre

Puisse, de nouveau ,l’Esprit Saint nous relever

puisions son reprendre le bon combat pour la foi

 

Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage !

C’est la foi qui nous sauvera

Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix….Moi, je suis vainqueur du monde. »


Dieu se lève et ses ennemis se dispersent, ses adversaires fuient devant sa face. Comme on dissipe une fumée, tu les dissipes ; comme on voit fondre la cire en face du feu, les impies disparaissent devant la face de Dieu. Mais les justes sont en fête, ils exultent ; devant la face de Dieu ils dansent de joie. Chantez pour Dieu, jouez pour son nom, frayez la route à celui qui chevauche les nuées. Son nom est Le Seigneur ; dansez devant sa face. Père des orphelins, défenseur des veuves, tel est Dieu dans sa sainte demeure. À l’isolé, Dieu accorde une maison ; aux captifs, il rend la liberté.(ps67 )

7ème Dimanche de Pâques (B) : J’ai veillé sur eux (Jn 17, 11-19)

11 mai, 2024

 En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

2024-Pâques-7é-dimanche

La prière sacerdotale

La prière de notre pasteur

« doux et humble de coeur

plein de tendresse et de pitié »

La prière d’un d’un pasteur qui connaît les reins et les coeurs

nos faiblesses, nos fautes… mais aussi nos cœurs

notre soif de Dieu ,notre soif de bonheur de paix

un pasteur qui nous aime …un pasteur qui nous garde

 

Il s’en va

Maintenant père je viens vers toi

il monte au ciel

« je m’en vais vers mon père et votre père »

 

il prie

Père saint, …garde les ..tu me les as donné….Quand j’étais avec eux, je les gardais..J’ai veillé sur eux, ..qu’ils soient un,

 

On ne le voit plus…mais il est toujours là avec nous en nous

et l’Esprit Saint nous comble de ses fruits

qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.

 

Vivons avec lui !

Père !Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde

Ne faisons qu’un avec lui

un seule foi ,un seul baptême ,un seul Dieu et Père

un seul amour

Tous ensemble emportés par le souffle de l’Esprit

,le souffle de la pentecôte

 

Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.

La vérité c’est la confiance et l’amour

Ayons confiance ! nous aurons la paix

Aimons nous et nous aurons la joie

c’est cela la vérité !

Ne restons pas avec les yeux tournés vers le ciel

annonçons la bonne nouvelle

De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.

 

Première lecture :Il faut avec nous, un témoin de la résurrection (Ac 1, 15-26)

En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Il est écrit au livre des Psaumes : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

 

Proclamons notre foi !

Ne soyons pas comme Judas

qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus

ce n’est pas pour 30 pièces d’argent qu’il a trahi

mais il avait perdu la foi

il ne croyait plus en l’amour

 

Nous avons eu cette grâce de la foi

car c’est un don de Dieu

croire c’est une grâce !

De plus chaque jour nous lisons et nous méditons la parole de Dieu

Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous.

C’est la parole du Verbe fait chair ,une parole qui fortifie notre foi

 

Qui fut donc choisi pour remplacer Judas et transmettre la bonne nouvelle ?

Joseph appelé Barsabbas, surnommé le juste

sans doute bien connu et se croyant meilleur

ou Matthias un inconnu

Jesus choisit toujours les humbles

« Père ,je te rend grâce car tu as révélé cela aux tout-petits »

 

 2é Lecture : Si nous aimons Dieu demeure en nous (1 Jn 4, 11-16)

 Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit. Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

 

Comment annoncer l’évangile ?

comment témoigner de l’amour de Dieu ?

En nous aimant comme il nous a aime

. Dieu, personne ne l’a jamais vu….Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous,

 

Aimons nous !

L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ….l supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout….. (1cor 13,4)

 Et Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en Dieu et lui en nous :

«  j’avais faim et vous m’avez donné à manger; j’avais  soif et vous m’avez donné à boire… » (Mtt25 ,35)

, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour :

 

Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être ! Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits ! Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ; aussi loin qu’est l’orient de l’occident, il met loin de nous nos péchés. Le Seigneur a son trône dans les cieux : sa royauté s’étend sur l’univers. Messagers du Seigneur, bénissez-le, invincibles porteurs de ses ordres ! (Ps102 )

6é samedi du Temps Pascal: Apollos, un homme versé dans les Écritures (Act 18, 23-28)

11 mai, 2024

Après avoir passé quelque temps à Antioche, Paul partit. Il parcourut successivement le pays galate et la Phrygie, en affermissant tous les disciples. Or, un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, venait d’arriver à Éphèse. C’était un homme éloquent, versé dans les Écritures. Il avait été instruit du Chemin du Seigneur ; dans la ferveur de l’Esprit, il parlait et enseignait avec précision ce qui concerne Jésus, mais, comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste. Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue. Quand Priscille et Aquila l’entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu. Comme Apollos voulait se rendre en Grèce, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Quand il fut arrivé, il rendit de grands services à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu. En effet, avec vigueur il réfutait publiquement les Juifs, en démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.

2024-Pâques-62-Samedi 

Apollos

Un savant venu d’Alexandrie

la 2 é ville de l’empire romain

célèbre pour sa bibliothèque

habitée par des milliers de juifs

La ville ou fut traduite la bible …la septante

Apollos était un homme éloquent, versé dans les Écritures.

 

Il connaissait les prophéties

et donc le Chemin du Seigneur ;

il parlait donc avec précision du messie qui devait venir

 

mais, comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste

.le dernier des prophètes

la voix qui criait dans le désert : « convertissez vous ! changez de vie ! »

 

Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue

du baptême de Jean aux juifs de l’ancienne alliance

mais il n’avait pas encore reçu le baptême de l’Esprit Saint

reçu par les apôtres le jour de la pentecôte

 

il n’avait pas encore compris que l’ agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde, le serviteur d’Isaïe, ne peut être que Dieu lui même

Dieu seul peut nous pardonner

 

Priscille et Aquila le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu.

C’est ainsi qu’à son tour ,il partit en Grèce

où il rendit de grands services à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu.

Et continua , avec vigueur à réfuter les Juifs, en démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.

 

Évangile : Je suis sorti du Père (Jn 16, 23-28)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera parfaite. En disant cela, je vous ai parlé en images. L’heure vient où je vous parlerai sans images, et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père. Ce jour-là, vous demanderez en mon nom ; or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »

 

Lors du baptême avec de l’eau nous proclamons notre foi

mais nous sommes purifiés par le sang de Jésus versé sur la croix

car Jésus est vraiment Dieu

vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde

 

Tous les peuples, battez des mains, acclamez Dieu par vos cris de joie ! Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable, le grand roi sur toute la terre. Car Dieu est le roi de la terre : que vos musiques l’annoncent ! Il règne, Dieu, sur les païens, Dieu est assis sur son trône sacré. Les chefs des peuples se sont rassemblés : c’est le peuple du Dieu d’Abraham. Les princes de la terre sont à Dieu qui s’élève au-dessus de tous. (ps46)

6è vendredi Pascal : Vous serez dans la peine (Jn 16, 20-23)

10 mai, 2024

 En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. »

 

Le jour de l’Ascension,Jésus, avant de quitter les disciples leur a dit

« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création

Ce ne sera pas toujours facile !

vous serez dans la peine, ….comme La femme qui enfante est dans la peine

ce sera le cas pour saint Paul quand il enfanta sa communauté à Corinthe

 

Première lecture : A Corinthe (Ac 18, 9-18)

À Corinthe, une nuit, le Seigneur dit à Paul dans une vision : « Sois sans crainte : parle, ne garde pas le silence. Je suis avec toi, et personne ne s’en prendra à toi pour te maltraiter, car dans cette ville j’ai pour moi un peuple nombreux. » Paul y séjourna un an et demi et il enseignait parmi les Corinthiens la parole de Dieu. Sous le proconsulat de Gallion en Grèce, les Juifs, unanimes, se dressèrent contre Paul et l’amenèrent devant le tribunal, en disant : « La manière dont cet individu incite les gens à adorer le Dieu unique est contraire à la loi. » Au moment où Paul allait ouvrir la bouche, Gallion déclara aux Juifs : « S’il s’agissait d’un délit ou d’un méfait grave, je recevrais votre plainte à vous, Juifs, comme il se doit. Mais s’il s’agit de débats sur des mots, sur des noms et sur la Loi qui vous est propre, cela vous regarde. Être juge en ces affaires, moi je m’y refuse. » Et il les chassa du tribunal. Tous alors se saisirent de Sosthène, chef de synagogue, et se mirent à le frapper devant le tribunal, tandis que Gallion restait complètement indifférent. Paul demeura encore assez longtemps à Corinthe. Puis il fit ses adieux aux frères et s’embarqua pour la Syrie, accompagné de Priscille et d’Aquilas. À Cencrées, il s’était fait raser la tête, car le vœu qui le liait avait pris fin..

 

2024-Pâques-6é-vendredi

A Corinthe Paul s’est disputé avec Sosthene le chef de la Synagogue

les Juifs, unanimes, se dressèrent contre Paul

comme des les extrémistes de toutes les religions qui engendrent des guerres

 

Paul fut accusé devant le proconsul Gallion qui resta indifférent

il s’agit de débats sur des mots,.. cela vous regarde !

Gallion ,comme Pilate s’en est lavé la mains

La religion n’est pas le premier souci des hommes politiques

ce qui est très bien !

« Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu

 

Paul demeura encore assez longtemps à Corinthe

IL est resté 2 ans car les corinthiens étaient turbulents et incultes

 il eut moins de difficultés avec des personnes instruites venues de Rome comme Priscille et Aquilas un couple de commerçants

Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera.

 Tous les peuples, battez des mains, acclamez Dieu par vos cris de joie ! Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable, le grand roi sur toute la terre. Celui qui nous soumet des nations, qui tient des peuples sous nos pieds ; il choisit pour nous l’héritage, fierté de Jacob, son bien-aimé. Dieu s’élève parmi les ovations, le Seigneur, aux éclats du cor. Sonnez pour notre Dieu, sonnez, sonnez pour notre roi, sonnez ! (ps46)

9 mai : Fête de ste Louise de Marillac: Jésus dépose son vêtement (Jn 13,1-15)

9 mai, 2024

Jésus se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.

 Les gestes d’une fille de la charité

Nous retrouvons dans ce récit du jeudi saint tous les gestes des filles de la charité

 

Louise de Marillac

Jésus s’est levé de table,

Il s’est levé ce soir là pour servir ses disciples si angoissés ,inquiets , apeurés

Des pauvres disciples

Ce soir là , pauvres parmi les pauvres

 

Jésus a déposé son vêtement,

Lui de condition divine , il s’est abaissé et s’est penché sur notre misère

ainsi s’est abaissé Louise de Marillac qui avait été élevé par le garde des sceaux

ainsi toutes les sœurs qui ont quitté leurs familles leurs proches et qui se sont mis généreusement au service des pauvres

 

Jésus a pris un linge qu’il se noue à la ceinture ,

comme les cuisinières : « javais faim, vous m’avez donné à manger…

il a versé de l’eau dans un bassin.

j’étais malade et vous m’avez soigné….

il se mit à laver les pieds des disciples

comme les aides soignantes

 

mais les filles de la charité ne se sont pas contentés de soigner

Elles ont aussi enseignées ,sans faire de sermons

Jésus le dit à Pierre « Ce que je veux faire, tu ne peux pas le comprendre maintenant ; plus tard tu comprendras. »

C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous.

 

Lecture  1 : Ce qui plaît à Dieu (Is 58,1,-11)

N’est-ce pas ce qui plait au Seigneur

N’est-ce pas ceci : rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ?

Bienheureux les pacifiques ,les doux ,les miséricordieux

N’est-ce pas partager ton pain , acceuillir les pauvres sans abri,

aimer c’est tout donner..c’est se donner soi même

aimer comme Dieu nous aime

 

Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite.

Alors le Seigneur sera avec toi

Le Seigneur sera toujours ton guide. En plein désert, il comblera tes désirs et te rendra vigueur. Tu seras comme un jardin bien irrigué, comme une source où les eaux ne manquent jamais.

 

Lecture 2 : La miséricorde (Jc 2,14-19)

C’est la foi qui nous nous sauve nous dit saint Paul

mais c’est en aimant que l’on prouve sa foi, nous dit Saint Jacques dans son épitre

en étant miséricordieux

attentif et non indifférent devant la misère de nos proches

car la miséricorde l’emporte sur le jugement.

Fête de l’Ascension (B ) : Allez !Proclamez l’évangile (Mc 16, 15-20)

8 mai, 2024

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. » Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

 2024--ascension

En ce temps-là, jésus dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création.

Jésus est mort et ressuscité

Il est vivant !

Il est venu non pour nous condamner ,mais pour nous sauver

nous donner la paix

«  Je vous laisse la paix ,je vous donne la paix

 

Il faut le dire et le redire au monde entier

Dieu est amour …Dieu est un père miséricordieux

« Dieu de tendresse et de pitié ,lent à la colère et plein d’amour »

il nous aime et nous demande de de nous aimer

Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ;

 

et Jésus ajoute

les croyants en mon nom, expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et,.. ils imposeront les mains aux malades,

 

Pourtant que voyons nous en ce moment ?

Partout la guerre,la violence ,la haine , des scandales

Dieu nous aurait il trompé ? ou plutôt avons nous mal compris  ce qu’il nous a dit ?

C’est avec nous ,les croyants, que Jésus veut pacifier le monde

mais pas sans nous

C’est à nous de faire régner la paix, avec le Christ

Arrêtons de pleurer, de rêver;

apprenons à aimer

Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? 

 

Première lecture : Avec l’aide de l’Esprit Saint (Ac 1, 1-11)

 Cher Théophile, dans mon premier livre j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis. C’est à eux qu’il s’est présenté vivant après sa Passion ; il leur en a donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur est apparu et leur a parlé du royaume de Dieu. Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours. » Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Après ces paroles, tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs, qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel

 

On a besoin de l’Esprit Saint

Jésus nous l’ a promis

Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche

 

D’abord le jeudi Saint

«  il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. »

 

Puis au cours d’un autre repas

car déjà pendant les les 40 jours entre la résurrection et l’Ascension

Jésus et ses apôtres ont partagé le pain

Ce fut avec les disciples d’Emmaüs, puis avec les 11 apôtres ,sans ou avec Thomas

 

Lors de la fraction du pain ,,ils ne formaient plus qu’un seul corps

mais il leur a manquait encore le souffle de l’Esprit

Jésus l’avait dit à Nicodème

« Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. » …ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. »

 donc

. Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père.

Ainsi ils seront tous là ensemble ,en train de prier avec Marie le jour de la pentecôte

en silence à Jérusalem la ville de la paix

dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours. »

 Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »

 

Après ces paroles,, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux.

Il s’éleva. Il quitte sa nature humaine ..Il reprend sa nature divine

car il est Dieu !

je vais vers mon père et votre père

« notre père qui est est aux cieux »

et si vous m’aimez,vous devrez vous réjouir car je vais vers mon père

 

mais il nous l’a promis

On ne le verra plus ,mais ils sera toujours avec nous

« je serais avec vous jusqu’à la fin du monde »

Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel

 

Deuxième lecture (Ep 4, 1-13) avec beaucoup d’humilité

Frères, moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation : ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous. À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ. C’est pourquoi l’Écriture dit : Il est monté sur la hauteur, il a capturé des captifs, il a fait des dons aux hommes. Que veut dire : Il est monté ? – Cela veut dire qu’il était d’abord descendu dans les régions inférieures de la terre. Et celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers. Et les dons qu’il a faits , ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent. De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ, jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude..

 

ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,

 -Humilité et douceur

comme le Christ !

« doux et humble de coeur »

que l’on puisse dire comme Paul

ce n’est plus moi qui vit ..mais c’est le Christ qui vit en moi

 

- Patience

« Père non ce que je veux ,mais ce que tu veux

Jésus a subi sa passion

obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix

 

supportez-vous les uns les autres avec amour ;

, Jésus dit : « Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, faites le pour eux (‘Matt7.12)

mais surtout la charité

ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.

Tous les peuples, battez des mains, acclamez Dieu par vos cris de joie ! Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable, le grand roi sur toute la terre. Dieu s’élève parmi les ovations, le Seigneur, aux éclats du cor. Sonnez pour notre Dieu, sonnez, sonnez pour notre roi, sonnez ! Car Dieu est le roi de la terre, que vos musiques l’annoncent ! Il règne, Dieu, sur les païens, Dieu est assis sur son trône sacré. (ps46) 

6è Mercredi du Temps Pascal : Le Dieu Inconnu (Ac 17,15–18,1)

8 mai, 2024

En ces jours-là, ceux qui escortaient Paul le conduisirent jusqu’à Athènes. Puis ils s’en retournèrent, porteurs d’un message, avec l’ordre, pour Silas et Timothée, de rejoindre Paul le plus tôt possible. Alors Paul, debout au milieu de l’Aréopage, fit ce discours : « Athéniens, je peux observer que vous êtes, en toutes choses, des hommes particulièrement religieux. En effet, en me promenant et en observant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel avec cette inscription : “Au dieu inconnu.” Or, ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire. À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant les moments de leur histoire et les limites de leur habitat ; Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous. Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes : Nous sommes de sa descendance. Si donc nous sommes de la descendance de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité est pareille à une statue d’or, d’argent ou de pierre sculptée par l’art et l’imagination de l’homme. Et voici que Dieu, sans tenir compte des temps où les hommes l’ont ignoré, leur enjoint maintenant de se convertir, tous et partout. En effet, il a fixé le jour où il va juger la terre avec justice, par un homme qu’il a établi pour cela, quand il l’a accrédité auprès de tous en le ressuscitant d’entre les morts. » Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquaient, et les autres déclarèrent : « Là-dessus nous t’écouterons une autre fois. » C’est ainsi que Paul, se retirant du milieu d’eux, s’en alla. Cependant quelques hommes s’attachèrent à lui et devinrent croyants. Parmi eux, il y avait Denys, membre de l’Aréopage, et une femme nommée Damaris, ainsi que d’autres avec eux. Après cela, Paul s’éloigna d’Athènes et se rendit à Corinthe.

 2023-paques-6e-mercredi-i

 

En observant vos monuments sacrés, j’ai trouvé cette inscription : “Au dieu inconnu.

Ouvrons les yeux !

Regardons la création !

Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre,

Qui donc a créé tout cela avec autant d’intelligence ?

 

Comment se fait il que ,nous avons la vie, le mouvement et l’être.

C’est la grande question que se posent tous les hommes

D’où venons nous ?

Comment se fait-il que nous vivons ?: C’est étrange

Comment se fait-il que nous nous déplaçons ?: Cest étonnant, mais on s’étonne plus

Qui ou quoi nous met en mouvement ?

Certainement pas des idoles faites de main d’hommes

pareille à une statue d’or, d’argent ou de pierre sculptée par l’art et l’imagination de l’homme.

 

Qui peut nous le dire ?

Dieu seul ! Le Verbe

car , au commencement était le Verbe

et le Verbe s’est fait chair ,non seulement pour nous sauver

mais aussi pour nous parler du père

« c’est mon père qui m’a envoyé »

 

Il faut le croire

Dieu l’a accrédité auprès de tous en le ressuscitant d’entre les morts. »

mais les philosophes, les sages de ce monde n’y croient pas

Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, ils se moquèrent

 

Pourtant c’est le bon sens !

Dieu ne peut pas nous laisser dans l’ignorance sur ce qui nous devon faire sur terre et sur ce qui nous attend pour l’éternité

 

Évangile : L’Esprit me glorifiera (Jn 16, 12-15)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

 

On a besoin d’être éclairé , d’être guidé

C’est pourquoi Jésus nous a promis son Esprit

Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière

le chemin ,la vérité ,la vie

et ce qui va venir, il vous le fera connaître.

 

Lui me glorifiera,

Jésus ne fait qu’un avec le père

Tout ce que possède le Père est à moi

ainsi qu’avec l’Esprit

 L’Esprit reçoit ce qui vient de moi . »

 

Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le dans les hauteurs. Vous, tous ses anges, louez-le, louez-le, tous les univers. Les rois de la terre et tous les peuples, les princes et tous les juges de la terre ; tous les jeunes gens et jeunes filles, les vieillards comme les enfants. Qu’ils louent le nom du Seigneur, le seul au-dessus de tout nom ; sur le ciel et sur la terre, sa splendeur : louange de tous ses fidèles ! (ps148)

6ème Mardi du Temps Pascal :Je vous enverrai le Défenseur. (Jn 16, 5-11)

7 mai, 2024

 En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je m’en vais maintenant auprès de Celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande : “Où vas-tu ?” Mais, parce que je vous dis cela, la tristesse remplit votre cœur. Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. Quand il viendra, il établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement. En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi. En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père, et que vous ne me verrez plus. En matière de jugement, puisque déjà le prince de ce monde est jugé. » .

 

Il vaut mieux pour vous que je m’en aille,

Il vaut mieux que Jésus parte en tant qu’homme

et que l’on se souvienne,en regardant l’homme crucifié

qu’il est vraiment Dieu

 2024-Pâques-6é-mardi

Le défenseur vous  éclairera 

En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi.

En effet Dieu seul peut nous pardonner nos péchés

mais Jésus est Dieu

lui seul peut nous sauver

 

En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père,

Jésus a été envoyé par le père

Mon père et moi ,nous sommes UN

« Celui-ci est mon fis bien aimé ..Ecoutez le !

.

En matière de jugement,

Jésus est le chemin ,la vérité,la vie

et non l e prince de ce monde

si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ;

 

Lecture:Les portes s’ouvrirent (Ac 16, 22-34)

En ces jours-là, dans la ville de Philippes, la foule se déchaîna contre Paul et Silas. Les magistrats ordonnèrent de leur arracher les vêtements pour leur donner la bastonnade. Après les avoir roués de coups, on les jeta en prison, en donnant au geôlier la consigne de les surveiller de près. Pour appliquer cette consigne, il les mit tout au fond de la prison, avec les pieds coincés dans des blocs de bois. Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les autres détenus les écoutaient. Tout à coup, il y eut un violent tremblement de terre, qui secoua les fondations de la prison : à l’instant même, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les détenus se détachèrent. Le geôlier, tiré de son sommeil, vit que les portes de la prison étaient ouvertes ; croyant que les détenus s’étaient évadés, il dégaina son épée et il était sur le point de se donner la mort. Mais Paul se mit à crier d’une voix forte : « Ne va pas te faire de mal, nous sommes tous là. » Ayant réclamé de la lumière, le geôlier se précipita et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas. Puis il les emmena dehors et leur demanda : « Que dois-je faire pour être sauvé, mes seigneurs ? » Ils lui répondirent : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison. » Ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui vivaient dans sa maison. À l’heure même, en pleine nuit, le geôlier les emmena pour laver leurs plaies. Aussitôt, il reçut le baptême avec tous les siens. Puis il fit monter chez lui Paul et Silas, il fit préparer la table et, avec toute sa maison, il laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

 

 Fortifié, illuminé par l’Esprit Saint

nous pourrons témoigner de notre foi comme Paul , Silas et Lydie chez les philippiens

mais cela ne se fera pas sans souffrance

«  je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom. » (actes 9,16)

 

Après les avoir roués de coups, on les jeta en prison,.., avec les pieds coincés dans des blocs de bois.

Comme le Christ a été attaché sur le bois de la croix

Paul et ses compagnons au lieu de se lamenter ,fortifiés par l’esprit Saint priaient et chantaient

 

Comme le jour de la pentecôte ,l’Esprit Saint soufflait

il y eut un violent tremblement de terre, et les portes s’ouvrirent,

 

Le geôlier, tiré de son sommeil, était sur le point de se donner la mort.

Mais lui aussi vivra

Il reçut le baptême avec tous les siens. et laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

Jésus l’avait promis

je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père,

 

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force. Ta droite me rend vainqueur. Le Seigneur fait tout pour moi ! Seigneur, éternel est ton amour : n’arrête pas l’œuvre de tes mains. (ps137)

123456...686