Fallait il donner le Goncourt à Mauvignier ?

11 novembre, 2009

« Des hommes » , est un livre bouleversant car les mots sont justes ,forts .

**

Des phrases vraies qui frappent  

P 163 Les camps de regroupement ou les villageois étaient entassés parce qu’on avait brûlé leurs maisons situées dans les zones interdites

P185  Le branle-bas total  autour du poste , quand arrivaient des unités à la recherche de « fells » 

**

Des phrases qui blessent   

P187  la vérité c’est l’humiliation

 Les punitions tombent sur nous comme une armée de grenouille dans les récits bibliques, corvées, brimades, pompes interminables, changement de tenue,  tour de cour le fusils sur la tête. 

On peut rajouter les rondes   autour d’un piquet, sous un soleil de plomb, avec un sac à dos remplis de pierres Les courroies du sac étaient  en fil de fer et  arrachaient  la peau.

Une autre punition à la mode, non seulement destinée aux « ennemis », mais pour le troufion français venu de son village. Rester couché,  durant des heures sous une remorque de jeep retournée, et surchauffée par le soleil

** 

Des phrases lourdes des souvenirs

P191 on entend le canon qui tire dans la nuit ….il y a des fells la bas

P195 Tous pensent qu’on a retiré la dépouille ,ce mot affreux pour parler  des corps 

P202 Il pense à ce qu’on lui a dit de l’occupation. Il a beau faire, il ne peut pas s’empêcher d’y penser, de se dire qu’ici on est comme les allemands chez nous et qu’on ne vaut pas mieux

 P229 et aussi parce que les vieux disaient ce n’était pas Verdun. Qu’est ce qu’on nous a emmerdé avec Verdun 

**

Et puis une phrase très discrète, à peine dite, qui glisse comme un souffle  ,qui pourrait passer inaperçue qu’on voudrait souligner en rouge ,mais ce n’est pas possible .On n’ose pas le faire .Il faut pas le dire  

P250 J’en avais vu ,moi des gars d’ici ,de chez nous, des petits blancs faire de drôle de choses et pas  que les cinglés d’Indochine ….. 

** 

La méfiance, dans le poste, envers les appelés algériens forcés de faire leur  service militaire car ils étaient encore français  

Et puis le reste ….

Non ce n’est pas possible .On ne pouvait pas lui donner le Goncourt à Mauvignier  .

Cela aurait fait trop de publicité

Il fallait pas !  .C’est la Honte !

**

Et voici qu’un député de la majorité demande aux Goncourt de respecter le devoir de réserve .Il semblait viser M Ndiaye .En fait, ne vise-t-il  pas Mauvignier beaucoup plus génant ?

Benoit XVI invite sous son giron, les anglicans récalcitrants

10 novembre, 2009

CITE DU VATICAN — Le Vatican a annoncé lundi la promulgation de la loi permettant la conversion des Anglicans, y compris certains prêtres mariés, qui rejettent les évolutions récentes de leur Eglise, sur l’ordination de femmes ou l’homosexualité

 

C’est vrai ! On l’a dit à la radio ce matin. !

Benoît XVI veut accueillir au sein de l’église catholique, les anglicans déçus par les évolutions de leur propre église

Belle aubaine pour leur tendre la main ! 1000 pasteurs anglicans  qui pourraient devenir prêtres…Beau joués !

**

Le pape, c’est vrai ! On ne peut le nier .On ne peut lui en vouloir .Il  veut rassembler  

Mais voilà ! A qui tend il la main ?

Aux déçus, aux  nostalgiques du passé, aux grognons  

**

Rassembleurs de ceux qui ne veulent pas évoluer  

De ceux qui s’accrochent au passé

Au nom de la tradition

Non au nom de l’évangile

**

Le pape se tourne d’abord vers les intégristes de Mgr Lefebvre  qui veulent la soutane, la messe en latin et surtout la mort du concile  

Et maintenant, il appelle à lui les anglicans scandalisés  car, chez eux, des femmes deviennent prêtres ou pire évêques. Quelle horreur !

Quoique ! ,Il faut le rappeler ! Le  premier « curé » de l’histoire, installé par saint Paul chez les Philippiens fut  Lydie …une femme !  

**

Il faut rassembler

Oh que Oui !

Mais là attention à l’œcuménisme ! .Tant de chrétiens, protestants, catholiques anglicans, orthodoxes ont  fait un tel pas en avant pour se réconcilier depuis 50 ans. Là ! Ils ne vont pas apprécier !   

**

Il faut rassembler

Oh que oui !

Mais pourquoi eux, seulement …pourquoi pas les autres ?

Les autres ?

Ceux du « parvis » ceux qui n’acceptent pas cette église qui se fige ,qui a peur d’oser évoluer

Cette église qui se renferme sur elle même

Les autres ?

Les divorcés, les prêtres mariés qui ont foi en l’évangile

Suprême contradiction, le pape refuse le mariage des prêtres mais tente d’intégrer en tant que prêtres ,des pasteurs anglicans mariés

**

Jésus a vivement critiqué les pharisiens qui s’agrippaient désespérément à leurs coutumes

« Ils imposent des lourds fardeaux et ne sont même pas capables de les porter eux-mêmes »

Des pharisiens qui jugent, qui condamnent

Mais Jésus n’est  pas venu condamner mais sauver

**

La foi  ? C’est risquer l’avenir !

La foi ?  C’est  avoir confiance à l’avenir et non se figer sur le passé

Une invitation à l’espérance, à l’audace  ! Voilà  l’enseignement des paraboles,

Cette audace se trouve t elle  dans les crispations des conservateurs qui se rattachent  au passé et qui bien souvent condamnent sans appel ceux qui pensent autrement

**

Au cours de la messe chaque jour, les prêtres disent 

Puissions nous tous être rassemblés en un seul corps par l’esprit saint 

Se rassembler

En se faisant confiance mutuellement, en s’écoutant 

Se rassembler en n’ayant pas peur d’évoluer

Se rassembler en comprenant que les nostalgiques du passé s’agrippent car ils sont blessés dans leurs convictions

Se rassembler en « acceptant les pécheurs »

« Je ne suis pas venus pour les justes mais pour les pécheurs »

**

Osons aller beaucoup plus loin !

 Se rassembler  avec les hommes de foi ,de toutes religions  ..oh là là   dur dur

    

Raymond Lulle, grand mystique était il alchimiste ?

6 novembre, 2009

Raymond Lulle,  est né à Palma de Majorque vers 1232 .Il fut le précepteur du futur roi de Majorque

Il raconte lui même qu’autour de la trentaine , il eut  cinq fois de suite la vision du Christ en croix 

Il vendit ses biens, en laissant toutefois une partie pour son épouse et ses enfants et décide de se consacrer à la conversion des infidèles,

**

Raymond Lulle

Un poète qui, jeune, était troubadour et chantait en catalan

Un mystique qui rêvait d’être comme Saint François d’Assise

Il était à la fois  philosophe, théologien, et  naturaliste

Un penseur qui rédigea  trois cents livres écrits en latin, en arabe et en catalan. :

  Le livre des contemplations, le livre du gentil et des trois sages………..

et surtout son « Ars generalis ultima. »

Un rêveur qui voulait un monde meilleur

Un Aventurier qui n’a pas peur plusieurs fois de se rendre en pays étranger

 en particulier  chez les arabes pour les convertir

Un « tout fou »

Mais pas un alchimiste !

Pourquoi donc  fut il récupéré par les alchimistes ?

**

Comme les alchimistes

il voulait l’unité

il voulait la  réconciliation en particulier entre les 2 grandes religions chrétiennes et musulmanes

Réunir enfin ces 2 corps ,ces 2 communautés religieuses dans un même esprit

                                       2en1androgyneselonmaie.gif      

Pour y arriver il passa toute sa vie à rédiger son « grand art » pour convaincre les musulmans  à l’aide de graphiques et de tableaux savants que l’on pouvait se réunir en une seule religion

Ce thème des 2 qui s’unissent est le thème de l’androgyne des alchimistes

Connaissant l’arabe et s’adressant aux musulmans, Raymond Lulle devait forcement faire référence à Jäbir alors universellement connu comme un des premiers alchimistes

**

Vu sa notoriété, des alchimistes du 15é siècle  publieront de nombreuses oeuvres sous son nom dont « l’opera chemica » qui date des années 1470

                                   

Dans ce traité Raymond Lulle est représenté plusieurs fois dans des lettrines 

En particulier il montre son vase alchimique au pape et essaye sans doute de persuader le pape du bien fondé de la démarche spirituelle des alchimistes .Le pape en perd sa tiare !.N’y aurait il pas  ici comme une petite critique contre l’église officielle qui a perdu tout élan  prophétique ?   

                                        lulleetlepape.gif                                                     

Ne voyons nous pas Raymond Lulle prêcher sa bonne parole à 2 asiatiques (arabes) chauffés dans le creuset par le feu de l’esprit ?

                                         lulleetasiatiques.gif

Livre de la Trinité 1410 :de la politique plutôt que de l’alchimie !

6 novembre, 2009

Ce livre fut rédigé en 1410 en allemand et donné à l’empereur Sigismond lors du concile de constance .En fait il est dédié à Frédéric Margrave de Brandebourg  qui devait contrer les hussites

Il existe en plusieurs exemplaires   avec des variantes

**

Plusieurs thèmes sont  abordés dont un seul fait vraiment référence avec l’alchimie

1) le thème politique

Le schisme qui a divisé l’église se termine avec le concile de Constance et l’élection du pape Martin 5 en 1417.

L’église en sort très affaiblie

Les chrétiens de chaque pays désirent avoir un chef plus fiable que le pape

En Angleterre le chanoine Ripley semble dédier son rouleau à son roi

L’auteur du « livre de
la Trinité » semble, quant à lui,  choisir son margrave et enlumine  plusieurs  fois son traité avec l’aigle  bicéphale

        lelivredelatrinit8.gif     lelivredelatrinit3.gif

 

Au dessus du blason,
la Trinité semble couronner Marie.

En fait, la femme n’est pas Marie, mais l’Eglise qui dans la tradition est souvent représentée par une femme

 Ainsi dans l’apocalypse de saint Jean, la femme qui lutte contre le dragon n’est pas Marie mais l’Eglise, alors en butte avec l’empire romain    .

Cette femme couronnée dans le livre de
la Trinité  est donc l’Eglise qui se met sous la protection du Saint Esprit  mais qui en même temps se repose sur le blason bicéphale du margrave et sur les 4 évangiles représentés par les 4 animaux

Donc rien à voir avec le couronnement de Marie

** 

2) le thème alchimique  

Dans ce monde si troublé par les événements politiques, l’adepte doit aussi chercher à se purifier .

Cette purification intérieure est comparée à la  « torture des métaux »

Saturne est mis sur un  gibet , Jupiter est représenté  par un pot en étain ,Vénus  décapite  un homme et  surtout le corps représenté par Adam est transpercé par un pieu .Le vieil homme doit mourir et devenir l’homme nouveau annoncé par saint Paul grâce à la passion du christ 

      lelivredelatrinit7.gif      lelivredelatrinit21.gif    

**

3 le thème religieux

Dans ce monde troublé, au début du 15é siècle, beaucoup d’illuminés annonçaient la venue de l’antéchrist, qui est ici

représenté avec le glaive de l’injustice et la couronne du pouvoir usurpé. Sa tunique est noire et il est paralysé par  le dragon qui s’enroule autour de ses jambes 

       leliivredelatrinit51.gif                lelivredelatrinit1.gif

 l’adepte couronné d’une étoile a une tunique  blanche et rouge .Prés de lui se trouve l’arbre des métaux, preuve que l’adepte a travaillé à sa purification

**

Qui donc est l’auteur de ce livre

Ne serais ce pas un franciscain ? Puisqu’il se termine par la vision de saint François qui reçoit les stigmates

lelivredelatrinit6.gif

Un seul corps dans le même esprit

6 novembre, 2009

On trouve  dans le canon de la messe une prière  centrale qui nous révèle une autre interprétation du de la véritable alchimie,

Puissions-nous tous être rassemblés en un seul corps par l’esprit saint 

**

Il ne faut pas l’oublier

L’alchimie  était d’abord l’affaire des moines qu’ils soient franciscains comme Bacon ou dominicains comme Bonaventure ,ou cisterciens comme Joachim de Fllore .Certes ils n’étaient pas tous alchimistes déclarés mais ils les ont inspiré y compris Raymond de Lulle qui est représenté souvent  en habit de moine  

**

Donc nous disons

 Puissions-nous tous être rassemblés en un seul corps par l’esprit saint 

 

Rassemblé en un seul corps  comme l’androgyne toujours présent en alchimie

Par l’esprit saint        qui est représenté par un aigle ou un autre oiseau dans « aurora consurgens » ou dans « le rouleau de Ripley »

**

Mais auparavant il faut se purifier de la noirceur et de la bave du crapaud  et  blanchir 

**

D’où la parabole de l’arbre des métaux

Pour communier tous dans le même esprit

il faut se libérer

de toute volonté de puissance (soleil)

de toute ruse (Mercure)

de toute concupiscence (le cuivre de Vénus)

Il faut chasser

 toute violence (le fer de  mars )

De la cupidité et de la richesse ( Jupiter)

 

voir la philosophie naturelle des métaux de Trevisan ,« le rouleau de Ripley » ou le  livre  de
la Trinité

 

Toujours au cours de la messe on proclame la mort et la résurrection du Christ……

combien de fois dans les écrits des alchimistes, il est question de cette mort et de cette résurrection !

Beccafumi : Forgeron et alchimiste. Guerre et paix,

6 novembre, 2009

Beccafumi (1486-1551) naquit à  Sienne

Il vécut au temps des  guerres en Italie  provoquées par les rois de France  Charles 8, Louis 12 ,François 1

Il nous reste de lui une série de gravures sur bois  qui comparent le  travail des forgerons et des alchimistes 

                 beccafumi1.gif


La France fut le pays d’Europe qui fit le plus souvent la guerre

Des guerres offensives.

En Italie au moment de la renaissance .Dans le Nord au temps de Louis 14  

Et maintenant
la France s’enrichit en vendant des armes à des peuples affamés, des vedettes,des sous marins, des « rafales » ..c’est pas rien !  

Que de guerres dans le monde, avec les armes françaises

**

Beccafumi à Sienne n’était peut être pas alchimiste, mais il emprunta aux alchimistes des images  en faveur de la paix

Il nous montre le forgeron qui forge des armes à feu  et des canons ,

Il nous montre l’Alchimiste et Mercure, le dieu de la paix ,de la concorde qui effrayé, essaye de calmer le forgeron

Les alchimistes étaient des hommes de paix

Simon Starling à la fondation Kadist :Terre en perdition !

6 novembre, 2009

Je viens de découvrir la  nouvelle fondation « Kadist » qui expose des œuvres d’art contemporain .dans la rue des 3 frères à Paris, prés de Montmartre.

Cette découverte me fut d’autant plus agréable que l’accueil y fut  très chaleureux

C’était fermé ! .Déçu, je sonnais ! Et malgré tout, une jeune fille bien sympathique accepta de m’ouvrir les locaux

**

J’étais venu pour voir une petite vidéo  de Starling Simon , un artiste que j’avais découvert au musée du val de marne à Vitry

                             starlingsimon.gif

Sur cette vidéo, deux hommes s’activent dans une barque qui avance à l’aide d’une chaudière    

Pour avancer, il leur faut donc du bois  pour alimenter le feu.

Mais ou prendre le bois ?

Quoi de mieux que les planches de  la barque ?

Le bateau avance, le bateau progresse

Mais les bords de la barque peu à peu disparaissent

Les planches sont ,dévorées par le feu

Le bateau coule  

**

Ainsi est le monde contemporain  

Nous brûlons toutes nos  énergies fossiles, nous détruisons nos forets, au nom du « progrès »

Nous brûlons notre terre

Nous coulerons

**

En prime !

Les images de cette vidéo sont magnifiques avec le contraste très fort entre les gilets de sauvetage et la lumière  sombre du paysage … et la fumée …la pollution !

Le mystère de la trinité alchimique : corps, âme, esprit

30 octobre, 2009

Dans son épître aux Corinthiens saint Paul parle  de corps psychique et de corps spirituel  

1 Cor 15,40 Il y a des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre est celui des terrestres .Autre l’éclat du soleil, autre est l’éclat de la lune …de même en va t-il de la résurrection des morts   .on sème de la corruption, il ressuscite de l’incorruption  …on sème un corps psychique, il ressuscite un corps spirituel

Le premier homme Adam a été fait âme vivante .Le dernier Adam est un esprit qui donne la vie

**

Dans les écrits gnostiques des premiers siècles, il est question du mythe de l’âme emprisonné dans un corps  

1é étape : L’âme envoyée dans un corps, regrette sa vie céleste. Il s’ensuit un combat entre le corps et l’âme qui doit assujettir le corps et se trouver en harmonie avec lui jusqu à la conjonction  ou jusqu’au mariage du roi et de la reine

2é étape : Cette  plénitude paisible étant acquise, il faut ensuite se laisser envahir par l’esprit divin pour ressusciter à jamais

Ce va est vient  est parfaitement représenté  par les gravures du «  rosier des philosophes » et  se retrouve dans la plupart des traités alchimiques du 15é au 17é siècle

**

Trévisan écrit dans son traité « La parole délaissée »:

…….Comme un Oeuf est composé de trois choses, savoir, de la coque, du blanc et du jaune; de même notre physique est composé de Corps, d’Ame, d’Esprit, quoiqu’à la vérité notre Pierre soit une même chose, selon le corps, selon l’Âme et selon l’Esprit

……Ainsi c’est une Trinité en Unité, et une Unité en Trinité; parce que là, sont Corps, Ame et Esprit; là aussi sont Soufre, Mercure et Arsenic :

**

Dans « l ’aurora consurgens »  

  L’eau lave le corps matériel et fait germer les graines   ,…Envoie ton esprit c’est-à-dire l’eau et tu renouvelleras la face de la terre..   

 Le  sang nourrit le corps psychique . 

Les flammes infusent  l’esprit, le corps spirituel. . et l’homme qui était mort redevient une âme vivante  

L’esprit rend ainsi blanc ce qui est noir, rouge tout ce qui est blanc car l’eau blanchit et la feu illumine 

** 

L’enseignement de saint Paul  et des soupçons de gnose se retrouvent  dans les traités alchimiques du 15é .On ne peut douter de cette filiation quand on sait que tous les alchimistes étaient en relation très étroite avec les moines et en particulier les cisterciens comme Joachim de Flore ou les franciscains comme Bacon

Bernard le Trévisan : la philosophie naturelle des métaux ,2é partie :une autobiographie

30 octobre, 2009

 Bernard, comte de Trévisan ,dit le Trévisan né à Padoue en 1407 raconte  dans la 2é partie de « son livre de la philosophie naturelle des métaux » comment il fut à la recherche de la « pierre »  pendant des années ,mais en vain !

Il semble mettre beaucoup de moquerie dans ses descriptions quand il raconte tout ce qu’il a utilisé  «   en Sang, en Cheveux, en Urine, en Fiente d’Homme, en Sperme, en Animaux et Végétaux, en Herbes… en Œufs… 

 Il décide alors d’aller voir ailleurs et de prendre conseil auprès de sages .Il séjourne à Citeaux, puis en Allemagne  demande des conseils au  confesseur de l’empereur toujours en vain ! Il se rendit ensuite en Espagne, en Angleterre,en Ecosse, en Hollande,en Allemagne et en  France. Il se tourne alors vers les gnostiques d’Orient en Egypte, en Perse et en Palestine.

Ce n’est qu’en 1472, quand il arriva à Rhodes qu’un religieux devait enfin lui montrer la véritable sagesse .Bernard le Trévisan déclare alors

 Mefie toi des faux Alchimistes et de ceux qui croient en eux…. Et je dis que si tu ne les fuis, jamais tu ne goûteras de bien. Car ce que les Livres t’octroient d’un côté, eux te l’ôtent de l’autre par leurs affirmations et serments… Quand par aventure venaient à moi ces Trompeurs, ces Larrons pendables et détestables, par leurs grands serments… Ils me dévoyaient de la bonne opinion, là où les Livres m’avaient mis. ……. 

 Par quoi je conclus et me croyez .Laissez sophistications et tous ceux qui y croient   fuyez les sublimations ,conjonctions ,séparations ,congélations ,préparations ,disjonctions connexions et autres déceptions  Et se taisent  ceux qui affirment autre teinture que la nôtre … 

Bernard le Trévisan : la philosophie naturelle des métaux 3é partie : l’arbre des métaux

30 octobre, 2009

 Commentaire préliminaire pour mieux saisir le texte

1) Dans cette 3é partie de la philosophie naturelle des métaux , Bernard le Trévisan nous décrit  l’arbre des métaux que l’on retrouve si souvent dans les gravures alchimiques 

2) On y retrouve  l’enseignement donné par «  le corpus Hermeticus » des premiers siècles,ou les sages nous  disent qu’à sa mort, l’homme doit se dépouiller de ce vêtement matériel et des puissances que lui avaient donné les astres. La lune lui avait donné le pouvoir de croître et de décroître .Mercure lui avait appris la ruse, Venus le désir., Le soleil l’autorité,. Mars la témérité. Jupiter, la richesse. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que les alchimistes sont des disciples d’Hermès  

 3) D’autre part Le Trévisan déclare qu’en fin de vie ,il comprit enfin le secret de la sagesse . Ne Serais ce pas  l’enseignement de Paul sur le corps psychique et le corps pneumatique et l’enseignement de Joachim de Flore sur le venue de l’esprit ?

 **   

 Voici le Texte, travaillé ,et réduitVoir l’original du texte dans delboye 

il faut premièrement savoir, que Dieu, au commencement …tira du chaos les quatre Eléments, …..

Le feu et l’air  d’une part .L’eau et la terre, d’autre part  .

Selon la teneur des ces 4 éléments  dans les métaux ceux-ci sont plus ou moins secs et humides

** 

Dans un premier temps
la Sécheresse du Mercure vainc un degré de son Humidité, et se fait Plomb. Puis elle vainc encore un autre degré, et se fait Etain.

Puis la chaleur du Mercure consomme un peu de l’Humidité et de
la Froideur, et se fait Lune.

Puis la chaleur encore plus domine, et se fait Airain

Et puis Fer, et Soleil parfait.

**

Puis il est question du soufre 

Le Chaud et Sec, quand ils commencent à se réveiller, c’est le Soufre


la Froideur et Humidité : c’est Mercure.

Peu à peu ,le mercure est altéré par le soufre

Ce que les Philosophes ont appelé soufre  c’est une chose inflammable chaude et sèche, Il n’est pas question du  Soufre vulgaire

**

Selon les degrés de cette altération du Mercure par son Soufre, se forment les diverses Couleurs Métalliques. 

la première est la noirceur Saturnelle;

la seconde est blancheur Joviale;

la troisième est Lunaire,

La quatrième Airaineuse,

la cinquième Martiale,

la sixième Soldique,

et la septième nous la menons un degré par notre Art, plus que ne fait Nature.

Car s’il ne devenait pas plus parfait de quoi nous servirait la longueur de ce temps de neuf mois et demi ? Car nous prendrions bien ce Corps  comme Nature l’a créé Mais, comme par ci-devant je vous ai montré, il faut que le Corps masculin soit plus que parfait par Art, en suivant Nature.

**

Mais pour se faire, il faut un feu modéré 

Un Feu persévérant et doux en degré de
la Nature, aimable  au Corps, digérant la  froideur.

Le Feu fort empêche
la Conjonction;

Le Feu fort teint le blanc en rouge .

Mais il faut un Feu, comme je t’ai dit, vaporeux, digérant, continuel, non pas violent, subtil, environné, aéreux, clair et enclos, pénétrant et vif.

 Et si tu es Homme, tel que doit être un vrai Etudiant, tu entendras, par ces paroles, ce que ce doit être..

**

A l’exemple de la nature ,a lieu en nous La putréfaction ,la conjonction,l’union   

Blanchissez le rouge, et après rougissez le blanc :

 car c’est tout l’Art, le commencement et la fin

 Et moi, je te dis que si tu ne noircis, tu ne peux blanchir. Car noirceur est le commencement de blancheur et la fin de noirceur est signe de putréfaction, et altération, et que le Corps est pénétré et mortifié. Et dit Morien,  S’il n’est pourri et noirci, il ne se dissoudra point; et s’il ne se dissout, son Eau ne le pourra par tout pénétrer ni blanchir : et ainsi il n’y aura point de Conjonction et Mixtion, et par conséquent d’Union.

Car il faut Mixtion avant qu’y ait Union;

 et faut Altération avant Mixtion :

 et faut Composition avant Altération.

 Et ainsi, par ces degrés, notre Matière est faite à l’exemple de Nature, en tout et par tout, sans y rien ajouter ni diminuer; comme tu peux voir par mes dits.

**

Corps et esprit 

Ainsi je conclus . Notre Œuvre est faite d’une Racine et de deux Substances Mercurielles, prises toutes crues, tirées de
la Minière, nettes et pures, conjointes par feu d’amitié, comme
la Matière le requiert

 cuites continuellement, jusqu’à ce que deux fassent Un; et en cet Un-ci, quand ils sont mêlés, le Corps est fait Esprit, et aussi l’Esprit est fait Corps. 

Donc donne vigueur à ton feu jusqu’à ce que le Corps fixe,teigne le Corps non fixe en sa couleur et en sa nature. Car sachez que quand il est bien mêlé, il surmonte tout 

**

1...500501502503504...546